This game has been added to the database at Mar 20, 2019

edition 2019

Standalone 3 editions
Achetez le sur
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon
45
réponses
7
followers
By : palferso | Sunday, March 24, 2019 at 10:55 PM
palferso
palferso
A l’occasion de la sortie de la DELUXE, on parle déjà et on va reparler d’AoS. Il me semblait important dans ce cadre là de donner quelques conseils persos (à prendre ou à laisser donc…) afin que chacun sache au moins assez clairement où il va s’aventurer en découvrant ou en redécouvrant ce jeu.

AoS est très célèbre pour plein de raisons et est (qu’on l’apprécie ou pas) un des monstres et des piliers incontournables du jeu de société moderne pour plusieurs raisons. D’abord parce que c’est un jeu de Martin Wallace, l’un des auteurs les plus géniaux et créatifs de l’histoire du jeu de société moderne. Et il est vrai qu’AoS, sorti en 2001, concentre un nombre impressionnant d'idées ludiques absolument géniales et totalement novatrices pour l'époque où il est sorti. C’est le jeu fondateur de Wallace et de tout un pan de l’histoire du jeu de société moderne tant avec AoS il invente et pose un nombre de concepts et mécaniques ludiques réutilisées depuis et aujourd'hui encore un peu partout.

Ceci étant dit, AoS n’est pas un jeu pour tout le monde et voici du coup mes conseils:

1-D’abord, même si sa mécanique de fonctionnement global est claire et épurée, le jeu est exigeant et complexe tout en étant ultra punitif et méchant. La corrélation de ces facteurs fait que logiquement, un joueur moins expérimenté et/ou un joueur y commettant de grosses erreurs (plus faciles à commettre dans le cadre d’un jeu ardu) risque de souffrir. Si vous aimez les jeux où chacun développe son petit truc dans son coin et que pour vous, dans ce cadre, le seuil d’interaction tolérable se limite à: “flûte, il m’a pris la ressource que je convoitais pour activer ce bâtiment et il ne m’en reste du coup plus que 8 autres à disposition pour activer un des 12 autres bâtiment que j’ai à disposition et ce n’est pas du tout, mais alors pas du tout ce que j’avais prévu…” alors, dans ce cas, faites vite l’impasse sur AoS voire “fuyez pauvres fous!” comme dirait l’autre. C’est de loin le conseil le plus important que j’ai à donner. Age of Steam, qu’on ne s’y méprenne pas, est un jeu de guerre déguisé sous les apparats trompeurs d’un jeu de train. Et la guerre existe à ce jeu à tous les niveaux: prise de parts (emprunts), choix d’action, prise de positions géographiques quant à la construction de notre réseau ferré, transport/octroi de marchandises, utilisation circonstanciellement obligée et/ou pernicieuse du réseau ferré des autres et enfin, même le jeu joue contre nous (il faut obligatoirement "nourrir" en les payant à chaque tour et tout au long du jeu nos créanciers sans lesquels on ne peut agir efficacement, un peu comme la nourriture pour nos ouvriers à Agricola par exemple).

2-Sur une partie de (re)découverte ou d’initiation, accompagnez les joueurs qui se lancent et soyez indulgent afin de ne pas risquer de les perdre en route:

-ne les laissez pas partir en banqueroute soit en les surveillant et les conseillant en amont, soit en leur laissant prendre un titre supplémentaire (l’emprunt à AoS) même à posteriori en cas de banqueroute non anticipée.
-si vous les voyez prendre des décisions qui selon vous pourraient fortement les pénaliser, exprimez-leur votre point de vue et laissez-les changer éventuellement d’avis.

