6881
réponses
119
followers
By : barbi | Monday, October 2, 2017 at 10:06 AM
fdubois
fdubois
Loic est de retour !!!! 
Docky
Docky
loïc dit :Maracaibo, 3 joueurs : 248-211-204.

Salut Loïc, je suis content de t’avoir furtivement rencontré à Essen. Mais pour rester sur Maracaibo, je suis très étonné par vos scores affichés, surtout au regard d‘un commentaire de Pfister himself :

“I don't like to look through other players cards as well, especially if you play on a bigger table. Thats also the reason, why Maracaibo does not has these sort of cards except trapper and village elder - and they only give you 1 point compared to a final score of approx. 140. This increases game flow and keeps analysis paralysis low, which is very important for me.“

Mon pressentiment me mène aux pistes d‘influence pour le calcul des pv finaux. Avez-vous bien utilisé les coefficients multiplicateurs (en bas des piste avec un X), et pas les niveaux de progression ? Pour ma part, hier soir première partie solo, et une fort agréable impression, mais il me faut encore un peu de temps avant de rédiger tout ça. Bon jeu !

kakawette
kakawette
Rien d'anormal.
j'ai déjà fait 260 perso...
C'est comme à GWT, si on glande tous pour faire plein d'actions,alors on score fort. Mais avec l'expérience on apprend à aller plus vite pour aussi gêner l'adversaire, et donc les scores redescendent. Le côté débutant au jeu incite tout le monde a essayé d'en faire beaucoup, alors que stratégiquement il vaut mieux faire moins mais plus vite. 

A GWT sur les premières parties on jouait autour des 120-140 PV chez moi, puis on a mieux optimiser et lu le jeu et après ça se jouait toujours sous les 80 PV ou presque.
My top
No board game found
mumut
mumut
NaHO dit :
- El Grande
Autre découverte en ligne faite récemment grâce aux amis mumut, Sysyphu et MastermindM. Lui c'est typiquement le genre de jeu que j'aime : un bon vieux jeu à l'Allemande un peu oublié mais tellement bon ! Moi qui suit un joueur relativement récent, j'adore ce genre de pépite ! A peine la partie à la moitié que je cherchais sur des sites d'occaz pour me le procurer (d'ailleurs si quelqu'un se fend d'un El Grande ici :p). Pour résumer : ça couine, ça couine et ça couine plus fort que l'autre. Un jeu de réflexions, de fourberies, d'illusions, de stratégies de groupe (tappez le vous avez vu comment il est devant !), de plans machiavéliques, ... et pourtant c'est si simple, si fluide. C'est fou ! Merci mumut ! Si t'en as d'autres comme ça, n'hésite pas, j'ai l'impression qu'on s'entend bien ludiquement :D

Hein qu'il est bon ce jeu !! Tension permanente, des bons gros coups de putes, des choix à s'arracher les cheveux, des règles simplissimes. Un Wolfgang Kramer a son zénith.
J'ai déjà remarqué aussi sur tes remarques à Tikal et Cuzco-Java et lors de nos parties sur bga que nous avions des goûts très similaires. Hum, faut que je pense à ne jamais te présenter ma femme 😁

grissom87
grissom87
El grande le meilleur jeu de majorité du monde tout simplement...
My top
No board game found
loïc
loïc
fdubois dit :Loic est de retour !!!! 

C'est gentil ;-)
C'est de la faute à Docky ;-)
ou grâce, vous jugerez ;-)

My top
No board game found
loïc
loïc
Docky dit :


Mon pressentiment me mène aux pistes d‘influence pour le calcul des pv finaux. Avez-vous bien utilisé les coefficients multiplicateurs (en bas des piste avec un X), et pas les niveaux de progression ? Pour ma part, hier soir première partie solo, et une fort agréable impression, mais il me faut encore un peu de temps avant de rédiger tout ça. Bon jeu !

Raté ;-)
Notre première partie à 4 joueurs s'est joué entre 128 et 181.

Il y a peut-être beaucoup de tour. Il y a eu beaucoup de combat, toutes les nations étaient à 5 points, je ne pense pas que ce soit fréquent.

On a dépassé les 100 PV au cours de la 4° manche, + les PV des cartes. Je ne pense pas qu'il y ait eu d'erreur.
Mais, par contre, on reste des débutants avec peut-être (sûrement) des réflexes de débutant : donc il est possible qu'on ait joué trop lentement et qu'on ait fait beaucoup d'actions sans se rendre compte qu'elles étaient sous-optimales. Seul l'avenir nous le dira, si on apprécie suffisamment le jeu pour y jouer autant qu'à Great Western.

My top
No board game found
Le Zeptien
Le Zeptien
loïc dit :
fdubois dit :Loic est de retour !!!! 

C'est gentil ;-)
C'est de la faute à Docky ;-)
ou grâce, vous jugerez ;-)

Et bé ! Un bel exploit de Docky !

En tout cas c'est trop cool ! ça va Loïc ? Ton avatar a manqué ici... 
 

My top
No board game found
loïc
loïc
Le Zeptien dit :


En tout cas c'est trop cool ! ça va Loïc ? Ton avatar a manqué ici... 
 

Et bien, on verra si je reste 
En tout cas,j'en remets une couche :

Carnival of monsters à 3 joueurs (2 débutants + moi)
La première saison est sur les monstres dangereux. Je pose quelques terrains, un monstre dangereux, mais ma femme fait de même, personne n'a la récompense. Derrière, elle part à fond sur les dangereux et prend de l'emprunt à gogo. Je joue peu de monstre, je suis trop spécialisé en terrain mais je prends pas mal d'objectif.
A la dernière manche, énorme dilemme, je me retrouve avec une carte qui va me permettre de jouer 3 cartes mise de coté et de gagner pas mal de thunes (donc des points), mais si je le fais, je laisse passer une carte qui valorise les emprunts et va donc beaucoup aider ma femme. Je décide de jouer perso, peut-être pas le bon choix :,-):
Ma femme s'impose largement avec 111 points malgré 7 emprunts, je suis à 92 sans emprunt et presque autant de points d'objectif que de monstres, le fiston est à 79 points avec très peu d'objectifs.
Avec ce jeu, Garfield revisite un peu son Bunny Kingdom en virant le plateau et en gardant cette idée de drafter des cartes ayant des fonctions différentes. Ca pose de vrais dilemmes, ça oblige à faire des choix, à bien regarder ce que font les autres et à compter un peu sur la chance pour que les paris pris payent le plus possible. Ca donne un bon jeu familial, rapide, très bien illustré et agréable à jouer. On y reviendra sûrement.

My top
No board game found
Docky
Docky
Ce soir, j'ai joué à Russian Railroads pour avoir une chance d'obtenir un score final de même ampleur que celui de Loic à Maracaibo ! Trève de plaisanterie :

1) J'apprécie beaucoup Russian Railroads, mais heureusement qu'il y a les conducteurs pour apporter un peu de piment et de renouveau d'une partie à l'autre. Effectivement, ce tableau figé fait qu'on finit souvent (parfois) par retomber sur de mêmes schémas tactiques / stratégiques.

