arthelius

[Versus]Feelinsks Révélations VS Nonsense Love

[Versus]Feelinsks Révélations VS Nonsense Love


l’amour c’est la vie. Et vous allez en avoir en double ration pour ce versus. Format que je n’avais pas utilisé depuis longtemps et que j’avais envie de refaire, juste pour m’amuser. C’est donc parti pour deux jeux qui parlent des relations humaines et de nos interactions sociales, tout un programme !

Mécanique : 

 

Si vous avez déjà joué à Feelinks, vous ne devrez pas être trop dépaysé par cette mouture Révélations. Chaque joueur va avoir une couleur et 6 cartes Vote ainsi que des jetons Pari (la petite nouveauté) On mélange les cartes Situation, puis les cartes Emotions, 6 sont disposées autour du plateau. On pioche une carte Situation, on lit la situation choisie puis tous les joueurs sélectionnent une carte Vote, on lance les dés et chacun estime le nombre de joueurs ayant choisi les émotions indiqués par ces derniers. On révèle, on vérifie et on score. La partie se termine après 8 cartes Révélation jouées, et enfin, on compare le score à la grille donnée dans les règles.


Dans Nonsense, on commence par tirer une carte Mot et on choisit un secrètement parmi les 6, puis on communique le numéro de celui-ci. Le voisin de gauche tire une carte Situation et en choisit une parmi les 3, et la lit à haute voix. On retourne le sablier et le joueur a une minute pour inventer une histoire en plaçant le mot. Les joueurs peuvent noter les mots suspects et doivent ensuite noter celui qui semble être le bon, secrètement et le nomme ensuite. Enfin, le joueur révèle le mot, par mot placé et non trouvé le joueur marque 50 points, au contraire ceux qui ont découvert les mots placés marquent 25 points par mot. On pourra aussi jouer en duo. 


Sur ce point Feelinks avait fait ses preuves, ici, il revient avec une version plus simple et donc très efficace. Les règles de Nonsens sont moins claires à la lecture, la faute à une mise en page pas assez imagée et tassée sur une seule feuille. Le point va à Feelinks.

 

Tric TracTric Trac


Accessibilité : 


Les deux jeux choisis pour ce duel sont justement réservés à des adultes ou du moins des ados à partir de 16 ans à cause de leur thème. Pour autant ils sont tous deux assez similaires, les règles étant assez simples dans les deux cas. Même si Nonsense fait véritablement dans le concis et la simplicité, lui permettant alors de prendre une avance sur ce point.

 


Matériel :

 
Le point va à Feelinks qui propose un matériel plus sympathique et une cohérence graphique qui se voit dès la boite, qui reste jolie sans être trop équivoque, là où Nonsense reste trop sobre, avec une police Comics sans MS qui dessert son propos. On sent la différence d’expérience entre les deux éditeurs. De plus à l’intérieur, le matériel est bien plus conséquent dans Feelinks, lui octroyant un point en toute logique. 

 


Nombre de joueurs et configuration : 


Dans Nonsense, vous pourrez jouer de 3 à 6 joueurs, tandis qu’à Feelinks vous pourrez jouer de 2 à 8. Autant dire qu’à 2 le jeu ne sera que peu amusant, même si poser quelques minutes à son partenaire pourra être divertissant et révélateur, pareil pour les situations à inventer dans Nonsense, même si le côté question est plus simple à mettre en place et permet d’en apprendre plus sur l’autre. Dans les deux cas, tous les joueurs sont actifs, même si dans Nonsense un joueur sera plus mis en avant à chaque tour. A mes yeux il n’y a pas de réelle différence, personnellement je préfère la méthode de Feelinks, mais c’est trop juste pour donner un point, on restera donc sur une égalité.

 


Durée de vie :

 
Les combinaisons sont vraiment importantes dans les deux cas. Il y a assez mots, de situations ou de questions pour faire plusieurs parties sans revenir sur les mêmes cartes. Egalité.

 


Ambiance : 


Ah en voilà une question difficile. Les deux proposent de découvrir les autres sous un jour un peu coquin. Si Nonsense met plus en avant les talents narratifs des joueurs (parfait pour jouer un peu éméché), Feelinks fait plus dans l’apprentissage de l’autre. Ce qui donne deux directions totalement différentes à ces deux jeux. Mais si on parle d’ambiance vraiment festive, je pense que Nonsense s’en sortira mieux. Tour va dépendre du public qui y joue aussi, l’un sera plus simple à jouer, car moins personnel, c’est le cas de Nonsense qui gagne le point.

 

Tric TracTric Trac

 


Originalité : 


Feelinks Révélations est une nouvelle version plus adulte de Feelinks, donc on ne pourra pas vraiment parler de jeu original, même si de nouvelles idées ont été apportées. Nonsense me fait pas mal penser à Pur Week End, ou à d’autres jeux narratifs pour soirées arrosées (ou non), comme Brin de jasette ou Comment j’ai adopté un gnou. De plus il est la version plus adulte de Nonsense Classic ou Family. Donc pas très original non plus. Désolé, mais sur ce point aucune ne surpasse l’autre.

 


Rapport qualité/prix : 


Feelinks Révélations est à 22€ environ et Nonsense à 18€, donc il serait logique d’attribuer le point à Nonsense. Mais non. Car dans la boite de Feelinks il y a plus de matériel et sa qualité est plus importante, du coup je lui attribue le point.

 

Tric TracTric Trac


Conclusion : 


Les deux jeux proposent un thème très similaire, l’amour, mais voilà, ils ont deux façons totalement de l’aborder. Feelinks Révélations sera plus dans l’apprentissage des émotions de l’autre, tandis que Nonsense sera plus dans la narration. Ce sont donc deux manières de jouer très différentes, qui conviendra aux attentes des joueurs et des liens d’affinités qui vous lient à ceux avec lesquels vous jouerez.

 


Points forts / points faibles


Feelinks Révélations
+ un jeu empathique
+ une belle édition
+ un jeu simple
- Pas simple à sortir avec tout le monde

Nonsense
+ un jeu amusant en soirée
+ gentillet
- Pas forcément original

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (3)

Default
Zemeckis
Zemeckis
Haaa, ça m'avait manqué les articles versus ou personne ne gagne, personne ne perd :) C'est beau.
arthelius
arthelius
ça s'appelle versus mais c'est plus du comparatif en fait. Et puis c'est surtout selon les goûts de chacun.
Zemeckis
Zemeckis
oui c'est pour te taquiner :) Ca permet de découvrir les jeux, c'est l'essentiel