3-Si vous débutez, il y a quelques généralités importantes à connaître:

-le jeu se concentre essentiellement autour de 5 actions: First Move, First Build, Engineer, Locomotive, Urbanization. Les actions Production et Turn Order ne seront vraiment potentiellement utiles, sauf contextes particuliers, qu’à partir de 5 joueurs.
-être premier à ce jeu sur un tour ne garantit pas que l’on constuira en premier ou que l’on s’octroiera les marchandises lucratives en premier. Sensibilisez bien au fait que si je veux me garantir une marchandise, il faudra que je paie (aux autres d’avoir joué et de s’être donné les moyens de me faire payer le prix fort et/ou juste) pour m'approprier la première place et que je choisisse l’action First Move. De la même manière, si je veux être certain de pouvoir construire des liaisons juteuses et/ou potentiellement disputées à un endroit, il faudra que je paie (aux autres d’avoir joué et de s’être donné les moyens de me faire payer le prix fort et/ou juste) pour m'approprier la première place et que je choisisse l’action First Build.
-une ville n’est accessible que par le nombre de côtés non construits dont dispose son hexagone ou, dit autrement, on ne pourra plus relier une ville qui a tous ses côtés occupés par des tuiles rail qui y mènent (rien ne sert donc dans ce cas d’aller dans cette direction!!!).
-n’hésitez pas à utiliser les liaisons de vos adversaires d’abord bien entendu si cela vous est fondamental pour percevoir quelques gains vitaux, ensuite si cela vous permet de gagner au final plus qu’eux et/ou que d’autres, mais aussi enfin si les gains que vous pourriez ainsi éventuellement donner “gentiment” leur font franchir un palier d’imposition (moins d’argent gagné au final pour eux et surtout, moins de points…).

4-ne vous plantez pas quant à la carte sur laquelle vous allez jouer:

Le choix pertinent de la carte adéquate quant à config est fondamental et nombre de poncifs récurrents et superficiels véhiculés ici et là sur ce jeu sont facilités et bien souvent générés par un mauvais choix de maps au départ. Si vous jouez à 5 sur une carte développée pour 3 joueurs, ça va être sanglant et il va forcément y avoir par exemple plus de chances pour qu'il n'y ait pas suffisamment d'options lucratives de départ pour tout le monde (après, comme vu plus haut, le jeu donne les ressorts pour obliger les personnes qui veulent s'octroyer les meilleures options à en payer le prix, mais cet aspect nécessite aussi de l'expérience ainsi qu’une vision correctement anticipée et précise du jeu, et ceci à fortiori si vous jouez sur des cartes non conformes/pas idéales quant à la config...). Dans tous les cas dans un tel contexte, le ou les joueurs les moins expérimentés et/ou le ou les joueurs qui commettront les premières erreurs risquent fort de se faire écraser sans pitié par leurs adversaires et de vivre un petit calvaire. Vous jouez à 2 ou 3 sur une carte formatée pour 4, 5 ou 6 joueurs? Il sera alors forcément plus facile de potentiellement tirer parti d'un endroit isolé...

Voici d’ailleurs mon opinion quant aux configs idéales des cartes que je connais et qui seront fournies dans la DELUXE:

Barbados: solo (AoS n'a pas beaucoup d'intérêt (voire presqu'aucun...) en solo)
Sta Lucia: 2 joueurs
France: 3 joueurs (idéal pour initiation) ou 4 joueurs (à vos risques et périls si vous y jouez à plus)
Rust Belt: 4 joueurs (à vos risques et périls si vous y jouez à plus ou à moins)
Allemagne: 4 joueurs (idéal pour initiation) ou 5 joueurs (à vos risques et périls si vous y jouez à plus ou à moins)

Et voici ce qui se recommande quant aux configs idéales des cartes que je ne connais pas et qui seront fournies dans la DELUXE:

Hungary: 3 joueurs (à vos risques et périls si vous y jouez à plus)
Finland: 4 joueurs (à vos risques et périls si vous y jouez à plus ou à moins)
Poland: 4 ou 5 joueurs (à vos risques et périls si vous y jouez à plus ou à moins)
Western US: 5 joueurs (à vos risques et périls si vous y jouez à plus ou à moins)

Southern US: 6 joueurs (à vos risques et périls si vous y jouez à moins)

5-lecture et/ou modif de la config initiale:

Toujours dans le cadre d’une partie de découverte ou d’initiation, n’hésitez pas une fois effectuée la répartition des cubes sur la carte et dans la grille d’appro à lire ensemble les possibilités actuelles et futures de différents emplacements (comme possibilité de livrer 2 fois 2 marchandises pour un revenu de 4 si quelqu’un s'octroie la Loco, garantie en prenant First Move de double livraison de marchandise pour un gain de 2 via la liaison de 2 villes, "prise" d'une ville qui de par la répartition des cubes sur le plateau pourra s'avérer très vite lucrative, etc.). Cette lecture initiale des diverses possibilités pourra être effectuée par un joueur expérimenté si il initie. De même, si il devait arriver (peu probable si la map est en adéquation avec la config) que les possibilités de début de partie apparaissent comme très inégales par rapport au nombre de joueurs autour de la table, rien ne vous empêche d’intervertir quelques cubes afin que tout le monde ait la sensation d’avoir quoi qu’il arrive des possibilités qui leur semblent intéressantes.

Si j'ai d'autres trucs qui me reviennent en tête, je rajouterai.
My top
No board game found
Albumine Tagada
Albumine Tagada
Génial, ces conseils. Et très pratique pour quelqu'un qui, comme moi, tourne autour de ce jeu tout en restant un peu intimidé par la bête...
Sinon, je sais que c'est le marronnier dès qu'on aborde le sujet, mais j'ai la possibilité de jouer à Steam (un camarade le possède, sans jamais y avoir joué)... et je voulais savoir si les expériences de jeu diffèrent suffisamment pour justifier l'achat de AoS ou non.
 
My top
No board game found
grissom87
grissom87
J'ai récupéré Steam..meme question...
 
My top
No board game found
palferso
palferso
En prenant un tout petit peu la peine de chercher dans les sujets sur la fiche, vous trouveriez très vite...

Sinon, vous avez un récapitulatif ICI.
My top
No board game found
christophej2
christophej2
Un beau pavé bravo.
Pour la différence Steam/AoS, inutile d'avoir les 2 je pense sauf si le genre vous passionne.
Le jeu est quasi identique.
palferso
palferso
christophej2 dit :Le jeu est quasi identique.

Oui. Et assez différent aussi dans ses nuances. Mais effectivement, avoir les deux ne se justifie peut-être pas à moins d'être très fan effectivement (de Wallace, des jeux de train, etc.).

My top
No board game found
x-men
x-men
Bonjour

J'hésite à le prendre. Est ce plus interactif/punitif que Brass Lancashire ?

Merci
My top
Albumine Tagada
Albumine Tagada
palferso dit :En prenant un tout petit peu la peine de chercher dans les sujets sur la fiche, vous trouveriez très vite...

Sinon, vous avez un récapitulatif ICI.

J'avais justement pris cette peine voilà quelque temps et j'avais, depuis, oublié la réponse. Je sautais sur l'occasion du fil pour en discuter, mais je constate que ce n'est pas l'idée. Merci beaucoup pour toutes ces indications, en tout cas.

My top
No board game found
christophej2
christophej2
C'est plus interactif et plus punitif oui.

Dans AoS, tu ne joues pas contre le jeu, tu joues contre les joueurs.
C'est du Pick and Delivery. Il faut construire son réseau de voies ferrées et ramener le cube rouge dans la ville rouge, le cube bleu dans la ville bleue.
C'est ce qui génère des points de victoire et des revenus. Sauf qu'il y a très peu de place et très peu de cubes donc on se marche dessus pour le réseau et on se bat pour être le premier à prendre le cube qui nous intéresse.
L'interaction est permanente.

Pour le coté punitif, le problème d'AoS, c'est que tu n'as pas beaucoup d'argent et que tout coute cher. Au début de chaque tour, tu peux emprunter de l'argent mais pas pendant le tour donc tu le fais sans savoir ce qu'il va se passer. Et si pendant ton tour, quelqu'un construit la ou tu voulais le faire, prend le cube que tu voulais prendre, ca va te couter plus cher que prévu pour t'en sortir et rentabiliser ton tour de jeu. Sauf que tu ne peux pas emprunter quand tu veux, tu ne peux le faire qu'en début de tour. Donc tu peux te retrouver coincé pendant 1 tour à ne pas faire grand chose.
 
palferso
palferso
x-men dit :Est ce plus interactif/punitif que Brass Lancashire ?
 

