Explosion de dés dans l'espace

7,5

A sa sortie il y a moins de deux ans, Quantum a reçu un accueil plutôt positif mais il a rapidement été victime d'un "accident industriel" : les dés, élements centraux du jeu se sont avérés de qualité médiocre, gras, collants, bombés. Ce problème, relayé sur les forums, a totalement cassé la dynamique commerciale du jeu. L'éditeur s'est employé à y remédier mais ce n'est qu'un an plus tard (début 2015) que sont arrivés les nouveaux dés et un an c'est une éternité dans le monde actuel du jeu où tout se joue dans les premières semaines.

Aujourd'hui Quantum a disparu dans l'espace, oublié de tous ou presque.

Il faut dire qu'outre le problème de dés, Quantum a quelques handicaps commerciaux (qui ne sont pas forcément des défauts ludiques!) car c'est un jeu atypique difficile à catégoriser :

- ce n'est pas un jeu de figurines car s'il est question de vaisseaux dans l'espace, les vaisseaux sont des dés!

- ce n'est pas un jeu d'affrontement car certaines parties peuvent se dérouler sans aucun affrontement

- ce n'est pas non plus un "jeu abstrait" car le hasard au travers des lancers de dés et tirages de cartes y est présent

- on pourrait le qualifier de jeu de placement/déplacement même si le système de reconfiguration des vaisseaux permet de modifier totalement la situation sans bouger rendant difficilement anticipables les mouvements.

L'originalité de Quantum l'a empéché d'avoir son public-cible (amateurs de zombies, de cubes en bois, wargamers...) qui permet une première diffusion du jeu; c'est sans doute la grande faiblesse éditoriale du jeu. Compte-tenu de la quantité et de la diversité des jeux je ne vois pas à qui un responsable de boutique peut, en première intention, conseiller Quantum.

Autre handicap : l'âge des joueurs. Quantum me semble trop complexe pour être qualifié de familial mais ce n'est pas non plus un "gros jeu". Il se retrouve dans la très encombrée et hétéroclite catégorie "familial+" en compagnie de Small World, 7 Wonders, Medieval Academy, Istanbul, Mémoire 44....d'excellents jeux défendus par des joueurs passionnés.

Pourtant Quantum est plutôt un bon jeu.

Les nouveaux dés, disponibles dans la nouvelle édition, sont très réussis et le matériel de qualité. Les règles sont claires et précises et le jeu est accessible dès 9/10 ans. La mécanique ludique est fluide et les nombreuses dispositions possibles du plateau de jeu lui confèrent une grande rejouabilité; c'est un jeu opportuniste qui peut parfois être chaotique (surtout à 4 joueurs) avec certaines cartes aux effets puissants et déstabilisants. A deux le jeu est plus maitrisable mais la configuration initiale des dés (hasardeuse) peut donner un avantage fort à un joueur, avantage qui risque de s'accroitre car il choisira ses cartes en premier.

Comme dans tous les jeux d'affrontements le joueur en tête peut voir se liguer ses adversaires contre lui mais c'est un travers classique qui ne me semble pas particulièrement marqué ici.

Le jeu exige quelques parties pour maitriser le comptage des actions autorisées à chaque tour car entre les actions classiques et les actions gratuites spécifiques à chaque vaisseau on peut facilement s'y perdre. Cet aspect implique d'avoir toujours un connaisseur du jeu à la table pour guider les débutants.

La durée des parties peut varier énormément selon le plateau choisi, le nombre de joueurs et le déroulement de partie : entre 15 min et plus d'une heure.

C'est un jeu auquel je joue régulièrement, avec plaisir, avec des adolescents car je le trouve original et innovant et avec l'expérience on peut faire de superbes manoeuvres et combinaisons mais ce n'est pas à lui que je penserai en premier pour une soirée jeu quelquesoit le profil des joueurs et c'est là le gros point faible de Quantum.

Dans mon panthéon ludique Quantum se retrouve au niveau de jeux comme Black Fleet, Relic runners, Madame Ching, Sultaniya...Catégorie fort honorable de bons jeux auxquels il manque quelque chose pour atteindre l'excellence.

Et dans la jungle actuelle des jeux de société l'excellence est indispensable pour réussir.

Comments

Default