230
réponses
6
followers
By : minimaliste | Tuesday, January 14, 2020 at 10:50 PM
T-Bow
T-Bow
Retrogamer dit :
Uphir dit :

Et sinon, pour en revenir au soit-disant français qui sont loin des réacs américains, je vous invite à regarder cette intervention de l'excellente Marion Seclin sur le cyber-harcèlement.

L'"excellente" Marion Séclin? Tu veux bien parler de ce cancer du féminisme 2.0? C'est quoi son plus grand combat, le manspreading? (attention, ça n'excuse en aucune façon le cyber-harcèlement hein).

Toi, je sens qu'on va bien s'entendre.

Donc, la ce que je vois, c'est :

  • Un membre du groupe d'oppression. Je suppose que tu es un homme, tu fais donc partie du groupe d'oppression dans le cadre du feminisme. Ca ne veut pas dire que tu es toi meme oppresseur. Pas de bol, tu appartiens quand meme a ce groupe et herite donc d'un certain nombre de responsabilites.
  • Qui s'adresse a un membre du groupe oppresse. Meme raisonnement que pour toi, Marion Seclin fait partie du groupe oppresse dans le cadre du feminisme. Like it or not.
  • En jugeant la maniere dont ce membre contribue a l'abolition de cette oppression. On en arrive vite a se dire que tu vas definir comment il est acceptable de defendre la cause feministe. Comment il est acceptable d'abolir une oppression qui, sauf erreur de ma part, est averee. Bien entendu tout n'est pas acceptable. Par exemple, il me parait inacceptable que l'abolition d'une oppression mette en place une autre forme d'oppression (salut Israel!). Je n'ai pas l'impression que l'action de Marion Seclin, quelle que soit sa valeur pour la cause du feminisme (percue ou reelle), rentre dans le cadre de l'inacceptable.
La posture que je lis dans ton intervention est injustifiable et inacceptable pour moi.
C'est comme si un membre d'une nation escalavagiste allait expliquer aux esclaves comment ils doivent se soustraire a leur condition... Si je vous assure je vous soutiens les mecs hein, mais pas comme ca. Ah et comme ca non plus.

En tant que membre du groupe d'oppression, j'estime n'avoir rien de mieux a faire que denoncer les oppressions et soutenir ceux qui les denoncent, meme lorsqu'ils le font maladroitement, surtout lorsque les denonciateurs appartiennent au groupe oppresse.
Toutes les oppressions, meme celles creees par les oppresses lorsqu'ils tentent de se soustraire a leur condition.
My top
No board game found
Iskander
Iskander
C'est quoi le "manspreading"?
Pit0780
Pit0780
Iskander dit :C'est quoi le "manspreading"?

C'est le fait de s'asseoir en écartant bien les jambes, pour prendre toute la place.
Parce que le Mâle, le vrai, il a de bonnes grosses couilles, donc ça prend de la place, et les autres doivent se faire tout petit à côté, pour laisser la place au MÂLE ALPHA. Et baisser les yeux.
 

20636768666_492d588e7e_k-1100x715.jpg
Proute
Proute
Naaaannnnnn... Tu déconnes ou c'est vraiment ça ????

Perso jusqu'à présent j'appelle ça un connard.
Jones
Jones
eldarh dit :Je sais pas dans quelle mesure c'est fiable mais ça rejoint un peu le constat que je peux faire autour de moi.
Moi j'ai arrêter de bosser pour être père au foyer alors autant dire que soit je passe pour un héros, soit pour un branleur. surprise

T'es un héros ^^
Parce que je suis quasi dans ton cas :D
Ma femme gagne bien mieux sa vie que moi, avec un job qui bouffe du temps, alors je gère à 80% la casbah et les gosses. J'ai plus le temps, normal quoi.

Je crois que l'éducation joue un grand rôle. Dans ma famille et belle-famille, femmes et hommes sont égales en tous points et c'est tout, bien que ma mère ait été mère au foyer. Comme quoi il n'y a rien d'héréditaire. C'est juste du pragmatisme : qui a le temps de faire ou pas. On fait des choix d'optimisation sans souci de sexe.

