Insectopia : une grande aventure en minuscule.

Insectopia : une grande aventure en minuscule.
rafpark

La cité Termide de Mastoternis se trouve dans le royaume de Gao. Au fond de celle-ci, un mal phéromonal rôde. Les ouvriers et une partie des soldats sont sujets à des perturbations comportementales importantes. Face à ce danger, la reine locale et ses reproducteurs sont prêts à quitter la cité, car ils la pensent maudite. Seulement voilà, la reine est coincée dans sa chambre nuptiale et les ouvriers peinent à la dégager.

 

Insectopia est un jeu de rôle publié par les éditions Odonata. Sorti en 2016 suite à un financement participatif, celui-ci a vu sa gamme s’étoffer l’année dernière. Il vous permet de jouer des insectes doués de conscience alias des “Intres” (On trouve leurs homologues araignées appelés Araks). Ils ont en effet développé une intelligence depuis plusieurs centaines d'années, par rapport à d’autres populations d'insectes et animaux. Tout ceci fait suite à la disparition des humains de la surface de la Terre dans des conditions "mystérieuses".

 

Tric Trac

 

Cette fois-ci on va pouvoir jouer dans le monde de l’infiniment petit, mais sachez que l’univers où se situe l’action est dans un futur lointain et ces petites bestioles ont fini par évoluer, seule leur taille est restée telle qu’elle. Douées de conscience, intelligentes, elles ont su modeler leur propre destin, avec leurs histoires, leurs religions, leurs us et coutumes et j’en passe. Leur civilisation a évolué pour arriver en fin de Moyen Âge. Feu, métallurgie, roue, ce ne sont là que quelques avancées technologiques qu’ils maîtrisent. Tout ceci leur a permis de remporter de nombreuses victoires contre des animaux à sang chaud qu’ils ont fini par dominer. Avec ceci, l'art et la culture ont aussi été développés, tout comme la religion.

Cette dernière est justement source de conflit, on trouve principalement des religions animistes et respectueuses de la nature, les religions "originelles" diront nous. Et puis la découverte d’objets va amener une nouvelle religion : le Culte des Anciens Dieux. Certains vénèrent des créatures ayant précédé les Intres et leur ayant laissé de nombreux artefacts. Bref cela crée des tensions entre les peuples, en plus des conflits d’intérêts “classiques”.

 

Sachez que le livre de base vous propose pas moins de 20 espèces d’insectes ou d’arachnides pour jouer votre personnage. Chacune ayant ses capacités, ses avantages et ses inconvénients. Tout est détaillé dans le livre, leur organisation sociale, leurs croyances, les préjugés aux yeux des autres races, l’historique, les différentes castes et leurs fonctions dans cet ensemble ainsi que le détail des territoires. 

 

Au moment de créer votre personnage on trouve 7 caractéristiques qui vont personnaliser votre Intres :

- Aile (mouvement, défense naturelle et agilité)
- Antenne (perception et communication)
- Esprit (intellect, connaissances et utilisation de la magie)

- Mandibule (agressivité et détermination)
- Caste (savoir-faire)

- Chitine (taille et masse)

- Température (résistance au froid et chaud)

A cela s’ajoute tout un tas de compétences propres aux espèces, de l’équipement, etc. Comme d’habitude, il vous suffira d’une soirée en suivant les différentes étapes afin de créer votre personnage. Si vraiment vous ne vous sentez pas l’âme créatrice, sachez que vous disposez de 6 Intres pré-tiré afin de sauter cette étape et vous mettre à jouer plus rapidement.

 

Tric Trac

 

Au niveau de la mécanique, je vous en avais déjà parlé sur Omega. Mais si ce dernier propose deux systèmes, à savoir un sachet de gemmes ou des D10, Insectopia propose d’abord la version avec les gemmes, appelées ici “Blattes” (mais un supplément pour jouer avec des dés est disponible sur leur site). Ce sac contient 42 Blattes réparties en 5 couleurs de manières différentes. Les noires sont pour un échec critique, les blanches pour un échec, bleues pour une réussite, vertes une réussite améliorée et rouges pour une réussite critique. 

