By : Molmo | Wednesday, December 26, 2018 at 4:54 PM
Molmo
Molmo
Bonjour à tous,

Plutôt que de faire un bilan chiffré, qui ne veut pas dire grand chose dans mon cas - ce n'est pas parce que j'ai beaucoup joué à un jeu que je l'apprécie plus qu'un autre.... la vie de famille a changé pas mal les choses - je préfère faire un bilan qualitatif des jeux en 2018 qui m'ont marqué.

Ce n'est pas forcément des jeux sortis en 2018, mais ces jeux m'ont marqué de manière positive ou négative, c'est selon...

Regardons ça plus attentivement et je vous invite à en faire de même ;-)

Decrypto est mon jeu de l'année, celui qui m'a le plus réjoui, emballé, de par sa simplicité et sa subtilité. Les jeux de mots ont le vent en poupe (Codenames, mot pour mot, Just One/We are the word pour ceux que je connais et apprécie) et je pense que celui-ci est meilleur que tous les autres selon moi.

13 indices c'est le jeu que j'aurai aimé créer. Avec l'ami beri, on se lance souvent des idées de mécanique de jeu et il faut reconnaitre que, dans le cas présent, on avait idée de mélanger un Hanabi avec un Cluedo.
C'est un peu le cas ici avec une idée toute bête auquel on avait pas pensé. En le découvrant, j'étais tellement étonné de ne pas avoir pensé à ça, et j'ai tellement aimé le jeu, que j'y ai joué 6 fois de suite dans la journée.

Azul, comment ne pas le citer. Il a été une telle évidence cette année. Dès que je l'ai montré les gens ont adoré. Beaucoup de parties car il fait partie de ces jeux dont mes parents, assez agés, ont pris plaisir à découvrir et jouer cette année.

Sagrada, découvert récemment m'a semblé plus simple d'approche qu'Azul et en même temps plus brise neurones. Je pense qu'il a été pas mal éclipsé par Azul malgré de nombreuses qualités.

Yokohama, grande claque aussi pour ce jeu de gestion qui m'a fait revendre aussitôt Istanbul que j'avais trouvé un peu trop plan-plan. J'ai hâte d'y rejouer.

Terraforming Mars que j'ai eu l'occasion d'essayer en mode solo et que j'ai vraiment aimé. La multitude de cartes, les combos possibles, avec un je-ne-sais-quoi de réaliste me fait l'aimer plus que de raison.

Patchwork, une non nouveauté mais un jeu que je rejoue encore avec des parties d'anthologie qui me font plaisir. Une bien belle création de la part de Uwe Rosenberg qui avait su changer son fusil d'épaule à l'époque.

Le Bien et le Malt qui m'a donné de très belles parties et que j'ai offert. De belles sensations de jeu. Mon cerveau a apprécié.

Shakespeare, une seule partie cette année mais mémorable à plus d'un titre à 3 joueurs (la config idéale ?) Quel jeu !

Orbis .... quelle déception. Je n'ai absolument rien trouvé de ce que j'aimais. Pourtant il avait tout pour plaire. J'espère qu'il aura trouvé son public, il est joli, simple, un peu retors, mais l'alchimie ne prend pas avec moi. Ca arrive.

Exit : de belles découvertes, puis de belles déceptions. Très inégal selon les versions (contrairement à Unlock qui va du simple "bon" au "exceptionnel"), j'ai encore sous le coude le crime de l'orient express qui j'espère ne me décevra pas.

L'ile au trésor : Que c'est bon et frais ! Inhabituel dans la façon de jouer, c'est très libre et tellement jouissif par pas mal de petites choses. Une belle sortie de fin d'année.

Nom d'un renard : un mini cluedo pour enfants tellement bien.

Raja of the Ganges : car décidément ma compagne est fan des époux Brandt et de leurs créations. Et c'est vraiment très bien encore une fois.

Witness : toujours de très bon moment autour de ce jeu unique.

Gran Austria Hotel : le jeu de gestion qui m'a le plus émoustillé cette année, pas par son thème bien entendu, mais par de multiples petites touches qui sont la marque des très bons jeux. 3 joueurs maxi par contre.

Et enfin, le Mölkky, car c'est toujours ma grande passion et que l'année 2019 sera une année charnière pour moi et certains objectifs que je me suis fixé. On verra si je me suis lourdement trompé, mais ça occupe pas mal mon esprit depuis quelques temps.

Et vous ?
deogracias
deogracias
Molmo dit :Bonjour à tous

...

Merci pour ce retour ;-)

comme madame (la tienne ;-) ), j’adore les jeux des époux Brandt ! Connais-tu guatemala café ? Très bon à 2 joueurs !!

moi cette année j’ai (re)découvert 7wonders duel .... une tuerie ...

My top
No board game found
fdubois
fdubois
  • DECOUVERTES
7 Wonders Duel (23 parties) : je n'aime pas 7W mais la version duel est top. Une de mes plus belles découvertes de 2018. Je me tâte toujours pour acheter l'extension (un jour c'est oui, un jour c'est non).

Brass: Birmingham (4 parties) : j'aime bien mais je le trouve moins bon que Lancashire qui malgré le fait qu'il soit moins varié et plus scripté est pour moi nettement supérieur car plus tendu, impitoyable et violent.

Ra (3 parties) : çà marche du tonnerre en famille. Simple, élégant, addictif, système d'enchères qui fonctionne à merveille. Du très grand Knizia.

Solenia (3 parties) : brillantissime, surtout à 2. Je vais le faire essayer à mon entourage avant un éventuel achat.

Teotihuacan (3 parties) : tout à fait ma came. J'ai cependant des doutes sur sa durée de vie.

The Ruhr (2 parties) : un bon gros jeu de timing, de développement et de majorité comme je les aime.

Maria (1 partie) : j'ai enfin pu le découvrir cette année et gros coup de coeur. Malheureusement, çà ne se sort pas tous les jours (le thème, la durée tout çà). Je ne me vois pas y jouer dans sa version introductive (c'est à dire sans la politique).

Byzantium (1 partie) : après tant d'années, j'ai pris énormément de plaisir à y rejouer. Il faut que je relise les pavetons de palferso...
  • VALEURS SURES ET CREUSAGE
Les voyages de Marco Polo (19 parties), Grand Austria Hotel (8 parties), Lorenzo (9 parties) : mes 3 eurogames à base de dés préférés. De purs chefs d'oeuvre dans des registres différents :
- Marco Polo pour le fun des pouvoirs grosbill des personnages
- Lorenzo pour la mise en place et l'exploitation d'un moteur
- GAH pour le thème atypique et le choix d'action à la Yspahan

Gaïa Project (15 parties) : mon eurogame préféré.

Forbidden Stars (12 parties) : mon eurotrash préféré.

Navegador (8 parties), De Vulgari Eloquentia (14 parties) : les jeux qui sortent le plus à 5 à l'association, pour mon plus grand plaisir. 
  • REDECOUVERTES :
Tzolk'in: The Mayan Calendar : LA redécouverte de cette année 2018. Le système des engrenages m'effrayait car il me semblait trop brise neurones. Il l'est mais juste ce qu'il faut. Et çà fonctionne tellement bien. Une pure merveille de jeu de timing.

AquaSphere : j'envisage tout simplement de le racheter. Sans doute le Feld le plus thématique que je connaisse.

Vinhos : ma découverte initiale à 2 m'avait fait détester ce jeu. Depuis, j'ai rattrapé cette injustice et acheté ma boîte.
  • LES JEUX SOLO :
Aux portes de Loyang : certainement mon jeu solo préféré.

Caverna: Cave vs Cave  : j'aime beaucoup. J'attends l'extension avec impatience pour renouveler le jeu.

Horreur à Arkham JCE : je suis fan de Lovecraft. Je n'y joue pas assez car j'aime bien m'immerger complètement pour y jouer (c'est à dire être seul avec en Cryo Chamber en musique de fond).
  • LES DECEPTIONS :
Azul (15 parties) : plus j'y joue et plus je le trouve bof.

Terraforming Mars (2 parties) : j'aurais voulu l'aimer mais çà n'a pas pris. Pas grave, il y a tellement de jeux...

Rajas of the Ganges (2 parties) : sympa sur le papier mais passé la découverte, je n'ai pas eu envie de le creuser.
palferso
palferso
fdubois dit :
Byzantium (1 partie) : après tant d'années, j'ai pris énormément de plaisir à y rejouer. Il faut que je relise les pavetons de palferso...

Ouaip... J'attends... Attention! Bientôt interro écrite pour Stfrantic et toi. Ça va chier en cas de mauvaises notes!!!

frown


My top
No board game found
bobbylafraise
bobbylafraise
Hey,

Bobby n'a pas trouvé l'année ludique 2018 si folle que ça, la preuve aucune concurrence dans les prix décernés face à Azul qui était bien seul et pas si fou que ça, pour moi.

Surtout des extensions cette année ou des jeux sortis en 2017 mais pas achetés avant 2018, bref j'attends 2019 pour rebooster mon appétit ludique.

Dans la pénombre, Lindisfarne, Les Chevaliers du Zodiaque et Keyforge éclairent un peu a route mais je peux en oublier où suis passé à côté tel un bigleux, donc vivement que ce topic grossisse.

Bobby en digérant.
My top
No board game found
Alfa
Alfa
Pas une annee folle en effet, mais quelques coups de coeur ou en devenir parmi les SORTIES 2018 :

CHATEAU AVENTURE : une initiation au jdr rapide avec des thèmes variés. Excellent 

MINT WORKS : le placement d’ouvriers dans sa plus simple  expression... minimaliste et efficace 

DETECTIVE : le SHERLOCK a l’époque moderne ... forcément une expérience à vivre 

KEYFORGE : le jeu unique révolutionnera t il le jds ? Pas sûr, mais keyforge répond aux besoins des amateurs de jeux de cartes à combo qui ne veulent pas passer des mois à peaufiner un deck. 

