51
réponses
6
followers
By : el payo | Thursday, October 10, 2019 at 11:41 AM
Le Zeptien
Le Zeptien
Ah ben bravo ! Comptabiliser Bill et le buveur de choppe dans les acteurs recrutés... ! trop fastoche.  Sinon bravo pour cette partie malgré cette tric... heu....étourderie. Pas certain en effet que faire un peu de tout soit la bonne option. Pour bien figurer c'est possible, mais pour l'emporter régulièrement, j'ai un doute. Dans ma dernière partie (mais on jouait avec l'extension), j'ai posé seulement 4 ou 5  décors (dont deux dorés). J'ai mis l'accent sur les costumes (dont 3 dorés) et les chapeaux (4 au total). Pas de cartes objectifs non plus... je termine quand même 1ier à égalité. 

Vous faites combien de points ? 
My top
No board game found
Proute
Proute
Le Zeptien dit :Ah ben bravo ! Comptabiliser Bill et le buveur de choppe dans les acteurs recrutés... ! trop fastoche.  Sinon bravo pour cette partie malgré cette tric... heu....étourderie. Pas certain en effet que faire un peu de tout soit la bonne option. Pour bien figurer c'est possible, mais pour l'emporter régulièrement, j'ai un doute. Dans ma dernière partie (mais on jouait avec l'extension), j'ai posé seulement 4 ou 5  décors (dont deux dorés). J'ai mis l'accent sur les costumes (dont 3 dorés) et les chapeaux (4 au total). Pas de cartes objectifs non plus... je termine quand même 1ier à égalité. 

Vous faites combien de points ? 

Ben moi j'ai fait 21 en trichant, donc 19 (ou 20 si j'en avais du coup pris un autre), monsieur Proute 19 et le troisième larron 9 (il a beaucoup moins l'habitude que nous de ce genre de jeux).

Mais pour l'instant, du haut de cette minuscule expérience de deux parties, j'ai l'impression que si on peut faire une partie sans mettre l'accent sur les décors (en les prenant juste pour éviter de descendre trop bas sur la piste d'ambiance, par exemple), ça doit être une autre paire de manches de négliger les costumes, parce qu'ils aident bien à avancer sur plusieurs axes : livres, prestige et pistes des actes, sachant que chaque costume achevé qui est à au moins 6 nous récompense au moins deux fois, voire trois.

Tandis que les décors, je les vois plus présents pour donner un coup de pouce çà et là que pour vraiment faire du prestige (j'ai même re-feuilleté la règle pour voir si je n'avais pas loupé quelque part une attribution de points pour les décors à la fin, mais non).

Quant aux objectifs, si on reste sur les costumes/actes, ça doit être difficile d'en prendre beaucoup étant donné le besoin de financement par la reine. Et en plus il faut arriver à les remplir, et ils sont assez variés pour que ça me semble assez difficile de mettre en place une production de livres autre que la reine, et en parallèle développer trois ou quatre axes qui rempliront les divers objectifs tirés. Pas évident, tout ça.

Je pense que mes parties ne seront pas trop difficiles tant que monsieur Proute continuera d'être intéressé par les décors et qu'il les privilégiera sans doute dans l'ordre de ses actions, me laissant le champ libre pour autre chose si j'ai misé plus d'actions que lui, mais quand il s'en lassera, ce sera une autre paire de manches.

Le Zeptien
Le Zeptien
Les décors peuvent être aussi une source de financement (les niveaux 2), comme les costumes terminés. Chaque sous gratté a de l'importance, parce que -2 points, ça peut faire mal.
21 ? Oui, comme nous donc sur la dernière partie. Les joueurs expérimentés, si je ne me trompe pas, jouent la victoire plutôt vers 25.
Mais restent-ils encore des joueurs expérimentés de Shakespeare sur ce forum ?...um...um...mm...(l'écho dans une pièce bien vide)  
Les décors, c'est potentiellement 5 points, 7 si tu remplies avec l'objectif qui va bien et plus encore avec les objectifs de valeurs. Si en plus tu places quelques dorés...
Un point de règles que ratent parfois par les débutants : vous n'oubliez pas de reculer sur la piste d'ambiance si il reste des tuiles 3 non acquises ? 
My top
No board game found
mumut
mumut
Proute dit : Deuxième partie pour nous, et on ne peut pas encore dire qu'on en soit à choisir l'action pour ça, 

