172
réponses
5
followers
By : Uphir | Sunday, September 8, 2019 at 12:41 AM
Default
NaHO
NaHO
AH moi c'est plutôt son énorme catch and run pour le TD qui m'a impressionné. 
Et on parle de la facilité avec laquelle Garrett a sacké à 3 reprises le pov' QB ?
Agone
Agone
Garrett a été monstrueux ... et détestable également avec ce vilain hit à retardement qui met fin à la saison de Siemian (pas que je sois un fan de Siemian ^^).

D'ailleurs Foles, Big Ben, Brees, Siemian, Newton, Darnold ... Ouch !

Concernant les Broncos, c'est dur de voir le pass rush aussi bien maîtrisé par les playcalls adverses et des releases de balles très rapides des QB pour de petits gains.
J'ai peur que tant que notre attaque n'arrivera pas à forcer l'équipe adverse à revenir dans le match, Chubb et Von Miller n'auront pas grand chose à se mettre sous la dent (ou tant que notre secondary - ILB + CB - n'arrivera pas à couvrir suffisamment longtemps les receveurs adverses).
La fin de match vs Bears a été folle, mais on ne méritait de toute façon pas de gagner. Ce qui est dommage, c'est que beaucoup d'équipe risquent de faire jeu égal avec nous pour la prochaine draft   ;op

Sinon, j'ai été très surpris par le "momentum" qui règne à Kansas City. Je regardais le dernier match et, si Mahomes est vraiment bon, sur la plupart des grosses actions ses receveurs font des catchs ahurissants en 1-on-1 !
My top
No board game found
Uphir
Uphir
Et toujours côté QB, Daniel Jones nommé titulaire pour le prochain match des Giants.
My top
No board game found
Grand Strateger
Grand Strateger
Uphir dit :Et toujours côté QB, Daniel Jones nommé titulaire pour le prochain match des Giants.

Tout ça pour ça quoi ... En bon ultra fan des Giants je me dis que c'est le début d'une nouvelle ère, mais quitte à reconstruire pourquoi ne pas avoir lancé Jones d'entrée ?

Honnêtement les stats de Manning sur les deux matchs c'est pas la catastrophe hein : 

56/89, 62,9%, 556 yds, 2 TD 2 INT

Au hasard hein je colle celles de Kirk COUSINS :

22/42, 52,4%, 328 yds, 2 TD 2 INT

Bizarrement lui est toujours titulairecool et surtout il ne porte pas tous les maux de la terre.

Du coup, je trouve un poil facile de rendre Eli responsable de quasi tous les maux de l'équipe. Qu'on se dote déjà d'une vraie défense, parce que là niveau passoire et portes ouvertes, je pense que même une équipe de cadets nous colle des TD's ...

Et puis pour reprendre un commentaire lu sur un autre site, moi je dis qu'un type qui a empêché les Pats d'avoir deux bagues de plus, on devrait lui élever une statue yes
 

Uphir
Uphir
Grand Strateger dit :
Uphir dit :Et toujours côté QB, Daniel Jones nommé titulaire pour le prochain match des Giants.


Et puis pour reprendre un commentaire lu sur un autre site, moi je dis qu'un type qui a empêché les Pats d'avoir deux bagues de plus, on devrait lui élever une statue

Ah non, mais là je suis d'accord. D'ailleurs, si les Giants vont au Superbowl contre les Patriots, sûr qu'Eli est titulaire !

yes
Pour parler de Cousins, je crois que les Vikings constate l'échec, mais ils ont personne derrière. En tout cas pas un QB Top 10 de la dernière draft.

My top
No board game found
Agone
Agone
Surtout que quand tu vois les drops de ses receveurs et le peu d'engouement de sa ligne offensive, Eli n'est pas le mieux entouré !
My top
No board game found
Uphir
Uphir
Très succinctement, et avec un peu de retard lié à une actualité professionnelle chargée, Antonio Brown a donc été coupé par les Patriots. Après ses frasques de l'été du côté des Raiders, après les accusations d'agression sexuelle et de viol portées à son encontre par son ancienne coach sportive et les témoignages de quelques femmes qui ont côtoyé l'athlète et lui décrivent un comportement malsain, ce sont finalement des messages de menace à l'égard de ces mêmes femmes (messages authentifiés par les journalistes) qui ont valu à la nouvelle cible de Tom Brady un licenciement rapide. L'accumulation de révélations sulfureuses autour du joueur est venue à bout de la patience de Robert Kraft, lui-même désireux de se racheter une bonne conduite après le scandale qui l'avait éclaboussé au printemps (le propriétaire de la franchise s'était en effet vu impliquer dans une affaire de sollicitation de prostituées asiatiques issues d'un réseau de trafic des êtes humains).

Pour rappel, Antonio Brown n'a "que" 31 ans et est considéré comme l'un des, si ce n'est le, tout meilleur receveur de la NFL. Reste à savoir si quelqu'un sera encore assez fou pour miser sur lui !

A part cela, dans le match du jeudi soir, Gardner Minshew s'est montré une nouvelle fois solide (20/30, 204 yards, 2 TDs) pour conduire les Jaguars à la victoire face à un rival de division, les Titans, dont le succès en ouverture de la saison contre les Browns ressemble quand même beaucoup à un pétard mouillé.
My top
No board game found
boby0ne
boby0ne
Je n’ai pu regarder que le match des Saints ce weekend. Très bonne surprise cette victoire. Je ne donnais pas cher de nos chances contre des Seahawks à 2-0. Les équipes spéciales et la défense ont su donner le momentum à l’équipe et mettre Bridgewatter dans une situation confortable pour lancer avec confiance. Kamara est extraordinaire une fois de plus. Il fait rater tellement de tacles. Et c’est quand même plus simple quand les arbitres ne font pas n’importe quoi.
Encore un gros match dimanche prochain contre Dallas. Le calendrier n’est pas favorable mais si on arrive à un bilan de 5-3 ou 4-4 pour le retour de Brees ça devrait le faire pour les playoffs vu le niveau de la division.

PS : C’est quand même très spécial la mentalité US. Neymar ne s’est pas fait licencier pour son histoire un peu similaire cet été. Ils n’attendent pas que la justice rende son verdict…
 
Uphir
Uphir
NFL, week III…

Et puisque tu évoques "l'Affaire" bobyOne, je vais commencer par cela !


J’avoue que le cas Antonio Brown commence à sérieusement m'agacer; le receveur a encore fait des siennes ! Licencié par les Patriots suite à ses SMS de menace sur l’une des femmes qui a témoigné de ses mœurs "particulières" sur fond d’accusations de viol et d’agression sexuelle (on parle bien là d’une témoin, pas de la victime), Brown s’est d’abord fendu d’un tweet expliquant qu’il ne jouerait jamais plus pour la NFL. Puis, dans un second temps, il a commencé à balancer, toujours sur les réseaux sociaux, sur Robert Kraft, patron de New England, Ben Roethlisberger, son ancien coéquipier, la ligue et d’autres joueurs en mode: "oui, eux aussi ils ont été accusés, et on ne les a pas traité de la même manière !". Ce n’est pas la première fois que le receveur se pose en Calimero; il avait déjà fait le coup avec son histoire de casque non homologué cet été. Vraiment, je ne sais pas ce qu’il adviendra de tout ça, si Brown reviendra un jour sur les terrains ou si il finira en prison, mais pitié, retirez lui son smartphone ! Qu’il règle ses affaires privées en privé justement, et qu’il laisse la place au jeu…

Et pour répondre à ta question bobyOne, nous sommes bien d'accord qu'ici, ce sont les Pats qui ont pris la décision de couper Brown, et pas la ligue qui l'a suspendu. Cette décision, ils l'ont prise après que leur joueur ait envoyé des messages de menace authentifiés à une femme qui témoignait d'un harcèlement sexuel (sexual harassment en "grand breton") subit de la part du joueur. Cela ressemble clairement à de la pression sur un témoin, au delà de l'affaire originale. Pour être complet, Brown s'est aussi défendu en disant que cette témoin cherchait juste à se faire de l'argent. Sauf que... elle n'a jamais déposé plainte et ne réclame rien au joueur !

