Louvian

Jeux du Loup, parce que le jeu est un art de vivre!

Jeux du Loup, parce que le jeu est un art de vivre!

Trictraciennes, trictraciens, oyez, oyez, Jeux du Loup est né !

Mais qu’est ce donc ? C’est une toute jeune auto-entreprise qui se propose de partager sa passion du jeu de société au monde ! Enfin, au moins au monde autour de Tours, puisque c’est la région ou je me suis installé. Concrètement, je suis un prestataire de service pour professionnels et particuliers qui se déplace chez vous pour animer des jeux de société.

Chronique d’une belle naissance :

Mais comment en suis-je arrivé là ? Tout a commencé quand j’ai passé mon BAFA et croisé la route de la Maison des Jeux de Touraine. Leur équipe de passionnés m’ont fait aimer le milieu et par conséquent donné la vocation. J’ai fait donc posé mes valises au centre de Formation des Métiers du Jeux et du Jouet à Lyon. J’ai ensuite travaillé en ludothèque à Onzain, près de Blois puis à Nogent-le-Rotrou au sein de l’association Ludo’Perche.

Et puis voilà, de retour à Tours pour des raisons personnelles, je me suis retrouvé devant un choix : me faire une place dans le monde que j’aime, ou travailler à Mac-do ou pire…^^ Alors après quelques préparatifs je me suis lancé. Etude de marché, création du budget, du site, renseignements, réunions, plan de com, contacts, charte graphique, etc. Et encore dans le désordre.

Et maintenant, le futur !

Comme qui dirait, « y’a plus qu’à ». La demande de création est déposée, je n’attends plus que le n° de SIRET pour finir les derniers détails, mais tout est prêt. Mon premier devis (accepté d’avance !) est parti, des contacts avec des éditeurs commencent à s’établir et on va préparer la rentrée. Mais je sais qu’au moins cette été je vais en profiter pour aller au FLIP et au FLEUR, c’est peut être le dernier été ou je peut me dégager du temps facilement, du moins je l’espère^^

Si vous êtes d’Indre et Loire ou pas trop loin, peut-être que l’on se croisera sur une animation et peut être même que je pourrai vous faire découvrir un jeu et que l’on pourra discuter de cette passion !

Edit: Comme me l'a fait justement remarqué un internautateur, j'ai oublié un élément essentiel:

http://www.jeuxduloup.com/ (Un si joli site, se serait dommage de ne pas aller le voir^^)

P.S. Merci TT, je vous adore !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Comments (11)

Default
Louvian
Louvian

Tout dépend ce que l'on entend par lucratif... Pour ma part j'ai prévue mon budget de manière à vivre et à assurer un minimum de pérennité, mais surement pas à gagner de l'argent. Maintenant si mon activité marche bien et donc si je gagne plus d'argent, cela sera re-inverti pour permettre à d'autre personne de vivre du métier qu'ils aiment. C'est cela pour moi le véritable but du travail. Donc je me contenterai de mon petit smic, le reste c'est pour l'achat de jeux^^

tiarchoaribreizh

@Tom

par lucratif, je dis que cela permet une entrée d'argent et aussi, donc, de gagner de l'argent.

Une majorité des ludothèques pratiquent ainsi un prix de location de jeux qui, en général, comprends :

- amortissement

- temps à référencer/classifier/protéger/compter les éléments/...

Bref ! y'a de la compta analytique derrière tout ça.

La location des jeux n'est pas la majorité des entrées d'argents d'une ludothèque, mais cela y participe quand même pas mal (1 +1+1+1+1+... = beaucoup).

A cela s'ajoute les animations pour lesquelles il y a forcément des prestations payantes.

Sans jeu et sans jouet, il n'y aurait pas de ludothèque, comme à la Maison du Jeu de Bretagne par exemple, et d'entreprise, comme La Boîte des Jeux.

