Kwaheri Jumbo, Hujambo Asante !

Par Docteur Mops

Published on Oct 22, 2013 • Lecture 2 min. •  3384 vues

Kwaheri Jumbo, Hujambo Asante !

Voici le premier titre de Tric Trac en swahili. Enfin surement en swahili un peu bancal mais je demande la clémence de nos amis joueurs africains qui me corrigeront au besoin.

Pourquoi cela, pour vous annoncer la publication de « Asante » cette fin de semaine chez Filosofia qui nous propose donc la version française du jeu de Rüdiger Dorn initialement paru chez Kosmos dans leur splendide collection de jeu à deux.

Default

« Asante » veut dire « merci » en swahili et « jambo » signifie « bonjour » quand à « kwaheri « et « hujambo », ils signifient bonjour et au revoir mais ne sont pas encore des noms de jeux.

Default

Si je vous parle de « Jambo » c’est qu’ « Asante » est son fiston. Il s’agit quasiment du même jeu de commerce avec quelques différences qui le rende un peu plus pas pareil mais quand même un peu beaucoup. Pour faire simple, le moteur du jeu reste exactement le même mais quelques arrangements ont été fait par l’auteur pour rendre le jeu encore un peu plus fluide. Pour mémoire, sachez que « Jambo » fut en son temps sélectionné aux meilleurs Jeux de l’Année en Allemagne.

Le but de ce jeu de commerce est d’être le plus riche en pépites à la fin de la partie.

Pour cela, chacun dispose d’un espace représentant son étal de marché devant soi. Le principe est d’y poser des marchandises achetées à l’aide de cartes et de les revendre au meilleur prix de la même manière.

Default

Pour cela chaque joueur dispose de 5 points d’action qu’il peut répartir entre pioche de nouvelles cartes et jouer celles qu’il possède.

DefaultSi l’on peut piocher plusieurs cartes, on ne peut en réalité qu’en prendre une seule à son tour. Les autres doivent être défaussées et bien sûr on ne peut prendre que la dernière piochée. Il faut donc mesurer son geste quand on défausse une carte.

Jouer une carte coûte également une action. Les cartes marchandises permettent de remplir son étal (la place est limitée) en payant le montant indiqué ou, au contraire, de vendre des marchandises que l’on possède au prix de vente indiqué également sur cette carte (ce sont deux prix différents).

Il existe également d’autres sortes de cartes qui vont venir ajouter un peu de piment aux parties comme les cartes Animal, Sanctuaire, Objet, …

La question qui se pose est de savoir s’il est intéressant de posséder les deux jeux. Pour ceux qui n’en possèdent aucun et qui voudrait s’initier au commerce africain, il sera sans doute judicieux de commencer par « Asante » qui est un peu une « avancée » de « Jambo » de la volonté de Rüdiger Dorn (par ailleurs diplômé d’une université de commerce). Pour les autres, sachez que les cartes des deux jeux peuvent se combiner pour faire un super « Asante ». À noter qu’hélas cette version française nous arrive avec un prix un peu élevé pour ce type de jeu bien que celui-ci puisse varier en fonction des lieux d’achat.


« Asante »
Une version améliorée de « Jambo » de Rüdiger Dorn
Illustré par Michael Menzel
Publié chez Kosmos
Francisé par Filosofia
Distribué par Asmodee (France)
Pour 2 joueurs dès 12 ans
Public : familial +
Durée : 40 min
Prix : environ 27,50€
Disponible : 25 octobre 2013



Docteur Mops

Comments (1)

Default
Mayoniaise
Mayoniaise

Et Jambo en VF, est-ce d'actualité ? (un genre d'extension prequel pour les joueurs d'asante!)