HISTOIRES DE PELUCHES : du narratif à savourer avec un enfant à la table. Figurines, coopération, optimisation 
Chakado
Chakado
Je rejoins pas mal le post de Molmo. Les jeux qui ont marqué mon année 2018 sont :

 - Decrypto : : les yeux qui brillent dès la compréhension des règles. J'adore cette sensation de "c'est tout con et c'est génial, comment personne n'y a pensé avant". Et à pratiquer, c'est fabuleux :  cette montée de stress, cette sensation d'étau qui se resserre au fil des tours. Et je suis toujours épaté par la créativité de certains joueurs avec leurs indices. Certaines parties resteront bien gravées dans ma mémoire.

 - Terraforming Mars : je reproche souvent aux gros jeux de gestion leur manque d'immersion dans un univers. Mais là, il y a un tel soin apporté au thème du jeu, avec toutes ces cartes différentes, chacune faisant référence à une technologie scientifique plausible... C'est simple, pendant 3-4h, on se croit sur Mars, on incarne notre corporation, on projette des astéroïdes sur les plantes adverses... J'ai rarement l'occasion de me raconter des histoires à ce point en jouant à un jeu expert. Et il est relativement simple d'accès grâce à son iconographie exemplaire.

 - Gloomhaven : le jeu qui m'a pris tellement de soirées que j'ai finalement découvert peu de jeux en 2018 ; c'est le genre de jeu monstre qui laisse peu de temps libre. Je suis encore loin d'en avoir vu le bout, mais quelle expérience !

 - Clank! : Le jeu qui m'a pris par surprise, je ne pensais pas que ça me plairait autant (je suis assez peu friand de deckbuilding, à la base). J'ai beaucoup aimé mes premières parties, mais avec la crainte que ce soit vite répétitif, tout ça. Et finalement c'est un des jeux auxquels j'ai le plus joué en 2018. Je me suis fait cueillir en beauté. C'est facile à sortir, c'est toujours super fun et plein de surprises. Le nombre de hurlements de rage que j'ai poussé en mourant sur la dernière case avant la sortie...

 - L'Île au Trésor : La surprise de la fin d'année. Le jeu super rafraîchissant, qui ne ressemble à pas grand chose d'autre, et qui sait vous plonger dans son histoire et dans son gameplay comme jamais. Ça amuse autant les gamers que les joueurs occasionnels (ma famille m'en a réclamé plein de parties à Noël).
Je mise une grosse piécette sur lui pour la course à l'As d'Or, au prochain FIJ.
NaHO
NaHO
Oh cool sujet. Je vais essayer de faire un petit truc moi aussi. :)
Alors pour ma part, 2018 a été mon année d'éveil au monde ludique. J'ai joué à 69 jeux différents depuis le mois de mars, et voici mon rapide classement :

Les coups de coeur :
- Gugong : C'est mon coup de coeur le plus récent, j'aime vraiment beaucoup cette mécanique fluide et imprévisible dans cette Chine particulièrement bien rendue par une édition de très bonne qualité.
- Ile au trésor : Rien de commun, que ce soit le matériel ou, mieux encore, les sensations que produisent cette course poursuite. Et ce qui est vraiment bien avec l'Ile au trésor, c'est qu'on peut le partager avec des joueurs occasionnels (contrairement aux autres jeux de cette section)!
- Scythe : Le Réveil de Fenris : J'aimais beaucoup la version originale, mais lui reprochais quelques trucs, comme le manque d'hétérogénéité de conditions de fin de partie. Cette extension apporte vraiment beaucoup ! Elle a notamment appris à ma partenaire de jeux à jouer de manière 4X véritablement.
- Terraforming Mars : Le jeu favori de ma moitié, on a pas mal enchainé de parties, simple, efficace, toujours plaisant, ... j'ai pu vraiment besoin de le présenter je crois.

En "core gamer" :
- 12 Heroes : Petit et si puissant, il nous a valu des parties exténuantes tellement tendues... Malheureusement, cette section correspond aux jeux que j'adore, mais qui ne sortent pas assez à mon gout dû à la "dureté" de ceux-ci.
- Tigre et Euphrate : Il m'a fallu juste regarder une vidéo de Mr Phal pour tomber sous le charme. Mais celui-ci est "complexe" et très agressif. Donc pas pour tout le monde ... :/


Déceptions : 
- Architectes du Royaume de l'Ouest : Après 4 parties avec, je n'ai toujours pas ressenti l'étincelle, la monté d'adrénaline... alors qu'il a tout pour me plaire dans la mécanique !
- The Mind : Ah bah c'est sur que The Mind c'est autre chose...ni marrant. ni tactique. plutôt long. Ouais... on passe à un vrai jeu maintenant ?
- Les Batisseurs - Antiquité : Sur le papier, c'était un petit jeu bien cool, que j'ai préféré direct à la version moyen age tant qu'à faire. Mais dans la version de base, je le trouve juste trop rapide. Celui qui rush arrive trop souvent à prendre l'avantage.
- Le Trone de Fer, la Main du Roi : On a testé 2-3 fois à 2 joueurs, puisque c'est comme ça que Mr Bruno le désirait... ça n'a pas fonctionné chez nous.
- Karmaka : Découvert en festival, grosse déception. On a joué à 4 (contre 2 inconnus qui nous ont pas fait une très bonne impression finale) sans en retirer un grand plaisir ...


En groupe/party :
- Kreus : Lui j'adore. C'est le genre de jeu que je sors souvent durant les pauses de midi avec les collègues et stagiaires (avec Hanabi aussi). Celui-ci est l'un de mes plus réclamé. :)
- Kikafé : Rapide et efficace avec les non-joueurs, le thème aidant a l'ambiance.
- PloufParty :  Parfait petit jeu de vacances ! Le miens est tout usé maintenant...
- Très Futé : Pas si rapide, et pourtant, dès qu'on peut le sortir, celui-ci est bien cool. R&W a combo pour joueurs plutot avertis déjà, même si tout le monde l'apprécie. 


 
CmoiSig
CmoiSig
Hop hop hop, ne sombre pas si vite petit topic, je t'aime bien
My top
No board game found
polo_deepdelver
polo_deepdelver
Mon coup de cœur de l'année : The Colonists. Voilà un jeu de gestion comme je les aime, sans réel blocage, et une belle courbe d'apprentissage.

Déception : Yokohama, dans la configuration 4 joueurs, beaucoup trop bloquante et frustrante pour moi. À revoir sur les autres configurations.

Une confirmation : Terraforming Mars : on ne voit pas le temps passer, et on raconte une histoire. Et il me reste à découvrir Colonies.

En plus petits jeux, j'ai beaucoup aimé Mission pas possible, simple et malin.
My top
No board game found
Iskander
Iskander
Mes coups de coeur:

Pax Renaissance : une bombe, de la construction de tableau avec un aspect spatial, une énorme profondeur avec une durée de jeu de 90 minutes, et une toute petite boîte.

Hanamikoji : Une variation de Schotten-totten mais en remplaçant les mains de poker par du "je partage tu choisis", règles très simples mais extrêmement prenant sur un temps de jeu très court

Gaia Project : Très stratégique avec un excellent système de pouvoir qui induit des intéractions intéressantes entre joueurs.

Tragedy Looper : Un jeu bien barré qui mélange programmation, jeu d'échecs et déduction.

Cyclades : Un jeu d'affrontement bien prenant et qui se joue en 90 minutes et peut rentrer dans une séance de jeu de semaine. Les enchères créent une tension incroyable!

Mes déceptions:

Founders of Gloomhaven : alambiqué, poussif, avec des graphiques peu lisibles.

Spirit Island : trop long, et j'aime pas l'augmentation forcée de puissance, ainsi que le changement de conditions de victoire.
elmagnifico03
elmagnifico03
Mes coups de coeurs de l'année :
- Le bien et le malt
- Spirit Island
- Coimbra
- cuzco et tikal
- Aquashpere (decouvert que cette année)
- Terraforming Mars
- Santorini

Mes (grosses) déceptions :
- Small Island
- Robin wood
- La granja
- Santa maria
- Hanabi
- Puerto rico
Kid
Kid
Mes coups de coeur de l'année, pas nécessairement des jeux sortis en 2018.

Rising sun: acheté il y a plusieurs mois, on y a enfin joué, en config 4 joueurs.
J'ai beaucoup aimé le côté alliance/discussions. J'ai beaucoup de mal à situé le jeu, qui n'est pas vraiment un jeu de conquête mais un peu qd même, un jeu de majorité mais pas que, bref un jeu que j'ai adoré découvrir. Les manières de scorer, notamment grâce aux cartes, changent la donne alors qu'on pourrait se contenter de marquer des points avec les territoires possédés. Vraiment impatient d'y rejouer et de voir arriver les extensions.

Clank!: Victime du buzz autour du jeu je l'ai acheté sans vraiment le connaitre. Quelques parties au compteur, et chaque fois un goût de reviens-y. J'apprécie le plateau recto-verso qui amène de la rejouabilité. Les extensions amènent leur lot de nouveautés, que ce soit thématique ou mécanique.

Meeple Circus: Le jeu qui nous fait bien rire chaque fois que je le sors. Le thème qui va très bien avec la mécanique (ou l'inverse ^^), la petite application musicale qui ajoute à l'ambiance. Bref, on kiffe.

Century:Golem édition: À la longue je trouve le jeu sympa, sans plus. Mais tout le monde aime y jouer et me le demande à la maison, surtout grâce à son matériel et à la simplicité de ses règles.