Je pense que ce sont autant de raisons qui ont poussé Kraft à le dégager, raisons d'autant plus compréhensibles que comme je le disais, Robert Kraft a été lui-même impliqué dans un scandale sexuel au printemps. Suffisant je pense pour qu'il veuille "nettoyer" sa franchise, qui n'est déjà pas très populaire aux USA au delà de ses fans.

Voilà pour le "hors jeu"...

Et pour le jeu ! Hier soir, il y avait pas moins de 18 quaterbacks de moins de 26 ans titulaires au début des rencontres. Une première depuis plus de 30 ans, puisque les statistiques indiquent qu’il faut remonter à 1987 pour voir autant de jeunes QB au coup d’envoi d’une journée de saison régulière.

Et nous avons peut-être assisté à la naissance d’une future grande rivalité digne du duel Manning vs Brady avec la rencontre qui opposait les Ravens aux Chiefs, deux équipes ayant parfaitement lancé leur saison (2 victoires) notamment sous l’impulsion de leur jeune meneur respectif. A l’image du match épique qu’ils nous avaient offert la saison passée, leur confrontation hier soir a tenu toutes ses promesses. Ce sont les Ravens qui ont frappé les premiers, sur un TD au sol de Mark Ingram; l’ancien running back des Saints a connu une très belle soirée, avec pas moins de 103 yards conquis en 16 courses et 3 TDs. A l’image de leur prestation contre les Raiders, les Chiefs ont frappé (très) fort dans le deuxième quart-temps, avec un Patrick Mahomes toujours aussi stratosphérique (27/37, 374 yards, 3 TDs). 23-6 à la pause, on pensait que la messe était dite; mais les visiteurs ont livré un très bon deuxième acte pour venir titiller leurs adversaires. Si Lamar Jackson a été moins performant à la passe que lors des deux premières journées (22/43, 267 yards; on lui a parfois retrouvé les lacunes de la saison passée), il a encore une fois été précieux en sortie de poche (46 yards), inscrivant au passage le TD qui a donné l’espoir à son équipe.

Lamar Jackson - 9 yards TD at Chiefs

Mais au final, c’est bien Kansas City qui s’impose 33-28. On peut s’étonner par ailleurs de certains playcalls offensifs de la part de John Harbaugh, qui a parfois tenté de convertir à 2 points alors que cela ne s’imposait pas nécessairement. Des échecs qui auraient pu mettre le match à portée de l’excellent kicker de Baltimore, Justin Tucker. A noter également les premiers TDs au sol de LeSean McCoy; 8 courses, 54 yards, 1 TD, et 3 réceptions, 26 yards, 1 TD. L’ancienne star des Bills, qui retrouve ici Andy Reid qui l’avait coaché à ses débuts, est malheureusement sorti légèrement blessé un peu plus tard dans la partie.

L’autre grosse affiche, en deuxième partie de soirée, voyait les Saints, orphelins de Drew Brees, se déplacer chez les Seahawks, invaincus dans leur antre en septembre depuis la prise de fonction de Pete Carroll en 2010. Ce fut un match extrêmement frustrant pour le fan des ‘hawks que je suis puisque Seattle a trouvé le moyen de perdre en cumulant pourtant 515 yards en attaque contre 265 seulement à leurs visiteurs. Les Seahawks se sont tirés tout seul des balles dans le pied, d’abord en encaissant des points sur chacune de leurs erreurs (punt retourné pour un TD, fumble retourné également pour un TD), et ensuite en usant d’un playcall d’une frilosité sans nom à base de… run, run, pass. Le truc hyper prévisible que même à Madden, je ne l’ose plus ! Résultat, avec un gameplan aussi prévisible, la défense des Saints, qui a sorti quelques big plays, l’a eu facile et il a suffi à Teddy Bridgewater d’être propre (19/27, 177 yards, 2 TDs) pour donner la victoire à son équipe; 33-27.

Je ne peux nier tout ce que Pete Carroll a apporté aux Seahawks, mais si il pouvait mettre un peu d’audace dans son playbook ! Wilson est au sommet et avec Lockett et Metcalf, nous avons des receveurs playmakers. Ce serait bien de les utiliser !

Avec cette défaite, Seattle laisse L.A et S.F s’envoler en tête de la NFC West.

Il y a vraiment du mieux aux 49ers cette année, même si la victoire d’hier relève un peu du miracle. En effet, San Francisco a perdu 5 ballons durant le match, dont 4 dans la seule première mi-temps. Mais Pittsburgh, qui ne va vraiment pas bien en ce début d’année, n’a pu en profiter, devant se contenter de deux petits field goals, stoppé par une excellente défense "red and gold". 3-6 à la pause, et les espoirs permis pour les locaux. En seconde période, les deux équipes se rendent coup pour coup; ce sont finalement les niners qui ont le dernier mot en récupérant le ballon suite à une perte de balle des Steelers et en inscrivant le TD de la gagne à une minute de la fin. Victoire: 24-20.

En prime time, les Browns avaient l’occasion de frapper un gros coup en battant les finalistes de la saison passée, mais les Rams ne l’entendaient pas ainsi. Les "béliers" sont allés chercher leur victoire, 20-13, au forceps, en s’appuyant sur leur excellent pass rush, à l’image de leur star défensive, Aaron Donald (1 sack, 2 placages pour perte). Cleveland a pourtant eu l’occasion d’aller chercher la prolongation en obtenant un 1st & goal à 4 yards de la terre promise en toute fin de match, mais la défense de L.A, n’a pas cédé !

On parlait tout à l’heure de jeune quaterback; il y en a un qui était attendu hier au soir, c’est Daniel Jones, le nouveau meneur des New York Giants. Tout ne fut pas parfait dans sa prestation; le rookie a parfois eu des lancers très hasardeux qui auraient pu finir dans les mains des DBs adverses, et il a également connu une perte de balle sur fumble. Mais il s’offre malgré tout une belle ligne de statistiques; 23/36, 336 yards et 2 TD, auquel il faut ajouter 28 yards à la course et 2 TDs, dont celui qui permet à son équipe de passer devant 32-31 à quelques secondes de la fin. Les Buccaneers auront bien l’occasion de l’emporter, mais Matt Gay manque son coup de pied. Plus intéressant, Jones a effacé un déficit de 18 points pour donner la victoire à son équipe ce que son aîné, Eli Manning, n’a jamais réussi en 44 occasions. La soirée aurait même pu être parfaite pour New York si leur running back vedette, Saquon Barkley, n’était pas sorti blessé en cours de match (entorse ligamentaire du genou et de la cheville).

