By : Ratman | Thursday, February 7, 2013 at 10:49 AM
Ratman
Ratman
Attention SPOILER.

Avant hier nous avons joué, à deux, la 14ème affaire de SHDC.
Jamais une enquête ne fut aussi longue (plus de 6 heures de jeu), aussi dense en termes de lectures et d'analyse des cartes et, à mon avis, aussi difficile...

La 13eme affaire nous avait beaucoup plu (assez facile, elle véhicule des sensations proches de celles de la toute première histoire). Si la mansion ajoute une certaine densité et une certaine complexité aux affaires; c'est assez jouissif de consulter le plan et de pouvoir interroger, à sa guise, les différents suspects et autres domestiques. Le jeu y gagne une demi dimension huis clos plutôt bienvenue.

Pour revenir à l'affaire 14 : après avoir examiné près de 30 pistes, nous avons conclu (sans conviction aucune) à la culpabilité de Laura Lynch avec la complicité de son comptable (Korigan, de mémoire). C'était finalement assez plausible : seuls les pas dans la bibliothèque entendus par Blok demeuraient inexpliqués.

En fait, on a assez vite compris le mobile (écarter leigh au moyen du faux accident et étouffer la découverte de ce dernier par Sir Charles et Sherlock). On a longtemps cru que les 3 frères et soeurs de Lynch étaient complices (difficile de saisir que le colonel avait, seul, organisé le faux accident puisque Charles déshérite tout le monde). On a aussi imaginé que Sherlock avait effectivement tiré lui-même sur le cadavre de Charles pour provoquer une réaction dans la maisonnée et en déduire le coupable. Il nous semblait en effet peu probable que la silhouette d'une dame puisse être confondue avec celle du célèbre détective. Le fait que Frawly ait un alibi en béton nous a cependant déconcertés. Jamais nous ne sommes parvenus à faire le lien entre le Colonel et Blok. Comprendre que cette dernière mentait...et donc...résoudre l'affaire. Bref, on a même pas compté le score...

Au final, on a trouvé l'intrigue excellente mais assez frustrante (je suppose que ce dernier termes revient chaque fois qu'un groupe ne parvient pas à boucler une affaire). Tant de temps et d’énergie pour aboutir à un gros échec...c'est la première fois (en 16 enquêtes) qu'on ne parvient pas à résoudre le puzzle alors qu'on a à peu près épuisé les pistes. Franchement, un ou deux indices complémentaires pointant le Colonel (et, surtout, son assistante Mrs Blok) n'auraient pas paru superflus.

Reste une série de questions :

- Comment était-il possible de comprendre que c'est le colonel seul (et pas Laura ou Frawly) qui a provoqué l'accident de Liverpool? On a bien pensé à aller à la centrale des télégraphes, mais pour une raison qui m'échappe on n'est jamais parvenus à mettre la main sur le bon numéro de piste. Mais même en ayant désormais lu cette piste (après résolution donc), je ne comprends toujours pas comment incriminer le seul colonel à défaut des deux autres;

- Que signifient les chiffres accolés aux noms mentionnés sur le billet trouvé dans la planque de Sherlock?

- Comment deviner la relation entre Laura et son comptable (qui, peut-être, nous aurait permis de reporter nos soupçons pesant sur Laura vers le colonel) ?;

- Qui est le J-M qui laisse des annonces énigmatiques dans le journal (et sauf erreur signe le registre des condoléances)? Est-ce bien ce message que leigh avait souligné dans le journal? Si oui, pourquoi?

- Comment deviner le lien de parenté entre le Colonel et son assistante? (je suppose que c'est tout simplement impossible sans le flair exceptionnel de SH);

Bref, au final une belle enquête, longue et très exigeante. SHDC en mode hardcore.
My top
Karis
Karis
Coucou,

Thomas va te répondre sur ces points, mais merci de rajouter aussi SPOILER dans l'intitulé de ton fil, ce serait dommage que des gens se gâchent l'enquête avec des révélations.
Grunt
Grunt
Davvvv dit:On a bien pensé à aller à la centrale des télégraphes, mais pour une raison qui m'échappe on n'est jamais parvenus à mettre la main sur le bon numéro de piste.

Pas réussi à trouver le bon numéro de paragraphe du Central Télégraphique? C'est sur le plan, et normalement dans l'annuaire. Je répondrais sur le reste quand ce point sera éclairci (je suis pas sûr d'avoir compris en fait).
Davvvv dit:- Que signifient les chiffres accolés aux noms mentionnés sur le billet trouvé dans la planque de Sherlock?

Ce sont des plages horaires. En ajoutant du contexte (et par le fait que Usher est dedans et vivant), on déduit que c'est les plages horaires la veille de l'accident, collectées par Holmes (et qui pointent donc sur Luke Lenny).
Davvvv dit:- Comment deviner la relation entre Laura et son comptable (qui, peut-être, nous aurait permis de reporter nos soupçons pesant sur Laura vers le colonel) ?;

Que les deux habitent à Preston, c'est très léger pour les soupçonner (ça n'empêche pas certains de le faire mais Preston a plus que 2 habitants). Mais disons que le fait que dans les témoignages de ces deux-là ils donnent du prénom à foison (Mark, Laura...) alors que c'est du Monsieur ou du Sir ou du nom de famille pour les autres personnages:
"Heureusement que Mark m’a soutenue, car j’ai manqué de m’évanouir." (Laura)
"Lynch était très proche de ses employés, et sa famille est dévastée, surtout Laura." (Mark)
"j’ai vu Palmer et Peacock aller dans une direction, j’ai pris l’autre… j’ai croisé Laura… puis le gardien de nuit Jeffcoat, dans le couloir... ou l’inverse, mes souvenirs sont confus je l’avoue" (Mark)...
Plus le mensonge de Laura, et le fait qu'elle n'était pas dans sa chambre (si ce n'est pas à cause du meurtre, quelle peut être l'autre raison?).
A noter que vu le contexte planifié du reste (la mise en scène), cette erreur parait "grossière" du coup s'ils sont impliqués dans le meurtre, ce qui vous a fait sûrement hésiter (mais encore une fois, on peut aussi se dire que si les coupables ne font pas d'erreurs, on ne les attrape pas).
Davvvv dit:- Qui est le J-M qui laisse des annonces énigmatiques dans le journal (et sauf erreur signe le registre des condoléances)? Est-ce bien ce message que leigh avait souligné dans le journal? Si oui, pourquoi?

