Monsieur Guillaume

Saint Seiya : Priez pour nous !

Saint Seiya : Priez pour nous !

Tric Trac

Peut-être que les Chevaliers du Zodiaque ne parlent pas à tous... cet anime basé sur le manga de Masami Kurumada est très lié, par chez nous, à sa diffusion lors du "Club Dorothée" et parle donc plutôt à la tranche 30/40 qu'aux plus jeunes. À moins bien sûr que ces derniers, grands lecteurs de manga, aient dévoré les "Saint Seya" et leurs Cloths mythiques autour d'ordres chevaleresques décrits dans les 28 volumes vendus à plus de 34 millions d'exemplaires, sans oublier les 6 films d'animation, séries et autres produits dérivées comme ces armures qui continuent de me faire baver, entre jouets et figurines de collection... Et puis les autres pourront toujours se rattraper avec la série annoncée sur Netflix, finalement... 

 

Tric Trac

Bref ! Quand on est fan, ou même, lorsque cette série fleure bon la madeleine proustienne aux odeurs de pain/chocolat du mercredi après-midi juste avant de filer au club de judo, l'idéalisation de ces souvenirs fait automatiquement sur-réagir à la simple idée de pouvoir poser nos mains de joueurs sur une boite dans cet univers... Idéalisation parce qu'après, il faut bien avouer, le syndrome du "je me fais rouster version "plus aucun de mes os n'est entier et j'ai perdu 6 litres de sang, mais je me relève quand même de plus en plus fort" frappe quand même bien fort dans l'anime, sans compter les lenteurs de la narration et les scènes qui passent et repassent pour faire durer le plaisir !)

Aussi quelle n'a pas été l'excitation lorsque nous avons, lors du dernier papotache avec Nicolas Badoux, poser les yeux sur les planches du prochain Saint Seiya - les Chevaliers du Zodiaques - DeckBuilding. S'il existait déjà deux jeux de société basés sur cette licence, aucun n'a vraiment jusqu'ici réussit à franchir les barrières du sanctuaire. Combien plus encore est monté la pression lorsque Yoka by Tsume a fait parvenir une boite à l'officine pour pouvoir y jouer... Alors laissons éclater notre Cosmo-énergie, Par la colère du dragon, je fais remonter la Rozan's chute d'eau en une pluie rafraîchissante... restons zen, enfilons notre armure en plein air et en plein saut, et partons à l'assaut du grand Pope !

Tric Trac

Par l'ouverture de la boite !

Rhôôô, forcément, retrouver la boîte avec tous les chevaliers d'or (et se remémorer le petit nom de chacun... oui, parce que les héros, c'est facile)... ça fait son p'tit effet ! Mais lorsqu'en plus, à l'intérieur, on retrouve :

- l'horloge du sanctuaire avec ses 12 stressantes flammes bleues qui tiennent toutes seules par le truchement d'une surface aimantée... que l'on imagine d'emblée avoir entendu siffler la flèche d'or envoyée par Ptolemy dans le coeur de Saori, ne laissant plus que 12 heures avant qu'elle n'atteigne le coeur mortellement ! Allez, quoi, vite, on n'a plus l'temps, faut passer à la bastonnnnn !

- un tapis de jeu néoprène (non ce n'est pas le nom d'un chevalier) agréablement illustré et permettant de bien faire glisser les cartes sans les user outre mesure, même lorsqu'elles ne sont pas "sleevées" (protégées) ;

- 200 cartes, toutes "foil" (brillante) qui claquent bien, avec une grande illustration et reprenant l'ensemble des protagonistes du dessin animé, allant du tournoi pour l'armure d'or du sagittaire à la bataille du sanctuaire, y compris les armures d'acier que Bandaï avait fait ajouter au dessin animé pour vendre des figurines type "robot". 

En terme de matériel, quantité et qualité... rien à dire, ça en jette !

Tric Trac8 pour combattre Aiolia par la Force, 6 pour l'acquérir avec du Cosmos... 

Puis 2 en combat et 2 en Cosmos... y'a pas, il est bien ce Chevalier du Lion !

 

Sur ces cartes, horizontales pour les armures et verticales pour les chevaliers, se trouvent l'ensemble des informations : coût d'acquisition en Force ; en Cosmos ; Valeurs et Effets (chiffrés et textuels) ; Points de victoire et Rang (couleur du pourtour). Ici, petit bémol, certains textes de capacité, importants en terme de gameplay, sont petits. Si l'on comprend l'envie de garder une grande illustration, ils se font parfois oubliés alors qu'ils sont "impactants" pour la partie. Ainsi, ils auraient mérités une icône de rappel, plus visuelle, sur la carte. Notons malgré tout la recherche d'une différenciation des effets "terrain" : "texte blanc sur fond sombre" et des effets "en main" : "texte noir sur fond clair". Et c'est vrai qu'une fois que c'est intégré, il est plus facile de s'y retrouver.

