175
réponses
32
followers
By : limp | Saturday, October 26, 2019 at 12:23 PM
stfrantic82
stfrantic82
morty dit :Effectivement ça a ce petit gout de Feld dans l'optimisation de chaque ressources, de chaque action. Mais ce n'est vraiment pas une salade de point comme peuvent être certains Feld et ça c'est très plaisant parce qu'on arrive globalement très bien à voir on en est par rapport aux autres joueurs. 
Ici il y a globalement 2 voire 3 voies de scoring, la navigation, les décrets et éventuellement certaines cartes batiment. 
La gagne se joue autour de 20 points (en tout cas sur les 2 parties jouées jusqu'à maintenant) et chaque se gagne très durement et coûte cher.

Personnellement j'ai beaucoup aimé les 2 parties que j'ai jouées, mais j'ai un peu peur de la rejouabilité. En effet le setup est relativement figé, les cartes de scoring ne changent pas d'une partie sur l'autre. Mais évidement pas d'avis définitif après 2 parties, c'est bien trop tôt.

les cartes de scoring ne changent pas à 4 joueurs, mais changent à 2/3 joueurs (tu n'en prends que 4 ou 6). Comme je n'ai joué que 3 parties à 2 pour le moment, j'ai bien ressenti cette variabilité du setup. L'avantage du jeu est qu'il est plutôt cour quand on connait (45min à 2) tout en proposant un sacré challenge.

Personnellement, ça faisait longtemps que je n'avais pas été challengé par la mécanique d'un jeu (comprendre "comment faire pour arriver à faire telle chose") !

fdubois
fdubois
A propos de variété dans Cooper Island, j'ai trouvé sur BGG ce post (écrit par un gars qui teste la version solo et qui a enquillé 19 parties en une semaine) :

One of the challenges you face in this game is combining strategies, getting the timing of your actions right. I would say that this is up to now something that many interested people underestimate. There is competition going on for precious action spots. There will be situations in which you don't want to spend any coin or resource in order to pay another player who used an action spot before you.
In addtion, people may run for the same royal order cards. Time to adapt, if someone is faster than you, is short.
With this in mind, not every game will feel the same, even if you plan to go for the same strategy because resources, storage spaces, action spots and royal order cards are always limited.
On the other hand, chances are, you almost always get a choice of different building cards. So building effects vary. They can have a significant effect on how you play the game.
I don't know how you play games, but I always strive to optimize my strategies. If I play one and don't perform well, I want to try the same strategy with the intent to optimize and achieve a better score next time, as long as I think that the strategy is viable.
So, if you want to try all the combinations of main actions and to perform well on all of them, you will play the game quite often.

morty
morty
Ca c'est sûr que vu que chaque action doit être réfléchi à la ressource prêt il est souvent difficile d'en payer aux autres joueurs et donc se faire piquer une action sous le nez peut nous inciter à un changement de stratégie. Encore une fois je disais ça du haut de mes 2 parties donc évidement qu'il ne s'agissait pas du tout d'un constat mais plutôt d'une toute petite crainte.
My top
No board game found
fdubois
fdubois
Je ne cherchais pas à démonter ton argumentaire mais plutôt d'alimenter la discussion.
Merci d'ailleurs d'avoir pris le temps de répondre : plus je lis de retours sur Cooper Island et plus j'ai envie d'y jouer.

Et oui le fait qu'il ne soit pas salade de points tout en étant Feldien est encore plus vendeur.

surprise
fdubois
fdubois
Juste une question : est-il facile d'identifier rapidement la valeur d'un cube de ressource ? Je veux dire par là qu'il semble peu évident de savoir à quelle hauteur se trouve un cube.

Je crois qu'il est grand temps d'ouvrir un fil dédié au jeu.

sad
 
stfrantic82
stfrantic82
fdubois dit :Juste une question : est-il facile d'identifier rapidement la valeur d'un cube de ressource ? Je veux dire par là qu'il semble peu évident de savoir à quelle hauteur se trouve un cube.

Je crois qu'il est grand temps d'ouvrir un fil dédié au jeu.

sad
 

les tuiles sont très épaisses, ça facilite vraiment la lecture de hauteur et donc de la valeur de ta ressource. On n'a pas eu difficulté mais je peux comprendre si c'est le cas. Globalement tu discerneras quand même assez facilement l'écart entre 2 niveaux de tuiles :)

Docky
Docky
Oui, on est pour effectuer une comparaison à la louche au niveau des tuiles de Taluva en termes d'épaisseur (pas au niveau de la forme). Donc, tu vois assez facilement le niveau de construction, et par conséquent le revenu en ressources à prévoir. Bon jeu !
fdubois
fdubois
Finalement, je n'ai shortlisté que 2 jeux sortis à Essen : Maracaibo et Cooper Island.
Manque de bol, il va falloir attendre un peu avant de les pogner....
 