Oh ça c'est assez facile à comprendre, mais pas une vérité absolue non plus.
euh .... est-ce que ça rentre dans le cadre du spoiler-alert d'El Payo te concernant ? Si tu ne veux pas savoir pourquoi je pense que le premier à choisir un acteur le fait en souvent pour se placer en premier sur la piste d'initiative et le découvrir toute seule, passe ce message et écris «Longue vie au Putsch» :)








Encore là ?
En général, il y a une course pour avoir le meilleur recrutement, les meilleurs costumes ou les meilleurs éléments de décors. Premier arrivé, premier servi C'est d'ailleurs tout le sel du jeu et de ce choix cornélien de la première action : que prendre et surtout que laisser aux autres ? Rien que d'en parler je ressens encore la frustration d'avoir choisi telle l'action au détriment des autres.
A part Hamlet, Othello et Béatrice, choisir un acteur impacte rarement directement les autres joueurs (après ça se discute pour Cléopatre) et réaliser l'action qu'il propose n'est pas une urgence. Donc choisir de ne pas venir embêter les concurrents dans la course aux décors/costumes/recrutements et de s'en priver n'a souvent qu'un seul but : être premier sur la piste d'initiative avec tout ce que ça engendre.
C'est d'ailleurs pour ça que j'aime bien Béatrice et que je l'engage souvent pour être premier à l'initiative tout en réduisant ma frustration en empochant une belle pièce de costume. Othello et Hamlet calment moins la frustration mais donne la satisfaction d'avoir été nuisible :)

ocelau
ocelau
Les stratégies costumes ou décor sont valables l'une comme l'autre, même s'il est naturel de trouver les costumes plus fort au début. On peut tout à fait suivre l'une de ces voies et quasiment occulter l'autre. C'est surtout vrai dans le sens costumes avec très peu de décor.

Souvent au début on veut trop lutter contre les malus des décors à 3, donc on essaie d'en prendre un peu. En fait ça se gère bien même sans en prendre, il faut évaluer la répartition au fur et à mesure des tours et les possibilités de compenser une perte d'ambiance par l'activation d'un personnage ou l'utilisation d'un décor à 4 (qui , montant de 2 l'ambiance, compense 2 décors à 3).

La difficulté avec les décors, c'est qu'il faut monter graduellement et ne pas chercher à aller trop vite avec des petites valeurs. Niveau scoring, ça score facilement les 5 PV de base (décor rempli) , ensuite il y a matière à grapiller grâce à l'ambiance : soit on gagne des plumes qui font progresser sur les pistes, soit on gagne des PV directs. 
Enfin quand je joue décor, souvent je prends un orfèvre qui permet d'aider à monter et donne des PV en plus (inversement , je prends peu souvent l'orfèvre avec une stratégie costume).

Bon et bien-sûr entre ces deux stratégies extrêmes , il y a tout un ensemble de nuances/variation.laugh
(et effectivement de mémoire une victoire c'est plutôt autour de 25 Pv avec la pratique)
Proute
Proute
@Le Zeptien et ocelau : non, nous n'avons pas oublié ce qui arrive quand on laisse traîner des décors à -3. Du moins moi je n'ai pas oublié, parce que ma scène en était pleine et que les autres les négligeaient. Mais aussi chaque fois que j'hésitais à prendre un décor à 4, j'étais déjà bien avancée sur la piste d'ambiance et je préférais donc en prendre un à 3 pour faire reculer les autres.

@mumut : merci pour le spoil alert, je lirai donc ton message plus tard, dans quelques parties. Ce que je peux déjà dire, c'est que pour moi la place sur la piste d'initiative sert bien entendu à régler les égalités de mise, mais aussi à passer en premier lors de la répétition en costume et donc à avancer en premier sur l'acte II (le jaune) (dans notre partie, j'ai de toute façon été devant sur l'acte jaune puisque j'avais bien travaillé pour y arriver). Pour l'instant, je n'ai pas vu d'autre intérêt à être bien placée sur l'initiative, peut-être que quelque chose m'a échappé.


Dans le cas de l'ambiance et de l'achèvement des costumes, je ne me rends pas bien compte encore de ce qui est le plus lucratif : prendre la plume/les sous ou prendre du prestige. J'imagine que c'est variable selon la stratégie qu'on adopte, mais c'est pour moi difficile de trancher, même si l'un (la plume et les sous) me paraît plus confortable que l'autre (le prestige, mais sans la plume ni les sous).

