4204
réponses
89
followers
By : Budnic | Thursday, May 5, 2005 at 11:36 PM
bachibouzouk
bachibouzouk
Je remets une pièce pour fantasia chez les ploucs, à moins que tu ne connaisses déjà le film.
Govin
Govin
Rodenbach dit : Fais nous un point avec ceux que t'es sûr d'emmener

Pour l'instant, j'ai retenu ces titres:

- Je, François Villon de Jean Teulé
Double étoile de Robert A. Heinlein
- Cycle des Inhibiteurs: La Cité du Gouffre de Alastair Reynolds
Pourquoi j’ai mangé mon père de Joy Lewis
La Religion de Tim Willocks
Le Rouge et le Noir de Stendhal
Fantasia chez les Ploucs de Charles Williams
Un Cantique pour Leibowitz de Walter Michael Miller
Les Croisés du Cosmos de Poul Anderson
Le Problème à Trois Corps de Liu Cixin
L’Homme des Jeux de Iain M. Banks
Cristal qui songe de Théodore Sturgeon
L’Etranger d’Albert Camus

Et je songe encore à ceux-là:

- Blackwater de Michaël McDowell
Trois de Valérie Perrin
Chroniques des années noires de Kim Stanley Robinson
Il a jamais tué personne, mon Papa de Jean-Louis Fournier (j'ai un faible pour Fournier. Ca se lit en 1h)
La Faucheuse, tome 1 de Neal Shusterman
Le Jour des Triffides de John Wyndham
Mers Mortes de Aurélie Wellenstein
Contes et récits du Paris des Merveilles de Pierre Pével
La Fileuse d’argent de Naomi Novik
- Les Voyageurs, tome 1 : l’Espace d’un an de Becky Chambers
La Cinquième Tête de Cerbère de Gene Wolfe
Les Salauds Gentilshommes, tome 1 de Scott Lynch
 

kibitzerCripure
kibitzerCripure
Govin dit :
Rodenbach dit : Fais nous un point avec ceux que t'es sûr d'emmener

Le Rouge et le Noir de Stendhal

L’Etranger d’Albert Camus

Bonjour,

Lectures obligatoires pour ces deux chefs d'oeuvre !
Et Madame Bovary, non ?

Bonnes lectures.
Mzelle
Mzelle
Govin dit :
Rodenbach dit : Fais nous un point avec ceux que t'es sûr d'emmener

Les Salauds Gentilshommes, tome 1 de Scott Lynch
 

J'ai entendu énormément de bien de celui-ci, il est dans ma PAL également.

Govin
Govin
kibitzerCripure dit :
Et Madame Bovary, non ?

Bonnes lectures.

Lu en scolaire. A mourir d'ennui.

Cyrano_07
Govin dit :
kibitzerCripure dit :
Et Madame Bovary, non ?

Bonnes lectures.

Lu en scolaire. A mourir d'ennui.

Premier livre de ma vie que je n'ai pas fini en effet (j'ai eu très honte à l'époque), j'ai arrêté avant de mourir 

@Mzelle: Oui c'est très bien mais le second l'est déjà un peu moins et l'auteur écrit encore plus lentement que Georges RR Martin. Alors il est plus jeune mais quand même, il a prévu 7 livres pour sa saga et je ne suis pas sûr qu'il arrive au bout. D'autant que j'ai lu un jour que c'était justifié car hélas il passe par de grandes phases de dépression. 

kibitzerCripure
kibitzerCripure
Govin dit :
kibitzerCripure dit :
Et Madame Bovary, non ?

Bonnes lectures.

Lu en scolaire. A mourir d'ennui.

Bonjour,

Ouaip, faut le relire adulte alors.

Je l'ai lu au moins 3 fois.
Il est toujours sur ma table de nuit et souvent je lis quelques pages, au hasard et continue de me régaler...

Le style de Flaubert est un pur joyau.

Bon, chacun ses goûts aussi...

Bonnes lectures.

Rodenbach
Rodenbach
Govin dit :
kibitzerCripure dit :
Et Madame Bovary, non ?

Bonnes lectures.

Lu en scolaire. A mourir d'ennui.

Pas mieux. Est ce qu'on peut accepter que des classiques vieillissent mal ? Parfois je doute de leur intérêt au delà de l'intérêt historique.
Cripure pas taper !! 🤕

kibitzerCripure
kibitzerCripure
Bonjour Rodenbach,

Non t'inquiète je ne vais pas taper

Je respecte chaque lecteur car c'est un...lecteur !
Et de nos jours cette espèce se fait trop rare.
Il faut la protéger !

