20.100

Kimaloé sur Tric Trac TV, parce qu'il le vaut bien

Kimaloé sur Tric Trac TV, parce qu'il le vaut bien

Il est parfois de bons et beaux jeux qui passent bien trop inaperçus. Une injustice cruelle qu'il faut corriger au plus vite lorsque cela est possible. Et c'est ce que nous nous empressons de faire sur Tric Trac avec "Kimaloé".

Sorti en novembre dernier, le jeu a donc peu fait parler de lui. Trop grand public pour Tric Trac, sans doute, coincé entre les nombreuses sorties d'Essen, certainement. Pourtant, c'est une petite perle signée Braff, Ehrhard et Pauchon, trois auteurs au talent reconnu et apprécié. Oui, c'est un jeu grand public mais avec de vrais bons mécanismes dedans, c'est un travail de commande d'une ONG et un jeu d'auteurs. Sans oublier le travail graphique proposé par Dennis Kormann qui lui donne un caractère propre.

"Kimaloé" est donc issu d'une commande de Terre des Hommes, du moins sa branche helvète, pour faire un jeu sur les droits des enfants.

"Kimaloé", d'un point de vue ludique est un jeu de majorité. Les joueurs se déplacent sur les différents continents afin de protéger les droits des enfants en posant des cartes de leur main. Une fois tous les droits remplis, un décompte a lieu. Le joueur qui finit la plaque de l'enfant répartit deux points de victoire comme il le souhaite puis, celui qui a la majorité marque autant de "gros" points et les autres qui ont posé des cartes, de "petits" points. car, et c'est là la principale subtilité du jeu, les joueurs doivent faire progresser deux pions, le "gros" et le "petit", sur l'échelle des scores tout en maintenant, au maximum, trois cases d'écart entre les deux.

Le plus simple pour se faire une idée du mécanisme qui recèle d'autres petites choses est d'aller regarder le début de partie que les trois auteurs sont venus faire dans les studios de la Tric Trac TV, il y a ... quelque temps.


> "Kimaloé", un début de partie sur Tric Trac TV.

> Le site de Gameworks

> Kimaloé sur le site de Terre des Hommes

> Le site de l'illustrateur


"Kimaloé"
un jeu de Malcolm Braff, Dominique Ehrhard et Sébastien Pauchon
pour 3 ou 4 joueurs
édité par Gameworks
disponible en boutique.


*Note : le haut débit et flash 9 sont obligatoires pour voir les vidéos. Si vous ne voyez rien, pensez à mettre à jour votre lecteur...

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

To be continued in redactors news...

Comments (17)

Default
stephleprof
stephleprof

Cher Monsieur Phal,

je l'entends bien comme ça....

Et j'en rigole d'autant plus...

Monsieur Phal
Monsieur Phal

Cher Monsieur stephleprof,

Les titres des morceaux sont choisis après de longues réflexions et nous prenons soin de notre vitesse de frappe... ;o)

stephleprof
stephleprof

Cher Monsieur Phal,

loin de moi l'idée d'émettre un jugement négatif sur cette douce musique que j'apprécie.

C'était sur le titre de cette musique au générique que j'émettais un avis...

Mais je vous rassure en disant que si c'est une blague, elle m'a fait bien rire et si c'est une faute de frappe, tant pis....

Cordialement.

Temdès
Temdès

Sur le coup (et après voir vu la vidéo pendant laquelle j'ai bien rigolé) je suis assez d'accord avec Monsieur Moriarty... "les gros points, les p'tits points", il s'agit de la règle de solidarité entre l'adulte et l'enfant...

De même il n'a pas été dit clairement que l'histoire de chaque enfant (plaque "projet") est décrite sur une fiche. Et cela sert à parler avec les enfants avec lesquels on joue pour leur faire prendre conscience de la vie de certains autres enfants.

Bref. Un très bon jeu. Une partie bien marrante mais j'aurai aimé un peu plus d'explication sur le thème du jeu (qui, à mon avis, n'est pas si absent dans le jeu).

Monsieur Phal
Monsieur Phal

Cher Monsieur Moriarty,

Je savais bien qu'on avait oublié un truc durant la partie... Je n'ai aucune conscience de je finirais en enfer, pour sûr. ;o)

rolft
rolft

Concernant l'aspect éducatif du jeu, il ne tient qu'au parents de mettre en avant le thème du jeu en y jouant et de préciser en déposant les cartes les droits des enfants que l'on donne.

Concernant l'aspect coopératif, il n'est pas tout à fait absent, car un joueur seul pourra difficilement rencontrer tous les droits d'un enfant. Et s'il le fait, il sera pénalisé car il ne pourra avancer son pion adulte des cases correspondantes (règle de solidarité).

Moriarty
Moriarty

Dommage de n'avoir évoqué a aucun moment les droits de l'enfant pendant la partie ...

Faluin
Faluin

Ca m'a l'air bien sympa mais je ne l'achèterai pas, malgré le fait que je bosse dans l'éducation populaire auprès d'enfants, et que j'aime beaucoup utiliser les jeux pour faire de la sensibilisation.

En fait, ce qui m'aurait vraiment plu et convaincu pour le coup, ça aurait été un jeu coopératif. Rien que ça, hop, ça change l'âme du jeu en ce qui concerne les droits de l'enfant (ou le développement durable, etc.).

Agnès
Agnès

J'éprouve beaucoup de tendresse pour ce jeu intelligent, sensible, beau, rigolo...

Lokantl
Lokantl

j'étais passé à côté alors que je sens que ce jeu va être à la fois un très bon outil de sensibilisation aux droits de l'enfants alors si en plus le jeu est bon... Merci beaucoup!