Eyridïl
Eyridïl
Aller je me lance :

Mes retours d’Essen : first édition pour ma part

Contexte : A 4 dans un appart RB&B. 2 responsables d’une boutique, 1 membre du bureau d’une asso de jeu et bibi fondateur et membre d’une autre asso de jeu. Nous ne venions donc pas tous avec les mêmes objectifs. Certains venaient pour des avants premières et des commandes de jeux en preview, d’autre pour découvrir la hype et perso pour dénicher une ou deux perles qui ne sortiraient pas en France et découvrir la frénésie du Salon.


Airship city : mon coup de coeur du salon et rentrant dans mes objectifs. Un jeu aux illustrations épurées, claires et au gameplay gestion à flux tendu avec une rejouabilité intéressante de par le biais de son plateau sans cesse en mouvement. On regrettera une couverture peu conventionnelle et peu attrayante. A voir si le jeu tient par la suite la longueur.

Aristocracy : redondant, répétitif, hasardeux...clairement pas mon type de jeu et dans sa gamme il y a tellement mieux…

Baby crews : jeu de collection/majo. Pourquoi pas dans l’idée mais pourquoi diable créer un jeu avec des bébés...aucune chance de sortir avec des illsutrations et un thème pareil...next !

Blackangel : pas fan de l’univers visuel, je préfère Solenia pour le coup. Nous n’avons fait que 3 tours et le jeu a été expliqué par quelqu’un qui ne connaissait pas bien les règles et ne sachant pas bien expliquer des règles pour ce type de jeu. Mais le jeu a l’air riche et donne clairement envie de se pencher davantage dessus !

Cooper Island : Un bon gros jeu comme ont les aime de prime abord. Après une partie seulement on pense cependant avoir trouvé une martingale….la stratégie statue semblant particulièrement plus intéressante que tout le reste…dommage car la tension est bien réel et le principe d’actions différentes en fonction du type d’ouvrier utilisé bien sympa. A rejouer assurément !

Dual Clash poker : un bon petit jeu de chez oink games auquel je rejouerais avec plaisir.

Elements : un jeu de pitchette déséquilibré et osons le dire « moche »…

Four senses : un petit jeu de puissance 4 revisité à l’aveugle. Sympa une partie mais pas sûr d’y revenir…

Gentes : Je l’avais zappé, hésité à pledger et pas eu l’occasion d’y jouer. Une superbe découverte ! Ce jeu sera mien assurement. Une mécanique au poil qui plus est expliqué par l’auteur et sur le meilleur stand d’Essen (vous savez celui où il y a de la vrai bière qui plus est dans des verres en verre,:D). La méca des sabliers et celle des peuples qui s’opposent sont toutes deux excellentes ! Hâte d’y rejouer.

Itchy monkeys : un jeu abstrait très bien thématisé et illustré. Mais pas mon type de jeu.

Kawai : un jeu de prise de pli vraiment pas terrible….

Kosmopolit : Un jeu qui va faire un carton à n’en pas douter. On s’est bien marré et on a enchainé 3 parties d’affilée. Qui plus est le mode évolutif risque d’envoyer ce qu’il faut pour l’inscrire dans la durée. En plus un éditeur et un auteur des plus sympathique ! Il atterrira à l’asso sans nul doute !

Nine : du réchauffé de Koryo...rien de vraiment neuf...de belles illustrations cependant !
Nine tiles panic : Encore un chouette jeu de chez oink game auquel j’aurais plaisir à rejouer.

Omerta : un bon petit jeu de mémoire/guessing de chez Helvetica.

Orchard Ocean : Expliqué difficilement par l’auteur. Un jeu de placement/delivery pas inintéressant. Un poil trop de hasard. Des choix cornéliens parfois. SI je refaisais une partie elle ne serait sans doute pas la même après avoir connaissance du nombre de tuiles de chaque type, c’est certains. Je ne dirais pas non à un autre partie.

Panic in the air : un petit jeu fun à la thématique déjà utilisée dernièrement ce qui m’a rendu au départ suspicieux. Mais le jeu n’a rien à voir avec les réfs que j’avais en tête et reste bien sympathique bien qu’hasardeux.

Rolled west : un roll & write dans le far west. Un des plus subtil que j’ai pu voir. Il finira sans doute à l’association celui là aussi.

Rush MD : Kitchen rush version médical. Mes 3 compères on préféré cette version (thématique) à la précédente. Perso je préfère la tension cuisine. Mais celui a un truc en plus côté matos : manipulation d’objet avec des pinces et objet en relief (brancards en cartons). Et un truc en moins côté visualisation d’ensemble: impossible d’avoir accès à tous les espaces ne serait-ce qu’en terme de lecture visuel. Du coup on reste un peu cantonné dans son coin.

