By : Antoinette | Tuesday, January 7, 2020 at 1:23 PM
TheThinWhiteDuke
TheThinWhiteDuke
Je tiens à rajouter, que ce genre de débat me fait constater que, bon c'est cool, y'a de très bons jeux etc... mais à la fin, pour moi, j'ai eu beau explorer pas mal de jeux. A la fin j'en suis à revenir à la base... les jeux allemands et la bonne recette pour un jeu durable: c'est un peu l'école de TricTrac des débuts ou du Putsch. Règles simples, profondeur tactique, intéraction moyenne ou forte, simplicité et élégance sobre du matériel. Je comprends que des Terraforming Mars ou Scythe trouvent leur public (j'aime beaucoup Scythe d'ailleurs) mais voilà, s'il n'est pas compliqué, il a bcp de regles et de parametres à considérer etc... à la fin, un Concordia ou un Tigre et Euphrate, un El Grande par l'ultra simplicité des règles couplé à une profondeur tactique tres importante fait qu'on a la capacité à les sortir souvent et à faire jouer vite, à faire apprécier rapidement un public à ces jeux. Le plaisir est immédiat dans un Concordia ou dans un El Grande/Tikal contrairement à mon ressenti général sur Scythe ou TFM.
Après plus de 20 ans d'existence de cesgrands classiques, ils me semblent etre la creme de la creme de ce qu'il faut faire en jds.
My top
No board game found
Acathla
Acathla
TheThinWhiteDuke dit :Je tiens à rajouter, que ce genre de débat me fait constater que, bon c'est cool, y'a de très bons jeux etc... mais à la fin, pour moi, j'ai eu beau explorer pas mal de jeux. A la fin j'en suis à revenir à la base... les jeux allemands et la bonne recette pour un jeu durable: c'est un peu l'école de TricTrac des débuts ou du Putsch. Règles simples, profondeur tactique, intéraction moyenne ou forte, simplicité et élégance sobre du matériel. Je comprends que des Terraforming Mars ou Scythe trouvent leur public (j'aime beaucoup Scythe d'ailleurs) mais voilà, s'il n'est pas compliqué, il a bcp de regles et de parametres à considérer etc... à la fin, un Concordia ou un Tigre et Euphrate, un El Grande par l'ultra simplicité des règles couplé à une profondeur tactique tres importante fait qu'on a la capacité à les sortir souvent et à faire jouer vite, à faire apprécier rapidement un public à ces jeux. Le plaisir est immédiat dans un Concordia ou dans un El Grande/Tikal contrairement à mon ressenti général sur Scythe ou TFM.
Après plus de 20 ans d'existence de cesgrands classiques, ils me semblent etre la creme de la creme de ce qu'il faut faire en jds.

👌

😭 C'est beau ce que vous dîtes....


😉

Kristovm
Kristovm

Bon sinon parlons peu parlons bien.

Cette période de Coronavirus fait que nos boutiques physiques souffrent et que les éditeurs revoient toute leurs programmations de sorties.

Je sais que les boutiques en ligne tournent toujours mais je ne sais pas si la baisse du nombre d'achats sera compensée / rattrapée par la suite lors de la réouverture des magasins. Est-ce que les gens reporteront leurs achats ? Est-ce que les conséquences du chômage partiel pour certains limiteront les achats ?

Quoi qu'il en soit afin de soutenir éditeurs et revendeurs j'ai décidé qu'à la réouverture des magasins et ce pendant 2 voire 3 mois j'achèterai quelques jeux / nouveautés afin de soutenir à mon niveau la reprise économique du milieu.

Je mets donc en parenthèse l'expérience quelques temps.


Ma posture va plutôt dans le sens inverse: ce bordel ne serait-il pas le bon moment pour sortir de la société de sur-consommation, de prendre la route d'une consommation plus raisonnée, différente... ?? Réflexion Illusoire? certainement...


je vais prendre une volée de bois mais je vois plus l'argument "je vais consommer pour aider ce secteur..." comme l'Excuse derrière laquelle se cacher 
krile
krile
Comme souvent, la vérité est peut-être entre ces deux positions...Les extrêmes sont par essence...extrêmes.

