Docteur Mops

Above and Below va t-il vous mettre sans dessus dessous ?

Above and Below va t-il vous mettre sans dessus dessous ?

L’année dernière, Ryan Laukat, nous proposait une de ses créations via une plate-forme de souscription célèbre. Ryan Laukat c’est un auteur de Salt lake City qui est aussi illustrateur et éditeur. Un homme orchestre qui possède un univers et une démarche propre qui le font reconnaître comme un auteur à part entière. On le connait sous nos latitudes pour sa série Huit minutes pour un empire qui nous avait beaucoup touché ici.

Si  Huit Minutes… avait pour démarche de nous faire ressentir des sensations de « gros jeux » dans des jeux minimalistes, nous sommes avec Above and Below dans une démarche complètement différente. Et c’est l’évidence quand on découvre la grosse boîte du jeu et tout le matériel à l’intérieur.

ae5118b0b8ffb654bc5e7ebe38c3abc196e0.png

Je dois vous avouer que la première chose qui m’a attiré personnellement en ces terres se sont les illustrations. Je suis parfois d’une superficialité sans bornes. Cela n’aurait sans doute pas suffit si je n’avais pas vu préalablement le nom de l’auteur. Ryan Laukat est un des auteurs de jeux qui me semblent avoir une démarche créative complète et logique. Il dispose d’un univers intérieur qui réapparait de manière plus ou moins forte dans ses jeux. Une poésie dont il va nous donner les clés au fur et à mesure de ses créations. Nous ici très loin de l’auteur mécanicien. 

 

9acf6f639a866f31b9faf4ce44615edac02c.jpe

 

Si les illustrations de monsieur Ryan sont facilement reconnaissables avec leur aspect de croquis, on sent cette fois assez nettement une influence asiatique et même plus particulièrement Ghiblesque. Les ciels bleus aux cumulus joufflus et les plaines d’herbes vert tendre qui ondulent dans le vent. Des architectures aux formes biologiques qui vont également fricoter avec quelques univers de Moebius. 

Et puis le thème… Immédiatement j’ai pensé à du Minecraft. Un monde où il faut construire en surface et s’assurer de sa substance avec un dessous constellé d’énormes grottes regorgeant de mystères, dangers mais aussi trésors.

L’analogie n’ira pas plus loin que la structure du monde car dans Above and Below, il n’y a pas une once de crafting. Le jeu est même une croisée des chemins qui va nous offrir un jeu d’ouvriers, de gestion et d’aventures façon « livre dont vous êtes le héros ». Un mélange qui peut donc s’avérer très casse gueule. 

 

044277c3f186b359a069ca1b702089f4d907.jpe

On fait quoi ?

la première chose à faire est d’installer le jeu et il nous faudra un peu de place car le jeu se déroule sur plusieurs lieux. Chacun disposera d’un plateau individuel qui sera attenant aux cartes qui vont se déployer en figurant la croissance de son village.

Un plateau commun permettra de connaître l’avancée du jeu qui se joue 7 tours ainsi que la gloire de chaque chef de village.

148230b4897cd698ab9314762875bda2bb1f.png

Au début on vivait à 3 en collocs...

 

Qui somme nous ?

Nous sommes de fier chefs de Villages. Et notre objectif est que dans 7 tours, notre village soit le plus merveilleux de tous les villages de la plaine.

Pour cela nous allons devoir, avec l’aide de nos villageois, collecter des objets variés, construire de nouvelles bâtisses, explorer les sous-sols pour, là aussi, construire de curieuses et sous-terraines maisons.

 

5191133b274aa9e2625dc01d086d1bc632f7.jpe

Prenons le premier perso (le Monsieur Phal version gentil). La plume veut dire que c'est un recruteur. En exploration avec 1+ vous aurez une lanterne mais avec 4+ vous en aurez 2. 

Chez nous

Notre plateau de jeu est le coeur de notre village. Nous y trouvons nos villageois qui, en début de partie, ne sont que 3. Chacun avec ses spécificités.

En haut à gauche c’est notre boutique où les gars d’autres villages peuvent venir acheter un objet que nous vendons.

En haut sont récapitulées, sous forme d’icônes, les différentes actions possibles.

Au milieu c’est là que nous trouvons nos villageois et trois endroits qui définissent leur santé : Prêts au boulot, fatigués ou même blessés.

Enfin dessous, c’est notre stock d’objets fabriqués ou découverts qui feront que notre gloire et nos revenus augmentent.

78d86693d71489a11f08dda76634405ebb30.jpe

Dans mon village, je peux créer une Potion et une Poire. Je peux faire dormir 4 villageois et j'ai 1 point de victoire grâce à ma belle maison qui est belle.

