Monsieur Guillaume

Runewars - le jeu de figurines : En attendant les prochains codex...

Runewars - le jeu de figurines : En attendant les prochains codex...

d43dece08dd6372178e6a0d6d546f09c4dcc.jpe

 

Depuis que la rupture est consommée entre Fantasy Flight Games et Games Workshop, nous avions pu apercevoir des figurines à Essen ou au FIJ de Cannes, rappelant certaines figurines de Battlelore version Terrinoth mais à une autre échelle. Ne voilà-t-il pas que cette semaine débarque en français la réponse des Seigneurs Daqan d'outre-atlantique aux morts-vivants de l'équipe de Waiqar l'immortel et son pote le Nain Blanc, sur leur île de brume...

9db0ad21ecd091abf4f1c84715f390e49431.png

Runewars - le jeu de figurine, basé sur un concept de Andrew Fischer, est la première incursion de FFG dans les jeux de figs d'affrontements de masse, en français via Edge et Asmodee (ce qui revient au même maintenant). La charge est donc lancée sur le géant déclinant mais encore vaillant Games Workshop.

Reprenant son univers médiéval fantastique passe-partout des Royaumes de Terrinoth, il faut avouer que depuis déjà pratiquement 20 ans, ça commence à en faire, des jeux, dans cette univers... avec même un certain nombre d'entre eux (ou d'extensions) jamais disponible en français : Battlemist (Twilight Imperium medfan) dont la version réédité et amélioré s'appelle également Runewars, Diskwars, Dungeonquest, Rune Age, Runebound (trois éditions différentes)et Descent (deux éditions différentes)... d'ailleurs, même en terme de background, de "fluff", bref, d'histoires dans l'Histoire, les choses s'étayent, se construisent et débouchent sur un univers de plus en plus cohérent... même si l'important n'est pas là puisque, une fois n'est pas coutume, pour se mettre sur la tronche, il n'y a jamais eu besoin de bien grand chose, même chez les humains de la terre... donc, peu importe mais quand même, saluons l'effort ! 

d630612abd7b9944ef5708f3c75862d0c787.jpef553a8bf2898902267fdfad4a4be58d22143.jpe

 

À mon commandement... Ouvrez !

La grosse boite à la centaine d'euros bien tassée (avec les financements participatifs, certains en viennent à ne même plus être surpris que des jeux franchissent cette barrière psychologique qui, du coup, ne l'est plus) présente une première curiosité : Pas de dos de boite... non, ne cherchez pas, il n'y a que deux "covers" comme on dit pour faire croire qu'on est "in", deux couvertures différentes reprenant les deux factions prêt à l'emploi fournies dans la boite : Les chevaliers humain d'un côté et les mort-vivants squelettiques de l'autre. Choisissez votre préférée ou mettez les deux côte à côte pour profiter d'une belle illustration continue !

2ec432c2ac164e29aede225cd4c11c6e4a2c.jpe

c0d1b16d4f33ed1bc8e4a826399c39029333.png

Une fois ouverte, trois grosses planches de jetons, gabarits divers, 6 dés, différentes cartes16 socles d'armée qui indiquent de suite que nous avons quitté le mode "escarmouche" avec d'autres socles transparents où viendront s'insérer les cadrans d'action qui permettent de fluidifier et rendre le jeu de batailles rangées plus accessible... ah oui, le principal... 48 figurines à monter... et à peindre normalement... enfin, "normalement" dans le sens où dans ces jeux de figurines, les peindre fait partie du plaisir de jeu. Ici, l'objectif étant d'amener des joueurs de jeux de plateau au jeu de figurines, nous verrons si ces derniers franchiront le pas du pinceau.

 

 

 

Ces figurines, si elles n'ont peut-être pas la finesse des GW™, n'en restent pas moins chouettes et suffisamment fines pour en faire de belles figurines peintes. De plus, le montage est aisé et quasiment sans colle, un point clairement à l'avantage de ce Runewars pour ceux qui souhaitent s'initier sans se "scalper" les doigts au cutter... le "quasiment sans colle" tient au fait que quelques bras de squelettes ou de lanciers, par exemple, ont un point d'attache fin sur le bras qui demande un point de colle... Mais tellement peu, rien, par rapport au dégrappage et montage d'une figurine GW ou autre qu'on garde 

 

1f626150946a417262ac1468c392eff7e34d.png

Oui, bon, c'est sûr, peint comme ça... ça donne grave envie de pousser du pitous, c'est clair !