My top
No board game found
Morgal
Morgal
krile dit :Comme souvent, la vérité est peut-être entre ces deux positions...Les extrêmes sont par essence...extrêmes.
 

C'est ça. Faire une pause dans cette expérience de 0 achats, pour "aider le secteur", ça peut être acheter UN jeu de son éditeur préféré à son vendeur préféré, pas forcément acheter la moitié de la boutique.

ArnoArno
ArnoArno
Moi je me suis fait un challenge perso : jouer à tous les jeux non joués de ma ludothèque et/ou regarder les règles pour voir si le jeu me fait toujours envie et rejouer aux jeux pas joués.
ca commencé bien avec 2 parties d’un jeu que nous n’avions pas joué : les aventuriers du rail.  2 jeux un peu oubliés ont étés rejoués également : Santiago de Cuba et La Havane.

j’ai aussi le temps de regarder des vidéos qui me donnent envie d’acheter des jeux 😄
 
My top
jmguiche
jmguiche
Avec le confinement et les reports de sorties des nouveautés de la part des éditeurs, ça va pas être dur l’année ludique sans achat.
🥴
My top
No board game found
Antoinette
Antoinette
Kristovm dit :

Bon sinon parlons peu parlons bien.

Cette période de Coronavirus fait que nos boutiques physiques souffrent et que les éditeurs revoient toute leurs programmations de sorties.

Je sais que les boutiques en ligne tournent toujours mais je ne sais pas si la baisse du nombre d'achats sera compensée / rattrapée par la suite lors de la réouverture des magasins. Est-ce que les gens reporteront leurs achats ? Est-ce que les conséquences du chômage partiel pour certains limiteront les achats ?

Quoi qu'il en soit afin de soutenir éditeurs et revendeurs j'ai décidé qu'à la réouverture des magasins et ce pendant 2 voire 3 mois j'achèterai quelques jeux / nouveautés afin de soutenir à mon niveau la reprise économique du milieu.

Je mets donc en parenthèse l'expérience quelques temps.


Ma posture va plutôt dans le sens inverse: ce bordel ne serait-il pas le bon moment pour sortir de la société de sur-consommation, de prendre la route d'une consommation plus raisonnée, différente... ?? Réflexion Illusoire? certainement...


je vais prendre une volée de bois mais je vois plus l'argument "je vais consommer pour aider ce secteur..." comme l'Excuse derrière laquelle se cacher 

Je t’invite à lire ce fil depuis LE DEBUT, tu comprendras mieux la globalité de ce message. 

Antoinette
Antoinette
Morgal dit :
krile dit :Comme souvent, la vérité est peut-être entre ces deux positions...Les extrêmes sont par essence...extrêmes.
 

C'est ça. Faire une pause dans cette expérience de 0 achats, pour "aider le secteur", ça peut être acheter UN jeu de son éditeur préféré à son vendeur préféré, pas forcément acheter la moitié de la boutique.

C’est exactement cela l’idée. 

Kristovm
Kristovm
Antoinette dit :
Kristovm dit :

Bon sinon parlons peu parlons bien.

Cette période de Coronavirus fait que nos boutiques physiques souffrent et que les éditeurs revoient toute leurs programmations de sorties.

Je sais que les boutiques en ligne tournent toujours mais je ne sais pas si la baisse du nombre d'achats sera compensée / rattrapée par la suite lors de la réouverture des magasins. Est-ce que les gens reporteront leurs achats ? Est-ce que les conséquences du chômage partiel pour certains limiteront les achats ?

Quoi qu'il en soit afin de soutenir éditeurs et revendeurs j'ai décidé qu'à la réouverture des magasins et ce pendant 2 voire 3 mois j'achèterai quelques jeux / nouveautés afin de soutenir à mon niveau la reprise économique du milieu.

Je mets donc en parenthèse l'expérience quelques temps.


