This game has been added to the database at Nov 30, 2013

edition 2014

Standalone 8 extensions 2 editions
Achetez le sur
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon
10
réponses
1
follower
By : Fox62 | Tuesday, January 6, 2015 at 2:14 PM
Fox62
Fox62
Voilà, j'ai fait l'acquisition de ce jeu. J'y ai joué trois ou quatre fois à deux. La mécanique m'emballe. En revanche je trouve qu'au final on à l'occasion d'acquérir trop peu de tuiles au cours de la partie et encore moins de les utiliser. Au final il en résulte à chaque fois une sensation de frustration où je me dis que j'aurais aimé avoir l'occasion d'aggrandir un peu plus mon domaine et d'en profiter un peu plus.
Ca vous fait ça à vous aussi? C'est lié à la confi (2 joueurs)? ou je suis passé à côté de quelque chose?
deogracias
deogracias
Keyflower est clairement un jeu ou la frustration règne ... À un tel point que je le mettrais au même niveau que les princes de Florence ...
De plus, 4 saisons ça passe vite, très vite ... :^:
Mais bon sang qu'il est bon !
My top
No board game found
LordSavoy
LordSavoy
C'est pour ça même constat que Lady m'a forcé à le vendre.
Moi j'aimais assez. En effet très peu de temps, pas mal de tuiles, pas assez de meeples ou de ressources, les saisons filent. les déplacements de marchandises coûtent cher ou sont dures à réaliser/mener à bien etc.
Fox62
Fox62
Oui mais ce qui me dérange c'est que je n'ai pas la sensation que c'est une frustation vertueuse lié à de mauvais choix tactiques qui font qu'on a mal géré le tempo. C'est une frustration lié au fait j'ai l'impression qu'on a voulu faire rentrer la durée des partie dans le moule et du coup bah, tant pis si des tuiles permettent d'acquérir des ressources qui au final ne seront exploitées par aucune tuile et si des tuiles objectifs nécessiteront des ressources qu'aucune des tuiles qui ont été proposées au enchères ne nous permet d'acquérir (en schématisant évidemment). Et j'ai l'impression qu'avec les extension ça ne va pas en s'arrangeant car on ajoute encore plus de tuiles parmis lesquelles on en prélève qu'une infime partie. Mais peut être que j'ai loupé un truc.
Belboudin
Belboudin
Il ne faut pas prendre Keyflower comme un jeu dans lequel il faut construire le plus de tuiles sinon en effet la frustration arrive. Pour ma part j'ai tendance à me concentrer sur 1, voir 2 tuiles exceptionnellement, par saison et optimiser mes actions sur les dites tuiles ensuite.
En tout cas c'est un petit bijoux et cela me donne envie d'y rejouer rien que d'en parler :)
Cripure
Cripure
deogracias dit:Keyflower est clairement un jeu ou la frustration règne ... À un tel point que je le mettrais au même niveau que les princes de Florence ...
De plus, 4 saisons ça passe vite, très vite ... :^:
Mais bon sang qu'il est bon !

Ben moi autant j'adooooooooooore Princes de Florence :D autant je déteste Keyflower :(
LordSavoy
LordSavoy
FOX62 dit:Oui mais ce qui me dérange c'est que je n'ai pas la sensation que c'est une frustation vertueuse lié à de mauvais choix tactiques qui font qu'on a mal géré le tempo. C'est une frustration lié au fait j'ai l'impression qu'on a voulu faire rentrer la durée des partie dans le moule et du coup bah, tant pis si des tuiles permettent d'acquérir des ressources qui au final ne seront exploitées par aucune tuile et si des tuiles objectifs nécessiteront des ressources qu'aucune des tuiles qui ont été proposées au enchères ne nous permet d'acquérir (en schématisant évidemment). Et j'ai l'impression qu'avec les extension ça ne va pas en s'arrangeant car on ajoute encore plus de tuiles parmis lesquelles on en prélève qu'une infime partie. Mais peut être que j'ai loupé un truc.