Anecdote : j'ai entraîné pendant quelques années une équipe de foot mixte, à 80% féminine. On rencontrait beaucoup d'équipes de garçon, la région manquant de team féminine.
Vous n'imaginez pas le manque de respect des parents des garçons quand ils voient que leurs gamins rencontrent une équipe féminine, du genre "quelle perte de temps", bin ouais on devient pas champions du monde en jouant contre des filles hein. Et je passe sur les problèmes de vestiaires pas prévus.
Mais le pire : j'ai eu une fois une femme, mère d'un gosse sur le terrain, qui a gueulé "tu vas quand même pas te faire dribbler par une fille !!"
Partant de là, je ne sais pas comment le gamin peut raisonnablement avoir un bon comportement plus tard.

Par contre, les 3 ou 4 garçons qui jouaient dans mon équipe étaient ravis d'être entourés par autant de filles rien que pour eux. Ils avaient oublié d'être cons ^^

Donc parler du féminine c'est très bien, et il faut le faire encore et encore pour que ça rentre dans les cerveaux des bas de plafond, même si c'est parfois maladroit. Et puis c'est bon pour tout le monde : on égalise les salaires hommes-femmes et on boucle le budget des retraites. Bizarre, personne en parle :)

Pit0780
Pit0780
Proute dit :Naaaannnnnn... Tu déconnes ou c'est vraiment ça ????

Perso jusqu'à présent j'appelle ça un connard.

Oui oui, c'est vraiment ça :)
"Connard" fonctionne aussi, mais c'est moins précis, car il regroupe tout un panel de comportements du quotidien (marcher au milieu du trottoire, ne pas mettre son clignotant en voiture, ne pas ramasser la merde de son chien, etc... bref, tout ce qui traduit un "les autres je m'en branle".

Proute
Proute
Jones dit :


Donc parler du féminine c'est très bien, et il faut le faire encore et encore pour que ça rentre dans les cerveaux des bas de plafond, même si c'est parfois maladroit. Et puis c'est bon pour tout le monde : on égalise les salaires hommes-femmes et on boucle le budget des retraites. Bizarre, personne en parle :)

Ben la dernière fois que j'en ai parlé (il y a peu), je... bref, voilà...
Parce que j'estime que j'ai plus à gagner à mettre mon énergie ailleurs qu'en débattant sur TT avec des gens qui ne veulent/peuvent pas entendre.

Uphir
Uphir
Jones dit :
eldarh dit :Je sais pas dans quelle mesure c'est fiable mais ça rejoint un peu le constat que je peux faire autour de moi.
Moi j'ai arrêter de bosser pour être père au foyer alors autant dire que soit je passe pour un héros, soit pour un branleur. surprise

T'es un héros ^^

C'est clair... écrit le mec qui est le mercredi à la maison pour garder les enfants !

yes
Ouaip, cette année, j'ai posé tous mes mercredis pour gérer les petits. De toute façon, j'ai trop d'heures supplémentaires et madame est en formation. En fonction de sa situation professionnelle à l'avenir, je n'exclue pas de prendre un 80%, voir même un mi-temps. Honnêtement, je préfère passer du temps avec mes enfants que de bosser, même si en terme de fatigue, c'est challenge aussi !

My top
No board game found
Khazaar
Khazaar
Pit0780 dit :
Proute dit :Naaaannnnnn... Tu déconnes ou c'est vraiment ça ????

Perso jusqu'à présent j'appelle ça un connard.

Oui oui, c'est vraiment ça :)
"Connard" fonctionne aussi, mais c'est moins précis, car il regroupe tout un panel de comportements du quotidien (marcher au milieu du trottoire, ne pas mettre son clignotant en voiture, ne pas ramasser la merde de son chien, etc... bref, tout ce qui traduit un "les autres je m'en branle".

Z'êtes durs avec ce pauvre gars. Avec une inflammation pareille des testicules, il aurait pu prétendre à une place handicapé.