En d'autres termes, aussi parce que dans le cadre de mon travail, en temps que professionnel du jeu et du jouet, je participe à la promotion du jeu et du jouet, j'ai loué et reloué "Jungle Speed", j'ai assuré des prestations d'animations à l'heure comme à la journée afin d'assurer une part de salaire et autres dépenses liés à l'association, etc...

Et j'ai aussi favorisé l'achat de ce jeu, parmi tant d'autres, pour les personnes intéressées de l'avoir chez elles afin de continuer à jouer.

Oui ! le jeu c'est lucratif !

Jacob101O
Jacob101O

@tiarchoaribreizh

C'est juste que tu te méprends sur la notion de lucrativité: ce n'est pas juste la question de générer des bénéfices, c'est la question de ce que tu en fait. Tant qu'ils servent à faire tourner la structure (achat et entretien de matériel, frais de structurels, salaires ...) et ne constituent pas un élément d'enrichissement personnel, il n'y a aucun caractère lucratif. :)

Tom Vuarchex
Tom Vuarchex

Les médiathèques achètent les DVD à un tarif spécial, bien plus élevés que pour des particuliers alors même que leur but n'est pas de gagner de l'argent mais de rendre disponibles des biens culturels au plus grand nombre ... ça prouve bien que la discussion n'est pas si évidente.
En même temps, perso, j'avais trouvé ridicule la fronde des écrivains qui, il y a quelques années, voulaient faire payer aux bibliothèques une "taxe de droits d'auteur" lorsque leurs livres étaient empruntés.

D'autre part, jusque là, l'utilisation des jeux dans un cadre public a principalement été le fait d'assos ou de particuliers qui n'avaient pas, dans l'ensemble, de but mercantile à l'utilisation des jeux (à part éventuellement faire payer une somme modique pour couvrir les frais) ou le fait des éditeurs eux-mêmes.
A part quelques cafés-jeux faisant payer la "location" du jeu pour jouer sur place et qui n'ont probablement jamais demandé à aucun éditeur si ça leur posait un problème.
Nous avons là une nouvelle activité naissante et Louvian a probablement été très avisé de contacter les éditeurs pour éclaircir cela ... et tant mieux si tous sont ok ;)

Peetsa
Peetsa

Le jeu de société n'est que outil ici, Louvian étant ""animateur"...

Un magicien ne demande l'avis du fabricant de carte pour les faire disparaitre et apparaitre dans la poche d'un badaud... Un clown ne contact pas son fournisseur de chaussures taille 72 ou de fleur arroseuse avant de faire ses blagues...

Je ne vois rien d'anormal à partir du moment où il a acheté le jeu (ou que son client a acheté le jeu...

Louvian
Louvian

Effectivement, c'est une question intéressante. Il n'y a à l'heure actuel pas de cadre légal pour les jeux et jouets à ce sujet. Pour ma part j'ai fait le choix de contacter les éditeurs pour leurs demander leurs avis, ce qui en a surpris plus d'un, mais je trouve cela plus honnête. Pour l'instant tous on répondue favorablement. Quand au "fin lucrative" des ludothèques, la plupart essaient juste de vivre, voir de survivre, alors si une telle réforme apparaissait, ce serait la mort du petit commerce.

tiarchoaribreizh

@Thierry Lefranc

si acheter des jeux ne donne pas le droit de les utiliser à des fins lucratives, alors pourquoi il y a t'il autant de ludothèque en France et dans le monde ?

Pourquoi il y a t'il des entreprises (animation, événementiel, bar, ...) qui utilisent également le jeu dans leur pratique ?

Tom Vuarchex
Tom Vuarchex

@tiarchoaribreizh

Oula ! Les ludothèques utilisent le jeu à des fins lucratives ??
Héhéhé, tu vas te faire des amis là ;)

ThierryLefranc

Une question : comment cela se passe-t-il avec les éditeurs ?

Car le fait d'acheter un jeu ne donne pas les droits pour l'utiliser à des fins lucratives.

tiarchoaribreizh

Bienvenue Louvian !

Et à bientôt

Louvian
Louvian

Toutes mes excuses pour le doublon, c'est mon premier article...^^