175
réponses
32
followers
By : limp | Saturday, October 26, 2019 at 12:23 PM
fdubois
fdubois
@Samuel, @Nissa la Bella : plutôt que tourner en rond, je préfère croire que Pfister et Rosenberg cherchent à aller au bout d'une démarche d'auteur en raffinant/itérant/assemblant les mécanismes de leurs jeux précédants (c'est très certainement plus prégnant chez Rosenberg). D'ailleurs, dans ce Maracaibo, il y a bien un aspect rondelle et des cartes mais ce me semble assez différent de Mombasa/GWT pour ne pas faire doublon. D'ailleurs, l'auteur s'en est expliqué sur BGG. Ceci dit, étant fan absolu de Pfister, je ne suis certainement pas objectif.
 
Docky
Docky
Pit0780 dit :Mon retour :
Je n'y étais pas.

Tu sauvais sur le topic d’Aeolis notre cher monde de toute dépravation ou décadence. On ne peut pas être partout. ;)
 

Fdubois dit :
D'ailleurs, dans ce Maracaibo, il y a bien un aspect rondelle et des cartes mais ce me semble assez différent de Mombasa/GWT pour ne pas faire doublon.

Je ne possède ni Mombasa ni GWT. Sans en être sûr, je crois que ce sont les 3 nations (France, Espagne, Angleterre) et leurs influences / forces de combat respectives qui rappellent un peu Mombasa. J'y vois quand même de belles différences mécaniques et surtout une justification thématique aussi nouvelle qu'intéressante.

limp
limp
Docky dit :
Marco Polo II Im Auftrag des Khan :

Mon résumé le plus stérile, mais aussi le plus exhaustif, que je puisse en faire est : c’est pareil mais c’est différent ! Oui, on retrouve la patte graphique et mécanique de Marco Polo. Mais toutes les actions du bas du plateau sont réellement différentes de la première mouture, les contrats s’obtiennent aussi dans les villes désormais, les chemins sont plus nombreux (pas que sur les axes horizontaux), il existe de nouvelles ressources, et les personnages sont nouveaux eux aussi. J’adore Marco Polo I, j’ai adoré ma partie de Marco Polo II. Si vous adorez Marco Polo I et pensez en avoir fait le tour, je ne peux que vous conseiller de jeter un coup d’oeil ici. Si vous ne connaissez ni l’un ni l’autre, je ne saurais vers quoi vous diriger. Vous ne pouvez pas vous tromper.

Penses-tu que l'on puisse mélanger tout ou partie des éléments du I avec ceux du II ? (persos, cartes contrats etc)

sebduj
sebduj
Je n'ai pas beaucoup joué forcément mais quand même un peu. Voici mes 4 découvertes, c'est écrit assez vite avec sans doute des fautes mais c'est mieux de faire des fautes ici que dans les règles de Troyes Dice que je finirai donc quand j'aurai récupéré....

- Tapestry : très agréable à jouer, il semble par contre qu'il faille un peu se moquer du résultat final entre les joueurs tant le jeu semble dépendre d'éléments pas toujours contrôlables... Ça tombe bien, je ne suis pas un joueur compétitif et on y reviendra sans doute souvent pour découvrir les nouvelles civilisations et les combinaisons possibles.

- Hadara : la première partie fait une très grosse impression car le gamdesign est d'une infini pureté avec de belles trouvailles. A voir sur la durée car la pureté est peut-être synonyme de lassitude. Mais un format parfait qui risque de beaucoup sortir par ici.

Canal King Brugge : on se promène, on voit un jeu de connection (genre qu'on adore), on joue et on achète car ce n'est pas cher et que c'est bien agréable. La première phase consiste à créer son réseau de depuis son port de départ à celui d'arrivée avec 2 escales. Deuxième phase: chacun fait son voyage avec son bateau mais il doit s'arrêter à chaque drapeau de sa couleur. C'est course finale est pleine de suspens, c'est très cool. En phase 1, il faut donc tenter de mettre le moins de drapeau à sa couleur sur son parcourt tout en essayant de pourrir le parcours des autres avec leur drapeaux (encore faut-il avoir deviner leurs étapes). Par contre, la vision de Brugges ma glace un peu le sang, moi qui adore y passer assez souvent....

- Rune stones : Rudiger Dorn est sans conteste l'un de mes auteurs favoris tant il est capable de parcourir des genres différents avec grand talent (de Goa à Las Vegas en passant par Istanbul, un sacré voyage. Queen Games et l'éditeur le plus prolifique et le plus inconstant. Et bien comme l'an dernier avec Luxor, ce jeu est très très bon. Dorn trouve toujours une astuce mécanique très originale et ça ne  loupe pas ici. Malgré tout, un deck building de conversion de ressources qui pourra laisser indifférent les joueurs moins sensible aux bonnes idées mécaniques. 
Proute
Proute
sebduj dit :
Par contre, la vision de Brugges ma glace un peu le sang, moi qui adore y passer assez souvent....
 

Mal du pays, ou le jeu est si moche que ça ?

sebduj
sebduj
Proute dit :
sebduj dit :
Par contre, la vision de Brugges ma glace un peu le sang, moi qui adore y passer assez souvent....
 

Mal du pays, ou le jeu est si moche que ça ?

Moche, non mais pas de Brugge en vu, pas du tout (d'ailleurs c'est soit Brugge in Vlaams ou Bruges, je pourrai au moins l'écrire correctement....)

T-Bow
T-Bow
Docky dit :

Sinon plus sérieusement, après avoir déjà fait la connaissance de ton frère en mai-juin, je t'ai croisé 2 fois sur Essen sans pouvoir te dire bonjour (tu as les capacités "accélération" et "furtif", apparemment).

Tu veux dire que tu m'as apercu sans pouvoir m'arreter?
Avec plaisir. Faut juste prevoir a l'avance, ma presence sur le salon etant particulierement timee (pour profiter a fond des personnes que je vois peu souvent).
My top
No board game found
Pit0780
Pit0780
Docky dit :
Pit0780 dit :Mon retour :
Je n'y étais pas.

