Année 2020: des chiffres et des lettres...

Année 2020: des chiffres et des lettres...
Scorpion Masqué

La voici, la voilà, la cinquième revue de l’année Scorpion Masqué, en mots, en impressions et en chiffres!

Tric Trac

La revue de l'année?

Pour les nouveaux, je m’appelle Christian Lemay, j’ai fondé le Scorpion Masqué en 2006. Chaque année depuis 2016, je résume les 12 derniers mois de notre activité et je livre mes impressions sur le marché du jeu, son évolution. En plus de donner des détails financiers croustillants.

Scorpion Masqué est un éditeur de jeux de société. Notre métier consiste à…
1. Choisir les jeux que nous publions.
2. Les développer, les améliorer.
3. Leur donner une forme (format de boîte, illustrations...).
4. Les faire fabriquer.
5. Assurer leur promotion auprès des joueurs consommateurs (et de plus en plus auprès des boutiques) et leur trouver un distributeur partout sur la planète.

Tric Trac

Nous comptons six employés à temps plein: Christian Lemay (moi-même), président-fondateur et Grand Boubou; Manuel Sanchez, directeur créatif et chargé de projets; Hélène Vigneault, aux événements, marketing et logistique; Carl Brière, directeur des ventes, Sébastien Bizos, motion et graphic designer et enfin Matthew Legault aux communications, traduction et à l’organisation de playtests. Nous travaillons également avec de nombreux pigistes, notamment les auteurs, des illustrateurs et des animateurs lors de festivals où nous venons à votre rencontre.

 

Publications

Nous avons publié 4 titres cette année: 3 nouveautés et 1 réédition. Et ce fut trop. Encore une fois, l’équipe a dû mettre les bouchées doubles au printemps pour tout livrer à temps (lire: nous n’avons pas livré dans les temps prévus) et cela a occasionné un stress que je ne souhaite plus faire subir à l’équipe.

 

1. Mia London et l’affaire des 625 fripouilles

Auteurs: Antoine Bauza & Corentin Lebrat
Illustrateur: Nikao

Il nous aura fallu un peu plus de 3 ans pour sortir ce petit jeu, signé à la fin de l’année 2016, alors que nous vendions des jeux tirés de la populaire émission Les Recettes Pompettes à la pelleté (une autre époque, un univers parallèle?!). À sa sortie, nous nous demandions comment serait reçu le premier jeu de la gamme Petits monstres à sortir après le phénomène Zombie Kidz... Mia London et l'affaire des 625 fripouilles: carnet d'auteurs

Mais Mia London ne craint jamais rien et relève tous les défis. Même celui de sortir le vendredi 13 mars 2020 (déjà, la date…), la veille du début du premier confinement… J’ai craint qu’elle y laisse sa peau - car un jeu n’a qu’une seule chance pour faire sa place et en cas d’échec, tous nos efforts ne pourraient pas remettre les projecteurs sur Mia à la réouverture des boutiques. Ça m’a un peu découragé, particulièrement pour les auteurs Antoine et Corentin, qui ont pondu un super jeu d’observation et qui ont fait preuve d’une grande patience à notre égard. C’était sans compter sur les qualités intrinsèques du jeu: des illustrations sublimes, un titre hors norme qui fait qu’on ne l’oublie pas, un jeu intuitif, rapide, que les enfants redemandent, un matériel original, drôle. Bref, l’accueil fut très chaleureux et je suis heureux de voir que notre héroïne s’est taillé une place dans les boutiques et chez les gens. Vous ne pouvez savoir à quel point je m’en réjouis.

 

2. Master Word

Auteur: Gérald Cattiaux
Illustrateur: Nils

En janvier 2019, au moment où nous décidons de publier ce petit bijou de Gérald Cattiaux, toute l’équipe du Scorpion s’est dit que “ça faisait du bien” de se lancer dans un projet moins colossal que des titres comme Decrypto, Stay Cool (avec ses 1500 questions!) ou Zombie Kidz Évolution… Il n’y a pas de mal à se consacrer à un jeu moins chronophage! En réalité, il nous aura fallu près d’un an et demi de travail régulier pour en venir à bout. Parce que si la structure de Master Word lui-même demeure ultra-simple, tous les micro-réglages auront pris un temps fou à se placer, à s’imposer. Le nombre de manches, le nombre de joueurs, la nature du joker, les cartes Pistes vs les cartes Solution, la mort subite, le temps dont disposent les chercheurs pour discuter…

Maudits, Traitres et Corrompus !

