225
réponses
6
followers
By : palferso | Tuesday, October 16, 2018 at 9:35 AM
Proute
Proute
Acathla dit :
Liopotame dit :Tiens un exemple en cours sur KS : The Great Wall. 
~3300 contributeurs pour les pledges des versions avec meeples
~8500 pour les pledges avec figurines 
surprise
 

Comme quoi, Mc gray a raison de lancer l'alerte 😉

Les mentalités sont peut etre à changer...


Si vous avez la proportion de contributeurs des états unis pour ce jeu....
(il aime bien avoir une pelouse bien verte en vivant dans une zone aride 😥 Alors la survie de l'humanité...)
 

Alors que nous, les Français, nous sommes tellement plus raisonnables... c'est pas en mai, notre jour d'épuisement des ressources de la planète ?

Jones
Jones
Nekhro dit :Je tronque volontairement la citation, mais les deux phrases me semblent à mettre en relation.
 
Jones dit :Je crois que la décroissance et la consommation raisonnée
[...]
Ce serait l'effondrement pur et simple avec des tas de salariés sur le carreau.

Un des plus gros problèmes se situe peut-être là. Si la première partie était la bonne voie, elle est (je pense) incompatible avec la seconde. Or actuellement, c'est la seconde partie qui est défendu avec la notion de croissance qui est nécessaire à son fonctionnement (il suffit de regarder un peu les infos pour voir que ça parle continuellement de ça).

N'en déplaise à McGray, oui la conso de JDP est liée à la surconso en général ;)
Traiter Ecologie et jeux ne peut se faire que dans un contexte plus global pour répondre aux biais de pensée qui expliquent qu'il y a plus important que la suconso de jeux, ou plus important que le surplus de plastique au lieu du carton/bois dans les jeux.

D'ailleurs, on peut faire la parallèle avec Coca qui vire le verre pour le plastique et lance des greendays pour nettoyer son propre plastique... On trouve cela effarant et pourtant, dans le jeu c'est pareil (même si le plastique n'est pas sensé être jetable comme le contenant d'une boisson)

Cela fait plusieurs mois que je me dis que certains de mes jeux de figs pourraient avoir des jetons ou standees carton à la place des figs. Et pourtant j'en encore acheté de la fig plastique il y a peu... Comme quoi, je suis moi-même très loin de la perfection même si je tente de raisonner une partie de mes achats.
J'ai pledgé l'année dernière sur Blast et Brawl et je suis en train de le regretter, mon plaisir de posséder, même si je vais y jouer mais soyons honnête pas à la hauteur de l'investissement, me donne mauvaise conscience. 

Pour répondre à Nekho, je suis à peu près persuadé que la solution passe par le retour à la terre et la "démachination" (j'invente des mots ^^) du travail agricole qui redonnerait plein de taf, plus fatiguant c'est certain. Je vais d'ailleurs me lancer dans l'auto suffisance alimentaire (point de vue végétarien bien sûr) en abandonnant une partie du travail "traditionnel" qui me fait vivre aujourd'hui. Tant pis pour mon compte en banque mais au moins je ferai quelque chose qui a du sens. Je ne donne pas de leçon car je sais bien que j'ai les moyens d'acheter un terrain et la bicoque qui va dessus grâce à mon passé mercantile, ce que plein de gens ne peuvent se permettre faute de tunes.

Pit0780
Pit0780
Acathla dit :
Pit0780 dit :Disons qu'avant de s'attaquer au jeu de société,  il y a peut être d'autres domaines plus conséquents en terme de pollution.

Après, la grosse pollution du jeu de société,  c'est surtout son transportera cargo container quand ça vient de Chine. Mais retirez les jeux de société, les containers seront rempli avec autre chose...

Je ne dis pas le contraire...mais il y a un "ton" pour le dire...memes si encore une fois un geste aussi petit soit-il est utile...


cette dernière phrase me semble défaitiste....😥


Le gros du problème restera toujours le transport.
Changer ses 10 figurines par 10 standees (qui tiennent sur du plastique ?), c'est pinut, même multiplié par le nombre de jeux, tant que derrière, il y a ça :

 

27852.jpg

Même si effectivement, chaque petit geste est bien (cf le colibri) surtout pour la bonne conscience, nous sommes toujours très très bas dans l'échelle des actes>conséquences. Le seul moyen est de changer drastiquement de mode de vie, abandonner le superflu et le luxe. TOUS. Ce qui est impossible. Parce que ce n'est plus notre mode de fonctionnement, parce que tout est lié à notre façon d'avoir "évolué", et parce que la "masse" n'acceptera pas de sacrifier son confort face à des géants qui eux ne bougent pas.

Donc, à part espérer que les "gros" fassent des efforts, tu peux jouer avec tes figurines sans trop te prendre la tête :D 
 
Jones
Jones
@ Pit :

On est d'accord que effort français VS USA par exemple, on pèse peu
On est d'accord que prendre l'avion pour New York VS acheter le dernier Cmon qui tient une place mineure sur le cargo, on est loin
Le raisonnement analytique à ses limites. Par l'absurde : se tirer une balle est super cool, on réduit une consommation humaine, trop bien !
D'ailleurs, une bonne guerre pour supprimer quelques milliards d'hhumains ne ferait que du bien. etc etc..

