Infinity

Infinity

jusqu'à 1 joueur
Number of players
~
Age
~
Temps de partie
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Magic Bazar
L'avis de Tric Trac sur ce jeu
3689
réponses
136
followers
By : ston | Thursday, January 19, 2012 at 4:37 PM
Baudru
Baudru
Merci El Payo, mais je n'y arrive pas. Ca marche jusqu'à l'importation de fichiers, mais l'image n'apparait pas dans la médiathèque. C'est pas grave, je laisse tomber...
Merci encore pour le coup de main.
My top
No board game found
Baudru
Baudru

Comme vous l’avez constaté, je ne suis pas très doué pour les manipulations un peu complexes. Je vais donc me passer d’image pour mon petit commentaire sur les fameux Cahiers Des Charges, qui ne me semblent pas trop difficiles à analyser, et qui, à mon avis, ne valent peut-être pas trop le coup de s’y attarder très longtemps...
Concernant le premier CDC, j’invite ceux que ça intéresse à aller jeter un coup d’œil sur le secteur des Bornes Saint Martin à l’époque du début du jeu. Pour cela, aller sur le Géoportail Remonter le temps. Se placer sur les environs de Dabo, première photo aérienne de 1994 en noir et blanc. Cliquer sur le point orange juste au-dessus de Dabo. Une photo apparaît à l’envers, c’est-à-dire que le Nord est en bas. Ca tombe bien, c’est ce que l’on veut. Regarder au centre du quartier en bas à gauche de la photo, on aperçoit une petite clairière blanche en forme de trapèze (petite base à droite). Au milieu, il y a la maison forestière du Kempel. Zoomer un peu sur la clairière. On voit, nettement délimité par des chemins, une sorte de moineau confortablement assis sur la clairière qui lui sert de nid. La tête est à droite, avec un grand bec et une crête sur le crâne. Les BSM sont sur pile sur son ventre. On aperçoit même l’œil, une aile repliée et les deux pattes tendues vers l’arrière.
Vous y êtes ? 
Tout ceci est encore vaguement visible sur les images satellites d’aujourd’hui, à condition de mettre le Nord en bas, et surtout d’être attentif, car c’est beaucoup moins flagrant, la végétation ayant un peu évolué en 25 ans.
A la lumière de cette image, et de ce magnifique zozio, la dernière phrase de la première version du CDC devient limpide. L’oiseau et le nid sont évidents, et il y a fort à parier que le Père Méhus avait prévu de cacher son œuf dans le nid, à deux pas des célèbres Bornes Saint Martin. A quel endroit précis du nid, qui mesure tout de même environ 15000 m² ? Il faudrait probablement farfouiller autour de la formule : un I, deux L et un 9, soit Ill9. Peut-être 9 mètres en direction de l’Ill (rivière alsacienne), donc vers l’Est, à partir d’un point qui reste à identifier ? Ou un quelconque autre truc dans le genre ?…
Inutile de chercher davantage, car, pas de chance, au moment de lancer la chasse, un sponsor a licencié le Père Méhus sans indemnités. Max Valentin s’est donc vu contraint de casser son neunœuf et de changer de trésor.
Du coup, l’œuf devient une chouette, volatile qui ne ressemble pas trop à notre petit piaf sur son nid. Il convient donc de revoir la copie initiale en profondeur pour s’adapter. 
Moralité, Léon disparaît, la direction presque plein Nord devient « dos au ponant », donc vers l’Est, le nombre 13469696 s’évapore sans laisser de traces, le nombre 71721057 devient 71721075, le nid, occupé en plein milieu par la grosse maison forestière, devient franchement incompatible avec les Madits (au moins à 50 m d’une construction humaine), les BSM deviennent obsolètes, et la zone finale change de crémerie. Du coup, elle peut se retrouver n’importe où de préférence, sur un quelconque terrain public à au moins 100 km de la mer…
La deuxième version du CDC est grosso-modo conforme à ce que l’on connaît déjà. Les indications écrites fournies à Michel Becker sont très succintes, mais il est infiniment probable qu’il y a eu une multitude d’indications orales, qui resteront définitivement inconnues de tous, sauf de Becker. Donc, cette version n’apporte pas grand chose. Tout au plus sélectionne-t-elle une série d’indices qui sont probablement les plus incontournables. Sans plus…
Bref, en gros, on en reste à peu près au même point qu’avant la publication de ces machins…
My top
No board game found
enpassant
enpassant
Donc en clair la chouette dort toujours.
My top
No board game found
Bobby
Bobby
Et toujours pas de news de Ston en ce début d'année!
C'est peut-être la phase d'hibernation avant le retour sur le terrain aux beaux jours?
My top
12 ans et +
9,0
315 avis
10 ans et +
8,2
149 avis
6 ans et +
8,8
30 avis
12 ans et +
9,4
5 avis
10 ans et +
7,1
205 avis
12 ans et +
9,1
33 avis
Chakado
Chakado
J'ai pensé à lui pendant mes vacances à Dijon ce Noël...

Tric Trac
My top
14 ans et +
7,9
103 avis
12 ans et +
9,0
410 avis
12 ans et +
9,3
17 avis
14 ans et +
8,8
34 avis
14 ans et +
8,8
52 avis
12 ans et +
9,1
221 avis
Bobby
Bobby
Baudru je suis allé voir tes indications.
Pour être sur : le point orange au dessus de Dabo est bien celui ci? : https://remonterletemps.ign.fr/telecharger?x=7.244811&y=48.660697&z=14&layer=GEOGRAPHICALGRIDSYSTEMS.MAPS.SCAN-EXPRESS.STANDARD&demat=DEMAT.PVA$GEOPORTAIL:DEMAT;PHOTOS&missionId=missions.4981545

Ce qui te donne l'image : Tric TracEt donc l'oiseau au milieu du quartier en bas à gauche :
Tric Trac
C'est bien ça?

