This game has been added to the database at Jan 22, 2013

edition 2013

Standalone
7
réponses
1
follower
By : el payo | Monday, February 11, 2019 at 12:05 PM
Default
el payo
el payo
Bienvenue au club !

Et bienvenue à bord du vol à destination de Bora Bora !

Pendant un mois (du 10er février 2019 au 10 mars 2019) nous allons pratiquer, explorer, commenter et mettre en lumière le jeu Bora Bora. Un bon gros jeu d'un des maîtres allemands du genre, Stefan Feld. 

Vous êtes tous invités à participer; il vous suffit d'avoir ce jeu, de l'emprunter, de l'acheter ou d'aller le débusquer chez des amis. Vous organisez des parties et vous venez les commenter ici.
Les rapides analyses et les simples remarques sont tout aussi attendues que les compte-rendus précis et détaillés. Vous pouvez aussi partager vos impressions, poser des questions à propos de stratégie ou simplement communiquer votre enthousiasme ou votre ennui.
Le ressenti de chacun est légitime.


Retrouvez la liste des anciennes sessions, le programme des prochaines et plus d'infos sur ce projet en cliquant sur le lien suivant :
https://www.trictrac.net/forum/sujet/putsch-le-club-verveine-et-naphtaline


C'est parti !


 
Molmo
Molmo
Ah Bora Bora.

J'aime ce jeu qui a souffert, peut-être injustement, de sa comparaison avec Les Chateaux de Bourgogne.
Il y a tellement de paramètres, par où commencer ?

Déjà, les objectifs... faut-il absolument tous les faire ?
J'aurai tendance à dire qu'il faut toujours essayer de faire au mieux pour en remplir un maximum.
C'est un potentiel de 60 points tout de même sur l'ensemble de la partie (9 objectifs à 6 + 6 points pour avoir rempli ces 9 objectifs). Effectivement ça scripte un peu la partie, mais en louper, ne serait-ce qu'un, vous ampute de 12 points. Ce qui ne provoque pas la défaite, loin de là.
Et il y a toujours le dieu jaune, qui impute l'objectif de 2 points, mais permet de jouer l'objectif final tout de même.
Je pense tout de même qu'il ne faut pas jouer absolument un objectif qui irait trop à l'encontre de ce qu'on s'est établi comme stratégie avant (construire tous les batiments par exemple, qui me semble être assez intéressant à mettre en place très rapidement pour avoir un maximum de points)

Construire tous les batimentsn justement, c'est un potentiel de 36 points minimum (6 fois 4 points de bonus minimum sur les 2 derniers tours + 6 points pour avoir tout construit + 6 points pour avoir rempli les cases complètement) et 72 points maximum (6 fois 10 points sur les 2 premiers tours et 12 points de bonus).
Et en bonus : 6 actions feu. L'action feu fournissant également un tatouage ou un coquillage, c'est également un minimum de points offerts.
On a donc tout à construire pour un minimum de 42 points et un maximum de 78 points.

Contrairement à Chateaux de Bourgogne où l'intéraction est très indirecte, ici elle peut être plus forte, surtout si vous faites des lancers pourris.
Pour se prémunir de ça : Se placer souvent en première place (avoir beaucoup de tatouage, donc beaucoup d'hommes), avoir des dieux blancs et être très agressif sur les placements que veulent les autres joueurs.
Un 1 + dieu blanc, c'est l'action la plus forte du jeu à mon sens.

Le gros problème de faire beaucoup de 1 aux dés, c'est qu'une fois construit le batiment 1, c'est compliqué, et l'assistant à 1 n'est plus très fort (pourtant, baisser un homme ou une femme reste relativement intéressant, encore faut-il en avoir à baisser !)
Pour l'expansion, il faut prévoir le coup et éviter de se laisser des déplacements de grosses valeurs.

Dans mon idée, sur ce jeu, il faut toujours se dire "et si jamais je ne fais que des tirages pourris au prochain tour, comment je me débrouille ?". Il faut se garder des portes de sortie : un homme/femme à descendre, un déplacement pas cher, un batiment 1 ou 2 à construire, avoir un dieu blanc pour être agressif face aux adversaires (et inversement avoir un dieu bleu pour éviter les coups du sort qu'auraient des adversaires agressifs).


