Philibert se marie en Orange !

Philibert se marie en Orange !
Monsieur Guillaume

Ça fristouille sur les réseaux sociaux, ça commence à discuter pour avoir trouvé des éléments sur infogreffe & co parce qu'il y a une soi-disante "grande nouvelle" :

 

Philibert aurait été racheté par Asmodee. 

Tric Trac

Tric Trac

​​​​Vous savez quoi, c'est un petit peu vrai !

« Un "petit peu" ? C'est quoi cette expression qui veut tout dire et rien dire ?» diront les suspicieux complotistes. Cette expression montre tout simplement que derrière un fait simple se cache une histoire qui mérite d'être connue pour comprendre vraiment les choses.

Oui, c'est une nouvelle, une vraie nouvelle : Philibert rejoint le groupe Asmodee, le groupe que les inquiets classifient comme le "Grand Dévoreur", "Prince Démon qui dans les ténèbres les liera tous"... Soit ! Mais qu'en est-il du côté des concernés, en fait ?  

D'avance, rétorquons aux : « Et puis, c'est normal que Tric Trac en parle ainsi, eux-aussi ils ont été racheté, alors, forcément...» déclaration qui est généralement suivie d'un clin d'oeil entendu dans l'attitude corporelle typique du "nous sachions". Là encore, vous savez quoi, voyons un peu ce que nous pouvons en dire, après avoir posé questions et pratiqué quelques investigations, en nous en tenant aux faits.

Premièrement : Est-ce une "grande nouvelle" ? Dans le microcosme ludique, c'est une grande nouvelle, mais pour l'immense majorité francophone, c'est juste une nouvelle... Un peu comme une donne qui change et qui fait que certains professionnels agiront autrement et que d'autres ne changeront rien à l'affaire ! Et pour les quidams, ça ne changera même rien. Ils continueront de découvrir des jeux ici ou là, et de les acheter ici ou là, parfois sur la toile, parfois non... Bref, ça ne change "in fine" pas grand chose.

Certes, mais comme nous le disions en introduction, dans le microcosme ludique, ce n'est pas sans signification et donc pas non plus sans conséquences. Voyons donc un peu tout ça !

Tric Trac

Mais d'abord, un peu d'histoire 

Philibert, c'est une équipe et un passé de presque 40 ans. De petite boutique à Strasbourg, celui qui deviendra le géant de la vente en ligne de jeux de société est passé en premier par la case "magasin de modélisme (maquette) et de jouets". L'évolution du marché l'emmènera rapidement à muter vers le "modélisme et le jeux" pour passer ensuite aux "trains et jeux" avant de finir, dans les années 2000, à ne plus être que du jeu comme Philibert l'est maintenant depuis 20 ans. Un sujet qu'ils maîtrisent donc à fond !

Au départ, le site internet était doté d'une micro-application qui permettait de gérer 1000 entrées maximum. Si un 1001ème jeu arrivait, il fallait en supprimer un ! Rigolo de penser cela dans les années 2000 là où cette micro-application ne tiendrait donc pas 8 mois actuellement :) 

C'est en 2011 que 5 salariés rachètent la boite à son fondateur et ces 9 dernières années, autour d'un modèle "d'entreprise libérée", ces personnes, chacun avec 10 à 15 ans d'ancienneté, ont développé le site internet en s'entourant actuellement de près de 80 personnes. 80 salariés, ce n'est pas rien, non ? (Bon, en vrai, dans la période de noël, ça monte jusqu'à 130 pratiquement... Mais bon, les lutins du Père Noël, ils sont encore plus, alors !)

Tric Trac

Entreprise libérée, c'est pour chanter "ne la laisse pas tomber" ?

Non, pas du tout ! Et d'ailleurs le fondateur de Philibert travaillait déjà à développer l'autonomie de ses salariés autour de la valeur "Confiance".