Et je n’ai pas encore parlé de la création des “devinettes” (Manuel n’aime pas ce terme, qui donne une allure enfantine à la chose, mais il ne trouve rien de mieux). Les devinettes, donc, formées du mot à trouver et de l’indice de départ… On pourrait croire qu’il n’y a rien de plus simple que d’accoler “Animal” à “ornithorynque”. Et bien non. 
a) Nous ne voulons pas 300 devinettes sur les animaux, nous voulons varier! Mais le champ de la culture “commune” rétrécit comme une peau de chagrin depuis l’avènement des réseaux sociaux, ce qui réduit le nombre d'éléments “culturels” que l’on peut supposer que la majorité des gens partagent… et qu’on peut donc légitimement interroger.
b) Trop peu de chemins mènent à ornithorynque, il nous fallait des maîtres-mots auxquels on peut arriver de plusieurs façons, par différents cheminements (ça nous a pris du temps à le comprendre).
c) L’indice de départ doit mettre les Chercheurs sur la bonne voie sans pour autant leur donner la réponse - voilà un équilibre très précaire.
d) Ce qui s’avère facile à trouver pour un groupe ne le sera pas nécessairement pour un autre.
Nous avons donc effectué plus de 1000 parties test, pour atteindre 2 objectifs. D’abord, COMPRENDRE ce qui fait une bonne devinette. Par exemple, nous avons établi que faire deviner des expressions, si populaires soient-elles, n’est pas une bonne idée. Ensuite, pour tester les mots en eux-mêmes...
Au-delà de ses qualités, Master Word rencontre le succès parce que nous avons commencé un travail de fond auprès des boutiques et des chroniqueurs ludiques et autres acteurs dès le mois de février 2019. À Cannes, nous faisions jouer le prototype à un maximum de personnes. À la fois pour avoir leur retour et pour créer l’intérêt. Cela ne se fait pas sans risque. Si le jeu ne plait pas ou s’il comporte des défauts importants, la première impression d’un boutiquier ou un Youtubeur peut perdurer malgré tous les correctifs que nous pourrions apporter entre ce test préliminaire et la sortie officielle 18 mois plus tard. Les boutiques ont aimé Master Word et se le sont approprié. Et on les remercie grandement. Mine de rien, l’implantation (environ 6000 unités dans les premières semaines) a dépassé, de loin, celle de Decrypto! Mission accomplie!

 

3. Zombie Teenz Évolution

Auteur: Annick Lobet
Illustrateur: Nikao

Nous avons remis les fichiers finaux pour Zombie Teenz Évolution en juin dernier et je suis encore épuisé du travail que cet opus a exigé. Épuisé, mais fier. Je tourne et retourne la boîte dans mes mains et je n’y trouve que des qualités. Annick, Nikao et l’équipe Scorpion y avons tout mis. Le temps, l’énergie, les moyens, notre folie, notre expérience, notre savoir-faire. Quelle satisfaction ensuite de voir que les amateurs de Zombie Kidz préfèrent ce nouveau jeu! Très souvent, les fans peuvent idéaliser l’objet de leur affection et il devient pratiquement impossible de leur proposer du nouveau qui les satisfasse.

Tric Trac

Comme Zombie Teenz était attendu, nous savions que nous pouvions nous permettre quelques petites excentricités, notamment une bande dessinée!! Merci à Remy Tornior d’avoir relevé le défi! Je crois que c’est un aspect très apprécié par le public.
Nous avons fabriqué 18 000 exemplaires en français sur le premier tirage (en plus de 10 000 en anglais). C’est énorme. 12 000 pour la France, 6000 pour le Québec. Nous aurions eu besoin de 8000 pour le Québec. Nous avons déjà lancé un deuxième… et un troisième tirage pour le français (pour un total de 36 000 unités fabriquées ou en fabrication). Déjà 10 langues en traduction. Zombie Kidz et Zombie Teenz sont devenus nos locomotives pour trouver de nouveaux distributeurs sur le marché international… Chapeau à son autrice et à l’équipe!