Pas de "Super Cam", pas de soucis pour les Panthers ! Si Kyle Allen a commis un fumble sur sa première action qui a permis aux Cardinals d’ouvrir le score, le quaterback remplaçant de Carolina a ensuite enchainé les bons choix, lançant notamment 4 TDs lors de la victoire de son équipe 38-20 en Arizona. Suffisant pour que Ron Rivera annonce que Newton restera au repos la semaine prochaine, histoire de continuer à soigner son pied. Ce n’est pas encore une passation de pouvoir, mais ça pourrait y ressembler si Allen continue sur cette lancée. Son vis-à-vis, Kyler Murray (30/43, 173 yards, 2 TDs, 2 interceptions) n’a pas démérité, mais il a aussi subit la grosse pression de la défense adverse, se faisant sacker à 8 reprises.

Et un peu plus rapidement…

Les Chargers ont encore lâché le score alors qu’ils possédaient une belle avance de 10 points à la pause; résultat, les Texans en ont profité pour l’emporter 27-20, avec un bon Deshaun Watson à la baguette (25/34, 351 yards, 3 TDs).

Il y a de la tension entre Aaron Rodgers et son nouveau Head Coach, Matt LaFleur. Dimanche, on a encore vu les deux hommes s’invectiver sur la touche ! N’empêche que les Packers ont emporté leur troisième victoire en autant de match en s’imposant 27-16 face aux Broncos, qui les ont bien aidé ceci dit en perdant deux ballons dans leur propre moitié de terrain !

Les Colts sont vraiment mon petit coup de cœur de ce début de saison; on leur promettait l’enfer, les voilà à 2-1 grâce à une nouvelle victoire, 27-24, face à des Falcons qui n’y arrivent plus ! Jacoby Brissett continue ses prestations solides: 28/37, 310 yards, 2 TDs.

Le sort ne fut pas meilleur pour les autres "volatiles" de la NFC, puisque les Eagles s’inclinent à domicile contre des Lions séduisants. Privés de nombreux receveurs, Philadelphie a cru s’en sortir grâce à un beau TD d’Agholor…

Agholor - double spin TD

… et un coup de pied contré et remonté jusque dans la moitié de terrain adverse dans les dernières secondes du match. Malheureusement pour eux, les quatre tentatives n’ont rien donné et Détroit a pu conserver sa courte avance jusqu’au bout (27-24).

Les Dolphins ont fait douter les Cowboys une mi-temps, le temps pour eux de s’accrocher au score et de perdre la balle sur un fumble de leur coureur alors que la terre promise n’était pas loin. En deuxième mi-temps, Dallas a déroulé et s’impose facilement 31-6. On notera malgré tout le match plutôt propre de Josh Rosen, titularisé à la place de Ryan Fitzpatrick; 18/39, 200 yards.

Autre match totalement déséquilibré, les Patriots n’ont fait qu’une bouchée des Jets, 30-14. New York a inscrit ses quelques points en toute fin de match, alors que le score était déjà plié, sur un retour de punt mal contrôlé par le returner de New England et sur un pick six… même pas lancé par Brady, ce dernier étant déjà sur le banc depuis longtemps !

Dans cette AFC Est d’ors et déjà promise aux champions en titre, seuls les Bills font de la résistance. Pourtant, Buffalo s’est fait très peur en laissant filer une avance de 14 points face aux Bengals; Cincinnati a même pris les devants au score, 17-14, dans le quatrième quart-temps, avant que Frank Gore, d’un TD au sol, et Tre’Davius White, grâce à une interception dans les ultimes secondes, ne scellent le sort de la partie. Victoire 21-17 de Buffalo.

Enfin, les Vikings se sont imposés 34-24 face aux Raiders, grâce à une nouvelle prestation XXL de Dalvin Cook (16 courses, 110 yards, 1 TD). Enfin épargné par les blessures (en espérant ne pas lui porter la poisse), Cook joue à un très bon niveau depuis le début de la saison, avec trois matchs sur trois à plus de 100 yards.

C’est tout pour ce dimanche.
My top
No board game found
Agone
Agone
Vous avez raison, AB c'est n'importe quoi ! Je tire donc mon chapeau aux Steelers pour leur gestion de ce cas pendant des années !!

Je n'ai pas encore eu le temps de regarder beaucoup de matchs, donc :

Les Broncos ont été moins mauvais que d'habitude mais Green Bay gagne en jouant ... à la Broncos (des années précédentes). La défense des Packers aura été clutch avec des ballons récupérés et des pressions sur Flacco et leur attaque aura fait le minimum légal pour gagner le match. Limite satisfaisant car je pensais que nous allions prendre le bouillon face à Rodgers (heureusement que son entente avec LaFleur n'est pas top).
Par contre le playcalling est encore pas ouf pour les Broncos : à quel moment Fangio se dit que sur une 3rd-and-13 (de mémoire) il ne va mettre la pression à Rodgers qu'avec 3 mecs ! Résultat : Rodgers à le temps pour lancer, et convertit la 3rd ...

Concernant les Giants, je n'ai pas fini le match mais je suis impressionné par la dynamique que j'ai vu sur le terrain concernant l'attaque. Jones n'a pas l'air mauvais, mais ce sont surtout ses équipiers que j'ai trouvé redynamiser ! On parle de ce catch d'Engram en début de match ?!?!? Plus trop de drops, moins de pression dans la poche (même si Jones bouge mieux que Manning), ... Sympatoche  ;o)
My top
No board game found
Default
boby0ne
boby0ne
Toujours très complets tes résumés Uphir ! Déjà avant les histoires judiciaires AB se sabotait, c’est bien dommage. Je sais pas si vous avez regardé le show Last Chance U, mais ça donne une idée du passé de certains joueurs. On est vraiment sur des enfances misérables parfois. Apres on est moins surpris quand on voit certaines attitudes.
J’ai regardé d’un œil le match d’hier, Case Keenum + le Head Coach c’est peu ambitieux. Les commentateurs parlaient déjà d’un licenciement probable a venir de ce dernier avec pourquoi pas le lancement du jeune QB Haskins ensuite. Comme il jouait avec McLaurin en université avant ça pourrait fonctionner. Ou au moins donner un peu de vie aux supporters.

Je regardais le classement ce matin, et on a quand même 7 équipes à 3-0 et 7 équipes à 0-3. Les places restantes pour les PO vont se jouer entre peu d’équipes à ce rythme.
 
Uphir
Uphir
boby0ne dit :Toujours très complets tes résumés Uphir !

Merci... content que cela plaise.
Oui, j'aime beaucoup The Last Chance U. Je te rejoins sur l'aspect un peu "dramatique" du parcours de certains pour qui le sport est le seul facteur possible d'ascension sociale, au point de tout sacrifier... sans certitude de réussir. Je ne sais pas si tu as vu les Hard Knocks de cette année, avec les Raiders, mais il y avait Ronald Ollie, le DT qui s'était fait repérer dans la première saison TLCU; résultat, cuté à la fin du premier épisode ! Comme quoi, être télégénique ne garantit en rien une place en NFL. Mais je dirai que l'on retrouve le même phénomène en Europe, avec le football, rêve de gloire de nombreux gamins pas forcément "favorisés".

Sinon, je te rejoins sur le match d'hier. Case Keenum est passé complètement au travers; cinq ballons perdus (3 interceptions, 2 fumbles), et une victoire facile pour les Bears (31-15), avec un gros match de leur star défensive, Khalil Mack. Moi qui trouvait que Keenum allait mieux ! Je ne sais pas si Gruden est menacé, mais ouais, je pense que l'on verra Haskins sur le field avant la fin de la saison ! Apparemment, les fans des Redskins ont scandé son nom hier au stade.