A chaque fois que le Deus (MJ) vous le demandera, vous allez pouvoir faire un test d’une caractéristique ou compétence en opposition ou contre une difficulté. Grosso modo on prend sa compétence ou sa caractéristique et on soustrait une difficulté dans le cas d’un test simple ou la  compétence ou la caractéristique de votre adversaire dans le cas d’une opposition. Cela va vous donner un résultat nul, positif ou négatif qui va permettre de savoir combien de blattes piocher dans le sac.

Pour résumer si votre score est nul vous piochez une blatte et appliquez le résultat. Si c’est “+1” vous avez le droit de repiocher si le premier résultat ne vous convient pas MAIS vous devrez appliquer le second obligatoirement. Au-delà vous piochez autant de blattes et vous choisissez le résultat qui vous convient. Dans le cas où c’est négatif, c’est la même chose, mais par contre, c'est le Deus qui choisit la repioche ou le résultat à appliquer.

 

Au début d'une aventure, on tire une réserve de Blattes qui est indiquée sur sa feuille de personnage, ce sont des “jokers” qui pourront être utilisés en lieu et place de celles tirées dans le sachet. De quoi avoir une seconde chance lors des évènements importants où louper son test peut avoir de graves conséquences.

 

Les éditions Odonata ont mis en accès libre un kit de démarrage pour vous familiariser avec le jeu : un peu d’historique, des règles de base, quelques personnages pré-tirés et deux scénarios qui vous permettront de vous occuper plusieurs soirées. Vous pouvez le trouver en téléchargement sur leur site à cette adresse.

 

L’univers est vraiment très complet et le livre de base regorge d’informations pour se familiariser avec tout ça, son vocabulaire pour gagner en immersion et j’en passe. C’est un mélange très plaisant et à la lecture de l’ouvrage on se laisse transporter dans ce monde et ses secrets. Au passage toute une section est dédiée au Deus qui va pouvoir en savoir plus sur les tenants et aboutissants qu’il ne faudra pas dévoiler aux joueurs (ou distiller les infos au fur et à mesure à votre groupe de joueur et les laisser dans une certaine incertitude). Le livre de base se termine en proposant un scénario afin de vous essayer au jeu le plus rapidement possible. Je conseille d’ailleurs de le jouer avec les pré-tirés afin que tout le monde se mette très vite dans l’ambiance et voit les possibilités du jeu.
 

Tric Trac

 

Pour ceux qui sont convaincu, tout un tas d’ouvrages existent afin d’étoffer votre expérience. La communauté est le premier supplément qui comprend 11 scénarios écrits par autant d'auteurs. Ceux-ci proposent différents styles : enquête, intrigue, action, horreur, futuriste, etc, il y en aura pour tous les goûts. Ce sont des scénarios individuels qui vont vous permettre de varier les plaisirs. Le niveau des joueurs et ce qu’on attend du Deus est indiqué à chaque début de scénario, de quoi faciliter votre choix et ne pas vous tromper. Bref, vous avez là des heures et des heures de jeu.

 

Tric Trac

 

Le second supplément est Aran Bara, c’est un complément d’information pour décrire la cité et ses habitants. On y trouve de nombreuses descriptions, les différents quartiers, les personnages importants, etc. On trouve aussi toute une partie dédiée au commerce avec les équipements disponibles, leurs caractéristiques et les lieux pour les acheter. Une partie est aussi consacrée au transport aérien (des bateaux maintenus dans les airs par des ballons). Et pour finir des mini-scénarios sont disponibles. Bref c’est parfait pour un Deus qui souhaite augmenter ses connaissances sur l’univers et qui voudrait s’essayer à la création de scénarios.

 

Tric Trac

 

Le troisième et dernier supplément est Imago Veridis -  Le grand passeur. Il ne s’agit ni plus ni moins d’une campagne. Vous avez une suite de scénario qui va vous permettre de traverser le pays au cours d’un road trip à la recherche de l’être élu : l’Imago Veridis. Le tout se passe avec une ambiance de conflits entre factions. Avec ça vous allez pouvoir explorer tous les recoins et faire de nombreuses rencontres et découvertes.

 

Tric Trac

 

Évidemment on trouve aussi les carnets de feuilles de perso, le sac de blattes et l’écran de maître de jeu avec les informations au dos pour vous y retrouver en un clin d’oeil.