Flaubert, tout comme Balzac et bien d'autres sont pour moi éternels.
Ne vieillissent jamais.
Au contraire, leurs thèmes (l'amour, la nature humaine, etc décrits par ces deux auteurs) sont criants de vérité.

Que décrit Flaubert dans Madame Bovary ?
L'amour.
La condition féminine.
La bassesse et l'hypocrisie.

Ces thèmes ne seraient plus valables aujourd'hui ?

Pouvez-vous, s'il vous plait, me citer des auteurs contemporains qui traitent de ces thèmes avec autant de talent ?

Selon moi il y a des lectures O-BLI-GA-TOIRES !
Flaubert
Balzac
Alexandre Dumas
Camus
Baudelaire
Cendrars
Céline
Faulkner
Conrad
Jack London
Louis Guilloux
Steinbeck
Barbey d'Aurevilly
Cervantes
Kessel

Et d'excellents auteurs d'aujourd'hui :
Sara Mesa
Javier Cercas
Lydie Salvayre
Jake Hinkson
Chris Whitaker
Modiano
Eric Vuillard
Abel Quentin
Ante Tomic
etc


« Craquer une allumette au coeur de la nuit en pleine forêt.
Ce que vous comprenez alors, c’est combien il y a d’obscurité partout.
La littérature ne sert pas à mieux voir. Elle sert seulement à mesurer l’épaisseur de l’ombre
. » Faulkner.

Allez, bonnes lectures...
bachibouzouk
bachibouzouk
Ils vieillissent peut-être mal mais ne sont au mieux oubliables ou inutiles comme la plupart de la production contemporaine #boomercétémieuavan
JudasNanas
JudasNanas
bachibouzouk dit :Ils vieillissent peut-être mal mais ne sont au mieux oubliables ou inutiles comme la plupart de la production contemporaine #boomercétémieuavan

Arrête d'écrire de telles choses, ça m'excite.

#BoomerObsédéTextuelAvantCétéMieux

DuncanIdaho
DuncanIdaho
kibitzerCripure dit :
Que décrit Flaubert dans Madame Bovary ?
L'amour.
La condition féminine.
La bassesse et l'hypocrisie.

Pouvez-vous, s'il vous plait, me citer des auteurs contemporains qui traitent de ces thèmes avec autant de talent ?

Stephenie Meyer par exemple.

jmguiche
jmguiche
JudasNanas dit :
bachibouzouk dit :Ils vieillissent peut-être mal mais ne sont au mieux oubliables ou inutiles comme la plupart de la production contemporaine #boomercétémieuavan

Arrête d'écrire de telles choses, ça m'excite.

#BoomerObsédéTextuelAvantCétéMieux

On saura dans 100 ou 200 ans ou plus ce qui est vraiment intéressant maintenant. #BoomeerAvantCetaitAPeuPresCommeMaintenant.

Et quand je regarde la liste… Autant j’ai adoré Dumas, dont j’ai lu des tas livres presqu’oublié ( il n’y a pas que les 4 mousquetaires et la reine Margot !), autant je trouve que cela n’a rien d’indispensable. C’est du feuilleton. 
A moins que tu parles du fils, mais là je suis moins convaincu.

Par contre j’ajouterai la lecture (oui, la lecture) des pièces de Shakespeare. Cela se lit assez facilement et c’est un de mes grands souvenirs de lecture.
 (Le théâtre, de façon générale, se lit facilement)

jmguiche
jmguiche
DuncanIdaho dit :
kibitzerCripure dit :
Que décrit Flaubert dans Madame Bovary ?
L'amour.
La condition féminine.
La bassesse et l'hypocrisie.

Pouvez-vous, s'il vous plait, me citer des auteurs contemporains qui traitent de ces thèmes avec autant de talent ?

Stephenie Meyer par exemple.

?

Twilight ?

Heu… Bon, j’ai pas lu, et je n’ai même pas réussi à voir un film jusqu’au bout…

Mais si on se lance dans le « fantastique contemporain »…

Tolkien, Card, Pratchett, … Bon, surtout Pratchett, qu’on ne peut pas vraiment comprendre si on n’a pas lu Tolkien, Shakespeare, et bien d’autres…

DuncanIdaho
DuncanIdaho
jmguiche dit : Twilight ?

