CULTE - Un jeu démoniaque

CULTE - Un jeu démoniaque
tapimoket

 

Au fin fond de la ville, dans un quartier oublié presque abandonné, quelques ombres se dessinent en contre-jour. La nuit va bientôt tomber, les silhouettes noires se dirigent vers ce bâtiment discret. 

Ce soir c'est pleine lune, le patriarche et ses prêtres attendent les disciples. Au sol, l'un des prêtres trace un pentacle tandis qu'un autre dispose une chandelle à chaque pointe. Les disciples, peu nombreux pour le moment, murmurent entre eux impatients d'assister à la cérémonie...

 

Tric Trac

 

Une nouvelle fois, les prêtes vont tenter d'invoquer le grand Cthulhu en essayant d'ouvrir un portail vers une dimension parallèle. Bien entendu, tout n'est pas aussi simple et peut être que cela demandera encore plus de sacrifices ! Mais les disciples illuminés sont prêts à tout pour réussir...

 

Tric Trac

Ce culte démoniaque n'est pourtant pas le seul ! C'est dans l'ombre et parfois depuis la nuit des temps que se sont développés ces divers cultes voués à des déités incroyables et maléfiques. Parmi celles-ci on y trouve Anubis, le dieu de la mort de l'Egypte antique, Janus le dieu romain du commencement et de la fin, Fafnir, le dieu dragon des croyances scandinaves et bien d'autres encore, dont le fameux Cthulhu, mythe pour certains mais bien réel pour ses fanatiques !

 

Tric Trac

 

Pour chaque culte, des rituels ont lieu en toute discrétion, sournoisement, mais ils sont bien implantés dans nos villes. Ils gèrent des moyens financiers, se terrent dans les bas fond pour en extirper de nouveaux fidèles et d'autres avantages. Les prêtes fanatiques sont prêts à tout pour les honorer. Des rumeurs circulent même que des autels ont été érigés et que des sacrifices de toutes sortes ont lieu, y compris humains !

 

Tric Trac

 

Tout cela est vrai ! Et si je vous en parle, c'est parce que j'avais mené des investigations pour mettre fin aux pratiques de ces cultes dangereux. Aujourd'hui mes jours sont comptés et la mort est proche...

Mais j'ai tout vu et tout ceci est bien réel ! 

J'ai vu les prêtres se rendre, chaque jour, un par un dans les quartiers de la ville, dans les endroits les plus discrets ou dangereux pour y soutirer ce dont ils avaient besoin pour leur culte respectif.

 

Tric Trac

 

Je les ai vu se rendre dans les taudis pour attirer de nouveaux fidèles. Des fidèles qui leur permettraient d'obtenir plus de pouvoirs, comme se rendre dans des quartiers qui ne leur sont pas encore accessibles, des endroits encore plus puissants.

Je les ai vu au marché pour y revendre quelques grigris contre de l'argent, des grigris assurant un bel avenir, du pouvoir ou encore la santé, mais totalement factice. Mais l'argent est nécessaire  pour profiter de lieux ou obtenir des bonus !

J'ai vu ces prêtres aller prier dans les ruines, au Nord de la ville afin d'espérer un miracle leur apportant un pouvoir quelconque.

J'ai vu leur grand patriarche se déplacer en personne, un prêtre dont la puissance augmente avec le nombre de fidèles qu'ils ont à leur solde, mais aussi grâce des avantages prestigieux qu'ils ont obtenu au Palais ou en soudoyant le gouvernement avec des pots-de-vin.

 

Tric Trac

 

Des prêtes pouvaient se rendre aux mêmes lieux alors qu'ils étaient de cultes différents ! Bien entendu, c'est celui ou ceux du culte qui a le plus d'influence au total qui pouvaient y obtenir l'avantage. Les autres, ne pouvant agir, devaient se contenter de l'aumône... Quelques pièces en compensation. 

Chaque culte avait donc intérêt à envoyer son ou ses meilleurs prêtres à un endroit précis, s'il voulait vraiment en tirer le bénéfice du lieu. Plus, il y en avait, plus le culte avait de chance d'y réussir, mais parallèlement, les prêtres ne pouvaient pas être partout à la fois.

 

Tric Trac

 

La solution consistait à augmenter leur influence ou en recruter des nouveaux au Temple. Seulement, pendant ce temps, ils n'agissaient pas ailleurs... Une autre solution était de les envoyer là où personne ne pouvait encore se rendre, faute de fidèles ou encore à un endroit où personne ne pensait y aller, afin d'agir seul sans contrainte. Le dernier culte avait, certes, l'avantage de choisir un lieu encore vide, mais pas toujours aux endroits qu'il convoitait.

 

 

Tric Trac

 

Un jour, j'ai finalement découvert un lieu secret appelé le Forum. Pas facile à trouver, il permet non seulement au patriarche d'obtenir la suprématie avec une forte influence, mais aussi de se consacrer à une grande célébration. Cette cérémonie permettait de recruter plein de fidèles d'un coup ou de gagner beaucoup d'argent ou encore de voir un des ses prêtes devenir très puissant et d'autres choses incroyables encore ! Toutefois, elle monopolisait tous les prêtres qui ne pourraient pas agir pendant ce temps, ne pouvant se rendre dans aucun lieu... Un choix à faire !  Les cultes se disputaient parfois le forum et sa suprématie, car un seul pouvait en bénéficier.