C'est tout pour l'instant, j'attends des réactions :-)
 
léo(nard)
léo(nard)
Tout à fait d’accord avec tout ça.
j’ajouterai peut-être même si ça semble évident:ne pas laisser un gaillard tout seul poser des prêtres et engranger du PV facile (je l’ai déjà vu)

j’en rajoute sur les objectifs,Rater 1 objectif n’est pas trop grave ,en rater 2 à plein tarif ça devient beaucoup plus embêtant donc prendre un dieu jaune (si possible)dés qu’on a un objectif compliqué et pour éviter les objectifs les plus compliqués il est vraiment important d’essayer d’etre bien placé dans l’ordre du tour ( ça sert aussi pour la pose de ses dés et le choix des bijoux ) .
Donc éviter d’être toujours à la traine dans la piste des tatouages-ordre du tour ,c’est pas bon du tout,du tout  :)

Bref je redis ce qu’a dit Molmo quoi...

 
My top
No board game found
Le Zeptien
Le Zeptien
Je ne me souviens pas d'une comparaison faite entre Bora-Bora et Les châteaux de Bourgogne qui aurait pu desservir le premier. De toute manière, ils ne boxent pas dans la même catégorie. Bora-Bora est plus technique, plus complexe, plus impitoyable que Les Châteaux de Bourgogne. Il est  aussi graphiquement quand même bien plus sympa. la variété des tuiles participe beaucoup à la richesse de ce jeu très feldien. 

Les mécanismes proposent en effet bien des moyens de lutter contre des jets "pourris"... si bien qu'il y en a pas vraiment si le joueur se donne assez de souplesse pour utiliser au mieux ses dés. L'action "Aller à la pêche" est rarement utilisée. 
On peut parler aussi des bijoux, qui peuvent être une source de points très intéressante et discrète. 
Je pense que la différence entre un joueur expérimenté de Bora-Bora et un joueur plus novice se fera entre autre sur le choix et l'utilisation au bon moment des cartes Dieux, mais aussi sur l'abandon ou non de certains objectifs et/ou le renoncement à des points bonus dans d'autres catégories de scoring.  

 
My top
No board game found
beri
beri
Rappel : Feld a pondu une mini-extension facile à fabriquer et qui peut sembler indispensable.

Le principe : quand je fais un double aux dés, je prends un schmick ; quand je fais un triple, j’en prends deux.
Quand je pose un dé, je peux défausser n schmicks pour modifier physiquement la valeur du dé que je pose de n.

Et rien à voir :
Tric Trac
https://www.boardgamegeek.com/image/3886147/bora-bora

 
léo(nard)
léo(nard)
Je l’ai et je l’utilise jamais !
on la trouve violente ou pour le dire autrement déséquilibrée :)

le graphique sort du centre d’essai nucléaire de Mururoa ?

Édit:d’ailleurs , j’ai l’esprit d’escalier ,comme je trouve cette mini extension pas terrible en l’état car sur six tirages de dés il est rare d’être vraiment gêné par des doubles ou triples dés de la même valeur et il existe déjà les dieux bleu et blanc pour corriger ça, par contre obtenir un bonus assez puissant par hasard ( et j’ai rien contre le hasard)à chaque double et 2 bonus à chaque  triplette, alors qu’un joueur avec un tirage de 1-2-3 va autant marner  me choque un peu, je me disais donc que ces jetons pourraient être achetés avec l’assistant pour 1 ou 2 points de dé .
faudra que je teste ça un jour.....

edit2: esprit d’un escalier à plusieurs étages, on peut utiliser les ouvriers des châteaux de bourgogne si on a les 2 jeux. Et pour la thématique on les renomme colons ou français ,comme on veut ...
My top
No board game found
christophej2
christophej2
Super jeu, ca fait un ptit moment que je n'ai pas joué effectivement.
Perso, la meilleure stratégie que j'ai trouvé, c'est:
Faire tous mes batiments, c'est primordial, l'action feu amène beaucoup de souplesse + essayer de faire tous mes objectifs (avec dieu jaune si nécessaire) .
Je peche sur quelques gros spots uniquement et si je peux compenser sur un perso qui permet de virer une paillote, c'est parfait. Je ne joue pas à chaque tour le tatouage, tant pis si je suis dernier, mais si je le joue, je le fais a fond pour scorer les 15 PVs si possible.
J'essaie de faire du coquillage mais c'est souvent la guerre pour les identiques chez nous donc j'essaie de maximiser mes gains mais je ne joue pas trop dessus.
Je pose mes pretres lors des 2 derniers tours, rarement avant

Voila a peu pret ce dont je me souviens.
Difficilement contrable