Un petit tour du côté des "grosses" blessures (je fais pas la liste complète, il y en a trop !):

Côté Giants, Daniel Jones, convaincant pour sa première sortie, aura fort à faire puisque l'indisponibilité de Saquon Barkley est estimé entre 4 et 8 semaines... et quand on sait l'apport du running back à l'attaque de G-Men !

4 à 8 semaines, c'est aussi la période d'indisponibilité pour Cam Newton, ce qui pourrait faire les affaires de Kyle Allen, très bon face aux Cardinals malgré un ballon perdu dès l'entame du match.

Du côté des Falcons, c'est le safety Keanu Neal qui ne rejouera pas de la saison; c'est la deuxième année de suite que Neal termine prématurément l'année.

Enfin, la carrière de Jordan Reed pourrait s'arrêter là; à 29 ans, le joueur a subi trop de commotions cérébrales... preuve (s'il en fallait une) que le foot US, c'est quand même violent !

heart

My top
No board game found
Uphir
Uphir
Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve le programme vraiment alléchant ce week-end.

Dès ce soir, les Packers (3-0) dont l'attaque ne décolle pas malgré le parfait bilan comptable affronte des Eagles (1-2) qui n'y arrivent pas, et dont l'escouade de receveurs est décimée par les blessures. C'est déjà un peu la dernière chance pour Philly. Mais la défense de Green Bay est redoutable en ce moment; c'est même elle qui fait gagner les matchs ! (c'est rediffuser demain à 18h00 sur Bein 3; je pense que je le materai à ce moment là !).

Dimanche soir, les Ravens (2-1), vexés que l'on ne parle que de la hype Browns (1-2) dans leur division, défieront Cleveland pour poser leurs serres sur l'AFC Nord. De même, dans l'AFC Est, les Bills (3-0) tenteront de tenir tête aux intraitables Patriots (3-0); et si Buffalo réussissait l'exploit ?

Les Lions sont invaincus (2-0-1)... les Chiefs aussi (3-0); pourtant, une de ces deux équipes comptera une défaite au compteur lundi matin (à moins que...). Bien sûr, KC est largement favori, mais quand même !

On suivra la rivalité de la NFC Est entre les Giants (1-2) menés par leur jeune QB et les Redskins... qui pourrait donner leur chance à Haskins pour un duel entre quaterbacks rookies du 1er tour ?

Enfin, deux autres gros matchs, toujours côté NFC. Les Cowboys (3-0) affronteront les Saints (2-1) privés de leur maître à jouer... et pourtant victorieux à Seattle la semaine passée, preuve que NOLA est loin d'avoir abdiqué. Et les caïds de la NFC Nord tenteront de rattraper Green Bay (déjà devant); les Bears (2-1) reçoivent les Vikings (2-1).

On va se régaler !
My top
No board game found
ElGrillo
ElGrillo
Un vrai test pour les Packers cette nuit. Ils gagnent en jouant moyennement, ce qui est toujours bon signe. S’ils s’imposent face à des Eagles déjà sous pression, alors même que leur attaque est en rodage sous LaFleur, j’y verrai une suite très prometteuse.
Dallas en pleine bourre, je suis très séduit par cette équipe cette année, malgré un Eliot encore en rodage, c’est dire.
Mes pauvres Broncos sont chahutés, et je ne vois pas beaucoup de ciel bleu dans le calendrier à venir. 
Merci pour ce thread bien sympathique ;)
boby0ne
boby0ne
Effectivement, il y a de beaux matchs en perspective. Le Saints - 'Boys va valloir le coup je pense. A voir si on peut encore gagner sans Drew. Dans le dôme, avec une bonne défense contre le run et un Teddy correct ça peut passer. 
Beau match hier soir également. Terni par 2 grosses blessures qu'on aime pas voir. Autant la 2e c'est pas de chance puisque le mec se prend son coéquipier, autant la première c'est vraiment un geste horrible du défenseur. Le tacle casque contre casque doit disparaitre pour de bon. Il faudrait plus d'exclusions pour ce genre de geste. 
Il aura manque aux Packers une belle réception à une main de Graham. Il en a tenté 2 en red zone mais sans succès. 
Une equipe de moins invaincue. Plus que 6 avant les matchs du WE. 
Uphir
Uphir
Oui, beau match (pour une fois, un jeudi ! Parce que depuis le début de saison, ce n'était pas fameux...). Qu'est ce qu'on peut en dire ? Que cette fois-ci, l'attaque des Packers a eu un rendement significatif ? 414 yards, 27 points inscrits. Plutôt de bonnes stats donc. Mais elle s'est aussi ratée dans la dernière ligne droite, alors qu'il n'y avait qu'un TD d'écart. Elle a d'abord consommer quatre tentatives à 1 yards de l'end-zone sans trouver le TD, puis après avoir récupérer la possession, elle a échoué une nouvelle fois à 3 yards de la terre promise, Aaron Rodgers se faisant intercepter. Green Bay a souffert dès lors que Davante Adams (10 réceptions, 180 yards) est sorti sur blessure. Pire, Green Bay n'a jamais pu s'imposer au sol, Aaron Rodgers, qui n'est pas réputé pour sa mobilité, termine meilleur coureur de son équipe avec 46 yards. A côté de ça, c'est la défense des Packers qui n'a pas eu son rendement habituel; pas d'interception, pas de sack. Malgré une escouade de receveurs décimés, Carson Wentz a pu distribuer le jeu (16/27, 160 yards, 3 TDs), et finalement, ce sont les Eagles qui s'imposent 34-27.

Un résultat qui rend le Bears-Vikings de dimanche soir encore plus important !

@boby0ne: j'ai beau adoré ce sport, et forcément aimé les gros contacts, j'avoue que j'ai de plus en plus de mal avec les "sales" blessures. Quand tu vois des mecs comme Luck ou Gronkowski qui lâche l'affaire à 29 ans parce qu'ils sont cassés de partout ! Ce témoignage du Gronk' m'a glacé le sang... c'était après le dernier Super Bowl.

"Quand j’ai arrêté de jouer je pouvais à peine marcher. J’ai dormi cinq minutes la nuit qui a suivi le Super Bowl. Je ne pouvais même pas réfléchir. J’étais en larmes dans mon lit après une victoire au Super Bowl. Cela n’avait pas de sens pour moi. Ensuite, pendant quatre semaines, je pouvais à peine dormir plus de 20 minutes par nuit. Je me disais, "Purée, ça craint." Je ne me sentais pas bien."

Pour la petite histoire, il avait une blessure à la cuise ayant entrainé une hémorragie interne.
My top
No board game found
ElGrillo
ElGrillo
D’accord avec vous tous sur les blessures. A côté de ça, tous ces roughing the passer sifflés sont très pénibles, même Tom Brady ne comprend pas c’est dire ! Ça doit rester du foot avec du contact à maîtriser, de là à freiner la course du défenseur avant son contact avec le qb, il y a beaucoup de pénalités que je ne comprends pas. Idem sur les holding entre receveurs/corners, c’est du grand n’importe quoi cette année (J’ai vu passer une stat disant qu’il y avait du genre 60% d’holding sifflés en +!!)
Pour ce qui est du match de jeudi, les Packers sont fautifs en red zone. Par deux fois, quand ils tapent le field goal, et sur l’assault final, ils ne tentent que des passes sur les 6 jeux précédents. 6 tentatives pour environ 3 yards a gagner à chaque fois, uniquement des jeux de passes ! Je veux bien que Jones n’avançait pas trop, mais quand même. 
Uphir
Uphir
Disons que vu les stats de l'offense à la course, Lafleur a préféré tenter sa chance avec le bras de son QB. Surtout avec Jimmy Graham qui est normalement assez décisif dans la peinture.