The Thunderbirds: le jeu qui m'a rabiboché avec les jeux de collaboration. Il a tout pour (me) plaire. Thème, matériel, accessibilité, rejouabilité. Et toute la famille aime y jouer, ouf! 
Seul bémol il est parfois très tendu, plus de défaites que de victoires.

Bunny Kingdom: La surprise pour moi. J'en attendais rien du tout, je l'ai acheté pour faire venir madame à la table (elle adore les animaux, alors un jeu avec des lapins...😁).
les illustrations sont magnifiques, j'aime beaucoup le système de draft. Je ne regrette qu'une chose, la phase de décompte est fastidieuse.

Las vegas: Incontournable de nos soirées jeux, il sort quasi à chaque fois. Simple et amusant. Il faut vraiment que je sorte l'extension de mes armoires.

Kingsburg V2: encore un jeu dés. On adore celui-ci chez nous. Je regrette les illustrations un peu moins austères et plus "bd"de la première édition. Néanmoins cette V2 a le gros avantage d'inclure directement plein d'extensions dans la boite de base, ce qui assure une sacrée rejouabilité.
Alfa
Alfa
Deceptions de l'annee 2018

THE MIND : pas l’engouement tant cité sur les réseaux, bien qu’essayé avec différents groupes , personne n’a vraiment accroché. PS : essayez le avant d’acheter , par exemple avec un paquet de The Game

MINT DELIVERY : contrairement à mint works , sentiment de n’avoir aucun choix : on joue sans vraiment réfléchir , en auto pilote 


Pas sorti en 2018 mais :
LOUPS GAROUS : parfois sympa, souvent frustrant , et une fois horrible (éliminé la première nuit et poireauter 20min...)
Venus
Venus
Au niveau de l’année 2018 Nos Ks attendus pour 2019 :
- Officinalis ( principalement pour nous 2 et entourage )
- Rallyman ( solo + jouer à 2 ou plus )
- Dreamscape ( jouer à 2 et plus )
Au niveau belles surprises découvert en 2018 : - Food Chaîne Magnate ( gestion agréable à jouer)
- Looney Quest ( bah franchement très fun à jouer. Le système est originale)
My top
No board game found
Alfa
Alfa
Jeux découverts cette année les plus apprecies   (pas forcement sortis en 2018)

EVOLUTION : jeu de cartes à combo composé de seulement 20 cartes différentes, une prouesse de génie. Ultra thématique, ce jeu est un must have selon moi, dans mon top 3 de tous les temps. 

CYCLADES : le jeu d’affrontement que je préfère , aux regles
simples et intuitives , qui se joue en 1h30 max. Juste parfait. Dans mon top 3 également. 

MINT WORKS : une réussite totale que ce placement d’ouvrier minimaliste. J’y rejoue 50 fois sans m’en lasser. 

7th CONTINENT : une aventure incroyable , vécue à 2j.  2 malédictions et la lassitude a pointé le bout de son nez. Mais j’y reviendrai après quelques mois. 

SHERLOCK : 10 enquêtes en 10 mois , ça se savoure ce genre de jeu. Narration, déduction, un livre -jeu incontournable. 

TIME'STORIES : découvert cette année , je suis subjugué par le concept de jdr sans mj. Il faut prévoir 4h devant soi mais qu’est ce que c’est immersif. 

SCYTHE : gros jeu de stratégie , un peu long en début de partie (compter 30min par joueur en moyenne hors constipation neuronale) , mais très agréable à jouer. Gros défaut toutefois, le déséquilibre de certaines combinaisons (le crime patriot ou le rusviet indus gagnent toujours) 

INSIDER : mon jeu à rôles cachés préféré, je vais revendre mes loups garous ?

CLANK : découvert en fin d’année , et malgré la grosse part de chance au tirage, je me suis laissé embarquer

et les valeurs sûres bien installées : JAIPUR, STAR REALMS, 7 WONDERS, LE LIÈVRE ET LA TORTUE, MOLLKY
PMM
PMM
Les découvertes (tardives):
La Granja: excellent! Le jeu de cartes, la gestion des livraisons, la flexibilité totale qui donne lieu à des combinaisons géniales... Contrairement à ce que le thème peut laisser imaginer, on a pas forcément l’impression d’avoir construit une belle ferme à la fin d’une partie (pas comme Agricola), mais quel jeu!

Les extensions de Five Tribes: très très sympa. Pour des fans comme moi et ma femme, on ne joue plus sans.

Tramways: très bonne première impression. À rejouer, mais pas facile de trouver les joueurs. Le jeu est superbe.

Istanbul et l’extension café: très bon également. Joué avec la boîte d’un ami, on achètera très probablement la notre.

Sushi Go: plutôt rigolo. Un jeu pour des moments sympa en famille, Noël par exemple.

Exploding Kitten: vraiment pas mon truc.

Les jeux toujours au top:
Terra Mystica
Dominant Species
Les Voyages de Marco Polo
Evolution et ses extensions
Isle of Skye

Les attendus pour 2019:
Orléans
Gugong
Archipelago
Conan
Grand Austria Hotel
Paper Tales
Tintas
Time Stories
Dominant Species Marine
A la Gloire d’Odin
le jeu Metal Gear Solid
la nouvelle édition d’Egizia
 
driepick
driepick
En bref, mes meilleurs moments ludiques de cette année :

Gugong : beau, nerveux, tendu, riche mais pas complexe, 5 parties à deux uniquement mais on a adoré. Hate de le tester à plus.

Conan : plus j y joue et plus j'en suis accro. Hyper facile à jouer, hasard très contrôlable, un bel equilibre dans les scenarios, un .rai plaisir de vivre une partie mm lorsque l on fait le scenario pour la Xeme fois. AsE, Descent, Clostro c est fini pour nous, on préfère Conan !

Brass lancashire : beau dans sa version ks, magnifique dans sa mécanique. Un gros jeu joué à 4 uniquement mais pour moi, une de mes perle poids lourds.

Monster lands : le jeu parfait > interractions, prise de risque, placement d ouvriers, opportunisme, push your luck, gestion de des, course aux points avec une petite mecanique de dés jaune très maline. Beau, fun, toujours différent de part sa grande quantité de personnages, je le classe au dessus de Clank! que nous avons aussi decouvert et énormément apprécié cette année mais il faut bien un gagnant ;) une bombe ce Monster lands.

Keyforge : j adore les jeu à combo, celui ci est parfait et avec ces decks mysteres l excitation est là à chaque achat ! 

Aeons end : fan de deckbulding, on aime Clank!, star realms on a donc enormement aimer ce cooperatif ! Pas d aspect leader, une belle tension, une sensation de devoir bien calculer ses actions, je n attends qu une chose, les extensions avec d autres Nemesis car celles du jeu de base ne nous on pas parues assez difficiles. Toutes jouées, toutes vaincues à deux joueurs.

Horreur à Arkham jce : depuis la sortie du jeu, je me rue sur les packs mythe et les extensions chaque mois ! Boite perso, jeton persos, etc...ce jeu est simplement la pure bombe des jeux qui me raconte une histoire. Chaque scenarios apporte sa nouveauté de gameplay, les campagnes au complet me raconte une histoire tres tres très riche en surprise et embranchements avec une seule envie, celle de recommencer pour prendre d autres décisions. Un jeu avec du hasard à foison, mais c est le seul où cela ne me pose pas de probleme. Beau, onéreux et incroyable à tout point de vu, une fois les regles assimilées c est du caviar.

En vrac :

presque une centaine de parties de 6 qui prend acheté pour les vacances, des tres nombreuses parties de Welcome to..., tout autant d'Azul. Plein de plaisir aux nombreuses parties de Lache pas la savonnette qui a fait un carton dans notre entourage, redecouverte de Tzolkin qui avait laissé trop longtemps au repos alors qu il est excellent. Achat de l extension de Paper tales qui en a fait un remplacant de 7wonders ( je me demande si je ne vais pas m en separer du coup ) et une premiere partie de deux heure de 7th Continent, pas assez pour juger mais il sera certainement dans mes claques de 2019 quand on se lancera dans l aventure !

decouverte pour madame de Race for the galaxy, elle est devenu addict, on n a houee qu'à ça pendant nos 15j de vacances, parties sur parties. Avec ses extensions, quel jeu !!

de superbes parties de Scythe, Terra mystica, Blood rage, Caylus, Via nebula, Lutece, Malediction, et autre pillards de la mer du nord pour ce qui est de jeux plus anciens mais que l'on aime tjs autant.

Ce fut horrible :

une journee entiere sur la campagne de la premiere extension d'Assaut sur l Empire. On avait subit et finalement on avait déprécié la boite de base, on donne une chance à l extension, meme topo, on à arrêté après le 5 eme scenario, plus jamais ! Jamais.

deux parties des loups garoux de T. Oh mon dieux que ce jeu est pesant. Aucune logique, on assassine la premiere personne au hasard et quand c est vous, bah on attend et espere un autre jeu. Vive time bomb, Mafia de Cuba ou Bang jeu de dés en roles cachés.

une partie de Munchkin : au secours, c est du paf dans tes dents, sans finesse, sans controle, basé sur du king making. Pas fun, pas immersif, beurk !


 
My top
No board game found
Budnic
Budnic
Bilan ludique 2018
Au départ, pour 2018, plein de défis :
1) 100 jeux différents,
2) H-Index 10 sur l’année,
3) 10x10 en solo,
4) H-index général à 32,
5) rejouer à certains jeux plus joués depuis longtemps,
6) faire passer toute une série de jeux de non joués à joués, …

En fin de compte,
1) j’ai joué à environ 110 jeux différents (17 ne m’appartenaient pas) ;

2) j’ai atteint le 11x11 sur cette année, comme l’année dernière mais avec une liste qui s’est définie au fur et à mesure et pas du tout avec une liste préétablie ; les 10 jeux les plus joués cette année comptabilisent 191 parties sur les 457 de l’année.