Et c'est ça, une entreprise libérée : Une entreprise qui, non sans avoir une forme de hiérarchie verticale, prend surtout la voie de la confiance. Qui mieux que le préparateur de commande pour organiser son poste, puisqu'il sait de quoi son quotidien est fait ? Qui mieux que les chargés de clientèle pour savoir comment s'occuper des clients vu qu'ils les ont au bout du fil ou du tchat au quotidien ? Du coup, lorsque l'équipe Philibert s'est retrouvée à plus d'une vingtaine de membres sur plusieurs sites, ils ont formalisé un modèle de gestion avec prise de décision la plus horizontale possible.

Tout cela continue de grandir, et avec l'évolution du marché ludique, Philibert se retrouver leader sur le marché spécialisé du jeu de société, et c'est un peu comme lorsque tu passes du CM2 où "tu es le plus grand de la cour d'école" au "nain dans la cour du collège". Et pour suivre ça, peu-à-peu, les investissements ne sont plus au même niveau non plus, avec des projets sur de la logistique qui demandent des efforts sur 10 ans. Imaginez un peu ce genre d'investissement sur vos deniers personnels, en auto-financement ? Ou uniquement en crédit ?... Pfiouh, c'est chaud quand même non ? 

C'est ainsi que depuis 2 ans, 2 ans et demi, Asmodee, ayant peut-être senti les choses aussi (mais c'est ce qu'on demande à des professionnels, réagir à l'avenir et pas simplement au quotidien), a commencé à faire passer le message que si Philibert avait besoin d'un coup de main, Asmodee serait là. Et ça ne coûtait rien d'y réfléchir... Surtout si c'est pour faire entrer un investisseur, puisque nous parlons bien de ça ici, qui s'y connait, plutôt qu'un autre qui n'y connaitrait rien !

Qui plus est, c'est, d'après l'équipe Philibert, "le bon moment" pour pouvoir concrétiser des projets qui, au lieu de prendre 10 ans, n'en prendront peut-être maintenant que 3. 

Tric Trac

Du coup, corde au cou ? 

Non, pas du tout ! Bis repetita ! Tout simplement parce que, suivant cette logique de décision horizontale, les 5 associés ont rencontré chacun des salariés pour discuter et recueilllir les craintes et les espoirs qu'il pouvait y avoir à s'associer avec Asmodee. Est ainsi arrivé une sorte de "cahier des charges" présenté à Asmodee qui l'a accepté intégralement : Liberté d'organisation interne et liberté éditoriale, maîtrise salariale... Et puis... Rester en Alsace ! (Tiens, ça rappelle une autre acquisition, un peu) D'ailleurs, il va falloir que nous y fassions un tour, ça a l'air chouette, l'Alsace !

De fait, et même s'il a fallu quelques mois avant de concrétiser tout ça, avant de l'officialiser aujourd'hui, il faut bien reconnaître la spécificité de Philibert, son ADN qui lui a valu ce succès, envié par certains, critiqué par d'autres (parfois, ce sont les mêmes jaloux qui font les deux) et pourquoi changer, raisonnablement, une organisation particulière au risque de tout flanquer par terre ? 

Alors précision : Philibert, il y a les 2 boutiques (en dur et en ligne) mais aussi Meeple Logistics. Il y a un Phili-bar, mais c'est une autre entité. Meeple Logistics, c'est une entreprise de... Logistique (je vois que ça suit à peu près) qui s'occupe de quelques éditeurs et surtout de financements participatifs. Nous somme donc plutôt dans le BtoC : livraisons auprès du consommateur) que dans le Business to Business (livraisons auprès de professionnels, ce que fait Asmodee en tant que distributeur)... Et ce qui amène à comprendre également l'intérêt, pour Asmodee, de compléter une offre avec une partie qui n'était pas encore prise en compte.

 

Un conte de fée, alors ? 

Vous insistez, c'est pas possible ! Non, pas du tout ! Il a donc fallu que je trisse, merci Cyrano ! Par exemple, certains se sont émus sur les rézosocios que le système de fidélité changeait. Catastrophe. Figurez-vous que c'était juste la première étape d'un changement peut-être pas assez communiqué mais qui en annonce une deuxième, plus avantageuse pour tout le monde. En effet, l'ancien système était intéressant pour des clients très fidèles et très réguliers. L'objectif du nouveau système est de permettre également aux clients moins réguliers d'en profiter également. Ouf !