A un moment il faut se responsabiliser à son niveau car attendre que l'ultra libéralisme fasse son autocritique n'a aucun sens car ce n'est pas dans ses gènes.

 
Pit0780
Pit0780
Jones dit :@ Pit :

On est d'accord que effort français VS USA par exemple, on pèse peu
On est d'accord que prendre l'avion pour New York VS acheter le dernier Cmon qui tient une place mineure sur le cargo, on est loin
Le raisonnement analytique à ses limites. Par l'absurde : se tirer une balle est super cool, on réduit une consommation humaine, trop bien !
D'ailleurs, une bonne guerre pour supprimer quelques milliards d'hhumains ne ferait que du bien. etc etc..

A un moment il faut se responsabiliser à son niveau car attendre que l'ultra libéralisme fasse son autocritique n'a aucun sens car ce n'est pas dans ses gènes.

 

C'est ce que je dis au final.
Faut faire son petit geste de son côté, parce que c'est tout ce qu'on pourra faire.
Faut trier, éviter la voiture pour les trajets à la con, consommer avec responsabilité, limiter sa consommation de viande, manger sainement, pas jeter son mégot par terre, etc...

Mais tout ça, c'est pour se donner bonne conscience. Même si chaque citoyen "lambda" le fait, ça aura un impact NUL sur la pollution. Tu peux interdire la voiture à Marseille pendant tout un mois. Tant que t'as un bateau de croisière au port, à quai, moteurs allumés (parce que ça coûte trop cher de les éteindre et de les rallumer), l'impact sera nul. On ne pèse rien dans la balance (sauf en cas de changement drastique, mais impossible).

Tu peux faire autant d'éoliennes (polluantes) ou de panneaux solaires (polluants) que tu veux, tant que tout le monde continuera de faire des gosses sans penser au lendemain, tu peux être sûr qu'on va droit dans le mur, que tu joues à des jeux de figurines en sirotant un coca à la paille en plastique ou non

C'était un message de MisterPositif yes

znokiss
znokiss
Pit0780 dit :

Le seul moyen est de changer drastiquement de mode de vie, abandonner le superflu et le luxe. TOUS. Ce qui est impossible.

Parce que ce n'est plus notre mode de fonctionnement, parce que tout est lié à notre façon d'avoir "évolué", et parce que la "masse" n'acceptera pas de sacrifier son confort face à des géants qui eux ne bougent pas.


Donc, à part espérer que les "gros" fassent des efforts, tu peux jouer avec tes figurines sans trop te prendre la tête :D 

Je ne suis pas d'accord avec les bouts en rouge, voici quelques éléments : 
 

  • comme dit plus haut dans divers posts, le coup de dire "ça ne sert à rien, y'a pire que moi", c'est surtout une belle excuse pour ne rien faire. On peut TOUS se dire ça aujourd'hui et donc on ne fera rien. Et demain, ça va crâmer et nous on sera là pour dire "ah ben merde... c'est la faute aux "gros" tout ça".
  • On peut donc ne rien faire... ou alors on change, petit à petit. Je ne suis pas du genre à pointer les contradiction et dire des trucs du genre "hannn, mais t'as dit que t'étais écolo, t'es passé végétarien et tu roule en vélo mais hoouuuuu, t'as un jeu à figurines, la honte !"
    Par contre, j'applaudis volontiers ceux qui prennent la version carton d'un KS où le choix est offert. Je félicite ceux qui jouent à tous les jeux de leurs étagère et n'en achètent pas tant que d'autres restent encore sous blister. Je salue les éditeurs comme Bioviva, Robin Red Game et d'autres qui produisent leurs jeux en France ou au moins en Europe, font de plus en plus l'impasse sur le plastique et favorisent le bois et le carton (même si minimaliste ne manquera pas de souligner comment c'est de la bouse).

On va me dire que ces petites mesurettes ne vont rien changer, que les cargos-containers vont continuer de décoller de Chine avec des kilo-palettes pleines de jeux pleins de plastique. Oui, mais non. La mesurette ne change rien pour la Terre de façon absolue, mais elle envoie tout de même un petit signal au marché.
Car au final, c'est nous qui décidons et qui orientons les décisions des gros.

Si les gros produisent du plastique, c'est bien parce que le marché le demande.
Replaçons nous dans les débuts de Kickstarter, tiens par exemple, le 1er Conan de Fred Henry. Si ça avait fait un four, pas certain qu'on aurait eu l'avalanche des jeux à figs genre CMON et consorts ces dernières années. 

On peut critiquer les "gros" comme on veut, le fait est qu'ils produisent ce que nous achetons.