 

 

4. J’te gage que… - 2.0 (Bluff Party en France)

Auteur: Christian Lemay
Illustrateur: Sébastien Bizos

Le 13 décembre 2006 (oui, 2006), avant même l’arrivée des premiers téléphones intelligents (allez, amis Français, vous pouvez deviner de quoi je parle…) paraissait le tout premier jeu d’une nouvelle maison d’édition québécoise: J’te gage que… Nous souhaitions rajeunir, dépoussiérer ce jeu depuis 2018, en changeant complètement les illustrations et en révisant les défis qui forment le cœur du jeu. L’arrivée des smartphones (vous aviez compris, n’est-ce pas?!) nous offre de nombreuses possibilités qu’il nous a fait grand plaisir d’explorer. Sébastien, notre graphiste et motion designer s’est chargé des illustrations et le résultat me semble extraordinaire; ce garçon a plus d’une corde à son arc. Oui! J’te gage que… édition 2020 est le premier jeu du Scorpion entièrement illustré à l’interne! Et d’autres suivront! Nous avons du talent, exploitons-le! ;)

Tric Trac

Pour le lancement, nous avons surtout axé la promotion sur les relations de presse avec les médias traditionnels, voilà pourquoi vous avez vu passer relativement peu de publications sur nos réseaux sociaux, comparativement à nos sorties habituelles. Nous avons choisi cette façon de faire, car 2 titres majeurs pour nous sortaient cet automne (Zombie Teenz et Master Word) et il devenait difficile de bien faire passer notre message pour 3 jeux dans la même fenêtre. Aussi parce que, bien sincèrement, ce n’est pas le genre de jeu qui vous “excite le poil des jambes”, chers passionnés de jeux de société. Et oui, les joueurs qui se tiennent informés de l’actualité ludique, qui naviguent sur les sites spécialisés s’intéressent généralement moins à ce type de jeu de party pur jus. Curieux paradoxe, pour un jeu que nous avons vendu à plus de 450 000 exemplaires. C’est probablement plus que Scythe et pas si loin de Wingspan… Des jeux dont on parle 10 008 fois plus sur le net.
Évidemment, publier un jeu de party en ces temps où les rassemblements de Noël furent interdits au Québec ne laisse pas supposer que l’éditeur fait preuve d’un grand jugement. Bon, à notre décharge, il était difficile de prévoir ce dont serait fait cette fin d’année. Et nous n’avions pas vraiment le choix de lancer ce jeu, car nous l’avions placé dans certains catalogues promotionnels de nos boutiques préférées. Quand le gouvernement a imposé un second confinement, nous nous sommes “revirés sur un 10 cennes” (décidément, je ne vous ménage pas en québécismes, chers amis européens) et nous avons offert une version en ligne gratuite! Oui, vous pouvez jouer à J’te gage que… dans vos partys sur Zoom, Teams, Skype, Messenger, Discord, etc. Suffit que chacun se rende à cette adresse (https://www.scorpionmasque.com/JteGageQue/) et vos événements (ou réunions ennuyantes) deviendront beaucoup plus amusants!. Cette possibilité, très enthousiasmante, a d’abord reçu un accueil proche du zéro absolu quand nous l’avons offerte sur nos réseaux sociaux. Mais heureusement, l’histoire ne s’arrête pas là… Voyez la suite un peu plus loin!
*Notez que cette version ne sera pas disponible en Europe, mais vous pouvez très bien jouer au jeu en ligne tout de même!

 

Faits marquants

Comment aborder la pandémie qui nous a frappés alors qu’on pense que tout a été dit?! En vous parlant plutôt des impacts non-perceptibles… J’ai bien souvent entendu le commentaire “Vous, ça doit bien aller. Les gens achètent des tonnes de jeux durant le confinement. Vous devez faire fortune!

Tric Trac
Rétablissons les faits. Est-ce que le marché a cru durant le confinement? En France, une statistique fournie par Asmodee pour la première période de confinement parle d’une croissance phénoménale de 40%. Mais pour qui et pour quoi?