Tu sauvais sur le topic d’Aeolis notre cher monde de toute dépravation ou décadence. On ne peut pas être partout. ;)
 

Haha :) Faut bien quelques cerveaux pour calmer les ardeurs des gros mâles alphas en manque de cuisses yes

L'année prochaine, je le dis : BORDEL JE ME FAIS ESSEN A NOUVEAU !

Retrogamer
Retrogamer
Docky dit :
Marco Polo II Im Auftrag des Khan :
(...)

Est-ce que tu sais si la VF sera dispo avant Noël?

Khazaar
Khazaar
Pit0780 dit :
Docky dit :
Pit0780 dit :Mon retour :
Je n'y étais pas.

Tu sauvais sur le topic d’Aeolis notre cher monde de toute dépravation ou décadence. On ne peut pas être partout. ;)
 

Haha :) Faut bien quelques cerveaux pour calmer les ardeurs des gros mâles alphas en manque de cuisses yes

L'année prochaine, je le dis : BORDEL JE ME FAIS ESSEN A NOUVEAU !

Oui mais seulement si elle est consentante hein ! surprise

unkle
unkle
3 jours sur place et un dimanche de jeu, miam. Essen c'est toujours aussi top. Essentiellement grâce aux personnes qu'on y croise, auteurs, joueurs, éditeurs, amis ou connaissances, c'est pour cela qu'on y retourne !

Jeudi
Aeolis
Euh, décéption. Explication ultra moisie, ce qui n'aide surement pas. On passait devant le stand, le jeu est joli, y'a une table de libre. On dira qu'on a sans doute pas eu de chance... 

Throne of Allegoria
Gros jeu chez Spielworxx. Beaucoup de règles, pour un jeu de développement/affrontement. J'ai pas du tout été transporté. Très mécanique, on passe son temps à retourner à l'aide de jeu. Moyen pour moi. Très joli, par contre. 

Bruxelles 1897
C'est comme Bruxelles, mais c'est pas pareil. Bien aimé la partie. Merci à Etienne pour l'explication de règle. J'attends désormais de pied ferme l'extension du jeu de plateau, qui garde une place particulière dans mon coeur. 

Chicago 1875: City of the Big Shoulders
2 tours du 18XX-like de chez Quined Games, et wow. Claque. Bravo à la personne ayant fait une remarquable explication de règles, d'ailleurs. C'est costaud, bien sur, et on n'a joué qu'avec une compagnie.... Mais ça me semble très réussi, si on accepte de passer entre 3 et 4 heures à table, je pense.  

Pangea
Pas le même enthousiasme que mon camarade de jeu, car j'ai trouvé le jeu assez bordélique et pas si fun: on fait à peu près la même chose du début à la fin du jeu. Après, les parties à l'hotel à 1h du matin, c'est toujours risqué. 

Vendredi 
Rune stones
J'adore Rudiger Dorn, et ce jeu est bon, sans aucun doute. Pas de coup de coeur cependant. Difficile de dire pourquoi. Sans doute parce que le deck-building like est un genre encombré qui n'a pas (hors Shards of Infinity, je pense) ma faveur. 

Sanctum
Fan de Diablo, je ne pouvais pas passer à coté. C'est bien, on puzzle dans son coin. Quelques doutes cependant. Le jeu a été raccourci pour des raisons évidentes (salon), et pour autant on passe le bosse de fin (3 joueurs sur les 4) alors qu'on est clairement sous-stuffés.... J'espère que la difficulté sera modulable. Pas d'effet waouh, c'est, comme Adrenaline aussi chez CGE, un jeu qui me laisse finalement froid.

Nanty Narkin
Réimplémentation d'un jeu de Wallace (Ankh Morpork) dans l'univers de Sherlock. C'est pas mal, mais c'est trop bordélique pour moi. Après, on sent bien que c'est un jeu qui gagnerait à être rejoué régulièrement, car le coté bordélique et moule-driven est sans doute lié à la première partie dans des conditions de bruit et de dérangement maximales...

Lorenzo Cards
Très bon. Glacial. Mécanique. Réussi. Me donne envie de rejouer à son grand frère, soldé sur le salon (je me suis fait avoir...).
Le jeu est très violent, car peu de possibilité de revenir. Heureusement, c'est court.

Azul summer pavillon
L'autre explication ratée du salon (on mettra cela sur le compte de l'heure tardive, 18h30, mais tout de même). Le jeu me semble bon, là où le second Azul m'avait laissé de marbre (uh uh uh). Une partie dimanche me confirmera l'impression. A éviter avec des optimisateurs lents, car la phase de pose n'est plus simultanée...

Newdale
A l'hotel. Très bien, une chouette découverte du système. C'est un jeu de gestion assez classique dans le fond, mais très agréable à jouer. On fait évidemment une seule partie, j'imagine que l'enchainement des scénarios participe au plaisir. 

Samedi
Marco Polo 2
Si on a aimé le premier, ça sera très bien. Si on n'a pas aimé le premier, on peut passer son chemin. De mon coté, gros plaisir à devoir réapprendre le plateau et les actions, car beaucoup de petits détails donne un jeu dont les sensations sont différentes. Aucune hésitation: c'est un jeu pour moi. 

Copenhagen
Un jeu de pose de tuiles polyminos comme il y en a déjà plein. C'est bien, mais pas vraiment mieux que Spring Meadow à mon sens. Et c'est plus long. Dommage, car le jeu est beau (plus que d'autres chez Queen, en tout cas). Dans une gamme familiale, c'est réussi si on cherche dans ce genre.
 
Maracaibo
Grosse grosse première impression pour une partie de découverte. C'est comme plein de trucs du même auteur tout en étant pas pareil (GWT, Mombasa, Newdale,...). Le jeu est ultra fluide. Les règles sont simples. Le matériel est réussi (bon il me manque 12 cubes joueurs, mais un ami encore sur place me les récupérera dimanche, qu'il soit béni sur 12 générations...). J'ai beaucoup aimé. Certes, ça ne révolutionne rien, mais les jeux qui révolutionnent le domaines sont rarissimes. Au final, hâte de découvrir le mode campagne.


