FLYIN' GOBLIN: Et paf, la muraille !

FLYIN' GOBLIN: Et paf, la muraille !
LudiKev

FLYING GOBLIN

Tric TracArmez vos catapultes : FEUUUUUU !

Aaaaraggghhh, pourquoi moi ?

Flyin’ Goblin est un jeu de lancer de Gobelins de  2 à 4 catapulteurs pour des séances de torture de Gobelins d’environ 30 à 40 minutes et des explications de règles entre 5 et 10 minutes (selon le niveau de votre Gobelin hôte). Mais attention, je vous préviens d’avance, on fait rarement 1 seule partie de FLYIN’GOBLIN. Vous êtes prévenu.

Posons le décor :

 

Les plus grands généraux gobelins le savent, il faut prendre l’ennemi par surprise et aller là où il ne nous attend pas. Les gobelins ne savent pas voler, c’est un fait. C’est pour cela que nous attaquerons par les airs ! Notre technique est-elle au point ? Hmmm… pas vraiment. Mais par-delà ces remparts, il y a de l’or et des diamants. Ça vaut bien quelques bosses, non ? Déployez les catapultes ! L’armée Gobeline attaque le château ! Montrez à vos adversaires que votre clan est le plus digne de représenter les forces gobelines volantes !

Vous voilà donc promu Général Gobelin et votre objectif est simple : catapulter vos sous-fifres vers ou à travers le château dans l’espoir de percer ses défenses et de découvrir les trésors miroitants qui se trouvent à l’intérieur.

QUE TROUVE-T-ON DANS CE CHATEAU MESSIRE ?

Niveau  matériel, comme souvent avec Iello la qualité est au rendez-vous !

De belles pièces en bois, de magnifiques catapultes (le coeur du jeu), une boite qui sert de plateau central, pardon de château aux multiples salles recelant moult trésors. N'oublions pas la tour du roi qui vient fièrement trôner au centre du château avec le roi se baladant en son sommet. Mais rassurez-vous, il n'y restera pas bien longtemps.

Tric Trac

Allez, fait le malin petit roi !

Chaque joueur dispose aussi d'un plateau campement pour pouvoir y installer toute sa garnison et son Totem en pièces détachées.

Tric Trac

Equipe verte prête à faire feu mon Seigneur !

De beaux diamants ainsi que de belles petites piécettes en carton viennent peaufiner le tout.

Les illustrations de la boite mais aussi autour de la boite avec les petits Gobelins tagueurs ou écrasés sur la muraille nous mettent direct dans l'ambiance loufoque.

Bref, rien à dire niveau matériel.

ET LE BUT DU JEU ?

(pas trop compliqué j'espère, nous sommes des Gobelins)

Rassurez-vous, le but du jeu est on ne peut plus simple à comprendre : obtenir un certain nombre de cristaux (selon le nombre de joueurs) que se trouvent à l’intérieur du château ou construire entièrement son totem sur un des toits du château et qu’il tienne debout  un tour entier.

Voilà, c'est tout.

Tric Trac

"Ah, nous sommes rassurés ! Prêts à s'engager !"

MAIS COMMENT FAIRE MON CAPITAINE ?

Chaque joueur possède donc une catapulte et des gobelins. Il va devoir vicieusement les catapulter à l’intérieur du château (dans le meilleur des cas), dans une des cases de l’édifice afin d’obtenir des actions et/ou des récompenses (pièces/diamants). Ca c’est dans le meilleur des cas car bien souvent vos Gobelins se retrouveront fracassés contre la muraille ou partiront bien au-delà du château…

Tric Trac

Nous sommes prêts pour le vol (dans tous les sens du terme) mon Seigneur !

L'attaque Gobeline se déroule en 3 temps :

1)Catapulter vos soldats gobelins : si possible à l’intérieur de l’enceinte du château, et donc faire preuve d’adresse.

2)Piller : une fois que les tirs ont pris fin, on commence  le pillage c'est-à-dire  que l’on active les salles (bonnes ou mauvaises) dans lesquelles les soldats ont, peut-être, atterri. C’est ainsi que l’on peut cumuler des richesses (pièces d'or comme diamants) !

3)Faire des achats : acheter des troupes fraîches (bien utiles lors des manches suivantes pour renforcer votre armée) OU acheter des parties de son Totem.

PHASE 1 : LE CATAaaaaaPULTAaaaaaGE

(hurlement de vos Gobelins lors de cette phase)

Bah, rien de plus simple.