Manifestement, les boutiques indépendantes chez qui nous vendons la plupart de nos jeux n’ont pas profité de cette croissance, car elles étaient fermées. Si plusieurs ont vu leurs ventes en ligne exploser (quelques boutiques du Québec m’ont témoigné de la chose), ça n’a pas compensé l’absence de trafic humain! La boutique peut bien multiplier par 5 ses ventes en ligne, si celles-ci ne représentent au départ que 10% de son chiffre d’affaires, elle reste perdante! Donc si augmentation il y a eu, elle a été profitable pour les grandes surfaces, les GSA, Grandes Surfaces Alimentaires (les épiceries qui vendent des jeux). Malheureusement, ces commerces vendent surtout du Monopoly et du Uno… Bien sûr, on trouvera des exceptions. Par exemple, 7 Wonders Duel a, semble-t-il, tout explosé, au point de rejoindre en nombre de ventes totales le score du 7 Wonder original, sorti 5 ans plus tôt (en 2010).

Notez ensuite que le confinement n’a pas été propice aux jeux d’ambiance et de party, une part significative de notre catalogue. 

Enfin, sachez que vous n’achetez pas la même chose en ligne qu’en magasin. Je n’ai pas d’études sérieuses pour le prouver, mais l’enquête que j’ai menée auprès de quelques boutiques françaises et québécoises qui me servent de baromètre a confirmé les intuitions que moi et Manuel, notre Directeur créatif, avions formulées au début de la crise. De façon générale (oui, vous trouverez des exceptions), vous achetez en ligne un produit précis, que vous connaissez déjà. Vous savez déjà quel jeux vous allez acheter au moment où vous vous connectez, alors que vous avez plus de chance d’entrer dans une boutique en briques avec l’envie de fouiller, de découvrir, ou de recevoir les suggestions et recommandations d’un vendeur avisé qui vous proposera Master Word. En ligne, on achète soit une valeur sûre, un classique, comme Uno, Milles Bornes, ou le jeu qui fait le buzz absolu, qui tient le haut du panier dans sa catégorie. Le Azul, The Crew, Pandémie, Codenames. De notre côté, seul Zombie Kidz Évolution peut prétendre à ce titre, dans la section “jeu familial”. Oh! Bien sûr, nous avons vendu des Decrypto et des Stay Cool cette année, mais je suis persuadé que nous en aurions vendu davantage sans ce petit virus…L'année 2019 en chiffres et en lettres

Et du côté anglophone, vous vous souvenez peut-être que nous avons engagé Matthew l’an dernier pour percer ce marché. Nous l’avons envoyé à Pax Unplugged en décembre 2019 puis à GAMA Trade show en mars 2020 pour qu’il communique en personne à la presse ludique. Nous avons construit des relations qui annonçaient une fichue bonne presse pour Stay Cool, qui sortait en anglais… au mois de mars…
Je ne voudrais pas laisser une impression trop sombre ici. Je le répète, et vous le verrez plus loin, nous avons connu une excellente année dans l’ensemble. Mais comme toujours, j’essaie de donner l’heure la plus juste possible, ce qui comprend nos bons coups comme les défis. Et j’avais très très envie de démêler le vrai du mythe.

 

Réflexion sur la diffusion

L’équipe du Scorpion Masqué m’impressionne chaque année de par les idées qu’elle apporte pour mousser la popularité de nos jeux, les faire connaître. Je pense aux variantes pour faciliter ou corser le jeu Mia London, le Challenge Stay Cool, les mots cadeaux de Decrypto... Par contre, la diffusion de ces idées (une fois réalisées) s’avère des plus laborieuses. C’est un peu comme si vous investissiez beaucoup d’argent pour réaliser un super beau spot télé, mais qu’aucune chaîne importante ne le diffusait. C’est pourquoi nous analyserons mieux, à l’avenir, notre capacité à faire connaître ces initiatives avant de nous lancer tête baissée dans des projets coûteux en temps, en énergie ou parfois en argent…

Tric Trac

Cliquez, vous pourrez accéder aux variantes pour vrai!
 