Si un Kickstarter propose une version standee et une version plastique, et que la version carton se vends plus, on peut gentiment s'attendre à ce que d'autres KS vont proposer le choix. Allez, je me permet de rêver : on peut imaginer un KS qui propose une version "eco-friendly" genre version toute basique carton/papier produite localement en Europe, aux US et en Asie pour les backers locaux respectifs, et ceci à côté d'un pledge Deluxe classique. Au moins pour avoir le choix. On pourrait même rêver à ce qu'une telle version fonctionne..

On a vu quelques blogs mentionner désormais l'Ecoscore (ici chez Gus And Go, voir aussi Ludigaume). Ben voilà, c'est apparu cette année, c'est un fait. On peut raisonnablement dire que de parler d'une telle chose en.. disons avant 2010, ça aurait fait marrer les foules. 

Je suis le premier à dire "achetez plutôt Terristories que Tapestry". Le fait est, pour avoir joué aux deux (j'ai acheté le premier), que je m'amuse sans doute plus sur Tapestry ludiquement parlant.
Un gros gamer lambda comme il y en a plein ici va me dire "ouais il est bien ton jeu en matières recyclées produit en France, mais je m'éclate plus sur Tapestry".

D'où mon rêve : un bon gros jeu pour spécialistes qui ne soit pas made in China ! Comme dit, un Tapestry en carton ? j'en prends 5 directement, la démarche me plait et c'est pour offrir.

A la limite, ce que j'attendrais des "gros", c'est d'avoir l'audace de prendre en compte le facteur "environnement" et de proposer ça dans ce qu'ils offrent. Mais du coup, c'est en premier lieu à nous autre public et acheteur de leur montrer que ça nous intéresse. 
Quelque part, un Awaken Realms qui propose pour Tainted Grail une boite de figurine à part du pledge de base, c'est déjà un (petit) pas en avant.
On voit de plus en plus souvent des gens dans les commentaires des KS qui se demandent où tout ceci est produit et s'interrogent sur le transport que cite Pit0780... ça pourrait continuer, gagner en ampleur...
Vivement le jour où un éditeur annoncera fièrement "ce KS, produit près de chez vous à base de matériaux simples, vous sera du coup livré 3 mois après la fin du KS". 
Je rêve sans doute un peu, mais le topic est fait pour ça.

C'est en ça que je pense qu'il ne faut pas "juste attendre que les gros fassent des efforts" comme le dit Pit0780 plus haut, mais qu'il faut lorsque leur montrer c'est possible que certains parmi nous attendent qu'ils les fassent, ces efforts.

Mon post en 1 ligne : une action pour toi (par ex. ne pas acheter tel jeu qui vient de Chine), c'est bien. Une action du même genre (par ex. ne pas prendre la version qui pèse le plus sur l'environnement) qui permet d'envoyer un message aux "gros", c'est encore mieux.

Du coup, même si vous avez envie de craquer votre slip sur ce beau pledge full deluxe avec son avalanche de figus, réfléchissez bien à toutes ces figurines non peintes que vous avez déjà, et demandez-vous si le plaisir ludique sera vraiment impacté avec la core-box de base...


Après, on pourrait aussi parler du type de jeu "qui marche" et des attentes du public. La tendance étant au "vite compris, vite joué et hop on passe à un autre" là où il y a quelque temps, on pouvait poncer un même jeu sans ennui sur plusieurs dizaines de parties.. ça vient sans doute de l'élargissement du public du loisir, et on ne pourra pas y faire grand chose (qui suis-je pour dire de quoi doivent avoir envie les gens..?).
 
Pit0780
Pit0780
Attention, l'excuse "y'a pire que moi", elle est juste lamentable, on est bien d'accord.

Chacun DEVRAIT faire ces "petits gestes". Non pas parce que c'est BIEN, mais juste parce que c'est NORMAL. Tous ces gestes ne sont pas un EFFORT, mais quelque chose d'ÉVIDENT. Hors de question de jeter mes bouteilles en verre dans le container à plastique "parce que d'autres ne le font pas" (et vu l'état des poubelles de mon quartier, y'a de quoi tout brûler au napalm). Parce que sinon effectivement, c'est trop facile.

Après, c'est plus ou moins facile selon les personnes, plus ou moins progressif. Et c'est pas grave en soi. 

A voir effectivement dans deux ou trois générations si ces gestes auront eu un impact sur "les plus gros". Mais j'en doute fortement. 
babaaast
babaaast
+1 avec Znokiss, un peu d'espoir ne fait de mal et je crois en notre poids non pas en tant qu'individu mais en temps que masse.

Qui aurait cru au succès du BIO il n'y pas si longtemps que ça ?
Ce modèle n'est pas encore parfait mais c'est un énorme chemin qui a été parcouru (je viens du milieu agricole j'en parle en connaissance de cause).
Les choses ne bougent pas vite, pas aussi vite qu'on le voudrait, mais elle bougent à force de persévérance et de pédagogie.
Jones
Jones
Pit0780 dit :

Tu peux faire autant d'éoliennes (polluantes) ou de panneaux solaires (polluants) que tu veux, tant que tout le monde continuera de faire des gosses sans penser au lendemain, tu peux être sûr qu'on va droit dans le mur, que tu joues à des jeux de figurines en sirotant un coca à la paille en plastique ou non

C'était un message de MisterPositif yes

Ok, je comprends mieux ton propos ^^

Et je te rejoins sur le constat.

