20.100

Bacchu's banquet est sur les étals !

Bacchu's banquet est sur les étals !

Nous vous en parlions il y a quelques semaines : Frédéric Moyersoen s'exporte en Amérique et sort un nouveau jeu chez Mayfair Games. "Bacchu's Banquet" est disponible mais il n'a peut-être pas encore réussi à traverser l'Atlantique.

Lorsque nous avions eu les premiers éléments au sujet de "Bacchu's Banquet", un petit jeu de cartes, nous étions en peu dans l'expectative de comment ça marche.

Heureusement, au fur et à mesure, Frédéric Moyersoen a alimenté son blog et maintenant, il est tout à fait possible de se faire une idée précise des mécanismes des ce banquet bien particulier.

Des nobles romains ont été invités par l'empereur Caligula à une orgie. Chacun vient avec des intentions peu nobles, égoïstes et parfois carrément belliqueuses. Celui qui arrivera à remplir son objectif remportera la partie. L'empereur lui-même a deux façons de gagner si trois autres invités viennent à mourir, gavés de nourriture ou empoisonnés, ou s'il arrive à manger deux plats et s'enivrer de vin. Cassius, Septimus et Octavius ne cherchent qu'à faire entrer des armes dans le palais pour pouvoir assassiner l'empereur. Caesonia et Agrippina ne cherchent qu'à obtenir des cadeaux pendant que Claudius, Messalina et Vespasianus ne sont venus que pour s'empiffrer gaiement.

Manger encore et toujours est l'essentiel des activités des invités. Mais gare ! On meurt facilement d'indigestion lors de ces agapes qui pouvaient durer plusieurs jours. Chaque joueur ne peut avaler plus de 10 unités de nourriture. Si une simple coupe de vin ou une carpe en apportent deux, un porcelet à lui seul en fournit quatre. Et la fiole de poison peut facilement faire passer de vie à trépas un invité en phase de digestion avec ses sept unités de nourriture.

Oui mais comment ça marche en fait ?

Une fois que chacun connaît son rôle secret et donc son objectif, on tire sept cartes. Celui qui a l'initiative en choisit trois: il en garde une, en défausse une deuxième et donne la dernière à un autre invité. Celui-ci a alors le choix de la prendre ou de la donner à un autre joueur. D'ailleurs, si personne n'en veut, c'est le joueur de départ qui la récupère... Le joueur qui accepte un cadeau récupère l'initiative pour le tour suivant. Un peu à la Karkerlaken Poker.

Histoire de compliquer encore un peu le déroulement de la partie, chacun reçoit, en début de partie, un privilège, un pouvoir spécial qu'il pourra utiliser pendant la partie. si son personnage meurt, on peut en tirer un nouveau dans la pioche.

Le jeu devrait donc donner lieu à de vigoureuses discussions, des choix en double-guessing, du bluff, une pointe de diplomatie et beaucoup de coups bas.

Le jeu contient 110 cartes dont 93 cartes Action, 9 cartes Personnage et 8 cartes Privilège.


Pour visiter le site de Fred Moyersoen : cliquez ici.


"Bacchu's Banquet"
un jeu de Frédéric Moyersoen
pour 2 à 5 joueurs
édité par Mayfair Games

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments

Default