Oui.

My top
No board game found
palferso
palferso
christophej2 dit :Au début de chaque tour, tu peux emprunter de l'argent mais pas pendant le tour donc tu le fais sans savoir ce qu'il va se passer.
 

Sans avoir ce qu'il va se passer???

C'est faux et archi-faux. Tu peux (tu dois) anticiper/estimer afin d'être certain que tu auras les moyens de pouvoir faire quelque chose de cosntructif/compétitif et ne pas hésiter à t'endetter fortement si la situation le mérite. Mais évidemment ça fait peur, c'est tout sauf simple et cela demande de l'expérience pour lire et analyser correctement le jeu en amont. Un exemple très basique: un joueur qui joue dernier et qui décide de prendre 2 ou 3 titres (emprunts) de plus que ses prédecesseurs dans cette phase se donne les moyens économiques de faire ce qu'il veut. Aux autres d'avoir auparavant, avec la claire conscience de la factibilité de cette possibilité, pris les liquidités suffisantes leur garantissant de pouvoir grignotter quelques miettes et/ou de mettre en place pertinemment un prochain tour plus efficace sachant que le joueur qui se sera plus endetté qu'eux et bien... sera plus endetté qu'eux!

My top
No board game found
TotoLeHéros
TotoLeHéros
Merci pour le "long" résumé Palferso... je sais dorénavant avec certitude que je ferais sur ce jeu, faut de partenaires
Blue
Blue
x-men dit :Bonjour

J'hésite à le prendre. Est ce plus interactif/punitif que Brass Lancashire ?

Merci

AOS est peut être le jeu le plus interactif que je connaisse (et j'en connais pas mal quand même).
Tous ce que tu fais aura une influence sur les autres, même le choix qui peut paraître le plus anodin. A haut niveau, c'est extrêmement agressif. Quand Palferso parle de jeu de guerre déguisé, il n'est pas forcément loin de la vérité, c'est une guerre économique. Une agression peut être extrêmement violente et j'ai vue des joueurs qui semblaient largement en tête perdre sur un coup qu'ils n'avaient pas prévus (je me souviendrai toujours d'un pote qui a blémi suite à une urbanisation qui bloquait 12PV). 

avec des débutants, j'aime bien jouer avec un autre connaisseur, comme ça, on se tire la bourre tous les deux pendant que les débutants découvrent le jeu. Ca permet de montrer toute l'envergure du jeu sans que les débutants n'en subissent trop les conséquences.
 

My top
No board game found
christophej2
christophej2
palferso dit :
christophej2 dit :Au début de chaque tour, tu peux emprunter de l'argent mais pas pendant le tour donc tu le fais sans savoir ce qu'il va se passer.
 

Sans avoir ce qu'il va se passer???

C'est faux et archi-faux. Tu peux (tu dois) anticiper/estimer afin d'être certain que tu auras les moyens de pouvoir faire quelque chose de cosntructif/compétitif et ne pas hésiter à t'endetter fortement si la situation le mérite. 

Je ne vois pas en quoi ça contredit ce que j'ai dit.
Le tour tu ne l'as pas encore joué donc à moins d'avoir des supers pouvoirs, tu ne sais pas ce qu'il va se passer, c'est logique non ?
Après oui, tu dois anticiper/estimer et c'est pas facile parce qu'il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte. Il ne suffit pas juste de se surendetter parce qu'il y a des inconvénients aussi.
Bref tout doit être optimisé et c'est pas facile et c'est ce qui fait que le jeu est très bon mais punitif.

palferso
palferso
christophej2 dit :
Bref tout doit être optimisé et c'est pas facile et c'est ce qui fait que le jeu est très bon mais punitif.

Oui. On est déjà plus d'accord.