Avec quelques bémols ^^
Les pays qui procréent le plus sont ceux dont l'impact ressources est inférieur à 1 planète. Il ne faut pas se tromper, ce sont les pays riches qui consomment plus que ce qu'une planète peut produire en 1 an (avec pourtant une natalité en berne au niveau européen), USA en tête (je passe volontairement sur la Chine qui doit son impact planétaire beaucoup à la fabrication de nos produits...)
Je crois aussi à une tendance lourde de prise de conscience, qui ne se fera pas en un jour. Il faudra sans doute attendre le passage des générations qui sont nées dans l'opulence, la mienne comprise.

Mais on est bien d'accord que les futures générations n'échapperont pas au +3/4/5°, la question actuelle portant désormais plus sur comment s'adapter plutôt que l'empêcher, du genre la décroissance douce... qui reboucle donc sur notre responsabilité individuelle en tant qu'exemplarité et éducation :)

znokiss
znokiss
Pit0780 dit :

C'est ce que je dis au final.
Faut faire son petit geste de son côté, parce que c'est tout ce qu'on pourra faire.
Faut trier, éviter la voiture pour les trajets à la con, consommer avec responsabilité, limiter sa consommation de viande, manger sainement, pas jeter son mégot par terre, etc...

Mais tout ça, c'est pour se donner bonne conscience. Même si chaque citoyen "lambda" le fait, ça aura un impact NUL sur la pollution. 

Comme je disais dans mon post précédent... oui dans l'absolu, mais non si ton comportement permet d'envoyer un message. 

Si le citoyen lambda consomme moins de viande et que ça se généralise, on peut s'attendre à ce que le rayon viande diminue en taille dans les temps à venir, et que des alternatives soient proposées.
Je ne parles pas des "pseudo-steaks" et autres ersatz dont le coût environnemental de fabrication est parfois au niveau de celui d'un bifteck, mais par exemple de remettre sur la scène des alternatives simples et existantes : lentilles, pois-chiches et tout un tas d'autres sources de protéines qui sont aujourd'hui largement délaissées...

Si Marseille fait une journée sans voiture et que c'est salué par la population qui pourra ce jour-là découvrir la ville à vélo dans le silence, ça peut répandre l'idée, donner l'impulsion pour reproduire ça ailleurs, voire (rêvons un peu) décréter une journée nationale sans voiture. Et à l'échelle d'un pays, ben tiens si, ça commence à chiffrer. (Variante : proposer les transports en commun gratuits pour tous comme cela a été fait en plusieurs endroits).

Si le citoyen lambda évite de prendre sa caisse et qu'on assiste à un délaissement de la voiture pour le vélo, on peut imaginer une ville qui se lance dans des aménagements dédiés (comme c'est largement le cas en Allemagne par exemple) et propager l'idée façon boule de neige à d'autres citoyens lambda et d'autres villes...

Bien entendu, on peut aussi sortir à chaque fois un argument pour chacune de ces propositions : 

- arrêter la viande ? Et les américains alors ?
- journée sans voiture ? Mais t'as vu le cargo qui reste 1 journée au port moteurs allumés ? 
- ne pas prendre la voiture ? Si c'est pour avoir froid et mourir sous un bus, merci. D'ailleurs, ils sont toujours bondés ou en grève, les bus.

C'est facile et vite-fait, et malheureusement tout à fait pertinent, ce genre de critique. Ça permet surtout de rester dans son petit confort et de surtout ne rien changer. Mais au delà du résultat direct de tel ou tel choix, faut penser plus large, aux conséquences indirectes qui peuvent in fine avoir vraiment un fort impact.


Pourtant, l'exemple cité par Prunelles plus haut est très parlant, je vous remet le lien car ça vaut le détour. Un ami a elle a fait le choix de renoncer à une visite et donc ne pas prendre l'avion. On me répondra que "Ouais, mais l'avion, il a volé quand même". Alors oui, c'est pas tellement le siège en moins qui a probablement été vendu à une autre personne. Mais dans l'absolu, c'est un billet en moins, pas vendu par le fait d'une réflexion, d'un choix.
Mais surtout, ce qui me semble important, c'est l'impact de ce choix sur la fille de prunelles tel qu'elle le rapport. Là est la vraie conséquence d'un tel choix.
Si l'ami était venu, la filles de Prunelles aurait sans doute été contente de le voir, ils auraient passé une super semaine, et elle se serait dit que l'avion, c'est tout de même bien pratique pour voir les gens qui sont loin. 
Mais là, la réflexion a été toute autre (je ne suis pas dans la tête de la filles de Prunelles, mais vous saisissez mon propos).