Tous ensemble, les joueurs posent un Gobelin sur leur catapulte et c’est parti :

"I believe I can Fly !" Et surtout advienne que pourra !

Lorsqu'un joueur a lancé tous ses Gobelins, il hurle « STOOOOP » et les autres ont le droit de lancer une dernière fois chacun de ses Gob's restants et 1 SEULE FOIS ON A DIT !!

Voilà, c’est tout.

PHASE 2 : LE PILAaaaaage

(mais pourquoi tu hurles encore, on ne te balance plus là ?)

Tric TracAh, piller c'est cool ça !

C’est la phase la moins fun du jeu. Chacun récupère ses Gobelins dans le château (sans tout casser, et c'est pas simple) ainsi que les récompenses ou malus qui vont avec.

Dans certaines salles c’est le jackpot : on récupère des pièces d’or (pour faire des achats), ou bien des diamants (qui est l’une des deux conditions de victoires). Mais gare à vous pauvres Gob’, certaines salles vous réservent de mauvaises surprises. En effet, vous pourrez parfois perdre de précieux diamants ou vous en faire voler.

Au centre du château on trouve le donjon avec le pion « roi ». S’il est touché, on peut alors dérober beaucoup de diamants si l’on parvient à faire atterrir nos Gobelins dans la tour lors des prochaines manches.

PHASE 3 : L'ACHAaaaaat

(mais tu vas arrêter d'hurler imbécile de Gob !)

Lors de cette phase, vous pourrez (sauf cas contraire grâce à une salle spéciale) faire UN seul achat par tour.

A vous de bien dépenser vos piécettes selon votre stratégie envisagée.

2 types d'achats s'offrent à vous:

1) Des troupes toutes fraîches et pas encore abimées.

2) Des morceaux de Totem pour bâtir votre Totem (logique) le plus rapidement possible.

CHOIX 1: L'ACHAT DE chair fraîche TROUPE FRAÎCHE

Tric Trac

1ère option : le soldat de base !

C’est le bas de gamme niveau Gobelin, ils ne sont pas très chers. N'attendez rien de spécial de leur part mais c’est toujours bon d’avoir un kamikaze de plus à catapulter et par conséquent plus de chance d’obtenir de l’Or, plus d’Or, toujours plus d’Or ou des diamants, ça nous va aussi ET plus de chance pour dégommer les Totems adverses ou les Pillards adverses (j’y viens). Donc pas cher mais très utile finalement !

Tric Trac

Option n*2: Le pillard avec son joli butin..

Le Pillard est plus onéreux (bah faut lui payer son joli masque) mais il reste cependant abordable. Ce Gobelin n’aura pas l’Honneur, ni la Gloire, ni le Privilège de se faire catapulter…non, non, ce monsieur se posera directement sur un des toits du château (s’il reste au moins 1 place). Il attendra là, tranquillement au milieu des Gobelins volants, fusants de-ci, de-là. Une fois la folie des catapultages passée, si celui-ci n’a pas été dégommé par un Gobelin adverse ou ami (une fois en l’air le Gobelin ne regarde plus qui est qui, il fonce !), il vous rapportera automatiquement 1 diamant à chaque tour de jeu.

Mais, mais, mais…si par malheur le pauvre malheureux chute de son perchoir, il ne rapportera alors rien du tout !

"Ah mince, c'est moche ça !"

Mais il y a pire.

"Non ?!?"

"Si !"

"Ah, non !"

"Mais si, m'enfin, si j'te dis que si !".

Hélas, ce pauvre Pillard retournera en plus dans votre réserve et vous n’aurez plus qu’à payer de nouveau pour l'embaucher. "Rhoo, ça c'est vache, nom d’un Pillard !"

Tric Trac

Option n*3 : Le capitaine

Le Capitaine, lui, c’est THE Chef donc il est 2 fois plus gros que les autres et coûte beaucoup plus cher. Normal c’est un chef on vient de vous dire.

Comme tout bon chef, celui-ci ne fuit pas le combat et se fera catapulter avec les petits soldats par "Solidarité". Il sera même souvent catapulté en 1er car le chef est cool (si, si, celui-ci est cool). En effet, il active 2 fois la salle dans laquelle il tombe. Ah trop cool, on va pouvoir doubler les bénéfices "Oh yesss !"

Mais gare à vous car s’il atterrit (ou s’écrase) dans une mauvaise salle, le malus s’activera également deux fois "Aïe, ça fait mal !"…

CHOIX 2: L'ACHAT D'UNE PIECE DE SON TOTEM

Tric Trac

Voici le Totem bleu composé de 4 pièces.