Edit :
le lien de la maison forestière sous google maps : https://goo.gl/maps/1TunvrmjNmx6VusJ7
(comme précisé c'est à l'envers par rapport à la photo qui a le nord en bas)
My top
12 ans et +
9,0
315 avis
10 ans et +
8,2
149 avis
6 ans et +
8,8
30 avis
12 ans et +
9,4
5 avis
10 ans et +
7,1
205 avis
12 ans et +
9,1
33 avis
enpassant
enpassant
On cherche une chouette, pas un archéoptéryx.
My top
No board game found
Bobby
Bobby
Le monsieur au dessus dit qu'il cherchait un moineau (la première idée pour la chasse selon sa théorie).
Bon là certes le moineau a une grande queue tel que je le vois.... c'est plutôt un paon même... yesC'est pour ça que je demande confirmation
My top
12 ans et +
9,0
315 avis
10 ans et +
8,2
149 avis
6 ans et +
8,8
30 avis
12 ans et +
9,4
5 avis
10 ans et +
7,1
205 avis
12 ans et +
9,1
33 avis
Baudru
Baudru
Bonjour Bobby,
Oui, c'est bien cela. Moi, je n'ai pas tenu compte de la longue queue, mais pourquoi pas... Dans cette première version,  l'important était l'oiseau, le nid et surtout l'œuf. Le type d'oiseau était plus secondaire. En tout cas, ce qui est certain, c'est que ce n'était pas une chouette...
My top
No board game found
Bobby
Bobby
Je me disais qu'avec le confinement il y en a qui ont du avoir le temps de bosser de nouvelles hypothèses.
Maintenant que la limite des 100km saute va t'on avoir un rush des chouetteurs pour aller creuser dès le 2 juin?

En tout cas si vous croisez un mec avec une pelle en vous baladant en forêt vous pouvez lancer un "hou hou" (si vous savez imiter une chouette), ça peut lui faire plaisir! (en espérant que ce soit bien pour ça qu'il se ballade avec une pelle...)
My top
12 ans et +
9,0
315 avis
10 ans et +
8,2
149 avis
6 ans et +
8,8
30 avis
12 ans et +
9,4
5 avis
10 ans et +
7,1
205 avis
12 ans et +
9,1
33 avis
Indygof
Indygof
Bonsoir à tous,

Je dois dire que je suis de très loin cette chasse depuis une grosse quinzaine d'année. Jeune quarantenaire j'avais dû entendre parler de ce jeu dans mon adolescence à la télévision, ou dans un magazine TV...

Je ne suis pas du tout chercheur, je n'ai aucune patience. Par contre je pense être assez bon pour synthétiser et j'ai un bon feeling avec les méthodologies de création en général. Avec internet je me suis penché épisodiquement sur les théories, me procurant cartes et faisant des tests à partir des hypothèses glanées ci et là (je n'aurais jamais trouvé les énigmes moi-même...).

Depuis 2012 j'ai une vie qui me permet de moins flâner, je ne vais donc jeter un coup d'œil sur les forums que tous les 1 à 2 ans histoire de voir ce qui a bougé.

Mon analyse de néophyte n'engage que moi mais intéressera peut-être quelqu'un : 
Peu importe que cette chouette soit encore "plantée" là depuis tout ce temps ou pas, peu importent les problèmes juridiques, la solution n'a pas été trouvée.

Car je pense que cette solution doit être une évidence. Là encore ça n'engage que moi, mais si je faisais une chasse au trésor nationale, peu de chances qu'elle se termine en bas de mon immeuble à Trifouilli ou à 5 mètres de la flaque d'eau de la forêt du coin sans que cet immeuble soit notable, ou que le lieu dispose d'indices repérables et évidents.

Autre de mes points de vue ayant son importance : les solutions aux énigmes proposées par les chouetteurs sont relativement simples (et c'est pour ça que je les pense souvent justes, car connectées entre elles, chaque solution permettant de valider la précédente), c'est toujours l'interprétation qui déraille !

Je dois dire que ce qui me frappe à chaque fois, c'est la complexité de ces interprétations (excusez-moi mais cette histoire d'oiseau sur une carte - ça s'appelle de la paréïdolie - et en 1991 on n'avait pas de satellite GPS à disposition, à voir donc si cet oiseau apparait sur les cartes Michelin ou IGN préconisées).
Le comble revenant aux chouetteurs devenus pros de l'anagramme pour des résultats totalement déconnectés de toute réalité... (il y a sans doute des anagrammes, mais la plupart de ceux proposés sur le net ne peuvent être compris que si on a aligné un coran avec une table basse à 10h du matin un 11 juillet...). Je pense (et certaines hypothèses sont très intéressantes), que Max Valentin aura préféré jouer avec des jeux de mots et des anagrammes repérables directement sur la carte. Des symétries ou des calembours simples (le "Véhin, Védeux" des messages précédents est à ce titre très intéressant) qui vont permettre de tirer des traits sur une carte...

Et aujourd'hui, je découvre les cahiers des charges de M. Becker.
Je pense que lui connaît la solution et qu'il en a marre. Il n'aurait jamais sorti ces cahiers des charges autrement.
Ceux-ci nous ramènent à l'essence des énigmes, à leur simplicité, et pas aux interprétations d'images.
Je crois d'ailleurs que ce sont les images qui ont "permis" à cette chouette d'errer aussi longtemps dans la nature, car elles ont décuplé l'imagination des chercheurs et multiplié les interprétations possibles...

