arthelius

Critique d’Ishtar

Critique d’Ishtar


Les jardins de Babylone font partis des anciennes sept merveilles du monde, mais malheureusement dans Ishtar ces derniers ont été mis à mal et ils ont bien besoin de votre aide pour retrouver leur faste d’antan. Saurez-vous être le plus doué des jardiniers et faire revivre ces jardins au cœur du désert ?


Pour pousser les plantes doivent être arrosées


Chaque joueur reçoit un plateau personnel, ainsi que 2 gemmes, on place au centre de la table un nombre de plateaux égal au nombre de joueurs + 1, dessus, on place les fontaines de couleur, et les gemmes sur les emplacements dédiés. À côté on tire 5 cartes «Arbre face visible, ainsi que le plateau qui va accueillir les coupelles avec dessus les tuiles de végétation de formes différentes, leur nombre variant selon le nombre de joueurs. Le premier joueur pose le pion Arrosoir où il le désire sur la pile de tuile et s’empare de celle-ci, lors des prochains tours, les joueurs devront avancer d’un emplacement le pion Arrosoir et prendre la tuile sur laquelle il atterrit, la tuile de laquelle il est parti étant retournée. Il sera possible d’avancer plus loin en dépensant des gemmes. Le joueur place ensuite cette tuile sur la zone de jeu, soit adjacente à une déjà mise, soit à une fontaine, et récolte les gemmes qu’il recouvre. Ensuite, il pourra selon le symbole marqué sur la tuile qu’il a posé, soit poser un assistant dans ce parterre, soit acheter une amélioration en échange de 2 gemmes. Enfin, il pourra acheter un arbre en échange des gemmes indiquées sur celle-ci, qu’il plantera dans un espace vierge, tandis que la carte est posée face cachée devant lui afin de scorer à la fin. Petite précision, il existe 3 couleurs de gemmes, étant plus ou moins rare et rapportant plus ou moins de points à la fin (si vous avez acheté l’amélioration), pareil pour les fontaines qui rapporteront plus ou moins de points. Enfin, dans chaque parterre il ne pourra y avoir qu’un seul assistant, mais plusieurs parterres dans le même jardin, c'est-à-dire un groupe de parterre ayant accès à la même fontaine. Une fois que deux piles ont été vidées, on procède au décompte des points, selon les majorités, les fontaines adjacentes et les arbres plantés, sans oublier les points octroyés par les améliorations, et la présence des roches gravées. Le joueur avec le plus de points est sacré meilleur jardinier.

 

Tric Trac


L’absence des humains


Que voici une belle édition pour ce jeu, avec sa boite qui tout de suite attire l’œil. Faisant fi des codes habituels avec personnages et autres effets graphiques, ici, on se concentre sur une fleur et une couleur dominante. À l’intérieur le thermo est bien pensé et permet de tout tenir en place. Cartes, plateaux, tuiles, gemmes et pièces en plastique venant s’insérer dans son emplacement. Une fois que deux piles ont été vidées, on procède au décompte des points, selon les majorités, les fontaines adjacentes et les arbres plantés, sans oublier les points octroyés par les améliorations, et la présence des roches gravées. Une très belle édition qui met vraiment le jeu en valeur.

 

Tric Trac


Que choisir ?


Ishtar est vraiment simple à prendre en main, quelques minutes suffisent, et ça c’es vraiment agréable. Par contre ne pensez pas vous reposer sur vos lauriers pour autant, car il existe plusieurs manières de scorer, avec les arbres, les améliorations, votre présence près des fontaines, sans oublier les parterres, ça fait pas mal de choses. Du coup vos choix seront toujours cornéliens. Pour autant, les parties débuteront toujours de la même façon, on se place près des fontaines qui rapportent le plus, puis après, on tente de récupérer les gemmes les plus intéressantes, tout en tentant d’acheter le plus vite possible les améliorations. Du coup, les tours se ressemblent pas mal, et les débuts de partie sont souvent assez identiques. Mais pour moi Ishtar est avant tout un jeu familial et on sent la patte de Cathala dans tous les pores du jeu, si vous aimez ses titres vous ne serez pas dépaysé, mais aussi et c’est plus dommage, pas non plus surpris, ça reste assez classique. Certes ça tourne comme une horloge, c’est assez rapide, 45 minutes de jeu, accessible à partir de 12 ans, mais voilà ça reste assez convenu. Un très bon jeu pour faire découvrir les jeux de société, mais je pense un jeu qui accrochera moins les joueurs expérimentés, qui se tourneront vers des titres plus pointus et surtout qui offre une véritable courbe de progression, absente dans Ishtar. La durée de vie ne sera pas mauvaise, même si le placement est assez long et aura forcément une incidence sur l’envie de jouer, quant au thème il n’est pas spécialement présent, le tout reste très joli, mais assez abstrait. 

 

Tric Trac

Tric Trac


Simple


Ishtar fera un très bon jeu découverte, mais même si fonctionne très bien et propose des mécaniques bien pensées, il reste trop classique à mes yeux et semble ne pas prendre de risques, c’est d’ailleurs la seule chose que je pourrais lui reprocher car le reste est très bon. Un jeu à acquérir si vous découvrez les jeux de société (ou pour offrir par exemple, car il est très joli), mais à tester avant si jamais vous avez déjà une ludothèque conséquente.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

1I don't like

Games this article speaks about

Comments (6)

Default
Radical
Radical
Suite à une partie test hier j’ai acheté le jeu très sincèrement et ça me conforte dans l’idée que cette critique est très moyenne ... et non je ne découvre pas le JDS...
elmagnifico03
elmagnifico03
Toi tu juges que sa critique est moyenne après une partie ? Y'a pas à dire t'es un bon. Et même si tu en avais joué plus, ce n'est pas parce que toi tu aimes ce jeu que ça en fait une critique moyenne. A moins que tu penses que tes goûts font autorité....
Radical
Radical
Je n’ai pas eu besoin de jouer au jeu pour trouver la critique moyenne, jouer à me l’a juste confirmé. Et non mon avis ne fait aucunement autorité tout à chacun a le droit de trouver le jeu chiant, plat etc... ça me pose aucun soucis et surtout ça m’empêche pas d’y jouer. J’exprime simplement mon opinion :)
Jeff_Graoully
Jeff_Graoully
Oui enfin, la critique de Arthélius est tout de même assez juste. Ishtar est un excellent jeu, mais objectivement parlant, il ne renouvelle pas le genre non plus. Reste que ce qu'il fait, il le fait très bien : son matériel ainsi que sa thématique, bien qu'abstraite, lui permettent de sortir du lot, et les différentes stratégies pouvant être mises en place le rendent suffisamment profond et équilibré pour en faire un jeu intéressant et avec une bonne rejouabilité. C'est un jeu familial, tendance familial +, et une très bonne transposition du jeu de go, comme Five Tribes avec l'awalé. Mais il reste relativement classique, et le joueur confirmé qui n'attendait pas forcément ce type de jeu avec Ishtar sera peut être déçu, et c'est ce qu'explique Arthélius. Pour ma part, très loin de découvrir le JDS, je savais ce que j'achetais. C'est toujours bien d'avoir ce type de jeu dans une ludo.
francis_woud
francis_woud
C’est pas un jeu qui aurait pu sortir chez Ishtary...
Radical
Radical
Bonjour, pour info. combien de parties jouées avant la critique ?