Une des conditions de victoire est de bâtir son totem en entier sur un toit et qu’il tienne debout pendant une manche.
Donc vous pouvez lors de la phase d’achat acquérir et placer sur un toit 1 partie du totem. À chaque tour suivant, vous pourrez poursuivre la construction en achetant une nouvelle pièce.

Mais attention: chaque chute du Totem lors d'une manche vous obligera à remettre dans votre stock le morceau le plus haut et donc acheter une nouvelle fois cette pièce !
C’est une stratégie qui peut être vite gagnante (car uniquement 4 pièces) mais cela risque de vous coûter cher si les Gobelins adversaires sont équipés de têtes chercheuses !

Tric Trac

J'a fini la conftrucfion du fateau mon Cap'tain !

Miffion réufi.

J'a plus de dents, mais j'a fini.

ALORS CES GOBLINS, C'EST BIEN ?

Il n’y a pas à dire Flyin’ Goblin vous replongera obligatoirement en enfance avec l’utilisation de cette catapulte qui est juste jouissif. "Ah, que de souvenirs !!"

Au départ on se met à lancer frénétiquement nos gobelins sans réel but précis.

"Hein, quoi ?! C’est terminé ! J’ai rien eu comme récompense! Pff, pas grave ! "

Puis avec un peu d’expérience (et accessoirement plusieurs tours sans ne rien ramasser), on s’aperçoit que l’on est presque capable de viser et ça devient intéressant. On se met alors à cibler le roi sur sa tour, à vouloir déposer, euh balancer, nos gobelins dans la tour (chose pas facile), à dégommer les Pillards sur les toits (Ah, mince, c'était le mien), les Totems adverses etc…

Il y a donc, mine de rien, une légère (mais alors très très légère) dimension tactique qui se met en place, on devient un peu moins bourrin…ou pas ;-)

On peut se retrouver à devoir viser des cases précises tout en essayant de contrer les adversaires (si leur totem devient trop haut par exemple).

On peut la jouer en mode « cerveau débranché » et vas-y que je te balance du Gobelin OU en mode légèrement plus « stratégie de guerre Gobeline » tout en dextérité et en finesse... Bon j’avoue le mode « j’te balance mes Gobelins à tout va » est le mode le plus fréquent, surtout lors des parties à 4 joueurs où clairement on ne contrôle rien du tout.

Il y a cependant un léger hic…c’est la phase de ramassage de nos Gobelins qui casse un peu la frénésie et l’hystérie autour de la table. « STOPPP ! On bouge plus, j’dois récupérer mes Gobelins » sans tout faire tomber et sans tout dégommer. Et oui, les cases dans lesquelles tombent nos Gob’ sont assez profondes et pour peu que l’on ait des grosses mains ce n’est vraiment pas évident de tout récupérer sans faire de casse. De plus, cette phase est un chouilla longue, trop longue…Qui récupère quoi, qui fait quoi alors que l’on a qu’une envie c’est de retourner balancer du Gobelin !

Mais bon malgré cette légère fausse note, FLYIN GOBELIN a vraiment un goût de "Allez, on remet ça !"  grâce, notamment, à ces catapultes qui font parfaitement leur boulot et cet univers totalement barré.

Bref une belle réussite !

Bon j'vous laisse j'ai du Gobelin à cataaaaaaaaaaaaaapulter !!!

Tric TracArrêtez-le, siou plait ! J'en peux plus moi !

Ah, noooon, paaas, moiiiii, stopppp, j'veux plus voler !

 

PS: si vous aimez ce genre de jeu bien fun à base de catapultage, je ne peux que vous conseiller d'aller voir du côté de COCO KING ainsi que FLYING KIWI ;-)

Goblinement vôtre,

LudiKev

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (2)

Default
romars17
romars17
Super jeu mais effectivement petit bémol sur le matos et notamment les Gobelins car vu leur configurations peuvent se casser quand on ne vise pas bien et qu'ils arrivent par terre...
stabnight
stabnight
Comment ne pas retrouver son âme d'enfant avec ce jeu.
Au départ, les joueurs vous disent " ho non, ça à l'air bidons" puis, effectivement, le fait de catapulter frénétiquement on redeviens un gamin :) on essaie même parfois de ce viser :D bref un jeu drôle et sympa, même si je mettrais un petit bémols sur la qualité du matériel. Mais je conseil, en famille, entre amis cela fait rire tout le monde.

To be continued in redactors news...