20.100

Carson City dans les drugstores

Carson City dans les drugstores

Le deuxième jeu signé Xavier Georges est arrivé il y a maintenant quelques jours en boutique. Avec son shérif en couverture, sûr qu'il va en attirer du monde, "Carson City".

Le jeu était disponible à Essen, en octobre dernier mais les Néerlandais de Quined Games se sont un peu perdu en route et c'est seulement maintenant que le jeu est disponible. En même temps, pas de souci, il n'a pas perdu de ses qualités le temps des fêtes de fin d'année.


"Carson City" est un jeu de développement « urbain », où les joueurs érigent ensemble la ville de Carson City. Le niveau de complexité et de durée est comparable à des jeux comme "Puerto Rico" ou "Caylus" et il offrira de nombreuses possibilités d'actions et de stratégies aux joueurs. C'est un jeu avec une belle courbe d'apprentissage.

"Carson City" se déroule en quatre tours de jeu, eux-mêmes divisés en quatre phases. La première phase consiste à choisir une carte parmi sept personnalités les plus influentes de la ville. Ceux-ci confèrent un avantage immédiat, ou pendant toute la durée du tour. Par exemple, le colon permet de choisir immédiatement un terrain sans devoir le payer pendant que le tueur à gages donne un avantage substantiel pour affronter vos adversaires en duel, pendant toute la durée du tour. Vous aurez aussi le choix entre le shérif, le banquier, l'épicière, l'ouvrier chinois ou le capitaine de cavalerie.

Default

Pendant la deuxième phase, vous choisissez les actions que vous voulez réaliser en plaçant les cow-boys à votre disposition. Les actions principales sont l’achat de terrains, la construction de bâtiments, l’encaissement des revenus et le gain de points de victoire. Plusieurs joueurs peuvent tenter de réaliser la même action, ce qui donne lieu à un duel.

La troisième phase du jeu est la résolution des actions. En cas de duel, vous ne pouvez réaliser l'action choisie que si vous gagnez. Si vous perdez, pas de panique, vous récupérez votre cow-boy malheureux pour le tour suivant. Conserver des cow-boys peut même être une bonne tactique, car plus vous en avez en réserve, plus vous êtes fort pour vous battre.

Les revenus d’un bâtiment sont fonction des bâtiments qui l’entourent. Ainsi, chaque maison qui jouxte votre saloon vous rapporte de l’argent. De plus, à chaque fois que vous construisez un bâtiment, vous devez aussi placer gratuitement une nouvelle maison, pour loger les nouveaux habitants attirés par la croissance de la ville. Chaque joueur a donc un certain pouvoir sur le développement de la ville, qu’il tentera de canaliser au mieux de ses intérêts. Attention cependant : les maisons peuvent aussi être achetées, et une maison achetée par un adversaire ne rapportera plus rien à votre saloon.

La dernière phase du jeu consiste à préparer le tour suivant. Chaque joueur reçoit de nouveaux cow-boys, et de nouveaux bâtiments sont disponibles à la construction. Chaque joueur doit aussi surveiller sa fortune, car à Carson City, il est fort difficile d’accumuler de l’argent. En fonction de la personnalité choisie en début du tour, vous pouvez conserver tout ou partie de votre argent pour débuter le tour suivant. Ainsi par exemple, le banquier permet de conserver beaucoup plus d’argent que le tueur à gages.

Les illustrations sont signées Alexandre Roche qui avait déjà illustré "Bloom" chez le même éditeur et "Nefertiti" chez Matagot.

Pour la petite histoire, ce jeu a été inventé avant "Vauban" qui allait ensuite devenir "Palais Royal". Les premières idées datent de 2001 et le premier prototype a été élaboré en 2002. Comme quoi la patience paie.


> Une image du plateau de jeu en grand


"Carson City"
un jeu de Xavier Georges
pour 2 à 5 joueurs
édité par QWG
disponible en boutiques

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Carson City
Carson City
Par Xavier Georges
Illustré par Alexandre Roche
2-5 12+ 90´
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon
Bloom
Bloom
2-5 10+ 45´
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon

Comments (12)

Default
Joker75
Joker75

J'ai lu que sa conception datait d'avant Caylus. Serait-ce possible ?

Ce ne serait pas étonnant quand on sait que plusieurs inventions ont été faites quasi simultanément sans que les acteurs ne se soient concertés. Des idées qui flottent dans, l'air, comme ça. Et 2001, c'est même bien avant Keythedral, non ?

Xavier2
Xavier2

Il est souvent très agréable de faire un tour sur TT et de prendre connaissance de tout ce qui se trame dans le petit monde ludique.

Mais là, franchement, c'est carrément trop le pied.

Merci à tous pour commentaires dithyrambiques* !

* J'ai vérifié, ça veut dire élogieux, mais en plus fort.

Jawa Belge
Jawa Belge

Essayé a Essen: une pure merveille !

Un bijou d'une richesse mécanique à tomber.

Bravo Mr Xavier Georges pour ce jeu dont je ne me lasse pas et qui explose mes précédents préférés à savoir Caylus, Puerto Rico et Agricola.

Et vivement le Plato pour la carte Indien !!!

nounet69
nounet69

Vraiment un très très bon jeu, à essayer!

céro
céro

Enfin je l'ai trouvé et acheté. J'ai hâte de l' essayer.... Le jeu qui m'intéresse le plus de toutes le nouveautés des derniers mois.

massallian
massallian

Carson City et Smallworld sont les deux grosses bombes ludiques de ces dernieres années.. Magnifique graphiquement ou mécaniquement, ouverts, funs. Ils rendent au joueurs l'interactivité qu'il manquait au marché actuel. Moi je dis "belgium power" !!

Bruno Faidutti

Tiens, je n'avais pas repéré que l'illustrateur était aussi celui de Nefertiti et de Bloom. Je pense que je le préfère dans Carlson City - qui, de toute façon, serait un jeu exceptionnel même s'il avait de vilains dessins.

sebduj
sebduj

Arf, il était temps que tout le monde puisse profiter de ce bijou!!

wence
wence

Cet excellent jeu sera en couverture et détaillé dans le prochain numéro de Plato magazine (le n°30 de février 2010). Ce numéro contiendra aussi la carte du huitième personnage du jeu (l'Indien) qui était initialement offerte à Essen.

McQueen
McQueen

J'aime beaucoup ce jeu. Le développement de la ville est très intéressant tout comme les multiples façons d'obtenir des points.

A noter qu'il propose de nombreuses variantes (plateau réversible, capacités différentes pour chaque rôle, duels aux dés ou à la Dungeon Twister, jeu simultané, etc.).