Ma posture va plutôt dans le sens inverse: ce bordel ne serait-il pas le bon moment pour sortir de la société de sur-consommation, de prendre la route d'une consommation plus raisonnée, différente... ?? Réflexion Illusoire? certainement...


je vais prendre une volée de bois mais je vois plus l'argument "je vais consommer pour aider ce secteur..." comme l'Excuse derrière laquelle se cacher 

Je t’invite à lire ce fil depuis LE DEBUT, tu comprendras mieux la globalité de ce message. 

le message ne t'était pas destiné personnellement (je n'aurai pas du te citer toi) mais plus généraliste.



enfin soit





 

znokiss
znokiss
Disons que ton message prends place dans un topic qui démarre sur l'idée de freiner un peu sa consommation ludique, voir sa consommation en général.
Saxgard
Saxgard
Kristovm dit :

Bon sinon parlons peu parlons bien.

Cette période de Coronavirus fait que nos boutiques physiques souffrent et que les éditeurs revoient toute leurs programmations de sorties.

Je sais que les boutiques en ligne tournent toujours mais je ne sais pas si la baisse du nombre d'achats sera compensée / rattrapée par la suite lors de la réouverture des magasins. Est-ce que les gens reporteront leurs achats ? Est-ce que les conséquences du chômage partiel pour certains limiteront les achats ?

Quoi qu'il en soit afin de soutenir éditeurs et revendeurs j'ai décidé qu'à la réouverture des magasins et ce pendant 2 voire 3 mois j'achèterai quelques jeux / nouveautés afin de soutenir à mon niveau la reprise économique du milieu.

Je mets donc en parenthèse l'expérience quelques temps.


Ma posture va plutôt dans le sens inverse: ce bordel ne serait-il pas le bon moment pour sortir de la société de sur-consommation, de prendre la route d'une consommation plus raisonnée, différente... ?? Réflexion Illusoire? certainement...


je vais prendre une volée de bois mais je vois plus l'argument "je vais consommer pour aider ce secteur..." comme l'Excuse derrière laquelle se cacher 

Je suis d'accord avec ça. Cette crise n'est que les prémices de ce qui nous attend avec le réchauffement climatique et dans un avenir proche. Il est peut être temps de se rendre compte qu'il faut changer les choses. Repartir de plus belle en achetant plein de jeux à la fin de la crise est certainement ce qu'il faudrait éviter. Il est temps de penser autrement.
Je ne dis pas non plus de ne plus acheter de jeux mais acheter de façon plus raisonné. Moins de jeux mais pourquoi pas dans sa boutique locale.

Quand l'énergie sera renouvelable, que l'on ne produira plus en chine et qu'on arrêtera de coller dans les jeux une tonne de plastique (matière polluante et sachant que la crise du pétrole pointe le bout de son nez) alors on pourra peut être revoir notre façon de consommer.

Faut il à la sortie de cette crise (sachant qu'il y en aura d'autres) continuer de consommer autant voir plus pour soutenir le secteur où alors consommer moins pour sauver le monde ?

Donc @Antoinette ça serait bien dommage de casser ta démarche surtout après la crise. 

 

Antoinette
Antoinette
Kristovm dit :
Antoinette dit :
Kristovm dit :

Bon sinon parlons peu parlons bien.

Cette période de Coronavirus fait que nos boutiques physiques souffrent et que les éditeurs revoient toute leurs programmations de sorties.

Je sais que les boutiques en ligne tournent toujours mais je ne sais pas si la baisse du nombre d'achats sera compensée / rattrapée par la suite lors de la réouverture des magasins. Est-ce que les gens reporteront leurs achats ? Est-ce que les conséquences du chômage partiel pour certains limiteront les achats ?

Quoi qu'il en soit afin de soutenir éditeurs et revendeurs j'ai décidé qu'à la réouverture des magasins et ce pendant 2 voire 3 mois j'achèterai quelques jeux / nouveautés afin de soutenir à mon niveau la reprise économique du milieu.

Je mets donc en parenthèse l'expérience quelques temps.