Alors bon c'est un peu une blague récurrente des journaux du jeu de base. Le J.M. pourrait avoir comme signification James Moriarty, alias la Nemesis d'Holmes. Ici cela ne sert qu'à donner du grain à moudre, c'est un peu méchant je l'avoue mais disons que j'ai appuyé par tous les biais la piste fort peu crédible du "coup monté par Moriarty pour discréditer Holmes".
Ce n'est pas l'annonce qu'entoure Leigh (c'est celle de Usher qu'il entoure).
Davvvv dit:- Comment deviner le lien de parenté entre le Colonel et son assistante? (je suppose que c'est tout simplement impossible sans le flair exceptionnel de SH);

C'est en effet hyper léger (mais pas un enjeu fort), il faudrait arriver à se douter que Diana Blok a des origines russes: Д (D en cyrillique) sur son pendentif, et le passé du Colonel (il emploie aussi le mot moujik dans son témoignage). Si tu creuses le passé du Colonel (genre les ragots de Pike), tu peux aussi aller à l'ambassade de Russie et y apprendre que le Colonel y va régulièrement pour de l'administratif (pour sa fille). Mais même dans sa conclusion, Holmes est dans le registre de la supposition que de l'affirmation... C'est de l'ordre du background.

Tu me pardonnes quand même de t'avoir torturé (les méninges)? :oops:
Ratman
Ratman
Merci beaucoup pour toutes ces précisions.

Grunt dit:
Davvvv dit:On a bien pensé à aller à la centrale des télégraphes, mais pour une raison qui m'échappe on n'est jamais parvenus à mettre la main sur le bon numéro de piste.

Pas réussi à trouver le bon numéro de paragraphe du Central Télégraphique? C'est sur le plan, et normalement dans l'annuaire. Je répondrais sur le reste quand ce point sera éclairci (je suis pas sûr d'avoir compris en fait).

Je m'exprime effectivement mal. On a voulu aller au Central. Ma compagne a regardé dans l'annuaire, moi je tenais le livret de l'enquête. On a juste pas trouvé la piste. Je suppose qu'on s'est mal compris avec ma compagne. Pour en avoir le cœur net, je vérifierai quand même ce soir.
En ayant, par après, lu cette piste, je me suis dit qu'elle nous aurait forcément mis sur la piste du Colonel et nous aurait peut être permis de tout dénouer. Mais je n'en suis pas certain dans la mesure où ça ne suffit pas à comprendre que seul le Colonel, et pas ses frère et sœur, est à l'origine de l'accident.
Grunt dit:
Davvvv dit:- Que signifient les chiffres accolés aux noms mentionnés sur le billet trouvé dans la planque de Sherlock?

Ce sont des plages horaires. En ajoutant du contexte (et par le fait que Usher est dedans et vivant), on déduit que c'est les plages horaires la veille de l'accident, collectées par Holmes (et qui pointent donc sur Luke Lenny).

D'accord. On a pas du tout compris mais ça ne nous a pas empêchés de trouver Lenny.
Grunt dit:
Davvvv dit:- Comment deviner la relation entre Laura et son comptable (qui, peut-être, nous aurait permis de reporter nos soupçons pesant sur Laura vers le colonel) ?;

Que les deux habitent à Preston, c'est très léger pour les soupçonner (ça n'empêche pas certains de le faire mais Preston a plus que 2 habitants). Mais disons que le fait que dans les témoignages de ces deux-là ils donnent du prénom à foison (Mark, Laura...) alors que c'est du Monsieur ou du Sir ou du nom de famille pour les autres personnages:
"Heureusement que Mark m’a soutenue, car j’ai manqué de m’évanouir." (Laura)
"Lynch était très proche de ses employés, et sa famille est dévastée, surtout Laura." (Mark)
"j’ai vu Palmer et Peacock aller dans une direction, j’ai pris l’autre… j’ai croisé Laura… puis le gardien de nuit Jeffcoat, dans le couloir... ou l’inverse, mes souvenirs sont confus je l’avoue" (Mark)...
Plus le mensonge de Laura, et le fait qu'elle n'était pas dans sa chambre (si ce n'est pas à cause du meurtre, quelle peut être l'autre raison?).
A noter que vu le contexte planifié du reste (la mise en scène), cette erreur parait "grossière" du coup s'ils sont impliqués dans le meurtre, ce qui vous a fait sûrement hésiter (mais encore une fois, on peut aussi se dire que si les coupables ne font pas d'erreurs, on ne les attrape pas).

Merci pour tous ces détails. Il y a là évidemment des éléments très subtiles qui nous on échappés. En fait, le mensonge de Laura étant le seul que nous ayons détecté parmi les "dépositions" des suspects, on en a déduit (un peu vite et sans conviction) qu'elle était coupable. On a pensé que Korigan avait assommé Charles, l'avait amené dans la chambre bleu puis était rentré dans sa chambre en attendant que Laura ne tire sur le corps. Laura aurait tiré un peu plus tôt que prévu de telle manière que Korigan a été surpris rentrant dans sa chambre au moment où ses voisins de pallier sortaient de la leur, alertés par le coup de feu. Mais tout ça n'expliquait pas les bruits de pas dans la bibliothèque. L'unique explication logique semble donc effectivement de conclure au mensonge de Blok et à la collusion avec le Colonel (sauf à compter sur un meurtrier non résident à Carlton House, mais c'était peu probable vu l'importance, dans les témoignages, des itinéraires des différents protagonistes).
Grunt dit:
Davvvv dit:- Qui est le J-M qui laisse des annonces énigmatiques dans le journal (et sauf erreur signe le registre des condoléances)? Est-ce bien ce message que leigh avait souligné dans le journal? Si oui, pourquoi?

Alors bon c'est un peu une blague récurrente des journaux du jeu de base. Le J.M. pourrait avoir comme signification James Moriarty, alias la Nemesis d'Holmes. Ici cela ne sert qu'à donner du grain à moudre, c'est un peu méchant je l'avoue mais disons que j'ai appuyé par tous les biais la piste fort peu crédible du "coup monté par Moriarty pour discréditer Holmes".
Ce n'est pas l'annonce qu'entoure Leigh (c'est celle de Usher qu'il entoure).

De nouveau, on est passés à côté. On a pas pensé une seconde à Moriarty (je me réjouis d'ailleurs qu'il fasse son grand retour dans les enquêtes)
Grunt dit:
Davvvv dit:- Comment deviner le lien de parenté entre le Colonel et son assistante? (je suppose que c'est tout simplement impossible sans le flair exceptionnel de SH);

C'est en effet hyper léger (mais pas un enjeu fort), il faudrait arriver à se douter que Diana Blok a des origines russes: Д (D en cyrillique) sur son pendentif, et le passé du Colonel (il emploie aussi le mot moujik dans son témoignage). Si tu creuses le passé du Colonel (genre les ragots de Pike), tu peux aussi aller à l'ambassade de Russie et y apprendre que le Colonel y va régulièrement pour de l'administratif (pour sa fille). Mais même dans sa conclusion, Holmes est dans le registre de la supposition que de l'affirmation... C'est de l'ordre du background.