 

Mais comment on gagne ?

En marquant des points de victoire (oui je sais…) qui proviennent de multiples sources.

La première c’est le tableau des objets en bas de notre plateau. Dès que nous récupérons notre premier objet nous le mettons dans le premier rond disponible. Cela va avoir deux effets 

  • Cela augmente (pas à tous les coups mais au début oui) la somme de sous que nous gagnerons par tour.
  • Cela nous indique combien de Points de Victoire nous gagnerons par objet de ce type en fin de partie.

Chaque objet du même type s’empile sur ceux déjà présents. Il ne permettent donc pas d’avancer sur la piste mais d’ajouter des points de victoire pour la fin de la partie.

Certains bâtiments nous offriront également des points de victoire. Parfois directement et parfois en fonction de type d’objets précis.

Enfin, notre réputation pourra nous accorder de précieux points de victoire. L’échelle de réputation est située sur le plateau commun. Meilleure elle est et plus de points nous gagnerons. Cette réputation évoluera en fonction de nos décisions pendant les aventures.

 

db7bbad34c1da5789317183d3f6cb2c521e5.jpe

Quelques Outposts qu'on peut construire dans une cavernes explorées

 

Exploration

C’est une des action les plus amusantes du jeu. Il faut pour cela utiliser au moins deux de nos villageois.

Ceux-ci partent explorer les cavernes sous le village. Sous chaque bâtiment se trouve une grande caverne.

On tire alors une carte Caverne. Dessus nous voyons un tableau qui va nous permettre de connaître la nature de notre aventure underground. On jette un dé qui nous donnera le numéro de notre aventure.

Le joueur à notre gauche se saisit alors du livre des rencontres et nous lit le passage ad hoc.

Chaque passage décrit une situation de manière plus ou moins détaillée. Ces petits textes sont au nombre de plus de 200. Sachant que dans une partie nous en découvrirons une dizaine, nous aurons donc des surprises pendant un certain temps. Cela nous permettra également de découvrir l’univers de ce monde Laukartien entre Neil Gaiman, Miyazaki, et Lewis Caroll. 

Chaque situation peut donner lieu à plusieurs attitudes.

Pour prendre un exemple élémentaire, les propositions peuvent être du type : se cacher 3 ou combattre 4/7

Le joueur choisit s’il se cache ou combat puis va jeter un dé par perso impliqué dans l’aventure. L'autre ne lui dévoile pas les récompenses à l'avance.

En fonction du personnage, un dé indiquera de 1 à 3 lanternes. Ces lanternes sont les points de résolution qui doivent être égaux ou supérieurs au score indiqué dans le paragraphe de résolution.

Par exemple, obtenir 4 lanternes permettra de remporter le combat. 7 aussi mais encore mieux !

Si le joueur échoue, il ne gagne rien… ni carte ni récompense.

S’il remporte, il place la carte Caverne sous une de ses maisons de surface. C’est la condition sine qua non pour y construire un output (les maisons souterraines). Puis il gagnera la récompense indiqué sur le livre des aventures. Genre un Champignon. Oooooh ! Mais c’est trop mimi !

 

Oui mais les dés c’est chiant non ? C’est vrai que si vous n’avez vraiment pas de chance ce n’est vraiment pas de chance ! Heureusement, vos villageois peuvent se surpasser. En prenant une blessure, un villageois permet d’obtenir une lanterne bonus. C’est ça les vrais héros ! Ceusses avec des pansements !

b406729ad31c33778ebb70da5a6b1354ac35.png

Le plateau commun et presque tout ce que nous pouvons acheter

Récolter

La récolte dépend de ce que produisent nos bâtiments. Certains produiront à chaque tour, d’autre ne produiront que pendant 2 tours. On prend l’objet ainsi créé/récolté que l’on pourra placer dans sa ligne de développement ou dans la boutique pour le vendre à d’autres joueurs. N’importe quel villageois peut récolter.

 

Construire

Construire c’est piocher un des bâtiments disponibles à l’achat. Il en existe de plusieurs types. Il y a ceux qui seront disponibles en un seul exemplaire pour toute la partie (et différents à chaque partie). Certains offrent des bonus d’action tandis que d’autres (plus chers) offrent des bonus de points de victoire. Il faudra en payer le coup bien entendu.

Les Outputs ne peuvent se poser que dans une Caverne. Il faudra donc d’abord explorer puis construire

Vous avez vu le petit marteau ? Cela veut dire que seul un constructeur (avec lui aussi un marteau) peut effectuer une action de construction.