2) Pour Maracaibo, effectivement, si on prend beaucoup son temps, cela peut "artificiellement" gonfler les scores finaux. Et la configuration à 4 joueurs amplifie encore cela car les actions sur les influences sont démultipliées et vont par conséquent se répercuter sur chacun des joueurs pour les pv finaux.

P.S. Et ma partie de Maracaibo en solo hier soir :

https://www.trictrac.net/forum/post/d6124c82311483ae68bef96b2ec0cbbeea80
loïc
loïc
Pour Maracaibo, si le jeu me plait autant que GWT, on va enchaîner les parties, et donc au saura assez vite si c'est Pfister qui joue trop vite ou pas ;-). On sait que les auteurs ne sont pas toujours les mieux placés pour parler de leurs jeux.
J'ai pas encore essayé le mode solo, mais j'ai moins de temps pour ces trucs là en ce moment.
My top
No board game found
Sysyphus - Pommard
Sysyphus - Pommard
Ce weekend

Un Just One  à 5 bien marrant, avec un score de 10/13.
Puis un Petit Prince à 4, où 3 joueurs se sont pourris à coup de baobabs pendant le 4ème se régalait malgré les volcans.
Ca a vraiment couiné autour de la table comme il se doit.

Un Karuba avec Mini. La première tuile à 4 chemins aura vraiment tardé à sortir. Des vraies dilemmes à tous les tours pour un excellent jeu familial.

Il y a eu aussi des Pyramides d'animaux avec Babyphus.


Un Kingdom Builder à 3 joueurs avec l'oasis dans le quart Nord-Ouest, l'oracle au Nord-Est, l'Enclos Sud-Est et la grange au Sud-Ouest avec les explorateurs, les pêcheurs et les marchands.

Avec un long couloir maritime en plein milieu du plateau, les places seront chères pour connecter le Nord et le Sud en vie de satisfaire explorateurs et marchands. Notre fille se fait d'ailleurs coincer dans ses connections malgré l'enclos = 0 point sur les marchands pour elle avec une belle soupe à la grimace. On est à égalité avec Mrs avant le décompte des châteaux. Elle l'emporte de 3 points.

On finit avec un Roll for the Galaxy à 2. Je démarre avec 1 ou 2 dés violets puis pose rapidement le développement à 6 qui donne des points pour les mondes bleus. J'enchaine avec des bonnes phases de production/expédition même si le ravitaillement en dés et loin d'être parfaite.
Je mets fin à la partie en épuisant la réserve de PV. 39-32
 
Docky dit :Ce soir, j'ai joué à Russian Railroads pour avoir une chance d'obtenir un score final de même ampleur que celui de Loic à Maracaibo ! Trève de plaisanterie :

1) J'apprécie beaucoup Russian Railroads, mais heureusement qu'il y a les conducteurs pour apporter un peu de piment et de renouveau d'une partie à l'autre. Effectivement, ce tableau figé fait qu'on finit souvent (parfois) par retomber sur de mêmes schémas tactiques / stratégiques.
 
Je trouve cette impression plus vraie à 2 qu'à 4. A 4 il faut trouver son propre timing pour s'extirper du rythme adverse. Je trouve le meta-game sur la pose d'ouvriers d'ailleurs assez jouissif : hyper tendu avec malgré tout toujours quelque chose à faire. L'ordre d'arrivée des ingénieurs offre, selon moi assez de renouvellement pour que le jeu reste intéressant après plusieurs parties. Quand tout le monde saisit les tenants et les aboutissants, la lutte sur le plateau central demeure passionnante.
A 2, cette tension est en effet bien moins palpable.


Bonne semaine à tous !
 
Proute
Proute
Un week-end assez tranquille avec quelques jeux qui datent un peu pour le démarrer, l'essai d'un nouveau jeu en soluo, pour voir, et un beau Black Angel pour le finir !

Je vous prie d'avance de m'excuser pour le pavé qui va suivre...


Quelques Vendredi où je commence à me débrouiller pas trop mal au niveau 1 (je suis souvent autour de 100 points), donc je passe enfin au niveau 2, 70 points, je trouve ça pas mal. A force de sélectionner des cartes qui me permettent d'écrémer, je me retrouve souvent avec 7 voire 8 cartes danger à la fin plutôt que les 6 dont j'avais l'habitude.


Je démarre ensuite le samedi en passant l'après-midi à explorer un nouveau jeu, une petite folie que je me suis offerte parce que la combinaison entre le plaisir pris sur Burgle bros et l'envie d'une continuité dans ce thème, ainsi que la bonne prise en main de Black Angel et l'envie d'une continuité dans ce niveau, j'ai donc craqué sur Escape Plan, mon donc premier Lacerda, et d'après ce que j'ai lu sur ce forum le plus abordable.

D'abord, la règle. Chouette, elle est en VF sur le net, et en plus toute jolie et hop, j'imprime le pdf. Ah oui, mais c'est tout tout petit. Bon, on va la lire en vo avec la vf pour aider au cas où.
Et donc, là, première surprise. Moi qui m'attendais à un gros truc indigeste vu la note de complexité sur BGG, toussa, eh bien tout me semble extrêmement simple et limpide, avec foultitude d'exemples même pour les choses très simples, bref, de la pédagogie à l'américaine (ceux qui connaissent et qui ont fait du tricot me comprendront). Par contre, c'est vrai qu'il y a beaucoup de choses. Pas que la règle soit spécialement longue, non, une vingtaine de pages et j'ai déjà vu ça ailleurs, mais les choses s'imbriquent d'une façon qui, si elle est raccord avec le thème, ne l'est pas forcément avec ma tournure d'esprit. noJe décide donc d'en faire une petite partie toute seule, pour voir, mais pas en solo, parce que ce qui m'intéresse, c'est d'être capable, à terme, d'expliquer le jeu à deux à monsieur Proute, et de le lui expliquer correctement avec les points auxquels il faut faire attention, les choses intéressantes, les mauvaises surprises à éviter, et surtout, le plus de clarté possible !!!

Donc, un soluo, si l'on peut dire, en décidant, pour ne pas me prendre la tête, de privilégier l'un des personnages au détriment de l'autre, pour voir, aussi. Bon, inutile de dire que c'est le perso que j'ai privilégié qui perd, parce que jouant en vérifiant la règle point par point au fur et à mesure, si mon perso en a plein les mallettes, il n'a plus rien dans les fouilles quand l'autre, presque bredouille, quitte la ville AVANT LUI. Et je n'anticipe pas et n'ai plus un rond, me fais donc arrêter ! Haha ! Toute seule ! laughBon, les règles sont donc super bien écrites et tout à fait compréhensibles, mais après ça fait comme des petites roues d'engrenages qu'il faut arriver à assembler pour que la machine tourne bien pour notre gangster, et pour ça il va me falloir encore une ou deux parties comme ça pour que je puisse vraiment bien expliquer les choses à mon partenaire si je ne veux pas qu'il soit dégoûté dès la première partie.