Wow. Là aussi, c'est du très haut niveau. Mais effectivement ce n'était pas nécessaire pour résoudre l'affaire. Je posais simplement la question par curiosité. J'ai effectivement tiqué un instant sur le symbole Д, mais sans m'y arrêter.
Grunt dit:Tu me pardonnes quand même de t'avoir torturé (les méninges)? :oops:


Au contraire, c'est moi qui te remercie pour ces excellentes enquêtes (la 11ème est une de mes préférées). Ma légère frustration ne vient pas de l'enquête elle-même mais simplement du fait que l'on est pas parvenus à briser l'énigme, après pourtant des efforts sans précédant pour nous dans ce jeu. Clairement en termes de densité, elle me paraît sans équivalent (même "les meurtres de la Tamise", pourtant déjà conséquente, semble légère en comparaison). Je me demande si 5-6 heures de jeu c'est normal pour cette enquête ou bien a-t-on été particulièrement lents? Je suis quand même content qu'elles ne soient pas toutes de ce niveau...Mais à juger à l'épaisseur du livret, la 15 a l'air plus soft.
My top
Grunt
Grunt
Davvvv dit:En ayant, par après, lu cette piste, je me suis dit qu'elle nous aurait forcément mis sur la piste du Colonel et nous aurait peut être permis de tout dénouer. Mais je n'en suis pas certain dans la mesure où ça ne suffit pas à comprendre que seul le Colonel, et pas ses frère et sœur, est à l'origine de l'accident.

Disons que le background/"macro" est là en support, au-delà d'une preuve matérielle, et pointe toujours sur le Colonel:
- l'enquête interne incriminant Leigh a été effectué à Manchester (le Colonel dirige le siège de Manchester), "fait par la famille pour la famille"
- le côté psycho du passé raté du Colonel, qui a permis de lancer les affaires de la Lynch (avec Napier, l'ancien Amiral du Colonel pendant la guerre de crimée): Pike, Palmer (la mémoire vivante de l'entreprise)... alors que les 2 autres membres de la fratrie n'ont pas un passif aussi lourd ou pas explicité...
- à Liverpool, Luke est décrit comme Luke "Major" Lenny, ce qui sous-entend un passé militaire (...commun avec le Colonel)
- le G.Z. (George Zacariah, le seul G.Z. de l'annuaire) signe le premier testament, et pointe doucettement vers le Colonel aussi qui a forcé la main de son frère
- le Colonel se trahit lui-même (sur le fait qu'il connait l'identité de Sherlock Holmes) dans son témoignage (voir plus bas, c'était un pari risqué :P)
Sur le reste de la fratrie, Frawly a son alibi, et Laura ment, ce qui en soit indique moins de préméditation de sa part quand à l'autre partie de la mise en scène: au final ça tient moyen niveau timing surtout si Laura doit "se changer" et très risqué au vu de Jeffcoat qui a une position connue (la même chaque soir). En plus Laura a pas l'air de dresser un portrait élogieux de son frère le Colonel ("arriviste"...) mais bien sûr ça peut faire partie d'un certain artifice (après tout, elle ment déjà).
Davvvv dit:D'accord. On a pas du tout compris mais ça ne nous a pas empêchés de trouver Lenny.

Oui le voyage vers Liverpool est plus drôle pour incriminer Lenny, mais la cache est la 2ème soluce sans quitter Londres.
Davvvv dit:Merci pour tous ces détails. Il y a là évidemment des éléments très subtiles qui nous on échappés. En fait, le mensonge de Laura étant le seul que nous ayons détecté parmi les "dépositions" des suspects, on en a déduit (un peu vite et sans conviction) qu'elle était coupable. On a pensé que Korigan avait assommé Charles, l'avait amené dans la chambre bleu puis était rentré dans sa chambre en attendant que Laura ne tire sur le corps. Laura aurait tiré un peu plus tôt que prévu de telle manière que Korigan a été surpris rentrant dans sa chambre au moment où ses voisins de pallier sortaient de la leur, alertés par le coup de feu. Mais tout ça n'expliquait pas les bruits de pas dans la bibliothèque. L'unique explication logique semble donc effectivement de conclure au mensonge de Blok et à la collusion avec le Colonel (sauf à compter sur un meurtrier non résident à Carlton House, mais c'était peu probable vu l'importance, dans les témoignages, des itinéraires des différents protagonistes).

Tout ce que tu énonces est très juste: si on se place sur un plan uniquement "micro", le mensonge de Laura semble un élément fort, mais malgré tout assez léger pour aller accuser au final (ce qui correspond bien à ton "sans conviction") et j'espère bien que les gens se retiennent:
- comme tu dis l'assassin semble s'être enfui par la bibliothèque (témoignages de Diana, du Colonel, Scotland Yard aussi si tu te demandes pourquoi le Yard est si formel sur l'identité de Holmes alors que tous les acteurs de la maison énonce le pasteur Herlock uniquement et jamais Holmes, sauf bien sûr le Colonel qui fait un beau lapsus: "Ce pasteur Sherlock avait une mauvaise influence sur lui")
- le témoignage d'Adam donne un emploi du temps assez étrange pour le Colonel qui s'absente (c'est d'ailleurs pour cela qu'Adam vient loger à Carlton House, pour qu'on ne l'oublie pas trop vite)
- le côté dirigiste du Colonel, bien sûr avec l'excuse du militaire (et volontairement exprimé de manière indirecte dans la formulation) qui va juste donné des ordres à tout le monde
Mais du coup, si tu cherches au niveau "macro"/background parce que ce "micro" ne te suffit pas, rien ne pointe vraiment vers Laura ou Frawly, mais plutôt sur le Colonel. Du coup, si tu pars sur l'hypothèse du Colonel coupable (aidé c'est sûr), tu essaie de trouver la raison du mensonge de Laura (et cela peut s'éclairer à ce moment de l'enquête). A ce stade de l'enquête, on en oublierait presque que Diana est l'assistante personnelle du Colonel Lynch (ce qui bien sûr ne l'accuse pas, mais est censé la faire re-rentrer dans l'équation).
Davvvv dit:De nouveau, on est passés à côté. On a pas pensé une seconde à Moriarty (je me réjouis d'ailleurs qu'il fasse son grand retour dans les enquêtes)

Disons que les virements évoqués au début sont là pour essayer de semer le doute d'une grande machination, plus Porky qui fait son kéké aussi (et Porlock nous remet un peu sur le chemin). Mais ça ne tient pas bien longtemps, et malgré le côté organisé de tout ceci, Moriarty ne devient pas la solution un peu "fourre-tout".
Davvvv dit:Wow. Là aussi, c'est du très haut niveau. Mais effectivement ce n'était pas nécessaire pour résoudre l'affaire. Je posais simplement la question par curiosité. J'ai effectivement tiqué un instant sur le symbole Д, mais sans m'y arrêter.