Mais oui, ça n'aurait pas coûté grand chose de tenter au moins une QB sneak. Je suis d'accord avec toi; ils ont péché dans la Red Zone.
My top
No board game found
Uphir
Uphir
Quelle soirée ! Mais quelle soirée ! On a tout eu ! Du suspens, des scénarios rocambolesques, des victoires à la dernière seconde, des décisions arbitrales qui feront date... des vilains gestes aussi, ça c’est moins agréable. Mais quelle p... de belle soirée. NFL, week IV, c’est parti !

Je l’avais ciblé comme un potentiel gros match, mais très sincèrement, je ne pensais pas Détroit capable de tenir tête aux Chiefs. Et pourtant, les Lions ont fait mieux que ça, étouffant un Patrick Mahomes longtemps méconnaissable pour le premier match sous dôme de sa carrière professionnelle. De fait, on s’attendait à ce que le MVP de la saison dernière explose les compteurs. Il n’en fut rien; mis sous pression et ses cibles bien muselées par les DBs adverses, Mahomes termine sans le moindre TD lancé (24/42, 315 yards). Oui mais voilà, alors que les Lions venaient de prendre la tête à un peu moins de trois minutes de la fin, le jeune prodige de Kansas City a pris les choses en main, bouclant un drive parfait (en convertissant lui-même par ailleurs à la course une 4ème tentative) s’achevant par un TD au sol de Williams. 34-30 à 20 secondes de la fin. Les deux dernières "hail mary" d’un Matthew Stafford impeccable jusque là (21/34, 3TDs, 118.6 de rating) ne trouvent pas preneur, et les Chiefs restent invaincus.

Les Lions pourront sans aucun doute regretter les occasions manquées dans le troisième quart-temps. Un premier passage en red zone qui voit Kenny Golladay réceptionner dans la peinture, mais le TD est annulé, les arbitres estimant que le receveur n’avait pas le contrôle total du cuir (cette règle est vraiment impossible à comprendre !). Sur le snap suivant, les Lions perdent le ballon sur un fumble recouvert par la défense de KC. Un peu plus tard, alors que les visiteurs sont toujours incapables de scorer, Détroit est à nouveau dans la red zone; bis repetita, nouveau fumble, cette fois-ci remonté sur 100 yards pour un TD défensif ! De quoi mettre en rogne Matt Patricia !

Ces actions sont symptomatiques de ce que sait faire la défense des Chiefs; elle plie souvent, rompt parfois, et est surtout capable de "big plays" au moment propice. Les Lions quant à eux montrent que leur invincibilité jusqu’à hier soir n’est pas usurpée, et ils risquent d’être très "chiants" à jouer. Coup dur malgré tout pour les "fauves", la sortie de T.J Hockenson pour une commotion cérébrale; le tight-end rookie faisait un excellent début de saison !

Pour la beauté du geste, la petite déviation de Travis Kelce pour LeSean McCoy qui prolonge une action vouée à s’arrêter prématurément; l’attaque des Chiefs est quand même la plus spectaculaire du plateau !

Kelce pour McCoy

Avec 2 victoires et 1 défaite (contre les Chiefs justement), les Ravens entendaient bien assoir leur domination sur l’AFC Nord en terrassant le seul rival à leur mesure; les Browns. Oui mais voilà, Cleveland a enfin répondu positivement à la hype qu’ils avaient suscité au printemps dernier avec leur recrutement cinq étoiles. Habitué à dominer par le sol grâce à leur QB double menace, Lamar Jackson, et l’ancien RB des Saints, Mark Ingram, Baltimore s’est fait marcher dessus par un seul homme; Nick Chubb, auteur de 165 yards en 20 portées, et surtout 3 TDs, dont une superbe chevauchée de 88 yards...

Nick Chubb - 88 yards TD

A noter qu’il avait déjà fait le coup du TD longue distance la saison passée contre ces mêmes adversaires ! Baker Mayfield (20/30, 342 yards, 1 TD, 1 Interception) a aussi pu s’appuyer sur Jarvis Landry (8 réceptions, 167 yards) avant que ce dernier ne sorte sur blessure. Enfin, il convient aussi de rendre hommage à la défense des Browns qui a limité la casse au sol, et a surtout provoqué trois turnovers (un fumble, deux interceptions) et un "turnover on down" en deuxième mi-temps, pendant que Chubb faisait son show. Au final, une victoire convaincante de Cleveland 40-25 qui revient à hauteur de leurs adversaires du soir en tête de la division (2-2).

6ème tour de draft, la moustache altière, le look rétro, le physique de Monsieur "tout le monde"; Gardner Minshew (19/33, 213 yards, 2 TDs) est le phénomène du moment. Et en plus, il est sympa… et complètement barré ! Je vous conseille de lire son interview où il explique qu’il a tenté de se casser la main avec un marteau à l’université pour bénéficier d’un "red shirt" et prolonger d’un an ! Bref, en le voyant sortir du banc en semaine 1 après la blessure de Nick Foles, personne ne s’attendait à ça ! Avant le match contre les Broncos, une pancarte des fans des Jaguars annonçait: "Gardner Minshew can throw over mountains"... une référence aux montagnes du Colorado, et au stade de Denver, le plus haut perché de la ligue. Une prémonition qui allait se vérifier !

Pourtant, la première période est à l’avantage des locaux qui mettent une énorme pression sur le quaterback de Jacksonville; la "D" des Broncos, censée être leur point fort, enregistre ses premiers sacks de la saison par l’incontournable Von Miller (auteur de ses 99ème et 100ème sacks en carrière). Au bout de quatre matchs, il serait temps ! Les "chevaux sauvages" virent en tête à la pause; 17-6.

Mais voilà, en deuxième période, Leonard Fournette donne enfin des signes de vie; 245 !? yards au sol, dont plus de 200 juste sur la seconde mi-temps ! Le front seven des Broncos se fait massacrer ! Le reste appartient à la toute jeune légende de Minshew. Le QB rookie échappe à la pression pour trouver un receveur dans la peinture...

Gardner Minshew under pressure

Puis, alors que Denver mène 24-23 à 1:23 de la fin, Minshew mène le drive de la gagne pour mettre Josh Lambo à portée de kick. Au cours de cette série, il s’offre même un fumble qui rebondit dans ses mains suivi d’une passe complétée. Incroyable ! Les Jaguars s’imposent 26-24.

Au début de la saison, les Rams ont fait de Jared Goff le quaterback le mieux payé de la ligue, alors même que pour de nombreux observateurs, il est loin d’offrir les garanties d’un QB de top niveau. Hier, Goff a clairement plombé son équipe, perdant quatre ballons (3 Interceptions, 1 fumble). Les Buccaneers démarrent le pied au plancher et mène rapidement 21-0 en faisant fructifier les turnovers réussis par leur défense. De fait, les Rams se voient contraint de jouer par les airs, n’arrivant de toute façon pas à progresser au sol. Au-delà de ses pertes de balle, Goff lance pas moins de 68 passes (pour 45 complétées, 517 yards, 2 TDs, et donc 3 interceptions).