Sanctum : du rpg/builder de matos. C’est beau. Mais le jeu est plat….tout ça pour ça, c’est ce que je me suis dit en découvrant. Un jeu qui risque d’être très répétitif. Je pense que les amateurs de Battlestar galactica et/ou de Blood rage pourront apprécier cependant.

Size up : next !

Solar Draft : Un bon petit jeu de carte avec combos. Accessible et plus malin qu’il n’y paraît. Des visuels funs pas bien mis en valeur par la couv de la boite. Il finira sans doute à l’asso.

Soviet kitchen : la vrai surprise d’Essen dans la gamme jeu d’ambiance ! Alors comme d’hab tout dépend du groupe bien entendu. Principe originale les cartes sont toutes d’une couleur différentes, vous devez nourrir des soldats russes dans un camps avec ce que vous trouvez en essayant de ne pas trop les empoisonner. Pour ce faire on vous indique un plat coloré exemple choucroute de choux rose avec saucisse jaune (oui oui on sort de la cuisine artisanale) qu’il faudra réaliser à l’aide de vos carte. Non pas le plat mais la coloration. Vous en pouvez pas montrer vos cartes aux autres joueurs et devrez donc les décrire afin que le mélange de vos 4 cartes (à 4 joueurs) correspondent au mieux aux couleurs attendues. Mais des jaunes (par exemple) il en existe un paquet et parfois on en à pas et il faut tout de même jouer une carte. Les cartes disposent d’un flash code unique au dos et son scanné par une appli puis mélangé par une machine qui en extrait la couleur résultante de ce mélange.Le jeu amène donc à des situations cocasses bien fun et dispose en plus d’un mode campagne sympathique. Il sera sûrement mien et présent au sein de mon asso assurément !

Summit : la déception ! Un beau matériel prometteur et de qualité, un parti pris graphique intéressant, un jeu en équipe annoncé sur le papier comme intéressant...mais le jeu n’a clairement pas été testé ! Un hasard rendant le jeu injouable et inintéressant. Le matériel est là et avec un peu de motivation il y a moyen de faire un truc à sa sauce avec quelques petits (gros?) arrangements. Ce fut toutefois LA grosse déception d’Essen bien que nous n’en attendions rien au départ étant tombé dessus par hasard. On se l’est fait bien vendre et la matériel donnait envie. Encore une fois il est rare que l’achat compulsif se révèle être une bonne stratégie.

Tajuto : un jeu d’empilement de morceaux de temple qui se veut familiale mais que nous avons trouvé très plat malgré de belles illustrations.

Team 3 : un excellent jeu...à 3 ou à 6 si on a deux boites ! Le choix est original et le concept bien fun. Un singe muet décrit à un singe sourd des pièces à positionner que ce même singe sourd dois décrire à un singe aveugle pour qu’il réalise l’empilement de pièces à la « tétris » adéquate. Une version géante a également été réalisée pour le salon et sans être dans le jeu c’était déjà bien fun à regarder !

Tiguan : Une couverture que je trouve superbe et une thématique «fabriquant d’automate » qui m’ont bien attiré. Le jeu nous a été expliqué par l’auteur et nous n’avons pas tout compris. Du coup on a fait les 2/3 du jeu en faisant des erreurs ce qui changeait complètement le jeu initial. On a arrêté en cours . Si l’occasion se présente j’y jouerais bien avec les vrai règles. Bien que mon intérêt s’en est trouvé grandement atténué.

TonTon : un jeu de pli malin au format poche original, à un prix minime et auquel on a envie de rejouer sans se lasser. Je suis reparti avec sans aucun regret.

Tricks and the phantoms : Une tuerie de bluff et déduction de cher oink game ! Simple, malin, addictif. Le jeu atérira dans mon asso assurement.

Wayfinders : le jeu a fait un peu le buzz sur le salon de part son visuel et son matos sans doute. On a craqué car impossible d’y jouer sur place le stand ne désemplissant pas. Et pourtant déception again. Le visuel affiché sur la boité et en fit bien plus sombre et moins lisible. Le jeu est rapide, fluide et avec pas mal d’aléatoire. Les phase s’enchaînent sans grand rebondissement ni interactions cependant. Le matos est de bien moindre qualité que la boite ne le laisse transparaître (les moules des avions et autres pièces en plastiques laissent des barbillons cracras rendant les pièces bancales). La méca principale du jeu est plutôt bien pensé mais elle n’apporte pas grand-chose et on voit mal comment rattraper un joueur qui prend de l’avance. Les options restent limités et au final on se retrouve à faire un enchaînement d’actions répétitives. Dommage…

Yggdrassil chronicles : les derniers jeux Ludonautes m’ayant laissé sur ma fin ou déplus j’étais prudent en arrivant à la table bien qu’excité par ce matériel somptueusement illustré par la dream team Maëava/Christine et avec son arbre 3D qui claque bien sur la table. Et bien c’est du tout bon ! Un bon coop avec sensation d’en chier mais pas infaisable. Le côté narratif/chronicles donne bien envie d’aller voir d’un peu plus prêt de quoi la bête est capable.
Guy74
Guy74
J'arrive un peu après la bataille mais j'étais en vacance après le salon.