Ma posture va plutôt dans le sens inverse: ce bordel ne serait-il pas le bon moment pour sortir de la société de sur-consommation, de prendre la route d'une consommation plus raisonnée, différente... ?? Réflexion Illusoire? certainement...


je vais prendre une volée de bois mais je vois plus l'argument "je vais consommer pour aider ce secteur..." comme l'Excuse derrière laquelle se cacher 

Je t’invite à lire ce fil depuis LE DEBUT, tu comprendras mieux la globalité de ce message. 

le message ne t'était pas destiné personnellement (je n'aurai pas du te citer toi) mais plus généraliste.



enfin soit

Je te rassure je n'ai pas pris ton post personnellement, mais je pense que tu n'as pas non plus bien saisi mon intention.

Du coup je recommence ^^

Je suis comme toi je pense que cette crise peut modifier des choses en terme de consommation, du moins elle va accélérer des processus déjà entamés : davantage d'achats numériques, une modification des hypers (qui connaissent une crise), plus de local, plus d'achats en direct producteur et moins de consumérisme. 

La démarche de plusieurs TTciens est ici de tenter de moins consommer. Chacun le faisant selon ses envies et possibilités : zéro achat net, 1 jeu acheté 1 jeu revendu, limiter les achats compulsifs etc...
Pour le moment je crois que des habitudes ont été prises et que globalement le bilan à mi-parcours de l'expérience est plutôt positif.

Maintenant v'là le Coronavirus.
La fermeture des boutiques physiques.
La fermeture de mes petites boutiques ludiques physiques : l'une est une franchise et est affiliée à un réseau ludique et a plusieurs salariés ; l'autre il s'agit d'un seul gérant et la boutique n'est même pas affiliée à quelconque réseau.
Pour le moment ils ont tous deux zéro entrée car ne font pas de ventes numériques.
Les aides aux PME présentées par l'état est un coup de pouce pour le redémarrage mais il s'agit de prêts, qu'il faudra donc rembourser, donc avoir la liquidité pour.
La pente va être dure et personnellement j'ai envie de les soutenir au moment de leur réouverture. 

La pause de 2 ou 3 mois de cette expérience n'est en aucun cas une période où l'on compte se gaver de jeux. On a pris des habitudes de consommation alternatives qui nous conviennent amplement et à vrai dire si là maintenant je devais acheter un jeu je ne sais pas lequel je prendrai.
Non simplement cette petite pause sera pour réfléchir à comment rester dans une consommation raisonnée tout en achetant 1 ou 2 jeux, aux choix pertinents, pour aider nos 2 boutiques à redémarrer.

De toute façon et en toute honnêteté je continuerai à faire des bilans de l'expérience par-ci par-là.


En tout cas ça fait plaisir de voir que vous soutenez cette expérience d'année ludique sans achat 
jmguiche
jmguiche
Saxgard dit :
Kristovm dit :

Bon sinon parlons peu parlons bien.

Cette période de Coronavirus fait que nos boutiques physiques souffrent et que les éditeurs revoient toute leurs programmations de sorties.

Je sais que les boutiques en ligne tournent toujours mais je ne sais pas si la baisse du nombre d'achats sera compensée / rattrapée par la suite lors de la réouverture des magasins. Est-ce que les gens reporteront leurs achats ? Est-ce que les conséquences du chômage partiel pour certains limiteront les achats ?

Quoi qu'il en soit afin de soutenir éditeurs et revendeurs j'ai décidé qu'à la réouverture des magasins et ce pendant 2 voire 3 mois j'achèterai quelques jeux / nouveautés afin de soutenir à mon niveau la reprise économique du milieu.

Je mets donc en parenthèse l'expérience quelques temps.


Ma posture va plutôt dans le sens inverse: ce bordel ne serait-il pas le bon moment pour sortir de la société de sur-consommation, de prendre la route d'une consommation plus raisonnée, différente... ?? Réflexion Illusoire? certainement...


je vais prendre une volée de bois mais je vois plus l'argument "je vais consommer pour aider ce secteur..." comme l'Excuse derrière laquelle se cacher 

Je suis d'accord avec ça. Cette crise n'est que les prémices de ce qui nous attend avec le réchauffement climatique et dans un avenir proche. Il est peut être temps de se rendre compte qu'il faut changer les choses. Repartir de plus belle en achetant plein de jeux à la fin de la crise est certainement ce qu'il faudrait éviter. Il est temps de penser autrement.
Je ne dis pas non plus de ne plus acheter de jeux mais acheter de façon plus raisonné. Moins de jeux mais pourquoi pas dans sa boutique locale.