Le thème est vraiment bien rendu, on est à fond dedans et ça me semble effectivement une belle "suite" à Burgle bros : d'abord le casse, ensuite la fuite !

Et le jeu m'a beau l'air costaud, j'ai adoré le petit crépitement dans mon cerveau alors que j'essayais d'élaborer mes plans pourtant boîteux vu que c'était juste une partie pour éprouver ma compréhension des règles et leur mise en œuvre.

Bref, j'ai adoré et j'espère que la difficulté de toutes les petites choses à retenir ainsi que la durée du jeu ne rebuteront pas trop monsieur Proute. Sinon, il y aura toujours la version solo pour les longs samedi pluvieux... no

Le soir, on fera un simple Kingdomino en 7x7 qui est la seule configuration qui m'amuse vraiment à ce jeu. Sinon, j'y joue seulement pour faire plaisir à ceux qui aiment ou ceux qui découvrent le jds. On en a déjà fait un plus tôt dans la semaine, et je gagne les deux, de peu, mais quand même. Le premier avec les deux bonus (milieu + complet), le deuxième avec aucun bonus et monsieur Proute qui avait les deux. Dans les deux cas, ça s'est joué à quelques points près.


Le lendemain, moi aussi je joue à Pyramide d'animaux, mais entre grands, puisque mon Mini à moi est grand, et que c'est bien plus marrant que quand il était petit et manquait de dextérité. Là on s'amuse beaucoup, riant de nos maladresses, essayant de se faire chacun les pires crasses, tout en essayant quand même de faire la plus belle des pyramides !


Avec monsieur Proute, nous décidons de faire alors deux petits Durch die Wüste, à 2 parce que personne d'autre ne veut y jouer avec nous (oui, les deux autres enchaînent les parties de Magic à une cadence effrénée depuis dix jours). Monsieur Proute fait de bien plus beaux enclos que moi, mais je suis plus efficace sur les palmiers et les points d'eau. On se répartit à peu près les bonus de caravanes, mais c'est moi qui remporterait les deux parties malgré tout.

Lundi midi, on fera une petite partie de Dominion dont je parle dans le sujet dédié du putsch.

Lundi après-midi un petit That's Life, toujours à 2, pour la détente, les deux autres étant toujours accro à Magic. Monsieur Proute prend bien moins de malus que moi, dommage, il a trop de cartes chance ! C'est bibi qui gagne ! laugh
Ensuite, avec les enfants qui décrochent un peu de Magic, on se fait un petit Ricochet Robot, 5 missions. Il est clair que j'ai beaucoup plus de mal qu'eux, mais pas tout le temps, ouf. Un jeu que j'aime parce qu'on y réfléchit à la même résolution de problème ; on ne compte pas les points, on s'en fiche.



Et enfin, ENFIN !!!! Une partie de Black Angel hier soir avec monsieur Proute.
J'aime beaucoup ce que monsieur Proute fait avec ce jeu : à chaque partie il décide d'essayer une stratégie différente et il y colle, quitte à se prendre une défaite. Je pense qu'ainsi à un moment il le comprendra bien mieux que moi (si on joue de façon assez répétée dans un temps assez réduit).

Donc hier, il a décidé d'utiliser principalement les technologies et la lutte contre les ravageurs afin de pouvoir utiliser au mieux les capacités technologiques dont il disposait. Je peux dire que son tableau chauffait.

Par contre, il tient encore beaucoup trop à être présent dans les salles d'affectation (ça lui donne accès aux dés), ce qui fait qu'il ne dirige pas le tempo et que même s'il protège un précieux, je peux lui en acheter plein d'autres, car quand on lance 9 dés, il y a rarement un seul 3 et en plus, vu qu'on n'en utilise pas lors de la séquence B, je suis donc la première à faire mon marché. En plus, ça lui coûte des robots alors que de mon point de vue, mieux vaut en ajouter en salle de repos pour les envoyer dans l'espace où ils me rapporteront plus.

Il faudrait que j'aie une discussion avec lui à ce sujet, mais je ne suis pas complètement sûre de ce que je dis dans le paragraphe ci-dessus, alors comme je ne voudrais pas lui donner de fausses pistes (après tout il ne s'agit que de mon ressenti), pour l'instant je m'abstiens.

De mon côté, moins de hardiesse, j'ai joué un peu comme sur les autres parties, c'est-à-dire avec surtout de l'opportunité. Mes cartes mission étant bonnes mais sans plus, j'opterai donc petit à petit pour une stratégie mêlant les missions, un peu de récolte de débris, et vers la fin de partie (n'oublions pas que c'est moi qui contrôlait le tempo des séquences puisque j'avais le moins de robots en salles d'affectations), l'acquisition des technos avancées qui correspondent à ce que j'ai. Je m'arrange pour acheter des technologies uniquement avec des dés de valeur 3, quitte à ce que ça me coûte cher en ressources ou débris, afin de toujours pouvoir acheter une technologie normale en plus d'une d'une technologie avancée, dans le but principal de pouvoir éjecter mes technos avancées (oui, j'ai quand même éjecté pas mal de cartes mission, donc ça vaut le coup).

Ma seule faille là-dedans aura été d'avoir méjugé la quantité de débris que j'aurais à la fin, et ce pour trois raisons : déjà, j'en ai beaucoup dépensé pour retourner mes dés, alors qu'ayant éjecté la techno avancée des débris tôt dans la partie, j'avais à ce moment 5 débris et pensais en accumuler davantage. Ensuite, au moment où j'en avais beaucoup, j'ai envoyé en mission un robot chez les Xhavits pour obtenir leur validation en échange de débris ; mais la pénurie en dés gris ne m'aura finalement permis de ne faire qu'un de ces échanges, donc bof. Et surtout, je voulais finir en récoltant à nouveau 3 débris après ma dernière séquence B, seulement il m'aurait fallu en dépenser un pour avoir un 3 gris, j'ai donc à la place utilisé un 3 jaune qui m'aura permis d'acheter deux dernières technologies.

Malheureusement, le mal était fait, et ma techno avancée débris, qui pouvait m'octroyer jusqu'à 10 points, ne m'en a rapporté que 2. Heureusement, les deux autres m'en ont rapporté huit et six, et j'en avais encore dans ma grille qui m'ont rapporté 2 points pour l'une, et 2x4 points.

Bref, c'est mon IA qui a le droit de réveiller les humains bien arrivés sur Spes, avec 80 points de validation contre 58.

A noter qu'à part la première partie où nous n'avions rien contrôlé, toutes les autres ont fini sur Spes, aucun de nous deux n'ayant apparemment eu l'envie d'écourter le voyage en nous bloquant dans l'espace pour cause d'avaries trop nombreuses.
 
Kundalini
Kundalini
* Bunny Kingdom, en solo avec ma variante maison.