Jones
Jones
Proute dit :
Jones dit :


Donc parler du féminine c'est très bien, et il faut le faire encore et encore pour que ça rentre dans les cerveaux des bas de plafond, même si c'est parfois maladroit. Et puis c'est bon pour tout le monde : on égalise les salaires hommes-femmes et on boucle le budget des retraites. Bizarre, personne en parle :)

Ben la dernière fois que j'en ai parlé (il y a peu), je... bref, voilà...
Parce que j'estime que j'ai plus à gagner à mettre mon énergie ailleurs qu'en débattant sur TT avec des gens qui ne veulent/peuvent pas entendre.

On a rabâché a des mecs pendant des années, et dès le plus jeune âge, y compris par leur propre mère, qu'ils étaient plus importants qu'une femme.

Du coup, même ici, et même si tu prends des réflexions à la con, bah faut dire et redire sans arrêt parce qu'on efface pas des siècles d'obscurantisme en claquant des doigts façon gant d'infinité ;)

Pit0780
Pit0780
Khazaar dit :
Pit0780 dit :
Proute dit :Naaaannnnnn... Tu déconnes ou c'est vraiment ça ????

Perso jusqu'à présent j'appelle ça un connard.

Oui oui, c'est vraiment ça :)
"Connard" fonctionne aussi, mais c'est moins précis, car il regroupe tout un panel de comportements du quotidien (marcher au milieu du trottoire, ne pas mettre son clignotant en voiture, ne pas ramasser la merde de son chien, etc... bref, tout ce qui traduit un "les autres je m'en branle".

Z'êtes durs avec ce pauvre gars. Avec une inflammation pareille des testicules, il aurait pu prétendre à une place handicapé.

Oh ben ça doit être le genre de gars qui se gare effectivement sur les places handicapées, familles, ou sur les zebras ou en double file. Bah oui, ça gêne personne à part les autres, donc pourquoi se faire chier :D 

MasterMindM
MasterMindM
T-Bow dit :En tant que membre du groupe d'oppression, j'estime n'avoir rien de mieux a faire que denoncer les oppressions et soutenir ceux qui les denoncent, meme lorsqu'ils le font maladroitement, surtout lorsque les denonciateurs appartiennent au groupe oppresse.

Je suis pas sûr d'avoir bien compris cette phrase, mais a priori, je ne suis pas d'accord ! :D
Si tu appartiens au groupe des "oppresseurs", en quoi ça fait de toi un oppresseur ? En quoi ça te donne une responsabilité de soutenir aveuglement une personne du groupe des "oppressés" ? Pour moi, on réfléchit en tant qu'individu, je ne porte pas le poids du péché originel...

Ce débat est plus global que la cause "féministe" mais pour rester dans ce sujet, je comprends qu'en tant qu'homme, je dois par exemple partager n'importe quelle publication d'un réseau social qui serait publié par une femme prétendant défendre cette cause, même si j'estime que ce qu'elle diffuse est nul dans sa réalisation ? C'est ainsi que j'ai interprété le "maladroitement" dans ton texte initial, peut être à tort.

Ou alors il s'agit simplement d'être bienveillant et de lui dire "bravo belle implication, mais à mon avis vous pouvez faire mieux car là le message que vous allez passer est comment dire, tout pourri" ?

My top
Morgal
Morgal
Jones dit :
Donc parler du féminine c'est très bien, et il faut le faire encore et encore pour que ça rentre dans les cerveaux des bas de plafond, même si c'est parfois maladroit. Et puis c'est bon pour tout le monde : on égalise les salaires hommes-femmes et on boucle le budget des retraites. Bizarre, personne en parle :)

Sisi, dans les manifs, et sur les réseaux qui sont contre le projet actuel, j'en ai entendu parler plein de fois ;)



Pour la photo du manspreading, je pense qu'elle est un peu surjouée pour l'illustration. Habitant en région parisienne, et pratiquant les transports, j'en vois de temps en temps (pas si souvent que ça), et jamais de façon aussi exagérée...


Pour l'inflammation des testicules, j'ai justement vu hier une interview d'un mec qui a eu un testicule qui a gonflé pendant son adolescence, et comme c'était pas douloureux, il s'est dit "ça va passer tout seul", et au bout de trois ans, ça faisait environ la taille d'une canette... Ça doit pas vraiment être pratique pour croiser les jambes. (Son histoire a été adaptée en série pour la BBC.)