Reste à citer les jetons Blessure et les marqueurs Héros. Allez, fight !

Tric Trac

 

Fais flamboyer ton cosmos !

Puisqu'il y a des points de victoire sur les cartes que vous allez acquérir, l'objectif est vite compris : Il vous faut acquérir un max de cartes pour que votre deck valent plus que celui des autres joueurs en fin de partie... Fin de partie qui arrive lorsque la dernière flamme quitte l'horloge... Et pour finir, une flamme est enlevée dés qu'un Chevalier d'Or quitte la rivière, que ce soit par combat (acquisition) ou par défausse.

Eh oui, vous allez être en compétition contre les autres héros de la série incarnés par vos adversaires face aux les Chevaliers d'Or (et tous les autres) ! Un choix étonnant lorsqu'on connaît la fraternité des chevaliers de bronze développée dans le dessin animé... d'autant qu'ici, pour gagner, il est même possible de se faire des coups d'Aldebaran au féminin ! 

Tric Trac 

Vous démarrez la partie avec un des cinq héros de la série... à poil... enfin, quand je dis "à poil", c'est sans armure ! 9 cartes basiques qui n'attendent que l'armure idoine (également dans le deck de départ) pour "transformer" deux cartes de base en une carte Chevalier de Bronze. Un moyen agréable de booster son deck dés le départ tout en l'épurant avec un effet, une mécanique qui colle bien au thème. D'autant que chaque chevalier en armure a son petit pouvoir qui donne une orientation particulière, bien que légère, à votre jeu. Bienvenue pour la rejouabilité !

Lors de votre tour de jeu, à l'instar d'autres jeux de construction de paquet (le "deckbuilding"), vous jouez vos cartes pour en acheter d'autres parmi les 6 proposées sur la rivière, en sachant que la dernière bénéficie d'une réduction de 1. Si vous achetez vos cartes pour leur valeur de Force, la carte achetée va dans votre défausse, comme les cartes utilisées. Si vous utilisez vos cartes pour leur valeur de Cosmos, la carte achetée va dans votre main et peut être jouée directement. Un aspect plaisant pour orienter votre stratégie et la façon dont vos cartes fonctionneront en synergie, les célèbres "combos". Bien sûr, certaines cartes n'ont pas de Cosmos (les méchants dans le dessin  animée) et/où n'offrent pas de cosmos par la suite. Comme certains effets blessent vos chevaliers au moyen d'un jeton, il est également possible d'utiliser une troisième monnaie, le soin (coeur vert) pour éviter qu'un chevalier trop puissant ne reste en dehors de votre paquet trop longtemps. 

Le tour se termine par la défausse de l'éventuelle carte sur le sixième emplacement du tapis de jeu (ce qui peut expulser un Chevalier d'Or, trop fort pour être combattu, et ainsi avancer inexorablement vers la fin de partie), puis décaler toutes les cartes encore présentes et compléter la rivière pour passer la main au joueur suivant. Tric Trac

Le Chevalier d'Or Elsan !

Simple... et presque basique ! Presque, mais pas vraiment !... Explication : Le fait même d'avoir une certaine attente et une attente certaine autour de cette licence, autour de ce jeu, n'a pas été sans déconvenue autour des premières parties : Ce n'était pas un coopératif où nous pouvions traverser le Sanctuaire ensemble, combattant au milieu des maisons des Chevaliers d'Or ; L'aspect baston était réduit à son plus simple appareil et la progression de nos personnages n'étaient pas à proprement parlé visible. Mais où sont donc les différentes attaques de nos héros favoris et de leurs adversaires ? Où est le 7ème sens, le flamboiement du cosmos, les mises à terre sanglante suivie d'un retour sur pied en force ? Pourquoi "s'affronter" en une course aux PVs en se mettant quelques taquets étonnants entre héros ? À quoi rattacher, thématiquement, ce deck constitué de tas de chevaliers mélangés en fin de partie ? L'expérience des combats livrés qui nous a rendu plus fort ? Les chevaliers battus qui se sont ralliés à notre bannière ? Bref, le fan-joueur un peu exigeant qui avait projeté, non pas sa cosmo-énergie mais ses envies ludiques, se retrouvait un peu dépourvu lorsque le 8ème Sens fût venu !

Tric Tracben mince, les gars... tout ça pour ça ? Vous n'allez pas renoncer ?... pas vous !?!