Oui enfin c'est la complicité qui est importante à trouver, pas le lien de parenté (pas de question posé là-dessus). Note que pour trouver le témoignage contre Diana (le pendant du télégramme pour le Colonel), c'est dans les journaux précédents de la boite de base: annonce pour des vêtements religieux.
Note que pour valider que Diana était un prénom russe, j'ai mis un article sur un cavalier russe et ses 2 chevaux (dont un s'appelle Diana) qui ont fait le chemin pour aller vers l'expo universelle (une histoire vraie). Ça ne sert bien sûr à rien.
Davvvv dit:Au contraire, c'est moi qui te remercie pour ces excellentes enquêtes (la 11ème est une de mes préférées). Ma légère frustration ne vient pas de l'enquête elle-même mais simplement du fait que l'on est pas parvenus à briser l'énigme, après pourtant des efforts sans précédant pour nous dans ce jeu. Clairement en termes de densité, elle me paraît sans équivalent (même "les meurtres de la Tamise", pourtant déjà conséquente, semble légère en comparaison). Je me demande si 5-6 heures de jeu c'est normal pour cette enquête ou bien a-t-on été particulièrement lents? Je suis quand même content qu'elles ne soient pas toutes de ce niveau...Mais à juger à l'épaisseur du livret, la 15 a l'air plus soft.

Oui elle est dense, et à deux, c'est ptet un poil too much. Merci en tout cas de lui avoir consacré autant de temps. Je t'avoue que je suis toujours un peu désolé quand je lis un échec, ce n'est pas le but de te "flouer" au final, mais de suffisamment brouiller les pistes pour que la découverte n'en soit que plus appréciable.

Niveau temps, disons que c'est plutôt les 3-4 heures qui sont visés. Je te rassure, c'est probablement la plus dense dans celles re-parues à ce jour.
Ratman
Ratman
Encore merci pour le temps passé à décortiquer l'enquête de cette manière.

Je pense avoir maintenant tout compris (c'est d'ailleurs intéressant de voir tous ces micro indices distillés un peu partout qui auraient effectivement du nous inciter à regarder le Colonel de plus près - la lapsus, qu'on avait pourtant relevé; la qualité de Major de Lenny; l'emploi du temps du colonel avant le meurtre;...).

Je constate qu'on a pas loupé d'indice majeur. On juste pas suffisamment décrypté le faisceau d'indices et on a, surtout, pas eu le déclic qui consistait à douter du témoignage de Blok. Pour être tout à fait honnête, on avait complètement perdu de vue que c'était l'assistante du Colonel. En fait, on s'est très peu intéressé à elle (faut dire qu'il y en a du monde dans cette baraque). Grave erreur. Mais encore une fois, compte tenu des pas "entendus" dans la bibliothèque, on devait innocenter Laura et donc retomber sur le Colonel, ne serait-ce que par élimination.

Grunt dit:Je t'avoue que je suis toujours un peu désolé quand je lis un échec, ce n'est pas le but de te "flouer" au final, mais de suffisamment brouiller les pistes pour que la découverte n'en soit que plus appréciable.


Clairement, plus l'enquête est complexe ou subtile, plus le plaisir de dénouer l'intrigue est grand. Des enquêtes trop faciles enlèveraient tout intérêt au jeu. Je trouve qu'en règle générale la difficulté des enquêtes est parfaitement dosée du point de vue du ratio plaisir/risque de frustration. D'ailleurs, les enquêtes dont je garde le moins bon souvenir sont celles que j'ai le moins bien "réussies" (la 3 et la 5 dont on a jamais pu décrypter le code sans tricher). Mais à chaque fois qu'on a moins bien fait une enquête, on en a été que plus motivés pour la suivante...

Bref, on fera mieux la prochaine fois...
My top
Grunt
Grunt
Davvvv dit:Je constate qu'on a pas loupé d'indice majeur. On juste pas suffisamment décrypté le faisceau d'indices et on a, surtout, pas eu le déclic qui consistait à douter du témoignage de Blok. Pour être tout à fait honnête, on avait complètement perdu de vue que c'était l'assistante du Colonel. En fait, on s'est très peu intéressé à elle (faut dire qu'il y en a du monde dans cette baraque). Grave erreur. Mais encore une fois, compte tenu des pas "entendus" dans la bibliothèque, on devait innocenter Laura et donc retomber sur le Colonel, ne serait-ce que par élimination.

On peut pas non plus vous le reprocher après 6 heures d'enquêtes: c'est malgré tout assez foisonnant.

Je ne sais pas à quel point vous avez tenté de reconstituer les trajets de chacun le moment du meurtre, mais pour moi c'était assez important pour justifier les tableaux noirs du debrief. Dans une des parties de test, un groupe a fait du découpage de petits papiers pour simuler sur les plans les allers-venues.
Hebus San
Hebus San
Enquete terminée hier après un peu plus de 4heures de torture. Après la première qui se déroule à Carlton House, simplissime, celle-ci nous a fait tout drôle. :D

20 pistes suivies pour au final un score de 25 points.

On avait le meurtrier, on en a déduit l'auteur du coup à la tête. On a également déduit l'auteur du sabotage de la Rocket grâce au télégramme et aux explications glanées à Liverpool.

On est complètement passé à côté de Laura et Mark, de la relation entre le colonel et Diana, et de toutes les preuves formelles qui pourraient innocenter Holmes (on a juste précisé que comme il était à Liverpool, dur d'être à Londres pour tirer).

On a également loupé le pourquoi de la connaissance du nouveau testament.

En fait, on loupe régulièrement des choses parce que les enquêtes ne sont pas homogènes dans leur construction.
Parfois on a une preuve formelle, parfois il n'en existe aucune et il faut juste supposer. Mais comme d'une enquête à l'autre ce n'est pas constant, on hésite entre filer vers les réponses pour scorer et perdre des pistes à être certains. En fait, on se sent plus chanceux qu'autre chose quand on répond juste sans preuve formelle je trouve, ce qui est un brin frustrant...

Mais bon, je chipote, cette enquête était exceptionnelle. :pouicok:
Grunt
Grunt
Hebus San dit:Mais bon, je chipote, cette enquête était exceptionnelle. :pouicok:

Cool, merci pour ce retour :pouicok:
pol
pol
Joué hier soir dans une partie à 5 (avec Reixou notamment).

Super soirée, très bonne enquête, on a bien cogité et bien rigolé même si on finit légèrement frustré avec un score ridicule (-5). On a suivit une quinzaine de pistes il me semble.

