Jactalea et son drôle d'R venu du Japon

Jactalea et son drôle d'R venu du Japon
Docteur Mops

"R" c'est un drôle de nom pour un jeu.
"R" c'est aussi un drôle de jeu.

Vous êtes très nombreux à avoir réagi sur la présentation de "Love Letter" de monsieur Seiji Kanai publié en premier lieu chez Kanai Factory.

Le jeu a été adapté en anglais par l'éditeur américain AEG en perdant beaucoup de sa poésie sans doute jugée trop peu commerciale.

C'est Filosofia qui signera l'adaptation française de "Love Letter" par contre pour le moment c'est silence radio sur l'imagerie. Nous ne savons donc pas à quelle sauce le jeu sera. Mais il sera et c'est déjà ça.

L'autre bonne nouvelle c'est que l'auteur a créé un autre mini jeu avec très peu de cartes nommé "R". Oui juste "R" (il s'inspire d'un de ses précédents jeu nommé "RRR" puis renommé ensuite "RR" - ce type est formidable je vous le dis !). Et ce jeu là va lui aussi voir son adaptation française mais cette fois chez Jactalea qui étoffe ainsi son offre de petits jeux.

Ce qui est étonnant c'est que cet éditeur verse habituellement dans le tactique abstrait alors que de l'avis même de son auteur, "R" est un petit jeu assez aléatoire basé sur un Chifoumi évolué. Il n'est pas dénué de double guessing (je-crois-que-tu-crois) mais au final c'est du très rapide rapide.
À tel point que l'auteur le propose comme jeu pour savoir qui commence aux autres jeux.

On retrouve dans cette friandise ludique les graphismes fabuleux de Noboru Sugiura qui participe au charme de ces créations. Je crois bien que chez Jactalea, ils devraient les conserver. Chouette !

Alors voyons un peu ce mini duel.

Avec la soudaine disparition du Roi Bienveillant, le pays avait été plongé dans un grand désarroi. Étant donné qu'il n'y avait pas de successeur direct au trône, le peuple était anxieux à cause de ce futur incertain. Mais une lueur d'espoir s'était allumée. Il existait deux Princes qui étaient à la fois assez habiles et pleins de ressources pour prétendre au trône. L'un d'eux était le Prince Blue, tranquille, plein de sang-froid, et possédant une volonté de fer. L'autre était le Prince Red, surexcité, passionné et surtout très intelligent.
Ils étaient prêts à rivaliser pour obtenir la couronne. Ils avaient rassemblé leurs alliés pour commencer cette lutte silencieuse pour le pouvoir. Mais chacun avait un lourd secret. Le Prince Blue avait offert son cœur à la petite sœur (si adorable et si gentille) du Prince Red, alors que le Prince Red était éperdument amoureux de la petite sœur (si gracieuse et si belle) du Prince Bleu. Qui allait donc gagner cette lutte pour la couronne avec cet énorme point faible?

Vous êtes désormais prêt. En face à face, chaque joueur prend en main 8 cartes. Les mêmes pour chaque joueur.

Chacun en choisit une et la pose devant lui face cachée.
On dévoile ensemble et la carte la plus forte remporte le duel.
Vous remportez quatre duels et vous avez gagné.

Là, je sens comme un petit flottement dans l'esprit du lecteur. Le Mops ne serait-il pas en train de nous vanter les vertus de la Bataille avec moins de cartes ?

Presque. Mais attendez encore un peu lecteur dubitatif.

En plus d'une valeur de base, chaque carte, comme dans "Love Letter" possède une capacité spéciale.
Une capacité qui n'est pas optionnelle mais obligatoire et qui va venir perturber souvent la sainte règle du plus gros plus fort.

Default


Vous retrouverez donc ici les princes Bleu et Rouge (comme dans Peau d’Âne si ! si !), les princesses Bleu et Rouge, un Général, un Magicien, un Ministre, un Assassin, un Espion et un Clown.

L'espion, par exemple oblige l'adversaire à montrer sa prochaine carte avant que vous choisissiez la vôtre.
Mais le Magicien annule le pouvoir d'une carte. Etc.