Je trouve ce jeu très plaisant et arithmétique.
J'ai viré les cartes et tuiles ponts aériens, trop puissantes à mon goût.
Je joue seul avec une variante home-made où il s'agit de faire un max de pV, avec une situation de draft proche de celle qu'on trouve dans le solo de Paper Tales.
Grâce à une stratégie valorisant la production de carottes (Fermiers/Maître fermier) et de bois (Bûcheron), je score 157 pv, mon plus grand fief au facteur multiplicateur de 6 combiné à 6 ressources différentes me rapporte par ailleurs 36 pV.
Assez fier de moi.
 
My top
No board game found
Magic Dwarf
Magic Dwarf
Proute dit : j'ai donc craqué sur Escape Plan, mon donc premier Lacerda, et d'après ce que j'ai lu sur ce forum le plus abordable.
...
Bref, j'ai adoré et j'espère que la difficulté de toutes les petites choses à retenir ainsi que la durée du jeu ne rebuteront pas trop monsieur Proute. Sinon, il y aura toujours la version solo pour les longs samedi pluvieux... no
Il est très bon ce Escape plan, comme pour toi c'est mon premier LACERDA et effectivement la première partie semble très confus.

Un conseil, on y fait pas trop attention à la première partie, mais l'iconographie est très très très bonne sur ce jeu. Penses à regarder le plateau plutôt que l'aide de jeu. Une fois que tu as saisie le sens de chaque icône, tu as 90% des règles.

J'ai que 4 ou 5 parties dessus et déjà tout roule

Les 2 points de règles qu'on peut zapper facilement et que je rappel en début de chaque partie :
Attention une fois le premier joueur sortie, chaque joueur doit se défausser de 1000$ avant son tour
Pour chaque Menotte, se défausser d'un contact avant le décompte des points
 
Proute
Proute
Magic Dwarf dit :
Proute dit : j'ai donc craqué sur Escape Plan, mon donc premier Lacerda, et d'après ce que j'ai lu sur ce forum le plus abordable.
...
Bref, j'ai adoré et j'espère que la difficulté de toutes les petites choses à retenir ainsi que la durée du jeu ne rebuteront pas trop monsieur Proute. Sinon, il y aura toujours la version solo pour les longs samedi pluvieux... no
Il est très bon ce Escape plan, comme pour toi c'est mon premier LACERDA et effectivement la première partie semble très confus.

Un conseil, on y fait pas trop attention à la première partie, mais l'iconographie est très très très bonne sur ce jeu. Penses à regarder le plateau plutôt que l'aide de jeu. Une fois que tu as saisie le sens de chaque icône, tu as 90% des règles.

J'ai que 4 ou 5 parties dessus et déjà tout roule

Les 2 points de règles qu'on peut zapper facilement et que je rappel en début de chaque partie :
Attention une fois le premier joueur sortie, chaque joueur doit se défausser de 1000$ avant son tour
Pour chaque Menotte, se défausser d'un contact avant le décompte des points
 

Merci pour tes conseils, je tâcherai de faire attention à tout ça. En tout cas, c'est bien encourageant !

boby0ne
boby0ne
Ces derniers temps que des parties à 2, en couple. 

Azul : une partie largement gagnée par Madame 92 à 63 ! Elle bat notre record de points au passage. En me chipant une tuile bleue au bon moment elle a pu compléter une colonne et une ligne en me bloquant dans le même temps une colonne… C’était notre 9e partie à 2 depuis qu’on a acquis le jeu en juin. Elle mène 5 à 4. Toujours aussi plaisant et avec des parties très différentes selon nos humeurs (volonté de plus ou moins bloquer l’adversaire). On a joué qu’une fois avec le verso jusqu’à présent ce qui laisse encore de la marge avant d’avoir fait le tour de ce jeu.

Carcassonne : notre premier jeu. On a intégré l’extension auberge et cathédrale depuis peu. Cette fois je gagne 150 à 125. Un gros combat pour une ville entourant une cathédrale qui accouchera d’une souris puisque nous partagerons les points (avec 3 meeples chacun sur la zone !). Je gagne grâce à une multitude de petites villes complétées pendant la partie. Notre 13e partie de l’année. Je mène 7 à 6. La 3e avec l’extension. Idem que pour Azul, selon les humeurs les parties ont plus ou moins d’interaction. On n’est toujours pas lassé non plus et c’est tant mieux :)

Keyflower : un autre jeu acheté en juin. Seulement notre 4e partie à 2. Je gagne largement 79 à 57 avec une stratégie autour de la production d’or. Je me retrouve avec un tas d’or à faire pâlir de jalousie l’oncle de Picsou. J’égalise ainsi à 2-2 dans nos confrontations. Encore un excellent jeu et il nous reste plein de parties à faire avant d’en faire le tour. Il sort moins souvent car plus long à jouer et on a mis plus de temps avant de le tester à 2. Maintenant on sait qu’il est très bon à 2 !

Pandemic legacy saison 1 : nous avons gagné le mois de mai. C’était extrêmement serré et ça s’est joué à un tour. Nous sommes donc rendus à début juin en 7 parties. Soit 2 mois avec défaites (mars et avril). Le renouvellement du jeu à chaque mois n’est vraiment pas décevant. On joue sur un rythme d’une partie toutes les 3 semaines environ. Pourtant ce n’est pas si long mais impossible à sortir si l’un de nous est fatigué. Du coup notre ancien jeu collaboratif, Ghost Stories, prend la poussière. On le ressortira à la fin de la campagne.

Troyes : la dernière partie en date. Encore un jeu acquis en juin (en gros on a constitué notre ludothèque à ce moment). J’avais simplement pu tester le jeu en solo, et comme nous avions les autres jeux on a attendu le bon moment pour se lancer sur celui-ci. On a adore ! Comme quoi les conseils que j’avais reçus sur ce forum étaient pertinents. Elle gagne 54 à 48 en ayant mieux géré les deniers (j’étais toujours en rade alors qu’elle en avait toujours plein). Elle a aussi gagné pas mal de PV grâce aux cartes activités. On a fait une petite erreur de règle car elle a acheté un dé neutre pour contrer un dé noir. Ce qui n'aurait sans doute pas change le résultat. Maintenant que nous connaissons nous 2 les règles celui la risque de sortir souvent.

