Monsieur Phal

Le monde du char chez Marasmota

Le monde du char chez Marasmota

World of Tank est un jeu vidéo de type MMO. Un de ces jeux qui rencontre un succès tel qu’il se retrouve décliné. Alors forcément, comme le jeu de société est un secteur porteur qui va bien, un éditeur de jeu en carton c’est penché sur le berceau et hop, « World of Tank : Rush » arrive.

Default

Hobby World.

World of Tank : Rush est, d’abord, un jeu de cartes signé Nikolay Pegasov édité par Hobby World, un éditeur russe. Jouer en russe, c’est bien, c’est même recommandé par tous les profs de langues slaves orientales, mais ce n’est pas super pratique quand on a fait italien première langue. Et puis ce n’est pas facile de trouver une boutique qui vend des jeux en russe. Alors est arrivé Marabunta. Enfin, pas vraiment. Parce qu’au final c’est Asmodee qui s’occupe de tout. Enfin, pas vraiment. Oui, je sais, c’est très compliqué chez Asmodee. Disons que Marabunta s’est occupé de la traduction en français, anglais et allemand, et Asmodee distribue le tout. Comme chez Marabunta ils ne se sont occupés que de la traduction et de l’adaptation du format, comme il y a une licence et que ça prend sans doute de la place, on ne trouve pas le logo Marabunta sur la boite, mais celui d’Asmodee qui le distribue partout parce que Marabunta, en fait, c’est Asmodee. Vous avez capté ? Nous oui, mais on a mis du temps.

Default

Un jeu de cartes.

Nous sommes face à un pur jeu de cartes. Une espèce de genre de Deck-Building, mais en très agressif. La construction de deck est toujours très tendance, et les auteurs essayent de rajouter des choses qui n’étaient pas vraiment présentes dans « Dominion » par exemple. Et là, c’est l’agressivité. Remarquez, avec des Tanks, en général, on ne vient pas pique-niquer.

Je ne vais pas vous faire l’affront de vous expliquer le principe du deck-building, si ce n’est rappeler que l’idée c’est d’avoir au départ quelques cartes dans son paquet, que l’on va jouer ces cartes en les piochant, et que l’on va essayer d’aller s’en procurer d’autres pour « gonfler » son jeu qui fait qu’en les piochant on va pouvoir mettre en place des combinaisons toutes plus folles les unes que les autres afin de mettre minable ses adversaires qui, soit dit en passant, font la même chose que vous.

3 choses différentes.

Il est bon de savoir qu’il n’y a aucune carte de Tank identique. Oui Madame. Chaque carte de char est différente et il y en a 105 ! A sont tour, le joueur actif va poser les cartes qu’il a en main sur la table et les utiliser pour faire 3 choses différentes.

1 - acheter des Tanks disponibles à l’achat. Logique.

2 - utiliser ses Tanks pour aller taper sur les adversaires.

3 - utiliser les capacités des Tanks pour faire des trucs cool comme se défendre, piocher des cartes, obliger un adversaire à défausser des cartes…

J'achète ce Tank. Je t'attaque ta face. J'utilise mon effet spécial dans tes dents !

Philippe Douchard - août 2014

DefaultDefault

Physionomie d’une carte.

Forcément, il y a des infos sur les cartes. Un Tank peut servir à acheter des ressources, du fuel, donc il y a, en bas à droite, une valeur que vous allez utiliser quand vous voulez faire l’acquisition d’un autre char, par exemple. D’ailleurs, et du coup, en bas à gauche, il y a le coût (en fuel donc) de la carte à l’achat. En haut gauche, la nationalité du Tank, et c’est important, car vous allez tenter de marquer des points en fonction de ces nationalités. Et en haut à droite, il y a les valeurs d’attaques et de défense de l’engin et le type de Tank. Simple. Parfois, en bas, au milieu, il y a une petite icône d’effet spécial. Tout cela se comprend et se retient très vite.

