Docteur Mops

Yokaï no Mori en préparation

Yokaï no Mori en préparation

Connaissez-vous Madoka Kitao ?
Si vous êtes coutumier des salons ludiques vous l'aurez peut-être croisé dans un joli yukata traditionnel qui la rend très identifiable.

Madoka Kitao n'est pas membre de l’office du tourisme japonais. Non. Madoka Kitao est une joueuse professionnelle de Shôgi et sa pratique et son savoir l'amène régulièrement dans tous les coins du monde.

Le Shôgi ou jeu des généraux est l'autre institution ludique du Japon avec le Go. Ce jeu ressemble beaucoup plus aux "Échecs". Il y faut également capturer un roi. Il se joue sur un tablier de 9 cases sur 9 nommé shôgiban.

Certaines pièces ont des déplacement très proches des "Échecs" d'autres sont plus particulières. Tout comme le pion peut être promu en une autre pièce s'il arrive en zone adverse, le Shôgi connait également des pièces à promotion. Une des grandes différences est le "parachutage". Au Shôgi, les pièces n'ont pas de couleur. C'est leur direction (la pointe dans le jeu traditionnel) qui permet de savoir à qui elles appartiennent. La raison ? C'est que chaque pièce capturée peut revenir en jeu pendant la partie en changeant de propriétaire ce qui donne un ton très particulier à ce jeu.

Afin de pouvoir parler de sa passion aux enfants, Madoka Kitao a créé un "Dobutsu shogi" ou shôgi des animaux qui a été nommé en anglais "Let's catch the lion !". C'est un mini Shôgi qui se joue avec moins de pièces sur un tablier de 3x4.
Elle en fait la promotion sur les salons et le vend dans sa boutique de Tokyo.

Default

C'est sur un de ses salons que l'équipe des éditions Ferti l'a rencontré et ils sont tombés amoureux de ce jeu. Intéressés pour le distribuer en France, ils se sont rendu compte à la pratique que le jeu, s'il est abordable par les plus jeunes, constitue néanmoins un chalenge ludique très riche pour les adultes également.

En effet, bien que limité par sa taille et le nombre de pièces, on voit déjà une belle profondeur de jeu. Une profondeur plus grande que dans certains jeux destinés au public adulte.

De la distribution, l'idée est venue de faire une adaptation avec des graphisme plus multigénérationnels. Un jeu asiatique, une reformulation de public, voilà un exercice bien casse-gueule.

Default

Premier changement le nom. Ferti a choisi de garder l'aspect asiatique en le nommant "Yokaï no Mori" ou littéralement "les monstres de la forêt" les amateurs de Miyazaki noteront que Yokaï est synonyme de "Mononoke" (être bizarre).
En effet, plus d'animaux dans cette version tout public et c'est le talentueux monsieur Naïade, notre illustrateur le plus japonisant qui c'est déjà illustré sur "Tokaïdo" que nous retrouverons avec plaisir.

Alors que nous propose ce petit jeu de duo ?

Après avoir placé ses pièces sur les cases de départ, chaque joueur à son tour va devoir déplacer une pièce sur une case libre ou occupée d'une pièce adverse en respectant les règles de déplacements.
Pour plus de simplicité, des points sur les cartes indiquent les mouvements autorisés.

Quand une pièce termine son déplacement sur une pièce adverse, celle-ci est capturée et on la pose devant soi.

Quand on a capturé au moins une pièce, on peut, au lieu de faire un mouvement, reposer celle-ci sur le tablier. On place la carte de telle sorte que celle-ci soit orientée pour désigner son nouveau propriétaire.

Pour remporter la partie, il faut capturer le "Lion" adverse. Nous ne connaissons pas encore son nom dans cette version.

Comme dans le jeu de base, un des personnage pourra être promu s'il arrive dans le camp adverse. À ce moment ses capacités de déplacements seront accrues.

La partie prendra également fin si un joueur ne peut plus réintroduire un pion capturé. Il perdra alors la partie.

Dans certains cas, si une suite de mouvements se reproduit sans qu'une situation de déblocage se présente, la partie sera alors nulle.

Vous découvrirez que même sur une zone restreinte, les possibilités restent grandes. Et si jamais l'affrontement vous plait, il ne vous restera plus qu'à passer au "Shôgi" traditionnel dont vous connaîtrez déjà les ressorts principaux et qui, pour sa part, pourra vous occuper tout une vie.

Le site de Madoka Kitao (japonais)

"Yokaï no mori"
Un jeu de Madoka Kitao
Publié chez Ferti
Illustré par Naïade
Pour 2 combattants de 4 ans et beaucoup plus
Public : Tout public
Disponible plus tard d'on vous tient au courant
Prix : non encore connu à ce jour

Default

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Yōkaï no mori
Yōkaï no mori
Par Madoka Kitao
Illustré par Naïade
2 7+ 15´
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Magic Bazar
Tokaido
Tokaido
Par Antoine Bauza
Illustré par Naïade
2-5 8+ 45´
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Magic Bazar

Comments (9)

Default
cernunnos
cernunnos

Les illus du Dobutsu étaient graphiquement simples et rigolotes, je suis un peu dubitatif devant ce nouveau style limite kawaï. Pourquoi ne pas simplement vendre le Dobutsu en France avec une traduction ?

pak
pak

Bien vu, Naok. C'est très juste. Au temps pour moi ! ;-)

Yzarc
Yzarc

Du Japon, je me suis ramené la version complète du Shogi mais dans l'univers de "Let's catch the lion!" : Dobutsu Shogi In The Greenwood. Toutes les pièces mais avec des animaux et les fameux points/flèches dessus.
Très mignon, très pratique pour les européens qui débutent pour se repérer.

Mais cette version très restreinte est excellent aussi. Peu d'espaces et donc diablement retord. A posséder si vous êtes fan des jeux très simples d'apparences mais très complexes en jouant.

naok
naok

Il me semble au contraire que c'est bien du dōbutsu shōgi qu'il s'agit, avec le poussin et le poulet qui constituent en réalité une seule et même pièce recto-verso, que l'on retourne côté poulet en cas de promotion, et que l'on repose côté poussin en cas de parachutage, les personnages correspondants de la version Ferti se trouvant sur la première ligne de l'avant-dernière image.

L'avis d'une fille

Cher docteur,
Il me semble que la bonne traduction de "Yokaï no Mori" serait plutôt "La forêt des yokaï"... ce qui évidemment ne change rien au jeu!

pak
pak

Vu le nombre de pièces illustrées (et superbes !), je crois que l'on est plus sur la version "Goro-Goro Dōbutsu Shōgi" que "Dōbutsu Shōgi" tout court. Si j'ai bon, on est toujours sur du mini-shogi mais le tablier fait 5 cases sur 6 et non 3 sur 4 (comme le tout-court) ;-)
Mais je chipote : c'est une chouette idée d'éditer ce jeu. :-)

manouch
manouch

Ca a l'air intéressant! :-)

Gloomy
Gloomy

Génial! J'avais déjà craqué sur "Dobutsu shogi" il y a qques années à Essen. Je prendrai cette version localisée très probablement (ça dépendra de la qualité de la production, mais connaissant Ferti, je ne me fais pas trop de souci).

goetzilla
goetzilla

Très chouette nouvelle !

S'agira-t-il de cartes ou de pièces en bois ? Je croise les doigts pour la seconde option...