En écrivant cette petite synthèse j’ai pu me rendre compte que nos résultats sont très partagés sur chacun des jeux, ce qui est top. Reste à réussir à jouer un peu plus à 3, 4 et 5 joueurs. Dorénavant la qualité d’un jeu à 2 sera un critère principal de choix d’un jeu.
 
loïc
loïc
Maracaibo à 4 joueurs (les 3 autres découvrent)
Contrairement à mes précédentes parties, je ne vois pas le builder master de la partie et paierait donc mes cartes plein pot durant toute la partie, contre -2 pour l'un des mes adversaires.
Je joue très vite sur le port et avec énormément de bateau. Mon revenu en thunes montent donc très vite, mais je ne joue pas l'explorateur. Je joue donc aussi beaucoup baston et je développe les anglais. Je vais chercher la thune sur mon bateau, puis les cartes et la récupération de cartes gratos qui donne quand même une latitude énorme sur le jeu. Evidemment, la ligne de baston bonus.
Deux adversaires décident de s'allier dans le renforcement des français pour contrer l'hégémonie anglaise. Les espagnols ne verront pas le jour.
Je suis à la rue en point de victoire mais j'essaye de rester costaud sur le décompte final. Mes revenus me permettent de bien gérer les rotations. Les dilemmes sont énormes en fin de partie pour bien choisir les cartes à poser et le rythme à avoir. Je décide de passer voir l'un de mes assistants à la toute fin plutôt que d'aller direct au bout. Comme j'ai atteint le bout de la piste de revenu, chaque revenu de thune devient du revenu de point, ce qui me permet de finir à plus de 30. Mais mon retard sur le joueur qui a joué assistant est considérable (il a l'assistant qui fait des points sur les assistants, la carte qui donne des points quand on s'arrête chez ses assistants et le monument à assistant est en jeu).
A la fin, on a chacun construit un bâtiment différent.
Grâce à un dernier combat, j'assure la victoire anglaise sur le plateau avec les points qui vont avec (42 points juste avec les anglais et quelques points avec les français grapillés grâce au passage de la première frontière de l'explorateur en toute fin de partie.
Je l'emporte à l'arrachée grâce au thune récupéré sur mon dernier assistant qui me permettent de poser pile poil un bâtiment très lucratif (1PV par bataille) : 189-185-171-150
Assez serré donc, je l'emporte donc sur une partie basée sur le maritime (port, bateau, mission). Le second a joué à fond assistant et explorateur. Le 3° joue explorateur et jeton, il a pris un peu de retard au démarrage. Le dernier est moins aguerri sur ce type de jeu, il joue un peu sur tous les tableaux, avec sûrement un manque de cohérence (assez compréhensible à la première partie quand on voit le nombre d'options que propose le jeu).
On passe donc un nouveau cap, meilleure vision du jeu, la pioche tourne beaucoup, ce qui permet de bien voir ce qu'il y a en jeu. Je n'avais pas encore essayé le pouvoir de récupération des cartes gratuites sur la "row", c'est vraiment très fort. J'arrive à gagner sans master builder. Je m'en doutais, mais jamais essayé, c'est donc confirmé. J'ai hâte d'aller voir plus loin avec les autres configurations de jeu, mais cette partie confirme tout le bien que je pensais. J'étais un peu sceptique au début de la partie, ayant peur d'un peu de répétitivité, mais non, ça se renouvelle bien, et il y a même sûrement possibilité d'aller encore plus loin dans les stratégies de jeu, le rythme de partie,... Ca sent de plus en plus bon, Pfister confirme qu'il est l'auteur de gros eurogames du moment.
My top
No board game found
remigrec
remigrec
@Loic, tes comptes rendus envoie du rêve (analyse et décortication du jeu, de ses possibilités stratégiques)

Hier soir, 2eme partie de Sekigahara,  très bon wargame accessible pour le néophyte que je suis. (Juste une petite déception sur la V4, les blocs "or" ne sont pas du tout de couleur uniforme, j'ai du les repeindre à la bombe pour pouvoir conserver l'effet brouillard de guerre). On n'est pas là pour acheter du bois et tous les deux on se lance rapidement dans un affrontement direct (erreur de débutant mais le tirage des renforts d'un côté et le tirage de carte de l'autre incitaient à déployer et utiliser 2 grosses armées rapidement). Au jeu des petites erreurs (la plus grosse est l'oubli qu'une victoire par overrun permet de continuer son mouvement) c'est finalement Tokugawa qui l'emporte en tuant Ishida au jour 5...
L'esthétique du jeu est sublime, les règles sont plutôt simple, les choix sont cornéliens et il y a une belle courbe d'apprentissage (dans le sens où on était complétement perdu à la 1ere partie et nettement plus confiant sur nos choix et décisions à la 2eme).

Pour compléter la soirée, on termine sur 5211 à 4, petit jeu de cartes: chaque joueur reçoit 5 cartes (6 couleurs différentes, valeur de 1 à 6), en joue 2 faces cachées, on dévoile les cartes, en rejoue 1 puis 1. Si il y exactement 6 carte "1", chaque joueur score ses "1" sinon c'est la couleur majoritaire en carte (sans dépasser 7 cartes, les égalités sont éliminées) qui est scorée (valeur des cartes pour chaque joueur). On redistribue 4 cartes et on recomence. J'ai pas été convaincu ni par le mécanisme (trop chaotique) ni par l'esthétisme. Je préfère largement 6 qui prends, Fuji Flush ou Fou voire Kikafé  dans le format vite expliqué, vite joué.
My top
No board game found
znokiss
znokiss
Alors c'est pas exactement "Hier, j'ai joué à ..", mais j'ai enfin le temps, quelques jours après, de caser le retour de ce week-end ludique entre potes (une vingtaine de personnes).

Je balance tout en vrac, il y a à boire est à manger, c'est comme au buffet, vous picorez où vous voulez.

Je mets ça vaguement par ordre du moins aimé au plus apprécié : 

Shadow Hunter : une partie entre 3 et 4h du mat en mode "on se défonce tous sans se connaître", drôle de façon de jouer un jeu de déduction de rôles. A notre décharge, c'était le dernier soir, nous étions rincés (et plein pour certains d'entre nous ).
Mais clairement, j'ai trouvé ça foutraque et un peu dépassé, je trouve que Resistance Avalon ou d'autres font bien mieux dans le genre.

Tiny Epic Quest : c'est mignon à regarder et rigolo (les meeples avec leurs petits items), mais niveau plaisir de jeu, on y étais pas. Des tas de petites manipulations, déplacements à tout va pour activer des trucs, etc... pour finalement lancer les dés un paquet de fois en espérant réaliser les bons trucs. "Tout ça pour ça ?" Ils ont clairement fait entrer un jeu moyen/gros dans une petite boîte. Je serais preneur d'une belle grosse version sur plateau, ou d'un petit jeu en petite boîte tout simple et sans nécessité d'expliquer ouate-mille machins et tout. Impression mitigée.

Lama : un jeu de défausse tout simple comme il en existe des tonnes, et j'ai pas l'impression que c'est le plus malin auquel j'ai joué. Sélectionné pour le Spiel ? Ils ont juste vu le nom de Knizia sur la boîte. Mouaif.

La Vallée des Marchands. C'est mignon, très kawai, un principe très sympa et simple : du deckbuilding, le premier qui poste "8 valeurs" gagne.
Mais voilà, chaque carte comporte sa tartine de texte avec description de l'effet. Pour une première partie, le rythme est très hâché : faut lire chacune des 5 cartes du marché, relire celles qu'on a en main... j'ai trouvé ça très peu intuitif. J'aurais largement préféré une iconographie ou des symboles ou autre, cf Res Arcana qui est très fort sur ce point.
Alors on va me dire "oui, mais quand tu connais les cartes, c'est bon". Certes, mais ça demande (au bas mot) 3 ou 4 parties (car en plus on ne joue pas avec tous les peuples à chaque partie). Mais passer 4 parties à lire des cartes avant de commencer à jouer pépère, ça ne m'intéresse pas pour un jeu de ce calibre. Ce point m'a d'ailleurs dissuadé de l'acheter pour l'offrir à une gamine à Noël. Dommage.