On découvre pas mal d'éléments, les testaments, les voyages de Sherlock à Liverpool et Manchester. On suppose qu'il y a eu sabotage sans pour autant trouver la preuve. On sent bien que les rapports entre Leigh et Lynch sont le coeur du problème. On reconstitue également parfaitement les déplacements des uns et des autres dans la maison le soir du crime.

Du coup on part sur une association entre les 2 frères, et on a surtout évité d'aller chez Frawly pour vérifier son alibi, persuadé d'économiser une piste (bravo nous :D )

Enfin de compte on est complètement passé à coté de l'assistante de Melvin. Complétement passé à coté de la lisaison entre la soeur et le comptable. On découvre l'existence de Lenny à la lecture de la solution... On a essayé la moitié de la soirée de nous rendre à Manchester ou Liverpool sans trouver comment, mais convaincu que des éléments nous attendaient la bas.... et on a pas pensé à la gare (les cons...).

Au final on répond juste à pas grand chose. Cela dit on passe quand même une très bonne soirée. Et on s'aperçoit une fois l’enquête terminée que celle ci est vraiment vaste et qu'il y avait pleins de parcours possible pour avancer et qu'on en à explorer qu'une petite partie dans le soucis de minimiser les pistes. Rhaa dommage pour nous mais très bonne enquête ! :pouicok:
Grunt
Grunt
J'attendais ton (votre) retour avec impatience! Oui dommage du coup (je crois qu'il faut plus d'une soirée classique), je me suis un peu lâché niveau densité :oops:
ReiXou
ReiXou
On avait quand même bien des trucs sur le Colonel mais au final peu de réponses précises aux questions posées.

Plusieurs remarques :

+ excellente enquête, on s'est régalé

+ par contre je pense qu'elle est plus longue que les autres, ce qui pour nous est un problème (au bout de 3 heures - à minuit - on est obligé d’arrêter sinon on perd la moitié de l'équipe et dans le cas de cette enquête, je pense qu'il faut plutôt 4h / 4h30, du fait de la multiplicité des pistes / des personnages.)

+ on n'a pas pigé pourquoi les 2 frères et la soeur ont été tous 3 déshérités alors qu'un seul semble impliqué dans l'accident de la Rocket (d'où notre hypothèse de l'implication de Frawley et de la soeur - et l'assistante est passée inaperçu, de même que"Luc" (je crois))

+ on a été bien mauvais en ne pensant pas à aller à la gare (alors qu'on voulait vraiment à Manchester et Liverpool)

+ il y a pas mal de coquilles , en particulier 2 dans le (gros) paragraphe d'intro de la Carlton House.

Au final, pour nous Frawley était l’assommeur et l'assassin (on aurait bien été emmerdé si on était allé vérifier son alibi chez lui comme on voulait le faire initialement => je pense qu'on aurait abandonné - trop long pour notre groupe) et pur nous la soeur était bien dans la cuisine.

On avait bien pigé par contre le manège du Colonel qui faisait échapper son complice (mais ça ça rapporte aucun point).

Bref on a juste trouvé les destinations de Holmes + que le neveu avait des escapades.

Tres bonne soirée mais enqueteurs de mauvais niveaux.
Grunt
Grunt
ReiXou dit:
+ par contre je pense qu'elle est plus longue que les autres, ce qui pour nous est un problème (au bout de 3 heures - à minuit - on est obligé d’arrêter sinon on perd la moitié de l'équipe et dans le cas de cette enquête, je pense qu'il faut plutôt 4h / 4h30, du fait de la multiplicité des pistes / des personnages.)

Les 3 dernières de Carlton House sont plus raisonnables de ce point de vue, et calibrées pour la soirée.
ReiXou dit:+ on n'a pas pigé pourquoi les 2 frères et la soeur ont été tous 3 déshérités alors qu'un seul semble impliqué dans l'accident de la Rocket (d'où notre hypothèse de l'implication de Frawley et de la soeur

Au moment de la rédaction, Charles Lynch n'a pas d'élément incriminant, il sait juste qu'il s'est trompé sur Leigh. Du coup ses frères et sœur passent tous après dans la ligne de succession. Il rétablit juste l'injustice qu'il a commise.
ReiXou dit:- et l'assistante est passée inaperçu, de même que"Luc" (je crois))

L'assistante, disons que oui y a beaucoup d'éléments et de témoignages, et du coup on finit par l'oublier. Sa profession peut vous ramener à vous y intéresser, ou plus naturellement, quand on retrace les allers-venues de la maisonnée (la seule qui n'arrive pas dans la chambre, la seule qui entend des bruits de pas avec le colonel...).
Luc on peut uniquement le savoir par la cache à côté de la gare, ou en se rendant à Liverpool.
ReiXou dit:+ on a été bien mauvais en ne pensant pas à aller à la gare (alors qu'on voulait vraiment à Manchester et Liverpool)

Disons que la phrase à la fin de l'intro: "Note : Dans cette enquête, certaines pistes peuvent vous emmener en dehors de Londres."
plus les articles du Time's (rédigés avec le VOUS):
"DERNIÈRES NOUVELLES FERROVIAIRES
MESSAGE IMPORTANT - Des travaux sur les
lignes sud de Londres peuvent occasionner un retard de
plus d’une heure sur certains trajets. Veuillez-vous renseigner
en gares de Waterloo et Victoria pour connaitre
les lignes concernées.
MANCHESTER – Vous pouvez désormais emprunter
une toute nouvelle ligne express vers Manchester.
Départs à 10h, 14h, 16h, 18h et 20h tous les jours sauf
le samedi et le dimanche (départs 14h et 18h).
LIVERPOOL - Pour le carnaval de Liverpool cette
semaine, la fréquence des trains direct Liverpool est
accrue : vous pouvez désormais vous rendre à Liverpool
toutes les heures de 6h à 23h en semaine, en gare de
Euston. Découvrez les charmes de cette manifestation."
peuvent éventuellement t'y mener, qui j'en suis bien conscient est un peu une entorse à l'unité de lieu et de temps (ça a amené à "qq" discussions). Je l'assume mais c'est pas évident de mener les gens à cela sans non plus trop en dire.
ReiXou dit:+ il y a pas mal de coquilles , en particulier 2 dans le (gros) paragraphe d'intro de la Carlton House.

Dommage oui. :oops:
ReiXou
ReiXou
Pour les gares : vu qu'il y avait l'avertissement apres l'intro, on s'est vraiment dit qu'on pouvait sortir de Londres.