Cependant, pour moi, AoS n'est pas un jeu d'optimisation (Wallace met en place une mécanique de jeu qui t'interdit d'optimiser car comme tu l'as souligné, je ne peux savoir avec précision ce que pourront faire les autres même si je peux (je dois...) avoir de fortes présomptions quant à leurs intérêts), mais est plutôt un jeu de "gestion de garde-fous" où il faut correctement estimer ce dont on aurait besoin économiquement pour suivre nos plans (et payer nos dettes...) tout en se laissant pécunièrement une marge de manoeuvre juste et nécessaire pour pouvoir faire quoi qu'il arrive quelque chose d'un tant soit peu intéressant en cas de déconvenue(s) potentielle(s), sans dépenser ni s'endetter par ailleurs plus qu'il n'en faut... C'est effectivement difficile mais c'est ce constant numéro d'équilibriste que t'impose AoS qui lui donne à mes yeux ce charme, cette tension et ce fun si particulier.

Et l'équilibriste, si il gère mal son équilibre et qu'il travaille en plus sans filet, il peut se faire très mal si quelqu'un le pousse...

My top
No board game found
Blue
Blue
C'est claire que AOS est loin d'un jeu d'optimisation, ou alors, c'est que tu joues avec des joueurs trop gentils Christophe.
Si t'as besoin de 10$, il faut émettre pour 15$ sous peine d'être en peine si tu te fais agresser (tant pis pour le dividendes, on enrichi les actionnaires), c'est pas ce que j'appel un jeu d'optimisation. Plus tu joues et plus la phase d'émission de titres est importantes, c'est là que se joue ton tour, qu'il faut penser à ce que tu vas faire (toujours prévoir 2 plans au minimum) et lire les possibilités des autres joueurs (et donc, on a un gros avantage pour le dernier joueur sur cette phase, mais c'est minime car il est dernier à entrer dans l'enchère et donc potentiellement sera celui qui paiera le plus pour y rester).
 
My top
No board game found
christophej2
christophej2
OK donc on est d'accord. ^^

Sinon pour ceux qui ont envie de jouer a un jeu du genre mais qui n'ont pas le public pour, le meilleur compromis reste Railways of the World.
C'est le même jeu mais sans le coté punitif car on emprunte quand on veut, carte beaucoup plus grande, plus de cubes, bref plus facile quoi... 
C'est un AoS tout public en fait
Perso je préfère AoS mais il ne sort jamais car j'ai du mal à trouver des joueurs motivés alors que Railways of the World sort régulièrement, même avec des débutants.
D'ailleurs chaque fois qu'il sort, les gens qui ne connaissent pas l'achètent derrière
Le Zeptien
Le Zeptien
... sans oublier le prédécesseur de Railways of the world, à savoir Railroad Tycoon, une belle grosse boîte aussi... à jouer à 5 ou 6 de préférence (à 4, il y a déjà trop de place sur ce grand plateau). Toujours dans ma ludo...
My top
No board game found
palferso
palferso
J'ai actualisé mon premier post quant aux configs idéales des maps qui seront proposées dans la DELUXE.
My top
No board game found
Blue
Blue
Allemagne, je l'aime bien aussi à 4 avec des joueurs débutants ou qui ont peu d'expérience.
Elle oblige un seul réseau, mais est suffisamment grande pour avoir 4 places bien dès le départ sans se marcher dessus dès le début.
Entre joueurs confirmés, je suis d'accord, à 4, c'est planplan.
My top
No board game found
palferso
palferso
Blue dit :Allemagne, je l'aime bien aussi à 4 avec des joueurs débutants ou qui ont peu d'expérience.
Elle oblige un seul réseau, mais est suffisamment grande pour avoir 4 places bien dès le départ sans se marcher dessus dès le début.
Entre joueurs confirmés, je suis d'accord, à 4, c'est planplan.

J'ai actualisé la liste de mon post initial suite à ton commentaire. Merci!

My top
No board game found
palferso
palferso
J'ai fait découvrir hier soir AoS à 2 joueurs sur la carte de l'Ecosse et elle est vraiment top pour découvrir AoS dans cette config (nettement plus appropriée à mon sens à l'initiation que Sta Lucia, très particulière et bien plus complexe en soi).

