Agartha : Les Vikings ont perdu leurs cartes !

Par KmylleMuzo

Published on 29 Jul • Lecture 3 min. •  2109 vues

Agartha : Les Vikings ont perdu leurs cartes !

Vous êtes le descendant du grand explorateur Rolhnir, et à ce titre vous devez récupérer son héritage : les cartes du monde perdu d’Agartha. Pour cela, misez vos jetons sur les différents emplacements d’expédition et placez judicieusement vos cartes autour de votre plateau personnel pour l’emporter. Agartha est un jeu de Nicolas Melet et Jérôme Soleil, illustré par Jérôme Léon et édité par 404 On Board.

Les tuiles d’expédition sont placées au centre de la table (leur quantité dépend du nombre de joueurs) et sont complétées par une paire de cartes chacune. Chaque joueur prend un plateau personnel représentant son village, les lieux visités et ses explorations, ainsi que ses 3 jetons d’enchères et enfin ses 3 jetons d’exploration. Les joueurs reçoivent tous 2 cartes qu’ils placent à leur convenance autour de leur plateau.

 

Choisir entre activer et miser

Le jeu se déroule en 6 manches. Pour chacune d’elles, en commençant par le premier joueur, on place l’un de ses jetons d’enchères soit en haut d’une tuile d’expédition (pour réaliser l’action du jeton), soit en bas (pour miser sa valeur). Une fois tous les jetons d’enchères placés, on procède à leur résolution.

 

Tric Trac

Le plateau personnel des joueurs

 

On résout les tuiles d’expédition de gauche à droite, en commençant pour chacune par le jeton placé en haut s’il y en a un. Ces jetons ont une valeur de 1 à 3 et permettent de déplacer une carte autour de son plateau personnel, d’échanger les positions de 2 cartes ou de piocher une carte (sur une tuile d’expédition ou au sommet de la pioche).

Puis, on résout la zone sous la tuile d’expédition. On retourne tous les jetons et le joueur qui a la plus grande mise remporte toutes les cartes sur cette tuile (en cas d’égalité, le premier joueur l’emporte, sinon les cartes sont partagées). Les cartes sont immédiatement placées sur l’une des zones du plateau personnel du joueur (village, lieux ou exploration), et peuvent être réparties entre les différents emplacements de la zone. Le joueur peut alors décider d’activer les zones sur lesquelles il a posé des cartes.

 

Comboter pour mieux scorer

Lorsque la zone du village est activée, les cartes Villageois qui composent l’un de ses emplacements sont déplacées sur la zone de rencontre du plateau et rapportent des points et éventuellement une action bonus. La zone d’exploration permet de combiner lieux et villageois pour gagner des points et piocher une carte, mais une seule fois par combinaison. Enfin, la zone des lieux est décomptée en fin de partie, il s’agit ici de réaliser des collections de lieux de même couleur accompagnés d’une carte compas. Placer les objets ou les amulettes dans leurs emplacements respectifs n’est possible que par l’action qui permet de déplacer une carte vers un autre emplacement.

 

Tric Trac

Les tuiles d'expédition

 

Une fois tous les jetons d’enchères résolus, on réalimente les tuiles d’expédition, le jeton premier joueur passe au joueur suivant et une nouvelle manche commence. Lorsque la sixième manche se termine, on compte les points. À ceux gagnés durant la partie s’ajoutent ceux des collections de lieux et 3 points par amulette. Enfin, on multiplie le nombre d’objets différents récupérés par le nombre de paires de villageois sur la zone de rencontre. Le joueur avec le plus de points l’emporte !

 

Un jeu accessible et rapide

Agartha est un jeu à la mécanique accessible qui se joue assez rapidement une fois les règles assimilées (20 minutes à 2 joueurs). Je regrette l’absence d’un élément pour compter les manches et la présence d’un insert en carton mal conçu qui complique l’accès aux cartes (qui ne tiennent pas sleevées dedans par ailleurs). L’iconographie n’est pas forcément très claire, les joueurs se trompent facilement entre déplacer une carte et en piocher une, et le thème est plutôt anecdotique.

 

Tric Trac

Les jetons d'enchères

 

En dehors de cela, le jeu oblige à des choix cornéliens. Est-il plus sage de miser sur un emplacement en espérant le remporter ou d’utiliser son jeton d’enchères le plus fort pour s’assurer la prise d’une carte très convoitée ? La partie est plus tendue à 2 ou 4 joueurs qu’à 3 en raison du nombre de tuiles d’expédition. Agartha est un bon jeu d’initiation à la mécanique des mises, au bluff et au placement de cartes pour réaliser des combos.

 

 

Fiche technique

Éditeur : 404 On Board

Auteurs : Nicolas Melet et Jérôme Soleil

Illustrateur : Jérôme Léon

Nombre de joueurs : 2 à 4 joueurs

Âge : 10+

Durée : 30 à 45 minutes


KmylleMuzo

Comments

Default