Dimanche
Fast Sloth
Malin, fun, et en plus c'est une course (de paresseux). Ca faisait bien longtemps qu'un Friese ne m'avait pas autant plu. Son positionnement n'est pas trivial, cela étant, car son thème enfantin pourrait laisser penser qu'il s'agit d'un jeu familial, mais c'est un jeu d'enfoiré. Petit regret d'être passé à coté, envie d'y rejouer forte. 

Irish Gauge
Wow. Enchère et réseau en 1h, le pari est tenu. C'est simple, malin, brutal. Comment ai-je pu passé à coté à sa sortie ? En tout cas, un autre gros coup de coeur pour moi. Un peu peur à terme que certaines choses soient calculables et quasi-déterministes, je n'ai aucune envie de suranalyser le jeu. Dans le style enchère, Container est peut-être le dernier à m'avoir fait cet effet. 

Azul summer pavillon
Avec les bonnes règles de prise de Joker, le jeu est bien meilleur. A voir si l'option full 1-2-3-4 n'est pas un peu standard. En tout cas, confirmation, il est pour le moment juste en dessous de la version originale (à cause du temps de jeu, et aussi des règles un poil moins "pures").
 
My top
No board game found
unkle
unkle
J'oublie le bilan des courses:

Food Chain Magnate extension
Shards of Infinity extension
Bali extension
Bios Origins
Maracaibo
Chicago 1875 : City of the big shoulders
Lorenzo
Irish Gauge
Azul summer pavillon
Marco Polo 2
De Vulgari Eloquentia (KS)
​​​​​​​
My top
No board game found
T-Bow
T-Bow
unkle dit :Azul summer pavillon
Avec les bonnes règles de prise de Joker, le jeu est bien meilleur. A voir si l'option full 1-2-3-4 n'est pas un peu standard. En tout cas, confirmation, il est pour le moment juste en dessous de la version originale (à cause du temps de jeu, et aussi des règles un poil moins "pures").

J'ai gagne ma partie sur le salon avec un 1-2-3 + rosace centrale complete, ce qui revient a peu pres au meme que 1-2-3-4.
Je finis juste devant un joueur parti massivement sur les rosaces completes, donc je suppose que ca se tient.
Je prefere moi aussi le premier, notamment parce qu'il est bien plus mechant.

My top
No board game found
T-Bow
T-Bow
A noter que les explications pourries continuent d'etre la principale plaie sur le salon.
Si vous etes vraiment motives pour un jeu, je ne peux que vous conseiller de lire les regles a l'avance, voire en live.
On a fait ca pour Azul (live), et ca a plutot bien fonctionne.
My top
No board game found
TotoLeHéros
TotoLeHéros
moi qui avait quasiment sorti Maracaibo de ma wishlist ayant déjà GWT et BOHK... voilà qu'il remonte suite aux différents retours que je lis depuis quelques jours...

Et je suis très intrigués par cette course de parresseux... à creuser.


Merci pour vos retours les gars !
sathimon
sathimon
Docky dit :
Pit0780 dit :Mon retour :
Je n'y étais pas.

Tu sauvais sur le topic d’Aeolis notre cher monde de toute dépravation ou décadence. On ne peut pas être partout. ;)
 

Fdubois dit :
D'ailleurs, dans ce Maracaibo, il y a bien un aspect rondelle et des cartes mais ce me semble assez différent de Mombasa/GWT pour ne pas faire doublon.

Je ne possède ni Mombasa ni GWT. Sans en être sûr, je crois que ce sont les 3 nations (France, Espagne, Angleterre) et leurs influences / forces de combat respectives qui rappellent un peu Mombasa. J'y vois quand même de belles différences mécaniques et surtout une justification thématique aussi nouvelle qu'intéressante.

Salut tout le monde, 
Merci pour vos retours sur les tests de jeux... 😉
C'est toujours très sympa de vous lire. 
Merci pour la rencontre Docky, j'espère que la prochaine fois on aura plus de temps pour se faire une partie de quelque chose... 😉

unkle
unkle
T-Bow dit :A noter que les explications pourries continuent d'etre la principale plaie sur le salon.
Si vous etes vraiment motives pour un jeu, je ne peux que vous conseiller de lire les regles a l'avance, voire en live.
On a fait ca pour Azul (live), et ca a plutot bien fonctionne.

Justement, j'ai eu d'excellentes surprises cette année. Chicago 1875, Marco Polo, Throne of Allegoria, Sanctum, Lorenzo, autant de (gros) jeux remarquablement bien expliqués.... J'ai eu le sentiment d'animateurs bien mieux préparés

My top
No board game found
unkle
unkle
T-Bow dit :
unkle dit :Azul summer pavillon
Avec les bonnes règles de prise de Joker, le jeu est bien meilleur. A voir si l'option full 1-2-3-4 n'est pas un peu standard. En tout cas, confirmation, il est pour le moment juste en dessous de la version originale (à cause du temps de jeu, et aussi des règles un poil moins "pures").

J'ai gagne ma partie sur le salon avec un 1-2-3 + rosace centrale complete, ce qui revient a peu pres au meme que 1-2-3-4.
Je finis juste devant un joueur parti massivement sur les rosaces completes, donc je suppose que ca se tient.
Je prefere moi aussi le premier, notamment parce qu'il est bien plus mechant.

Je gagne avec un 1-2-3-4 et rien d'autre. Evidemment, faut bien gérer le scoring et la récupération de tuiles bonus pour maximiser son score, mais rien de grave. Je ne me rappelle plus les scores, mais c'était surtout pas très compliqué à faire. Un genre de baseline, sans doute.

My top
No board game found
Docky
Docky
T-Bow dit : Tu veux dire que tu m'as apercu sans pouvoir m'arreter?

C'est presque ça ! Au restaurant polonais, mercredi soir, tu arrives puis repart car il n'y avait plus de table pour 10 personnes. Le lendemain sur le salon, je papote avec Govin, te vois, le temps de finir la conversation sans se couper brutalement, zou ! Mais je t'aurai un jour au détour d'une table de jeu ! ;)
 

sathimon dit :
Merci pour la rencontre Docky, j'espère que la prochaine fois on aura plus de temps pour se faire une partie de quelque chose... 😉

Et c'est maintenant que tu me dis ça. Bon, rendez-vous est pris pour Essen 2020 ! ;) En tous les cas, le plaisir de la rencontre fut réciproque.
 

limp dit :
Penses-tu que l'on puisse mélanger tout ou partie des éléments du [Marco Polo] I avec ceux du II ? (persos, cartes contrats etc)

Je ne vois pas d'interdiction ultime, toutefois, je ne conseillerais pas car je ne vois pas une porosité parfaite entre ces deux jeux. Pour les contrats, ceux de Marco Polo I ne contiennent absolument pas de jade, logique, donc si on mélange on peut créer des déséquilibres.

