Camille Chaussy

L'Île de Pan - Carnet d'illustratrice

L'Île de Pan - Carnet d'illustratrice

Bonjour à toutes et à tous, je suis Camille Chaussy, illustratrice de jeux de société (Tong, Edenia, Flip Hop, Jurassic Snack, Soupe à la Grenouille, Grand bois, …). Pour mon premier article sur Tric Trac je voulais vous parler de mon travail sur l’Île de Pan qui est sorti en Octobre dernier !

INTRO

Cela faisait quelques temps qu’avec les Lumberjacks nous avions envie de travailler ensemble. Le courant passait bien, nous avions des orientations graphiques communes, il ne manquait plus que le projet ! Et c’est là que les deux compères Florian Siriex et Johan Benvenuto ont créé l'Île de Pan. Le thème du projet collait complètement avec mes inspirations : un univers doux, onirique, qui parle de nature, de créatures, de magie et d’harmonie entre les êtres vivants.

Tric Trac

 

INSPIRATIONS ET UNIVERS

J’avais déjà travaillé sur le même thème lors de mon projet de fin d’étude en illustrant un jeu dont j’avais co-créé la mécanique et l’univers, composé des créatures magiques en harmonie avec la nature. J’étais curieuse de voir, 5 ans plus tard, où ce projet allait me mener !

Certains univers m’ont beaucoup nourrie, comme celui de Miyazaki qui était une vraie source d’inspiration pour ce projet, notamment Princesse Mononoké.

J'avais pour la première fois, lors de la réalisation d’un projet le sentiment de vraiment donner un bout de moi. C’est un sujet qui me tient particulièrement à cœur, qui m’anime même. C’était l’occasion de m’exprimer plus personnellement. Un travail fait dans l’émotion, un vrai moment de bonheur, très libérateur. Comme si j’illustrais ce que je souhaitais profondément pour tous les êtres peuplant notre planète : vivre en harmonie et en paix avec eux même, les autres et la nature.

Tric Trac

 

CREATION DES DESIGNS

Lors des recherches d’univers et des créatures, je voulais que l’on retrouve dans les illustrations la douceur et la poésie de la nature. Alors pourquoi ne pas créer des herbivores aux fourrures de feuilles dont les couleurs changeraient au fils des saisons, des bois aux écorces de bouleau, des créatures aquatiques qui auraient fusionnées avec des coraux ou même des reptiles parfois constitués de minéraux afin d’illustrer une véritable symbiose entre les espèces et leur milieu naturel.

Tric Trac

Pour le design des herbivores, je me demandais quels « espèces symboles » pouvaient m’inspirer. Comment représenter une créature fière, imposante et mystérieuse. J’ai pensé à l’élégance du cerf, l’imposante carrure de l’éléphant et le cou presque surréel de la girafe.

Tric Trac

 

TECHNIQUE

Pour ce qui était du traité graphique, l’idée était de partir sur quelque chose de plus traditionnel et authentique. S’éloigner d’un traité trop numérique pour arriver à quelque chose de plus « vibrant » de plus « sensible ».

Depuis un moment, l'idée et le désir de partir sur un style plus personnel grandissait en moi, quelque chose qui soit un peu plus en résonance avec ce que je suis. C’était l’occasion de s’y essayer !

J’étais dans l’expérimentation d’une nouvelle technique de mise en couleur pour tenter de retrouver la transparence et la légèreté de l’aquarelle. C’est en testant, en observant, en se trompant aussi et en découvrant sans le vouloir, par accident parfois, que les choses ont évoluées petit à petit pour arriver au résultat final. Une véritable aventure graphique et technique !

J'ai profité de ce projet pour créer puis tester mes propres « brush » sur Photoshop en partant de taches d’encre que j’avais préalablement scannées.  

Tric Trac

 

EVOLUTION DE LA TECHNIQUE

Tric Trac

J’ai créé une première couverture pour le jeu, puis une seconde, plus adulte et en adéquation avec le public cible.

Tric Trac

L’idée était de rendre l’image plus adulte, plus onirique, avec plus d'impact grâce à une nouvelle composition. On peut y voir l’évolution de la technique au travers de ces deux images.

Voici un autre exemple d’évolution de rendu. Les personnages que j’avais fait dans un premier temps avaient un cerné coloré (un trait délimitait les contours des personnages). Pour les faire évoluer vers un style graphique plus "aquarelle", j'avais supprimé le cerné et renforcé les contrastes pour détacher certains éléments et créer une meilleur lisibilité.

Tric Trac

Et voici le plateau des scores, du crayonné à la mise en couleur. Il fallait intégrer la piste des scores dans une illustration. Après réflexion, la corne de Pan pouvait être une bonne piste !

Tric Trac

 

LISIBILITE

L’enjeu principal lors de l’illustration d’un jeu est d’en servir la mécanique.

Les images doivent être en cohérence et en harmonie avec la mécanique afin de la soutenir et la servir au maximum. Tout doit être fluide, agréable et lisible d’un coup d’œil sans que cela ne demande le moindre effort aux joueurs afin de faciliter le bon déroulement du jeu. Pour l’île de Pan ce sont sur les tuiles qu’il a fallu apporter une attention toute particulière à ce sujet. Les joueurs devaient savoir sans hésiter si les zones étaient des plaines, de l’eau, du désert ou de l’air. Il fallait aussi créer des zones de téléportation facile à retrouver sur le plateau mais à ne pas confondre avec les autres.

Tric Trac

L’Ile de Pan n’est que le début d’une piste graphique, une base qui va me permettre d’évoluer et d'apprendre ! Car dans ce métier chaque jour qui passe est un apprentissage :)

Un grand merci aux Lumberjacks pour leur confiance et de m’avoir permis de vivre cette belle aventure et bravo à Florian et Johan !

Merci pour votre lecture, j’espère que cet article vous aura plu ! :)

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Comments (1)

Default
Max Riock
Max Riock
Merci pour ce retour. C'est magnifique, bravo ! Et bravo aux Lumberjacks et à Florian Siriex et Johan Benvenuto pour ce jeu que j'aime beaucoup.