Quand l'énergie sera renouvelable, que l'on ne produira plus en chine et qu'on arrêtera de coller dans les jeux une tonne de plastique (matière polluante et sachant que la crise du pétrole pointe le bout de son nez) alors on pourra peut être revoir notre façon de consommer.

Faut il à la sortie de cette crise (sachant qu'il y en aura d'autres) continuer de consommer autant voir plus pour soutenir le secteur où alors consommer moins pour sauver le monde ?

Donc @Antoinette ça serait bien dommage de casser ta démarche surtout après la crise. 

 

Si tu ne revois pas ta façon de consommer avant que l’énergie soit renouvelable, avant qu’on arrête de produire des trucs dont on peut se passer en Chine, avant qu’on arrête de mettre du plastique dans les jeux, pourquoi veux tu que ceux qui produisent de l’énergie non renouvelable, produisent en Chine et mettent du plastique partout changent leur manière de faire ?

My top
No board game found
znokiss
znokiss
Antoinette dit :
Pour le moment je crois que des habitudes ont été prises 

Carrément. 
Ce topic a déclenché un processus dans ma tête qui fait que je considère autrement chaque achat éventuel de jeu (en soupesant si c'est nécessaire, en faisant du 1 revendu pour 1 acheté, etc.. chose que je ne faisais pas avant). 
Je pense que là est l'essentiel.

eldarh
eldarh
jmguiche dit :
Saxgard dit :
Kristovm dit :

Bon sinon parlons peu parlons bien.

Cette période de Coronavirus fait que nos boutiques physiques souffrent et que les éditeurs revoient toute leurs programmations de sorties.

Je sais que les boutiques en ligne tournent toujours mais je ne sais pas si la baisse du nombre d'achats sera compensée / rattrapée par la suite lors de la réouverture des magasins. Est-ce que les gens reporteront leurs achats ? Est-ce que les conséquences du chômage partiel pour certains limiteront les achats ?

Quoi qu'il en soit afin de soutenir éditeurs et revendeurs j'ai décidé qu'à la réouverture des magasins et ce pendant 2 voire 3 mois j'achèterai quelques jeux / nouveautés afin de soutenir à mon niveau la reprise économique du milieu.

Je mets donc en parenthèse l'expérience quelques temps.


Ma posture va plutôt dans le sens inverse: ce bordel ne serait-il pas le bon moment pour sortir de la société de sur-consommation, de prendre la route d'une consommation plus raisonnée, différente... ?? Réflexion Illusoire? certainement...


je vais prendre une volée de bois mais je vois plus l'argument "je vais consommer pour aider ce secteur..." comme l'Excuse derrière laquelle se cacher 

Je suis d'accord avec ça. Cette crise n'est que les prémices de ce qui nous attend avec le réchauffement climatique et dans un avenir proche. Il est peut être temps de se rendre compte qu'il faut changer les choses. Repartir de plus belle en achetant plein de jeux à la fin de la crise est certainement ce qu'il faudrait éviter. Il est temps de penser autrement.
Je ne dis pas non plus de ne plus acheter de jeux mais acheter de façon plus raisonné. Moins de jeux mais pourquoi pas dans sa boutique locale.

Quand l'énergie sera renouvelable, que l'on ne produira plus en chine et qu'on arrêtera de coller dans les jeux une tonne de plastique (matière polluante et sachant que la crise du pétrole pointe le bout de son nez) alors on pourra peut être revoir notre façon de consommer.

Faut il à la sortie de cette crise (sachant qu'il y en aura d'autres) continuer de consommer autant voir plus pour soutenir le secteur où alors consommer moins pour sauver le monde ?

Donc @Antoinette ça serait bien dommage de casser ta démarche surtout après la crise. 