Pareil pour les personnages, je pense qu'on peut jouer à Marco Polo II avec Raschid ad-Din Sinan (on choisit les résultats de dés). Quant à savoir s'il sera alors équilibré, c'est un autre sujet. En revanche, il y a des personnages qui me semblent impensables à permuter, par exemple Mercator ex Tabriz (le bas du plateau est différent).
 

Retrogamer dit :
Est-ce que tu sais si la VF [Marco Polo II] sera dispo avant Noël?

Désolé, mais je n'en ai aucune idée.
bapt's
bapt's
5ème Essen pour ma femme et moi et j'ai trouvé cette édition très réussi. Dans l'ensemble j'ai trouvé la circulation dans les halls plus agréable que l'année dernière. L'entrée se faisait très bien depuis les entrée Sud et Ouest avec très peu de bousculade. Et, le plus important : plein de place pour jouer! (A part Maracaïbo et Cooper Island dont les tables étaient prisent d'assaut). Nous avons ainsi pu jouer à 23 Jeux différents en 4 jours sur le salon (comme quoi on peut parfaitement bien jouer au Spiel)

Dans le désordre, j'ai joué à :

* Hadara : Découvert par hasard (2 places libres alors que l'on passe à coté), on a bien apprécié ce jeu familial avec une belle mécanique de prise de carte en deux temps. C'est pas très innovant mais c'est très agréable à jouer.

* Amul : Un peu dans la même veine que Hadara (ou 7 wonders), ce jeu nous as laissé de marbre. Rien de bien nouveau ou de vraiment intéressant. Un jeu sans relief, encore plus en comparaison avec Hadara.

* High Rise : Encore à l'état de proto/pré-production, nous avons beaucoup aimé ce jeu de construction de building. La mécanique mixe un chemin à parcourir (à la Francis Drake) et une gestion de point point de corruption qui peuvent faire très mal à la fin de partie. Il est dans mon Top de Essen.

* Throne of allegoria : Ma déception du salon pour deux raisons : l'édition et la mécanique du plateau. L'ichonographie est tout simplement INSUPORTABLE avec de tout petits icones très ressemblant et aux couleurs très proche... C'est pas compliqué, sur une grosse demi-partie à 4, j'ai compté 9 erreurs liés à l'impossibilité de différencié ces symbôles! Le jeu n'a ensuite rien de vraiment palpitant à mon goût si ce n'est la superbe mécanique d'enchère cachée pour la sélection des actions et de l'ordre de résolution. J'espère que cette idée sera reprise sur d'autres jeux.

* The Magnificent : Un beau et bon jeu de gestion dés vraiment agréable et plutôt rapide à jouer. Je regète juste que le thème du cirque ne ressorte pas plus.

* Sierra West : Un petit coup de gueule sur la présentation du jeu sur le stand anglais, sous couvert de ne pas vouloir se fatiguer à tout expliquer, le présentateur ne voulais pas nous laisser jouer et a transformé la partie en une espèce de tuto géant sans aucune saveur... c'est pas compliqué, je ne sais pas après la partie quels sont les sensation de jeux sur Sierra West... il avait pourtant l'air prometteur.

* Foothills : (acheté) J'ai bien aimé ce jeu de gestion à deux. C'est un de mes achats sur le salon, entre autre pour la gestion des actions qui deviennent successivement efficace/nul après chaque utilisation. Cela va demander pas mal de partie pour bien maitriser le système, surtout que chaque action "nul" est différente! Une 2ème partie Samedi soir à confirmé tout le bien que je pensait de ce jeu!

* Mandala : (acheté) Un jeu de carte à 2 joueurs, joli, expliqué en 2 min et avec plein de petites tactiques à découvrir. Dans la veine d'un schotten toten par exemple. Une partie sur le salon nous a montré son coté addictif et les 3 parties le soir même nous l'ont confirmé ^^

* Die Macher : Une réédition de ce jeu introuvable que je trouve visuellement très plaisante. Deux avis divergent sur ce jeu : ma femme l'a trouvé trop chaotique (l'interaction est très forte et peu être assez imprévisible sur les cartes de sondage), moi je l'ai trouvé très intéressant avec une projection sur les différentes élections (ie manches) nécessaire mais complexe et des enchères compliqués à doser.

* Trismegistus : Ma femme a adoré ce jeu avec sa gestion de dés multi-paramètre et avec de potentiel super combo. Perso, j'ai eu un poil plus de mal à rentrer dans le jeu, certainement à cause d'une explication parcellaire et maladroite. On n'a pas acheté le jeu, mais comptons le prendre quand le budget se sera remis de Essen ^^

* Newdale : Au contraire de Trismegistus, j'ai été plus conquis que ma femme. J'ai trouvé le système de pari sur le déclenchement des actions très malin et générateur de plein de moment de tension/choix difficile. Ma femme a cependant trouvé le jeu répétitif, chaque tour n'amenant finalement qu'à reproduire les même actions que le tour précédent. A re-tester à l'occasion.

* Aristocracy : On s'assoit par hasard et jouons à deux joueurs. C'est agréable à jouer, pas prise de tête, un bon petit jeu mais pas exceptionnel.

* Bruxelle 1897 : (acheté) Un de mes deux coup de coeur du salon! Retrouver le coeur de mécanique de son grand frère mais en version épuré et dynamique, quel bonheur! En plus soyons honnête, on est très très bien accueilli chez GAG, chaque année on y passe avec grand plaisir et on repart avec un grand sourire!

* Pictures : On passe a coté du jeu à 18h45, le présentateur est motivé et nous explique en 30 seconde le principe  : faire reconnaitre une image parmi 12(?) à l'aide, tour à tour, d'un lacet, de piecès de bois, de cartes, de cubes de couleur,... Soyons honnête, on a bien rigolé et avec des enfants ce doit être parfait.

