arthelius

Critique de The Castle of Burgundy

Critique de The Castle of Burgundy


J’ai presque envie de vous dire : qui ne connaît pas Les châteaux de Bourgogne ? Peu de joueurs, je pense. Peu de joueurs, je pense. Mais voilà Ravensburger vient de sortir (enfin en 2019) une boite qui regroupe le jeu de base, mais aussi les extensions. Du coup, c’était l’occasion idéale pour le présenter aux joueurs ne le connaissant pas encore. C’est parti !


Bienvenue au XVe siècle


On trie les différentes pièces (car il y en a beaucoup !), puis on met en pile les différentes tuiles en mettant à côté les tuiles Ouvrier et les Pièces. Les tuiles Marchandises sont placées sur les emplacements, de même pour les tuiles Bonus. Chacun reçoit ensuite un plateau individuel, un château, trois tuiles marchandises, deux dés de même couleur et les pions, et de 1 à 4 tuiles Ouvrier selon son ordre dans le tour. La partie peut commencer. Au début de chaque phase, les tuiles hexagonales restantes sont retirées, les tuiles Marchandises restent, et on ajoute les tuiles hexagonales de la réserve, enfin, on place 5 tuiles Marchandises face visible.


Chaque tour se déroule en 5 phases. Tous les joueurs jettent simultanément leurs dés visibles de tous, puis le 1er joueur place une tuile Marchandise en fonction du résultat du dé blanc, ensuite dans le sens du tour, chaque joueur effectue 2 actions avec ses dés, identiques ou non, en sachant que chaque tuile Ouvrier peut ajouter ou retirer 1 à un dé. Ces actions seront : Prendre une tuile hexagonale, Ajouter une tuile à son domaine (chaque type ayant des pouvoirs), Vendre des marchandises ou Prendre une tuile Ouvrier. La fin de partie intervient après 5 tours, on procède alors aux décomptes, le joueur avec le plus de points l’emporte. 

 

Tric Trac


Vous l’aurez compris, j’ai résumé l’ensemble, car tout va se jouer avec le pouvoir des tuiles et leurs placements, et cela, selon les dés obtenus. On ajoute à cela les règles pour les extensions présentes dans la boite. Un ajustement pour 2 et 3 joueurs est également proposé, de même que le jeu en équipe ou en solo.

 

Tric Trac


Adieu illustration et bonjour marron


Dans cette boite vous retrouverez donc le jeu de base, mais également les extensions. Personnellement, pour cette version plus classe, j’aurai aimé un intérieur de boite qui suive cette logique, alors certes il y a des sachets, mais l’ensemble reste dans une boite hyper classique de chez Alea. Graphiquement, le jeu a subi une refonte qui rend l’ensemble plus moderne, plus lisible et plus coloré, une excellente chose. Les tuiles sont épaisses, plus que les plateaux individuels, mais cela ne gêne pas. Une bonne édition dans l’ensemble, même si je trouve que c’est une occasion ratée de proposer une version ultime assez classieuse, mais l’ensemble est très correct.

 

Tric Trac


Mon domaine pour un dé


Ça tient presque de l’euphémisme, mais The Castle of Burgundy est un jeu de gestion et d’optimisation à l’allemande, vous vous en doutiez surement, mais je préfère le préciser. Du coup même si le thème ne ressort pas vraiment, il reste assez présent pour lier les règles et proposer une expérience de jeu riche et qui tient la route dans la logique du jeu. Le hasard est certes présent, mais il sera possible de jouer dessus pour le contrecarrer, il apporte plus de la surprise que des contraires punitives en permanence, il faudra juste faire preuve d’adaptation. Il n’y a pas d’interactions directes ente les joueurs, cependant, il faudra faire attention aux actions des autres et les prendre en considération. Il faudra quelques tours pour bien se souvenir des différents points de règle, mais une fois acquis le jeu tourne très bien, même s’il faudra compter quasiment 2h pour une partie, de 1 à 4 joueurs. Chaque bâtiment propose des pouvoirs qui feront tout le sel du jeu et sa durée de vie, car on reviendra facilement sur le jeu pour tenter de nouvelles choses. D’ailleurs il sera tout aussi plaisant à 2 qu’à 3 ou 4, quant à la version solo elle est plutôt bien faite et le jeu s’y prêt assez bien. 

 

Tric Trac


Le classique est de retour


Vous l’aurez compris Les châteaux de Bourgogne n’a pas vieilli, et il est toujours aussi bon. Certes, les parties sont assez longues aujourd’hui face aux nouveaux critères instaurés tacitement depuis quelques années seulement, celle du jeu joué en 1h maximum. Mais les amateurs d’optimisations seront aux anges avec ce jeu. Et si c’est le graphisme qui jusque-là vous rebutait, n’oubliez pas qu’il a été revu, du coup vous n’avez plus aucune raison de passer à côté. Certain, lui préfère d’autres jeux de Stefan Feld, pour ma part The Castle of Burgundy reste une valeur sûre qui fut déclinée en jeu de cartes et de dés par la suite (excellent au passage). Bref un classique à redécouvrir.  

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments

Default