L'Ecosse est en PrintnPlay avec ses règles ICI. J'y ai déjà pas mal joué et y apporte systématiquement les modifs suivantes que je recommande chaudement:

-7 tours (au lieu de 8 préconnisés)
-virer avant la mise en place 6 cubes de chaque couleur
-les cases de montagne avec rivière coûtent 5$
-les 2 actions choisies par les 2 joueurs sur un tour ne sont pas disponibles pour le tour suivant

Avec l'Ecosse (2 joueurs), la France (3 joueurs) et l'Allemagne (4 joueurs), on a 3 cartes assez idéales pour découvrir et se familiariser avec le jeu dans 3 configs différentes et dans des contextes pas ultra violents ni (trop) punitifs.
My top
No board game found
Toftof
Toftof
*gros pouce bleu pour Palferso*
My top
No board game found
T-Bow
T-Bow
x-men dit :J'hésite à le prendre. Est ce plus interactif/punitif que Brass Lancashire ?

J'ai peu joue a AoS, et enormement joue a Brass.
AoS est d'une violence sans nom. Bien plus interactif et mechant que les jeux de conflit auxquels j'ai pu jouer. Ca pourrait etre un Splotter. Meme la charte graphique est respectee!
Et comme les Splotter, l'interaction et la violence vont trop loin a mon gout. C'est juste beaucoup trop technique pour mes gouts et envies actuels.

My top
No board game found
palferso
palferso
T-Bow dit :
C'est juste beaucoup trop technique pour mes gouts et envies actuels.

D'accord sur tout sauf sur ça. J'ai déjà fait par ailleurs l'analogie/rapprochement avec Splotter et Lacerda:

"Il faut bien avoir présent à l'esprit que AoS, c'est du niveau d'un Splotter ou d'un Lacerda en terme de complexité et d'exigence (même si AoS est pour moi beaucoup plus fun que les jeux des deux glorieux créateurs précités et 10.000 fois plus épuré que les jeux que fait Lacerda...). Lacerda est d'ailleurs un grand fan d'AoS (sa critique a d'ailleurs le mérite d’être claire et synthétique puisqu'il y met juste (en majuscules): THE GAME). Lacerda a même créé une carte pour AoS (le Portugal, of course...)."

Ce que je n'ai pas dit ci-dessus, c'est que si on joue effectivement dans la même cour en terme d'exigences, AoS est moins technique, bien moins calculatoire et enfin, moins "cliniquement à optimiser" qu'un Splotter. Il faut y évaluer dans les grandes/bonnes largeurs les marges à se donner, ce que j'appelle plus haut "la gestion des garde-fous" et s'adapter pertinemment (cad jouer des coudes (et des poings) le plus efficacement possible).

My top
No board game found
T-Bow
T-Bow
Tout depend ce qu'on met derriere le terme "technique".
J'y mets la quantite d'informations a prendre en compte pour ses decisions, quantite que l'interactivite fait exploser de maniere exponentielle.
De ce point de vu, AoS est, pour moi, infiniment plus prise de tete qu'un Lacerda. Et du niveau d'un Splotter.
My top
No board game found
palferso
palferso
T-Bow dit :J'y mets la quantite d'informations a prendre en compte pour ses decisions, quantite que l'interactivite fait exploser de maniere exponentielle.

Au contraire, il est justement vain de vouloir évaluer tous les possibles et c'est du temps perdu à réfléchir pour rien. Comme dans tous les bons Wallace, il faut globalement bien évaluer et lire la situation (ce qui nécessite effectivement de l'expérience et/ou être bien accompagné pour le faire pertinemment) et t'être donné les moyens de réagir très tactiquement à ce qui va se passer. En cela il n'est pas très différent de Brass (même si pour d'autres raisons, AoS est effectivement plus complexe que son petit cousin).