Uno (34 parties) : pendant les vacances, avec les enfants, rapide, facile à comprendre, bof
Puissance 4 (26 parties) : avec le gamin (7 ans)
Azul (20) : facile à sortir, plaisant
Looping Louie (20) : avec le gamin qui adore. On en a fait plus un jeu d’habileté que de poilade.
Majesty (18) : une nouveauté, sympa, agréable à manipuler
Augustus (18) : toujours un classique par chez nous
Les Châteaux de Bourgogne JDD (15) : intéressant jeu de dés, avec de vrais choix à faire, mais c’est chacun de son côté au point que j’y ai autant joué seul qu’avec des partenaires
King of Tokyo (14) : encore des dés, mais celui-ci a plus d’interactions, et puis il plait à une majorité de mes enfants.
Bison (14) : avec mon gamin qui commence à entrevoir comment gagner (contrairement à Puissance 4)
Dominion (12) : des retrouvailles ! On a joué avec le jeu de base uniquement. Mais Prospérité est dans mes étagères…
Mahé (11) : intéressant petit jeu de course, malin-chafouin juste ce qu’il faut. Là aussi, surtout pour jouer avec le petiot.
Ilôs (10) : un coup de cœur en début d’année mais plus sorti depuis mars je pense.
LADR Jr (10) : rapide, un peu trop rapide
Code Names (10) :
Cubirds (10) : je dois avoir des dizaines de petits-jeux-de-cartes-malins-dont-on-peut-enchaîner-les-parties-sans-se-lasser et rares sont ceux qui ont vraiment pris. Celui-là a tenu 10 parties cette année. Il est joli, pas trop long, malin, mais on n’a pas enchaîné les parties comme je l’aurais espéré.

3) j’ai moins joué en solo que l’an dernier : 45 parties seulement, 10 des Taxis de la Marne, 10 de Welcome, 10 Des Châteaux de Bourgogne JDD, 10 de Peloponnes, et 5 d’Arkham noir. Mais j’ai cessé de jouer solo vers le mois d’août…

4) Le H-index global ou général était censé passé à 32. On n’y est pas encore, mais c’est à une ou deux parties près et il reste deux jours…

5) Quelques jeux auxquels je n’avais plus joué depuis 5 ou 10 ans ont eu l’occasion de ressortir et ça, c’est une bonne chose. Mais il y eu trop peu de sorties de ce genre ou trop peu nombreuses : L’année du dragon (plus joué depuis 2008 !), Peloponnes (plus depuis 2013), Small World (2012), Thurn & Taxis (2008) et Medina (2007).

6) Malheureusement, il y a encore trop (plus de 10 % de ma ludothèque) de jeux qui restent non joués et peu de choses ont avancé dans ce domaine-là…



A part les chiffres, je suis content des quelques parties, trop peu nombreuses hélas, que j’ai pu faire de L’année du dragon, Peloponnes, Small World, Thurn & Taxis, Medina, Ganymède, Harvest Dice, Puerto Rico, Honshu, Sanssouci, Arboretum, voire des Taxis de la Marne (en solo).
Je suis également satisfait de pouvoir jouer en ligne à quelques-uns des jeux que je préfère : Torres, Targui, Koï-Koï, China Gold, Cities.

Au rayon des déceptions, peu de choses à signaler : Orodeloro m’a fait envie comme beaucoup de jeux où il y a des îles et de l’eau mais j’ai trouvé les coups à faire assez forcés, Plouf Party a tout pour être un bon jeu d’ambiance mais je ne dois pas être un assez joyeux drille pour en profiter pleinement.
 
Proute
Proute
En 2018...

Il y a eu des redécouvertes, de jeux à peine tutoyés auxquels nous avons enfin vraiment joué, comme Puerto Rico dont nous avons fait une dizaine de parties et auquel nous allons continuer à jouer, car nous sentons bien que nous n'en sommes qu'au début de ce que ce jeu peut révéler. Il en est de même pour Tzaar, dont nous avions timidement fait trois parties l'année dernière, puis laissé de côté pour le reprendre en fin d'année et en faire plus de trente parties ; là aussi, ou même plus encore, nous sentons que nous n'en sommes qu'au tout début de ce que jeu peut nous apporter ; enfin surtout moi, l'argument choc pour convaincre monsieur Proute de le sortir étant qu'il est court ; mais je vois qu'il commence tout doucement à l'apprécier.

Je n'ai pas pour autant abandonné mes parties de Quarto avec Mini, puisque nous en avons fait plus d'une cinquantaine encore cette année.

En redécouverte, il y a aussi eu Caylus magna carta. Celui-là, nous en avions fait une quinzaine de parties il y a une dizaine d'années, et nous l'avons ressorti avec plaisir cet été, et il nous accompagne aussi pour les fêtes de fin d'année. Un jeu qui propose autant de choix tactiques et qui tout cela pour une durée de 20 à 30 minutes, je n'en connais pas beaucoup d'autres. De plus, selon la carte de départ (nous y jouons à deux), il nous pousse à explorer une stratégie différente d'une partie sur l'autre, qui varie aussi en fonction de la vitesse de construction du château et du contrôle qu'on en a. Ou pas.

En grande redécouverte, toujours, il y a eu Kingdom builder. Moins de dix parties lors de sa sortie, sa boîte était toujours sur mon étagère, et je me suis dit que comme mon partenaire aimait les jeux de placement et que ce n'était pas trop mon truc, ça devrait marcher pour le motiver. Et en effet, il a été motivé puisque nous en avons fait plus de 50 parties en une demi-année. Sa durée n'y est pas pour rien, puisqu'une demi-heure suffit à une partie à deux, et l'extension Nomades nous a permis d'éviter tout sentiment de lassitude. Nous devrions ajouter Crossroads pour 2019. On dirait que ce jeu va être joué des centaines de fois, et si la traduction de la règle est en dessous de tout, le matériel, lui, est à la hauteur pour résister à toutes ces manipulations.


À peine tenté en 2017, ou plutôt, le jeu qui m'a demandé le plus d'opiniâtreté pour m'y coller tant j'ai eu de problèmes à en apprivoiser les règles, Horreur à Arkham JCE m'a finalement donné beaucoup de plaisir. Pour un jeu dont beaucoup on peur qu'il ait un côté mouchoir en papier, la Zélatrice et Dunwich seules m'ont déjà permis d'y jouer plus de trente parties (compter 1h à 1h30 chacune), et je n'ai pourtant pas exploité tous les personnages, il me reste donc de nombreuses parties et heures de jeu avant même de passer à la campagne suivante. Pour quelqu'un comme moi qui aime bien creuser un peu avant de sauter à l'épisode suivant par curiosité, ce jeu a une très bonne rejouabilité, d'autant que chaque personnage induit des choix particuliers qui permettent de nouvelles découvertes dans chaque scénario.

Meowtopia avec Mini. Nous n'y avons joué qu'en version basique alors que je pense qu'il préfèrera la version avancée, mais pour cela il faut le convaincre d'y rejouer un de ces 4.

Karuba avait fait un vrai flop avec moi l'année dernière. Un flop de chez flop. Mais je l'ai ressorti tout de même cette année avec madame Sourire et miss Pouce, deux amies qui découvrent avec plaisir les jeux de société et avec qui nous avons fait quelques parties des aventuriers du rail, de l'âge de pierre, de dixit et de diamant et autres 6 qui prend. Je me suis donc dit qu'il pourrait leur plaire et effectivement ce fut le cas. La bonne ambiance qui s'est dégagée de nos premières parties ensemble m'a convaincue de renouveler la chose et je dois avouer que finalement je l'aime bien comme petit jeu à faire très détendue. On ne peut s'empêcher d'évaluer la meneuse de bingo qui couve en nous (ceux qui y ont joué me comprendront peut-être).


Les vraies découvertes de 2018 même si les jeux sont plus anciens (ou pas) auront été les suivantes :

Terraforming Mars, le jeu où l'on ne voit pas passer le temps : c'est un des très rares jeux de plus d'une heure et demie (et nos parties font 2h30 en moyenne à ce jeu, l'autre étant les Châteaux de Bourgogne) auquel monsieur Proute accepte de jouer ! Bon, évidemment, du coup on n'y joue pas des dizaines de fois, mais une fois par mois c'est déjà pas mal. Et nous sentons bien que nous le maîtrisons mieux à chaque partie, connaissant de mieux en mieux les cartes (nous en sommes encore au jeu de base), le plaisir est grandissant à chaque fois. Un jeu dont j'espère que nous allons continuer à y jouer, un peu plus souvent même, dans les années qui viennent.

Azul, un jeu gentillet ou du moins c'est comme ça que nous le percevons même s'il est bien entendu méchant de faire remplir le plancher à son adversaire. On n'y dit jamais non, mais on ne se précipite pas dessus non plus. Nous y avons joué un peu plus de quinze parties.

The game. Bon, celui-là j'y joue toute seule au petit-dej pour me réveiller les neurones, il a un peu plus de succès que Set qui le fait très bien aussi. Un peu plus d'une quarantaine de parties, donc.

Harry Potter Hogwart's Battle, avec les enfants. Tous les trois, Hermione, Neville et Harry ont combattu sans relâche les forces du mal. Hélas, la dernière partie, celle avec le jeu complet, a duré trois heures, ce qui est un peu long pour nous, d'autant que nous avons enchaîné les 7 parties sans aucune difficulté. Il faudrait en refaire une avec le jeu complet pour vérifier sa longueur, on verra bien. A part cela, c'est un jeu agréable, et j'ai beaucoup aimé le plaisir que mes enfants ont pris à jouer Harry et Neville et à rencontrer et affronter les personnages qu'ils connaissent si bien.

