Caylus 1303

de William Attia
Caylus 1303
9.03 
11 reviews

Description du jeu :

« Bienvenue à Caylus, Maîtres bâtisseurs !Construisez de nombreux bâtiments sur cette route ! Faites-y travailler vos ouvriers, sous l’œil affuté du prévôt. Créez les ressources nécessaires et contrib... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :

Indispensable!

Je me suis intéressé à ce jeu dès son annonce et foncé dès l'ouverture des précommandes! Car oui je fais confiance au trio qui a travaillé dessus! J'étais sûr qu'il ne massacreraient pas leur bébé!

Au final, ils n'ont pas fait semblant! Plus qu'un dépoussiérage, ils sont repartis presque de 0 en prenant seulement ce qui, pour eux, faisait la marque et le caractère du jeu! Il fallait du courage, je m'incline!
Par chance, ce qu'ils ont retenu comme étant le coeur du jeu correspond tout à fait à ce que j'ai toujours pensé! Le placement très compétitif, le prévôt, la construction de la partie, via les bâtiments, comme les joueurs l'entendent.

Le tableau des faveurs? D'autres jeux font ce genre de choses encore mieux, et ça n'est plus très original de nos jours! En plus, Caylus faisait petits bras de ce côté par rapport à certaines usines à gaz sorties entre-temps!

Et en vrai ça donne quoi du coup? Après une dizaine de parties (à peu près 40 de l'ancien), et bien c'est un jeu beaucoup plus facile à mettre sur la table, à expliquer, et on se concentre plus rapidement sur le jeu lui-même, sur notre stratégie. L'interaction et la tension sont folles, c'est méchant, c'est fabuleux!
Certains mettront en avant le fait que le jeu est descendu d'un niveau, d'une gamme, familial + comme on dit! Je ne pense pas, l'interaction fait que l'adversaire n°1 n'est pas le jeu mais bien nos adversaires physiques, les copains quoi! Et le jeu amène les leviers nécessaires pour se battre, quel que soit le niveau de la table!

C'est pour moi une réussite, un exemple. Un exemple car on a une grande profondeur de jeu avec des règles simples. Un exemple car la durée de jeu est contenue (comptez 2h à 4/5, à la louche). Un exemple car il y a de l'interaction et que c'est un vrai "jeu de société". Un exemple pour la variabilité des parties, le fun, les copains qui boudent car ils s'en sont pris plein les dents avec le prévôt! Si moderne, épuré, avec les illustrations qui vont bien... et pourtant presque un retour aux sources du jeu à l'allemande simple à apprendre, court, interactif.

 See other reviews...

Comments (2)

betasub
betasub
Bonjour ! J'ai pas mal joué le vieux Caylus à deux et je dois dire que l'enthousiasme est vite retombé, tant il y a mieux à deux joueurs (Troyes, Myrmes, Grand Austria hôtel...) . Il est moins tendu, plus plat. Du coup je n'ai pas essayé ni ne compte essayer la nouvelle version à 2 joueurs ! N'hésite pas à faire un tour sur le forum où on en a déjà parlé car je ne suis pas parole d'évangile !

Pour Inis, je ne l'ai pas testé dans cette configuration, certains disent qu'il est très bien, moi je pense qu'il ne me plairait pas. Les mécanismes sont simples, je pense qu'il faut des joueurs pour créer un beau contexte. À trois il est nickel.

Contacte moi en mp on papotera.
Tristan
MisTeR ToON
MisTeR ToON
Merci pour ce beau commentaire. Dites moi pe sez vous quil est aussi bon a 2? Et pour inis? J'ai vu vos 2 commentaires qui donnent envie. Merci
Default