 

Cependant, plusieurs constatations venaient en contrepoids : Retrouver tous les personnages du dessins animés étaient tellement plaisant ; De plus, et bien que ce soit finalement anecdotique, les cartes dans leur version brillante, ça le fait aussi... à la fois parce que nous sommes certainement habitués à lier cet aspect "foil" à une rareté dans les JCC (jeux de cartes à collectionner) mais aussi parce que ça renforce le côté Cosmos et brillant des armures tant appréciées ; Le fait de, mécaniquement et thématiquement, voir son héros revêtir son armure procure un véritable sentiment en lien avec la puissance du héros et les images du dessin animé... enfin, jouer de sa Force ou de sa Cosmos amènent deux façons bien différentes d'envisager le jeu, twist mécanique plaisant également pour la constitution de son deck, sans compter l'ensemble des petits effets textuels.

De fait et au final, il y a un vrai plaisir à jouer et affronter des chevaliers du zodiaque, vaincre des chevaliers d'or et récupérer des armures d'or, comme on collectionne des trophées... ou des cartes !

Tric Trac

Lors de nos parties avec Monsieur Winzenschtark, qui ne connaissait pas particulièrement l'univers du dessin animé, nous avons pu sentir et convenir qu'il y avait, dans ce choix éditorial, à la fois une recherche réelle d'une simplicité, d'une accessibilité dans les règles afin de toucher un public pas ou peu habitué aux jeux de société moderne, deckbuilding et consorts, tout en ne laissant pas complètement sur leur faim des joueurs fan de la série. De fait, si ce Saint Seiya - Les Chevalier du Zodiaque - DeckBuilding de Yoka n'est pas encore le Cosmos Ultime Ludique (jeu d'affrontement en Chevalier Vs Chevalier comme dans les jeux vidéos de la licence, ou en coopératif avec les techniques de combat, de l'expérience, la gestion de sa cosmoénergie et tout et tout), force est de constater qu'il a de plaisants atours et qu'on enchaîne les parties à la fois pour l'attente et le plaisir de récupérer telle ou telle armure d'or et vaincre tel ou tel Chevalier d'Or mais aussi pour à la fin, faire le compte de tous ses chevaliers et voir qui l'a emporté !

Pour le reste, nous attendons avec impatience les autres arcs narratifs, à la fois extensions et petits ajouts ludiques... preuve que ça fonctionne bien, finalement !

 

Rendez-vous dimanche 9 septembre 2018 pour retrouver les Chevaliers du Zodiaque dans la TTTV !

Tric Trac

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (25)

Default
ChefTroll
ChefTroll
Bon, on fait comment pour le recevoir au Québec maintenant?
ChefTroll
ChefTroll
ok, on sèche alors je suppose. Dommage !
Galiat
Galiat
Il sort quand en fait exactement ? Mais tout cela donne bien envie !
Yoka by Tsume
il sera disponible début de semaine prochaine en boutique
Galiat
Galiat
Merci ! C'est une bonne nouvelle ! Hâte de mettre la main dessus.
MasterZao
MasterZao
Je découvre que Mr Guillaume est du signe du Lion en constatant à quel point il met en avant Aiolia dans son article. Et c'est d'autant plus dommage que tout le monde s'accorde à dire que le meilleur des Chevaliers d'Or (voire des Chevaliers tout court) est celui de la Balance…

Bref, une licence et une francisation bienvenue qui pourrait bien m'aider à initier quelques-uns de mes amis presque quarantenaire au JdS moderne !


PS : Et sinon Mr Guillaume, à part pain/chocolat, vous dites chocolatine ou pain au chocolat ? :D
Monsieur Guillaume
Cher MasterZao,

ce n'est pas parce que je suis du signe du Lion, mais parce que c'est la seule carte disponible à l'instant I sur le site de Yoka :D.
Sinon, pour le chevalier de la Balance, et même si, là encore, je ne suis pas de ce signe, c'est effectivement un de mes chevaliers préférée... une armure de fou trop top génial que mon frère avait en jouet.
Enfin, pour le PS, le pain/chocolat n'est ni l'un ni l'autre, c'était vraiment du pain avec du chocolat en tablette dedans... :D Pour le reste, je m'adapte à l'endroit et use des deux vocables, comme un caméléon :D
MasterZao
MasterZao
Que de révélations, merci ! :D

