arthelius

Critique de Fight for Olympus

Critique de Fight for Olympus

On savait que les dieux de l’antiquité n’étaient pas commodes, et ce n’est pas Fight for Olympus que va les réconcilier et les mener sur le chemin du pardon. Non eux ils préfèrent le bon vieux combat qui tache ! Heureusement pour vous ils le font par l’intermédiaire d’un jeu de cartes, mais la mauvaise nouvelle c’est que vous allez être le général de leurs armées, et que le perdant pourrait bien perdre la vie. Mais que voulez-vous à côtoyer les dieux, seule la recherche de gloire compte.

 

Pour les beaux yeux d’Hélène

 

Le premier joueur à remporter 7 points de victoire remporte la partie. De même s’il occupe tous les espaces de son côté du plateau au début de son tour ou si la pioche est épuisée et que l’un des joueurs possède le pion violet. À votre tour de jeu, vous aurez la possibilité de poser autant de cartes que vous le souhaitez, du moment que vous payez bien leur coût de pose. Ensuite vous activerez les cartes une par une et résoudrez les effets. Enfin, vous terminerez votre tout en piochant 2 cartes. Ces cartes vous les jouerez sur les 6 emplacements qui jouxtent le plateau central, de votre côté. En sachant que 3 serviront pour les conflits militaires, deux pour le contrôle des disques de pouvoir et le dernier pour la gestion des ressources. Chaque carte infligeant des dégâts proportionnels à leur force sur la carte qui leur fait face. S’il n’y en a pas, l’attaque touche directement l’adversaire, déplaçant le cursus à votre avantage. Pour les conditions de victoire et de fin de partie, elles sont justes données en début de paragraphe.

 

Tric Trac

 

Un plateau nous sépare

 

Vous retrouverez dans la boite de nombreuses cartes, fort joliment illustrées d’ailleurs, ainsi qu’un plateau en longueur qui vous séparera, ainsi que quelques pions en bois. Comme je le disais, c’est joli, c’est aussi très lisible. Ça me fait d’ailleurs beaucoup penser à Elysium des Space Cowboy. Bref, le jeu nous est servi avec une édition de qualité.

 

Tric Trac

 

Les héros sont aussi de la partie

 

Si vous êtes un grand fan de la mythologie grecque, vous serez aux anges. Par contre, ne vous attachez pas à trop à vos unités et à vos héros, car ils tombent plus vite que les feuilles d’un arbre en automne. De plus, il ne faudra pas être allergique à la chance, car celle-ci sera vraiment très présente dans le jeu, surtout que certains héros sont vraiment puissants, et vous donneront un bel avantage sur votre adversaire. Je vous parlais de Elysium, à qui il ressemblait à cause de son thème et de la prédominance des cartes, mais Fight for Olympus me fait aussi penser à 7 Wonders Duel, avec ce cursus qui monte et descend pour indiquer vos victoires militaires. Le thème est d’ailleurs assez bien rendu et reste logique avec la mécanique du jeu.

 

Tric Trac

 

Pas de souci de configuration multiple avec Fight for Olympus puisque le jeu se joue uniquement à 2 joueurs, pour des parties rapides de 30 minutes. Enfin, les 12 ans proposés sont justes, même si un enfant déjà au fait des jeux de société modernes, s’en sortira avant sans grand mal. Plus profond que les jeux de cartes classiques, Fight for Olyumpus n’est pas forcément compliqué à comprendre au niveau des règles, il le sera plus sur l’application des pouvoirs que nous offrent les cartes. Faisant de lui un jeu accessible, mais compliqué à mettre entre les mains de novices pour une première partie. Enfin, la durée de vie n’est pas mauvaise, car il faut en début de partie retirer 20 cartes, ce qui va changer vos configurations initiales à chaque partie.

 

Tric Trac

 

Entrée au panthéon

 

Fight for Olympus est un pur jeu de confrontation où la stratégie prendra une part importante, mais malheureusement le hasard aussi. Ce qui aura pour effet de ne pas forcément plaire aux plus acharnés des joueurs. La facilité de compréhension des règles en fait un jeu accessible, surtout que les parties sont rapides. Il faudra alors choisir quelle manière de scorer vous voulez prioriser. Un jeu à 2 joueurs qui trouvera certainement son public sans mal, mais qui malgré de bonnes idées, n’est pas parfait (mais qui l’est ?), à vous de voir ce que vous attendez d’un tel jeu avant tout.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Comments

Default