20.100

Carson City, le nouveau Xavier Georges, approche

Carson City, le nouveau Xavier Georges, approche

Xavier Georges est un homme discret mais qui est en train de se faire un nom dans le monde du jeu. Son premier jeu, "Palais Royal" sorti chez Hans im Glück et Filosofia lors du dernier salon d'Essen, fait peu de bruit, noyé qu'il a été par le nombre de sorties. Le jeu a pourtant une moyenne très correcte sur Tric Trac preuve que ceux qui y ont joué l'ont apprécié. Le deuxième, "Carson City", paraitra chez QWG Games, l'éditeur néerlandais. Au plus tard, il sortira pour Essen mais pourrait être disponible avant. Sans plus de précision.

Xavier Georges nous a apporté quelques précisions sur son jeu situé dans le far-west américain et qui pourrait bien faire beaucoup parler de lui. Une sorte de Deadwood ludique !

Il s’agit d’un jeu de développement « urbain », où les joueurs développent ensemble la ville de Carson City. Le niveau de complexité et de durée est comparable à des jeux comme "Puerto Rico" ou "Caylus" et il offrira de nombreuses possibilités d'actions et de stratégies aux joueurs. C'est un jeu avec une belle courbe d'apprentissage.

"Carson City" se déroule en quatre tours de jeu, eux-mêmes divisés en quatre phases. La première phase consiste à choisir une carte parmi sept personnalités les plus influentes de la ville. Ceux-ci confèrent un avantage immédiat, ou pendant toute la durée du tour. Par exemple, le colon permet de choisir immédiatement un terrain sans devoir le payer pendant que le tueur à gages donne un avantage substantiel pour affronter vos adversaires en duel, pendant toute la durée du tour. VOus aurez aussi le choix entre le sheriff, le banquier, l'épicière, l'ouvrier chinois ou le capitaine de cavalerie.

Pendant la deuxième phase, vous choisissez les actions que vous voulez réaliser en plaçant les cow-boys à votre disposition. Les actions principales sont l’achat de terrains, la construction de bâtiments, l’encaissement des revenus et le gain de points de victoire. Plusieurs joueurs peuvent tenter de réaliser la même action, ce qui donne lieu à un duel.

La troisième phase du jeu est la résolution des actions. En cas de duel, vous ne pouvez réaliser l'action choisie que si vous gagnez. Si vous perdez, pas de panique, vous récupérez votre cow-boy malheureux pour le tour suivant. Conserver des cow-boys peut même être une bonne tactique, car plus vous avez de cow-boys en réserve, plus vous êtes fort pour vous battre.

Les revenus d’un bâtiment sont fonction des bâtiments qui l’entourent. Ainsi, chaque maison qui jouxte votre saloon vous rapporte de l’argent. De plus, à chaque fois que vous construisez un bâtiment, vous devez aussi placer gratuitement une nouvelle maison, pour loger les nouveaux habitants attirés par la croissance de la ville. Chaque joueur a donc un certain pouvoir sur le développement de la ville, qu’il tentera de canaliser au mieux de ses intérêts. Attention cependant : les maisons peuvent aussi être achetées, et une maison achetée par un adversaire ne rapportera plus rien à votre saloon.

La dernière phase du jeu consiste à préparer le tour suivant. Chaque joueur reçoit de nouveaux cow-boys, et de nouveaux bâtiments sont disponibles à la construction. Chaque joueur doit aussi surveiller sa fortune, car à Carson City, il est fort difficile d’accumuler de l’argent. En fonction de la personnalité choisie en début du tour, vous pouvez conserver tout ou partie de votre argent pour débuter le tour suivant. Ainsi par exemple, le banquier permet de conserver beaucoup plus d’argent que le tueur à gages.

Reste maintenant à attendre, sans baver s'il vous plait cela abîme le clavier, que le jeu sorte en boutique. A moins d'avoir la chance de l'essayer d'ici là. Par exemple en allant au Trolls et légendes de Mons, en Belgique.

Les illustrations sont signées Alexandre Roche qui avait déjà illustré "Bloom" chez le même éditeur et "Nefertiti" chez Matagot.

Pour la petite histoire, ce jeu a été inventé avant "Vauban" qui allait ensuite devenir "Palais Royal". Les premières idées datent de 2001 et le premier prototype a été élaboré en 2002. Comme quoi la patience paie.


> Une image du plateau de jeu en grand


"Carson City"
un jeu de Xavier Georges
pour 2 à 5 joueurs
édité par QWG
disponible dans les mois qui viennent

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Carson City
Carson City
Par Xavier Georges
Illustré par Alexandre Roche
2-5 12+ 90´
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon
Bloom
Bloom
2-5 10+ 45´
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon

Comments (15)

Default
alain13
alain13

Je me réjouis déjà d'en refaire une partie. La seule partie que j'ai effectuée il y a quelques années m'avait laissé une excellent impression. Le jeu tournait déjà à merveille et était bien équilibré. Avec maintenant des supers illustrations, il ne reste plus qu'à attendre et l'acheter dès sa sortie.

Félicitations à Xavier pour ce doublé en quelques mois

Xavier2
Xavier2

à Enguerrand :

C'est vrai que c'est assez rare, et on peut le déplorer, car ce n'est que justice !

Enguerrand
Enguerrand

Il me semble que c'est assez rare que le nom de l'illustrateur soit ainsi mis en avant sur la couv'?

leonmars
leonmars

merci clignote ;)

Clignote
Clignote

Canton de Vaud Suisse leonmars

PaireDodue
PaireDodue

Va falloir que je m'achète un seau à bave de cowboy mal léché pendant cette longue attente. J'entends déjà le bruit de l'harmonica dans mon placard...

Giludo
Giludo

A l'ouest du nouveau ! Voilà qu'une diligence de la Vinmillcent Fargo nous annonce que ça bouge à Carson City !

Le jeu promet d'être excellent avec une histoire dedans, le parfum du western, des coups de feu, la petite ville qui se construit...

Alors comme mes petits camarades, je me mets dès ce soir aux p'tits pots pour bébés... ben oui pour justifier mon bavoir autour du cou...

leonmars
leonmars

la panosse, la gouille? c'est quelle région clignote?

Clignote
Clignote

Je dirais même plus, passer la panosse pour nettoyer la gouille...

leonmars
leonmars

la vadrouille? c'est la toile, la serpillère, la fregone? je connaissais pas ce mot-là tiens...