Kemet, que j'ai beaucoup aimé, monsieur Proute un peu moins, vu qu'il a perdu aux deux je crois. Bon, mais il n'a pas détesté, donc nous allons y revenir, c'est un peu freiné par le fait qu'il faut une grande table, qu'il faut prendre le temps de l'y installer, et qu'il dure une bonne heure pour l'instant.

Cyclades, mais nous n'en avons fait qu'une partie et à 3. Nous attendons de refaire une petite soirée avec notre compère pour le ressortir, maintenant qu'on l'a découvert ensemble.

Clank! a été LA découverte du jeu fun en famille que nous aimons jouer tous ensemble. Très facile à appréhender pour les gros joueurs de Dominion que nous sommes tous les quatre, nous nous sommes tout de suite amusés, ce qui n'empêche pas une petite courbe de progression à force de connaître les cartes et le plateau. Mais celle-ci est raisonnable et donne vite envie d'essayer l'autre face du plateau, puis les extensions, mais avec un grand plaisir, un peu comme celui qu'on a quand on découvre le niveau suivant d'un jeu vidéo.

Akrotiri, seulement deux parties, mais nous l'avons bien aimé. Un jeu surprenant, sa petite boîte pour deux ne laissant pas trop présager qu'on jouera à un jeu qui va bien vous faire brûler les neurones pendant une bonne bonne heure. Monsieur Proute y est plus retors que moi. Il n'est pas sorti plus que cela à cause des jeux de calibre similaire auxquels nous avons plutôt joué, mais j'espère qu'il ne perd rien pour attendre. Un bon gros jeu à emmener en vacances quand on a peu de place dans les valises et qu'on joue à 2.

Le dernier mais pas le moindre, Solenia auquel j'ai déjà joué plus de 20 fois malgré sa sortie récente. Bon, ceux qui suivent savent que j'aime beaucoup deux autres jeux de sebduj, donc je suis peut-être sur la même longueur d'ondes. Solenia est un très bon jeu pour faire découvrir à la fois la gestion de ressources et le pick & delivery à des gens qui jouent un peu mais pas trop, sur la face été où il y a peu de points de règles à retenir, la principale étant la mécanique de déroulement du plateau, le reste étant très logique : on voit les contrats sur le bord du plateau, les ressources sur le plateau, hop on prend, hop on livre, en espérant être dans la bonne période (diurne ou nocturne) pour cela.
La face hiver permet plus de choix tactico-stratégiques, et plus encore quand on lui ajoute les améliorations, et aussi moins rigide puisqu'on peut jouer entre toutes ces options, tandis que sur la face été on sera beaucoup plus contraint. En cela il me fait un peu penser à Agricola avec son option familiale finalement plus dure à bien jouer, plus frustrante encore que son option gamer.
Son défaut ? Étant donné son format, chez nous il doit se battre avec Kingdom builder et Caylus magna carta pour sortir, pas facile facile.

Robin Wood nous a beaucoup plu en petit jeu rapide et sournois de 2 à 4 joueurs, sachant que ceux que je connais du même acabit ne se jouent bien qu'à partir de 3 et mieux encore à 4. Rapidement expliqué, on peut y jouer avec tout le monde du moment qu'on est de 2 à 4.

Krosmaster quest. Ah. Il était en solde et les enfants jouent depuis longtemps à Krosmaster arena. Je l'ai donc pris et Mini a eu le coup de foudre, en tant qu'organisateur bien sûr, ce qui est chouette, parce que je pense que je préfère le côté joueuse à ce jeu. Pas trop ma tasse de thé au départ. Très long par rapport au plaisir que j'en tire, mais celui-ci est ensuite additionné du plaisir que Mini y prend, voilà. Monsieur Proute y est désespérément nul, ce qui me donne tout le boulot pour remplir les objectifs. Je ne saurais dire si le jeu serait plus long ou plus court s'il y participait un peu plus efficacement.


Les jeux déjà appréciés qui n'ont pas faibli en 2018 malgré la rude concurrence :

Sans grande surprise, Troyes et Deus continuent d'être mes chouchous. Un peu moins joués puisqu'il faut choisir entre Troyes et Terraforming Mars lorsque nous avons une soirée assez longue, et entre Deux et des jeux qui à chaque coup ne dépassent pas la demi-heure, Deus étant plutôt entre 45 et 90 minutes à 2. Oui, chez nous, autant que le plaisir, le temps joue un rôle non négligeable dans le choix de nos jeux selon le moment de la journée/semaine/du mois/de l'année où on y joue.
Dominion notamment dans les concurrents de Deus et Kingdom builder (et de Star realms qui n'est que très peu sorti du coup cette année), a refait surface après une année de disgrâce due à Star realms, et nous en avons fait plus de trente parties.


Des jeux qui ont tourné cette année sans qu'on se le dise particulièrement, mais qui fonctionnent bien : Djam (que Mini adore et auquel nous jouons beaucoup), Camelot qui a re-eu nos faveurs en début d'année pour y jouer en famille, Les aventuriers du rail Suisse avec madame Sourire mais pas que, Nosferatu avec les amis, quelques Tango de tarentule pour rire, un peu de Minivilles, du 6 qui prend, Jamaïca...


En tout juste découverts, Fertility et Keyflower. A voir s'ils toruvent leur place chez nous.

Je pense n'en avoir pas trop oublié.

 
Cripure
Cripure
Bilan qualitatif de notre année ludique 2018.

De cette année ludique je vais retenir les jeux suivants.
Pas forcément toujours les jeux les plus joués.
Des souvenirs de parties amusantes, épiques, tendues.
De bons moments autour de la table qui font du bien.

(hors jeux solo et sans compter les déceptions que je n'aime pas commenter)

Shakespeare
Un pilier de notre ludothèque. Excellent de 2 à 4 joueurs.
Un thème bien retranscrit. Jeu très interactif.
Encore et toujours un grand plaisir à jouer.

7Wonders Duel + extension
Avec son (indispensable) extension Panthéon.

Paper Tales
La réjouissante surprise de fin d'année.

Karmaka
Jeu de cartes excellent dès 2 joueurs. Les cartes sont magnifiques.

7Wonders Duel, Karmaka et Paper Tales, trois jeux de cartes ludiquement conseillés.

Runebound 3
Beaucoup joué à 2 et à 3 joueurs.
Une aventure libertaire exaltante.

Lemming
Le jeu de course de Sébastien Bleadsdale.
A 5 joueurs c'est la joyeuse bousculade assurée.

Libertalia
Dépoussiéré cette année et toujours une bonne tranche de rigolade.

Meeple Circus
Un jeu festif avec son matériel coloré. Bonne ambiance garantie autour de la table entre petits et grands.

Voodoo Prince
Peu commenté sur TricTrac ce jeu de plis de Knizia est très bon.
A jouer à 4 et 5 joueurs.

Robin Wood
Offert ce dernier Noël mais déjà sorti un paquet de fois.
Un amusant mélange de Love Letter et de Argh.
Depuis Noël on a joué au moins une vingtaine de parties.
Des fous rires. A pleurer de rire.

Cubirds
P'tit jeu de cartes qui passe partout et avec tout type de joueur.
Léger mais agréable à jouer.

Bonne année ludique 2019 à tous.
Proute
Proute
Cripure dit :
Lemming
Le jeu de course de Sébastien Bleadsdale.
A 5 joueurs c'est la joyeuse bousculade assurée.
 

J'adore ce jeu, mais malheureusement je suis la seule à la maison.

Patap's
Patap's
Mon bilan de l'année 2018

Les chiffres d'abord : c'est 596 parties cumulées sur 97 jeux différents, mais en ne gardant que les jeux que je possède ça fait  504 parties sur 34 jeux

Les grands succès de mon année ludique :

- Les voyages de MARCO POLO (20 parties): acheté au printemps, c'est le coup de coeur de l'année, on ne s'en lasse pas. Une rejouabilité immense avec toujours un nouveau défi à relever en fonction des personnages choisis, de la disposition du plateau et des objectifs de voyage reçus. Juste ce qu'il faut de réflexion, de planification, d'interaction, de hasard (au tirage des dés !) à mon goût...

- The 7th CONTINENT (34 sessions pour environ 60h de jeu) : joué en solo uniquement, 3 malédictions de levées, je m'attaque actuellement à la 4ème. Il y a d'abord le régal de l'exploration, la découverte du "monde", puis le plaisir de progresser dans la gestion de son inventaire, la fabrication des objets, les compétences des personnages, la connaissance du terrain pour les lieux de chasse, de repos, les quêtes secondaires,... Joué avec la bande son pour plus d'immersion, c'est complètement addictif, une mécanique novatrice au service d'un jeu exceptionnel, bravo aux auteurs ! 

- AZUL (57 parties) : le jeu qui est sorti le plus souvent, dont je ne me lasse pas, il est beau , simple, intense et  avec une bonne interaction

- PAPER TALES + Extension (42 parties) : L'arrivée de l'extension (avec une très bonne version solo) a permis d'enrichir un jeu qui était déjà excellent, avec de nouvelles unités et batiments à faire comboter sur un temps toujours aussi réduit. C'est prenant et intense du début à la fin, un régal !

- Welcome To  (32 parties) : le jeu du temps de midi où tout le monde (autant qu'on veut !) joue en même temps, c'est frais et léger, très bien édité, à consommer sans modération...

- GANYMEDE (18 parties) : rapide et intense, on cherche les combos en surveillant de près les adversaires car tout peut aller très vite

- FERTILITY (19 parties) :en moins d'une heure là aussi excellent, beaucoup d'interaction sur le plateau central où il faut veiller à ne rien laisser d'intéressant pour les adversaires...