Les effets se combinent donc parfois et si votre première carte est quasiment incontrôlable, vous pouvez dès la deuxième commencer à imaginer le choix de votre adversaire.
Plus le jeu avance plus le hasard recule mais moins vous avez de possibilités.

Si le côté chaotique et rapide du jeu le prédispose bien comme méthode de détermination du premier joueur d'un jeu plus sérieux, il se passe une toute autre histoire quand vous jouez (ce qui se passe la plupart du temps) plusieurs parties d'affilée.

Le faible nombre de cartes vous permet d'écrire alors un historique des parties. On se surprend alors à trouver des habitudes de combos à l'adversaire et celui-ci de contrebalancer cette observation en brisant son rythme pour un effet de surprise.

Voilà encore une bonne surprise justement qui nous vient du Japon. Oui le jeu d'auteur existe et même sous une forme minimaliste.

Ceci ne devrait ni gréver votre budget ni encombrer votre salon. Les japonais sont très concernés par cet aspect de l'encombrement ...

Pas de date précise mais... bientôt.
On va dire comme ça

Notre article sur "Love Letter" : Cliquez ici

"R"
Un jeu de Seiji Kanai
Illustré par Noboru Sugiura
Publié chez Kanai Factory (VO) et Jactalea (VF)
Pour deux joueurs dès 10 ans
Public : Tout
Durée estimée de partie : 5 min
Disponible plus tard pour pas cher

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Love Letter
Love Letter
Par Seiji Kanai
Illustré par Noboru Sugiura
2-4 8+
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Magic Bazar

Comments (13)

Default
timtim7
timtim7

Voici l'explication du nom par l'éditeur Japonais :)

"Seiji Kanai made game named RR first. This is the short name from "Regality & Religion"

Next, he made advanced version of it and namede it RRR (Regality & Religion: Revolution)

And next, he made R (Regality)."

kaillou38
kaillou38

si avec un nom pareil, il n'y avait pas eu un peu de stat, j'aurais été déçu...

flashsolaar
flashsolaar

@Molmo & @Dr Mops : Salut !

Je me suis fait la même relexion que monsieur Molmo. Pour la fiche du jeu il y a titre exact, en effet, mais dans le forum c'est moins simple. Ce n'est d'ailleurs pas le seul cas : Coup, P.I., et j'en oublie sont particulièrement difficile à cibler, et ce pas que sur trictrac mais sur l'ensemble des moteurs de recherche de les internets.

Mais à quoi pensent les créateurs de ces noms improbable !!! :)))

Fred

Anotsu
Anotsu

Docteur Mops, le fournisseur officiel de bonnes nouvelles. :)

En tout cas, Seiji Kanai connaît un bien beau succès cette année. Comme l'ont déjà dit les autres, si les éditeurs pouvaient également chercher RRR, Cheaty Mages!, Mai-Star, Chronicle et Merchant Master, ce serait parfait!

Docteur Mops
Docteur Mops

Cher Molmo de mon cœur. Bien qu'antédiluvien le moteur de recherche de TT comporte une fonction "Titre Exact" très pratique dans ce genre de cas.

Ha mais mince... Si ça se trouve TT n'est pas votre site préféré ;)

Molmo
Molmo

Encore un jeu qui va demander des trésors d'ingéniosité pour pouvoir faire des recherches sur notre site préféré :-)

Mr Maduar
Mr Maduar

Moi j'adore ces graphiques, dommage que les graphiques de Love Letter ont été refait. Sinon tous les jeux se ressemble... un panda par ici, un chateau par la et un peu de brun en background.

ToMAHaWK
ToMAHaWK

@ Himuraken , le jeu est fait pour deux joueurs à la base. Mais il est très intéressant même si je lui préfère Love Letter et ses graphismes AEG qui parlent plus à mes amis joueurs par leur côté "Citadelles"

leonmars
leonmars

À quand l'excellent Mai-star? :)

Himuraken
Himuraken

le jeu bien que basique semble très intéressant, en tant que grand fan de double-guessing, ce petit jeu devrait me plaire.

seul souci à mon sens, il faut y jouer à minimum 5 je pense pour être intéressant.