Tous ensemble, mais par nationalité.

L’idée des attaques, c’est que vous n’avez le droit d’envoyer qu’une nationalité au combat. Si vous voulez lancer des attaques multiples, sur le même joueur ou sur plusieurs joueurs, il va donc falloir optimiser votre « armée ».

La gestion des combats est très simple, on compare les attaques / défenses et si c’est égal ou supérieur, c’est détruit. Celui qui a lancé l’attaque, même si son Tank est aussi détruit, remporte une médaille de la nationalité du Tank attaquant.

Default


Les capacités.

Quand on met un Tank en défense, on peut, s’il a une capacité, l’utiliser. Elles sont diverses et variées. On va piocher des cartes, manipuler son Deck, tout ça…

Oui, mais comment je gagne ?

Au départ du début de la partie, chaque joueur à 3 bases devant lui. L’idée est que la partie prendra fin si un joueur perd ses 3 bases ou si une pile de médailles est épuisée. Les bases sont attaquables comme les Tanks, sauf qu’elles sont plus résistantes. Il faut 2 attaques enchainées pour la détruire. Vous voyez déjà le vice des alliances…

DefaultDefault

Chaque médaille gagnée vous rapporte des points. Casser les bases adverses aussi. En début de partie, on a tiré 4 cartes « objectif » comme « être celui qui possède le plus de doubles médailles », « être celui qui possède le plus de Tanks lourds. À la fin de la partie, on regarde qui a rempli quel objectif et donc qui marque les points. On fait le total et celui qui en a le plus, de points, est déclaré « Grand Vainqueur ».

Analyse à 200km/h.

Le jeu est simple, rapide et évident pour qui connaît un peu ce type de mécanique. Il y a un contrôle de fin de partie qui va mettre la pression. Dois-je finir maintenant ? Est-ce que c’est moi qui ai le plus de points ? Encore un tour pour lui ruiner sa base ? Défendre ? Attaquer ? Bien sûr, le thème est assez rêche, jouer des Tanks qui se foutent sur la gueule, ce n’est pas la première chose qui me vient quand je veux m’amuser. Mais si la chose a du succès en ligne, et vraiment un énorme succès, c’est que le thème n’est pas un problème. Le traitement graphique doit y être pour beaucoup.

La partie « agressive » est plaisante, surtout les alliances pour détruire les bases adverses, car je le rappelle, il faut attaquer deux fois une base pour l’exploser. Donc un joueur tape à son tour et l’autre achève avec que le propriétaire puisse rejouer et la réparer. Un jeu dangereux si on s’allie avec un fourbe qui sait qu’il a plus de points que vous.

Le mieux pour vous rendre compte, c’est d’aller voir la Tric Trac Tv que nous avons faite. Le meilleur moyen de voir que les règles sont simples puisque le Docteur Mops et moi les avons comprises. C’est dire.


Quand et combien ?

« World of Tank : Rush » arrivera le 23 août et coutera, prix public conseillé, 23€ !


► Le site du jeu Online, c'est par là !

► L'explication dans la TT Tv, c'est par ici !

► La partie dans la TT Tv, c'est par là !

► Le 5 minutes après dans la TT Tv pour les abonnés Premium, c'est par ici


World of Tanks : Rush
Un jeu de Nikolay Pegasov
Illustré par
Publié par Asmodee, Hobby World
2 à 5 joueurs
A partir de 10 ans
Langue de la règle: Française
Durée: 30 minutes
Prix: 23,00 €


Default

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (3)

Default
gorifild
gorifild

Je pense pré-commander ce jeu, mais est ce quelqu'un qu'elle taille de protèges cartes conviendrait ?

Kerquist
Kerquist

Qu'est-ce qui a changé dans la V2 par rapport à la V1 ?

jmguiche
jmguiche

Ha ! Le retour de Philippe Douchard !