Dans un match complètement fou, LA refait petit à petit à son retard, et pense même pouvoir l’emporter lorsque Jameis Winston (28/41, 385 yards, 4 TDs, 1 Interception) commet sa seule erreur du match en lançant le ballon dans les mains de Marcus Peters qui remonte le cuir jusqu’à l’end zone. Pick-6, et les "béliers" n’ont plus qu’une possession de retard. Oui mais voilà, dans le drive de la dernière chance, Goff laisse échapper le ballon ce qui profite à... Ndamukong Suh qui à son tour inscrit un TD défensif. Suh, coupé cet été par... les Rams qui le jugeaient pas assez productif ! Une sacrée revanche !

Résultat de ce festival offensif, Tampa Bay crée l’énorme surprise de la soirée en s’imposant 55-40 dans un match où le dernier finaliste du Superbowl a montré toutes ses limites. Le bilan de 3-0 était flatteur; LA ne jouait pas spécialement bien ! Une sacrée leçon d’humilité qui va (peut-être) leur remettre la tête à l’endroit alors qu’ils rejoueront, dès jeudi soir, un très important duel de division contre les Seahawks.

Seattle, dont je vais parler juste ci-dessous, avec les autres matchs résumés plus brièvement.

Seattle donc n’était a priori pas en danger ce dimanche, en se déplaçant chez les Cardinals. Les Seahawks livrent une prestation solide, assurant la victoire dès la première mi-temps. On notera le TD défensif de Jadeveon Clowney sur une "vilaine chandelle" balancée par Kyler Murray. Bon match également pour Chris Carson (22 courses, 104 yards) qui se remet en confiance après ses trois ballons perdus lors de ses trois premiers matchs. Avec cette victoire 27-10, Seattle présente le même bilan (3-1) que leurs adversaires de jeudi soir. Cela promet ! Et pour être tout à fait complet, le vétéran Larry Fitzgerald a profité de ce match pour devenir le deuxième receveur en termes de réceptions en carrière (1.326) derrière l’indétrônable Jerry Rice.

Oui, les Patriots ne sont pas invulnérables ! Oui, ils peuvent encaisser des TDs ! C’est ce qu’ont réussi les Bills hier au soir en perçant (enfin) l’impressionnante "D" des champions en titre sur une QB sneak de Josh Allen. Buffalo qui (sur)vit également par sa défense, laquelle a rappelé l’espace d’un match à Tom Brady son âge (18/39, 150 yards, 1 Interception). Le soucis, c’est que de l’autre côté du ballon, les Bills sont loin d’avoir le même talent; résultat, alors qu’ils ont eu plusieurs occasions de repasser devant au score, ils ont au contraire donné pas moins de cinq ballons (5 interceptions, 3 pour Josh Allen et 2 pour Matt Barkley). Dommage, ils s’inclinent 16-10 alors qu’ils auraient pu faire un grand coup ! La défense de New England et très impressionnante, et quand on connait le talent de l’attaque, on se demande qui arrêtera les Pats cette saison; à noter quand même le très vilain geste de Jones, coupable d’un violent casque contre casque à l’encontre de Josh Allen, qui laisse le quaterback KO de longues minutes sur le terrain. Le défenseur ne sera même pas expulsé. Incompréhensible !

Le prochain adversaire des Patriots est Washington... qui ne va pas bien du tout (0-4). Hier, Daniel Jones s’est offert une deuxième victoire facilement même si tout ne fut pas parfait; le quaterback des Giants complète 23 passes sur 31, pour 255 yards, 1 TD, et 2 Interceptions. En face, après une interception et trois punts, Case Keenum a été (enfin) benché dans le deuxième quart-temps pour nous offrir le duel de rookies tant attendu entre Daniel Jones, donc, et Dwayne Haskins. Malheureusement pour ce dernier (et pour les Redskins), les choses sont très mal passées; 9/17, 107 yards, 3 Interceptions ! Gruden se dirige lentement mais surement vers la sortie. Victoire de New York 24 à 3.

Si la défense des Patriots est impressionnantes, que dire de celle des Bears ? Dynamique, motivée, explosive, elle a complètement annihilé pendant trois quart-temps l’attaque des Vikings; Kirk Cousin a encaissé pas moins de six sacks, Dalvin Cook a été limité à 35 petits yards (et 1 TD quand même). Dans ce match où Mitch Trubisky est rapidement sorti sur blessure (touché à l’épaule), son remplaçant, Chase Daniel, n’a eu qu’à assurer des lancers propres (22/30, 195 yards, 1 TD) pour aller chercher la victoire. Petit score, 16-6, mais victoire précieuse pour Chicago qui rejoint Green Bay en tête de la division.

Les Cowboys voulaient s’imposer comme les "rois" de la NFC; ils en seront pour leurs frais ! Et puisque les Saints ne peuvent plus compter sur Drew Brees, ils s’en remettent à leur défense (Ezekiel Elliott limité à 35 yards, un seul TD encaissé)... et à leur excellent kicker ! Quatre réussites au pied pour Will Lutz, c’est 12 points de pris. Suffisant pour s’imposer 12-10. Même sans leur quaterback vedette, New Orleans s’en sort !

Enfin, on termine par quatre victoires à l’extérieur...

Celle des Chargers à Miami était attendu. Un peu à l’image de la semaine dernière, les Dolphins ont tenu la première mi-temps, avant de voir LA prendre le match à son compte et ne plus le lâcher. L’homme en forme du côté des "Bolts", Auston Ekeler, a encore frappé; 18 courses, 60 yards, 5 réceptions, 62 yards, 2 TDs. Melvin Gordon, qui a stoppé sa grève pour obtenir un meilleur contrat, a dû soucis à se faire pour revoir le terrain !

La ligne de stats de Jacoby Brissett n’est pas mauvaise (24/46, 265 yards, 3 TDs, 1 Interception), mais en lançant un pick-6 dans les dernières minutes du match, le quaterback des Colts a scellé le sort du match. Un match que les Raiders avaient bien débuté, avant d’offrir quelques opportunités à Indianapolis. Sans conséquence; Oakland s’impose 31-24.

Dans un match très fermé, les Texans se sont inclinés face aux Panthers, qui y arrivent décidément mieux sans Cam Newton. Pourtant, Kyle Allen n’a pas été transcendant (3 fumbles perdus), mais il a pu compter, comme souvent, sur un excellent Christian McCaffrey (179 yards et 1 TD). Petite, mais précieuse victoire de Carolina, 16-10.

Enfin, les Titans enfoncent un peu plus les Falcons; Tennessee a attaqué pied au plancher sous l’impulsion d’un bon Marcus Mariotta (18/27, 227 yards, 3 TDs). Rapidement devant au score et avec une bonne avance, les Titans ont ensuite pu gérer leur avantage. Matt Ryan (35/53, 397 yards, 1 fumble perdu) n’a jamais pu trouver la solution. Dan Quinn est en compétition avec Jay Gruden pour être le premier coach viré de la saison.

Ce soir, le Monday Night Football va nous faire vibrer, avec un gros choc de division; les Steelers (0-3) affrontent les Bengals (0-3). Non, sérieusement, je vais me coucher tôt !
My top
No board game found
boby0ne
boby0ne
Belle journées de NFL en effet. Je n’ai regardé que les matchs Bills – Patriots et Saints – Cowboys donc pas les matchs les plus offensifs. Gros plaisir de voir la défense des Saints prendre le relai et de gagner un match de plus sans Brees. C’était pas dans les habitudes de l’équipe d’avoir une bonne D. Je trouve que Payton est malin en simplifiant le playbook pour Bridgewatter. Beaucoup plus de runs et de passes courtes. Il limite un peu plus les snaps avec Hill aussi pour éviter la blessure. Kamara est toujours aussi impressionnant, dans sa capacité à esquiver les plaquages.