Mais cela ne doit pas nous empêcher pourtant de prendre des risques à nouveau. Ne pas prendre de risque demeure la chose la plus risquée! Vous vous souvenez de cette possibilité de jouer en ligne à J’te gage que… dans vos party Zoom? Bien sûr que vous vous en souvenez, vous avez cliqué sur ce lien il y a quelques minutes… https://www.scorpionmasque.com/JteGageQue/

Et bien c’est le genre d’idée folle qui a fait en sorte que nous avons retenu l’attention de la presse traditionnelle! Et voilà J’te gage que… qui pointe son nez à Radio-Canada, puis à la radio avec Mitsou, qui en rajoute avec 2 publications sur ses réseaux sociaux, et à Salut Bonjour, ZE émission de télé matinale pour se faire connaître d’un public large au Québec. Qui dit mieux?!

 

Article de l'année

En complément, je vous recommande la lecture du récapitulatif annuel de Bruno Cathala. Il dit forcément des choses intelligentes puisque je suis d’accord avec presque tout ce qu’il affirme! https://www.trictrac.net/actus/2020-lan-foire-deg

 

Jeux de l'année

Comme le Scorpion Masqué n’a pas le monopole des bons jeux, loin de là, voici quelques titres découverts dans l’année qui m’ont marqué.

 

Top ten

C’est un peu grâce à Matthieu D’Epenoux de Cocktail games si j’ai pu faire mes premiers pas en France. Cet éditeur a diffusé le premier jeu du Scorpion Masqué en Europe: notre J’te gage que…, devenu Bluff Party dans sa petite gamme métal. Je lui en serai toujours reconnaissant (et cette association lui a également été profitable,  car Bluff Party figure parmi ses meilleures ventes à vie…!).

Tric Trac

Top Ten constitue sans doute un des meilleurs jeux “de performance”. Trop souvent, le devoir de “créer”, improviser, fige un grand nombre de joueurs. Ici, comme la contrainte créative demeure courte, précise et claire, tous peuvent s’y livrer sans gêne. Comment ça fonctionne? Chacun reçoit un nombre secret, entre 1 et 10 lui indiquant l'intensité de la performance qu’il doit livrer. “Vous avez pris place dans un avion de ligne. Qu’est-ce que le copilote pourrait dire… du moins rassurant (si vous avez tiré le 1) au plus rassurant (si vous avez tiré le 10).” Chacun s’exécute et un joueur précis doit classer les joueurs en ordre croissant d’intensité.

Si vous avez un jeu d’ambiance à acheter cette année (après les nôtres!), c’est celui-ci! C’est bon en famille comme entre amis. Qu’il me tarde que ce jeu arrive au Québec.

 

Picto Rush

Voilà un jeu que j’aurais signé, sans réfléchir. Un joueur lit 20 mots et tous les autres doivent les dessiner… en 20 secondes!!!!! Oui!!!! Et ensuite, le lecteur interroge à tour de rôle… “Maxime, rappelle-moi la nature du mot 8. Et toi Gabrielle, le 13?” Hilarant. Fou. Génial. Oubliez le système de pointage un peu “clunky” et régalez-vous!

Tric Trac

Underwater Cities

Je joue généralement à des “gros jeux” dans des conventions, notamment le Gathering of Friends d’Alan Moon. Comme ces événements n’ont pas eu lieu cette année et que mon groupe du vendredi s’est adonné à des jeux de rôles à distance (sur la plateforme Roll20) durant les vagues de confinement, j’ai essayé peu de titres dits “costauds”. Donc peu de découvertes de ce calibre. Il y a bien eu Underwater Cities. Un curieux mélange entre le placement d’ouvriers, les “cartes à effets” et le jeu de développement. Encore une fois pour un jeu dit à l’allemande, le thème (construire des villes sous-marines) ne transpire pas dans les mécanismes, mais si vous aimez les 3 genres cités, foncez. C’est un excellent cocktail.