Et en effet, j'ai eu cette impression (qui n'en est qu'une pour le moment) que l'orfèvre gagnait plus à être pris avec une envie de décors que de costumes.
Femto
Femto
Bonjour ! 

Je passe de moins en moins dans le coin (...coin...🤡), mais coïncidence j'ai ressorti ce week-end Shakespeare en duo contre madame.

On est partis avec l'extension, je trouve sympa d'utiliser les cylindres non misés et de souvenir ça a tendance à créer des parties assez uniques avec quelques surprises (ce qui a été le cas de cette partie). Le jeu de base se suffit à lui même, mais là où je le trouve un peu "carré" (ce qui n'est pas un défaut) je remarque que l'extension donne un coté plus opportuniste que j'aime dans les jeux.

Je me suis étonné de la vitesse à laquelle j'ai re expliqué les règles. Tout s'imbrique logiquement dans ce jeu...bon à part peut être le coup du premier acteur activé pour la piste d'initiative qui est une vrai épine ...

Je vois que je ne suis pas le seul à oublier ce point mais j'ai une théorie (pour ce qui est de mon mon cas) du pourquoi on oublie. Je pense que c'est dû au fait que j'oubliais simplement de vider la piste d'initiative. Après avoir misé et départagé les égalités si besoin, il faut penser impérativement à vider cette piste en décalant les disques vers la droite à coté des actes (ne surtout pas les mettre en dehors du plateau). Un acteur quand on l'active, on avance forcément sur un des actes,  avec les disques décalés à coté des piste actes on devrait tilter qu'il faut faire quelque chose avec... Les mettre en dehors du plateau c'est un coup à les oublier, et en les laissant sur la piste d'initiative avant de commencer la journée on ne pense pas à les bouger car ils sont dans un emplacement qui est censé les accueillir. 

Pour ce qui est de la partie, j'ai commencé avec une costumière 8 et recruté rapidement sur les deux premières journées deux acteurs de l'extension qui ont uniquement deux emplacements de costumes (qui permettent d'avancer de deux sur une piste une fois costumés) pour avancer rapidement sur l'acte jaune et bleu.  A la première répétition en costume je me suis assuré 4 points et lors de la deuxième 5. J'ai fait beaucoup de costumes qui m'ont apporté de l'argent et points de victoire. J'ai même pu costumer mon joli ours empaillé qui me permettait de faire la première action de la journée et lui ait mis un joli chapeau :-D.

Madame de son coté était plutôt décors et théâtre et très peu d'acteurs pour ne pas dire quasiment que des figurants, elle a essayé de zapper le moral de ma troupe mais ça n'a pas vraiment fonctionné, je montais tellement rapidement sur mes actes que ça ne me dérangeait pas de reculer un peu (Falstaff est quand même venu donner un coup de main une fois). Il lui manquait clairement un bon acteur pour sublimer sa représentation et mettre en avant ce joli décor.

Je gagne 29 à 17. C'est mon meilleur score et fallait que ce soit après avoir dépoussiéré le jeu :-D.

Dernier point complètement hors sujet, je ne sais pas par quels moyens on peut soudoyer et influencer les prochains jeux du club, mais j'ai aussi ressorti Les châteaux de bourgogne et c'était toujours aussi bon ! 
Liopotame
Liopotame
Une partie avec mon Hippopodame, avec backstage (c'est une évidence), avec plaisir (ça faisait quelques temps que nous n'y étions pas revenus), et avec les vraies règles du repos (surtout !). 

Pour faire plaisir à M. Le Zeptien je recrute Prospero au 1er tour, en plus je crois que je ne l'avais jamais joué. Je comptais sur les tours suivants pour trouver un personnage qui combotte bien, avec pour objectif de les costumer tous 2 avant la première répétition. Mon choix se portera rapidement sur Caliban qui est certes moche mais dont l'action est intéressante (+1 jaune et bleu) et le pouvoir de répétition méchant (l'adversaire recule sur un acte... 2 fois donc grâce à Prospero). Dommage au tour suivant j'aurais pu recruter l'acteur qui permet de piocher des cartes objectifs à la répétition, cela aurait pu être très fun avec Prospero mais à ce stade je n'étais pas sûr d'avoir le temps de le costumer décemment avant la répétition (et j'ai toujours des réticences à embaucher des acteurs à 5).