D'après la page wikipedia, le premier tome de twilight a notamment reçu les prix de :
 

wikipedia a écrit : Le « Meilleur Livre de la Décennie... jusqu'à maintenant » par Amazon.com
Le meilleur de la « Hot List » par Teen People
Flaubert peut-il en dire autant ?
jmguiche
jmguiche
DuncanIdaho dit :
jmguiche dit : Twilight ?

D'après la page wikipedia, le premier tome de twilight a notamment reçu les prix de :
 

wikipedia a écrit : Le « Meilleur Livre de la Décennie... jusqu'à maintenant » par Amazon.com
Le meilleur de la « Hot List » par Teen People
Flaubert peut-il en dire autant ?

😉 Ha non, c’est sur…

Un point pour Twillight comme on dit dans Harry Potter.

Je ne porte aucun jugement sur Twilight, je ne l’ai pas lu.

D’ailleurs, cela fait longtemps que Flaubert ne dit ni n’écrit plus rien. J’espère qu’il ne lui est rien arrivé de mal.

kibitzerCripure
kibitzerCripure
DuncanIdaho dit :
jmguiche dit : Twilight ?

D'après la page wikipedia, le premier tome de twilight a notamment reçu les prix de :
 

wikipedia a écrit : Le « Meilleur Livre de la Décennie... jusqu'à maintenant » par Amazon.com
Le meilleur de la « Hot List » par Teen People
Flaubert peut-il en dire autant ?

Bonjour,

Un prix Amazon de la littérature ?
Bon, je passe...

Stephenie Meyer avant Flaubert ?
J'avoue, je m'incline...



 

DuncanIdaho
DuncanIdaho
Bon, au-delà de mon troll vampiresque, j'ai toujours eu du mal avec ces classiques de la littérature française. J'en ai lus et appréciés certains mais pas beaucoup. D'une manière générale, la plupart d'entre eux m'ont été imposés dans un cadre scolaire quelque part entre le collège et le lycée, à un âge où je n'étais probablement pas armé pour les apprécier à leur juste valeur, présentés par des profs dont la passion ne transparaissait pas vraiment. Cerise sur le gâteau, ils me consommaient un temps de lecture que j'aurais préféré consacrer à d'autres livres.

Balzac, Zola et compagnie, pour moi, c'est comme les épinards : un truc qu'on pourrait apprécier adulte mais qu'on ne peut plus voir en peinture parce qu'on a trop tenté de nous en gaver à la cantine.

Mais ça, c'est plus une critique de l'éducation littéraire qu'on reçoit au lycée que des oeuvres elles-mêmes. Je suis convaincu qu'on ne traverse pas les décennies avec une telle aura sans raison. En revanche, je m'oppose farouchement à toute distinction qualitative entre les oeuvres dites classiques et celles plus contemporaines. Et pareil pour la distinction entre les auteurs français et les auteurs étrangers. Ca n'a juste pas de sens. Ce qui est intéressant avec la culture, c'est qu'elle est protéiforme, elle doit inciter à la curiosité. Depuis mes profs de français, je me méfie toujours des gens qui ne conseillent qu'une seule forme de culture.
DuncanIdaho
DuncanIdaho
jmguiche dit : Je ne porte aucun jugement sur Twilight, je ne l’ai pas lu.
Je te déconseille de le lire, c'est nul. C'était la pire provocation qui m'est venue sur le moment ! 
 
jmguiche dit :D’ailleurs, cela fait longtemps que Flaubert ne dit ni n’écrit plus rien. J’espère qu’il ne lui est rien arrivé de mal.

Ca m'en rappelle une, si vous m'autorisez une blague utilisant le stéréotype de la blonde pas maligne :

" le mec et la blonde sont au resto et elle dit :
- Regarde la table derrière toi, il y a Victor Hugo qui mange un magret de canard.
- Mais voyons chérie, Victor Hugo est mort il y a longtemps.
La blonde regarde mieux et répond :
- Non, je t'assure, il vient de bouger."

Voilà, après avoir parlé de Twilight et sorti une blague comme celle-ci, je crois que je peux quitter le forum un petit moment ! 

MasterZao
MasterZao
Et puis vu ton pseudo, on a bien compris quels sont tes classiques à toi !
DuncanIdaho
DuncanIdaho
Il faut se méfier des pseudos, ils ne vieillissent et changent pas autant que les personnes. Et le mien a 20 ans, presque la moitié de ma vie ! Aujourd'hui, je prendrais un autre nom, probablement ThufirHawat ou GurneyHalleck surprise.
jmguiche
jmguiche
DuncanIdaho dit :Il faut se méfier des pseudos, ils ne vieillissent et changent pas autant que les personnes. Et le mien a 20 ans, presque la moitié de ma vie ! Aujourd'hui, je prendrai un autre nom, probablement ThufirHawat ou GurneyHalleck surprise.

