Guillaume PNP

[Carnet d'auteur] Spy School

[Carnet d'auteur] Spy School

Une idée dans l'air du temps

Fan de jeux, j'ai eu l'occasion de jouer à quelques escape rooms, escape games et à plusieurs autres jeux dérivés du concept. N'étant pas le meilleur narrateur du monde mais voulant créer un jeu dans le même état d'esprit, j'ai commencé à réfléchir sur le sujet. Après de nombreuses errances infructueuses, j'ai développer un concept de jeu : faire un puzzle classique (comme certaines activités de notre enfance) avec une contrainte de temps. Attention, je ne dis pas que je suis l'inventeur de ce concept. Si vous voulez en savoir plus sur ce style de jeux, je vous recommande vivement de lire cet article : Quelques jeux d'énigmes pour l'automne.

Tric Trac

Puzzle signé Lorc (game-icons.net).

 

De l'idée au prototype

J'ai commencé à faire quelques prototypes de jeux. Ces jeux ont beaucoup tourné dans mon cercle d'amis proches et un peu dans des festivals. Après pas mal de retours, j'ai ajouté une notion d'énigme dans le jeu (les dessins à reconstituer ce sont transformés en casse-tête). Intéressant : puzzle peut être traduit par casse-tête en anglais.

 

Du prototype vers un nom de jeu

Dans un premier temps, je voulais découper le puzzle de manière originale (le déchiqueter comme dans les films américains), je l'ai donc appelé Shred File ("document déchiqueté" en anglais) mais ce nom ne parlait malheureusement pas à tout le monde. Après avoir testé de nouvelles versions du jeu, j'ai cherché un nom plus adéquat. L'objectif principal de ces "puzzles" était de trouver un mot caché / secret, je me suis donc dirigé vers un nom comportant le mot "Secret". Après quelques hésitations, le nom du jeu est donc devenu Secret File.

 

La première trilogie

Avec ce nom et quelques idées de puzzles / casse-tête, il était très compliqué de démarcher les éditeurs (le jeu ne comporte que peu de matériel et l'intérêt éditorial de la chose était plus que limité). Pour lui donner toutes ses chances, j'ai décidé de sauter le pas et de passer par une campagne de financement participatif sur Kickstarter. Après la livraison du premier, j'ai décidé d'en faire un deuxième (Top Secret Files) et un troisième (Ultimate Secret File). Je me suis énormément amusé et je suis encore très reconnaissant envers tous mes soutiens. L'histoire du jeu aurait pu se terminer là mais plusieurs retours mitigés sont arrivés.

 

La fin d'une trilogie

Le "packaging" et l'apparence "Fait Maison" de la trilogie Secret File.

 

Le doute

J'ai essayé de combler les défauts rencontrés par chaque version. La limite de temps proposée par Secret File était irréaliste, le jeu était trop facile et il fallait se connecter à internet pour vérifier la solution. Top Secret Files était mieux mais encore trop facile pour certains et le côté document à reconstituer commençait à frustrer une partie des joueurs. Dans Ultimate Secret File, j'ai enlevé le côté document à reconstituer, augmenté la difficulté globale du jeu et ajouté une notice avec la solution pour expliquer le système de décodage.

 

Si le document déchiré n'est plus là, il reste quoi ?

Excellente question ! Le jeu est totalement centré sur le casse-tête présent dans le jeu.

 

Une trilogie peut en cacher une autre

Après avoir terminé les livraisons pour Ultimate Secret File, j'ai eu envie de prendre toutes les améliorations positives de la trilogie Secret File et de créer des puzzles différents / plus avancés en retirant la limite de temps. En commençant à réfléchir à la chose, j'ai réussi à faire pas mal de petits jeux et trois d'entre-eux se sont nettement détachés. Pendant ce processus, j'ai réfléchi à un nom intéressant (le jeu s'appelait Sherlock Challenge) mais beaucoup de jeux avec un nom plus ou moins identiques sont sortis dernièrement Sherlock Express, Sherlock, etc. Après quelques nuits blanches j'ai eu une idée assez chouette, les joueurs sont des étudiants qui souhaitent devenir espions et pour cela ils vont à la Spy School.

 

Du nom vers les illustrations

Avec ce thème et ce nom de jeu, il fallait des illustrations pour rendre l'ensemble cohérent. Pour Secret File, du texte noir sur fond blanc était pertinent et plus que suffisant mais pour Spy School cela serait insuffisant. J'ai pris mon courage à deux mains, j'ai décidé de contacter un illustrateur que j'apprécie énormément et avec lequel j'échange parfois par email : Vianney Carvalho. A ma très grande surprise, il a accepté d'illustrer le jeu. Le reste s'enchaîne à une vitesse folle et le jeu est vite terminé.

 

Tric Trac

Avant (ce que j'ai envoyé) / Après (le travail d'un professionnel)

 

De l'illustration à une campagne de financement

Une fois les illustrations terminées et pour partager un maximum le jeu, j'ai décidé de lancer une campagne de financement participatif sur Kickstarter. Le jeu est donc disponible en ligne pendant 3 jours (je préfère faire une durée de campagne très courte pour être à 300% présent pendant les 72 heures mais ne pas devoir prendre par la suite 3 semaines de congés pour récupérer).

 

Un petit exemple d'énigme (plus facile que Spy School) ?

Spy School, c'est cool !

Vous devez trouver 2 mots de 4 lettres (cliquez ici pour voir la solution).

 

Pourquoi faire cet article ?

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

To be continued in bloggers news...

Comments

Default