Le service client, face à un nombre d'usagers de plus en plus important, a un vrai challenge à réussir pour garder cette qualité humaine qui est la leur, l'adn dont nous parlions plus haut, mais l'objectif est bien là.

Maintenant, quant à savoir comment vous allez, individuellement, réagir ? Ça, seul l'avenir nous le dira ! Quant à savoir comment les professionnels, éditeurs et autres boutiques, vont réagir et ce que ça aura comme conséquence ? Ça, seul l'avenir nous le dira !

Ce que nous pouvons vous dire, c'est que nous aurons demain une interview avec des membres de l'équipe de Philibert et que nous avons hâte de partager ça avec vous et de leur poser encore ces questions qui nous trottent dans la tête ! 

Oui, forcément, nous sommes partie prenant de ce microcosme ludique, donc pour nous, et à plus d'un titre d'ailleurs (mais chut, nous n'en dirons pas plus), c'est une grande nouvelle !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

21I don't like

Comments (127)

Default
big_billou
big_billou
Merci pour l'article ! et c'est très bien qu'il soit ainsi. Ca permet aux curieux (dont je suis) de croiser les points de vue, les sources et de se faire leur propre opinion sur ce rachat.
Antoinette
Antoinette
Je suis déçue ! Plein de commentaires mais personne ne parle du dessin de Vidberg (le premier de l'article) et de son titre revisité d'Orbis. Pourtant... ^^
Mél F
Mél F
🤣🤣
Matthieu07
Matthieu07
Merci pour l'info qui, même probablement un peu partiale, donne un éclairage sur ce rachat.
Mr Guillaume, je vous trouve bien courageux de répondre systématiquement à toute cette "negativité" que l'on trouve dans ces commentaires qui n'attendent, de toute façon, de la part des auteurs, aucun échange (ce qui caractérise les réseaux dit "sociaux" qui par leur nature anonyme encourage l'ensauvagement numérique)
Pour finir, Mr Guillaume, merci pour votre volonté, votre dynamique, votre enthousiasme et votre créativité.
patriceL
patriceL
Bref, j'ai fini par comprendre dans les commentaires de cet article que "les piques écrites ne vous (me) concernent pas."Mais comme je les ai lues avant de comprendre, j'ai peu apprécié le ton !
De plus, pour une fois que je (re)venait chercher de l'information sur TT, j'en ai été quitte pour ne pas être plus au clair après qu'avant lecture !
Chagrin je suis d'avoir perdu ce temps à lire un articlo-postperso qui "ne vous (me) concernent pas".
Même pour la part française de l'actualité ludique je vais finir par aller chercher ça à l'étranger...
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
Il ne faut pas être chagrin. Pour en tirer du positif, dites-vous que grâce à cet article, vous savez que vous ne viendrez plus sur Tric Trac. Ce n’est pas rien tout de même, non ? 😇
Aphanassi Viazemski
Aphanassi Viazemski
Bonjour

Je fais partie de ceux qui ont été un tantinet agacés par cet article. Mais c'est bien, on peut l'exprimer tranquillement sans volée de bois vert de supporters Tric Trac, et ça, sans être totalement inédit, c'est tout de même assez nouveau et apprécié :-)

L'article se veut une "réponse" à un déferlement d'humeurs, de rumeurs, de haine sur d'autres réseaux. Soit, mais pour ma part je n'y suis pas sur ces réseaux, ce qui perturbe ma lecture d'un article que je crois informatif, c'est un peu dommage. "Nettoyer la merde" c'est bien, autant la nettoyer là où elle est et non la ramener ailleurs
L'article démontre que cette opération est bonne pour Asmodée, je n'en doute pas. Il démontre aussi qu'elle est bonne pour Philibert je n'en doute pas non plus. Ce n'est pas une OPA hostile, donc il y a eu accord, une vente donc transfert d'argent (et on ne saura pas combien), Philibert se retrouve avec des capacités d'investissement nouvelles, protégé en quelque sorte de la concurrence (surtout si Asmodée avait racheté un concurrent...) et en effet je crois Asmodée suffisamment intelligent pour ne pas mettre par terre un business qui marche, juste pour le plaisir. Soit dit en passant, j'imagine mal qui que ce soit de Philibert dire à Mr Guillaume "nan merde Asmodée je les déteste, on a la trouille ils vont foutre le bordel", donc la démonstration pourrait être sujette à caution, mais je la crois vraie..