* BUS : La boite est libre, je saute sur l'occasion de tester ce jeu, le dernier "grand" splotter qu'il me reste à jouer ... et à adorer! Ma femme et moi le déclarons comme notre meilleur jeu testé à Essen (peut être de toutes les éditions confondus!) Rien que d'écrire ça je veux y rejouer! (alors que en ce moment, seul les 18xx me font cet effet là). Par contre, 80€... c'est excessif. Je passerait certainement par une seconde main ou un PNP disponible sur BGG... dommage.

J'essayerais de finir cette liste demain avec : Papillon, Boardgame cafee frenzy, imperial settlers empires of the north, fast sloth, the cartographer.

 
Lebesgue21
Lebesgue21
unkle dit :Aeolis
Euh, décéption. Explication ultra moisie, ce qui n'aide surement pas. On passait devant le stand, le jeu est joli, y'a une table de libre. On dira qu'on a sans doute pas eu de chance... 
 
Salut, tu peux en dire un peu plus sur ce qui t'as déplu sur Aeolis ? Est-ce un jeu que tu aurais pu apprécier a priori ? Merci
Docky
Docky
Palm Island :

Je ne m’attends pas à un chef d’oeuvre ludique et j’ai même une crainte sur le fait que ce ne soit pas très pratique en main, ainsi que sur le fait  que le jeu joue quand même un peu tout seul sur le plan décisionnaire. Mais, je dois tout autant avouer que certaines personnes dont l’avis m’intéresse ont apprécié ce jeu (pour le solo). Je passe sur un stand, vois la petite boîte qui me sourit et me tend les bras pour 8 euros. Je n’ai pas pu résister, le risque n’est pas grand, et ça m’amusera au moins un peu / un certain temps, c’est certain !

Periodic: A Game of the Elements :

À mon humble avis, le type même de jeu pseudo pédagogique créé par quelqu’un qui ne connait que Monopoly et Cluedo. Utiliser un tableau périodique des éléments comme base de jeu ? Pourquoi pas, jusque là, rien à dire. J’aime aussi les contrats à remplir qui relatent quelques éléments ayant une caractéristique commune (par exemple ceux qui bouillent à la plus basse température). On peut réviser et / ou apprendre sans l’aspect rébarbatif de l’apprentissage pur. Cela fait envie, hein ? Que nenni ! Le reste du jeu n’est que déplacements de case en case, pour placer une petite marque et justement essayer de faire les sets précités. J’en baille...

Quodd Heroes :

Un jeu typiquement surproduit, et c’est de plus en plus la mode. J’ai l’impression que, les innovations ludiques et mécaniques, étant avec le temps rendues plus difficiles, on décale les priorités en proposant plus de matos et d’illustrations. Cela donne un jeu certes pas mauvais, mais à un prix relativement élevé pour ce qu’il propose. J’avais voulu m’y intéresser, la flamme de Roborally ayant été ravivée par la lecture des règles. Finalement, je ne vois pas de grosse plus-value. Même les superbes cubes, en soi, me paraissent peu lisibles et différenciables pour ce qui concerne leurs faces. Un bon jeu, mais ça ne me suffit pas.

Rise & Fall :

Une très belle et bonne surprise. Le jeu n’était proposé qu’en état prototypal, mais tout est déjà là, efficace, riche, plaisant. J’aime beaucoup la création du plateau, un peu en 3D à la Taluva, pas trop longue mais déjà intéressante. J’aime encore plus les diverses unités, leurs cartes appropriées, toutes les actions possibles expliquées sur ces dites cartes, les trophées de fin de partie. Pour expliquer ça en un minimum de lignes, je ressens un peu Antike Duellum (un bon mix expansion / gestion), mais jouable de 2 à 4, et avec des cartes au lieu de la roue. Moi, je suis conquis et attends d’autant plus Essen 2020 avec impatience. Christophe s’est bien entretenu avec moi, avec patience et gentillesse entre autres sur Rise & Fall, ce fut enthousiasmant et enrichissant. On a discuté de quelques voies stratégiques possibles, cela semble prometteur. Comme c’est un jeu sans hasard et relativement interactif, l’auteur propose des personnages en début de partie. On pourra alors niveler un peu les niveaux de jeu selon les besoins, ou alors entre joueurs expérimentés juste offrir un peu de fun et d’asymétrie. Pouce bleu ! Il ne lui manque plus qu'un mode... (oui, mais non, l'auteur n'a pas prévu).
arkeyeneth
arkeyeneth
Toujours aussi plaisant de retrouver cette ambiance si particulière.
Concernant le festival, quelques remarques en espérant ne pas trop être redondant :
- J'ai participé à la "Preview Night", peu de personnes étaient présentes du côté des éditeurs et il n'y avait pas tant de tables que ça au final, du coup on a passé la soirée du côté des jeux en accès libre (boîtes en vracs sur un présentoir) ;
- J'ai eu l'impression qu'il y avait de plus en plus de blogueurs/journalistes, en général le matin même en arrivant 1h à l'avance et en rushant lors de l'ouverture les tables des jeux attendus étaient déjà occupées (ils peuvent rentrer à l'avance si je ne m'abuse). Peut-être juste un peu trop de coïncidences d'affilée, mais après tout ce serait logique que leur nombre augmente. Je précise que ce n’est pas du tout un reproche mais juste une simple remarque, il y a bien assez de choses à tester ;
- Des éditeurs ont fait le choix des réservations de table, sauf que pareil en 30 minutes le matin tous les créneaux de la journée étaient réservés, donc c'était vraiment compliqué de tester certains jeux (par exemple il n'y avait qu'une seule table non réservée pour Crystal Palace chez FeuerLand et elle était toujours occupée) ;
- Certains éditeurs pourtant reconnus (exemple Capstone) n'avaient à mon sens pas du tout assez de tables (je crois en avoir vu une ou deux pour Cooper et une pour Maracaibo) alors même qu'il semblait leur rester suffisamment d'espace dispo : on a pas compris (pas assez d'animateurs ?) ;
- La montée en gamme des goodies et autres items liés au rangement continue à accompagner logiquement les évolutions du secteur, on pouvait trouver des stands avec des boîtes de dés en bois gravé, BGG a débarqué avec sa gamme de tokens plastique de luxe pour différents jeux (Charlatans de Belcastel…) etc ;
- J'ai eu l'impression que de plus en plus de stands vendaient des boîtes de KS encore en cours. Trois exemples qui me parlent personnellement : Glen More 2 (pas reçu), Age of Steam (pas reçu), Die Macher (pas reçu). J'ai vu aussi les dernières extensions d'Everdell, jeu que je n'ai pas, mais j'ai vu qu'il y avait des histoires de taxes qui n'ont pas trop plu aux bakers quand on passait commande via KS… Bref, rien de vraiment gravissime mais je trouve ça un peu limite. 
 