Vu que tu n'as joué qu'une fois à AoS (ce qui est suffisant pour savoir si l'on n'aime pas un jeu... moi, ça m'a fait ça avec VINHOS auquel même après une seule partie je n'ai plus voulu rejouer) et que c'était il y a longtemps, je te rebrieferai éventuellement à l'occasion sur le sujet quand on se verra pour que tu réévalues ou que tu puisses au contraire confirmer en connaissance de cause les premières impressions que tu avais eu sur AoS.

My top
No board game found
palferso
palferso
Blue dit :C'est claire que AOS est loin d'un jeu d'optimisation, ou alors, c'est que tu joues avec des joueurs trop gentils.
Si t'as besoin de 10$, il faut émettre pour 15$ sous peine d'être en peine si tu te fais agresser (tant pis pour le dividendes, on enrichi les actionnaires), c'est pas ce que j'appel un jeu d'optimisation.
 

Quant à mon histoire de "gestion des garde-fous", Blue y avait d'ailleurs parfaitement répondu ci-dessus.

My top
No board game found
T-Bow
T-Bow
palferso dit :
T-Bow dit :J'y mets la quantite d'informations a prendre en compte pour ses decisions, quantite que l'interactivite fait exploser de maniere exponentielle.

Au contraire, il est justement vain de vouloir évaluer tous les possibles et c'est du temps perdu à réfléchir pour rien. Comme dans tous les bons Wallace, il faut globalement bien évaluer et lire la situation (ce qui nécessite effectivement de l'expérience et/ou être bien accompagné pour le faire pertinemment) et t'être donné les moyens de réagir très tactiquement à ce qui va se passer. En cela il n'est pas très différent de Brass (même si pour d'autres raisons, AoS est effectivement plus complexe que son petit cousin).

C'est bien de ca dont je voulais parler.
Evaluer correctement une situation reclame une experience et une lecture du jeu, pour moi, completement dingue, principalement a cause de l'interactivite extremement elevee.

Note que j'ai joue 2, voire 3 fois a AoS de memoire.
Et je n'ai absolument aucune envie de remettre le couvert.

My top
No board game found
T-Bow
T-Bow
Pour etre complement clair : si je decouvrais Brass aujourd'hui, je m'imagine pouvoir arreter apres la premiere partie.
Aujourd'hui, mes gouts et envies sont tels que je souhaite plus realiser l'investissement que reclame ce genre de monstre.
My top
No board game found
palferso
palferso
T-Bow dit :
Evaluer correctement une situation reclame une experience et une lecture du jeu, pour moi, completement dingue, principalement a cause de l'interactivite extremement elevee.

Pas plus qu'à Brass où à AoS tu vas te dire: bon, ben je peux faire ça, ça et ça ce qui devrait être suffisant pour faire au moins ça même si ça ou ça seraient plus intéressants et/ou moins coûteux. Donc, je me couvre en prenant tant de thunes pour être certain de pouvoir au minimum faire ça, ça ou ça.

Je joue à AoS de manière presqu'intuitive et rapide (enfin je crois...) et ça ne me réussit pas trop mal. Et j'ai joué avec des joueurs qui jouent et se décident vite à AoS également et ils sont tout sauf des faire-valoir...

My top
No board game found
T-Bow
T-Bow
Je ne suis pas un joueur d'intuition. Je suis un joueur de logique, de calcul, de deduction, d'experimentation, de travail. Un joueur d'analyse.
C'est comme cela que je fonctionne. La pratique me permet d'acquerir les connaissances aboutissant a l'automatisation de la prise en compte de certains elements de jeu, jusqu'a reduire ceux restant a evaluer a une quantite traitable par mon cerveau en live.

C'est pas pour rien que je suis un gros consommateur d'implementations online, ou j'excelle d'ailleurs.
Et que je me fais systematiquement poutrer par les joueurs d'intuition en live jusqu'a ce que j'atteigne un certain niveau d'experience - ou ma capacite d'analyse dispose alors des moyens pour prendre le dessus. RicoH m'a fourni une veritable lecon de vie ludique a ce sujet.

Oui, je suis un ordinateur
My top
No board game found