Michel Strogoff

de Alberto Corral
Michel Strogoff
7.85 
4 reviews

Description du jeu :

Le jeu se déroule en tours rapides. Chaque joueur joue l’intégralité de son tour, puis le joueur suivant joue l’intégralitédu sien dans le sens des aiguilles d’une montre. Quand tous les joueurs ont j... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :
What we don't like
Replayability
Categories

Il faut être aveugle pour ne pas aimer ce jeu !

Michel Strogoff (2019, Purple Brain, 1-4 joueurs, 12 ans, 60 min / Auteur : Alberto Corral / Illustrateur : Pedro Soto)

Dans Michel Strogoff, jeu tiré du roman éponyme de Jules Verne (1876), vous incarnez un courrier du tsar de Russie Alexandre II, qui doit aller de Moscou à Irkoutsk, capitale de la Sibérie orientale pour avertir le frère du tsar de l'arrivée des hordes tartares menées par le traître Ivan Ogareff qui souhaite envahir la Sibérie. Rien que ça ! Et le périple ne sera pas sans dangers !

Le plateau de jeu est composé de 11 cases dont une de départ, Moscou, et une case d’arrivée : Irkoutsk.
Chaque joueur à 5 cartes action en main, un plateau individuel avec 6 points d’énergie et tire une carte ville qu’il place à droite de son plateau.

A son tour, les joueurs peuvent :
• Avancer vers la ville suivante en dépensant une énergie : Il déplace son pion et pioche une carte (dans la pioche route de la ville correspondante) qu’il place à gauche de la carte précédemment posée ce qui représente son périple (les routes empruntées).
Sur les cartes villes, on trouve 1 ou 2 icones de dangers, si des icones sont en double dans le périple (toutes les cartes routes posées), le joueur devra s’affranchir des pénalités présentes sur toutes les cartes de son périple : Défausser des cartes, retourner des cartes face cachée, perdre de l’énergie …
• Affronter les dangers : c’est le moyen qui permet de ne pas se retrouver avec des icones danger en double. Le joueur va pourvoir défausser des cartes actions de sa main dont les icones correspondent aux icones de danger des cartes du périple. Ainsi, on pourra poser un marqueur sur le danger en question.
Si une carte du périple n’a plus de dangers visibles, le joueur les retire et peut en garder une qu’il place sous son plateau action afin de se servir du bonus. Il est possible d’avoir plusieurs cartes actions (et même conseillé)
• Se reposer : dans ce cas, on a le droit entre 2 choix parmi : piocher 2 cartes actions (limite de 7 en main), récupérer une énergie et/ou retourner une carte route face visible.
Quand tous les joueurs ont fini leur tour, on joue la phase de « Traitre ». On tire une carte action et on réalise les actions du traitre, dans l’ordre, qui font avancer le pion Ogareff sur sa piste et déplacer les Tartares (représenté par un dé 6 qui vous donnera un malus si le dé arrive sur la ville où se trouve votre pion)) et lancer le dé action qui permettent au joueur de déclencher leur bonus ou faire apparaitre des alliés qu’on pourra utiliser en début de son tour, …

Si le pion Ogareff arrive en bout de piste, la partie est perdue pour tous les joueurs. Sinon, dès qu’un joueur atteint la case 11 : Irkoutsk, il devra utiliser ses cartes actions pour éliminer tous les dangers des routes restantes puis il devra combattre Ogareff en affrontant les dangers des cartes Ogareff tirées une par une.
Si il lui reste de l’énergie après un certain nombre de cartes affronté (fixé par la position du pion Ogareff quand le joueur arrive à Irkoutsk) le joueur gagne la partie, si il n’a plus d’énergie avant d’avoir affronté toutes les cartes, il perd, mais les autres joueurs peuvent encore affronter Ogareff.

Michel Strogoff est un très bon jeu de course. La lecture des règles est un peu fastidieuse, mais une fois qu’on se met à jouer, tout devient fluide et simple …
Il y a une certaine tension quand on pioche une carte ville et quand on déplace les Tartares, tension qui augmente au fur et à mesure qu’on s’approche de la case finale. Tout le jeu repose sur la gestion de sa main, sur le dilemme entre avancer assez vite mais savoir aussi se couvrir des dangers en se reposant. L’utilisation des alliés et des bonus des cartes permettent d’aider les joueurs qui en auront besoin….
Le thème est très bien rendu. Ayant vu un film adapté, j’ai pu revivre quelques scènes notamment quand les Tartares brulent les yeux de Michel Strogoff.
C’est une belle découverte pour ce jeu toujours magiquement édité par Purple Brain dans cette magnifique boite !

 See other reviews...

Comments

Default