Bref, au delà du seul résultat de nos actes, pensons aussi à l'exemple qu'on montre. A notre entourage et aux "grands" qui peuvent avoir un gros impact.

edit : je mets des plombes à taper et il y a plein de réponse entretemps.
Pit0780 dit :A voir effectivement dans deux ou trois générations si ces gestes auront eu un impact sur "les plus gros". Mais j'en doute fortement. 

On tombe d'accord au final (si ce n'est que mon optimisme me fait penser que le changement aura lieu). Les générations futures auront le potentiel de provoquer un changement. Et ce, d'autant plus facilement si on leur montre l'exemple.

kenjin
kenjin
Dans deux ou trois générations, il y aura moins de pétrole (le pic de production devrait être atteint prochainement) et probablement une décroissance économique mondiale. Cela ne suffira pas à endiguer les problèmes climatiques mais cela forcera les gens à changer leur consommation...

Le plus triste dans tout ça, c'est que le jour où on se dit que ça craint en fait, on ne pourra qu'être sûr que cela sera pire après.
My top
No board game found
Liopotame
Liopotame
Jones dit :

...mon plaisir de posséder...

C'est bien l'un des problèmes de notre loisir. Le plaisir de "posséder" dépasse souvent le plaisir de "jouer". Or pour qu'un jeu soit un jeu, et bien il faut qu'il soit... joué. Sinon ça reste une boîte, plus ou moins jolie, plus ou moins grande, avec des choses et d'autres dedans. Si chacun limitait sa consommation à ce qu'il est en mesure de jouer et/ou de peindre, je pense que ça pourrait déjà enrailler une partie des problèmes cités dans ce sujet.
Quand j'écoute les portraits de joueurs de Ludo et que j'entends le nombre de personnes qui ont plus de 1000 jeux dans leur ludothèque et ne font qu'une seule soirée jeux par semaine, j'hallucine...

minimaliste
minimaliste
kenjin dit :Dans deux ou trois générations, il y aura moins de pétrole (le pic de production devrait être atteint prochainement).

Le Peak oïl est annoncé pour bientôt depuis 20 ans.
Depuis,il y a eu les gaz et pétroles non conventionnels (dits " de schiste").
La fonte des glaces (pôles, Alaska, Sibérie, Norvège) va libérer de grosses réserves difficilement accessibles.
La recherche sur le pétrole synthétique avance.

La fonte des glaces va aussi libérer des quantités astronomiques de permafrost. On s'en inquiète (à juste titre) pour les gaz à effet de serre que cela provoquera. Le permafrost est abondant surtout en Sibérie, donc Russie. Si j'étais Président russe, je financerais des recherches pour transformer le permafrost en pétrole.

Il y aussi du petrole au fond des océans.
D'où les batailles discrètes des grandes et moyennes puissances pour la mer: la Chine annexe des îles et en construit d'artificielles (pour agrandir son espace maritime), tous les pays qui le peuvent revendiquent de nouveaux  espaces maritimes en justifiant de leur plateau continental(loi de l'ONU depuis quelques années). La France, qui dispose du 2eme espace maritime du monde l'a fait, comme les autres.

 

My top
No board game found
Jones
Jones
@ kenjin : j'ai lu/vu que le pic de pétrole a été atteint en 2008.
Je le disais plus haut, aujourd'hui la question n'est même plus de savoir qu'on va se prendre le mur climatique, mais comment on va se le prendre. La décroissance aura lieu, le tout est de le faire de façon la plus indolore possible, ou elle sera brutale.
Le pire c'est que ce n'est même pas ma génération qui va le prendre, le mur...

EDIT : grillé par minimaliste ;)
 
znokiss
znokiss
Liopotame dit :

C'est bien l'un des problèmes de notre loisir. Le plaisir de "posséder" dépasse souvent le plaisir de "jouer". Or pour qu'un jeu soit un jeu, et bien il faut qu'il soit... joué. Sinon ça reste une boîte, plus ou moins jolie, plus ou moins grande, avec des choses et d'autres dedans.

Après, les gens qui veulent juste collectionner les boîtes, je ne leur jette pas la pierre. Je classe ça comme une autre forme de loisir, comme collectionner les timbres, les montres, les chaussures de marque ou les belles bagnoles. Chacun son truc, chacun sa liberté. 
De même, je ne vais pas emmerd...nnuyer celui qui veut manquer du steak tous les jours. 

Ça ne m'empêchera pas de militer pour des jeux plus recyclables (carton) et moins impactant (plastique). (Ou de lui dire que non-merci, pour moi la viande, 1 à 2x par mois, c'est largement suffisant).


@Jones : tu n'es pas grillé par minimaliste, vous dites exactement l'inverse.
yes
Tu explique que le pic est déjà atteint (2008) et que ça va bientôt chier sévère pour les générations à venir, lui nous dit au contraire que c'est annoncé pour bientôt depuis 20 ans et qu'en fait, on continue de trouver des réserves presqu'à l'infini (gaz de schistes, permafrost, fond des océansetc...). A le lire, il semble qu'il n'y ait donc pas lieu de s'inquiéter et que tout va bien. 