 

Si tu ne revois pas ta façon de consommer avant que l’énergie soit renouvelable, avant qu’on arrête de produire des trucs dont on peut se passer en Chine, avant qu’on arrête de mettre du plastique dans les jeux, pourquoi veux tu que ceux qui produisent de l’énergie non renouvelable, produisent en Chine et mettent du plastique partout changent leur manière de faire ?

T'as pas compris. Pour lui "revoir se façon de consommer" c'est consommer +. 

Morgal
Morgal
Si je résume, il y a trois catégories de gens :
1) les gens qui réduisent fortement leur consommation.
2) les gens qui réduisent fortement leur consommation, mais vont faire un petit achat à la fin de cette crise, parce que le but n'est pas de mettre à la rue le petit boutiquier qui a une famille à nourrir.
3) les gens qui continuent à acheter des jeux sur les boutiques en ligne.

Sur ce topic, les 1 viennent entomoquester les 2.
Intéressant...
Liopotame
Liopotame
Morgal dit :entomoquester

Je le note dans mon carnet ! 

morlockbob
morlockbob
on a vraiment des problèmes de riches : pas acheter de jeux cette année...wow.
 
My top
No board game found
Proute
Proute
Morgal dit :Si je résume, il y a trois catégories de gens :
1) les gens qui réduisent fortement leur consommation.
2) les gens qui réduisent fortement leur consommation, mais vont faire un petit achat à la fin de cette crise, parce que le but n'est pas de mettre à la rue le petit boutiquier qui a une famille à nourrir.
3) les gens qui continuent à acheter des jeux sur les boutiques en ligne.

Sur ce topic, les 1 viennent entomoquester les 2.
Intéressant...

Mais c'est toujours comme ça :

1) La niche
2) La niche dans la niche
3) La majorité

En général, 1) préfère perdre son énergie à entomoquester 2 parce que 1) le gratte et que 3) est trop fort.
Faisant souvent partie de la catégorie 2 par mes choix, je peux te dire que 1 adore taper sur 2.

znokiss
znokiss
Proute dit :

1) La niche
2) La niche dans la niche
3) La majorité

4) Le caniche.
Kundalini
Kundalini
morlockbob dit :on a vraiment des problèmes de riches : pas acheter de jeux cette année...wow.
 

Des problèmes de riches ou des problèmes de niches?

My top
No board game found
Pit0780
Pit0780
De toute façon cette année, y'a le KS de 7Th Citadel.
Donc pour moi c'est déjà mort.
Le Zeptien
Le Zeptien
Bof... rien finalement, c'est peine perdue. 
My top
No board game found
eldarh
eldarh
znokiss dit :
Proute dit :

1) La niche
2) La niche dans la niche
3) La majorité

4) Le caniche.

Y'a des limites. On ne peut pas tout accepter non plus. Reprend-toi ! 

Le Zeptien
Le Zeptien
eldarh dit :
znokiss dit :
Proute dit :

1) La niche
2) La niche dans la niche
3) La majorité

4) Le caniche.

Y'a des limites. On ne peut pas tout accepter non plus. Reprend-toi ! 

Houlà oui ! broken heart
Mais en ce moment, nous sommes nombreux à connaitre des moments de faiblesse comme ça...

My top
No board game found
Alfa
Alfa
Pit0780 dit :De toute façon cette année, y'a le KS de 7Th Citadel.
Donc pour moi c'est déjà mort.

Ça compte pour 2021 ;)

STAG
STAG
morlockbob dit :on a vraiment des problèmes de riches : pas acheter de jeux cette année...wow.
 

Franchement, c'est bien vrai !

My top
No board game found
Pit0780
Pit0780
Alfa dit :
Pit0780 dit :De toute façon cette année, y'a le KS de 7Th Citadel.
Donc pour moi c'est déjà mort.