Sinon voici à peu de choses près à quoi j'ai joué :
 
Tiny Towns
Jeu de construction de ville dans un carré de 4x4. Lors de chaque tour chacun prend un cube de la même couleur (dans la variante que nous avons choisie c'est le premier joueur qui l'impose), le pose sur son plateau dans un emplacement encore vide, puis éventuellement construit un ou plusieurs bâtiments, qui nécessitent chacun deux à x cubes de couleurs (précises) agencés d'une certaine façon. Un bâtiment est toujours posé sur la position de l'un des cubes concernés, puis ces derniers sont tous retirés du plateau. Chaque bâtiment score d'une façon différente (et ces pouvoirs changent à chaque partie, exemple x points si adjacent à 1 bâtiment y). Chaque joueur dispose également de deux cartes correspondant à des bâtiments spéciaux. Plutôt puissants, l'un d'eux pourra être construit pendant la partie, ce qui peut typer un peu plus les stratégies.
Enchaînons avec un double petit warning : premièrement, sous des airs de jeu familial gentillet se cache un jeu qui peut parfois se révéler méchant (j'ai parfois lu qu'il n'y avait pas d'interaction mais cela dépend de la variante jouée, comme évoqué ci-dessus quand on impose une couleur on peut vraiment emmerder le monde : "tu veux de tout sauf du rouge on dirait, en plus tu n'as plus beaucoup de place, bah tiens j'impose rouge"), et surtout un joueur qui se bloque peut se retrouver éliminé en milieu de partie. Attention donc pour ceux qui détestent les jeux qui peuvent faire sortir de la table certains joueurs en cours de partie, et attention également à bien expliquer les risques liés à un placement maladroit, pour ne pas dégoûter les joueurs occasionnels.
 
 
Barrage
Dans Barrage on construit de façon "coo-pétitive" (je ne sais plus où j'avais lu le terme mais je l'avais trouvé élégant, peut être Palferso) un réseau de barrages, de conduits et de centrales électriques afin de capter l'eau qui s'écoule sur le plateau (de haut en bas, chapeau au passage pour la mécanique associée très maligne et élégante) puis de s'en servir pour produire de l'énergie et déclencher tout un tas de choses (en très gros scoring de fin de tour lié à l'énergie totale produite + bonus de petits contrats + capacités spéciales de joueurs). L'eau n'appartient à personne… donc il va falloir la faire venir vers vos installations par tous les moyens (oui, souvent les plus vicieux), y compris parfois en tirant profit des installations des adversaires...
Le genre de jeu qui donne déjà une furieuse envie de jouer au bout de quelques minutes d'explications. La liste des jeux qui m'ont fait cet effet est assez restreinte (Antiquity, Madeira, Brass, Myrmes, Steam…). Après un démarrage un peu chaotique (impossible de prendre de belles décisions au début d'une première partie sur un jeu de ce type, pour moi en tout cas), le jeu dévoile petit à petit ses finesses et tout le monde prend une grande baffe. Interaction à tous les étages, méchant, punitif, original (la circulation de l'eau, qui permet entre autres une réutilisation opportuniste si jamais l'action d'un joueur la fait venir à un endroit qui vous arrange ; la roue de construction : on bâtit avec l'aide de robots, il n'y pas de consommation de ressources, ces robots restent à vous, mais ils sont immobilisés sur les chantiers pendant un temps certain, ce qui oblige à planifier).
Vivement la prochaine !
 
 
Terramara
L'explication a été plutôt catastrophique sur celui-là mais le début de partie (3 tours) a été agréable.
Principalement deux choses qui m'ont plu :
Les actions sont représentées sur des bandelettes horizontales, à raison d'une rangée par tour (en dehors de la première). On se positionne où on veut… mais à la fin du tour seuls les meeples qui sont sur des actions des bandelettes du tour actuel (ou une bandelette précédente) reviennent chez vous !
A la fin de chaque tour la bandelette (la double bandelette en fait) correspondant au tour en question est retournée, ce qui fait disparaître des actions simples d'accès au profit de nouvelles qui ont des pré-requis d'activation : ça tend le jeu et le fait évoluer durant la partie.
Agréable à jouer mais je ne peux pas me prononcer davantage vu les conditions.
 
 
Point Salad
Des cartes recto verso avec un côté légume (carotte, salade…) et un côté scoring (chaque couple carotte+salade = 5 points…).
Nous avons joué à 3 joueurs, à son tour on choisit soit deux cartes légumes parmi 6 ou 1 carte de scoring et… c'est tout.
(enfin non, quand on est pas content d'une de ses cartes de scoring on peut la retourner du côté légume)
3 ou 4 parties en deux jours et je n'aurais pas refusé quelques parties de plus.
Pas de révolution à l'horizon mais c'est rapide et malin !
 
 
Bruxelles 1897
Comme évoqué par Docky, la promesse est tenue, à savoir qu'avec juste quelques cartes et un tout petit plateau on retrouve quasiment toutes les sensations du jeu Bruxelles 1893, en un temps réduit (1h10 à trois pour la première partie). J'avais peur d'être déçu mais dès la lecture des règles mes doutes étaient dissipés.
Un autre bravo du coup.
 
 
Nine Tiles Panic
Petit jeu de rapidité chez Oink, construction d'un tableau de 3x3 cases représentant une ville, avec 3 cartes objectifs tirées au hasard à chaque manche (exemple faire les routes les plus longues possibles etc). J'avoue que je n'ai pas été séduit plus que ça.
 