 

Pit0780
Pit0780
minimaliste dit :
kenjin dit :Dans deux ou trois générations, il y aura moins de pétrole (le pic de production devrait être atteint prochainement).

Le Peak oïl est annoncé pour bientôt depuis 20 ans.
Depuis,il y a eu les gaz et pétroles non conventionnels (dits " de schiste").
La fonte des glaces (pôles, Alaska, Sibérie, Norvège) va libérer de grosses réserves difficilement accessibles.
La recherche sur le pétrole synthétique avance.

La fonte des glaces va aussi libérer des quantités astronomiques de permafrost. On s'en inquiète (à juste titre) pour les gaz à effet de serre que cela provoquera. Le permafrost est abondant surtout en Sibérie, donc Russie. Si j'étais Président russe, je financerais des recherches pour transformer le permafrost en pétrole.

Il y aussi du petrole au fond des océans.
D'où les batailles discrètes des grandes et moyennes puissances pour la mer: la Chine annexe des îles et en construit d'artificielles (pour agrandir son espace maritime), tous les pays qui le peuvent revendiquent les espaces maritimes en justifiant de leur plateau continental (loi de l'ONU depuis quelques années. La France, qui dispose du 2eme espace maritime du monde l'a fait, comme les autres.

 

Ce qui n'enlève rien au fait que toutes ces énergies restent des énergies fossiles et que leur réserve n'est pas infini et que leur traitement / combustion / enrichissement est toujours polluant.

Bref, ce ne sont pas des solutions à long terme :)

minimaliste
minimaliste
Pour les amateurs de jeux écologiques en carton.
Je conseille un jeu 100% carton, très peu de matériel, très petit (se glisse dans la poche), une communauté de plusieurs dizaines de millions de joueurs en France.

La BELOTE !
winkblushsurprise
My top
No board game found
Pit0780
Pit0780
minimaliste dit :Pour les amateurs de jeux écologiques en carton.
Je conseille un jeu 100% carton, très peu de matériel, très petit (se glisse dans la poche), une communauté de plusieurs dizaines de millions de joueurs en France.

La BELOTE !
winkblushsurprise

Encore plus écologiste, pas de matériel, et une communauté de plusieurs milliards de personnes :

LE PIERRE / FEUILLE / CISEAU !!

yes

babaaast
babaaast
Et quand on commence à tourner en rond : Dankelmain, puis sa version adulte Dankeltrou.  ;)
Bon jeu à tous.
Proute
Proute
Et vous oubliez l'awélé. Des trous dans le sol et des graines.
palferso
palferso
ZERTZ: on trace des cercles dans le sable et l'on joue avec des pierres noires, grises et marrons en effaçant un cercle vide en périphérie à chaque fois qu'on pose une pierre...
My top
No board game found
Femto
Femto
Proute dit :Et vous oubliez l'awélé. Des trous dans le sol et des graines.

[100ème degré /ON]

Hé ho ! C'est pas en se nommant Proute que tu vas nous donner des leçons d'écologie hein ! Veille à retenir tes gaz à effet de serre pour toi hein !

[100ème degré /OFF]

Jones
Jones
znokiss dit :
Liopotame dit :

C'est bien l'un des problèmes de notre loisir. Le plaisir de "posséder" dépasse souvent le plaisir de "jouer". Or pour qu'un jeu soit un jeu, et bien il faut qu'il soit... joué. Sinon ça reste une boîte, plus ou moins jolie, plus ou moins grande, avec des choses et d'autres dedans.

Après, les gens qui veulent juste collectionner les boîtes, je ne leur jette pas la pierre. Je classe ça comme une autre forme de loisir, comme collectionner les timbres, les montres, les chaussures de marque ou les belles bagnoles. Chacun son truc, chacun sa liberté. 
De même, je ne vais pas emmerd...nnuyer celui qui veut manquer du steak tous les jours. 

Ça ne m'empêchera pas de militer pour des jeux plus recyclables (carton) et moins impactant (plastique). (Ou de lui dire que non-merci, pour moi la viande, 1 à 2x par mois, c'est largement suffisant).


@Jones : tu n'es pas grillé par minimaliste, vous dites exactement l'inverse.
yes
Tu explique que le pic est déjà atteint (2008) et que ça va bientôt chier sévère pour les générations à venir, lui nous dit au contraire que c'est annoncé pour bientôt depuis 20 ans et qu'en fait, on continue de trouver des réserves presqu'à l'infini (gaz de schistes, permafrost, fond des océansetc...). A le lire, il semble qu'il n'y ait donc pas lieu de s'inquiéter et que tout va bien. 