Une fois qu'on a dit ça, prétendre "Un peu comme une donne qui change et qui fait que certains professionnels agiront autrement et que d'autres ne changeront rien à l'affaire ! Et pour les quidams, ça ne changera même rien", ce n'est pas un fait, c'est une affirmation qui se réalisera peut-être. Ou pas, peut-être que la croissance d'Asmodée, au final, changera plus de choses que ça. Balayer, ou plutôt ne pas aborder dans l'article les interrogations, les doutes, les craintes que certains peuvent avoir, c'est dommage.

Ce qui se passe autour d'Asmodée m'interroge, ça ne va pas changer ma vie, mais ce n'est pas inintéressant d'y réfléchir. Ça peut être positif pour le milieu du jeu au sens large du terme, ça peut aussi être négatif sur certains aspects. Même avec la meilleure volonté du monde. Y aura t'il des impacts sur les auteurs, sur les autres éditeurs, sur les boutiques, sur les salons, etc... je n'en sais rien. Par principe je me méfie des positions dominantes et Asmodée est en train d'en acquérir une, cette logique est compréhensible, mais cela ne veut pas dire que c'est bien. Quelques craintes ont été évoquées ici, il y en a d'autre, elles se réaliseront ou pas, nous verrons, en parler ne fait pas de moi ou de nous des complotistes. Par exemple (et ce n'est qu'un exemple) si un pays voisin renforce son arsenal militaire, devient dix fois plus puissant que le mien, tout en m'assurant qu'ils nous adorent et qu'ils sont super sympas, on va s'interroger. Pas de complot là-dedans. Asmodée bénéficie d'une forme de bienveillance, ils font partie de la famille, j'allais dire on les a connu tout petit. Ils sont grandi , beaucoup. Tiens si demain Amazon rachète Asmodée (et tout ce qui va avec), tout le monde sera toujours aussi détendu ?

Ce que j'aimerais lire dans un prochain article, c'est ce que représente aujourd'hui la galaxie Asmodée. Quels éditeurs (au complet) par exemple, et quels sont les autres éditeurs significatifs indépendants (faudra enlever les targets et les ordres de priorité du ppt Asmodée ;-) ). Et surtout ça pèse combien en proportion, par exemple sur le nombre de ventes annuel. Pas besoin d'être précis et de livrer des secrets d'état, je n'ai même pas d'ordre de grandeur, c'est 5 %, 30 %, 75 % ? Aucune idée. Sans être journalistique, ce serait factuel. Parce que je parle de position dominante, mais en fait j'en sais rien.

PS: Très intéressante l'histoire de Philibert, un parcours impressionnant pour l'entreprise, ses fondateurs, tous ses acteurs, bravo à eux.
crow dog959
crow dog959
Hello, J'ai lu qu'il y avait déjà des changements dans la politique de vente de Philibert à savoir que les points de fidélité acquis depuis le 01.09.2020 sont limités dans le temps . Y-a-t-il eu d'autre(s) changement(s) que celui-là ?
LBSira
LBSira
Je me sens insulté et considéré comme un enfant de 10 ans. La réalité est plus complexe que cela.
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
Ne vous connaissant pas, je ne peux pas savoir si je vous ai insulté ou si vous n'avez pas 10 ans. Je ne peux que vous proposer de relire à tête reposé la portée et le sens de cet article. Merci à vous
Nic23
Nic23
"mais chut, nous n'en dirons pas plus" ... Tric-Trac devient un blog de Philibert ? :)
mentor77
mentor77
Lol!
Le_Doc
Le_Doc
Mr Guillaume,

le ton de l'article est totalement dans la veine de vos interventions youtubesques. Personnellement, en lisant l'article, j'avais votre voix qui me le lisait et ca me convenait parfaitement !!!

