T.I.M.E Stories

de Manuel Rozoy
T.I.M.E Stories
7.87 
326 reviews

Description du jeu :

"Bienvenue à l’agence T.I.M.E !"Vivez des expériences à travers le temps et de multiples réalités.Incarnez des personnages dans ce jeu de decksploration, qui mélange divers aspects du jeu de rôles et... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :

Une fantastique occasion manquée

Si vous aimez les jeux de sociétés, il faut tester un scénario de TIME Stories (c'est un jeu facile à se faire prêter). Il y a plein de bonnes idées et la surprise des 1 ou 2 premières parties suffit a gommer les défauts (je recommande Estella Drive, largement au dessus du lot)

En revanche…pour avoir joué tous les scénarios, je ne peux pas dire qu'il s'agisse d'un bon jeu… et ça m’attriste de le dire car tout était en place pour que ce soit un chef d'œuvre.

Le cœur du problème avec TS, c'est que les auteurs sont complètement passé a côté des possibilités de leur mécanique centrale (le voyage dans le temps) pour ne se concentrer que sur l'aspect "Jeu de Rôle sur plateau"

On se retrouve donc avec un jeu de type portes-monstres-trésors (ndlr : terme rôliste plus ou moins péjoratif pour désigner les jeux de rôles sans intrigues où il ne s'agit que d'ouvrir des portes, lancer des dés pour tuer des monstres et récupérer d'éventuels bonus pour la prochaine porte, et ainsi de suite…) où le voyage dans le temps ne sert que de prétexte pour justifier les différents scénarios ainsi que de "chronomètre" pour mettre la pression sur les joueurs.

Ne vous attendez pas a avoir des intrigues avec des paradoxes temporelles, des énigmes jouant sur le passage du temps… non. D'ailleurs il n'y a ni réellement d'intrigues ni réellement d’énigmes. Ce jeu repose intégralement sur l'optimisation de ses déplacements/personnages et la chance d'un bon jet de dé.

C'est d'ailleurs ce qui rend les parties invariablement longues et pénible sur la fin : le premier run (ndlr : un run équivaut a un certain nombre d'actions réalisables avant que le jeu ne se termine et recommence du début. C'est cette mécanique qui simule le voyage dans le temps) sert a faire de la reconnaissance, on optimise ses mouvements pour voir le plus de lieux possible. Lors du second vous utilisez les informations du premier run pour avancer le plus loin possible.

Passé ce moment là, chaque run supplémentaire devient un calvaire. Il faut tout se retaper en priant pour que les dés vous soient favorables… mais il n'y a plus de "jeu" à ce stade. Il faut refaire mécaniquement les mêmes actions… bref.

Soyons honnêtes, les derniers scénarios ont fait beaucoup pour corriger ce problème en proposant un run d'exploration plus court et un découpage en plusieurs segments qui évitent de tout avoir à refaire.

Malheureusement, le cœur du jeu possède un intérêt ludique très limité… on avance on jette des dés, on recommence. Il y a un petit plaisir a découvrir les salles et le matos… mais là aussi la déception est souvent au rendez-vous : point de retournement de situation ou de révélation, mais des intrigues cousues de fil blanc.

La palme de la bonne idée ratée revenant à "Endurance". Le premier run nous prend par surprise avec des événements ne correspondants pas à la description initiale… nous aurait-on envoyé le mauvais jour ? L'intrigue exploiterait-elle enfin les possibilité du voyage temporelle ? Que nenni, ce petit moment intéressant n'aura aucun impact sur le reste de l'histoire et tout se terminera sur des combats ennuyeux dans un univers chtuluesque (que c'est original…).

Ce qui saute aux yeux après plusieurs scénarios, c'est que les auteurs sont allés beaucoup trop loin dans leurs l'univers… avec des complots multi-dimensionnels des méchants peut-être gentils et des gentils sans-doutes méchants. Il y a des objets cachés des rôles secrets… mais sans réel impact sur le jeu (ni réel intérêt). Malheureusement, les scénarios, eux, sont mortellement banals. Des zombies des méchants sorciers… rien de bien enthousiasmant… et on aurait préféré que les auteurs passent moins de temps sur la grande Histoire (que quasiment personne ne va lire) et un peu plus sur les petites (que tout le monde joue).

Bref, c'est un jeu avec de grosses ambitions narratives et ludiques et il vaut la peine d'être testé par toute personne curieuse de jeux de sociétés, mais TIME Stories rate systématiquement le coche de ses propres bonnes idées pour offrir une expérience rarement excitante et souvent frustrante

Espérons que la deuxième saison corrige le tir…

 See other reviews...

Comments

Default