 
Belratti
Je l'avais loupé lors de l'édition précédente et je suis tombé sur le stand de l'éditeur pendant mes pérégrinations, il a donc fini dans mon sac (10€). C'est un espèce de mélange entre un Codenames Images et un Dixit, en mode coopératif. Le jeu joue un faussaire qui essaie de faire sélectionner ses "œuvres" dans le cadre d'expositions montées par les joueurs. On a tous passé un très bon moment.
La bonne nouvelle c'est qu'il va sortir chez Repos Production en français, mais le prix (et peut être les graphismes, mais là tout dépend de vos goûts) risquent de changer.
Merci à Reixou pour la mise en lumière de ce jeu l'année dernière.
 
 
Babylonia
Un Knizia cuvée 2019, qui reprend (à mon sens) des bouts de Samurai (une cité entourée est scorée), de Durch die Wüste (les réseaux de tuiles connectées qui provoquent des blocages et viennent s'aggriper à des éléments permettant un scoring) et de Tigre & Euphrate (différentes "classes" de jetons, qui ont des rôles différents et peuvent additionner leurs forces s'ils sont connectés + une partie des idées de la main de tuiles). La synthèse est très intéressante à jouer et je dois dire qu'on a tous passé un très bon moment malgré les réticences de départ (ça ressemble quand même pas mal à machin et truc est-ce que ce sera suffisamment différent ? Réponse : oui). J'étais à deux doigts de le prendre à la fin de la partie et l'un de mes compères l'a récupéré.
 
 
Hadara
On y a joué "juste pour voir" car l'un de nous comptait de toute façon le prendre en VF lors de sa sortie prochaine.
Petit jeu de civilisation plutôt abstrait s'étalant sur 3 âges, aucune nouveauté extraordinaire mais un concentré de dilemmes à différents étages (les manches sont découpées en deux phases qui s'accompagnent chacune de séquences finales de revenus/bonus liés aux pistes de "compétences" (or, militaire, agriculture…) donc il faut sans cesse y penser quand on choisit une carte) dans un bel écrin (à mon goût).
Pas beaucoup d'interaction, mais je pense qu'il y en a suffisamment pour beaucoup (on choisit des cartes parmi deux dans la première phase, donc on sait ce qu'on va laisser aux autres, et dans la deuxième on pioche justement dans celles qui restent donc on se précipite vers celles qui peuvent avantager les autres quand on le peut).
Deux mini-extensions sont déjà sorties et permettront à n'en pas douter de prolonger le plaisir pour les fans.
 
 
Ordo Novo
Une revisite du jeu "Ordo" de Dieter Stein. Je ne peux pas comparer les deux car je n'ai pas joué à la première mais cette nouvelle mouture est selon ses dires plus dynamique.
Jeu de déplacement (latéral/vertical) /blocage /agression avec des contraintes très fortes puisque toutes les pièces de chaque joueur doivent restées connectées en permanence (impossible de réaliser un déplacement contredisant cette loi, et de plus un groupe "détaché" par l'adversaire meurt), ce qui donne au jeu un côté très organique (on a l'impression de jouer un corps informe qui tente de se frayer un chemin sur le plateau et souffre pendant son parcours). Le but est d'atteindre le côté opposé du plateau.
Beaucoup aimé.
 
Voilà, en espérant que ça puisse servir à une ou deux personnes, bon jeu à tous !
T-Bow
T-Bow
unkle dit :
T-Bow dit :A noter que les explications pourries continuent d'etre la principale plaie sur le salon.
Si vous etes vraiment motives pour un jeu, je ne peux que vous conseiller de lire les regles a l'avance, voire en live.
On a fait ca pour Azul (live), et ca a plutot bien fonctionne.

Justement, j'ai eu d'excellentes surprises cette année. Chicago 1875, Marco Polo, Throne of Allegoria, Sanctum, Lorenzo, autant de (gros) jeux remarquablement bien expliqués.... J'ai eu le sentiment d'animateurs bien mieux préparés

Comme quoi, c'est tres variable.
J'ai eu quelques mauvaises experiences, et certains comperes ont eu des problemes recurrents.

@Docky : catch me if you can!

My top
No board game found
Drakhan
Drakhan
Merci pour tous vos retours !
Cela va nous aider pour le Noël Webludique !

Par contre aucun retour sur On Mars ? Il n'était pas jouable sur le salon ?
T-Bow
T-Bow
Docky, plus haut, a dit :

On Mars :


Vital Lacerda dans toute sa splendeur ! Il se tenait à une grosse table épousant la forme de son torse pour tout avoir à portée de main et expliquait les règles avec verve en faisant un peu jouer (mais plus dans le cadre de l’initiation que pour vraiment jouer) les 4 personnes attablées. On Mars a l’air assez typique de son auteur. Un bon gros jeu, il y en a dans tous les sens, ce qui réjouira ceux qui en ont le temps et l’envie. Mais attention, c’est du lourd, bien imbriqué. J’aime déjà certains aspects, l’idée qu’on peut faire une stratégie très typée, donc jouer à chaque à un jeu identique mais créant des ressentis bien différents de la partie précédente, la gestion / le développement cummulé des plateaux (central et individuel), les scientifiques qui permettent aussi de jouer avec les cartes adverses. Affaire à suivre !

 

My top
No board game found
Salmanazar
Salmanazar
Si je devais résumer mes 3 jours sur le salon en un seul titre de jeu : Freshwater Fly !
Yggdrasil
Yggdrasil
Quelqu'un a pu essayer/voir Aquatica ?
Potrick
Potrick
Salmanazar dit :Si je devais résumer mes 3 jours sur le salon en un seul titre de jeu : Freshwater Fly !

Ca tease grave !

Docky
Docky
Set a Watch :

Tout d’abord, merci 1000 fois à harrycover pour sa gentillesse et sa générosité. En plus, son geste m’a permis d’entrevoir Sathimon qui s’était sympatiquement dévoué pour me remettre la jolie boîte. Dans ce bel emballage noir / argent, dès les premières impressions on est conquis. Le petit aimant sur le côté pour fermer le clapet, le revers du couvercle pour composer le camp et son feu. C’est réfléchi, optimisé, agréable. Pour le reste, j’ai déjà visionné des vidéos, lu les règles, il est temps que je m’y attèle, je suis pressé, sans doutes particuliers. Il y a des combos, de la possibilité de compenser l’aléatoire des dés. En plus j’ai ici en complément des personnages et des lieux supplémentaires. Cool !