Couleurs de Paris. Très joli, renouvelle bien la pose d'ouvriers avec sa roue qui tourne, on a pu s'amuser un peu sur le blocage ou double avancée qui permet de faire foirer un plan trop bien ficelé. C'était sympa mais sans plus, pas l'envie d'en refaire une, d'autant plus qu'on voyant le gagnant arriver à partir du dernier quart sans pouvoir le rattraper. Pourquoi n'avoir pas inclus un objectif secret ou quelques infos planquées permettant de mettre un petit suspens à la fin ?
Pour moi l'exemple parfait du OK game aussi vite joué aussi vite oublié. Dans ce calibre, je conseille plutôt l'excellent Little Town ou The River.


Obscurio.
Pour faire simple : Dixit (du même éditeur) avec des rôles cachés, un sablier et un twist sur l'indication de détail d'images. Le coup du chrono ajoute un peu de stress, mais ne suffit pas à mes yeux à le rendre tellement plus original que les autres (Mysterium, Amsterdam machin..). Je ne me suis pas ennuyé mais j'ai pas non plus crié "hop j'achète !!" après la partie.


Parks. Vous voyez Tokaido où on se déplace d'un nombre de case librement choisi le long d'une piste pour récolter des trucs ? Ben vous ajouter la possibilité de chopper des cartes avec les trucs récoltés, quelques saisons pour faire varier la piste et bim, vous avez Parks.
L'édition est de toute beauté avec des illustrations à tomber, des ressources en bois très choupinoutes et tout. Mais ils ont oublié de mettre du fun dans la boîte.
Enfin c'est mon ressenti. Le même jeu sans l'emballage graphique à tomber ? J'aurais fui.
Là, je ne me suis pas emmerdé, mais pas spécialement envie d'en refaire une. Oui, c'est ça, comme un OK-game.

Freshwater Fly : le jeu de pêche à la mouche, dont j'ai parlé dans le topic dédié.
Un jeu de spécialiste (la pêche à la mouche ?!) superbement édité : le plateau et les cartes en jette, c'est très classe. Dans le principe, on va drafter des dés, essayer de pêcher du poisson, le remonter et accomplir des objectifs. J'ai un attachement particulier pour ces jeux à thème fort, c'est le cas ici avec une belle mécanique de lancer sa ligne et de rivière qui se déplace, sans compter le tournage du moulinet pour remonter sa prise.
Mais voilà, en draft de dés pour faire des trucs avec, je lui préfère ses concurrents, comme je disais, donc, dans le topic dédié.

Aeon's End. Je vois bien les qualités du jeu : le marché qu'on prépare et qui va donner son "style" à la partie, le fait de ne pas mélanger son deck, et le côté coop renforcé par le challenge ultra tendu (on a gagné de très peu la partie "ultra-noob"). Niveau difficulté, j'ai effectivement l'impression de jouer au "Dark-Souls" du deckbuilding. C'était pas déplaisant, mais en deckbuilding, je préfère en général un jeu un peu plus léger et rapide comme Volfyirion (voir plus bas) et en challenge coop tendu, je lui préfère un Spirit Island avec son plateau tout joli et petits pions mignons.

Sub Terra : exploration de grotte en coop où on ne sait jamais ce qui nous attend derrière la prochaine tuile.
Bien fendard avec les imprévus qui nous tombent dessus, on a bien rigolé et j'ai trouvé le jeu très bien ficelé entre les aléas à gérer et les décisions à prendre en groupe qui donnent une bonne interaction. Il m'a fait penser à ROOM 25 (se déplacer en groupe dans un environnement dangereux) mais en mieux.

Vindication : je ne sais pas trop comment le mettre, çui-ci. Du jeu de conquête ? non, pas vraiment. De l'aventure alors ? Notre héros sur le chemin de la rédemption pour se refaire une image ? Mouais mais non, c'est plutôt une belle grosse machine mécanique avec une utilisation très maligne de cubes d'action, mais qui implique donc des concept parfois très abstraits. L'impression de voir un mix tendance jeu d'aventure améritrash pour les dessins qui déboitent, et un jeu de gestion de kubes niveau ressenti.
J'ai plutôt bien aimé la partie, mais j'ai eu un peu de mal à me plonger dedans. C'est beau (surtout en version KS) mais assez abstrait et pas spécialement immersif.

Tapestry. J'en ai touché un mot dans le topic dédié.
C'est très mignon, accessible, rapide, je vois les qualités du jeux et comprends (un peu) la hype.
Mais voilà, en fin de partie, j'ai pas spécialement eu envie d'en relancer une..

Gravity Superstar.
Je m'attendais à un vague jeu d'ambiance un peu pouet pouet, on m'a servi une sorte de plateformer rigolo où il faut récupérer des étoiles et surtout sauter sur la tête des copains. Un genre de PACMAN / Towerfall / SuperSmash Bros au design tout épuré mais vraiment fendard, on y a joué à 6 et c'était parfait. J'achète pas mais sans soucis pour une revanche.

Volfyirion : du deck-building en 1vs1 "à la -----Realms" (insert Space/Hero/Cthulhu here). Sauf que je le trouve mieux que tous ceux-ci, car là où j'ai l'impression de commencer à tourner en rond dans Hero Realms, ce Volfyirion ajoute quelques couches de gameplay bienvenues.
Chaque joueur a 3 cités, il faut démolir celles de l'adversaire. A côté, un dragon nous regarde depuis son antre. On peut l'envoyer détruire la ville du copain d'en face, ou bien le buter et chopper son antre à lui comme une nouvelle ville à nous.
Tout aussi rapide et nerveux que Hero Realms (certaines cartes permettent d'éliminer une carte de base de notre deck dès l'achat, ça monte vite en puissance), mais très tactique avec de sacrés choix à faire et parfois de beaux retournements de situation. J'ai adoré et je sens que ma boîte va pas mal ressortir.

Set et Match. LE meilleur jeu de pichenette du monde. Expliqué en 30 secondes, joué en 10 minute, une belle tuerie de fun et simplicité, j'achète direct.

Stay Cool. Le sous titre est "le jeu multitâche" et c'est tout à fait ça : on te pose 2 questions en même temps, faut répondre à gauche à l'écrit, à droite à l'oral, surveiller le sablier... Genre on te dis "prénom de Clinton" que tu dois écrire avec les dés pendant que l'autre te dis "classer les chiffres du nombre sept-mille-neuf-cent quatre-vingt quatre par ordre croissant", en sachant que tes voisins vont répéter leur question en boucle tant que t'as pas répondu.
Ultra stressant avec des questions à se plier de rire.. Joué bien tard dans la nuit et une ambiance de fou, c'était énorme !