Sauf qu'on n'a pas "vu" comment alors que maintenant ça nous parait évident. Donc c'est plus un ratage de notre part à mon avis, pas un problème de l’enquête.
Jokari
Jokari
Disons le tout net : l'enquête de ce soir a été un fiasco...
Fiasco au niveau de la durée : plus de 3h (notre groupe habituel de 4 joueurs a trouvé ça trop long... et encore, au bout d'un moment, on s'est dit "tant pis, on répond"...)
Fiasco au niveau du score : -45 points (on a compris l'essentiel du mystère sans réussir à en avoir démêlé tous les fils. Le coup de la double action pour le meutre, ben , on est passé à travers !).
Fiasco au niveau de l'ambiance car on a trouvé le backround général peu "sexy". On ne critique absolument pas les mécanismes et les ressorts dramatiques de l'histoire mais on a trouvé le scénario un peu lourd et finalement peu enthousiasmant (comme on l'avait ressenti à l'inverse lors de l'enquête 13 de Carlton House).
On a trouvé aussi un peu lourdingue les indications récurrentes pour suivre les déplacements des protagonistes de l'affaire dans le manoir...
Bref, ce n'est pas qu'on a trouvé ça mauvais, mais au final, on n'a pas retrouvé la fraîcheurs de certains scénarios précédents.
On espère que les suivants seront moins exigeants et plus fun.

EDIT : après une (petite) nuit de sommeil, je pense comprendre ce que me gêne le plus dans cette enquête. Elle a été montée de façon très rigoureuse, comme un puzzle qui ne révèle son sujet qu'une fois toutes les petites pièces correctement placées. Or, j'ai trouvé qu'il y avait trop de petites pièces justement et que si on ne mène pas les investigations de façon "scientifique" et très rigoureuse (suivre les déplacements des multiples protagonistes sur le plan de Carlton House, interroger méthodiquement les nombreux témoins), on passe à côté d'infos capitales.
De par nos expériences des précédents scénarios, on commence à peine à prendre l'habitude de réfléchir "à la Holmes" (par déduction et intuition)... Ici, ça ne semble pas fonctionner de cette manière...
Allez, tant pis et vivemengt la prochaine enquête car ce jeu reste quand même fabuleux dans les interactions qu'il provoque entre enquêteurs (et sollicite de façon efficace nos "petites cellules grises", chères à un confrère de Sherlock !)
My top
No board game found
allard92
allard92
+1
Enquête réalisée et franchement même si on a trouvé pas mal de points, le ressenti final est pas extraordinaire :
- lourdingue
- certains points tirés vraiment par les cheveux.
Bref un peu déçu, j'espère que la prochaine sera meilleure :D
Endevor
Endevor
On a fait la 13 et la 14 la semaine dernière on a pris beaucoup plus de plaisir ne faisant celle là que la première, on a bien joué avec nos figurines sur le plan. On avait tout bien capté principalement grâce à la fausse lecture du compte rendu de l'assistante pour masquer le fait que le colonel monte assommer le maitre de maison.
Bon comme un peu tout le monde on a raté la coucherie entre la soeur et le comtpable. Et on n'a pas eu l'idée d'aller au centre du télégraphe. Pour ce qui est du magasin de vêtement supposé innocenter Holmes même en cherchant dans le bouquin on n'a pas trouvé comment on pouvait le trouver.
My top
Grunt
Grunt
Jokari dit:On espère que les suivants seront moins exigeants et plus fun.

Oui car tu vas aussi retrouver la patte des auteurs originaux.
endevor dit:On a fait la 13 et la 14 la semaine dernière on a pris beaucoup plus de plaisir ne faisant celle là que la première, on a bien joué avec nos figurines sur le plan.

J'avoue que ça me faisait plaisir pendant les tests de voir les gens découper des petits papiers et reconstituer le trajet de chacun sur le plan. Le tableau noir est d'ailleurs là pour ça.
endevor dit:Et on n'a pas eu l'idée d'aller au centre du télégraphe. Pour ce qui est du magasin de vêtement supposé innocenter Holmes même en cherchant dans le bouquin on n'a pas trouvé comment on pouvait le trouver.

Ces deux points sont quand même dans le seconde série et peu valorisés, donc pas importants pour moi (ni même franchement l'amourette de la soeur avec le comptable qui ne justifie que le mensonge de témoignage): pour le magasin, c'est une annonce dans les anciens journaux (oui oui c'est tordu).
Slack
Slack
J'ai une question stupide donc nécessaire... Cette enquête est datée de septembre 1889. Et les autres enquêtes de l'extension sont antérieures. Donc, pour cette enquête doit on utiliser les journaux antérieures mais qui correspondent à des enquêtes postérieurs dans l'ordre proposée ? :pouicboulet: .
C'est une vraie question hein :D , je m'apprete à la jouer et je ne sais que faire !
Merci et pas de spoilers :)
My top
No board game found
ReiXou
ReiXou
Slack dit:Donc, pour cette enquête doit on utiliser les journaux antérieures mais qui correspondent à des enquêtes postérieurs dans l'ordre proposée ? :pouicboulet: .

Sans spoiler, pour toutes les enquêtes tu as accès aux journaux précédents.
Slack
Slack
Donc les journaux correspondants aux enquêtes 14-15-16-17 ? Étrange, ils auraient pu expliciter cela un peu plus... Je dois pas être le seul à ne pas suivre la logique.
Bref, merci pour la réponse !!!
My top
No board game found
ReiXou
ReiXou
Slack dit:Donc les journaux correspondants aux enquêtes 14-15-16-17 ? Étrange, ils auraient pu expliciter cela un peu plus... Je dois pas être le seul à ne pas suivre la logique.
Bref, merci pour la réponse !!!