 

Recruter

Dans AaB, on recrute avec une plume. Ne me demandez pas pourquoi. Tout comme la construction, on peut aller faire ses courses parmi les quelques tuiles disponibles. Il faut en payer le coup et suite au recrutement à la plume le nouveau villageois arrive très fatigué. (D’où l’idée d’aller aux plumes ???)

 

Au boulot !

Bosser est ici l’action du pauvre. On bosse pour gagner 1 sou par villageois qui part bosser. Une misère ! M’enfin parfois… Quand on ne peut plus rien faire d’autre… Une tite pièce ? C’est pour manger… Mince c’est comme dans la vraie vie… Brrrr !

 

ad9688a3da8c4b3cfdcb8760342a565b0b57.jpe

Notre plateau

 

À toi !

Chacun notre tour nous allons effectuer une action. En général cela se traduira par le passage d’un ou plusieurs villageois de l’état de prêt à fatigué. (Encoooore du boulot ???)

Quand nous n’avons plus envie ou que nous ne souhaitons plus rien faire pour ce tour alors nous passons et quand tout le monde passe c’est la fin d’un des 7 tours de jeu. Facile !

 

Debout tas de fainéants !

Au début d’un tour, les personnages fatigués ne le seront plus s’ils ont dormis dans un lit (on trouve les icônes lits sur les bâtiments). De même, un bon lit permet de passer de blessé à fatigué.

Mais la médecine peut nous donner un coup de main. Une potion permet de passer de blessé à fatigué et un bon bidon de cidre de fatigué à prêt. Hala ! Ca fait du bien ! J’suiche prêt à blosser chlef ! Hips !

1649db63720326189c0f677a3baaeb3696f0.jpe

 

Le jeu ne se trouve pour le moment qu’en anglais et dans les boutiques spés Imports&KS. 

Une version française ? Rien n’est moins sûr pour le moment. Je sais qu’une version allemande est en court mais c’est tout.

Le caractère de ce jeu ne tient pas à l’innovation de ses règles puisque nous sommes ici dans des mécanismes connus. Le dosage entre aventure et gestion est curieusement agréable pour qui aura un esprit ouvert. Amateurs de pure gestion ou amateurs de pures aventures, vous risquez la frustration. Néanmoins les règles sont au service de l’intention de l’auteur et de ses divers amours ludiques qu’il semble avoir voulu faire se rencontrer ici. Alors, peu de chance que le jeu fasse un succès populaire. Néanmoins si vous êtes sensible à la démarche créative de cet auteur, Above and Below est un nouveau chapitre de l’histoire de son monde intérieur. 

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (56)