Ça change tout !

Je comprend ton ressenti sur la literature à l’école.

Et aujourd’hui je dois reconnaître que je ne lis plus de romans alors que j’ai le temps et me contente de vulgarisation et d’essais. Les romans m’ennuient.

A l’école je me souviendrai toujours, en cinquième, il fallait lire « notre dame de Paris »… et le chapitre qu’il fallait disséquer était celui où, sur une vingtaine de pages, Hugo décrit le bâtiment… pour des gamins de cinquième… si on veut dégoutter les gamins de la lecture, c’est la bonne méthode. Cretin de prof. Cela ne m’a dégouté que de Victor Hugo, que j’ai toujours trouvé un poil pompeux. Je me suis bien marré ensuite à la lecture de fragments de « La légende des siècles », parfait support à détournement, caricature et jeux de mots vaseux (comme tout ce qui est écrit en alexandrins)

Ensuite, on m’a gonflé avec « la justesse de la psychologie des personnages », ce qui m’a toujours paru complètement hors de propos et bien prétentieux. Même gamin, je pensais que la psychologie c’était un poil plus complexe que les aléas d’une histoire de roman.. J’ai un jour été rassuré dans mon ressenti lors d’une interview de Johan Sfarr, « il n’y a pas de psychologie des personnages, les personnages servent juste à faire avancer l’histoire ». 

à part ça, je trouve que notre littérature est française glorifie surtout des auteurs du XIX ieme siècle. Pour l’écolier que j’étais, il y a 50 ans, cela semblait un peu suranné. J’ai bien aimé Balzac, Zola, Flaubert (enfin… Salammbo et Mme Bovary, bouvard et pecuchet, c’est drôle, mais après ça…)… Le reste m’a semblé terriblement daté. Stendhal m’est toujours tombé des mains. J’ai toujours mieux à faire que de lire Stendhal, y compris, comme dirait Tuche, « Rien ». « J’peux pas, j’ai pas l‘temps de lire Stendhal, j’ai Rien à faire ». 

DuncanIdaho
DuncanIdaho
Joann Sfar, je me suis refait tout son chat du rabbin récemment, qu'est-ce que c'est bien ! C'est subtil, intelligent, drôle, je n'ai rien de négatif à dire là-dessus, c'est vraiment top !
Jer
Jer
Pour ma part, je suis en train de lire Tchekhov. Après ses pièces de théâtre (La Cerisaie, Les Trois Soeurs, Oncle Vania...) j'ai enchaîné avec ses récits. Des histoires de quelques pages ou d'un format plus long, proche d'une nouvelle.

Je dois dire que son théâtre, dont on entend toujours tellement de bien, ne m'a pas transporté même si j'ai trouvé les pièces très belles. Sans doute parce que c'était lu et non vu. Peut-être aussi parce que j'ai attaqué le texte sans avoir décortiqué le contexte. Avec une explication de texte, ça doit être encore mieux.
Une amie m'a dit un jour qu'elle avait tenté de lire Proust et n'avait pas accroché du tout. Plus tard, à l'université, elle a eu un cours consacré à la recherche du temps perdu et cela a été une illumination. Certaines oeuvres ne se laissent pas aborder facilement. L'importance des enseignants et de l'entourage est capitale pour faire naître l'amour de la littérature.

Pour en revenir à Tchekhov. Le théâtre m'a donc laissé un sentiment d'inachevé. L'impression d'être passé à côté de quelque chose de grandiose.
En revanche, ses récits m'ont transporté. Il raconte des petits événements quotidiens, parle de la vie des Russes de la fin du XIXe siècle. Ce n'est pas moralisateur et aussi grave que Dostoïevski, cela n'a rien à voir avec les romans épiques de Tolstoï. On se rapproche de Gogol pour sa description de la petite bourgeoisie russe, mais sans le fantastique. Parfois, ça m'évoque Dickens, par son humanité et sa bienveillance envers ses personnages.
Il parle de la vie des paysans, de la vie à la campagne, des maris qui trompent leurs femmes, des femmes qui délaissent leurs maris pour des amants, quelque fois des enfants, heureux ou malheureux, des rencontres fortuites, de l'hiver, de la vodka, du kvass et des cornichons qu'on déguste entre amis, des rivalités de bureau, de la table des rangs, des officiers faisant tourner la tête des jeunes femmes de province. On pourrait se dire que ça n'a pas grand intérêt. J'y vois une fenêtre ouverte sur un monde oublié, où l'homme était au coeur de la société, une époque où le temps s'écoulait différemment, et où la nature était omniprésente. C'est parfois drôle, parfois triste, toujours superbement écrit.