 

Tric Trac

 

Après que les prêtres se soient dispersés dans la ville, chaque lieu agissait depuis les ruines jusque la faille des ténèbres ! Entre temps le maître du culte pouvait s'offrir éventuellement des prestiges auprès du palais. Ces prestiges lui permettent alors de devenir plus puissant encore, grâce à la possibilité de se rendre dans des lieux qui seraient encore interdits, ou d'obtenir l'avantage d'un lieu quelque soit la puissance du prêtre qu'il envoyait, voire même de faire payer aux autres l'accès à certains endroits. Des avantages très intéressants qui augmentent aussi la puissance de leur patriarche ! Ne pas soudoyer, serait une erreur fatale pour son culte !

 

CULTE - Un jeu démoniaque

 

A Chaque lieu, le maître pouvait aussi agir grâce à des miracles ou des avantages obtenues dans les quartiers nobles... Ils appelaient cela des "intrigues". C'était le plus souvent un coup bas qui pouvait empêcher un culte d'agir sur un lieu.

C'est ainsi que j'ai vu les cultes recruter des prêtres, les former, trouver des finances, construire des autels qui imposeraient leur présence dans des lieux précis. Il suffisait d'avoir 5 autels pour imposer son culte et gagner définitivement.

D'ailleurs, j'ai même assisté en m'insinuant discrètement dans certains cultes à des sacrifices ! Certains cultes n'hésitaient pas à sacrifier leurs fidèles, voire même des prêtres pour agir encore plus fort sur un lieu où leur influence n'était pas suffisante ou absente pour en remporter l'avantage ! Chaque culte avait ses pratiques et ses propres pouvoirs, plus horribles les uns que les autres. Mais quand un culte est démoniaque, on ne fait pas appel à la pitié ou la conscience.

 

CULTE - Un jeu démoniaque

 

Chacun essayait de tirer le meilleur profit tout en empêchant les autres d'y parvenir. Bluff, fourberies, coups-bas, puissance, discrétion, tous les moyens étaient bons. Certains tentaient d'agir vite pour surprendre, d'autres prenaient plus de temps augmentant peu à peu leur puissance en essayant de déjouer les autres. Parfois, tout tenait à un fil, à une intrigue... Le tension pouvait monter entre les cultes, chacun usant de leurs pouvoirs respectifs, quitte à faire des sacrifices.

Les cultes avaient une stratégie qui pouvaient changer à tout moment. Des lieux pouvaient devenir très convoités à un instant et être oublié le lendemain. Les cultes se développaient  comme la vermine, mais se surveillaient sans cesse les uns des autres. Plus le culte avait de fidèles et d'argent, plus il pouvait agir dans les quartiers les plus riches, mais aussi les plus importants !

Parmi les lieux, il y avait aussi la caserne, un endroit pour y déchaîner des foules de fanatiques en pleine dévotion pour leur culte ! Là aussi un moyen de s'imposer définitivement sur la ville. Quatre foules prêtes à vous soutenir et les autres cultes n'avaient plus qu'à disparaître...

 

Tric Trac

 

Mais le pire endroit, le plus fou restait la faille des ténèbres. C'est dans ce lieu où tout pouvait se passer. Ce n'est pas un endroit à proprement parlé, mais une cérémonie qui demandait la présence de prêtres et très souvent du patriarche, qui, en unissant leurs forces spirituelles pouvait réellement faire agir leur démon !

C'est ainsi que j'ai vu ce culte basculer dans les ténèbres, avec des pouvoirs encore plus puissants ! ... Il lui suffisait d'y parvenir une seconde fois pour écraser les autres cultes et s'imposer définitivement. Certes il y avait les autels ou les foules comme voies possibles, mais celle-ci était ultime !

 

Tric Trac

 

A l'heure où j'écris ces lignes, c'est arrivé...  C'est curieux... Mes mains tremblent pour écrire, mais je ne ressens pas la panique au fond de moi. Je pense que c'est parce que mon destin est scellé, ainsi que celui de toute l'humanité tout entière...

Il est là, dehors... immense, effrayant, horrible et sans pitié. Il invoque lui même d'autres démons qui entrent sur notre planète par la faille que les prêtres ont créé !  Les fous !

Les prêtres et les fidèles se sont mis à genoux devant lui dès son arrivée. Mais il les a ignoré, piétiné comme de vulgaires punaises. Ils ne se sont pas rendus compte de leur erreur !

 

CULTE - Un jeu démoniaque

 

Ma mort est proche aussi car il détruit tout et rien ne peut l'arrêter... Aucune magie, aucune arme..

Si un jour, il repart dans son monde, je laisse ces mots en témoignage afin que plus jamais personne n'invoque des choses qu'on ne contrôle pas... Afin que disparaissent à jamais les cultes...

Mais je sais que, quelque part, l'homme est trop avide et ne pourra pas s'empêcher de le faire à nouveau.

...

Dans un grand fracas, la maison s'écroula, écrasée sous le poids de la créature...

 

 

Tric Trac

 

Tapimoket

Fiche technique

Éditeur : Bragelonne Games, Igrology et Cryptozoic Entertainment

Auteur : Konstantin Seleznev

Illustrateur  : Anton Kvasovarov

Nombre de joueurs : 2 à 5

Âge : 14+

Durée : 120 Mins

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Culte
Culte
2-5 14+ 120´
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Magic Bazar

Comments (7)

Default
Lincal
Lincal
Coucou,

Quelle(s) différence(s) (matos / règles ?) par rapport à son aîné ?

Merki :)

Ps : Bel article.
tapimoket
tapimoket
Son aîné ?
M&Ms&L
M&Ms&L
Superbe texte digne des récits de Weird Tales !
tapimoket
tapimoket
Merci
Retrogamer
Retrogamer
Pour une 1ère chez Bragelonne, ce jeu est une franche réussite!
Salmanazar
Salmanazar
De mémoire, l'homme à la tête du JDS chez Bragelonne est un vieux de la vieille (cf radio des jeux)