Ma partenaire mais néanmoins adversaire part de son côté avec Ophelia pour acquérir de nombreux jetons +3. Plus tard elle recrutera l'Ours qui lui donne systématiquement la première action du tour. Je le lui ai laissé volontairement car la dernière fois que je l'avais recruté elle avait râlé... Je crois même qu'on l'avait écarté lors d'une partie suivante. Heureusement pour moi elle ne l'utilise pas de manière à anticiper mes coups et m'embêter ce qui fait mes affaires. Elle ne cherche plus du coup à être première joueuse, c'est dommage, c'est tellement violent de pouvoir faire les 2 premières actions à la suite. 

Pas trop de batailles sur l'achat de décors et de costumes car les artisans les plus forts tardent à se manifester, donc malgré quelques blocages nous parviendrons à récupérer ce qui nous intéresse. Pour sa part elle va davantage se concentrer sur les costumes et moi sur les décors. Je ne costumerai d'ailleurs que Prospero, Caliban et un troisième larron ce qui me limitera dans mes progressions lors des répétitions, mais ces acteurs me permettent de bien monter sur les actes en dehors. Pour mon Hippopodame c'est l'inverse (sauf que je la fais descendre de 2 à chaque répétition ). Comme toujours, elle délaisse la piste jaune partant du principe qu'à 2 elle aura forcément le point de la seconde place, donc un différentiel de 0 si elle n'a pas avancé. À force je la connais et je peux jouer en fonction 

Le personnel en coulisse n'aura pas non plus été trop sollicité, ils n'arrivaient pas vraiment au moment où on en avait le plus besoin. 

Nous terminons avec des scores de 25 pour moi et 20 pour elle, il me reste 1 pièce donc je suis assez satisfait de mon optimisation. 

Je me rends compte aussi que certes backstage est excellent pour les coulisses, mais les nouveaux acteurs sont eux aussi assez géniaux car ils amènent tous de nouvelles manières de faire les choses (dont de l'interaction directe pas excessivement méchante mais suffisamment pour faire couiner). 
 
Liopotame
Liopotame
Et vous, vous le trouvez comment l'Ours ? Trop fort ? Équilibré ? 
Proute
Proute
Liopotame dit :Comme toujours, elle délaisse la piste jaune partant du principe qu'à 2 elle aura forcément le point de la seconde place, donc un différentiel de 0 si elle n'a pas avancé. À force je la connais et je peux jouer en fonction 

Mais si tu n'avances pas au moins jusqu'à la 4e case de la piste jaune, tu as -1, non ?

Liopotame
Liopotame
Proute dit :
Liopotame dit :Comme toujours, elle délaisse la piste jaune partant du principe qu'à 2 elle aura forcément le point de la seconde place, donc un différentiel de 0 si elle n'a pas avancé. À force je la connais et je peux jouer en fonction 

Mais si tu n'avances pas au moins jusqu'à la 4e case de la piste jaune, tu as -1, non ?

Oui, tu perds 1 pv sur les trois premières cases, mais comme le second sur la piste gagne 1 pv ça fait au final 0 pv (même si je trouve ça pas terrible angry)

Femto
Femto
Liopotame dit :
Proute dit :
Liopotame dit :Comme toujours, elle délaisse la piste jaune partant du principe qu'à 2 elle aura forcément le point de la seconde place, donc un différentiel de 0 si elle n'a pas avancé. À force je la connais et je peux jouer en fonction 

Mais si tu n'avances pas au moins jusqu'à la 4e case de la piste jaune, tu as -1, non ?

Oui, tu perds 1 pv sur les trois premières cases, mais comme le second sur la piste gagne 1 pv ça fait au final 0 pv (même si je trouve ça pas terrible angry)

Effectivement...j'ai vérifié la règle au cas où, voir s'il y avait un point tordu du genre "faut avoir passer les 3 premières cases si on veut espérer le point" .

Pour ce qui est de l'ours je pense qu'il est effectivement un peu plus "pété" à 2 joueurs que à 4. Si tu mises bien tu fais deux tours au début de la journée avant l'adversaire.

ais ce n'est pas la seul carte qui semble puissante, on en parle de Richard III ? De mémoire certes il coûte 5, mais si tu le costumes assez vite pour éviter de descendre ton ambiance tu montes sur les 3 pistes très vite. Si tu arrives à combiner avec la carte backstage qui permet de re activer un acteur c'est jackpot.

Proute
Proute
Femto dit :
Liopotame dit :
Proute dit :
Liopotame dit :Comme toujours, elle délaisse la piste jaune partant du principe qu'à 2 elle aura forcément le point de la seconde place, donc un différentiel de 0 si elle n'a pas avancé. À force je la connais et je peux jouer en fonction 

Mais si tu n'avances pas au moins jusqu'à la 4e case de la piste jaune, tu as -1, non ?