Morgal
Morgal
MasterMindM dit :
T-Bow dit :En tant que membre du groupe d'oppression, j'estime n'avoir rien de mieux a faire que denoncer les oppressions et soutenir ceux qui les denoncent, meme lorsqu'ils le font maladroitement, surtout lorsque les denonciateurs appartiennent au groupe oppresse.

Je suis pas sûr d'avoir bien compris cette phrase, mais a priori, je ne suis pas d'accord ! :D
Si tu appartiens au groupe des "oppresseurs", en quoi ça fait de toi un oppresseur ? En quoi ça te donne une responsabilité de soutenir aveuglement une personne du groupe des "oppressés" ? Pour moi, on réfléchit en tant qu'individu, je ne porte pas le poids du péché originel...

Ce débat est plus global que la cause "féministe" mais pour rester dans ce sujet, je comprends qu'en tant qu'homme, je dois par exemple partager n'importe quelle publication d'un réseau social qui serait publié par une femme prétendant défendre cette cause, même si j'estime que ce qu'elle diffuse est nul dans sa réalisation ? C'est ainsi que j'ai interprété le "maladroitement" dans ton texte initial, peut être à tort.

Ou alors il s'agit simplement d'être bienveillant et de lui dire "bravo belle implication, mais à mon avis vous pouvez faire mieux car là le message que vous allez passer est comment dire, tout pourri" ?

Je crois que l'idée, c'est qu'en tant qu'appartenant au groupe "oppresseur", soit tu soutiens et tu partages si tu en as envie, soit tu laisses les oppressé(e)s se battre comme ils/elles le veulent, sans aller leur expliquer comment ils/elles doivent le faire.

Retrogamer
Retrogamer
T-Bow dit :
Retrogamer dit :
Uphir dit :

Et sinon, pour en revenir au soit-disant français qui sont loin des réacs américains, je vous invite à regarder cette intervention de l'excellente Marion Seclin sur le cyber-harcèlement.

L'"excellente" Marion Séclin? Tu veux bien parler de ce cancer du féminisme 2.0? C'est quoi son plus grand combat, le manspreading? (attention, ça n'excuse en aucune façon le cyber-harcèlement hein).

Toi, je sens qu'on va bien s'entendre.

Donc, la ce que je vois, c'est :

  • Un membre du groupe d'oppression. Je suppose que tu es un homme, tu fais donc partie du groupe d'oppression dans le cadre du feminisme. Ca ne veut pas dire que tu es toi meme oppresseur. Pas de bol, tu appartiens quand meme a ce groupe et herite donc d'un certain nombre de responsabilites.
  • Qui s'adresse a un membre du groupe oppresse. Meme raisonnement que pour toi, Marion Seclin fait partie du groupe oppresse dans le cadre du feminisme. Like it or not.
  • En jugeant la maniere dont ce membre contribue a l'abolition de cette oppression. On en arrive vite a se dire que tu vas definir comment il est acceptable de defendre la cause feministe. Comment il est acceptable d'abolir une oppression qui, sauf erreur de ma part, est averee. Bien entendu tout n'est pas acceptable. Par exemple, il me parait inacceptable que l'abolition d'une oppression mette en place une autre forme d'oppression (salut Israel!). Je n'ai pas l'impression que l'action de Marion Seclin, quelle que soit sa valeur pour la cause du feminisme (percue ou reelle), rentre dans le cadre de l'inacceptable.
La posture que je lis dans ton intervention est injustifiable et inacceptable pour moi.
C'est comme si un membre d'une nation escalavagiste allait expliquer aux esclaves comment ils doivent se soustraire a leur condition... Si je vous assure je vous soutiens les mecs hein, mais pas comme ca. Ah et comme ca non plus.

En tant que membre du groupe d'oppression, j'estime n'avoir rien de mieux a faire que denoncer les oppressions et soutenir ceux qui les denoncent, meme lorsqu'ils le font maladroitement, surtout lorsque les denonciateurs appartiennent au groupe oppresse.
Toutes les oppressions, meme celles creees par les oppresses lorsqu'ils tentent de se soustraire a leur condition.

C'est marrant cette façon de penser. 