Je n’avais pas vu la passe de Kelce, sympa de voir ce genre d’actions en NFL. Il s’est peut être inspiré de la coupe du monde de rugby :)

Il reste 3 équipes invaincues il me semble, Kansas, Patriots et les 49ers qui n’ont pas joué. Ça promet la bataille en AFC. Il y a 7 équipes sans victoire aussi. Miami a de la concurrence pour le 1st draft pick….
Idem, ce soir je ne regarderai pas le match, pas une affiche qui fait rêver. J’attendrai le gros match de jeudi !
 
Default
todj77
todj77
Salut,je découvre votre rubrique NFL. 
J’ai eu la chance d’ Être à Detroit voir le match contre Kansas City: Incroyable. 
et j’ai beaucoup appris grâce à votre expertise. Merci. 
Pourquoi ce topic sur Tric Trac?
( je ne m’en plains pas,très chouette)
Uphir
Uphir
Salut todj77, et bienvenue ici. Tu as vu le match en live à Détroit ? Dans le stade ? Excellent ! C'était un super match et pour y être allé une fois (un Seahawks at Giants au Metlife en 2017), l'ambiance en général dans les stades US est très bonne !

Pourquoi un topic ici ? Et bien comme je le disais, je "tiens" un topic NFL depuis quatre ou cinq ans maintenant sur un autre site de jeux et je me disais (à raison) qu'il y avait peut être des fans ici aussi. Et comme il y a un topic sur le soccer ou sur le rugby, j'ai décidé de relayer mon "papier" ici.

On m'a déjà conseillé de tenir un blog... mais... paradoxalement, j'ai la flemme !

heart
A part ça, en parlant de geste sale, Vontaze Burfict vient (enfin) d'être suspendu pour la saison par la ligue. Habitué des "dirty plays", Burfict s'est encore distingué hier soir par un méchant placage casque contre casque sur un adversaire neutralisé. Franchement moche (je n'ai pas vu le geste en direct, je ne l'ai découvert que ce matin):

Burfit, dirty hit vs Colts

Quand on sait que ce mec a déjà écopé de plus de 4M de $ d'amende depuis le début de sa carrière pour ses mauvais gestes. C'est un super défenseur, mais il ne sait pas se tenir. Je ne pleurerai pas sa suspension !
My top
No board game found
boby0ne
boby0ne
Ah oui je n'avais pas vu. Clairement c'est volontaire. Tant mieux pour la suspension, c'est le genre de geste à bannir pour que ce sport progresse. Je vois quand même de plus en plus de défenseurs faire l'effort de faire des beaux plaquages et c'est bien plus classe.
Tiens une petite stat du weekend: Frank Gore a passé les 15000 yards en carrière. Il devrait réussir à passer top 3 avant la fin de la saison. Je ne connais pas les personnes devant lui dans le palmarès mais j'aime bien Gore. C'est un vrai RB qui va grignoter les yards. Pas forcément le plus spectaculaire mais peut être le plus traditionnel. 

 
boby0ne
boby0ne
Pour faire le lien avec les jeux, vous jouez à des jeux de foot US? Jeux de société ou jeux vidéo? J'ai eu ma période Madden sur PS3 mais je ne joue plus à la console. J'aimerai bien je pense un jeu de simulation sur le foot US, genre management d'équipe sur du long terme. J'avais recherché brievement mais sans etre convaincu. 
Uphir
Uphir
Ah ouaip, j'ai oublié de signaler dans mon résumé les 15.000 yards de Frank Gore; quand on sait les impacts que prennent les runnings, et lui à 36 ans, il continue de pousser à travers les tranchées. Increvable ce gars ! Respect !

Côté jeux et foot U.S, on va dire que le duo Madden (sur Mégadrive à l'époque) / Blood Bowl a été un complément indispensable à ma passion pour ce sport. On était au début des 90's, et je me nourrissais (gavais ?) du premier Madden sur console (j'écoutais le titre du générique en boucle), des matchs de Blood Bowl (surtout le fluff de la deuxième édition avec sa N.A.F, pendant fantasy de la N.F.L avec des parentés évidentes; Darkside Cowboys, Orcland Raiders, etc.), et bien sûr des matchs sur Canal enregistrés sur des V.H.S pourries !

yes
Par la suite, j'ai acheté Madden quasi chaque année jusqu'au début des années 2000, parfois sur console, parfois sur P.C (puisqu'à l'époque, il sortait sur ce support). J'ai fait un gros break, et plus récemment j'y ai rejoué sur PS3 et PS4 mais chaque année, je l'achète... et au final y joue très peu par manque de temps. Je ne retrouve pas les sensations du terrain, ou même des redif' télés.

Blood Bowl reste un de mes jeux de plateau favoris, et chaque dimanche, devant la NFL, je me dis que je me referai bien une grosse ligue, avec ses rivalités, ses équipes vedettes, ses stars, etc.

A part ça, c'est un peu le désert; j'ai cherché en petits jeux Androïds un "foot U.S manager", mais n'est rien trouvé de convaincant. J'ai joué un peu à Rival Stars College Football, mais je me suis vite lassé.

Côté plateau, je n'ai rien vu de convaincant à part peut-être Flip Football, mais je l'ai manqué. En espérant une réédition de la boite "de base".
My top
No board game found
Agone
Agone
Merci pour tes CR Uphir ! Je ne participe pas trop car j'essaie de voir tous les matchs ... et ça me prend la semaine ^^

Concernant mes p'tits Broncos ... bah c'est pas foufou  ;op   On est à 0-4 ... mais on est peut-être l'équipe à 0-4 qui joue le mieux ! lol

Côté "pas ouf", Chubb est out pour la saison, Harris semble vouloir partir et Sanders ne semble pas heureux.
Nos ILB sont fantomatiques contre la course et notre secondary n'est pas très régulière.

Côté "c'est pas la mort", la OL ne se débrouille pas trop mal (exception Bolles qui n'est pas au niveau), Fant commence à comprendre le niveau NFL et les WR/RB ne sont pas mauvais.
Mention spéciale à Risner que je trouve au top pour ses premiers matchs.
Et nous allons pouvoir voir ce que valent Reed et Hollins en ROLB.

Côté "j'sais pas quoi en penser", Flacco alterne le bon et le mauvais (interceptions vraiment abusées). Ce n'est clairement pas notre QB de l'avenir. Je me demande si Lock aura sa chance si on fini par choisir dans le top 5 en avril prochain.

Une saison de toute manière à "oublier", au cours de laquelle sortir 3-4 victoires va être l'objectif (calendrier très compliqué).
My top
No board game found
Uphir
Uphir
Voir tous les matchs ? Gourmand !
Mais ouais, sale news pour les Broncos avec la blessure de Chubb. Lui qui avait ouvert son compteur de sack dimanche. Pas de chance ! J'ai bien aimé le match de Fant, mais je n'ai pas été surpris; il était très bien coté parmi les prospects à son poste. J'ai découvert, et beaucoup aimé, Courtland Sutton. Vous tenez un bon petit jeune là.

Pour être tout à fait exhaustif, dans le Monday Night Football, les Steelers ont débloqué leur compteur de victoire en venant à bout des Bengals, 27-3. Cincinnati m'avait favorablement impressionné lors de son match d'ouverture en faisant plus que résister à Seattle, mais depuis, il faut reconnaitre que la faiblesse de l'effectif annoncée par tous les observateurs est flagrante. Pittsburgh a joué du old football; grosse défense, beaucoup de courses et de passes courtes, et face à ces Bengals, ça suffit largement.