"Le Trésor pourra être mis à jour par une personne débrouillarde comme par un club de chercheurs de trésor, par un rat de bibliothèque comme par un écolier de quinze ans..."
Presque 30 ans après, je pense sincèrement que ni Becker ni Valentin ne pensait que ça durerait aussi longtemps, je crois justement qu'ils pensaient la chasse suffisamment simple pour la rendre accessible et compliquée pour vendre leurs exemplaires, un peu à la manière "éditions Atlas"...

Bref, perso je conseillerais aux chercheurs de lâcher leurs certitudes et reprendre depuis le début, avec plus de simplicité mais un peu de malice (pas trop).





 
My top
No board game found
znokiss
znokiss
Voilà un beau post plein de sagesse !
My top
12 ans et +
9,0
975 avis
12 ans et +
8,9
154 avis
8 ans et +
9,3
2 avis
12 ans et +
9,1
930 avis
12 ans et +
9,1
770 avis
10 ans et +
7,1
29 avis
enpassant
enpassant
Oh que oui !
My top
No board game found
Roolz
Roolz
Bande de rabats-joie. Tant de rationnel tue la poésie des solutions "kamoulox", et le souffle épique des recherches "pelle guidée par satellite".
My top
No board game found
Retrogamer
Retrogamer
Si tu traces pas 3500 ellipses sur 5 cartes différentes en tenant compte de la position des étoiles au moment de l'enfouissement de la chouette et en prenant en compte les failles sismiques, t'as raté ta vie.
My top
12 ans et +
8,3
294 avis
14 ans et +
8,4
49 avis
14 ans et +
9,7
7 avis
14 ans et +
8,6
35 avis
14 ans et +
8,7
76 avis
el payo
el payo
Je tiens à dire que la petite série de messages comiques que j'ai fait avec znokiss n'était pas du tout pour me moquer de Ston.
Et j'aimerais mieux ne pas avoir bousillé le fil... plutôt l'avoir animé, avoir contribué à y mettre un peu moins de sérieux et de gravité.
Ironique, sarcastique, plaisantin : OK
Méchant : nope.

Je fais partie de ceux qui aiment bien avoir des nouvelles.




 
My top
12 ans et +
9,0
315 avis
12 ans et +
9,0
161 avis
12 ans et +
8,9
91 avis
10 ans et +
7,8
46 avis
12 ans et +
8,6
17 avis
12 ans et +
9,1
221 avis
12 ans et +
9,6
19 avis
Baraxis
Baraxis
Bonjour,

Je viens de lire les dizaines de pages de post depuis le dernière fois que j'avais lu le sujet, j'aimerais juste rebondir sur un point que personne ne semble avoir noté concernant les fameux indices inscrits sur les troncs d'arbres (ceci dit je peux me tromper, j'avoue avoir un peu lu en diagonale les dernières pages, c'est que ça commençait à faire long :D)

Je pense qu'il y a tout de même un paramètre que ston (et d'autres) ont oublié, c'est qu'il me semble, qu'en toute logique, si on décide de créer une chasse au trésor dans toute la France, qu'on se doit de laisser des indices qui soient inaltérables dans le temps, comme des énigmes dans un livre, une inscription sur un monument, un vitrail d'une église, etc. Bref un support où il y a a priori peu de chance qu'il lui arrive quelque chose.

Or, graver un indice sur un tronc d'arbre, c'est un peu le pire truc que l'on puisse faire, car il se peut que :

- l'arbre brûle dans un incendie de forêt
- l'arbre soit arraché lors d'une tempête
- l'arbre soit découpé par un bucheron
- la forêt soit rasée pour y construire une autoroute ou une grande surface
- et enfin le pire cas possible : que l'indice soit modifié / supprimé par le premier chasseur du trésor qui le découvre, pour empêcher les autres de découvrir le trésor avant lui. 

Du coup, sans vouloir entrer dans le débat s'il est possible de trouver toujours cette chouette (même si j'ai déjà mon avis la dessus :p) je pense qu'à partir du moment on pense avoir trouvé des indices gravés sur un tronc d'arbre, c'est qu'on fait fausse route, car il me paraît inconcevable que l'auteur de cette chasse ait commis une telle erreur (surtout vu la complexité des indices qu'on lui accorde, s'il était aussi intelligent pour imaginer quelque chose d'aussi complexe, il aurait forcément pensé à s'assurer que personne ne puisse modifier/supprimer ses indices)

My 2 cents (et désolé si quelqu'un avait déjà remonté ce point :D)
My top
No board game found
CmoiSig
CmoiSig
Ston ne voit pas les marques sur les arbres comme faisant partie de la chasse originelle, mais comme des clins d'oeil a posteriori de quelqu'un qui a les soluces pour dire "vous êtes sur la bonne voie".
My top
No board game found
znokiss
znokiss
el payo dit :Ironique, sarcastique, plaisantin : OK
Méchant : nope.

Je fais partie de ceux qui aiment bien avoir des nouvelles.

Tout pareil. 

My top
12 ans et +
9,0
975 avis
12 ans et +
8,9
154 avis
8 ans et +
9,3
2 avis
12 ans et +
9,1
930 avis
12 ans et +
9,1
770 avis
10 ans et +
7,1
29 avis
Baraxis
Baraxis
CmoiSig dit :Ston ne voit pas les marques sur les arbres comme faisant partie de la chasse originelle, mais comme des clins d'oeil a posteriori de quelqu'un qui a les soluces pour dire "vous êtes sur la bonne voie".