Rurik : Dawn of Kiev. Un bon gros jeu de conquête/majorité avec un petit volet gestion de cartes et ressources. Sa grosse originalité est dans la mécanique de choix d'action bien maligne où on se tire la bourre sur un tableau de choix.. Très beau et faisant bien fumer le cerveau au moment de la planification. Mais c'est peut-être ce point où on réfléchit de longues minutes avant de poser un pion qui lui coûte, on est bien moins fluide qu'un Scythe ou un Cyclades (dans le genre promener des figus sur la carte pour contrôler des machins).
Cela dit j'ai vraiment aimé et j'en refais une autre avec plaisir.

Too Many Bones. Une partie d'initiation rapide. Ce jeu, c'est du jamais vu. Du character/dice-building où vont s'affronter des tour de jetons de poker..
J'ai vu le potentiel de la grande aventure épique avec évolution puissante des persos et le challenge bien corsé demandant de bien s'accorder et planifier les actions. Et ce matos, mince alors !
A retenter une fois sur une partie plus grande.

Prehistory. Du PUR kubenbois à l'ancienne bien velu (mais assez facile d'accès) avec un thème très joli de peuplade à guider dans la Prehistoire, genre Neta Tanka ++. Une fois absorbé le coup très abstrait des kubenbois ressources qui deviennent des actions, ça passe très bien avec de nombreux axes de développement, une petite compétition sur les objectifs.. j'ai adoré, un de mes coup de coeur du week-end.

Barrage. Mon GROS coup de coeur.
Là aussi je me suis épanché sur le topic dédié.
C'est là que je vois que la pose d'ouvriers/gestion bien classique à la kubenbois reste mon dada favori. Pas de kubes ici d'ailleurs, mais de belles ressources en bois toutes jolies, l'édition déboite dans un noir et or sobre tout de steampunk vêtu (j'ai pensé à Dishonored en mode "corporate").
Zéro hasard, des règles claires, une grosse machine à mettre en route et une belle compète sur le plateau et le choix des différentes actions... Quelques gros fails de calculs qui font le sel du jeu, et direct l'envie d'en refaire 4 derrière.

Mon seul soucis est de trouver les joueurs avec qui les faire.
Mais c'était beau et plusieurs jours après, j'y repense encore, c'est très bon signe en général.
 
Antoinette
Antoinette
Bon c'était avant-avant-avant-hier mais ça compte quand même hein


On m'a offert Edgar & Lucien, un jeu qui m'était totalement méconnu. Le but avec ce cadeau était de m'étonner et je dois dire que c'était plutôt réussi.

Première partie de découverte donc forcément le jeu manquait de fluidité mais déjà de bonnes sensations.

Chaque joueur a 2 personnages à faire évoluer dans la ville de Fosko. L'un, Lucien, est un homme politique plutôt apprécié et l'autre, Edgar, est un homme de main prêt à tout pour faire en sorte que Lucien parvienne à ses fins. Chaque personnage a des capacités propres, selon son caractère, évidemment.
Le petit plus très appréciable avec ce jeu est qu'il est emporté par l'un des joueurs dès qu'il complète 3 des 4 objectifs (popularité, argent, quartier et administration).
Autant dire que le jeu est tendu et plein de coups fourrés.

A voir avec d'autres parties à venir mais il est prometteur !
driepick
driepick
En core une partie de Monster lands à 4j. On aime toujours autant le jeu, j'ai difficilement réussit à m'en sortir dans la partie et mes quelques tentatives de combats furent des échecs, ce qui n'aida pas.
3 heures de partie à 4, c'est un poil long pour un jeu de ce calibre mais je l'adore !
My top
No board game found
Docky
Docky
loïc dit :Maracaibo à 4 joueurs (les 3 autres découvrent)
Contrairement à mes précédentes parties, je ne vois pas le builder master de la partie et paierait donc mes cartes plein pot durant toute la partie, contre -2 pour l'un des mes adversaires.

J'aime bien ce Builder Master, il ne coûte effectivement que 6 sous pour 3pv et surtout -1 sur les achats de cartes suivants. Maintenant, on ne tombe pas forcément si vite que ça dessus, et il peut paradoxalement un peut freiner la mise en place du moteur quand l'argent est ric-rac en début de partie. Mais vu le nombre de personnages qu'on finit normalement par poser d'ici la fin de partie, je pense qu'il vaut en général vraiment le coup.
 

loïc dit :Je n'avais pas encore essayé le pouvoir de récupération des cartes gratuites sur la "row", c'est vraiment très fort.

Ce que j'aime bien dans cette conception du "row", ce n'est pas seulement de récupérer la bonne carte personnage au bon moment (rien n'empèche toutefois de rêver), mais c'est aussi de presque toujours pouvoir faire l'appoint sur les marchandises à livrer pour se débarasser de ses mini-disques ou pour remplir des quêtes.
 

loïc dit :J'étais un peu sceptique au début de la partie, ayant peur d'un peu de répétitivité, mais non, ça se renouvelle bien, et il y a même sûrement possibilité d'aller encore plus loin dans les stratégies de jeu, le rythme de partie,... Ca sent de plus en plus bon, Pfister confirme qu'il est l'auteur de gros eurogames du moment.

Tant mieux, tu me rassures. Ma prochaine partie (solo niveau 2) devrait avoir lieu ce week end, je l'espère. ;)
Le Zeptien
Le Zeptien
Et nous sommes repartis dans l'univers Cthulhesque de AuZtralia hier soir. mode compétitif évidemment.
Les 4 joueurs connaissaient bien le jeu, mais 2 d'entre eux ont toujours assisté à une victoire des Grands Anciens (sur 3 ou 4 parties). C'est donc un peu inquiets qu'ils abordaient ce nouveau défi.  Fort d'une victoire dans une partie récente, je n'avais pas les mêmes appréhensions. Nous avons opté pour le plateau Est. 

A la mise en place, nous avons tout de suite compris que nous n'allions pas rigolé : 3 tuiles GA de niveau 2 seulement, mais 7 de niveau 3 ! Le Grand Cthulhu était-il de la partie ? Deux joueurs vont vite ouvrir les hostilités, en posant des rails, prendre de l'Or, recrutement et attaque. Quelques zombies vont rapidement déguster, un temple vite révélé (chose étonnante, ce dernier restera jusqu'à la fin de la partie), un Mi-go imprudent est passé sous les chenilles d'un véhicule blindé, etc... Puis des loyaliste plus costauds vont apparaître, suivis de près par un premier Shggoth bien casse-pied. On était pas submergé néanmoins et les fermes ont commencé par pousser comme des champignons. 
Et puis ça va se corser : Une carte fit apparaître un Shoggoth sur un temple, un mi-go récalcitrant est venu semé la panique au milieu de nos fermes, et surtout, Cthulhu en personne est soudainement apparu sur un temple (il n'était donc pas sur le plateau au départ). Il va ravager ferme sur ferme. Un joueur va en perdre 3, moi 2 (plus 2 autres plus tard à cause d'un Shoggoth). Alors par par une action combinée, 3 joueurs vont s'acharner sur le boss, pendant qu'un quatrième...assistait au spectacle et posaient rails et fermes plus au nord. 