Signorie :

Je sais que ce n’est pas parfaitement nouveau, mais j’ai bien prévenu que c’est mon Essen personnel. Signorie est un jeu de gestion / placement de dés. Il dispose de quelques éléments intéressants : les bonus qu’on va pouvoir débloquer pour la suite, les mariages selon qu’il s’agit d’hommes ou de femmes (mécaniques différentes). J’ai moins apprécié certains éléments graphiques : ces quadrillages sont tout ce qu’il y a de plus sobre, ceci vaut pour les lieux de mariage et aussi les pistes de progression à droite. Un bon jeu, assurément, mais rien qui m’a complètement  transporté et m’oblige à chercher au plus vite une occasion d’y rejouer.

Solenia :

Un très bon jeu, accessible mais qui en a sous la pédale. Ce que j’y aime le plus, c’est ce rythme jour / nuit avec le fait que, pour résumer, les contrats de nuit requièrent des ressources accessibles le jour, et vice versa. Il faut aussi faire attention au rythme d’arrivée et sortie des ressources pour optimiser les contrats et ne pas gâcher. Mes 2 partenaires de jeux découvrent et semblent apprécier aussi. La partie a eu lieu juste avant notre Essen, le mercredi soir, c’était notre mini madeleine avant d’attaquer ce flot de nouveautés. J’ai envie de rejouer à Solenia (et coucou à Sebduj).

So, You’ve Been Eaten :

J’arrive sur le stand de LudiCreations, le jeu n’est pas en démo, on m’annocne qu’il sera peut-être présenté à un moment ou un autre. Le lendemain, coup de chance, une démo succinte a lieu sur le stand. Le thème est tordu à souhait, mais marrant et cohérent. Le fait que ce jeu soit jouable à partir de 0 joueur est un mix entre une option novatrice et un clin d’oeil espiègle. Disons qu’il existe une sorte d’IA pour les deux camps. Donc, on peut jouer en duel, ou en solo pour l’un des deux camps contre l’IA, ou on laisse faire le jeu en étant toutefois obligé de manipuler le matériel. ;) Il y a quelques mécaniques sympathiques, au final il s’aghit de gérer et modeler un peu l’arrivée des cartes dans l’intestin du monstre avant que ses virus nous infectent définitivement ou que le monstre obtienne 5 cartes spéciales. Je suis curieux de voir la version définitive. Rendez-vous est pris pour Essen 2020 !
Docky
Docky
Spirit Island: Ast und Tatze :

Je n’ai pas encore eu le temps de creuser convenablement la version de base de Spirit Island. Mais je ne voulais en aucun cas rater cette extension que je trouve belle et alléchante. Harrycover en a par le passé dit beaucoup de bien, Palferso n’arrête plus de la savourer de fond en comble. Ces arguments me suffisent, la boîte est mienne, je me languis déjà.

Troyes Dice :

Bon, ça, c’est un clin d’oeil pour Alain dont j’ai fait la connaissance à l’apéro jeudi. On a bien discuté de tout et rien, comme il se doit, puis la discussion passa à Black Angel (logique) avec nombre anecdotes et autres informations / impressions. Et enfin, le sujet déboucha sur le petit Troyes Dice qui aiguise ma curiosité. Alain a même sorti sa boîte prototypale, l’a ouverte, nous a montré quelques éléments concrets, donc complémentaires de ce que nous savions déjà. Il y a aura une sorte de roue centrale avec des éléments de couleur : rouge / militaire, jaune / économique et blanc / religieux. Le truc, c’est que les dés seront transparents et prendront la couleur de la case sur laquelle ils se trouvent. Ok, n’en jetez plus, mon porte-monnaie (et mon coeur) sont déjà grand ouverts.

Undaunted: Normandy :

Un bon jeu de duel, à la frontière du wargame très simple et du deckbuilding (pendant la partie). De belles petites mécaniques, plein de scénarios. J’ai été vraiment séduit par cette réalisation bien maligne et dynamique dans son déroulement. Les unités ont leurs particularités complémentaires, j’aime la règle des points de vie qui disparaissent quand une unité est touchée par tir, j’aime aussi le pourrissage de deck sur certaines actions. Il reste le dé qui résout les tirs (mouai), mais sinon ce jeu m’a fait bonne impression. En plus, le but du jeu n’est pas toujours le même selon le scénario, voilà qui évite la monotonie.

Regrets par manque de temps ou de disponibilité de places aux tables :

Catacombs Cubes, City of the big Shoulders, Orléans Stories, Paladins of the West Kingdom, Pipeline, Terramara, The Magnificient, Throne of Allegoria, Yellow & Yangtze. Voilà, j’ai fini, merci de m’avoir lu (si c’est le cas) et en espérant vous avoir été utile !
unkle
unkle
Lebesgue21 dit :
unkle dit :Aeolis
Euh, décéption. Explication ultra moisie, ce qui n'aide surement pas. On passait devant le stand, le jeu est joli, y'a une table de libre. On dira qu'on a sans doute pas eu de chance... 
 
Salut, tu peux en dire un peu plus sur ce qui t'as déplu sur Aeolis ? Est-ce un jeu que tu aurais pu apprécier a priori ? Merci

Alors il est bien possible que ce ne soit pas un jeu pour moi. Et à l'extrême limite, il est possible que le jeu soit bon et ait été pourri par une explication de règles complètement ratée...

Cela dit, nous étions 4 à table et à part un qui a eu le sentiment d'avoir vaguement un truc à faire (le commerçant), les trois autres se sont un peu sentis en mode automates. 

Je serai bien en peine d'en dire plus, tant l'obsession de nos animateurs était plus de trouver les miniatures pour jouer que de nous expliquer le jeu en lui-même. Je ne sais même pas trop quel est le but du jeu. C'est un coop, manifestement. A part ça... 

 

My top
No board game found