Attends, je vais voir si ça marche avec d'autres trucs. "T'es de confession musulmane, donc t'es islamiste (par définition), donc tu appartiens à un groupe de gens qui tuent des kouffars en criant allah akbar. Ca ne veut pas dire que tu es toi même terroriste. Pas de bol, tu appartiens quand même a ce groupe et hérite donc d'un certain nombre de responsabilités.".

Tric Trac
C'est LO-GI-QUE!

Quand à l'"action" (note les guillemets) de Marion Séclin, elle ne rentre pas du tout dans le cadre de l'inacceptable, elle rentre dans le cadre de la vacuité. Parce que si se laisser pousser les poils sous les bras, c'est lutter contre le trop méchant patriarcat (blanc, ne pas oublier le blanc), bah y en a quelques unes ayant lutté pour le droit à l'avortement ou le droit de vote qui doivent pleurer des larmes de sang.

Quand à ma posture "inacceptable et injustifiable" en se référant à l'esclavagisme, ça s'appelle empoisonner l'eau du puits. T'aurais quand même pu laisser entendre que j'avais ma carte du parti nazi pour bien faire et appuyer tes arguments, je suis presque déçu. Du coup, tu comprendras que je ne te réponde pas là dessus :)

Allez, je te laisse, mais n'oublie pas d'écrire tes prochains messages en écriture inclusive hein ;) Oui, c'est illisible, c'est impossible à enseigner aux enfants mais comme il y a quelques hystériques uuuuuuuultra-minoritaires qui se sentent oppressées par ça......

 Tric Trac

PS : mon speech ne concerne que les "néo-féministes 2.0", celles qui considèrent qu'il ne faut pas allaiter ses enfants mâles parce que ça les entraine à toucher le corps d'une femme sans leur permission, et que ça va en faire de futurs violeurs (sisi, ça existe), et toutes ces néo-féministes qui font leur business sur le combat contre le patriarcat.
Je ne considère pas les hommes et les femmes comme égaux. C'est complètement con de dire ça. Et faudra pas le répéter à ma femme que j'ai dit ça (j'ai une réputation à défendre), mais je considère la femme comme globalement supérieure à l'homme.

PPS : me branchez pas sur la "transition écologique", je garantie pas de me contenir! :D

Uphir
Uphir
Je ne vais pas défendre Marion Seclin à tout prix, je ne la connais pas personnellement, mais je pense que résumé son combat à "elle se laisse pousser les poils sous les bras" est sacrément réducteur. Maintenant voilà, j'ai vu deux vidéos d'elle, je les ai trouvé rigolote et pertinente. Tu n'adhères pas, pas de soucis. Mais n'en dégoûte pas les autres.

Si le "excellente" t'a paru de trop, je le retire... après tout, c'est vrai que je ne l'ai jugé que sur le peu que j'ai vu d'elle.
My top
No board game found
LEauCEstNul
LEauCEstNul
Morgal dit :il s'est dit "ça va passer tout seul", et au bout de trois ans, ça faisait environ la taille d'une canette...
Je me demande ce qu'il s'est dit à l'étape balle de golf ("boah, c'est pas symétrique pas grave."), à l'étape balle de tennis ("bon si je croise pas les jambes, ca passe ?") et à l'étape boule de pétanque ("quand je cours, ça gratte un peu, quand même.").
 
Retrogamer dit :me branchez pas sur la "transition écologique", je garantie pas de me contenir! :D

Pour info, ce n'est plus une idée défendue par les écolos qui ont changé d'avis sur ce sujet courant 2019.

My top
No board game found
Retrogamer
Retrogamer
Uphir dit :Je ne vais pas défendre Marion Seclin à tout prix, je ne la connais pas personnellement, mais je pense que résumé son combat à "elle se laisse pousser les poils sous les bras" est sacrément réducteur. Maintenant voilà, j'ai vu deux vidéos d'elle, je les ai trouvé rigolote et pertinente. Tu n'adhères pas, pas de soucis. Mais n'en dégoûte pas les autres.

Si le "excellente" t'a paru de trop, je le retire... après tout, c'est vrai que je ne l'ai jugé que sur le peu que j'ai vu d'elle.