 

Serrez les rangs !

La bataille d'initiation proposée suit pas-à-pas le livret d'apprentissage. Les tours s'enchaîneront suivant trois phases fort simple : 

- Phase de commandement où chacun choisit pour chacune de ses unités une action et son modificateur sur le cadran d'action.

8894611bc4b284bb3c1cc5abc3dde4e99a56.png

Ces deux roues qui rappelleront bien des choses aux amateurs d'X-wing ont l'intérêt, grâce à un code couleur, de très vite se faire aux différentes possibilités :

4bacd65dd37f8104a125230d1d0de5d46e58.png

  • Marche ( gabarit plus ou moins grand suivant la vitesse choisie à la phase suivante placé à l'avant) ; 
  • Repositionnement (gabarit de mouvement placé sur n'importe quel bord de l'unité) ;
  • Reformation (pivot autour de l'axe central de l'unité) pour ne pas présenter son dos ou son flanc à des adversaires trop prompts à vous prendre par surprise ;

7859e4c1ad36a82914b9736455d6ad373edd.png

  • Ralliement pour inspirer ses troupes ou sortir de la mélasse imposée par les jetons Fléau (Assommé, Immobilisé, Inefficace, Paniqué) ;
  • Compétence pour tirer profit d'une capacité spéciale de la figurine...
  • Et bien sûr, Attaque à distance ou Attaque de Mêlée. Les Modificateurs de leur côté devront être choisi parmi ceux proposés de la même couleur que l'action choisie et permettront des mouvements modifiés, des charges, bonus en défense, augmentation pour un lancé de dé voir même des actions bonus spécifique à l'unité.

5d5afaaf7ab7d19c5e94df345a1bfe31f3a0.png- La phase d'action verra un décompte partant de l'initiative 0. Lorsqu'une valeur d'initiative appelée correspond à celle de l'action choisie pour l'unité, cette dernière agit. En cas d'égalité de part et d'autre du champ de bataille, les adversaires activeront tour à tour une des unités concernés. C'est ici que les gabarits de mouvement entreront dans la danse, ainsi que les dés lancés pour combattre ou tirer, infliger des touches ou des coups au moral, activer, suite au résultat des dés, des compétences inscrites sur les cartes décrivant les unités, etc. Les blessures encaissées élimine peu-à-peu les figurines des unités, enlevées du socle et réduisant ainsi son impact et sa menace.

 

7ec506b0eaccca9290611d22b3d94a5a52b7.jpe

Mes archers MV lancent les dés, obtiennent deux touches par deux socles d'armée d'archers (Menace 2) pour 4 dégâts... Elles piquent, mes flèches, hein, les piquiers d'en face...

 

-Enfin, la phase finale verra la réserve de magie relancée, des jetons dont les symboles permettront d'activer différents effets en fonction des unités : Brutalité pour les golems qui assomment à tour de bras ou la régénération des réanimés où les morts se relèvent sans cesse, par exemple... Le compteur de tour est incrémenté de 1, passé à l'adversaire et ainsi jusqu'au huitième tour ou à l'extermination d'une armée.  

 

1b739e8fbbf7fe3414f86811a28879c36ca7.pngb2677747626dcd7564d1095f5fb4be73b078.png

Là, par exemple, un des 5 jetons "vents de magie" donne deux rouges parfait pour activer la Rune de Feu des archers... et bim, deux blessures contre les piquiers !

 

ee23b871172c5a7728b72b571e416b55c027.png

 

Viendra ensuite le moment du jeu avancé où vous pourrez créer votre armée en choisissant vos unités et le nombre de plateau de mouvement constituant celles-ci. De plus, des cartes améliorations (comme à X-Wing là encore) peuvent être choisies en en payant le prix. Aussi, les figurines uniques ou certains gros monstres peuvent rejoindre et inspirer vos troufions de base. En début de partie, une carte déploiement changera la donne du sempiternel face-à-face, y compris au niveau des terrains ajoutés (les cartes explicatives sont vos amies) et une carte objectif secret par joueur viendra corser de ses points supplémentaires, influençant forcément la façon de jouer votre armée.

En fin de partie, ce score sera calculé sur la base de vos unités encore en vie ajoutés aux points des objectifs atteints.

a33478845628631bd008d88f58bc2cbbf272.jpe

Commandant, la victoire est nôtre !