Ça ne fait que déplacer le problème :p

Parce que même si ce message provient d'un autre chasseur de trésor, ce message s'expose aux mêmes risques que j'ai cités.
En plus ça pose d'autres questions (genre il y avait-il un indice avant ? Ou en fait il n'y en avait pas ? Pourquoi ne pas avoir mis un message plus explicite ?)
Et surtout pourquoi considère-t-il que c'est forcément un autre chasseur qui lui dit qu'il est sur la bonne voie ?
Franchement on peut trouver facile une dizaine d'explications possibles pour ce message sur cet arbre.


En fait ça me penser à une situation que j'ai tellement connu lors de mes parties de jeux de rôles, un phénomène qui frôle le surnaturel :p, qui est que les joueurs ont tendance à tout interpréter comme étant un indice dans l'enquête et surtout à ne se jamais remettre en question.
Genre "ah ce pnj a un prénom, il est forcément important" ou quand je leur dessine le plan d'une maison dans laquelle ils entrent par effraction "ah, il y a un plan, on est sur la bonne piste".
Alors qu'en fait non j'improvisai vu que dès le début ils étaient partis à l'opposé de l'endroit où j'avais prévu de les amener. Mais pour une raison mystérieuse, ils écartent toujours l'hypothèse la plus probable : ils se sont plantés et j'improvise parce qu'il faut bien jouer :D 

My top
No board game found
Roolz
Roolz
Ah un dragon. On est sur la bonne piste. 

Non vous allez juste tous crever. 
My top
No board game found
bdrieu
bdrieu
Pendant ce temps là à Verra Cruz :

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/06/10/fin-d-une-veritable-chasse-au-tresor-dans-les-rocheuses-americaines_6042417_3210.html
My top
14 to 99 ans
9,2
24 avis
10 ans et +
8,6
393 avis
8 ans et +
8,2
643 avis
13 ans et +
8,6
194 avis
12 ans et +
7,9
331 avis
14 ans et +
8,9
104 avis
Albatur
Albatur
bdrieu dit :Pendant ce temps là à Verra Cruz :

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/06/10/fin-d-une-veritable-chasse-au-tresor-dans-les-rocheuses-americaines_6042417_3210.html

Oui là au moins pas d'arnaque. Car la chouette d'or n'a jamais existée, c'était un super coup marketing pour vendre les livres.

My top
No board game found
Tungstène
Tungstène
Albatur dit :
bdrieu dit :Pendant ce temps là à Verra Cruz :

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/06/10/fin-d-une-veritable-chasse-au-tresor-dans-les-rocheuses-americaines_6042417_3210.html

Oui là au moins pas d'arnaque. Car la chouette d'or n'a jamais existée, c'était un super coup marketing pour vendre les livres.

Sauf que rien ne prouve que le trésor des rocheuses ait jamais existé. C'est le "cacheur" qui annonce que quelqu'un lui a prouvé qu'il avait trouvé le trésor... Sans exhiber ces preuves.

My top
10 ans et +
8,6
25 avis
8 ans et +
9,2
21 avis
10 ans et +
8,3
630 avis
10 ans et +
7,6
508 avis
7 ans et +
8,0
1168 avis
8 ans et +
7,3
600 avis
Indygof
Indygof
znokiss dit :Voilà un beau post plein de sagesse !

:) Ahah merci, j'étais inspiré.

Je me suis un peu replongé dans les solution communément admises par tout le monde.
Et en fait c'est sur la 580 puis entre la 560 et la 650 qu'on a une "dépressurisation" et que tout part en vrille :D
Je comprends El Payo qui en fait des blagues, à un moment donné on a envie d'en rire.

Pour récapituler, on a des lignes assez évidentes à tracer - quand je dis évidentes, c'est parce qu'étant assez fidèle à mon dernier post, les réponses s'enchaînent naturellement. 

Choses qui peuvent paraitre évidentes : Bourges comme Ouverture, 33 pieds comme mesure, la liste de villes de la 580 laisse perplexe mais la piste barycentre / Vézelay a une grosse faveur dans la logique du pélérinage de Compostelle ("par le pied", Roncevaux, les énigmes partent bien dans ce sens là - et Conques est pile à 333 km au sud de Bourges à pied...). Et si vous faisiez une chasse aux trésor, est-ce que Compostelle n'est pas un thème ultra mystique et franchement inspirant pour débuter une quête ?

Dabo me pose question (beaucoup de coïncidences sur ce lieu, difficile de penser que ce soit le hasard, mais je n'ai pas le feeling que ce soit la zone, à la limite juste une étape)... La 600 dépend quand même énormément de ce qu'on décide de prendre comme nef, et Dabo pour moi n'est pas encore là dans le jeu, pas avant la 500 et la 420 !!! Donc pas la nef mais plutôt la flèche dans la seconde lecture...

On peut avoir un espèce de doute sur Hernani dans la 560 (car c'est uniquement le titre qui renvoie là-bas), mais le tracé est sympa, et j'étais tombé sur une théorie de forum assez intéressante sur la ligne à tracer "dos au Ponant" à partir de ce point au milieu du golfe de Gascogne, je n'ai pas testé moi-même et sans doute une fausse piste...

A partir de ces grands tracés, on devrait normalement avoir une zone reconnaissable en 1ere lecture des réponses aux énigmes à la 650..., pour ensuite reprendre à l'ouverture et travailler à "la boussole et au pied" et reprendre les énigmes une par une avec les petits "points cachés". Les titres me semblaient d'ailleurs tous déconnectés d'une certaine manière des résultats des énigmes, comme si on pouvait reprendre le fil conducteur uniquement avec les titres après le premier balayage à grande échelle.