ah non pardon, uniquement les journaux 1-13. Bien sur les journaux suivant (15+) n'ont rien sur l’enquête 14.
Slack
Slack
Ahhhhh !Bah je me disais aussi ! Donc ça fait donc cinq ou six journaux...
My top
No board game found
totoRdG
totoRdG
Bonjour,
enquête terminée en deux soirées (soit environ 5 heures de jeu), 3 joueurs.
Score final: 10 points (105 points mais 25 pistes...). Très bonne enquête, un poil trop longue, mais au final on a la satisfaction d'avoir résolu les questions principales. Le côté "déplacement des personnages" dans la maison est un régal ! Je place cette enquête au même niveau (plaisir, difficulté, longueur) que les meurtres de la Tamise.
Déroulement:
On est assez vite parti vers Liverpool et on a eu accès au télégramme ce qui a bien orienté l'enquête. On a bien compris le manège de Melvin et de son assistante Blok pour l'assassinat. Quant à Lenny, on pensait bien qu'il s'agissait de l'homme de main de Melvin vu la tournure du télégramme (mais on n'avait rien de plus).
Par contre, on est passé à côté de l'histoire entre Mark et Laura (pourtant, on devrait savoir qu'il y a de l'eau de rose dans chaque enquête...). De plus, on a loupé les pistes secondaires (mineures) sur le costume du pasteur et sur l'écoute derrière la porte de la bibliothèque.
Pour le JM du registre de condoléances: il s'agit de Sir Jesper Meeks, le légiste et donc le premier à avoir vu le corps ! Rien à voir avec le JM du journal (mais ça nous a intrigués).
My top
No board game found
altair
altair
Excellente enquête (pas très bonne, excellente) du point de vue de la construction. l'histoire est riche et le huis clos de la Carlton House parfaitement utilisé (trajet des protagosnistes au moment du meurtre).
Par contre la complexité du scénario demanderait d'inciter les joueurs à suivre beaucoup plus de piste que dans les autres enquetes et la solution devrait se dégager plus nettement des autres hypothèses. Et le nombre de piste virtuellement suivis par Holmes devrait correspondre!! (Moi avec 13SO, SS34, E12, E15, E4 et 60CO, je ne sais pas répondre aux questions 1-6, çà fait seulement 10 points pour la 7, pas 100...).
Sinon, notre compte-rendu:
Après le passage gratuit à 100SO, nous devinons que le pasteur est probablement Holmes enquétant pour Charles, et on se rend donc directement à E3 en espérant y trouver Holmes (qu'on imagine poursuivre l'enquête de l'intérieur toujours incognito en tant que pasteur).
on va ensuite interroger Melvin (pour vérifier qu'il a vu un pasteur et non Holmes), Peacock et Palmer (en espèrant qu'ils aient des infos sur l'emploi du temps de la victime et sur l'entreprise). On va ensuite voir l'avoué Epsons, en espérant qu'en plus d'avoir des infos sur la société, Charles lui ai également confié son testament.
On commence à échafauder le raisonement qu'au moins une partie de la fratrie Lynch a provoqué l'accident de Liverpool pour évincer Leigh Sherston de l'héritage de Charles. On vérifie celà en passant chez Walker, Leigh et en retournant voir Peacock dans le bureau.
Celà nous amène évidement chez Sutro. On pense alors que les 3 Lynch sont complices car ils ont tous les 3 été évincés du testament. Notre hypothèse: Frawly et et Melvin ont assomés Charles puis ont mis en place la mise en scène devant les témoins.
On vérifie l'hypothèse en allant observer le cadavre de Charles et en interrogeant Laura. Notre hypothèse se tient: Melvin et Laura se crèent un alibi (dehors et dans la cuisine) pendant que Frawly tire sur Charles. Frawly se cache dans la chambre de sa soeur.
après déjà 11 déplacements, nous hésitons à vérifier davantage notre théorie avant d'aller au solution.
au final on ne marque que 10 points. On regrette un peu de ne pas avoir creusé davantage, on aurait pu trouver l'alibi de Frawly (sa femme+le théatre), mais on aurait pas trouver Diana ou Lenny.


quelques petites questions:

pourquoi un message de Fred Pollock alors que Moriarty n'est pas impliqué?
Comment Melvin a t'il appris la véritable identité du pasteur?
et Scotland Yard? la note dans la poche du costume de Pasteur? Bravo le Yard pour une fois?
A quoi correspondaient les virements sur le compte de Holmes? Ses honoraires et les frais payés par Charles?
Si Melvin est au courant du nouveau testament pourquoi tuer son frère? difficile d'invalider un testament paraphé par un avoué, difficile de le prouver incompétent! Mieux vaudrait tuer Leigh qu'il jalouse que son frère ! Leigh mort, l'héritage reviendrait légalement par défaut de nouveau aux frères et soeur!! bizare qu'une personne capable de constuire un crime si bien pensé, laisse tant de choses au hasard dans l'execution testamentaire non?
My top
No board game found
arnole
arnole
Enquête faite ce weekend, et en effet c'est du lourd...
On a tous adoré le suivi des persos dans la maison, et le suivi des activités de chacun lors des 2 dernières semaines. On a fait des schémas, une timeline, bref, on s'y est vraiment bien cru et ça, c'est cool.
On trouve très vite que le changement de testament montrerait que les frères et soeurs se font avoir.
Le colonel est clairement le plus louche, avec son changement de carrière. Le fait qu'il appelle Holmes Sherlock nous titille direct. Bon après, comme il traine des bourdes dans plusieurs enquetes (dont celle-ci d'ailleurs, comme un etage26 qui devient un rdc26 je crois), on hésite quand même.
J'ai lu dans un des commentaires au dessus que finalement, il aurait été plus logique pour le colonel de tuer leigh ou de lui faire porter le chapeau au moins, car le testament était fait de toute façon, mais ça ne nous est pas venu à l'esprit.
Par contre, comme il nous manquait Block, qu'on n'a pas soupconné une seul seconde, on ne voyait pas très bien qui était le complice. Dans une des planques de Holmes, on entend parler de Lenny, mais impossible de trouver quoi que ce soit sur lui, donc on a un peu foiré de ce côté.
Donc excellent enquête, on a limite trop d'infos sur la vie de la maison lors du meurtre et on en manque sur le meurtrier et ses complices.
My top
No board game found
Pilpoil
Pilpoil
Enquête menée à 6 , en fil rouge sur 2 à 3 jours , la semaine dernière.
Et , unanimement , nous en sommes sorti avec un sentiment de grosse frustration. Malheureusement, je pense que c'est ce sentiment qui marquera nos souvenirs.
Pourquoi frustré ?
- Parce que la solution repose sur le fait qu'un des témoins(Miss Block) ment et que rien ne nous permet véritablement de la soupçonner (plus qu'une autre), ni même de la relier au commanditaire.
- Parce que les réponses aux questions principales ne peuvent pas être obtenues en suivant seulement les pistes "référence" de la solution
En fait, on a suspecté toute suite un complot familiale et notamment le frère Charles qui nomme, contrairement aux autres témoins, Sherlock par son nom (et non par son nom d'emprunt "pasteur Herlock"). On imagine assez vite que le mobile tourne autour de la succession , avec un lien l'accident à Liverpool un an plus tôt. On suspecte un bon moment que Moriarty trempe dans l'affaire, notamment a cause des initiale "JM" dans le journal des condoléances.
Mais , impossible de comprendre ce qui s'est passé au manoir au moment du meurtre. On finira par suivre plein de pistes au Carlton House à la recherche d'un élément qui nous aurait échappé. En vain ! A défaut de mieux, on a soupçonné la soeur Laura car son "albi" nous paraissait bidon.
Pourtant, il faut reconnaitre que l'affaire est originale( Holmes accusé) et ambitieuse(des pistes en dehors de Londres). La trame de fond est bien rendu et très plaisante à suivre. Sur ce point, cette enquête est exemplaire.
A mon sens, ce qui lui manque c'est des éléments dispersés entre les témoignages des différents habitants de la maison permettant d'expliquer comment la victime s'est rendu dans la chambre du pasteur , ainsi qu'un éventuel lien ( autre que professionnel) entre Charles et son assistante. On peut facilement imaginer que le petits personnel à déceler des "étrangetés" , dans les relations entre les personnage ou encore dans l'heure qui a précédé le crime.
En résumé, on a apprécié de mener l'enquête mais sa conclusion nous a donné l'impression qu'on ne pouvait aboutir à la solution. Ce sentiment a pris le dessus sur tout le reste. C'est pourquoi , pour la première fois ( après 12 enquêtes), je déconseille cette affaire.
Pour comparer, j'avais trouvé l'affaire 5 la plus compliqué parce que la solution reposait entièrement sur des éléments difficile a décrypter ( au sens propre du terme) mais cela me paraissait réalisable et crédible au vu des indices parsemé dans le livret.
My top
No board game found
Ratman
Ratman
Ce que tu décris est exactement mon sentiment après les masques africains et les trois enquêtes de Queen's park. J'attaque la 20ème affaire cette semaine. Si elle est aussi frustrante que les deux (quatre) précédentes, ce sera peut être la dernière pour moi.
My top
Karis
Karis
Davvvv dit:Ce que tu décris est exactement mon sentiment après les masques africains et les trois enquêtes de Queen's park. J'attaque la 20ème affaire cette semaine. Si elle est aussi frustrante que les deux (quatre) précédentes, ce sera peut être la dernière pour moi.

