Monsieur Phal

Le Monde du Jeu

Le Monde du Jeu
Le Monde du jeu vient tout juste de se terminer, 3 jours à fond la caisse parce que Tric Trac avait un espace pour sa Tric Trac TV, ce qui du coup nous a fait travailler sur un paquet de fronts, tellement qu’on n’a pas pu tous les attaquer, tellement qu’on est explosé et que cet article est rédigé en mode « je tape ce qui me vient à l’esprit et on verra bien dans quelques jours si tout ça a un sens ».
Commençons par le salon en général. Un salon assez particulier cette année, car victime d’embrouilles de la concurrence du côté du jeu vidéo. L’espace consacré à la chose électronique était, du coup, tout réduit. Pas un seul éditeur de logiciels. Forcément, il y a deux autres salons juste en octobre et les budgets des éditeurs ne sont pas extensibles. Rajouter là dessus un peu de SELL (le syndicat des éditeurs de logiciels), et paf, on se retrouve qu’avec des magasins et des constructeurs… Bref, ça a énervé quelques purs joueurs de jeux vidéo qui ne savent pas lire un programme et qui pensaient pouvoir passer 6h une manette à la main devant une console avec le dernier « Hallo Nukem of the Death Portal 3 » version bêta. Mais cela a ravi ceux qui découvraient une nouvelle activité ludique, celle du jeu de société. Car le salon du jeu comme on le pratique sur Tric Trac avait cette année de la gueule avec un espace 2 fois plus grand que celui du jeu vidéo. Une aubaine pour le ludique à base de cube en bois et de figurines. Un vrai succès. Enfin, un succès… Trop mortel le succès, dans le vrai sens du terme. On est finalement proche de l’échec. Ou le contraire…
Parce que voilà, du coup, la partie qui nous intéresse ici était pleine à craquer. Les organisateurs ont tellement voulu faire un bon salon qu’ils l’ont fait trop bien. Du point de vu des exposants, l’événement était incroyable. Les stands n’ont pas désempli. De la folie. Dès le samedi 12h, certains jeux n’étaient plus disponibles à la vente, il a fallu courir faire du réassort ! Même des trucs hors de prix partaient comme des petits pains. Edge a été dévalisé, days of Wonder, Asmodée, pareil… Bref, un truc de ouf comme a dit mon copain Kevin quand il a trouvé les cheats codes de « Hallo Nukem of the Death Portal 3 » avant que le jeu soit disponible à la vente. Et tout cela n’était pas prévisible. Comment prévoir qu’une catégorie de joueurs de jeux vidéo allait se jeter sur des jeux tangibles comme ça. Comment prévoir que les tables seraient prises d’assaut par une foule qui se rend compte que pousser du pion c’est aussi intéressant que de combiner « croix + triangle + croix + rond + rond » ?
Du coup, patatras, voilà des joueurs pas contents. Pas content de ne pas pouvoir repartir avec une boîte du jeu qui les faisait baver, pas content de ne pouvoir s’asseoir à une table, pas content de devoir jouer des coudes pour passer dans les allées… Quand le succès est trop au rendez-vous, on se retrouve avec des gens heureux et des gens pas heureux, et on se retrouve à regretter le temps où on était entre nous. Pffffff…
Pffff, parce que cette situation nous l’avons cherché, nous l’avons espéré. Maintenant qu’elle est là, on ne va pas faire nos têtes d’enfants gâtés. Nous avons la preuve que le jeu comme nous l’aimons est en pleine croissance, en pleine reconnaissance. Les médias s’intéressent à la chose, ce n’est pas le moment de faire sa mauvaise tête. Analysons calmement le pourquoi du comment et voyons si l’organisation peu faire en sorte que l’année prochaine tout soit encore plus mieux. Parce qu’ils sont très à l’écoute et que si ultrasuccès il y a eu cette année, c’est qu’ils ont écouté les remarques de l’année dernière.
Bref, nous aussi chez Tric Trac nous avons été victimes de notre succès. Nous avions un espace avec un bout de notre studio de la Tric Trac TV. Du coup, nous avons fait du live, nous avons fait des interviews (que nous avons sur bande alors vous pourrez les revoir si vous avez loupé les lives), nous avons serré énormément de mains, nous avons même fait des tas de bises parce que les internauteurs et internautatrices passaient nous faire un coucou, nous apporter des bonbons (sans doute parce que les fleurs c’est périssables). Nous avons passé pas mal de temps à discuter avec tous ceux qui nous abordaient. Du coup, nous n’avons pas pu jouer à grand-chose, nous n’avons pas pu faire énormément de photos. Mais ce n’est pas grave, la plupart des nouveautés vous seront présentées dans les Tric Trac TV qui vont arriver parce que les éditeurs sont déjà passés à l’officine ou vont passer à l’officine.
Ce que l’on peut dire au final, c’est que l’événement est en train de trouver sa place et qu’il serait vraiment dommage qu’il ne se renouvelle pas l’année prochaine pour de sombres raisons politico commerciales ou parce que les joueurs n’ont pas assez de place pour jouer… Vu les efforts fournis de toute part, ce serait injuste. Cette édition 2010 donnait le tournis. Pour nous, ce fut 3 jours intenses et pleins de bonheur. Pour les éditeurs présents, pareil, pour un grand nombre de visiteurs aussi. Le Monde du Jeu, il nous en faut un autre l’année prochaine. Oui.
Pour voir les photos : cliquez ici !

Pour Tric Trac,
Monsieur Phal, Reporter.
Crédits photos : Monsieur Phal.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Photos

To be continued in reports...

Comments

Default