Bon désolé si mon post fait vraiment chercheur néophyte, je ne suis même pas ça. 
Mon regard très lointain a envie de s'exprimer, peut-être pour comprendre des choses, si ça fait réagir certains... ;)

My top
No board game found
greenangel
greenangel
Bonjour,

Je pense que la chouette, si chouette il y à, n'est plus trouvable actuellement. 
En effet qui peut garantir qu'un repère, même choisi avec soins, sera toujours présent ou toujours visible près de 30 ans après ?
A moins d'avoir choisi une montagne (et encore, des avalanches ont pu en changer la configuration).
Et le terrain lui-même à pu devenir privé, ce que Max ne pouvait pas prévoir lors de l'enfouissement du bestiau ! 
Bonne chance tout de même à ceux qui continuent de chercher !
My top
No board game found
Baudru
Baudru
Bonjour à tous,
J’ai eu connaissance de cette chasse par la presse il y a tout juste un an. A cette époque, j’ai regardé un peu de quoi il s’agissait et, lorsque j’ai vu que l’hypothèse de cachette finale la plus sérieuse se trouvait dans mon département, j’ai décidé de tenter ma chance. D’emblée, je me suis donné comme limite un délai d’un an pour aboutir. Le délai imparti est arrivé, je viens de lever un dernier doute , et je n’ai pas trouvé le bestiau. Je m’arrête donc  là, définitivement. Il est temps pour moi de passer à autre chose.
Néanmoins, j’ai obtenu quelques résultats, apparemment inédits, que j’ai envie de faire partager, histoire qu’ils ne soient pas perdus. Durant cette année, j’ai beaucoup parcouru les différents sites sans y participer moi-même, à une exception près, en fin d’année dernière. J’ai choisi ce site parce qu’il m’a paru d’assez loin le plus intéressant, tout particulièrement grâce aux aventures passionnantes de Ston, même si la dernière partie m’a laissé quelque peu dubitatif. Comme il semble, lui aussi, avoir tourné la page, je vais tenter de relancer le débat pour ceux qui continuent.
Il ne s’agit pas pour moi de faire mon malin, mais de transmettre des découvertes à qui en voudra. Ceux qui veulent en rire en riront, ce qui ne me fait ni chaud ni froid. D’autres auront peut-être envie d’aller plus loin sur mes pas, et qui sait, d’y trouver enfin cette sacrée chouette. Tant mieux pour eux. Celui qui aboutira aura bien mérité sa victoire, et j’en serai le premier ravi si mon travail lui a été utile.
Par ailleurs, disons-le, une de mes motivations pour cet exposé est aussi de prendre date pour l’avenir. Si un jour le jeu s’arrête en déclarant gagnant celui qui est arrivé le plus près du but sans avoir pu déterrer la bestiole, et s’il s’avère que ce but se trouvait sur mon site final, et dans ce cas seulement, je ne manquerai pas de me manifester. Sait-on jamais ?... Afin d’aider à mon identification si le besoin s’en fait sentir un jour, je précise que le début de mon vrai nom et le début du nom de la rue de mon domicile sont inclus dans le mot « Dabo ».
Mes propos vont être relativement détaillés et seront donc un peu longs. Je m’en excuse par avance, mais c’est indispensable.
Et maintenant, venons-en aux faits.
 