Alors pour ma modeste contribution, on s'est inscrit sur une des tables pour tester Crystal Palace.

Le jeu est très sympa graphiquement et la mécanique d'utilisation des dés sans les lancer est pas mal. On choisit les valeurs et il faudra payer en conséquence. Il y a donc un équilibre entre force des actions et bien-être financier.

Le jeu se joue en 5 manches et il y a diverses voies de scoring entre le buzz, les revenus et les cartes permettant de faire des points (brevets qu'on peut transformer en machine ou... offrir  aux adversaires - généralement, les cartes comportent deux bonus et un malus et, en ciblant le malus qui embêtera le plus possible l'adversaire, y a moyen de lui plomber la partie).

Il y a pas mal d'interactions, la lutte sur les différents lieux (8 au total) est féroce (la plus haute valeur de dé joue en premier et va donc choisir les actions les meilleures et laisser des miettes (voire rien du tout).

Bref, on n'a joué que trois tours, les interactions sont violentes (un peu trop pour nous) mais le jeu est fluide.
grissom87
grissom87
Ca donne envie Crystal palace, surtout interaction féroce je te cite..
My top
No board game found
Guy74
Guy74
ça peut être très punitif si c'est sur toi que ça tombe (on n'a déjà pas beaucoup ni d'actions ni d'argent).

J'ai envie d'en refaire une partie complète pour savoir s'il y a moyen d'inverser la tendance mais si tu te mets à ramer dès le premier tour, la partie risque d'être longue.
Guy74
Guy74
Et puis sinon, en dehors des jeux testés, de supers moments à discuter avec des auteurs et éditeurs. Preuve qu'Essen n'est pas qu'un énorme supermarché.

En particulier, ces mots échangés avec Bruno Cathala en attendant que la zone de dédicace d'Ishtar soit mise en place.

Notre habituelle visite (on le fait chaque fois qu'on va à un festival où ils sont présents) aux Jeux Opla (Florent et Bony) et Explor8 (Anne Cat, Dimitri était en vadrouille quand on est passé).

Enfin, notre long moment à discuter avec Pierre de chez Sylex sur les péripéties des livraisons du KS et David Ausloos, l'auteur/illustrateur de Dreamscape sur la genèse du jeu.
Salmanazar
Salmanazar
sebduj dit :- Rune stones : Rudiger Dorn est sans conteste l'un de mes auteurs favoris tant il est capable de parcourir des genres différents avec grand talent (de Goa à Las Vegas en passant par Istanbul, un sacré voyage. Queen Games et l'éditeur le plus prolifique et le plus inconstant. Et bien comme l'an dernier avec Luxor, ce jeu est très très bon. Dorn trouve toujours une astuce mécanique très originale et ça ne  loupe pas ici. Malgré tout, un deck building de conversion de ressources qui pourra laisser indifférent les joueurs moins sensible aux bonnes idées mécaniques. 

Je n'y ai vu qu'un jeu abstrait de conversion de ressources et je m'y suis ennuyé ferme. Les Runes sont secondaires alors qu'elle sont le titre du jeu.

Je partage régulièrement tes goûts pour des jeux niveau intermédiaire que tu apprécies, par exemple Vikinger de mémoire.

Quelles sont les belles idées mécaniques de Rune Stones selon toi ?

Anaelle-Pearl Games
Anaelle-Pearl Games
Salmanazar dit :
sebduj dit :- Rune stones : Rudiger Dorn est sans conteste l'un de mes auteurs favoris tant il est capable de parcourir des genres différents avec grand talent (de Goa à Las Vegas en passant par Istanbul, un sacré voyage. Queen Games et l'éditeur le plus prolifique et le plus inconstant. Et bien comme l'an dernier avec Luxor, ce jeu est très très bon. Dorn trouve toujours une astuce mécanique très originale et ça ne  loupe pas ici. Malgré tout, un deck building de conversion de ressources qui pourra laisser indifférent les joueurs moins sensible aux bonnes idées mécaniques. 

Je n'y ai vu qu'un jeu abstrait de conversion de ressources et je m'y suis ennuyé ferme. Les Runes sont secondaires alors qu'elle sont le titre du jeu.

Je partage régulièrement tes goûts pour des jeux niveau intermédiaire que tu apprécies, par exemple Vikinger de mémoire.

Quelles sont les belles idées mécaniques de Rune Stones 

My top
No board game found