 

Insectopia vous transporte dans le monde de l’infiniment petit, mais en définitive ce monde est immense. Le jeu demande un investissement certain, surtout au MJ pour s’imprégner de cet univers complètement inédit où il faudra trouver de nouveaux repères, sans parler de ce vocabulaire qui augmente l’immersion. La lecture reste cependant fluide, simple, facile.

Ça en devient même un roman que j’ai pris énormément de plaisir à lire. Je dois avouer qu’au départ le sujet ne m'intéressait pas trop, mais ayant bien apprécié ce qu’avaient fait les éditions Odonata avec le starter Omega en utilisant la même mécanique, je me suis laissé convaincre. Et à la lecture des ouvrages, j'ai clairement changé d’avis et le travail fourni est juste “fourmidable”.

On se plaît à voyager à travers cet univers et le fait d'incarner un insecte change radicalement la donne. Surtout que d’une espèce à l’autre, les habiletés étant différentes, on se dit qu’on a envie d’essayer tout ça pour vivre des expériences différentes (et pour ça le premier supplément avec ses divers scénarios est parfait). De plus c’est aussi l’occasion de découvrir ou redécouvrir le comportement de ces bestioles, car tout est basé sur de vraies observations. Et même si certaines pratiques ont “disparu” dans ce monde évolué, des instincts primaires peuvent revenir ...


La mécanique reste simple et rapidement intuitive. Certes on peut jouer avec des dés, mais je suis devenu vraiment fan de ce principe de tirage de “blattes”. C’est clairement un plus qui met de l’ambiance autour de la table. Après Omega, Insectopia a fini de me convaincre de la valeur de ce système.

 

Bref, plus besoin de chercher la machine du professeur Wayne Szalinski pour se mettre dans la peau d’un insecte, la gamme Insectopia est là pour vous, surtout avec beaucoup moins de risques ou alors juste celui de passer de nombreuses soirées dans cet univers méconnu qui se trouve à nos pieds.

 

RAF Park

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Comments (6)

Default
Libraman
Libraman
Excellente article, j'espère qu'il est à la mesure du jeu : j'ai craqué. Un de plus de vendu ^^
rafpark
rafpark
Ca a été une très bonne surprise pour ma part, j'espère que ça en sera une pour vous aussi !!
ombrelame
ombrelame
et bien ça donne clairement envie surtout que moi non plus je n'étais pas motivé à la base! Aussi bien en joueur qu'en MJ....
encore un bien bel article ;-)
Le Zeptien
Le Zeptien
Oui, c'est très séduisant et original tout cela mais il y a un petit truc que j'ai pas compris : c'est une référence volontaire à Fourmiz ? Parce que Insectopia, c'est un nom que l'on entend dans Fourmiz... c'est un vétéran (fourmi) qui raconte qu'autrefois, après s'être égaré lors d'une patrouille, il était tombé sur une zone avec plein de nourritures, du sucre partout et des insectes qui venaient se servir et même vivaient là, etc... "Cherche le monolithe !"... et puis la suite de l'histoire nous apprend ce qu'il avait vu réellement. En tout cas je vais regarder cela de plus près. Je trouve les graphismes magnifiques. Merci Rafpark. :-)
rafpark
rafpark
Non non ça n'a aucun rapport avec le DA !!
L'univers est "propre" au jdr; Après j'ai passé sous "silence" des trucs pour pas gâcher la surprise, mais pour résumer, plus on avance et plus on comprend que ces "anciens dieux" ont très mal fini (nous en sommes) avec un héritage pas toujours des plus plaisants pour ces Intres.
C'est pour ça que j'essaye de rester vague parce que les scénarios sont là aussi pour vous faire découvrir au fur et à mesure cet "héritage".
Et je le dis, de prime abord j'étais moyen convaincu, à la lecture des livres j'ai adoré. Et les insectes ont vraiment les "habitudes" qu'on leur connait ou qui vont bien avec l'idée qu'on peut se faire d'eux.
Une très belle découverte pour moi.
bobbylafraise
bobbylafraise
ça à l'air trop bien ce Fourmiz & Dragonnets !