Oui cet article a un ton personnel, mais également professionnel.
Oui cet article n'est pas totalement impartial, mais il l'est a son maximum.
Oui cet article a de l'humour, mais comme dirait l'autre "Why so serious...?"

Par contre, et ce n'est qu'un avis perso parmi tant d'autres, je trouve ca bien que Asmodée acquiert tous les maillons de la chaine, en leur laissant un maximum d'indépendance, mais il faut qu'ils fassent attention de ne pas faire comme Disney (sujet que je connais bien mieux, c'est mon boulot !) et racheter tout pour au final broyer et faire du "tièdasse". Le but d'une entreprise est de croitre, c'est normal !
Et puis ca aide a booster la concurrence, pousser a l'innovation, a la créativité, la curiosité, la diversité.

Et puis on parle de jeux, pas de complexe militaro-industriel qui fabriquent des armes de destruction massive !!!

a bon entendeur ;)
Chris7875
Chris7875
Bonsoir,
Ce qui me gêne vraiment c'est le ton de cette article.
Je ne suis jamais sur les réseaux sociaux et à la lecture de l'article, je me sens agressé.
Faut-il lire dans la nouvelle règle de TT pour les posts : au lieu de Phal - lire M. Guillaume ???
J'en serais très déçu car j'adore vos vidéos de présentation de jeux, essence même du site il me semble.
Il aurait été sans doute judicieux, puisque vous faites partie intégrante d'asmodée, d'avoir une communication officielle et pas un article vengeance bien que l'aspect historique soit très intéressant.
La com d'Asmodée est également ratée car ne pas annoncer la nouveauté alors que des changements ont lieu pour les achats en ligne, cela s'appelle une com ratée, notamment pour les fidèles acheteurs.
Bien cordialement et bonne balade en Alsace ;)).
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
Bonjour et merci pour votre retour circonstancié.
Je ne sais plus trop comment le dire mais si vous n'êtes pas "suspicieux complotiste", si vous ne vous sentez pas un "inquiet parce qu'Asmodee investit", si vous avez confiance en nous pour "garder notre indépendance de ton ou partir", alors les piques écrites ne vous concernent pas.
Je n'ai pas souhaité un article "vengeance", au mieux un article avec quelques phrase "moqueuses" sur, pour le moins, des réactions et déclarations que j'estime "disproportionnées" et "irrespectueuses parce que énoncées sans savoir"
Tout le reste est une belle histoire que celle de l'équipe Philibert ! Un "bravo à vous" !
Je ne veux pas d'une communication "officielle", "policée", je veux rester "moi".
Salmanazar
Salmanazar
Donc si je comprends , les allusions en début de l'article sont une réponse à des propos tenus avant et ailleurs ?

Si oui, c'est difficile de suivre quand on se contente de lire l'article ci dessus. Perso, je n'avais pas compris pourquoi vous aviez croisé un agacement avec un article de fond. Peut être un édito ou un billet d'humeur à part pour dire me'de aux empêcheurs de tric-tracer en rond ?
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
Ils ne sont pas qu’une réponse à de l’existant, ils sont une réponses, un avis exprimé en face-à-face à une forme de pensées. Pas la forme’ de pensées qui apporte des arguments étayés par des faits. Non. Pas du tout. Cette forme de pensées là est ouverte à la discussion. Non. La forme de pensées qui, immédiatement et sans savoir mais à l’aune de ce qu’elle imagine, projette, ou crois savoir, en tire des postulats, des pseudos-analyses et ensuite des prédictions. Donc il y a plus que de la forme, je veux y avoir mis du fond... Mais attention, je n’ai peut-être pas réussis avec tout le monde, hein, je ne prétends rien 😊
Salmanazar
Salmanazar
Merci d'avoir répondu.