Ça compte pour 2021 ;)

Pourtant ça va être débité sur 2020 :D

TheThinWhiteDuke
TheThinWhiteDuke
Au delà du débat de société... relatif à la sucronsommation et etc. A mon sens évitons les raccorucis Covid 19 et société de consommation. On a tellement de politicards qui sautent sur l'occasion pour dénoncer nos mécanismes économiques et nous sortir leurs arguments de décroissants. Tous sur les starting block pour sauter à la fin de la crise sur les mollets des dirigeants en place. Sans les défendre bien sur. Je trouve juste opportuniste et hors propos de lier notre probleme de surconsommation de jeux de société, de coronavirus, de réduire sa consommation, de faire attention au réchauffement climatique. Les enjeux sont plus complexes que ce dont en parle, enfin, je crois.

Ce débat sur le forum pour ma part je le regarde de manière pragmatique:
- j'ai des jeux auxquels je ne joue pas trop en vrai
- en ai je vraiment besoin?
- si j'ai envie d'un jeu, je l'achete ou pas? Si je l'achete en ai je la place?
- dois je avoir moins de jeux en vrai dans ma ludotheque.
- a partir de combien de parties jouées, un jeu doit il rester dans ma ludotheque?
...

Point. Pas de métaphysique politico-sociétale sur ce sujet.
C'est se fourvoyer. Notre société est basée sur les échanges, la création de besoins... les cotisations etc, tout le modèle social repose sur le dynamisme économique de la société. etc... d'autres viendront remettre en question ce systeme etc... et c'est légitime, il est clairement imparfait, injuste etc. Mais bon, on parle d'avoir une ludotheque sympa et efficace.

 
My top
No board game found
Saxgard
Saxgard
jmguiche dit :
Saxgard dit :
Kristovm dit :

Bon sinon parlons peu parlons bien.

Cette période de Coronavirus fait que nos boutiques physiques souffrent et que les éditeurs revoient toute leurs programmations de sorties.

Je sais que les boutiques en ligne tournent toujours mais je ne sais pas si la baisse du nombre d'achats sera compensée / rattrapée par la suite lors de la réouverture des magasins. Est-ce que les gens reporteront leurs achats ? Est-ce que les conséquences du chômage partiel pour certains limiteront les achats ?

Quoi qu'il en soit afin de soutenir éditeurs et revendeurs j'ai décidé qu'à la réouverture des magasins et ce pendant 2 voire 3 mois j'achèterai quelques jeux / nouveautés afin de soutenir à mon niveau la reprise économique du milieu.

Je mets donc en parenthèse l'expérience quelques temps.


Ma posture va plutôt dans le sens inverse: ce bordel ne serait-il pas le bon moment pour sortir de la société de sur-consommation, de prendre la route d'une consommation plus raisonnée, différente... ?? Réflexion Illusoire? certainement...


je vais prendre une volée de bois mais je vois plus l'argument "je vais consommer pour aider ce secteur..." comme l'Excuse derrière laquelle se cacher 

Je suis d'accord avec ça. Cette crise n'est que les prémices de ce qui nous attend avec le réchauffement climatique et dans un avenir proche. Il est peut être temps de se rendre compte qu'il faut changer les choses. Repartir de plus belle en achetant plein de jeux à la fin de la crise est certainement ce qu'il faudrait éviter. Il est temps de penser autrement.
Je ne dis pas non plus de ne plus acheter de jeux mais acheter de façon plus raisonné. Moins de jeux mais pourquoi pas dans sa boutique locale.

Quand l'énergie sera renouvelable, que l'on ne produira plus en chine et qu'on arrêtera de coller dans les jeux une tonne de plastique (matière polluante et sachant que la crise du pétrole pointe le bout de son nez) alors on pourra peut être revoir notre façon de consommer.

Faut il à la sortie de cette crise (sachant qu'il y en aura d'autres) continuer de consommer autant voir plus pour soutenir le secteur où alors consommer moins pour sauver le monde ?

Donc @Antoinette ça serait bien dommage de casser ta démarche surtout après la crise. 

 

Si tu ne revois pas ta façon de consommer avant que l’énergie soit renouvelable, avant qu’on arrête de produire des trucs dont on peut se passer en Chine, avant qu’on arrête de mettre du plastique dans les jeux, pourquoi veux tu que ceux qui produisent de l’énergie non renouvelable, produisent en Chine et mettent du plastique partout changent leur manière de faire ?