Sinon, j'ai vu passer aujourd'hui un article qui annonce que la Californie a décidé d'ouvrir la boite de Pandore; désormais, les athlètes universitaires pourront être rémunérés, ce que la NCAA a toujours refusé. Il ne s'agit pas de rémunération directe mais a priori, ils pourront toucher de l'argent sur le droit à l'image et par des contrats de sponsoring privés. C'est une vraie révolution dans le système sportif universitaire, même si on attend la réaction de la NCAA... mais la Californie pèse lourd avec des facs de renom sur le plan sportif (UCLA, pour n'en citer qu'une); on imagine mal une exclusion des facs dans l'illégalité.

Le système sportif universitaire américain a déjà généré pas mal de scandales, et à côté de ça, le championnat universitaire de foot US rapporte énormément d'argent et rempli des stades de plus de 100.000 personnes. Je ne suis pas sûr qu'introduire encore plus d'argent va améliorer les choses.

Ouest France - Une révolution venue de Californie

Si vous avez une vingtaine de minutes, il y a ce reportage assez sympathique sur le sujet, et qui suit un modeste joueur d'une modeste fac. C'est assez éclairant je trouve...

Touchdown - la vie d'étudiant sportif américain
My top
No board game found
Uphir
Uphir
On me spoile pas le match de cette nuit, hein ! Je le regarde ce soir en replay. Un Seahawks-Rams, je manquerai ça pour rien au monde ! Même si je m'attends à une défaite...
My top
No board game found
NaHO
NaHO
Uphir dit :On me spoile pas le match de cette nuit, hein ! Je le regarde ce soir en replay. Un Seahawks-Rams, je manquerai ça pour rien au monde ! Même si je m'attends à une défaite...

Je confirme, à la fin de la partie y a eu une défaite.

boby0ne
boby0ne
Merci pour cette réponse. J’ai regardé un peu BloodBowl mais à première vue je ne pense pas que c’est un jeu qui me conviendra. Idem pour les jeux mobiles, j’avais teste le même que toi mais on s’ennuie vite. Ce n’est pas grave, je me contenterai des matchs à la TV.

Très bon match hier soir, avec du suspens et de belles actions offensives et défensives. A la TV ils ont donné une stat que j’ignorais, R. Wilson a commencé tous les matchs de son équipe depuis 2012. Etant un QB assez mobile c’est impressionnant. Ça veut aussi dire que malgré toutes ses courses, il sait très bien quand éviter de prendre un gros plaquage.
 
Default
NaHO
NaHO
boby0ne dit :
Très bon match hier soir, avec du suspens et de belles actions offensives et défensives. A la TV ils ont donné une stat que j’ignorais, R. Wilson a commencé tous les matchs de son équipe depuis 2012. Etant un QB assez mobile c’est impressionnant. Ça veut aussi dire que malgré toutes ses courses, il sait très bien quand éviter de prendre un gros plaquage.
 

Pour ça il est loin d'être stupide le Russel. Contrairement aux Vick, RGIII, Newton et autres dual-threats, Wilson bien qu'ayant les capacités ne se met pas forcément en position de risque. Je pense que ses coachs veulent aussi limiter son implication dans ce genre de stratégie pour l'épargner au maximum. Et quand il doit courir pour sa vie, il a tendance à s'échapper sur le côté ou à aller au sol avant qu'on ne puisse le découper en deux. Ce qui est un peu le défaut des QB qui ont été éduqué dans une stratégie full-dual threat en NCAA et qui au lieu d'éviter le choc en slidant baissent la tête et lèvent les épaules pour aller au contact. 

Uphir
Uphir
Pffff... quel match... mais quel match ! J'ai tremblé jusqu'au bout ! Victoire des Seahawks 30-29 face aux Rams, mais que ce fut chaud ! Pourtant, Seattle fait une excellente première mi-temps, à part la dernière minute trente ! Après un ballon perdu précocement sur la première offensive (fumble de Jaron Brown), puis une deuxième possession infructueuse, grâce à une énorme défense, la casse est limitée à deux coups de pied victorieux de Zuerlein: 0-6. C'est le moment que choisit l'attaque pour se réveiller; passe de Wilson pour Lockett dans le coin de l'end-zone... les bouts d'orteils du receveur trainent dans la peinture: 7-6. Puis, Wilson trouve D.K Metcalf absolument seul en terre promise: 14-6. Seattle joue bien, l'attaque performe, la défense stoppe tout, c'est le pied ! Arrive donc la fameuse dernière minute trente de ce premier acte. Seattle a une 4ème et 1 à jouer dans les 30 yards adverses, Pete Carroll choisit le coup de pied (j'aurai fait pareil)... sauf que Jason Myers manque le cadre. Résultat, les Rams repartent en speed offense, bénéficient d'une belle pénalité pour "roughing the passer" de Ezekiel Ansah qui (nous) fait mal sur ce coup là, et scorent: 14-13 à la mi-temps, tout est à refaire !

Sauf que le troisième quart-temps est à sens unique. Les Rams, qui ont la première possession, frappent d'entrée par l'intermédiaire de Todd Gurley, lequel, sur la possession suivante, double la mise (15 courses, 51 yards, 2 TDs). Entre temps, Wilson a quand même trouvé David Moore pour rester dans la partie (21-26) à ce moment là, mais l'attaque de L.A a clairement pris le dessus sur la défense de Seattle.

Début du 4ème quart-temps, chaque équipe passe un field goal (24-29), et suite à un stop défensif, Seattle récupère la balle. Russell Wilson (17/23, 268 yards, 4 TDs) mène un drive chronophage (aidé il est vrai par une pénalité très sévère de Clay Matthews à son encontre); finalement, sur une 4ème & goal à moins de 3 minutes de la fin, il trouve Chris Carson qui (nous) fait une belle frayeur en jonglant le ballon alors qu'il est seul dans l'en-but avant de finalement le maitriser. Touchdown Seattle, 30-29 (conversion à 2 points manqués).

On pense alors le match bouclé quand sur la série suivant, Tedric Thompson réussit une incroyable interception sur Jared Goff (29/49, 395 yards, 1 TD, 1 Interception), mais l'attaque des locaux ne parvient pas à trouver le first down salvateur, et la balle revient aux Rams pour l'offensive de la dernière chance... et cette attaque se passe bien, très bien, trop bien. A 11 secondes de la fin, L.A est à portée de kick, mais ils encaissent un delay of game surprenant qui fait passer la distance de coup de pied de 39 à 44 yards. Carrément dans les cordes de Greg Zuerlein, l'un des meilleurs kickers de la NFL. Oui mais voilà, le coup de pied passe à quelques centimètres à l'extérieur des poteaux !

Seattle peut savourer; les voilà premier de la division, en attendant le match des 49ers dimanche soir !

yes
Je vous rejoins complètement sur l'intelligence de Russell Wilson qui, lorsqu'il sort de sa poche, slide systématiquement avant le contact. Certes, on a parfois l'impression qu'il pourrait aller chercher le first down (cela s'est vérifié encore hier soir), mais en attendant il se protège et est là à chaque match. A noter qu'il est pour le moment dans une forme extraordinaire; 114 passes complétées sur 156 tentées, 1.409 yards, 12 TDs, 0 Interception, 126.3 de rating. Tout simplement sa meilleure saison pour le moment ! Les spécialistes en parlent comme un candidat très sérieux au MVP.
My top
No board game found