Oui, tu perds 1 pv sur les trois premières cases, mais comme le second sur la piste gagne 1 pv ça fait au final 0 pv (même si je trouve ça pas terrible angry)

Effectivement...j'ai vérifié la règle au cas où, voir s'il y avait un point tordu du genre "faut avoir passer les 3 premières cases si on veut espérer le point" .
 

Intéressant. Je pensais effectivement qu'il fallait avoir passé ces trois premières cases pour espérer avoir le point.

el payo
el payo
Effectivement la piste jaune est moins disputée à 2 joueurs, mais pour peu qu'un des joueurs avance d'au moins 3 cases, ça fait quand même 2 PV d'écart si l'autre ne réagit pas. C'est beaucoup à ce jeu.
Le Zeptien
Le Zeptien
Et bien hier soir, nouvelle offrande Shakespearienne, cette fois à 4 joueurs, tous connaissant les règles et chose étrange... on a pas dépassé les 19 points ! Oui, deux terminent à 19, deux à 18...
On a joué à nouveau avec l'extension ; dans cette partie, les tuiles plombant l'humeur ont souvent rejoint les cartes coulisses et leur effet fut appliqué plusieurs fois... c'est simple, j'ai calculé que sur les 6 tours, j'ai perdu ainsi 4 points à cause de l'ambiance. Je marque 3 points grâce aux cartes objectif, mais pour une fois, j'avais pris aucun élément doré, et j'ai pratiquement pas joué sur les décors. Donc finalement, avec 18, je m'en sors pas si mal même si je suis assez déçu quand même. 

En tout cas, un nouveau bon moment ludique avec l'un des meilleurs jeux édité par Ystari. 
My top
No board game found
beri
beri
Tiens hier, sans même savoir que c’était le jeu estampillé Verveine, j’ai ressorti Shakespeare.

On a joué avec les ajustements maison suivants :
- lors de la phase d’ambiance, je reçois, en plus, tous les bonus/malus situés entre ma position actuelle et la position neutre
- l’objectif thunes demande 1 et 3 thunes au lieu de 2 et 5
- les points de décor sont comptés en fin de partie

On n’a pas joué avec les ajustements maison suivants, car j’avais trois débutants à la table :
- la reine ne rapporte que 3£
- le malus pour non-paiement d’une personne est de 1-2-3 PV selon son coût

Je l’emporte largement, à l’expérience sans doute (41e partie), avec un décor plein et un seul costume achevé.
fati 2020
fati 2020
Beri, la partie s'est faite à 2J?
Pourquoi tous ces aménagements maisons?
My top
No board game found
claybrook
claybrook
Une partie à deux (avec extension). Ma partenaire connaît le jeu mais n'y a pas joué depuis longtemps.

Le début de partie nous pousse à délaisser les costumes, la première costumière ne montrant le bout de son nez qu'au début du tour 4!

Je pars en premier sur les décors, ma partenaire décidant d'y aller en réaction mais trop tard. Elle score grâce à l'orfèvre et tente de jouer sur les chapeaux quand cela est possible. La clé de la partie sera sans doute sa difficulté à miser peu d'actions. Je remporte 5 points sur 6 possibles de ce fait. J'ai également cherché à m'adjuger l'initiative le plus souvent possible et notamment lors des tours 4 et 6.

Je l'emporte finalement 27 à 23. J'ai bien envie d'en refaire une autre!
Antoinette
Antoinette
Une partie à deux (avec Backstage) et deux stratégies différentes :


- Je pars sur la construction de décor et de récupération des jetons +3 que j'aime beaucoup, utilise beaucoup le backstage et embauche très peu d'acteurs au final (Juliet, Mercutio et un figurant).
- Mon partenaire lui part sur un mixte de tout : des costumes, de l'or, des chapeaux, un sprint sur le décor à la fin, un ouvrier permettant de récupérer les éléments de décors et de costumes dans la défausse...
- Je perds pratiquement toutes les phases de mise, souvent des égalités perdues parce que placée seconde sur la piste d'initiative.

Mon adversaire a rapidement pris le dessus et accumulé des bougies, je crois qu'au jour 3 il devait en avoir 5 de plus que moi. Petit à petit je l'ai rattraper et nous finissons à 27 pour moi et 26 pour lui. Cela s'est joué sur le décompte du dernier acte du jour 6. C'était tendu !