 

Ah mince, j'ai lu son intervention trop vite ^^

Par contre je suis en désacord avec la collectionnite aigue ^^
C'est un problème de collectionner des bouts de terre dans son placard étant donné que notre bonne vieille planète n'est pas extensible, peu importe si ce sont des jeux ou des montres.
"Chacun sa liberté" bin hélas non justement. Préserver la civilisation et un niveau de confort acceptable pour les générations futures passera sans doute par une privation des libertés de consommer. Je ne vois pas trop comment on pourrait y couper sauf à se dire qu'on pratique la politique de la terre brûlée dans cette guerre du carbone.

el payo
el payo
Le premier problème avec le plastique dans les jeux c'est même pas que c'est pas écologique,
c'est que c'est moche.


Tric Trac
moche


Tric Tracmoche


Tric Tracmoche


Tric Tracmoche


Tric Tracmoche (les sleeves...)


 
Le carton et le bois, voilà des matières nobles.
KS nous dit l'inverse ? Ils feraient mieux de faire des jeux au lieu de faire des stats.


 

 
prunelles
prunelles


Tiens d'ailleurs dans la première édition de Wingspan les oeufs étaient aussi en silicone ? Sur les videos et photos, j'avais cru que c'était du bois.
(bon, ils sont tout mignons quand même ces oeufs, pas comme les nouvelles de Catane ou Camel up)
el payo
el payo
minimaliste dit :

Pour toutes ces raisons, personne n'achète des jeux en carton. Et donc les éditeurs n'en fabriquent pas.

LOL

 
minimaliste dit :Le carton ça sert à faire...des cartons.
Utile pour emballer nos achats.
D'ailleurs le carton est une matière tellement peu noble que les cartons d'emballage finissent à la poubelle le soir même de l'achat.

C'est comme ça. Je n'y peux rien.
Ce n'est pas minimaliste qui a inventé  juste pour vous embêter que le carton était une matière de second ordre et que le plastique était maniable, résistant et imperméable.
​​​​​
LOL

 
minimaliste dit :

Les joueurs ont le choix entre du carton qui possède toutes les qualités et du plastique qui n'en a aucune.
Et 90% choisissent du plastique.

Ah bon ?
Nous ne vivons définitivement pas dans le même monde.
Merci à toi de m'apporter des nouvelles de la planète KS...
Antoinette
Antoinette
Personnellement il y a quelque chose qui me gêne toujours dans le débat écologique et qui se retrouve ici : c'est la comparaison ! "Qui fait mieux, qui fait pire que moi", "ça s'est mieux, non ça s'est mieux"...

A mon avis, et cela n'engage que moi, on ne peut avoir un vrai débat et de vraies idées écologiques qu'à partir du moment où on prend conscience qu'on, j'entends par là individuellement, a un impact sur l'écologie. Qu'on (individuellement) peut influencer sur son augmentation ou sa diminution.
Sinon le débat ne fait que du "sur place".

Les idées et actions écologiques des uns et des autres ne peuvent être réellement appréciées que si elles sont vues dans un ensemble social, économique, culturel et bla-bla-bla dont nous n'avons pas les informations.

Après à chacun de se faire ses propres convictions en ayant en tête les conséquences que CHAQUE type de consommation, mais surtout production a.
Pit0780
Pit0780
Antoinette dit :Personnellement il y a quelque chose qui me gêne toujours dans le débat écologique et qui se retrouve ici : c'est la comparaison ! "Qui fait mieux, qui fait pire que moi", "ça s'est mieux, non ça s'est mieux"...

A mon avis, et cela n'engage que moi, on ne peut avoir un vrai débat et de vraies idées écologiques qu'à partir du moment où on prend conscience qu'on, j'entends par là individuellement, a un impact sur l'écologie. Qu'on (individuellement) peut influencer sur son augmentation ou sa diminution.
Sinon le débat ne fait que du "sur place".

Les idées et actions écologiques des uns et des autres ne peuvent être réellement appréciées que si elles sont vues dans un ensemble social, économique, culturel et bla-bla-bla dont nous n'avons pas les informations.

Après à chacun de se faire ses propres convictions en ayant en tête les conséquences que CHAQUE type de consommation, mais surtout production a.

Le problème est que NON, on n'a pas d'impact INDIVIDUELLEMENT.
On a un impact par effet de MASSE.
Certes, ça commence forcément individuellement, mais l'effet de masse souhaité n'est pas atteignable. 
Le bien que fait une personne A est anéantie x 100 par le mal que fait une personne B.
(Encore une fois, ce n'est pas une excuse pour ne pas le faire, on est bien d'accord là dessus ;) ).

Entre les personnes qui ne veulent pas faire "le bien", parce que d'autres font "le mal" ("y'a pas de raison à ce qu'il n'y ai que moi qui fasse des efforts" = une plaie car sans fin et toujours pire que soi) et ceux qui s'en foutent simplement (et y'en a un paquet, bordel...), va falloir des dizaines et des dizaines de générations pour qu'une prise de conscience massive s'effectue... (et encore, quand je vois certains gosses, pas sûr que le message écologique soit passé :D ).