Default
7Tigers
7Tigers
Le jeu tourne bien.
2 bémols:
. les bénéfices des rencontres souterraines sont un peu trop aléatoires (dans le sens mal équilibrées) à mon goût et peuvent faire la différence entre joueurs de même niveau.
. comme pleins de jeux de son genre, un peu "court" au niveau du nombre de tours.
tommyyy
tommyyy
Bonjour. Je suis preneur d'une traduction du livret de rencontres d'Above and Below. Merci d'avance
betinet
betinet
article sympathique pour un jeu sympa et original. Je trouve les illustrations trop mignonnes elles m'ont grandement poussées à l'achat. Merci à Lordbrice qui m'a fait parvenir la moitié des trad. du livre de rencontres.
Lordbrice
Lordbrice
Mais avec plaisir :-)))
Wart
Wart
Hello iello.
Une localisation est-elle prévue ?
Mattintheweb
Mattintheweb
C'est toujours en négociation, désolé…
Wart
Wart
OK ok. Merci.
Samshady
Samshady
Pourvu que ça aboutisse !
Le jeu donne vraiment envie mais mon entourage n'est pas spécialement anglophone donc j'espère aussi une VF.
DocGuillaume
DocGuillaume
Content de vous relire Docteur Mops !
Docteur Mops
Docteur Mops
Entre Doc cela me touche ;)
LEauCEstNul
LEauCEstNul
Oui docteur, on a eu peur tout seuls avec le grand monsieur barbu !
jean francois
j'adore cet auteur(auto editeur)mais il gagnerait vraiment a emploier un illustrateur pro,meme s'il s'ameliore il est vrai a chaque jeu...je n'acheterais que si iello fait une vf!
Docteur Mops
Docteur Mops
Comme quoi les goûts sont partagés car c'est pour ma part une des premières raisons qui m'ont séduites
Docteur Mops
Docteur Mops
Mais en effet, ce n'est pas la même chose que de localiser (ou localiser avec une transformation éditoriale) un petit jeu de carte ou un gros jeu avec tout une partie narrative à traduire. Le coût n'est pas le même.
Wart
Wart
C'est drôle de lire ça. Un illustrateur pro ? Que pouvez-vous reprocher à son style ?
Il y a d'ailleurs actuellement sur le forum dans la section " DISCUTONS JEUX !" un débat enflammé sur la question de l'univers graphique actuel.
Je suis totalement d'accord avec le Doc, ce créateur ayant la maitrise totale de son univers produit des jeux très cohérents.
Pit0780
Pit0780
De toute façon, Ryan Laukat n'acceptera jamais qu'un autre illustrateur (parce qu'il est pro lui aussi) s'attaque à un de ses jeux. Ryan fait tout, de l'idée, aux graphismes, et c'est ça qui fait que ses jeux sont si classe !
jean francois
classe mais trés moche! style? graphisme enfantin cher wartistique je ne propose pas de mangatiser b,ien au contraire de mentezeller plutot....
jean francois
un artistes a toujours du mal a reconnaitre ses propres lacunes... et ici ,il est aveugle! c'est un éxellent auteur et j'ai tous ses jeux... mais on voit bien l'évolution du dessin a chaque jeux,c'est un peu mieux ,mais encore loin loin d'etre digne d'un dutrait!
Wart
Wart
C'est incroyable de te lire… loin d'être digne d'un Dutrait…
Comme tu l'as dit, Laukat est un artiste, son travail ne te plait pas, c'est compréhensible. Mais le fait qu'il soit le créateur complet de son œuvre est du jamais vu dans l'univers ludique et c'est très cohérent. Laissons-le faire.
Pit0780
Pit0780
Son univers graphique est, je trouve, vraiment génial, et beau.
Il n'a strictement rien à envier à un Dutrait...
LTH
LTH
ce qu'il faut pas voir.
faudrait que tu changes tes yeux...
on peut aimer ou moins certains styles, mais clairement le côté onirique qu'il a est dans ce registre au top des pro.
perso pour moi c'est le meilleur illustrateur comme quoi....
suffit de regarder la nouvelle version de robinson crusoe de dutrait je pleure à chaque fois du massacre :p
Pit0780
Pit0780
Lors de mes derniers échanges avec Iello, il s’avérerait que ce jeu n'a pas vraiment plu à l'équipe, et que l'énorme travail de trad' ne les inspire guère...
Mattintheweb
Mattintheweb
Oui, bon, on a le droit de changer d'avis, aussi…
Donc on lui redonnera peut-être une seconde chance. ;)
Pit0780
Pit0780
Aaaaaah excellente nouvelle alors :D
Ced78
Ced78
Pour favoriser cette seconde chance, il faut que Dr. Mops nous fasse découvrir ce jeu sur une TT TV ;-)
Docteur Mops
Docteur Mops
Ce n'est pas une mauvaise idée en fait parce que c'est effectivement un jeu qu'il est difficile de visualiser à la simple lecture des règles. (Enfin moi j'ai eu du mal mais il doit y avoir plein de gens plus malins que moi ^^)
Mattintheweb
Mattintheweb
Et puis ce qu'on ne paiera pas pour tourner la TTTV du jeu, on pourra l'utiliser pour la traduction… :D
Ced78
Ced78
Je préfère toujours une TT TV à un article pour connaître le fonctionnement d'un jeu :-)
Que faut-il faire cher Dr. Mops pour pousser encore la chose et vous faire sauter le pas pour cette TT TV (vous vous faites désirer ;-)
Docteur Mops
Docteur Mops
Cher Mutinzeoueb, si c'est la recherche d'économie qui vous préoccupe, j'ai bien quelques idées de rognages plus internes d'autant que désormais je plains sincèrement vos traducteurs.
Docteur Mops
Docteur Mops
J'aime beaucoup aussi et je suis très sensible à la démarche créative de cet auteur.
Wilhelm
Wilhelm
Celui-là est sur ma wishing list...
Merci pour l'article cher Dr Mops
sathimon
sathimon
Allez, je pense qu'avec un peu de patience vous aurez peut-être une version dans la langue de Molière ;-) (et non je n'en fais pas la trad).
alloleo
alloleo
P'tit joueur :-)))
sathimon
sathimon
Non j'ai juste été devancé !! Pas assez rapide sur ce coup-là mais je me suis rattrapé sur DIngo's dream ;-)
alloleo
alloleo
J'allais dire que "Dingo" devait effectivement être plus ton genre, mais je vais m'abstenir :-)))) (patapééééé!)