Runewars-le jeu de figurine permet effectivement d'entrer très vite, en comparaison à d'autres jeux d'une telle envergure, dans la bataille à tout point de vue : montage très simple des figurines, simplicité des choix d'action via les roues, simplicité du déplacement via les gabarits... c'est donc une réussite de ce point de vue : Les tours s'enchaînent de plus en plus rapidement au fur et à mesure que vous maîtriserez les différents pictogrammes et les différentes caractéristiques spéciales de vos troupes.

317b4521b8fa07a4ff55ffb33538d76dc351.jpe

De même, le plaisir de maîtriser de plus en plus vos assauts coordonnés et celui d'établir des stratégies est bien présent. Il est également toujours aussi plaisant (quand on aime) de voir ces soldats en rang d'oignons se rentrer dedans, s'attaquer de flanc et appuyer l'assaut jusqu'à ce que le moral flanche et la panique s'installe chez l'adversaire. Chaque bataille a ses petites histoires, ses résistances ultimes ou ses assauts suicidaires comme autant de moments de bravoures de nos "playmobils pour grands". Par contre, il ne faut pas se voiler la face non plus : Faire une partie en 200 points ne se fait pas en une poignée de minutes, il faut donc apprécier les parties d'une bonne paire d'heures au bas mot.

dce1cca6f10e223e985ee0acb15665eba4b5.png

Des extensions... en "wave"...

mais bien sûr... vous prenez les yeux en dépôt-vente, après mes reins ?

 

Bien sûr les extensions sont prévues et elles arrivent.... Que ce soit en premier lieu pour agrémenter les deux armées de base avec des troupes supplémentaires, d'un état-major et d'un nouveau héros chacune, mais également en second lieu d'autres armées comme celle des elfes Latari ou des sanguinaires Uthuk... Avec tout ça, le jeu organisé prendra encore plus son essor. 

5bf3f52bd7133e7d3f325317329dce685946.jpef5fb1d8473de896541849f33da255be57032.jpe

0fb2cfe769a760b9ca6d0a59a80c914e7999.jpe395aedcb9d64661f8c47fc114377be7baf73.jpe

 

334060169bc3c42f7834c8289d62c85c64ab.png

Maintenant, verrons-nous un jour, après la 36ème réédition du codex Daqan avec les troupes possibles pour les 12 cités libres, le réveil des Dragonlords pour une apocalypse remettant tout à plat avec changement fort du système de jeu... un peu comme un nouveau cycle qui se termine... ? l'avenir seul nous le dira. En attendant, profitez-bien des TTTV et montons ensemble à l'assaut des boites de conserves, épée rouillée tirée au clair !

► Et une explication au garde à vous !

► Et un début de partie dans les larmes !

 

db0e57d71e204a30afc347cd161b79655610.png

e7063b344eee4c7d6843923ea78c5aab963d.png

87327636de105acea0bd55b8f449ac8f7bfb.png

d6db1046a6186e3dfb438155b76ad053ac02.png

b089f35a551fcd0f1e500ace233e591d7d1f.png

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (12)

Default
fatmax66
fatmax66
Testé et approuvé. C'est bon mangez-en. :D
Me tarde de rejouer.
Tancrède
Tancrède
Les elfes verront ils le jour à Battlelore 2 ?
Tintaglia
Tintaglia
ça a l'air pas mal.
Mais Ni le temps Ni l'argent...et Ni la place :)
fatmax66
fatmax66
Bon ben commandé chez le crémier local. J'profite de l'offre de démarrage...Mon Dieu que c'est pervers. Baisser le prix au lancement pour que les esprits faibles ne résistent pas.
Bahakell
Bahakell
Non mais non quoi ! Genre, j'ai pas assez de jeu de figs et de truc à peindre !

N'empêche, le système a cadran à la star wars, je demande à voir !
fatmax66
fatmax66
erreur de saisie.
Retrogamer
Retrogamer
LA TTTV ne m'a pas donné envie plus que ça. Je vais rester sur mon Battlelore 2 et mon X-Wing.
Hadoken
Hadoken
Rendez-nous Battlelore :(
fatmax66
fatmax66
Battlelore est mort dès le début de la V2. La V1 était drôlement plus chouette amha.
Hadoken
Hadoken
ah bé non !
fatmax66
fatmax66
Amha. :)
fatmax66
fatmax66
C'est dégueulasse de moubourrer autant...je savais que j'aurais pas dû cliquer....

Me tente grave ce jeu...de plus en plus.