ma copine a le meme ressenti donc voila tu n'es pas tout seul :)
Lapinesco
Lapinesco
Keyflower est un de mes jeux préférés, et même à deux.
Je trouve la montée en puissance au cours de l'année, parfaitement délicieuse, les choix à faire sont durs, ils ont tous un impact fort sur le jeu, pour moi c'est une merveille.
On termine en général avec tout de même entre 7 et 10 tuiles (à deux), donc coté choix c'est juste énorme :
* aller sur les enchères ?
* activer ses tuiles
* activer celles de l'adversaire
Perso, après chaque partie je suis rinçé tellement cela a chauffé et cogité, plus de tuiles donnerait plus de choix, et quand je vois déja comment c'est ouvert et riche sur l'hiver, je n'ose imaginer un printemps qui repartirait de plus bel.
jtrourke
jtrourke
Keyflower est clairement un jeu ou la frustration règne ... À un tel point que je le mettrais au même niveau que les princes de Florence ...
De plus, 4 saisons ça passe vite, très vite ... :^:
Mais bon sang qu'il est bon !

Pas mieux!
En tout cas c'est un petit bijoux et cela me donne envie d'y rejouer rien que d'en parler :)

Moi aussi...
Après si on n'aime pas la frustration, faut clairement éviter ce jeu...
Balarehir
Balarehir
Ah là là en effet rien que d'y penser ça donne trop envie d'en faire une partie.
Comme l'ont dit les collègues tu as trop peu de temps avec trop peu de moyens pour pouvoir t'étendre et te gaver comme un malade.
En général j'achète très peu de tuiles, juste celles qui me serviront ou que les adversaires utiliseront et qui me donneront des ouvriers.
Et en plus il faut que tu surveilles le jeu en général pour ne pas être concurrencé par les autres (déplacements de ressources). Donc dès l'été je sais si je pourrais me permettre la stratégie ressources d'un type.
Les joueurs ont tendance à tort à acheter des tuiles qui ne leur serviront pas, c'est une erreur. Il m'est arrivé de ne pas acheter de tuile pour l'hiver et de gagner quand même.
Habituellement je me consacre à une/deux stratégies, sans compter les upgrades de bâtiments. Si tu n'es pas concurrencé par les autres, c'est du tout bon (des parties où on m'a laissé me gaver en outils a fait très mal).
Les joueurs ont tendance à jouer dans leur coin alors que je suis sûr que faire un peu de blocage pourrait coûter très cher à ceux qui le subissent.
Dans ton cas, FOX62, ton envie ne s'accorde pas avec le jeu. Keyflower est très tendu et ne permet pas des développements gigantesques. Il faut être très très attentif à tout ce qui se fait et savoir se contenter d'une stratégie simple mais qui fonctionne, même avec un village tout étriqué et trois pelots qui se courent après.
Le plaisir qui en ressort pour moi, c'est d'avoir été capable d'accumuler les points avec peu de choses.
Toi tu aurais envie de plus, d'avoir des victoires confortables, où tu peux avancer plus tranquille. C'est rarement possible et ce n'est pas l'esprit du jeu. On fait ce qu'on peut avec ce qu'on a, et vogue la galère.
Toutes les tuiles ne sont pas à acheter, elles forment un pool de possibilités et parfois certaines sont inutiles. C'est l'aléa du tirage qui donne tout son sel à Keyflower et fait qu'aucune partie ne sera identique et demandera à chaque fois une remise en question. On ne peut donc pas dire qu'il y a une stratégie gagnante et un confort à chaque partie.
C'est donc quand même vertueux d'être capable de se débrouiller avec des bouts de ficelle. Pense que tu es "L'agences tout risques". :wink:
Il faudrait que tu réessayes une partie dans cet esprit, ou sinon que tu fasses une croix sur le jeu, en sachant qu'il n'est pas pour toi, malgré cette mécanique intéressante. Ca fera plus de temps de jeu pour une autre bombe ludique. :)
My top
No board game found