DomiNations : Road to Civilization

de Olivier Melison and Eric Dubus
DomiNations : Road to Civilization
8.25 
11 reviews

Description du jeu :

Dominations : Road to Civilization est un jeu de 2 à 4 joueurs par Olivier Melison et Eric Dubus. Dans ce jeu de construction développement de Civilisation basé sur le placement de dominos triangulair... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :

D'homme à Nation

Voilà un jeu qu'on aime ou déteste instantanément dès les premières actions dans mon entourage.
Ce ne sont pas les règles qui sont très accessibles et faciles à retenir qui posent problème, mais plutôt le fait de se retrouver devant un bac à sable sans direction évidente dès le début et pas mal de lecture à effectuer pour faire ses premiers choix.
Pourtant, la carte de civilisation/objectifs est là pour donner une orientation, mais faut-il d'abord cibler une carte de réduction des savoirs ou partir sur des ressources gratuites quand quelqu'un d'autre effectue une production ou encore gagner une ressource à chaque début de tour ?
En tout cas, de mon côté, j'apprécie grandement cette liberté qui rend chaque partie différente et pousse à tester des des combinaisons nouvelles ou tout simplement jouer l'opportunisme en fonction de l'évolution du plateau central (en fonction des cités et/ou des merveilles présentes).

Est-ce un jeu de civilisation ? Mmmm, oui, on acquiert bien des savoirs très divers, mais le thème disparait bien vite derrière la mécanique et l'utilisation des savoirs disparates qui forment une collection de bonus divers et variés hélas assez faciles à oublier car très variés justement (bonus de début de tour, bonus quand quelqu'un d'autre produit, réduction sur une construction et/ou amélioration de cités et/ou de merveilles, points de victoires ou point d'influence de fin d'âge, etc...).
Je peux comprendre que cet aspect déplaise à certains joueurs, mais si cela ne vous pose pas de problème, quelle richesse de possibilités !
A noter, pas de guerre (une seule carte, il me semble, permet de remplacer une cité par une des siennes) et une intéraction assez faible (sur la construction des merveilles ou sur le positionnement de ses triominos) donc c'est à prendre en compte selon ses goûts.

Autre point important, certains tours peuvent être assez longs car trouver le triomino et son emplacement qui va vous permettre de placer cette connaissance de niveau 9 qui va rapporter un max de PVs peut ne pas être évident à trouver. D'où des parties qui peuvent passer facilement la barre des 4h à 4, il faut le reconnaitre.

Le matériel n'est pas très immersif et il est dommage d'avoir mis des pièces en 3D qu'on ne peut pas toutes ranger dans la boite une fois montées (2 dans ce cas sur 12) mais, à part les plateaux individuels un peu cheap, l'ensemble est très fonctionnel.

Au final, un jeu expert à la mécanique limpide avec une belle profondeur mais peut-être un peu trop "fouilli" pour plaire à tous.

 See other reviews...

Comments

Default