Docteur Mops

New Haven, une nouveauté Essen 2013 : description complète

New Haven, une nouveauté Essen 2013 : description complète

« New Haven » est une des nouveautés qui sera présentée à Essen 2013. Èdité par R&R, il est signé Brian Leet et Kevin Worden qui font ainsi leur première entrée sur notre base de données ludique.

Dans « New Haven » les joueurs sont à la tête d’un joli lopin de terre en Nouvelle Angleterre qu’ils vont faire prospérer dans le but de s’attirer les faveurs des nouveaux colons.

Le jeu se déroule en deux bandes, ce qui explique la présence d’un plateau de jeu collectif et de plateaux individuels. Le plateau principal représente la région où des ressources seront découvertes et exploitées. Le plateau individuel de chaque joueur représente son village qu’il va devoir développer pour qu’il soit le plus attrayant possible.

Default

Le village est un plateau représentant des lignes et des colonnes. Pour être attirant, il va falloir s’efforcer de créer des lignes et des colonnes entièrement remplies de tuiles Bâtiment.

Pour chaque ligne et chaque colonne spécifique le nombre de colons (Point de Victoire) est indiqué au bout.

On peut doubler la valeur d’une ligne ou d’une colonne si on a réussi à poser ses tuiles Bâtiment face visible. Ce qui est, bien entendu, un peu plus compliqué comme nous allons le voir.

Pour construire un Bâtiment, il faut des ressources. Comme dans tout bon jeu de colonisation qui se respecte les ressources sont : le Bois, le Blé, les Moutons et les Pierres.

En début de partie, chaque joueur possède : 6 tuiles Bâtiment piochées aléatoirement et 2 tuiles de Récolte.

À son tour, un joueur commence toujours par une phase de Récolte. On choisit une de nos tuile Récolte que l’on pose sur le plateau principal.

Default

Cette tuile montre 4 Ressources qui pourront donc être utilisées ce tour. Mais on peut espérer gagner plus de 4 Ressources ! En posant la nouvelle tuile près d’une ou plusieurs tuiles déjà posées, on peut créer un « chemin » de ressources. Ainsi, pour chaque Ressource de la tuile posée, on peut récolter toutes les Ressources de même nature des tuiles adjacentes (ou même plus éloignées) qui sont reliées par un chemin sans interruption.

Afin de ne pas oublier, on note sur la piste des Ressources ce qui est disponible suite à la pose de cette tuile Récolte.

Riche de ses nouvelles Ressource, on peut donc construire de chouettes nouveaux Bâtiments dans sa ville.

Default

Exemple de génération de Ressource après la pose d'une tuile Récolte

Chaque tuile Bâtiment se construit avec la Ressource associée à sa couleur. Les Bâtiments jaunse se construisent avec du Blé par exemple. Donc oui… Nous aurons de chouettes Bâtiments tricotés en pure laine vierge… (^^)

Pour savoir combien de Ressources il faut, il faut regarder le nombre inscrit sur la case où on veut le construire (de 1 à 6).

Bien entendu la pose des Bâtiments est assujettie à quelques règles dues au cadastre local.

  • Le premier Bâtiment d’une couleur se pose n’importe où. C’est pratique.
  • Dès qu’un Bâtiment d’une couleur est construit tous les suivants de cette même couleur doivent être reliés entre eux. Ainsi tous les Bâtiments d’une même couleur formeront toujours une chaine ininterrompue dans le village.
  • Pour pouvoir poser un Bâtiment face visible (pour tenter de doubler les points d’une ligne ou d’un colonne) il faut que le chiffre inscrit sur le Bâtiment soit identique à celui du terrain. Ce qui va donc limiter les possibilités. Si ce n’est pas possible, on pose le Bâtiment face cachée. Au revoir les points doublés !

Il vous reste des Pouicos des Ressources ? Vous pouvez alors construire d’autres Bâtiments. Pas de souci.

Si après la ou les constructions il reste encore des Ressources, chaque joueur à partir du voisin aura le loisir de les utiliser lui aussi pour construire. C’est l’effet solidarité.

Par contre, les autres joueurs n’ont pas forcément intérêt à profiter de nos reliquats de Ressource. Pourquoi ? Parce qu’une fois que tout le monde a renoncé à construire ou ne peut plus, le joueur actif va pouvoir de piocher autant de nouvelles tuiles Bâtiments que de Ressources égales à 0 sur le compteur. Il est évident que plus un joueur dispose de tuiles Bâtiment, plus il aura le choix de construire dans son village.

Default

exemple de constructions dans un village

Alors, est-ce que la construction que vous allez faire, qui risque de faire tomber les ressources à 0 vaut la peine de lui accorder ce bénéfice ? Il faudra peser le pour et le contre entre les points que cela vous rapporte et la flexibilité que vous allez offrir à cet adversaire.

Par ailleurs, lors de la phase de Récolte, il est parfois préférable de poser dans de petites zones pour ne pas que les adversaires profitent trop de nos Ressources non utilisées. De la même manière, il sera parfois préférable de bloquer certains chemins de Ressource. Si on ne compte plus construire de Bâtiments jaunes, autant pourrir la ressource pour les petits copains non ?

La pioche de nouveaux Bâtiments se fait de manière semi aléatoire. Le premier Bâtiment sera choisi parmi ceux exposés. Les suivant (s’il y en a) seront piochés au hasard.

La partie prend fin quand le plateau principal est rempli. Chacun jouera encore de telle sorte que chaque joueur ait pu jouer le même nombre de tours.

Des variantes ? Bien sûr. Quand vous aurez maîtrisé un peu le jeu, vous pourrez gagner un peu plus en flexibilité en autorisant la construction d’un Bâtiment sur un autre. L’ancien est détruit et un nouveau le remplace.

Pour des joueurs plus expérimentés, on retirera en fonction du nombre de participant une ou plusieurs série de Bâtiments. Les joueurs pourront ainsi évaluer plus facilement leur chance de piocher un Bâtiment particulier.

Le jeu sera en anglais mais une règle française, traduite par nos amis de la famille Athimon sera disponible.

Je crois que vous savez tout ou presque.


« New Haven »
Un jeu de Brian Leet et Kevin Worden
Illustré par Denis Lohausen
Publié chez R&R
Pour 2 à 4 joueurs dès 12 ans
Public : Amateurs
Durée : environ 60 min
Disponible : Octobre 2013 (Essen)
Prix : non communiqué


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (3)

Default
Hadorax
Hadorax

Cela a l'air prometteur...

je jugerai à Essen.

sathimon
sathimon

Une petite correction pour cette phrase :

La pioche de nouveaux Bâtiments se fait de manière semi aléatoire. Le premier Bâtiment sera choisi parmi ceux exposés. Les suivant (s’il y en a) seront piochés au hasard.

En fait le joueur PEUT choisir parmi les bâtiments visibles et/ou il PEUT choisir dans le sac. :-)

BriefAeon
BriefAeon

Ca me parle.