Pas de problème :) Je n'ai pas vu non plus des dizaines de vidéos d'elle, mais celle sur le harcèlement de rue était d'une mauvaise foi, d'une stupidité et d'un manque de courage ridicule (un peu comme Caroline de Haas, madame "Osez le féminisme", qui proposait d'élargir le trottoir pour lutter contre le harcèlement de rue à La Chapelle).

Uphir
Uphir
Non, mais ça c'est pour que ce soit encore plus chiant de circuler en voiture dans Paris.

yes
My top
No board game found
Pikaraph
Pikaraph
Vous en avez fait 5 pages, chapeau ^^

Bon alors, y a des jeux féministes ?
My top
No board game found
Iskander
Iskander
Pikaraph dit :Vous en avez fait 5 pages, chapeau ^^

Bon alors, y a des jeux féministes ?

Encore faudrait-il savoir ce qu'est un jeu féministe. Peut-être qu'Andor pourrait l'être car il propose 50% de représentation féminine des protagonistes, le tout de façon de façon respectueuse (pas de bikini en cote de mailles). Normalement ce devrait être une évidence, mais lorsqu'on est le premier à le faire, ça devient une affirmation ;-)

T-Bow
T-Bow
Retrogamer dit :

C'est marrant cette façon de penser. 

Attends, je vais voir si ça marche avec d'autres trucs. "T'es de confession musulmane, donc t'es islamiste (par définition), donc tu appartiens à un groupe de gens qui tuent des kouffars en criant allah akbar. Ca ne veut pas dire que tu es toi même terroriste. Pas de bol, tu appartiens quand même a ce groupe et hérite donc d'un certain nombre de responsabilités.".

Tric Trac
C'est LO-GI-QUE!

Tout a fait.
C'est bien pour ca que tu as des groupes qui se sont formes et des manifestations type "les musulmans contre le terrorisme".
Il y a 2 ecoles quand tu appartiens a un groupe d'oppresseurs. Soit tu es toi-meme un oppresseur, et la discussion s'arrete la. Soit tu n'est pas un oppresseur, et ta responsabilite est de participer a la disparition de cette oppression. Il y a enormement de facon de le faire.
Ton impact est decuple de par ta simple appartenance au groupe d'oppresseurs. D'ou une responsabilite accrue. Comme l'exemplarite par exemple.
 

Quand à l'"action" (note les guillemets) de Marion Séclin, elle ne rentre pas du tout dans le cadre de l'inacceptable, elle rentre dans le cadre de la vacuité. Parce que si se laisser pousser les poils sous les bras, c'est lutter contre le trop méchant patriarcat (blanc, ne pas oublier le blanc), bah y en a quelques unes ayant lutté pour le droit à l'avortement ou le droit de vote qui doivent pleurer des larmes de sang.

Encore une fois, je lis le jugement d'une action qui ne te concerne pas car tu n'es pas oppresse.
Je lis egalement une tentative de hierarchisation des oppressions, et une extrapolation sur les reactions des membres du groupe des oppressees. Auquel tu n'appartiens toujours pas, aux dernieres nouvelles.
Concernant la pilosite, de ce que j'ai lu et entendu de la bouche des premieres interessees, ca peut avoir un impact extremement fort et profond, notamment la connexion a son propre corps. Et je suis loin d'etre en position de pouvoir comprendre (et donc encore moins juger) cette situation.
 

Quand à ma posture "inacceptable et injustifiable" en se référant à l'esclavagisme, ça s'appelle empoisonner l'eau du puits. T'aurais quand même pu laisser entendre que j'avais ma carte du parti nazi pour bien faire et appuyer tes arguments, je suis presque déçu. Du coup, tu comprendras que je ne te réponde pas là dessus :)

Le raisonnement de fond est pour moi le meme.
Je ne tentais absolument pas de mettre sur le meme plan esclavagisme et feminisme. Les oppressions sont difficilement comparables, et de toute facon inacceptables. Mineures comme majeures.
 

Allez, je te laisse, mais n'oublie pas d'écrire tes prochains messages en écriture inclusive hein ;) Oui, c'est illisible, c'est impossible à enseigner aux enfants mais comme il y a quelques hystériques uuuuuuuultra-minoritaires qui se sentent oppressées par ça......

