Nemesis

Nemesis

Édition 2018
1 to 5 joueurs
Number of players
12 to 99 ans
Age
120 min
Temps de partie
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Magic Bazar
L'avis de Tric Trac sur ce jeu

Nostromo

9,9
Bon facile la filiation avec Alien est bien sur évidente. Je ne citerai pas le nombre incalculable de référence aux films, pour moi c'est une des meilleurs non-adaptation :)

Fan d'Alien mais avant d'acquérir ce jeu, j'ai demandé l'avis d'un auteur français reconnu qui y avait joué. Il m'a répondu en substance : C'est un jeu où il ne faut pas jouer pour gagner tellement le hasard est présent, mais j'adore. Maintenant que j'y ai joué, je partage totalement son avis.

Dans Nemesis, on joue les membres d'équipage venant de sortir brutalement d'un sommeil cryogénique. La confusion induite par ce réveil, a provoqué une amnésie et obligeant l'équipage à explorer le vaisseau.
De plus, ils reçoivent sur leur implants deux messages personnels secrets leur fixant des objectifs à atteindre, pas forcément compatible avec la survie des autres membres d'équipage, même si une puce leur interdit toute agression directe entre eux ...(Quoi ? j'ai ouvert la porte du sas de ta salle ? oups désolé)

Mauvaise nouvelle, le vaisseau est programmé pour faire un saut dans l'hyper espace dans 15 tours, pendant ce temps il faudra vérifier l'état des moteurs à la poupe (2 sur 3 doivent être fonctionnels) et des coordonnés du saut vers la Terre dans le cockpit à la proue pour éviter de se retrouver dans une étoile et revenir dans la salle de d'hibernation avant le saut pour ne pas finir en pâtée pour Jones (le chat).
Pour rajouter à l'ambiance, au réveil, ils découvrent le cadavre d'un équipier avec un gros trou dans le thorax (nous ne sommes pas seuls ...)

Voilà pour le pitch de départ, chaque joueur incarne un personnage (Capitaine, Pilote, Mécano, ...) qui possède un deck de 10 cartes dont il en pioche 5 pour jouer ses actions. Les decks sont partiellement différents en fonction des personnages.

Les déplacements provoquent du bruit risquant de faire apparaitre des "Intrus", les salles découvertes peuvent être en panne, en feu .... et s'il y a trop de pannes ou de feu le vaisseau explose et tout le monde perd .... enfin sauf si un joueur a réussi à le quitter avec une nacelle de sauvetage et que cela faisait parti de son objectif ...
Il va donc quand même falloir coopérer un peu pour arriver à atteindre un de nos objectifs, mais le jeu joue parfaitement sur cette ambiguïté entre je joue pour moi mais il faut que j'aide les autres pour pouvoir y arriver.
Très loin d'un zombicide où les parties se transforment en poursuite à la Benny Hill, ici prime l'ambiance, la pression monte crescendo, les aliens sont très dangereux et assez mortels, la gestion du bruit est très bien faite. Et on ne se retrouve à flinguer des dizaines de bestioles dans tous les coins.
De plus l'environnement changeant apporte beaucoup, les actions offertes par les salles permettent d'être créatif en matière de fourberie et les nombreux objets que l'on peut découvrir apportent énormément à la variété (j'ai un gros faible pour le ruban adhésif). D'ailleurs à ce titre, on peut combiner des objets pour en fabriquer de nouveaux. Raah le lance flamme ou le Taser.
On n'échappe pas aux cartes contamination qui viennent pourrir notre main mais que l'on peut passer au scanner pour voir si on est infecté et dans ce cas se retrouver avec un gros trou dans le ventre et mourir prématurément. Notez que lorsque que la première fois un membre d'équipage meurt, l'ordinateur déverrouille automatiquement l'accès aux capsules de sauvetage (c'est une façon post mortem de coopérer)

Que l'on ne se trompe pas, ce n'est pas non plus qu'un jeu d'ambiance survival horror de l’espace, derrière tout ça, il y a une mécanique de jeu très intéressante, des combos de cartes/objets/salles, gestion des risques, des déplacements, négociation avec les autres joueurs ....
J'aime beaucoup l’évolution du sac dans lequel l'on pioche les intrus en cas de rencontre. En fait, ce sac évolue : il y a 5 types d'aliens, les larves, les rodeurs, les adultes, les mutants (plus sur du nom) et la reine. On mets dans un sac en début de partie un certain nombre de jetons des différents Alien. A la fin chaque manche, on pioche dans ce sac, si on pioche une larve, on la remplace par un adulte, si on pioche un rodeur, il se transforme en mutant, si on pioche un adulte, chaque joueur fait du bruit .... cela renforce la pression en cours de jeu.

Bref, je n'ai pas abordé tous les points, mais j'adore ce jeu, c'est un vrai réussite. Les jeux réussis issus de Kickstarter ne sont pas si nombreux, même si l'on peut regretter la taille un peu exagérée des figurines aliens, ils ont su éviter la surenchère, les règles sont bien écrites, comme quoi c'est possible (Museum, Joan of Arc ..) et sans zones d'ombre ni cartes cheatées mal testées car ajoutées au dernier moment pour faire plaisirs aux troll, euh non superbackers qui exigent des stretch goals à n'en plus finir.
Le jeu est jouable en solo et très interessant même si l'on perd le côté fourberie pour en garder que l'aspect survival, il y a même une campagne coopérative narrative évolutive sous forme de BD avec différents embranchements qui fonctionne très bien aussi 5attention les dialogues de la BD sont traduits n'importe comment, c'est un calvaire, mais heureusement les indications de jeu sont claire et correctement traduites)

Dans Nememis, tout le monde vous entends crier ....

 See other reviews...

Comments (6)

SwatSh
SwatSh
Peut-être changer le titre de l’avis?
Harry Cover
peut être que non ?
ludodelaludo
Effectivement, ca prete a confusion, avec une celebre affaire ludique en cours, mais je pense qu'effectivement cela n'a pas été choisi par hasard par Harry Cover..^^
Harry Cover
Autant jouer celui là non ?
ludodelaludo
L'autre dont il ne faut pas prononcer le nom, n'étant pas, effectivement il n'est pas jouable, et celui ci à l'air d'un tout autre ordre aussi, plus expert que le jeu de François en tout cas...
Metadna
Metadna
Némésis produit par via leurs campagne Kickstarter est surement l'un des jeux ayant inclus le plus de contenu gameplay élaboré à partir de la suggestions de backers ou de super backers à tel point qu'Awaken Realms ont ouvert un questionnaire dédié durant la campagne pour pouvoir les collectes. Lorsque la qualité d'un contenu additionnel pêche, cela nimbus pas aux suggestions mais aux professionnalisme des designers à travailler le gameplay, AR dispose d'une bonne équipe... au final ravi que tous ces stretch goals assimilé par le jeu ton plût ;)
Default