My top
No board game found
Baudru
Baudru
1 ) Point de départ
Mon hypothèse de départ, on l’aura compris, c’est le Rocher de Dabo en fin d’énigme 9. Je n’entre pas dans les détails du parcours qui mène à cet endroit, d’autres l’ont fait très bien avant moi et je souscris complètement aux brillants raisonnement qui amènent à ce résultat. Ce résultat me semble par ailleurs parfaitement confirmé par le cahier des charges qui a été publié en fin 2019 par Michel Becker. C’était d’ailleurs le sens de mon intervention de décembre, qui était loin d’être anodine. D’évidence, cette première version du jeu, dépouillée de toute fioriture, menait tout droit, d’abord à Dabo, ensuite aux Bornes Saint Martin, et probablement finalement à cet étrange oiseau sur son nid, dessiné, sans doute par hasard, par le tracé de quelques chemins forestiers, et facilement visible sur les photos aériennes de l’époque, ce que Max Valentin, qui connaissait parfaitement la région, avait sans doute repéré. D’où son choix cohérent de ce lieu particulier et d’un œuf comme trésor. Finalement, l’idée de l’œuf n’a pas plu à ses sponsors. Du coup, Max Valentin a dû revoir sa copie. Qu’aurions-nous fait à sa place ? Aurions-nous tout jeté au feu et recommencé à zéro ? Ou aurions-nous juste refait la dernière phase ?
Pour ma part, j’aurais opté de préférence pour la deuxième option, ce qui implique forcément le Rocher de Dabo en fin d’énigme 9. Au-delà, l’option Bornes Saint Martin devient obsolète, et il faut donc chercher autre chose dans les environs. D’ailleurs, les BSM sont absolument incompatibles avec cette instruction fondamentale : « Dos au ponant ». Le ponant, c’est le coucher du Soleil, ce qui signifie donc : « allez vers l’Est ». Or, les BSM sont au Nord du Rocher. Alors quoi ?...
A suivre…
My top
No board game found
Baudru
Baudru
2 ) Enigmes 10 et 11
Ces deux énigmes doivent mener à une première zone finale large, de quelques km². Ensuite seulement, nous nous attaquerons aux fameux reliquats, qui doivent aboutir sur une zone beaucoup plus intime.
Nous disons donc que l’énigme 9 nous dépose sur le Rocher de Dabo, un énorme rocher surmonté d’une chapelle dédiée au Pape Léon IX, qui fut natif des environs, en l’an 1002. Ca ne nous rajeunit pas… L’ensemble ressemble à un grand navire noir perché, ou à une nef encalminée, deux expressions citées par le jeu. Remarquons que le mot Nef convient à la fois au navire et au bâtiment religieux…
L’énigme 10 nous dit de chercher des « sentinelles », dont nous ignorons le nombre et la nature, mais l’image de la 650 nous montre 3 bonshommes, et un autre un peu à l’écart avec une pelle. 3 ou 4 ? Ou plus ? On ne sait pas. Max nous dit : « Au moins trois ».
Le texte nous dit aussi de nous placer « dos au Ponant », c’est-à-dire dos au soleil couchant. Il faut donc aller chercher les sentinelles vers l’Est, à une distance de 8000 mesures, sachant que la mesure a été définie dans les énigmes précédentes comme étant le pied, soit 33 cm, ce qui nous donne au total 2640 m environ, puisque Max précise que 8000 n’est qu’un arrondi.
Les BSM sont bien à la bonne distance, mais, on l’a vu, pas du tout dans la bonne direction. Il faut donc chercher autre chose.
Problème, à 2640 m à l’Est du Rocher de Dabo, il n’y a rien de spécial…
Or, dès les premiers jours, j’ai eu la chance de tomber sur un document d’un club de randonnée, qui évoque l’existence dans le coin de quatre menhirs qui ont la réputation d’être alignés avec le Mont Donon, le plus haut sommet du secteur, à une vingtaine de km plus au Sud. Dans le coin, on les appelle « la bande des quatre ». Les voici donc, du Nord au Sud :
La Eule (le Rocher du Hibou). Tiens tiens… Le hibou…
La Spille (la quenouille). Arsène Lupin traduirait ça par « l’Aiguille Creuse ».
Le Sattelfels (Le Rocher-Selle). Un rocher aux propriétés étranges. On y assaillait les femmes pour les rendre fertiles.
Le Steinernes Maennel (l’hommelet de pierre). Ca rappelle un peu la 470.
Nous allons voir qu’avec 3 traits seulement sur la carte IGN, on obtient un résultat tout-à-fait présentable.
Si on repère ces menhirs sur le Géoportail, et si on règle la distance de manière à voir à la fois les quatre menhirs et le Donon, on constate en effet  que l’alignement annoncé est à peu près juste. Traçons donc la ligne Rocher du Hibou – Mont Donon (Premier trait).
Abaissons maintenant la perpendiculaire à ce premier trait à partir du Rocher de Dabo, selon la définition géométrique de la distance d’un point à une droite. On obtient alors un deuxième trait de 8000 mesures de longueur, incliné de 18° vers le Sud-Est par rapport à l’axe Est-Ouest. Par conséquent, notre bande des quatre se trouve bien répartie sur une droite située à 8000 mesures de distance de Dabo. La distance est donc correcte. Par contre, nous ne visons toujours pas l’Est.
Or, nous le savons, le Soleil ne se couche exactement à l’Ouest que les 21 mars et 21 septembre, jours des équinoxes. Les autres jours, il se décale progressivement vers le Nord en été et vers le Sud en hiver. Et quel est le jour où le coucher du Soleil est décalé de 18° vers le Nord ? Réponse : le 24 avril, soit le jour exact de l’enterrement de la chouette. Or, Max a toujours insisté sur le fait que toutes les données du jeu sont à considérer le 24 avril… Autrement dit, sur ce point précis, s’il n’y avait pas la végétation, on verrait le Soleil se coucher derrière le Rocher de Dabo chaque 24 avril. Dos au ponant, nous dit-on…
Conclusion, la direction et la distance sont correctes.
Remarque supplémentaire : A une extrémité de notre premier trait, le Rocher du Hibou, et à l’autre extrémité, le Donon, qui héberge la plus importante réserve de rapaces nocturnes de France… Et, je le rappelle, on cherche une chouette !... Voilà qui devient bougrement alléchant !...
Continuons…
En zoomant de manière à ne plus voir que les quatre menhirs, on s’aperçoit qu’en réalité, l’alignement est un peu approximatif. Mettons un instant de côté le cas particulier du Sattelfels.
On constate alors que la Spille est très légèrement décalée vers l’Ouest par rapport à notre premier trait, et que le Steinernes Maennel est très légèrement décalé vers l’Est. Toutefois, si ce sont les Celtes qui ont placés ces menhirs, et s’ils avaient l’ambition de repérer ainsi la direction du Donon, la précision reste époustouflante pour l’époque. Néanmoins, si on trace un troisième trait entre ces deux menhirs, on va forcément couper  notre premier trait en un point extrêmement précis. Pour cette opération délicate dont dépend toute la suite, je recommande d’utiliser la carte IGN 3715 OT, car sur l’écran, nous obtiendrions un résultat différent et sans issue. Or, Max a forcément travaillé sur la carte IGN, puisqu’en 93, Google Earth et le Géoportail n’existaient pas encore. Il nous faut bien sûr utiliser le même outil que lui.
Ce point se trouve exactement au croisement d’une route forestière orientée Nord-Sud qui vient du Col du Valsbreg, avec la frontière départementale entre la Moselle et le Bas-Rhin, orientée Est-Ouest. Nous l’appellerons le Point A.
Remarquons au passage que notre premier trait se faufile vers le Donon en se faufilant entre les deux menhirs décalés, ce qui rappelle la célèbre phrase de Victor Hugo, gravée au-dessus de son lit, dans sa maison d’exil à Guernesey : « Ad Augusta per Angusta », qui veut dire, en gros, « Vers les sommets par des chemins étroits ». Une belle maxime citée par le titre de la 560, énigme dont la position du coquillage (en spirale) qui figure sur son visuel rappelle furieusement la position de la Spille par rapport à notre premier trait.
Notre Point A ne serait-il pas le but que nous cherchons ? Mystère…
A suivre…
 