Il faut que derrière, ça suive. Et quand je dis derrière, ce sont : hobbys, politique, industries... tout ça, géré par l'argent.
Ca fait des décennies qu'on sait que nos voitures polluent. C'est pas pour ça que le parc automobile a changé. On peut envoyer des sondes en dehors du système solaire, des robots sur une autre planète, et renvoyer des hommes sur la Lune à 400.000 km d'ici, mais on n'a toujours pas de véhicule électrique potable (sans jeu de mot) et abordable. Vous savez tous pourquoi...!

Et à côté, on se félicite parce qu'un Marseillais a traversé la Manche à bord d'un flyboard ayant une consommation hallucinante et ultra bruyant...


Je vous le dis, c'est franchement pas gagné.
Comme l'un dit un de mes VDD, on sait qu'on va manger le mur, reste à savoir à quelle sauce (et vu comment ça se passe actuellement, la sauce risque d'être piquante).


Et je dis ça en ayant parfaitement conscience que je ne suis pas parfait moi non plus, que j'essaye de faire beaucoup de choses "biens" (= normales), mais que derrière je suis en train d'affiner ma commande pour des sleeves...



 

Jones
Jones
@ Antoinette : fondamentalement, il n'y a aucun débat à avoir sur l'écologie et notre conso de jeu :)

Les scientifiques nous alertent depuis les années 70 sur le Co2 et le problème énergétique. J'ai même vu un vieux doc ou Tazieff annonçait exactement ce qui se passe aujourd'hui, repris vertement par Cousteau qui n'y croyait pas du tout :)
C'est bon, on sait, on est au courant. Tout le monde ici sait que produire des jeux n'est pas une opération mystique du Dr Strange, que ce sont bien de gros cargos dégueux qui nous livrent et pas des cigognes, que le plastique ce n'est pas fantastique.

Le débat serait plutôt, peut-être : on fait quoi ? On continue et osef ou on se regarde dans la glace ? :)
Morgal
Morgal
Malheureusement, je partage le pessimisme de Pit.

Pour "sauver la planète" (ou les humains qui vivent dessus, je pense que la planète nous survivra, et se portera mieux après), les petits impacts individuels, ou les "messages" envoyés aux producteurs en prenant par exemple la version standees d'un KS au lieu de la version figs en plastique, sont inefficaces à ce point. Si ça avait commencé il y a 20 ans, et que ça avait eu l'effet domino escompté, peut-être. Mais maintenant, je pense vraiment que ça ne peut passer que par un changement de société au niveau mondial. Et ça implique tellement d'autres choses (comme arrêter de placer le travail au centre de la vie, ne plus viser le plein emploi, arrêter les avantages à avoir plein d'enfants...)

Mais non. Le monde se chamaille toujours pour savoir qui aura le plus d'argent ou la meilleure divinité. Et le gouvernement du "seul président qui en a quelque chose a foutre de l'environnement" (vu sur Twitter il y a quelques jours) passe une petite loi pour interdire le plastique à usage unique d'ici 20 ans. 

Alors oui, je fais aussi mes petits efforts, je recycle (et je transporte mes déchets recyclables du bureau pour les jeter à la maison, parce qu'il n'y a pas de poubelle jaune ici...), j'essaie d'acheter des fruits et légumes français, quand ça coûte pas un bras, je n'achète globalement que des jeux et des livres en plus de ma nourriture, et je me déplace quasiment toujours en train ou à pieds, je n'ai ni voiture ni permis. J'essaie de limiter le nombre de lumières allumées à la maison. Des petites choses, quoi, tout en ayant l'impression de faire déjà bien plus que la majorité, et sans conviction de l'efficacité de ces gestes, même si tout le monde s'y mettait correctement.

Je n'y crois plus. Tout simplement. Il faut des changements radicaux et massifs, mais il faut choisir entre ça et l'argent, et nous n'avons pas le pouvoir de choisir...
Acathla
Acathla
Proute dit :
Acathla dit :
Liopotame dit :Tiens un exemple en cours sur KS : The Great Wall. 
~3300 contributeurs pour les pledges des versions avec meeples
~8500 pour les pledges avec figurines 
surprise
 

Comme quoi, Mc gray a raison de lancer l'alerte 😉

Les mentalités sont peut etre à changer...


Si vous avez la proportion de contributeurs des états unis pour ce jeu....
(il aime bien avoir une pelouse bien verte en vivant dans une zone aride 😥 Alors la survie de l'humanité...)
 

Alors que nous, les Français, nous sommes tellement plus raisonnables... c'est pas en mai, notre jour d'épuisement des ressources de la planète ?

😇

un habitant aux états unis consomme 4 fois plus d'eau qu'un français/européen (600L contre 150)
un habitant des états unis génère 1,5 fois plus de déchets qu'un français (750 contre 500)

Le gaz/pétrole de schiste n'est pas autorisé en France alors que oui aux états unis (je peux me tromper...)

bon c'est 5 fois plus en France que les pays africains...😅😥😨😓

(les jeux de figurines sont dits "à l'américaine"...appellation hautement critiquable certes...)

Hagrael
Hagrael
Parmi les donneurs de leçons ou les âmes bien pensantes, combien ont déjà été faire des emplettes du côté d'Essen en voiture ?