 Tric Trac

Tout comme la societe ne peut pas se permettre de gerer et sanctionner toutes les violences (et qu'il faut donc se demerder avec les plus mineures d'entre-elles), il en va de meme pour l'oppression. Vouloir le 0 oppression n'a pas plus de sens que vouloir le 0 violence.
Ceci etant dit, le processus d'abolition de l'oppression peut passer par la denonciation de tous ces aspects, meme les plus mineurs. C'est dans ce sens que j'interprete ces extremismes. Les reactions sont a la hauteur de l'oppression, et leurs incarnations les plus extremes sont vouees a disparaitre avec les aspects majeurs de l'oppression. Et donc, je suis parfaitement ok avec ces extremismes en tant que processus (visiblement) necessaire menant a l'abolition de l'oppression.
Si la seule chose dont les femmes ont a se plaindre est la forme phallique des immeubles, l'ecriture non-inclusive et les mecs qui ecartent un peu trop les jambes, j'aime a penser qu'elles considereront l'oppression comme globalement abolie et arriveront a gerer ces desagrements.
De plus, ce n'est pas parce qu'on doit se demerder avec les petites violences et oppressions que ca les rend acceptables.
 

Je ne considère pas les hommes et les femmes comme égaux. C'est complètement con de dire ça. Et faudra pas le répéter à ma femme que j'ai dit ça (j'ai une réputation à défendre), mais je considère la femme comme globalement supérieure à l'homme.

Ah, sujet tres interessant.
Qui dit evaluation dit criteres. Quels sont tes criteres menant a cette conclusion?
Perso, je postule l'egalite parce que le probleme des criteres est insoluble. On trouvera toujours des criteres pour justifier que l'un est superieur a l'autre, en fonction de tout un tas d'aspects sur lequels il est fondamentalement impossible de se mettre d'accord.
Apres, j'entends aussi une posture feministe dans ce que tu dis! C'est beau.

My top
No board game found
Retrogamer
Retrogamer
Oppression : L'oppression est, historiquement, le fait, pour un peuple ou une population, d'être soumis à l'autorité d'un pouvoir tyrannique.

Les mots ont un sens.
Parce que va dire à un maçon, disons gay, payé au smic qui se fracasse le dos sur les chantiers que c'est un méchant oppresseur parce que c'est un homme. C'est absolument ridicule. Allez hop, on met tout le monde dans le même sac si kiki il y a. 
Ma compagne est salariée. Sa boss est une femme. Si elle est oppressée dans son boulot, c'est donc par une femme. Tu vois la limite de ton raisonnement? Entre l'exemple du maçon et l'exemple de ma compagne qui fait +/- 50% des tâches ménagères, l'oppresseur c'est le mâle? Le patriarcat? Moi? Ben non, l'oppression est une oppression de classe (disclaimer : je ne suis pas un communiste hein!), rien à voir avec le sexe.
Mais y aura toujours des journaleux.ses (j'me fais plaisir) à la Slate/Buzzfeed/Madmoizelle, des assoc' en recherche de crédits, des politiques ou des hommes/femmes publiques en recherche de voix/reconnaissance pour travestir des combats légitimes pour leur gains personnels (ahhhh, Rokhaya Diallo est ses pansements racistes, quelle courage, quel militantisme....).
Désolé mais dans ta réponse, je ne lis qu'une logorrhée complètement déconnectée du réel. Alors peut être que c'est toi qui as tort, peut être que c'est moi qui ai tort, peut être que la "vérité" est entre les 2, mais une chose est sûre, on ne tombera jamais d'accord à priori :)
 
LEauCEstNul
LEauCEstNul
Mouais.

Si c'est elles qui le vivent, elles peuvent se défendre comme elles l'entendent, quand même.
My top
No board game found
Morgal
Morgal
Je ne vois pas en quoi l'oppression de classe permet de nier l'existence de l'oppression de genre. (Ou de couleur de peau).

À classe et couleur égale, les femmes sont généralement oppressée par les hommes.

Un maçon hétéro aura rarement une femme patrone. Mais plutôt femme de ménage ou hôtesse de caisse. C'est pas particulièrement préférable.
​​​​​​
Une patrone aura aussi le droit aux remarques sexistes que n'auront pas les patrons hommes (les questions sur la gestion vie professionnelle/vie de famille/maternité par exemple, les hommes y échappent).