My top
No board game found
Baudru
Baudru
3 ) Quelques indices supplémentaires
Voilà qui nous amène au quatrième menhir de la bande, le Sattelfels. Celui-ci se trouve entre la Spille et le Steinernes, mais il est décalé d’un km vers l’Est, donc très nettement à l’écart du presqu’alignement des trois autres. Un peu comme l’homme à la pelle sur le visuel 650. En outre, il se trouve pile sur un angle très aigu de la frontière départementale.
Revenons au texte. L’énigme 11 nous dit « Entre eux, il n’y aurait que deux intervalles s’ils étaient alignés ». Voilà qui semble nous inviter à aligner quelque chose. Ca tombe bien, nous avons justement un menhir qui n’est pas du tout aligné avec ses collègues. Alignons le donc ! Oui, mais où ? Perpendiculairement ?
Ben non. Nous avons là une sentinelle qui surveille une frontière. Sa position sur le visuel, avec sa pelle, rappelle d’ailleurs nettement celle d’un garde-frontière avec sa hallebarde à la main. Bref, une vraie sentinelle dans l’exercice de ses fonctions. Pourquoi le priver de sa mission fondamentale ? Déplaçons le donc vers l’Ouest le long de cette frontière jusqu’à ce qu’il soit aligné entre la Spille et le Steinernes, donc jusqu’au Point A que nous avons défini tout à l’heure.
Et c’est là qu’intervient le fameux nombre 71721075. Notons au passage que les chiffres 717 sont légèrement plus grand que les autres, ce qui semble nous inviter à séparer ces chiffres en deux groupes distincts. Or, nous sommes exactement sur le méridien 7°17’ Est. Est-ce vraiment un hasard ? Ou avons-nous déjà mis le doigt sur la signification des trois premiers chiffres ? Notons au passage que chacun de ces chiffres est placé sur l’un des trois personnages qui se promènent ensembles. Le numéro 1, placé au milieu, pourrait bien se déplacer le long de la ligne Hibou-Donon, vers le Sud, aux environs du Point A. A sa droite, celui qui représente la Spille, légèrement décalée à droite, et à sa gauche, celui qui représente le Steinernes, légèrement décalé à gauche de la ligne.
Considérons maintenant le nombre 21075. Une fois le Sattelfels déplacé au Point A, il se trouve aligné avec la Spille et le Steinernes. On nous parle alors de deux intervalles. Décidons arbitrairement que la longueur d’un intervalle soit équivalente à la moitié de la distance entre le Point A et le Steinernes, de manière à ce que ces deux points soient séparés par « deux intervalles ». Une simple mesure sur la carte prouve alors que la distance entre le Point A et la Spille est exactement équivalente aux trois-quarts de l’intervalle que nous avons défini.
Dans le nombre 21075, le 1 se trouve exactement sur le manche de la pelle. Supposons que, comme dans le nombre 717, ce 1 serve de centre de référence. Admettons donc que le 1 représente la position du Point A, position fictive du Sattelfels déplacé. A sa gauche, nous avons choisi que le Steinernes se trouve à 2 intervalles (« il n’y aurait que deux intervalles »), et à sa droite, la Spille se trouve à 0,75 intervalle. D’où 2 1 075…
Bref, selon moi, le point final des 11 énigmes se trouve exactement là, sur ce Point A, carrefour entre la frontière et ce chemin, non loin de la Table des Géants, un très joli dolmen qui vaut le détour.
Il existe d’autres indices plus mineurs, mais je n’en citerai qu’un petit dernier.
La frontière départementale n’est pas nouvelle. Elle était jadis la frontière entre le Comté de Dabo et l’Abbaye de Marmoutier, en Alsace. Cette frontière était repérée par de nombreuses bornes en granit sur lesquelles figure un numéro d’ordre. Ces bornes sont bien connues des chercheurs, puisque l’une des Bornes Saint Martin en fait partie et porte le numéro 1856. Le menhir Sattelfels en fait partie également, et porte le numéro 1883. Ce numéro est toujours accompagné de l’emblème de Marmoutier, une longue crosse marquée d’un M au milieu de son manche et surmontée d’une superbe spirale (Tiens ! Une spirale ! Retenons cela…). Dans le secteur qui nous intéresse, ces numéros vont en gros de 1850 à 1885. La plupart de ces bornes existent encore. On remarque que ces numéros sont aussi des dates de la fin de vie de Victor Hugo, personnage illustre mort en 1885, et que nous avons déjà rencontré plusieurs fois dans ce jeu.
Notons au passage que, dans le roman Hernani, dont il est fait allusion en première partie du jeu, on rencontre un certain Duc de Letzelbourg. Et où se trouve Letzelbourg ? A une dizaine de km au Nord de Dabo ! Dabo, toujours Dabo… En outre, au sommet du Donon, il existe une plaque qui commémore le lieu de fabrication du grand homme, un beau jour du printemps 1801 (si, si, je vous jure…), suivant, parait-il, les dires du Général Hugo lui-même… Sacré Général, va !... Enfin, si l’on prolonge notre premier trait au-delà du Donon, on passe par Besançon, lieu de naissance de ce brave Victor. Le lieu de conception et le lieu de naissance réunis sur notre trait !… C’est pas beau, ça ? Bref, dans ce jeu, on trouve du Victor Hugo à toutes les sauces… Et ce n’est pas fini !...
Car, pile sur notre Point A, il y a justement une de ces bornes frontière.  Elle porte le numéro 1874. Et 1874, c’est la date de parution de « Quatre vingt treize », un roman de Victor Hugo consacré aux Chouans, ainsi nommés parce que leur cri de ralliement était le cri du chat-huant. Autrement dit, le cri de la chouette-hulotte !!!
Accessoirement, 93 est aussi la date d’enterrement de la chouette.
J’en terminerai avec cette partie en précisant la grande zone finale, « de la taille d’une grande ville », centrée à très peu de choses près sur ce Point A et sa borne 1874. Il s’agit d’un très joli trapèze presque isocèle, dont les angles se trouvent sur l’Abbaye de Marmoutier, le Rocher du Hibou, le Rocher de Dabo et le Steinernes Maennel. A noter que le célèbre TANPR (Trait A Ne Pas Regretter) part d’un point en mer situé au large d’Arcachon, et traverse exactement le Rocher de Dabo et l’Abbaye de Marmoutier. C’est donc une diagonale de ce trapèze de référence, lequel mesure 33 km² de surface (encore 33 !). En effet, nous ne regretterons pas ce trait…
Avant de passer à la suite, un mot sur le sceptre de Marmoutier et sa superbe spirale, représenté sur toutes les bornes frontière du coin. Quelle est l’origine de cet objet symbolique ? On le retrouve très facilement sur un petit tableau exposé dans l’Abbatiale Saint Etienne de Marmoutier, un unique tableau qui représente deux très anciens évêques de Metz, affublés chacun d’un de ces sceptres à spirale, et tous deux baignés d’un Soleil resplendissant situé en haut et au milieu du tableau. Ces deux personnages du même tableau ne se sont pas connus puisque l’un, Saint Céleste, vivait IIIème siècle, et l’autre, Saint Auteur, vivait au Vème siècle. Tous deux étaient originaires de Marmoutier.
La 560 nous dit : « Cherche l’Ouverture qui révèle la Lumière Céleste ». Nous en avons tiré le TANPR, qui abouti, comme par hasard, à Saint Céleste, baigné dans la lumière divine de l’Abbaye de Marmoutier…
Voici maintenant ce que le Nominis nous dit de Saint Auteur : « Evêque de Metz au moment où la ville fut prise par les Huns. Il fut même fait prisonnier avec beaucoup de ses concitoyens. Il obtint des barbares leur libération et répara les désastres par sa sagesse et ses vertus. ».
La 530 nous dit : « Pour trouver mon tout, il suffit d’être Sage »
Bref, nous avons déniché le Sage et la Lumière Céleste. Ils se trouvent bien en vue à Marmoutier… Marmoutier, Dabo, deux des angles de notre trapèze isocèle.
Pour moi, la chouette est là, quelque part dans ce secteur, et plutôt vers le centre…
A suivre…
 