Au sujet de la Balance, je me demande comment le jeu pourrait rendre ses pouvoirs avec toutes les armes différentes composant son armure (12, si je ne m'abuse ?) : que ce soit une carte avec 12 effets différents ou bien un set de 12 cartes différentes, ça risque d'être dur, pour ne pas dire impossible, à équilibrer !
Maxbad
Maxbad
MasterZao, tu as bien raison pour l'armure de la balance.
C'est pourquoi le jeu ne se risque pas à un tel déséquilibre mais propose un boost de Force général pour tous les personnages pendant un tour, de quoi symboliser le fait qu'elle apporte 12 armes à disposition des chevaliers ;)
Yoka by Tsume
Après l’utilisation des armes viendra peut être plus tard... par exemple pour briser des piliers...
powerwis
powerwis
on a pas encore le jeu et on attend déjà impatiemment les extensions !
MasterZao
MasterZao
Argh ! Le vilain tease sur Poséidon ! Bon, et un mode solo/coop, ça pourrait venir un jour ou pas ? :D
MasterZao
MasterZao
Bon, je n'avais pas vu la réponse de Yoka by Tsume, juste en dessous… Je suis joie et impatience de pouvoir tester tout ça !
eins
eins
LE chevalier de la Balance est le meilleur ami de la police…
MasterZao
MasterZao
Je viens de me rendre compte que le sieur était un sacré filou sous ses airs de gentil : il se dédouane par rapport à la carte du Lion mais omet de parler de la présence de cette immense photo en fin d'article, qui pour sûr ne fait pas partie du matériel de la boite de base !
Et ça alors, comment vous le justifier, si ce n'est pas une préférence flagrante pour le Chevalier d'Or du Lion, mon cher Mr Guillaume ?!


Vous êtes fait ! Et dire que j'ai failli oublier ce "léger" détail, quel arnaqueur vous faites !
Ainock
Ainock
Grand Fan de Saint Seiya, je suis les informations autour de ce jeu. Finalement je passe mon tour pour le moment. En effet, j’ai déjà DC Comics Deckbulding game qui s’en rapproche par ses mécanismes et conditions de victoires et dont l’univers est plus accessible auprès de mes enfants (et puis ça leur fait bosser leur anglais ).

Toutefois, de ce que j’ai vu des vidéos et lu sur le net (notamment une interview de l’auteur), le jeu est un cran au-dessus de DC Comics. Il possède plusieurs mécanismes originales reflétant bien l’univers (l’utilisation des armures, l’horloge, les blessures (et le soin), la « conversion » des chevaliers…) tout en restant accessible au joueur « novice » sur ce thème et sur le fonctionnement d’un deckbulding. A cela se rajoute une grande qualité pour un prix accessible.

Je vais donc suivre de près les extensions qui sortiront en espérant :
- Un mode solo/coop. (comme beaucoup)
- Des cartes « héros chevaliers de bronze » différentes reflétant leurs différentes attaques (ou autre effet). En effet, pour le moment, les « héros chevaliers de bronze » que l’on acquiert en détruisant nos cartes vertes ont toutes les mêmes effets pour un Personnage donné (Tous les Ioga de bronze ont le même effet, etc…). Cet aspect d’avoir des cartes spécifiques à l’achat pour un seul joueur n’est pas très développé actuellement dans les deckbulding et c’est un plus.

Je sais que ce n’est pas évident de sortir un jeu avec un thème aussi fort, notamment pour satisfaire les fans ET SURTOUT le détenteur de la licence. Je vais dont bruler mon cosmos pour que le jeu est le succès qu’il mérite et garder mon 7ème sens en éveil pour suivre son évolution….
Yoka by Tsume
Pas d'inquiétude à avoir pour les mode coop et solo sur les extensions, c'est en cours ^^
powerwis
powerwis
alors c'est top, j'achète directement le jeu rien que pour le mode coop et solo arrive !!!
@Yoka, Guillaume qui a fait un très bon article à de très bonnes idées/questions dans son paragraphe (Or Elsan, moyen le jeu de mot ici mon petit guillaume) => à méditer pour la suite !
Ainock
Ainock
Ok, mais ne vous loupez pas. La version coop./solo de DC Comics, "Crisis", est par contre parfaitement oubliable....
Ced78
Ced78
J'en avais déjà entendu du bien - hâte de voir cette TT TV :-)
Ced78
Ced78
D'ailleurs, à propos de la TT TV .... un dimanche ?!
Monsieur Guillaume
Nous ne reculerons devant rien pour vous procurer votre dose de ludique en temps et en heure... 😉😄
Yoka by Tsume
La question est: Allez-vous revêtir vos armures? 😁
Xander
Xander
Pré-commandé direct chez le Meeple orange ! Et trop content d'apprendre qu'il y aura un mode solo/coop. ^^

En espérant aussi de nouvelles armures/chevaliers : Licorne (Jabu), Loup (Nachi), Corbeau (Jamian ?), Aigle (Marine)...
Yoka by Tsume
Ces chevaliers sont dans le jeu, pas jouables mais bien présents ^^