Lucky Numbers

Quel plaisir que de vous recommander ce titre de Tiki édition, une compagnie menée par un des êtres les plus sympathiques du monde du jeu: David Duperret. Je dois vous faire un aveu, j’aurais refusé de publier Lucky Numbers si on me l’avait proposé. Et pourtant, Lucky Numbers nous rappelle le plaisir de JOUER. Jouer pour le plaisir. Sans exigence de performance. Sans stress. Sans pression. Jouer en discutant, avec ses potes, avec sa fille et son fils. Lucky Numbers, c’est un peu un jeu de loto, comme le bingo, mais pas que. Car on peut “bien” (ou mal) jouer. Le but? Remplir votre planche de 16 cases en plaçant les numéros que vous tirez en ordre croissant, de haut en bas ET de gauche à droite. Voilà. C’est tout. Et c’est amplement suffisant. Et on enchaîne les parties :)

Dracula Fiesta Sangria

J’avais fantasmé un principe comme celui-ci il y a quelques années: un jeu à identité secrète qui fonctionnerait davantage par la déduction que le bluff. Un jeu où il faudrait deviner qui est qui non pas par des arguments “béton” comme “c’est lui le loup, il ne parle pas!” ou encore “c’est lui le loup, il n’arrête pas de parler”, mais par les actions que réalisent les joueurs. “Il a dit oui à Machin, non à Bidule et il a “échangé” avec Chose… Donc il est probablement Dracula.” Heureusement pour moi, quelqu’un d’autre s’est donné la peine de le réaliser et c’est très bien foutu. Très intelligent! Tellement que ça grille les neurones dans les premières parties! D’ailleurs, je vous recommande fortement de jouer vos premières parties avec 5 joueurs maximum!!! Avec les personnages de base.

C’est un jeu subtil qui demande quelques parties pour se familiariser avec les personnages, mais qui apporte beaucoup de satisfaction dans les déductions tout en laissant une belle part à l’intuition.

The Crew

C’est excellent. C’est intelligent, c’est malin, c’est exigeant. Tout le monde en a énormément parlé. Je n’ai rien à ajouter, mais je ne pouvais pas passer à côté!

**J'aurais bien aimé ajouter des photos pour chaque jeu que je décris, mais il y a présentement un petit bug avec l'interface alors tant pis!

 

Des chiffres?!

Je le sais bien, vous n’êtes ici que pour les détails financiers croustillants. C’est pourquoi je les place à la fin. J’espère que vous avez pris le temps de lire le reste de l’article. C’est au moins aussi instructif et surtout très long à écrire. Voici donc quelques anecdotes avec des nombres...
Le chiffre d’affaires final de 2020 se situe dans les alentours de 3 484 000$ canadiens / 2 231 000 €. Soit une augmentation approximative de 36% sur 2019. Un résultat extraordinaire en considération des défis que nous a amenés cette année. Pardonnez mon sens du récit! Vous comprenez pourquoi j’ai d’abord insisté sur les difficultés: pour mettre en valeur notre réussite à la fin; je suis un incorrigible fan de Rocky Balboa!

Tric TracJe partage une autre histoire de chiffres avec vous… Début septembre, j’ai connu un petit moment de crainte, car les profits accumulés ne reflétaient pas nos excellentes ventes. Nous écoulions beaucoup plus de jeux, mais Quickbooks (logiciel comptable) me disait que nous générions moins de profit qu’à pareille date l’an dernier. Il m’a fallu du temps pour comprendre, analyser… Tout d’abord, notre fabricant nous a envoyé une importante facture dès la mi-janvier, ce qui “plombait” notre début d’année: une certaine partie de ces dépenses auraient dû être comptabilisées en 2019. Puis nous avons fait fabriquer une quantité record de 450 000 jeux, ce qui a demandé d’importants investissements en amont. Nous avons augmenté nos réserves de Zombie Kidz pour mieux tenir entre 2 tirages (en ajoutant au moins 10 000 unités à nos stocks, pour le français seulement). Nous avons commandé coup sur coup 12 000 Master Word français et 28 000 Zombie Teenz (français + anglais). Enfin j’ai découvert que nous n’avions pas facturé une commande de Decrypto livrée aux USA… Bref, 2020 constitue une année record pour le chiffre d’affaires et la marge de profits, mais nous avons généré environ la moitié des profits dans les 2 derniers mois de l’année (attention, pas la moitié de notre chiffre d’affaires). Cela demande une certaine confiance et un calme que je n’ai pas toujours (oui, il m’arrive d’être un paquet de nerfs…). Merci à mon équipe de tolérer mes humeurs en montagne russe...