- MEEPLE CIRCUS (26 parties) : en famillle avec les enfants, joué avec les bandes sons, c'est vraiment très drole et on s'y croit vraiment

- SANTORINI ( 55 parties) : le top du jeu à 2, splendide et de quoi bien réfléchir


Voilà donc pour les jeux marquants de cette année, qui sont finalement des jeux au format assez court (et que je favorise dans mes achats car plus succeptibles de sortir souvent), mais qui gardent de la consistance et une bonne profondeur...

Bonne année et bon jeu à tous !
pingouin
pingouin
Bon, allez, puisque je ne jouerai certainement plus cette année...

2018 aura été une étrange année de bien des points de vue, et qualitativement je pourrais en faire un bilan assez contrasté.
Moins de découvertes que les années précédentes, d'abord parce que moins d'envie. Et peu nombreuses ont été les découvertes qui m'ont véritablement marqué.

Dans la petite dizaine de "gros" jeux inaugurés cette année, aucun vraiment mauvais mais plusieurs qui ne me laissent pas une impression prodigieuse : Homesteaders (bien, mais sans plus), Wendake (beau, intéressant, foisonnant, mais on finit avec ce vilain goût de "tout ça pour ça ?"), Rising Sun (je suis convaincu que c'est un excellent jeu, par ailleurs extraordinairement bien édité dans sa version KS... mais il faut s'y consacrer longuement pour vraiment apprécier, et par ailleurs je ne suis pas client de ce genre particulier), Carpe Diem (un Feld, donc pas de faute de goût - mais pas trop de goût en fait - , un risque d'AP pour une nouvelle tambouille de points... et a frôlé la palme du jeu le plus moche de l'année...), Pulsar 2849 (sympa, joli, plutôt fun... mais "un poil long" pour ce que c'est, et un léger doute sur la diversité des stratégies viables)
Il y en a tout de même qui émergent, et je dois en premier lieu citer Le bien et le malt, que j'ai beaucoup joué pour un jeu de ce gabarit. C'est exactement le genre que j'aime (un héritier d'Egizia) avec tout ce qu'il faut de dilemmes cornéliens à chaque coup, le petit twist ombre/soleil qui change tout et une durée "normalement" contenue. Beaucoup moins joué mais gros coup de coeur "attendu" pour Gugong, que d'aucuns trouveront trop opportuniste/hasardeux mais qui rassemble lui aussi pas mal de choses que j'aime bien dans un jeu. J'aimerais bien qu'il soit mon "chaînon manquant" à 5, mais il faudrait que j'essaie...

J'ai été épaté par mes parties de Spirit Island.Bizarrement édité mais avec un charme certain, le jeu emballe dans une thématique inhabituelle et très convaincante une mécanique redoutablement efficace. C'est peut-être le meilleur jeu purement coopératif auquel j'ai joué (Pandemic Legacy mis à part... les Legacy sont à part... et Hanabi mis à part aussi mais Hanabi est forcément à part)

Etant un gros fan d'Orléans, je n'ai pas été déçu par Altiplano. D'un certain point de vue il est "meilleur" que son grand frère mais je m'y sens moins à l'aise, faute de bien savoir lire en début de partie les lignes directrices du plateau. Et comme c'est une course qui se gagne (ou plutôt qui se perd) quasiment dans les premiers tours...

Egalement impressionné par Leaving Earth... mais impressionné dans tous les sens du terme. J'adore le parti pris éditorial, et le système marche très bien... mais ce n'est (presque) que du calcul, et ce qui n'est pas calculable est de l'ordre du pari pur. Très simulationniste, d'ailleurs. A ce stade, ce n'est même plus un jeu, je n'imagine pas trop y jouer à plus de 3, et encore il me faudrait choisir des profils particuliers. Et en solo, il m'est impossible d'y jouer autrement qu'en comptant tout. Du brise-neurones comme on n'en fait nulle part ailleurs.

Enfin, mention spéciale à Coimbra, qui ne me tentait guère de prime abord, mais dont j'ai bien apprécié ma seule et unique partie. OK ça n'est pas incroyablement original mais c'est vraiment bien fait, c'est assez joli, presque fun pour un jeu de ce gabarit, et je ne fais pas partie de ceux qui regrettent que les scores soient "injustement" serrés à la fin.


Dans la rubrique LQE2C, que de bons crus, rien d'exceptionnel mais des recommandations. Dans l'ordre alphabétique :
AuZtralia : Maître Wallace revient par une fenêtre inattendue ; je ne suis pas client du thème ni vraiment du genre de jeux, mais c'est sympa et le semi-coopératif fonctionne diablement bien. Mérite plusieurs parties pour bien faire des choses sensées avec son armée.
The flow of History : j'ai enfin trouvé le jeu de civ medium et jouable (voire recommandé) à 5. Hélas, je suis presque le seul à l'avoir apprécié.
Les mystères de Whitehall : j'étais fan de Letters from Whitechapel, je le suis aussi de sa séquelle. C'est fou comme une "légère" adaptation mécanique peut tout changer à  l'approche d'un jeu.
Rajas of the Ganges ; c'est très sympa, quoi que visuellement un peu chargé. ça vaudrait sans doute le coup d'y jouer régulièrement pour vérifier, mais je me demande si le jeu ne finit pas par être un peu répétitif et assez dépendant de circonstances précoces (en gros : un bon alignement des planètes en début de partie peut ne pas être rattrapable)
Riverboat : le troisième Kiesling de l'année, et confirmation que dans les vieux pots on ne fait pas forcément les meilleures soupes mais elles sont souvent bonnes quand même.
Santa Maria : au coude à coude avec Carpe Diem pour le fanion du jeu le plus moche, et finalement vainqueur pour parvenir à cumuler mauvais goût, kitsch et absurdité thématique. Par ailleurs un (très) bon jeu, mais potentiellement lourdingue en terme de cogitation pour un nombre de coups finalement assez limité.


Dans la catégorie des medium games, celle vers laquelle (sénilité aidant) je m'oriente de plus en plus régulièrement, le jeu de l'année est incontestablement Flamme Rouge, certes pas vraiment une découverte mais clairement le jeu que j'aurais le plus sorti avec Dominion.
Parmi les (bonnes) découvertes, je me dois de faire ressortir Décrypto (un bon condensé de plein de choses que j'aime... mais peut être long donc finalement difficile à sortir), Codenames Duo (peut-être la version que je préfère?) et Welcome to...
L'inévitable Azul a été un gros hit assez unanimement apprécié, c'est excellent, magnifiquement édité, court, retors... et je ne m'en lasse même pas... "objectivement" le jeu de l'année... par contre j'ai un petit peu de mal à m'enthousiasmer vraiment.
Moins joué mais personnellement plus apprécié : Ponzi Scheme et La nuit des voleurs. les deux, dans des styles très différents, sont vivants et drôles.
Dragon Castle, sorte de Azul trempé dans la sauce Mah-Jong, souffre légèrement de la comparaison pour être un poil moins simple, et surtout moins ergonomique. Dommage, car il avait tout pour que je le préfère.
Dernier volet de la trilogie des classiques du chassis : Sagrada. Pour des raisons presque sentimentales, j'aime beaucoup Sagrada. Mais je suis le seul dans le coin. Et c'est vrai qu'on confond les couleurs. Et c'est vrai que c'est un peu hasardeux. Et c'est vrai qu'à 2 ou 3 c'est quand même moins bien...
Ganymède a été une excellente surprise... passée la couv incroyablement ratée (de mon point de vue) : c'est un super jeu dans la gamme.
Mention spéciale à Mechs vs. Minions, l'incroyable édition de Riot Games pour un prix presque ridicule et un SAV étonnant. Le jeu en lui-même ne vaudrait clairement pas le détour s'ils n'avaient pas eu l'idée de la campagne.
Il y eut aussi des découvertes sympathiques comme Valletta, Space Race et Watson&Holmes - il faudra y revenir.
Plus de jeux découverts et donc plus de déceptions aussi, enfin, pas vraiment des déceptions puisque je ne les attendais pas, mais quand même : je ne rejouerai certainement pas à Huns, Exposition Universelle, Bärenpark et Cursed Court.
Mentions BMB (Bien Mais Bof) à Orbis et Majesty, on peut y rejouer sans problème, mais sans jamais que j'aie envie de les acheter.
Jump Drive, sorte de croisement entre The City et Race for the Galaxy (Lehmann commence à se UweRosenberguiser...) n'est pas vraiment un medium game vu que les parties sont vraiment très rapides, mais c'est quand même suffisamment ésotérique pour devoir être réservé à des joueurs un peu habitués. Et j'ai l'impression de le préférer aux deux autres.
Cette année j'ai essayé Keyforge aussi. Je ne suis pas un joueur de Magic, et ne le serai jamais. J'ai trouvé ça rigolo mais, comme disent les jeunes, "pas oufissime" non plus. Alors donc, j'ai un deck, je suis prêt à jouer une partie de temps à autre. ça n'ira sans doute pas beaucoup plus loin.