Oui, il y a des hommes oppressés, mais ça ne permet pas de nier l'oppression que subissent les femmes car elles sont femmes.
Un maçon gay sera plus oppressé qu'un maçon hétéro, un maçon noir plus qu'un maçon blanc. Et une maçonne sera aussi oppressée ("c'est pas un métier de femme"). Ça ne veut pas dire que les maçons blanc heteros ont la belle vie...
Retrogamer
Retrogamer
LEauCEstNul dit :Mouais.

Si c'est elles qui le vivent, elles peuvent se défendre comme elles l'entendent, quand même.

Le problème, c'est de se sentir "oppressée" pas à peu près tout et rien (ouinnnnnn le patriarcat ne me rembourse pas mes serviettes hygiéniques, je vais "militer" parce que je suis trop une guerrière, genre : 
Tric Trac)
et désigner une cible qui est pour beaucoup tout autant oppressée (il y a plus de SDF hommes, le suicide touche plus les hommes) et 0% oppresseur. 
Alors se défendre oui, mais pas en stigmatisant le quidam moyen qui n'a rien à voir avec leurs problèmes.

Edit : vite fait parce que pas le temps, le "gay" c'était pour qu'on le l'accuse pas d'oppresser sa femme! Et que lui aussi pourrait se plaindre d'être oppressé par les hétéros. (En fait, tout le monde peut +/- se plaindre d'être oppressé, suffit de choisir un groupe et lui coller le patronyme d'oppresseur)
 

Morgal
Morgal
Retrogamer dit : (En fait, tout le monde peut +/- se plaindre d'être oppressé, suffit de choisir un groupe et lui coller le patronyme d'oppresseur)

Je pense qu'on a un peu fait le tour des oppressions d'envergure (homosexualité, sexe, couleur de peau, classe sociale).

Alors, oui, les hommes hétéros, blancs, patrons vont chercher d'autres cibles pour détourner la vindicte populaire, mais ça me fait surtout penser à ce genre d'histoires :

Tric Trac
On peut parler des oppresseurs de Bernard Arnault, pour le lol?

LEauCEstNul
LEauCEstNul
@Retro: Je ne vais pas défendre les discours "modernes" sur la "micro-agression". Je n'y adhère pas, tout comme le terme "racisé", que je trouve raciste et qui (par design US) occulte totalement le racisme des blancs envers d'autres blancs (par exemple le racisme des français envers les polonais, ou l'inverse), des noirs envers d'autres noirs (ce qui existe peu aux US : c'est un pays-continent où le racisme se joue principalement sur les couleurs de peau, alors qu'en Europe, il se joue sur les couleurs et les nationalités).
De même, les discours sur le féminisme US sont, à mon avis, assez mal adaptés à une société européenne non puritaine et dans les sociétés avec langages roman/latin/grecque (aux langues genrées, contrairement à l'anglais).

Concernant les microagressions, ce n'est pas ce que je voulais dire non plus, j'ai dû mal comprendre ta réponse à T-Bow. Je pensais que tu y parlais de récupération.
My top
No board game found
Proute
Proute
...
LEauCEstNul
LEauCEstNul
Incoming équation emmerdes + ventilateur = déménagement.

Ce que critique Retro, c'est la personnalisation de la lutte féministe (et autres luttes).

Elles sont quand infiniment plus individualistes qu'avant.

C'est pour ca qu'elles deviennent mainstream parmi les Y et les Z, d'ailleurs.
My top
No board game found
Proute
Proute
Bon. Merci pour le verre d'eau. Pas envie de perdre de l'énergie à me prendre la tête ici, en fait.


Juste un truc, quand même : on dit des gens opprimés, pas oppressés.
LEauCEstNul
LEauCEstNul
Oh c'était pas la peine de te censurer en fait, surtout quand tu as raison "aussi" :(

C'est juste que je connais ce genre de débat et ca pars en sucette du type "nan mais le féminisme X ne vaut rien" "nan c'est pas vrai, c'est le neo-feminisme qui est nul" puis les noms d'oiseaux :|
My top
No board game found