 
kibitzerCripure
kibitzerCripure
Bonjour,

Oui, Tchekhov est un régal à lire.
 
emayotte
emayotte
Les pièces ont elles aussi leur moment de volupté, ou le temps s'arrête un instant autour de tout petits riens.
Tchekhov était médecin et décrivait aussi bien qu'il côtoyait les princes que les garçons de ferme.
Le théâtre est parfois délicat à lire mais des versions sonores sont plus vivantes.
Mzelle
Mzelle
Pour ceux qui comme moi lisent en numérique, il y a l'OP All Star qui a commencé et qui dure plusieurs jours : de nombreux romans de tous les genres à 1.99€. Sur Emaginaire ou Cultura par exemple.
MasterZao
MasterZao
Mzelle dit :Pour ceux qui comme moi lisent en numérique, il y a l'OP All Star qui a commencé et qui dure plusieurs jours : de nombreux romans de tous les genres à 1.99€. Sur Emaginaire ou Cultura par exemple.

Merci pour l'info !

stueur
stueur
Je viens de terminer La cité de l'orque de Sam J. Miller.

Le pitch : au 22ème siècle, suite au réchauffement climatique qui a engendré une montée des eaux et donc une inondation très importante des continents, les être humains ont migrés sur des plateformes privés situés en mer. On y suit plusieurs habitants jusqu'à l'arrivée d'une personne correspondant à l'orcamancienne de la légende...

Le livre fourmille de pleins de petites idées intéressantes tels les comptes de "la ville sans plan", le système des êtres nano-liés, les plateformes privés, la maladie des failles, etc. Mais il souffre aussi de divers problèmes. En premier lieu, une plateforme très technologique dans un monde post-apocalyptique semble très peu probable/réaliste. Ensuite, la première moitié du livre correspond à la mise en place des éléments et à la présentation de l'univers et des personnages puis il se passe une suite d'actions sans vraiment de péripéties.

En résumé, ce livre contient pas mal de bonnes idées mais la trame scénaristique n'est pas super intéressante de mon point de vue.
stueur
stueur
Je viens de terminer le 2nd tome du Journal d'un AssaSynth - Schémas artificiels de Martha Wells.

Il s'agit de la suite du premier tome mais en filigrane, c'est avant tout une histoire à part entière avec le fil rouge qui suit le premier tome.

Pas de grosses surprises, on prend plaisir à suivre notre AssaSynth préféré fan de telenovelas et agoraphobe. L'histoire est sympa, on est dans du sujet léger, c'est pas glauque ou flippant. Tout comme pour le premier tome, on est dans la lecture plaisir, pas brise neurone, mais qui ne vous sortira pas transcendé.

Tout comme le premier tome, 125 pages pour une dizaine d'euros, c'est plus cher que la très grande majorité des romans. A vous de voir ce que vous acceptez de payer ou non.

En résumé, une lecture plaisir, presque un roman de plage. A lire pour la détente, vous n'y apprendrez rien et vous ne vous réfléchirez pas à l'avenir du monde (oui, rien que ça yes).
 
lolitta99
lolitta99

En ce moment je lis "Trois voeux" de Liane Moriarty bonne détente.
Belles lectures à tous . Prenez soin de vous
stueur
stueur
Je viens de terminer le 3eme tome du Journal d'un AssaSynth - Cheval de Troie de Martha Wells.
 
Il s'agit de la suite du premier tome mais en filigrane, c'est avant tout une histoire à part entière avec le fil rouge qui suit le premier tome.
 
Pas de grosses surprises, on prend plaisir à suivre notre AssaSynth préféré fan de telenovelas et agoraphobe. L'histoire est sympa, on est dans du sujet léger, c'est pas glauque ou flippant. Tout comme pour le premier tome, on est dans la lecture plaisir, pas brise neurone, mais qui ne vous sortira pas transcendé.
 
Tout comme le premier tome, 125 pages pour une dizaine d'euros, c'est plus cher que la très grande majorité des romans. A vous de voir ce que vous acceptez de payer ou non.
 
En résumé, une lecture plaisir, presque un roman de plage. A lire pour la détente, vous n'y apprendrez rien et vous ne vous réfléchirez pas à l'avenir du monde (oui, rien que ça 😁).