Dans les jeux plus light, catégorie dans laquelle il m'est toujours assez difficile de faire des comparaisons, je mettrai en avant Hanafuda (pour raisons personnelles et esthétiques) puis Shadows Amsterdam malgré une édition (je trouve) un peu ratée.
Excellente surprise que Cubirds, malgré un graphisme et un thème disons discutables.
Beaucoup aimé Forteresse, mais je l'ai apprécié pour ce qu'il est : un jeu de pli à découvrir et auquel je ne rejouerai probablement pas puisque je suis allé "au bout" et que l'effet de surprise est passé.
Verdict mitigé pour Fini!, Hostage Negotiator et Sherlock13 : ça fonctionne bien, c'est plaisant mais, pour des raisons différentes, ce ne sont pas les jeux auxquels j'imagine rejouer souvent. Mint Works est un sacré petit jeu mais qui aura du mal à ressortir régulièrement car vraiment trop léger quand même.
Quelques parties sympa avec Scotland Yard (le jeu de cartes), Robin Wood, Star Cartel et Minute Realms. Mais comment pourrai-je les caser régulièrement ?
Vraie déception non dissimulée pour Mint Delivery (l'impression d'un no brain mais en pas marrant pendant 30 minutes...) et surtout Sakura, jeu que je voulais aimer... mais c'est vraiment aléatoire et pas suffisamment court pour emporter l'adhésion.
Pas accroché (du tout) à The Mind, et Fairy Tile. Les seuls jeux auxquels j'ai fini par m'ennuyer.

Voilà, c'était mon 2018. J'aimerais bien souhaiter que la prochaine soit meilleure, mais comme je dois m'attendre à moins jouer...
My top
No board game found
bubblee
bubblee
Super intéressant vos retours sur cette année 2018, merci !
Harry Cover
Harry Cover
qu'est ce qu'il est bavard ce palmipède, mais comme il écrit bien on lui pardonne !

mon premier Bilan est négatif ! je termine l'année 2018 avec moins de jeux dans ma ludothèque qu'en début d'année
un H-index de 13

Coup de coeur pour Paper Tales (31 parties) et son extension ainsi qu'Immortal 8 (12 parties)

Terraforming Mars (20 parties) avec ses multiples extensions reste très haut au-dessus de la mêlée et ce depuis 2016 pour 2019 assurément aussi tellement la richesse et la profondeur de ce jeu m'étonne à chaque partie

La réédition d'Endeavor (KS) (5 parties)avec une réécriture bienvenue des règles  qui pourtant me semblaient parfaites, quel jeu extraordinaire

Brass Birmingham (KS) (10 parties) que je trouve personnellement bien meilleur que Lancashire mais bon je m'en fiche j'ai les deux, encore une réédition deluxe formidablement bien maitrisée 

Gugong (KS) (12 parties) qui a tout pour me plaire opportuniste, combo, gestion, fluidité

The City of Kings (KS) (12 parties) aventure mixé de gestion une vraie réussite d'un genre compliqué

Claustrophobia qui grâce à la future réédition sur KS m'a obligé à le ressortir et à retrouver surement le meilleur jeu à 2 de ce type qui prenait un peu la poussière !! en plus grâce à ma version solo, je m'amuse encore plus souvent

je rajoute enfin Horreur à Arkham JCE dont le renouvellement des créateurs de scénarios est incroyable ! mais bon j'arrête l’aventure avec ce 3e cycle

voilà pour le haut du panier, un petit constat quand même, il y a finalement beaucoup de jeux KS dans ma liste dont 3 rééditions avec un vrai travail d'éditeur sur ces jeux serait ce une nouvelle tendance ?

côté déconvenues, elles ont été nombreuses vu mon taux de revente alors autant les oublier
My top
No board game found
Shakamaster
Shakamaster
De mon côté :

Les coups de coeur :

- Comme  beaucoup ici, je ne me lasse pas de Terraforming Mars (47 parties en 2018), vraiment un jeu exceptionnel, de par le public qu'il touche (gamers experts et plus occasionnels), de par le thème, l'immersion et la constante satisfaction de comboter d'une nouvelle manière à chaque partie...

- Les Voyages de Marco Polo, suite aux louanges faites par fdubois. J'ai cedé aux sirènes de ce jeu, et j'en suis tombé amoureux! Parfait combo de planification, d'opportunisme, d'optimisation, de fun, tout ça pour une durée plus que raisonnable!

- Great Western Trail et son extension, qui rebooste un jeu déjà coup de coeur chez moi depuis 2 ans.

- Ganymède, super compromis entre tout ce que j'aime dans un jeu, en condensé!

- Ethnos : découvert en lisant fatmax666 il me semble, je trouve ce jeu parfait pour finir une soirée quand on se retrouve à 4, 5 ou 6 autour d'une table : règles simples, forte rejouabilité, suspense, tout y est!

- Western Legends : je l'avais Kickstarté, un réel plaisir de le recevoir et de le faire découvrir! Du fun, de l'interaction en veux-tu en voilà, différents moyens de gagner...Hâte de voir ce que la prochaine extension va pouvoir y apporter de plus!

Les découvertes :

- Troyes, qui je l'espère va se faire une place de choix dans les jeux favoris de mes comparses, car je l'adore déjà!

- Antiquity : Grosse claque ludique, dommage qu'il y ait tant de manipulations pour le sortir plus qu'1 ou 2 fois par an.

- Brass Birmingham : Vivement la prochaine!

Les déceptions :

- Ex-Libris, déçu de ce qu'il a dans le ventre...
- Ilôs, un peu plat selon moi
- CIV

 
Alex C
Alex C
En cette année 2018... J'ai acheté 30 jeux et finalement j'ai eu peu de coup de coeur !

Je ne joue pas au jeu expert... Si il faut me mettre dans une case je suis plutôt "intermédiaire" "famille" "light".

Donc voici les jeux qui ont marqué mon année 2018.

SteamRollers : découvert à ludinord et j'aime vraiment le thème, et tout le concept ! Je n'ai d'ailleurs jamais perdu :) 

Welcome To : sortie quasiment au même moment que SteamRollers, ils se complétent bien. Je le sors plus facilement en raison du faible encombrement du matos et a donc été un compagnon de vacances idéale!

Altitude : jeu de carte acheté pour les vacances et franchement il est beau et agréable à jouer. Interaction présente pour embêter les autres, Que ma montagne est belle :)

Ganymède : Rien à dire, juste parfait ! Et les graphismes... j'adore! J'aurai pu passer à côté car sortie en pleine été mais non la planète fesait trop d'ombre au soleil :) 

Krom : un bon familiale, assez fun, gestion de ressource light. Il s'est imposé chez nous cet été. 

Micropolis : l'équilibrage est juste parfait ! Il a été complémentaire de Krom pour la famille /amis. 

Santorini : jeu à deux de cette année 2018, espèce de réflexion d'échec et un thème / illustration assez plaisant(e).
Énormément de parties jouées ! 

Et enfin 7 Wonders (+ extensions) qui a continué à nous accompagner toute cette année.

Merci aux auteurs, éditeurs, illustrateurs pour avoir égayer mon année 2018.

 
My top
No board game found
Liopotame
Liopotame
Mes tops

Azul : j'aime : les jeux abstraits, les jeux méchants, les jeux qui donnent envie d'être manipulés. Bref Azul était fait pour moi et il reste une valeur sûre. 42 parties depuis que le Père Noël me l'a déposé au pied du sapin l'année dernière.
J'en profite pour raconter une petite anecdote : lors d'un séjour au ski en février dernier, j'avais amené la boîte et joué avec mes beaux-frères. Le lendemain, le temps de mettre les filles au lit, je descends dans la salle commune pour en refaire une partie et... découvre ma boîte squattée par 4 "inconnus" ! Le matériel leur a donné envie d'essayer et ils ont quasiment appris les règles en nous regardant jouer la veille. Et pourtant il ne s'agissait pas forcément de personnes habituées au jeu moderne. Il va sans dire qu'ils l'ont acheté par la suite, ce qui leur a permis de découvrir une célèbre boutique de notre région et de poser un pied dans le monde du jeu de société moderne. Pour moi cette histoire justifie à elle seule le Spiel qu'a gagné ce jeu !

Decrypto : rien a ajouter de plus par rapport à ce qui a déjà été écrit ci-dessus
Encore ! : je cherchais un roll & write, j'ai retenu celui-ci car j'aimais la mécanique de remplissage de zone. Grand bien m'en fit car il est devenu mon nouveau petit jeu à emporter partout et à sortir quand on n'a pas trop le temps de faire plus long. Très addictifs et les "extensions" (nouvelles feuilles) permettent un certain renouvellement. J'adore !

Troyes : découvert sur le tard, j'ai dû m'accrocher au début mais me suis motivé grâce au PUTSCH. Et finalement il est monté sur le podium de mes jeux préférés. J'adore le fait qu'aucune partie ne ressemble à une autre (encore moins avec l'extension), c'est tendu et il y a toujours plusieurs moyens de faire ce que l'on souhaite, quitte parfois à devoir reprendre ses plans à 0.

Unlock : depuis qu'on m'a offert la 3ème boîte le Noël dernier, j'ai fait les 4 premières. C'était une expérience passionnante que je conseille à tout le monde, mais sur la fin je me suis un peu lassé (peut-être parce qu'on a trop enchainé ?), donc pas sûr que je fasse la 5ème tout de suite. Mon scénario préféré : sans aucun doute le Pays d'Oz (c'est fou tout ce qu'on peut faire avec des cartes). Celui que j'ai le moins aimé : je dirais Tombstone Express.

Le PUTSCH : ce n'est pas un jeu mais je classe l'initiative ici car elle m'a permis de découvrir certains grands jeux à côté desquels j'étais passés. D'excellentes surprises (Puerto Rico, Troyes, Sankt Petersburg [revendu malgré tout car Madame n'aimait pas]), d'autres moins bonnes (seulement Concordia pour le moment), mais je me suis surtout rendu compte que je prends souvent plus de plaisir sur de vieux jeux qui ont fait leurs preuves que sur des jeux plus récents qui cherchent souvent à en faire trop. C'est aussi intéressant de se plonger dans l' "histoire" du jeu de société. Et puis ça m'a aussi permis d'échanger et de jouer avec certains membres de ce forum sur BGA, et ça c'est chouette !

