KmylleMuzo

[Crystal Palace] : Diamant d’or pour l’exposition universelle !

[Crystal Palace] : Diamant d’or pour l’exposition universelle !

Le Diamant d’or est un prix ludique qui récompense les jeux « experts », c’est-à-dire des jeux touffus, exigeants, avec une forte rejouabilité, qui sauront occuper vos soirées ludiques pour de nombreuses années. Le 26 janvier dernier, le résultat est tombé, Crystal Palace a été élu Diamant d’or 2020 (citons au passage On Mars et Barrage qui viennent compléter le podium) ! Il est également recommandé par Uwe Rosenberg, excusez du peu ! Nous avons donc voulu savoir ce que ce jeu de Carsten Lauber édité par Super Meeple avait dans le ventre. Spoiler : nous n’avons pas été déçus du voyage !

Dans Crystal Palace, vous incarnez l’une des 10 nations qui rivalisent d’originalité pour attirer les foules en cette première édition de l’exposition universelle. Vous devez réussir à concilier recherche de brevets prometteurs et recrutement de personnages célèbres avec des fonds limités et s’épuisant rapidement.

Les plateaux joueurs sont les mêmes pour tous, à ceci près que chaque nation dispose d’une condition de scoring différente en fin de partie. Les joueurs disposent de 4 dés qu’ils ne vont pas lancer ; pour chacun, ils vont les positionner secrètement sur la valeur qu’ils souhaitent, en sachant que la somme totale de la valeur des dés devra être payée à la banque (un dé de valeur 1 vaut 1 livre). Si vous êtes à court d’argent durant la partie, vous pouvez prendre un prêt qui vous rapporte 10 livres mais vous retirera des points en fin de partie. Le joueur ayant la somme des valeurs de dés la plus élevée devient premier joueur, et le dernier reçoit un journal, sorte de joker, en compensation.

Tric Trac

Le plateau de joueur ; à gauche, l'objectif national

Puis, les joueurs posent tour à tour l’un de leurs dés sur les emplacements de lieux disponibles, la valeur de leur dé devant être égale ou supérieure à celle indiquée sur l’emplacement choisi. Ils paient un surcoût si cela est marqué ou gagnent immédiatement une action d’assistant si le symbole est présent. Les assistants permettent de marquer des points en fin de partie sur nos objectifs nationaux et d’obtenir des revenus à chaque tour sur la piste du marché noir.

Une fois que tous les dés ont été posés, on les résout dans l’ordre des lieux, du dé de plus forte valeur au plus faible. Cependant, la plupart des lieux disposent de plus d’emplacements de dés que de cases d’actions. Le dernier joueur risque donc de ne pas pouvoir réaliser d’action. Sans entrer dans les détails, les lieux permettent de récupérer des brevets d’inventions, de prendre des tuiles recherches, d’augmenter son revenu, de changer ses coûts salariaux, de recruter des personnages célèbres, de marquer des points de buzz, de prendre un dé supplémentaire et de gagner diverses ressources.

Crystal Palace

Les différents lieux disponibles

Lorsque tous les joueurs ont réalisé leurs actions, ils doivent payer les salaires de leurs personnages et réaliser leurs actions s’ils en ont. Puis, chacun peut construire jusqu’à 2 prototypes en dépensant les ressources indiquées sur ses brevets et doit ensuite désigner quel joueur profitera (ou pas, selon si c’est positif ou négatif) de son effet immédiat. Enfin, tous les joueurs gagnent leurs revenus (sur la piste des revenus, au marché noir ou sur des tuiles recherche), tous les assistants au marché noir descendent d’une case et l’on prépare le prochain tour.

Après 5 manches, le jeu se termine. En plus des points reçus durant la partie, chaque joueur gagne des points de victoire selon sa position sur la piste de buzz, sur le marché noir et sur sa piste de scoring nationale. Il transforme toutes ses ressources restantes en livres et les utilise par tranche de 10 pour éviter de perdre des points avec ses emplacements de recherche vides et pour rembourser ses prêts. Chaque prêt et chaque case de recherche vide retirent des points. Le joueur qui a le plus de points a gagné.

Crystal Palace

Les pistes de points (autour), de buzz (au centre) et de revenu (à droite)

Autant vous le dire tout de suite, nous avons adoré Crystal Palace. Une fois l’explication des règles passée, les tours s’enchaînent bien et de manière fluide. Chaque nouvelle manche est le théâtre de dilemmes. Dois-je mettre de grosses valeurs de dés afin de jouer en premier quitte à me retrouver sans le sou ? Ou bien jouer la sécurité avec des valeurs moyennes pour conserver mon argent mais risquer de ne pas avoir de place pour poser mes dés, qu’il n’y ait plus de case action disponible lorsque viendra mon tour ou encore que la récompense que je convoitais me soit volée sous le nez ? Le jeu propose un bon équilibre entre prévision et prise de risque.

Le recours aux prêts doit être utilisé avec parcimonie car ils impliquent de gros malus de points en fin de partie, surtout si vous ne parvenez pas à les rembourser. D’autant plus que chaque prêt remboursé implique 10 livres de moins pour occuper un emplacement de recherche laissé vide sur notre plateau individuel. Il est souvent préférable de surfer sur la limite de votre réserve d’argent et d’utiliser les journaux pour compenser le manque d’argent et de ressources. Il est très important de ne pas négliger votre piste de revenus si vous voulez tenir la distance car elle baisse régulièrement au cours de la partie. La piste de buzz, outre les points octroyés en fin de partie, vous apporte des revenus en one-shot lorsque vous passez certains paliers, et aussi des revenus à chaque fin de manche.

Durant la partie, chaque joueur va composer avec son objectif national tout en essayant de comboter entre les cartes brevets et personnages qu’il va récupérer, car certaines sont liées, et si vous construisez le prototype d’une carte personnage que vous possédez, vous pourriez obtenir un bonus de points. Lorsque vous construisez un prototype, vous devez choisir à quel joueur profitera son bonus (ou malus), un bon moyen pour retirer ses dernières livres à un adversaire !

Crystal Palace

Tric Trac

Les cartes personnages et brevets/prototypes

Pour résumer, on retrouve un très beau Diamant d’or qui promet de nombreuses parties avant de s’en lasser, d’autant que les possibilités changent avec le nombre de joueurs. Les illustrations sont chouettes et l’iconographie est très lisible, chose primordiale dans ce genre de jeu. À déguster sans modération, donc.

 

Fiche technique

Éditeur : Super Meeple

Auteur : Carsten Lauber

Illustrateur : Andrea Alemano

Nombre de joueurs : 2 à 5 joueurs

Age : 14+

Durée : 60-150 minutes

 

Et pour l’ambiance, on se met London Calling de The Clash !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (2)

Default
ombrelame
ombrelame
j'avais beaucoup aimé lors de mon passage en TTTV! dommage qu'on ai pu finir la partie ;-) Mais je confirme très bon jeu!
Grosdino
Grosdino
Je confirme que le jeu est excellent pour les joueurs experts avec des finances très tendues.
De plus, le matériel est vraiment top comme toujours chez Super Meeple !