Lors du premier confinement, j’avais fait 4 prévisions budgétaires: une optimiste (4-6 semaines de fermeture), une réaliste, une mauvaise et une catastrophique (fermeture de 6 mois). Même si nos liquidités nous permettaient de traverser chaque scénario, cela ne suffisait pas. Si les boutiques indépendantes elles-mêmes ne survivaient pas, nous aurions dû rapidement changer notre façon de faire, notre modèle d’affaires. Je pense donc à ces boutiques aujourd’hui et leur souhaite le meilleur pour 2021, car ce sont elles qui souffrent le plus, je crois.
Le Scorpion Masqué se trouve aujourd’hui dans une excellente position. J’ai l’impression de me répéter chaque année, mais je suppose que c’est le fruit du travail acharné d’une équipe talentueuse, d’un peu de chance et aussi de toutes les entités avec lesquelles nous travaillons: boutiques, distributeurs, auteurs, illustrateurs, etc. Je vous lève mon chapeau et je vous remercie. Tout ça m’émeut au plus haut point.
Cela fait plusieurs années aussi que je promets un ralentissement de notre activité. Et bien ce sera en 2021. L’équipe doit prendre un peu de repos après l’année que nous avons connue et nous avons des projets très (très) ambitieux pour 2022! Nous ne publierons que 2 nouveaux jeux et nous rééditerons un de nos titres préférés (je garde la surprise pour le titre), pour un total de 3 sorties. Le premier titre est déjà en fabrication et nous terminerons le travail sur le jeu en réédition dans les prochaines semaines. Ce qui nous laissera souffler un peu et nous laissera entamer 2022 avec plus d’aplomb (je vous ai dit que nous avions des projets ambitieux!?).

 

2021...?

Et donc, juste pour vous, en grande primeur [roulement de tambour…] notre première création originale de 2021 sera… Olé! Guacamolé, par l'auteur Guillaume Sandance.

Tric Trac

Un jeu d’apéro à la fois ultra-simple et ultra-malin, comme nous les aimons (et vous aussi!). 8 secondes de règles pour 15 minutes de plaisir (je suis certain qu’on pourrait faire un mauvais gag avec cette phrase…). Voici la boîte pour vous, en grande primeur… Un coup de cœur instantané de toute l’équipe et de tous ceux qui y jouent. Une belle surprise découverte un peu avant Essen 2019. Le principe? Dire des mots qui ne contiennent pas certaines lettres. C’est rafraîchissant comme une cerveza bien froide, drôle et ça explose comme du popcorn! Éclats de rires et “facepalms” en vue!

Suivra donc une réédition secrète dans la gamme Decrypto - Stay Cool - Master Word… Vous pariez sur le titre?
Et en fin d’année, avec beaucoup de chance (!), nous lancerons un jeu qui se déroulera dans l’univers de Zombie Kidz, mais avec un gameplay totalement différent… Le fameux jeu de course avec un pilote aveugle... À suivre!

Merci à vous!

Christian

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Comments (7)

Default
stueur
stueur
Comme on dit en France depuis la sortie d'un livre en 2014 suite aux élections de 2012 : merci pour ce moment !
Scorpion Masqué
Scorpion Masqué
Faudra m'expliquer...!
stueur
stueur
Voilà l'explication : https://fr.wikipedia.org/wiki/Merci_pour_ce_moment
PS : attention, il n'y a absolument aucune polémique à y voir. C'est juste que la tournure parle aux Français !
Salmanazar
Salmanazar
Très plaisant à lire, aussi bien sur le fond que la forme.
AtomChris
AtomChris
Toujours très intéressant et ce Zombie Teenz. Quel plaisir. Du coup, je l'ai offert à mes neveux ! On a enchaîné les parties avec mon fils. J'espère que les ados deviendront adultes ; )
Guillaume PNP
Guillaume PNP
Merci beaucoup pour ce bel article !

C'est toujours passionnant de découvrir un peu plus l'envers du décor. ;)
jahwork
jahwork
Ah ben enfin le bilan de M. Christian (après celui de Sieur Cathala). Merci Monsieur !
Chez nous un nouveau jeu Scorpion Masqué est toujours très attendu.