Autant cette enquête est, il est vrai, difficile (et on aurait sans doute dû l'indiquer dans l'intro), autant j'ai plus de mal à te suivre sur les deux autres citées. Je ne dis pas qu'elles sont simples (Queen's Park étant probablement plus difficile que les masques à cause de l'aspect "campagne"), mais il y a tout pour aboutir à destination et je te le dis pour les avoir testées in-extenso.
Disons qu'il est toujours difficile de doser, surtout après toutes ces enquêtes parues. Certains veulent de la difficulté, d'autres de la simplicité. Par exemple, en tant que joueur, j'adore particulièrement ces deux là.
L'homme sans visage est un poil plus simple tout de même de même que les enquêtes à venir, mais je pense que même si tu t'arrêtes là tu auras déjà bien utilisé ton SHCD, ce qui est cool...
grombrindal
grombrindal
Mon retour sur l'enquête : Intéressante, mais il manque des indices quant à la relation entre Laura et le comptable, qui rend la résolution impossible. C'est la première enquête où j'ai l'impression que la résolution est trop difficile. Nous avons déjà fait environ 15 enquêtes sur le jeu, en trouvant toujours juste sans erreur (mis à part le code de la 5). Ceci y compris certaines enquêtes très subtiles comme la 10 avec ses indices distillés tout en finesse (voir mon message sur le fil dédié à cette enquête). Toutefois, nous avons partiellement échoué sur celle-ci, car nous n'avons pas compris la relation Laura / le comptable, et après lecture de ce topic et la réponse de l'auteur, les indices semblent bien trop subtiles pour raisonnablement la comprendre. A la relecture des pistes de l'enquête, je reste perplexe. Par exemple, aucun des témoins du couloir arrière de l'étage n'indique voir Laura, uniquement le comptable. Elle devait donc être encore dans la chambre et est sortie une fois que les autres se soient détournés, mais comment le comprendre... L'auteur justifie la relation sur ce fil par la familiarité des deux, et la confusion du comptable sur l'ordre de rencontre des autres invités dans le couloir... c'est bien trop peu. C'est mon unique reproche à l'enquête. Le scénario est à la fois original, et décevant. Original de part l'implication de Sherlock, mais décevant car l'histoire tourne encore une fois sur une histoire de testament... thème récurrent. Les masques par exemples avaient été une bouffée de fraîcheur. Notre conclusion était : Assommé par l'assistante de Melvin Tué par Laura (elle a menti en disant qu'elle était dans la cuisine qui est trop loin, et elle est vue proche de la pièce après le coup de feu) Complicité de Melvin, mais pas d'implication physique. En effet : On a impliqué l'assistante car elle dit avoir entendu des pas, or c'est impossible car seulement Laura pouvait être coupable à ce stade (Melvin est encore en bas), Laura qui est vue dans la partie opposée à la bibliothèque. L'assistante a donc menti sur ses pas. Comme on a impliqué l'assistante et Laura (car elle a menti sur la cuisine et était à côté), on n'a pas fait participer Melvin physiquement au meurtre, sinon Laura n'aurait eu aucun rôle malgré sa proximité. La découverte de la relation aurait vraiment débloqué la solution, mais en l'était c'est bien trop dur (et encore une fois, nous avons par exemple saisi l'histoire des tableaux, histoire pourtant ardue). Il faut absolument ajouter des indices sur cette relation dans de futures versions de l'enquête.
My top
No board game found
grombrindal
grombrindal
Pour compléter mon message précédent (le site bug ce soir, mes excuses): Thomas écrit "ni même franchement l'amourette de la soeur avec le comptable qui ne justifie que le mensonge de témoignage". L'amourette est en réalité capitale. En effet, Laura affirme être à la cuisine, mais la cuisine est bien trop loin: elle n'aurait pas eu le temps de revenir si vite dans le couloir du haut après le coup de feu, mais surtout elle aurait été vue par d'autres... ce qui n'est pas le cas. Elle est donc en haut. Mais si elle ment et qu'elle était en haut, en l'absence de l'amourette, c'est forcément qu'elle est complice !!!
My top
No board game found
Scarificator
Scarificator
Grunt dit :

pour le magasin, c'est une annonce dans les anciens journaux (oui oui c'est tordu).

Bonjour,

Je suis intrigué par cette réponse car c'est le sujet qui nous à posé problème lors de ce scénario, qui aurait pu confirmer nos doutes ou valider nos suppositions.

J'avais bien épluché tous les journaux précédant lors de la partie, en particulier celui du 19 mars 1890 sachant que ce journal avait été émis une dizaine de jours auparavant. 
Nous avions bien trouvé un piste d'une publicité proposant des Grands soldes au rayon déguisements de LIBERTY & Cie. Un choix varié d'accessoires, de masques et de vêtements.
Cette piste nous amenait au 91NO, qui est une fausse piste.

J'ai bien relu tous les journaux et je n'ai pas trouvé de notions du magasin Thomas Wallace & Cie (46CE)

N'ai-je pas les yeux en face des trous où y a-t'il eu une boulette sur l'article de journal?

 

My top
No board game found