My top
No board game found
Bobby
Bobby
Bravo Baudru,
c'est rafraîchissant de lire une solution accessible et qui semble logique
tu vas donner envie à pas mal de gens de prendre la suite 😁
My top
12 ans et +
9,0
315 avis
10 ans et +
8,2
149 avis
6 ans et +
8,8
30 avis
12 ans et +
9,4
5 avis
10 ans et +
7,1
205 avis
12 ans et +
9,1
33 avis
Baudru
Baudru
Merci Bobby. Passons donc aux choses sérieuses…
4 ) La dernière étape
Pour trouver cette zone plus restreinte, il faut donc partir du Point A et utiliser les fameux « reliquats » de la 12ème énigme. Que sont au juste ces reliquats ? Ca reste une notion assez floue, suffisamment pour que chaque chercheur aie les siens.
Pour ma part, j’en ai choisi quelques uns, et je ne vous en dirai rien. Disons que ce sera mon petit secret, en même temps que ma preuve d’authenticité. Toujours est-il que ces petites choses-là m’ont mené directement, du premier coup et sans coup férir, sur une zone finale extraordinaire.
En voici la position exacte, par ses coordonnées Géoportail :
48,6594° Nord et 7,3008° Est (en coordonnées décimales).
Ce point se trouve à un peu moins d’un km du Point A, aux environs du menhir Sattelfels, et du Col du Valsberg. A portée de fusil, il y a un mirador de chasseurs. En outre, ce point se trouve pile sur la ligne qui joint le Sattelfels au Rocher de Dabo. Cette ligne est également inclinée de 18° par rapport à l’axe Est-Ouest, mais dans l’autre sens par rapport à la précédente. Ce qui veut dire que s’il n’y avait pas la végétation, on verrait le Soleil se lever derrière le Sattelfels le matin du 24 avril. Nous verrons plus loin que ceci était vrai en 1993, mais plus maintenant.
Nous sommes en bordure d’une clairière d’environ deux hectares, presque plate, très isolée des curieux, et parsemée de petits bosquets de sapins qui la découpent en une multitude de recoins plus dégagés. Avec un peu de bonne volonté, on peut attribuer à cette clairière entière la silhouette d’un petit chien, genre Milou, la bave aux lèvres comme un vampire. Serait-ce là le mystérieux Dracula ?
L’endroit qui nous occupe, qui constitue l’oreille du chien et mesure une centaine de m², se trouve en bordure d’un ravin boisé qui surplombe la frontière départementale, côté Moselle.
A suivre…
My top
No board game found