Tu n'as pas compris mon propos et je me suis surement mal exprimé bien que c'était induit dans tous ce que j'ai dit avant et après.

Il faut évidemment changer dès maintenant sa façon de consommer. C'est même impératif.
Ce que je veux dire, c'est qu'une fois qu'on aura réglé les soucis  les soucis liés à l'énergie, la délocalisation et j'en passe alors peut être qu'on pourra revoir légèrement à la hausse sa consommation. Dans la mesure ou on arrive enfin à trouver dans le monde un bon équilibre entre notre consommation et les ressources de la terre de telle sorte qu'elles ne soient pas épuisées au bout de 5-6 mois chaque année, et qu'on arrive à réduire fortement la pollution, notre impact carbone.
Mais j'ai conscience que ce n'est pas gagné.

Saxgard
Saxgard
@TheThinWindDuck On a surtout tellement de politicars qui essayent de démonter sans arrêt des faits scientifiques car ça n'arrange pas l'économie et leur business. Sans compter la population qui se voile la face pour ne pas sortir de sa zone de confort. Je m'inclues dedans. Changer les choses fait peur. On a beau savoir qu'on détruit notre espace de vie on ne change rien ou presque rien.
il n'y a pas de raccourcie entre covid-19 et société de consommation.  
Les scientifiques n'arrêtent pas depuis des années d'alerter sur les conséquences de la déforestation et du réchauffement climatique qui provoquent la disparition d'espèces (qui régulent, pollinisent) à une vitesse vertigineuse ou encore la migration de masses d'animaux qui côtoient d'autres espèces qu'elles n'auraient jamais du rencontrer qui fait émerger des virus. Ce n'est plus une hypothèse mais des faits. Peu importe d'où vient ce covid-19 ça ne change rien. Les virus sont aussi le résultat de notre sur consommation alimentaire notamment animal (l'élevage intensif). Et surtout sur la façon dont les animaux sont traités et nourris. Donc oui il y a un lien direct entre virus et consommation.

oui c'est complexe mais ça ne change rien, si il n'y a pas de changements brutaux maintenant le covid-19 aura été un simple rhum par rapport à ce qui nous attend et je parle pas dans 1000 ans. La nouvelle génération va en ch*ier. Le fait que ça soit complexe ne doit pas empêcher de ne rien faire. Et il y aura des sacrifices à faire c'est à mon avis inévitable.
Il y aura clairement un avant et un après covid. Reste à savoir vers quoi on va tendre du bon ou du plus mauvais... mon petit doigt me dit que c'est le second.

Notre société ne crée pas des besoins mais des envies. As t-on besoin de changer de tel tous les 6 mois ? A t-on besoin de cette course à la technologie ? Et dans notre hobby as t-on besoin d'acheter 10 jeux par mois. Et je ne parle pas de KS. Par contre on a besoin d'alimentation saine, de soins, de repos etc. Tout ce qui est en fin de compte délaissé.
Je ne dis pas tout ça pour faire la morale car si je suis ici c'est que je suis aussi un consommateur de jeux. Mais un tel événement doit permettre de discuter, avancer et essayer de ne plus reproduire les mêmes erreurs. De se remettre sérieusement en question moi compris évidemment.


Enfin bon je m'enflamme et je ne cherche pas à me faire des ennemis ici ou encore moins à troller donc je crois que je vais arrêter mes interventions au risque de mauvaises interprétations ou de passer pour une personne donneuse de leçon. :)

je suis juste en colère contre notre société, ceux qui nous gouvernent et contre moi même. :/
D'autant plus en colère car je sais pertinament qu'une fois cette crise passée que l'économie et tout ce qu'elle implique repartira de plus belle. Pollution, deforestation, massacre d'espèces etc.  Il nous reste à attendre patiemment que des guerres éclatent quand il y aura une crise majeure des ressources dont le pétrole (c'est pour bientôt) et des migrations massives de population à cause du réchauffement climatique. Et la aussi c'est pour bientôt.

Bon j'arrête d'intervenir de la sorte et pars déprimer dans mon coin. :/
Et désolé si j'ai potentiellement pollué ce post.