... et ils vont l'avoir ! Ah bravo ! Vous m'avez ému... oui parce que celui qui s'était tenu à l'abris du combat, c'était moi.
 
Au nord-ouest, j'étais quand même un peu inquiet de voir encore 4 tuiles GA toujours face cachée, gardant évidemment à l'esprit que dans ces conditions elles valent le double des points pour le camp Cthulhu. Le joueur le plus à l'ouest va subir un assaut sur son port de la part du loyaliste le plus costaud... il va perdre deux ou trois fermes avant, mais battre ce GA de justesse. 

On entame le décompte, on commence par moi, et malgré des points bonus grâce à des cartes personnages, je termine péniblement à 27 points... devant moi, se place un joueur à 29, un autre à 31, un autre à 35 et... 
"- ù*$ù^ù !!! C'est pas possible ! Avec tout ce qu'on leur a mis ?! On a même dégommé leur chef !"
- Ben si hein... On a pas mal de ferme détruites, le Shoggoth caché à 8 points qui en marque donc 16 et puis ceux qui qui restent là... ben ça fait 39... c'est Cthulhu qui gagne finalement !"

je vous raconte pas la mine des deux joueurs qui n'ont encore jamais vu une partie se finir sur une victoire humaine. "On reviendra et on se vengera !"

Voilà. AuZtralia, toujours aussi chaud avec ces moments de tensions et un suspense total sur le décompte final quand il reste encore un peu trop de GA en place. 
My top
No board game found
polo_deepdelver
polo_deepdelver
Marco Polo avec l'extension les agents de Venise à 3 joueurs. Cette extension rehausse grandement le jeu pour moi, offrant davantage de possibilités : Venise permet d'avoir du revenu rapidement et à moindre frais, et les bonus de manche des agents sont très utiles également. En plus, on a joué avec 3 personnages de l'extension : les sœurs, qui permettent de changer de personnage à chaque manche; Donata Badoer avec son "dé" supplémentaire; Rusticiano et ses cartes bonus. Tous ces personnages sont intéressants.

Je gagne 96-93-84 (qqch comme ça).

Je ne jouerais plus maintenant Marco Polo 1 qu'avec l'extension; et il me reste Marco Polo 2 à découvrir.
My top
No board game found
prunelles
prunelles
Hier, soirée-jeux, à Faro.

Nous avons deux parties à 4.

Nous avons commencé par Century Nouveau monde. J'aime beaucoup le premier, j'ai même le playmat, je n'avais pas aimé le deuxième.
Ce troisième opus est vraiment plaisant, je l'aime tout autant que le premier ! Moins accessible pour des joueurs occasionnels ou débutants par contre.

Nous finissons à 65/54/54/46

C'est mon amie et moi qui finissons à égalité. La gagnante connaissait déjà le jeu. Il finira dans ma ludothèque vu que mon amie l'a beaucoup aimé.

Le second jeu, un jeu du crû, Garum de Ricardo Jorge Gomes chez Pythagoras.

Tric Trac

Un jeu de placement de tuiles et de meeples.
À son tour, on commence par tirer un jeton au hasard qui indique l'une des 16 zones du plateau.
Ensuite deux actions, on pose une des 4 tuiles qu'on a en main sur la zone tirée au sort puis, si on veut on place son meeple en face de l'une des lignes de la-dite tuile pour espérer scorer les cases à notre couleur en fin de la partie. Mais attention, si on a moins de 5 cases à notre couleur en face de nos meeples on scorera des points négatifs. C'est progressif, plus on a de cases en face de nos meeples, plus on va scorer. Par exemple, pour 7 cases on score 4 points. Donc souvent il vaut mieux ne pas poser de meeple.
On a 5 meeples standard et un meeple plus grand qui scorera double (en positif ou négatif).
Sur chaque case il y aussi une case de couleur à recouvrir avec la bonne couleur. Une petite case un point immédiat sur la piste de score. Une grande case, 2 points immédiats sur la piste de score.

C'est mon amie qui a gagné, je finis troisième. C'est mon grand meeple qui m'a sauvé de la dernière place.


Une excellente alternative à Augustus, une très très bonne découverte, il sera dans ma Ludo avant Noël, c'est sûr ! Bon, la boîte est heu... Joker :)
Et le plateau pourrait être un chouia plus lisible (difficile pour moi de vérifier que je posais mon meeple en face de la bonne ligne, mais les autres n'ont pas eu de problème.

Tric Trac
Proute
Proute
Le thème a l'air bien exploité dans AuZtralia, en tout cas, merci pour ce compte rendu !


De mon côté, après-midi vraiment tranquille hier avec madame Sourire et miss Pouce, qui avaient envie de jouer aux Aventuriers du rail (USA) et à Karuba, et nous étions 4 joueurs avec Junior. Une très bonne ambiance pendant ces parties, mais je ne sais pas comment je me débrouille, je confonds toujours une ville ou l'autre avec celle juste à côté. noÇa aura au moins fait le bonheur du vainqueur... qui aurait de toute façon gagné ! Grâce à un tronçon pivot qu'il a pris juste sous mon nez et qui lui a permis en plus d'avoir le trajet le plus long.

Ces jeux sont vraiment des valeurs sûres, à condition de les prendre pour ce qu'ils sont, à savoir de très bons jeux familiaux.
Pit0780
Pit0780
Une partie de Pandémie Legacy Saison 2. Juin a été bouclé !
Partie épique, sur le fil, avec beaucoup de discussions, de prises de risque, de calculs...

Vraiment génial !!!
Liopotame
Liopotame
Proute dit :Le thème a l'air bien exploité dans AuZtralia, en tout cas, merci pour ce compte rendu !
J'approuve, ça donne envie d'essayer ce jeu qui semble raconter une histoire (dommage que le thème ne me parle pas)
loïc
loïc
Le Zeptien dit :

Voilà. AuZtralia, toujours aussi chaud avec ces moments de tensions et un suspense total sur le décompte final quand il reste encore un peu trop de GA en place. 

Vous avez des variantes de mise en place ? Parce que les kangourous permettent quand même de s'en sortir et nous, depuis qu'on a compris le jeu, c'est quand même bien rare que le jeu gagne. Après, on a rarement eu un tirage aussi violent que le votre.

My top
No board game found
frayaka
frayaka
On n'a fait que 2 parties à 3, et à chaque fis Cthulhu n'a pas daigné se montrer et on a fini la partie sans aucun GA sur la table?? Aurais je fais une erreur sur les règles??
TotoLeHéros
TotoLeHéros
Il doit jouer sans Kangourou notre Zeptien.