L'école italienne (et les jeux de dés) : cette année je me suis penché davantage sur les jeux basés sur les dés et je suis tombé sous le charme des jeux transalpins. Avant tout Marco Polo qui est à ce jour mon jeu préféré, pour ce mélange de tension et de fun qu'il procure. Je n'ai fait qu'une partie de Lorenzo mais elle m'a emballée. Plus récemment, Coimbra a fini de me convaincre. Des jeux que j'ai essayé des auteurs emblématiques italiens, à ce jour il n'y a que Grand Austria Hotel qui ne m'ait pas scotché. Je surveille donc la suite avec impatience.

Okkazeo : On rencontre d'autres joueurs, on se rend compte qu'on n'est pas tout seul dans son coin (j'ai même fait connaissance avec un collègue par ce biais !). Constituer ma ludothèque réduite idéale, en nivelant par le haut, est presque devenu un jeu à part entière qui en deviendrait même addictif !

Mes flops

N'étant pas un acheteur compulsif, j'ai heureusement rarement l'occasion d'être déçu yes
Kickstarter : je suis un petit pledgeur, mais c'est simple, quasiment tous mes pledges sont repartis sur le marché de l'occasion (oui, même toi le 7ème Continent !). Comme beaucoup d'autres, je succombais au buzz, et pledgeais selon une envie que j'avais à un instant donné, mais une fois le jeu livré, l'envie est passée ou un autre jeu qui comble cette envie (et en général mieux...) est sorti plus tôt dans le circuit traditionnel, faisant perdre toute justification au pledge. La majorité des jeux vraiment bons financés sur la plateforme ont de toute façon ensuite une vie en boutique, donc tant pis si je paie un peu plus cher, si je l'ai plus tard ou s'il me manque l'un ou l'autre goodie. Je ne vais pas forcément arrêter de soutenir des projets, mais en 2019 je vais être très sélectif. J'attends tout de même Neta-Tanka avec impatience !

Le jeu solo : j'ai découvert (One Deck Dungeon, 7ème Continent), essayé de persister, mais décidément non, ce n'est pas pour moi. Je n'arrive pas à me motiver à jouer tout seul. Donc maintenant que je suis averti, on ne m'y reprendra plus.
Le Zeptien
Le Zeptien
L'année 2018 restera une bonne année ludique pour moi, même si c'est gâché depuis deux mois par la fermeture du club pour cause d'inondation. M'oui, il y a des risques maintenant a utiliser le local tel quel (réseau électrique endommagé, infiltrations et fragilisation de certaines structures en bois) donc, il faut se réorganiser quoi...


Alors cette année, Mars a beaucoup retenu mon attention et j'ai passé pas mal d'heure sur différents projets de terraformation, mais j'ai aussi ressorti beaucoup de jeux de ma ludo qui n'avaient pas vu une table depuis un moment. Ce fut le cas notamment Amiytis, Bruxelles, Hamburgum, Shakespeare ou encore Bora Bora. Tient, à propos de Feld, 2018 restera l'année de ma réconciliation avec les jeux de cet auteur. J'ai rejoué aux Châteaux de Bourgogne 6 ans après ma première partie... c'est toujours aussi laid, mais c'est vraiment bien. J'ai rejoué aussi a Trajan que j'avais trouvé franchement pénible lors d'une partie joué l'année de la sortie de jeu... résultat : une très bonne partie redécouverte et chose amusante, on me l'a offert pour Nöel ! J'ai enfin eu le courage de m'attaquer à Macao et là encore le charme a opéré. Palf m'a fait joué à la réédition de Notre-Dame et je dois admettre que les apports de cette édition dixième anniversaire sont vraiment intéressants et renouvellent le jeu. Enfin, une partie récente de Forum trajanum m'oblige à dire maintenant "Ok, c'est un bon auteur votre Feld, j'ai compris, n'insistez plus...(il vaut pas encore vraiment le Maestro, mais bon...) ". Par contre, j'ai revendu Merlin après 3 parties... là quand même, il va falloir se lever très tôt le matin pour me convaincre que je suis passé à côté d'un chef-d'oeuvre. Et j'ai toujours pas joué à Aquasphère, pour une raison simple : après plusieurs lectures des règles, j'ai toujours rien compris/mémorisé du tour de jeu.no
Parmi d'autres ressorties, Troyes et surtout Puerto Rico. Avec ce dernier, j'ai encore fait un truc de geek : alors que j'ai l'édition Tilsit depuis moult années, j'ai quand même racheté la dernière édition Aléa qui reprend en grande partie le design de l'édition "Deluxe". Quand même, ce jeu, qui est entré depuis longtemps dans le panthéon des grands jeux moderne, peut encore être acheter neuf en boutique à 32 euros... ça laisse songeur. En effet, parmi certaines boites actuelles qui coûtent 3 fois plus cher, quelles sont celles à votre avis dont on parlera encore beaucoup et qui seront des références dans disons 15 ans par exemple ? Vouaip...kiss

Lorenzo, Great Western et Orléans m'ont fait vivre quelques parties bien sympa. Avec Evolution, j'ai fait un bide auprès de ma seconde moitié d'orange, mais heureusement, certains de mes compagnons de jeu l'ont apprécié et veulent maintenant y jouer absolument avec Climat.
Cette année, j'ai découvert Madeira et j'ai compris pourquoi certains par chez moi le craignent et l'évitent. Et bien tant pis pour eux, je le trouve pas mal du tout et pas aussi compliqué que ça. Non, dans les WYG, celui qui me fait peur, c'est vraiment Asgard... au risque de faire rigoler Manubis, j'ose pas le proposer tant je patauge toujours sur les règles. Toujours dans les WYG, j'ai sorti à nouveau (avec succès) Nippon quelques fois, ainsi que Railroad revolution. Par contre, pas moyen (par manque de chance essentiellement) de refaire un Vinhos.


Alors évidemment, la grosse affaire pour moi cette année fut la ressortie de Brass. Malgré ma boite Warfrog tout usée (c'est qu'elle avait pas mal servi depuis 2007 !), je n'avais pas pledgé, mais j'ai eu l'opportunité de me procurer malgré tout les deux boites de Roxley. Par chez moi, ce ne fut pas aussi simple de les sortir. Certes, j'ai pu jouer à BB et à BL, mais j'ai été déçu par la faible demande des joueurs. Bref, mes boites prennent un peu la poussière, je vais devoir y remédier en 2019.
En fin d'année, Coimbra nous a bien occupé, ainsi que Kingsburg (nouvelle version) Solenia (offert pour mon anniversaire) et Cuzco.

Quelques parties notables pour diverses raisons : Les parties de Terraforming Mars évidemment, mais aussi une partie Brass Birmingham, de Endeavor (nouvelle édition), une partie de A Handfull of Stars et une partie très animée de ce bon vieux Evo.
Parmi les jeux que j'ai pu découvrir cette année, il y a eu aussi Inis, Seeders Exodus, Exposition Universelle et évidemment Azul (dont je compte déjà plus les parties).

Par contre, pas une seule partie de Fief, pas un seul jeu de Civ', pas de Fortunes de mer, pas de Trône de fer, pas un seul jeu estampillé GMT (et toujours pas de Rex ou Star wars rebellion)...
Je me ramollis un peu non ?enlightened
Parmi les acquisitions récentes non encore jouées, deux boites seulement : AuZtralia et Robinson Crusoé : J'ai envie de me mettre un peu au jeu en solo.
Voilà. J'ai surement oublié quelques jeux. Une année bien remplie mais pas non plus de parties à foison, je tiens à rester sur une ligne adoptée il y a quelques temps : jouer peut-être un peu moins, mais mieux pour apprécier chaque moment ludique et chaque jeu à leur juste valeur.


 
My top
No board game found
grissom87
grissom87
Sans doute ma meilleure année en terme de quantité de jeux joues depuis longtemps, grâce à des rendez vous fixes et institutionnnalises dans notre groupe....du coup j'ai ressorti des vieux jeux et en ai acheté pas mal de nouveaux....avec point d'orgue Essen 2018 et une superbe rencontre d'un grand passionné Ludo le gars et de personnalités du monde ludique auteurs éditeurs et forumers...
Gros coups de coeur listes ci dessous , du récent et des anciens
familial ou familial plus : Fabulosa fructus , Meowtopia, Solenia, Men at work, Dixit, Azul, Burgle bros, Zooloretto, 7 wonders duel, Majesty, Château aventure, avec mes filles ou des amis
experts : Coimbra, Lorenzo, Blood rage , Scythe, Rising sun , Euphoria, Wendake, Rajas of ganges, Descendance, Cthulhu wars, Outlive, etc etc....
2 campagnes complètes de legacy Pandemy legacy saison 2 et Charterstone, plus 10 parties sur 15 de Risk legacy, pour les expériences nouvelles et le côté calendrier de l'avent...

mes souhaits pour 2019, juste que ca continue
a tester en 2019, achetés et pas encore joues, Dice settlers, Marco Polo, Grand austria hotel, Les géants de l'île de Pâques, Noblemen, Cupcake empire, Intrigue, Steam, Navegador
grosses attentes de Black angel, Brasil...attente de la livraison de Muséum...achat prévu de Newton...
My top
No board game found
LordKupo
LordKupo
ça y est 2018 touche à sa fin, pour ma part, mes coup de coeur de l'année sont :

Rising Sun
Ganymède 
et l'incontournable Decrypto

Mention spéciale à Planet pour son originalité.

Pour 2019 j'ai hâte de découvrir Coimbra et Solenia puis trouver des joueurs et du temps pour jouer encore plus a Mythic Battle Panthéon ^^. 

 
My top
No board game found