Description complète

Ce jeu de cartes propose une variation du jeu d’échecs. Les joueurs utilisent un jeu d’échecs normal et complet, disposé de la manière habituelle.
Le but du jeu est le même que celui du jeu d’Echec : mettre le Roi adverse « mat ». Mais les cartes distribuées en début de partie permettent d’y parvenir par des moyens quelque peu inhabituels.
Chaque carte décrit un événement inhabituel modifiant la structure traditionnelle du jeu. Tout au long de la partie, les joueurs vont modifier le cours des choses en jouant les cartes qu’ils ont en main.
Utilisation des Cartes :
- Un joueur qui utilise une carte l’annonce clairement en la défaussant fasse visible. L’effet décrit est aussitôt appliqué.
- Chaque carte ne peut guère être utilisée qu’à un moment précis, qui est décrit en italique sur la carte elle-même.
- L’effet d’une carte peut compléter, remplacer, ou modifier le coup joué. Etc.
- Lorsqu’un joueur vient d’abattre une carte, il en reprend aussitôt une sur le dessus de la pioche.
- Lorsque l’événement décrit par une carte est un « effet continu » ou un « effet retardé », la carte est placée bien visible près de l’échiquier. Elle ne sera replacée sur la pile d’écart que lorsque l’effet continu prendra fin, ou lorsque l’effet retardé se réalisera. Ces cartes sont repérées par le symbole « Sceptre ».
Règle fondamentale :
- Le jeu d’une carte ne peut et ne doit pas amener directement à une situation d’échec et mat ou de prise du Roi, ni empêcher un Roi de se soustraire à une situation d’échec. Cette règle prévaut sur toute autre.
Il existe deux variantes :
- Stratégique : le jeu est divisé en deux paquets égaux. Chaque joueur prend l’un de ces paquets, y sélectionne 20 cartes et écarte les autres. Chacun des paquets est mélangé, et chaque joueur pioche les 5 premières cartes de son paquet. Chacun joue ensuite à partir de sa propre pioche. Lorsque sa pioche est épuisée, un joueur ne peut plus piocher de nouvelles cartes.
- Meta-stratégique : chaque joueur pose devant lui ses 5 cartes faces découvertes, bien visibles de l’adversaire, qui peut ainsi inclure leurs potentialités dans l’élaboration de son raisonnement…
- Anti-stratégique : chaque joueur peut jouer deux cartes pendant chaque trait.
- Fair play : Si un joueur considère qu’il est plus fort aux échecs que son adversaire, il peut ne jouer qu’avec 4, voire 3 cartes…

Auteurs et éditions

edition 1998
Par Bruno Faidutti and Pierre Cléquin
Illustré par Gérard Mathieu
Édité par Variantes

This game has been added to the database at Dec 27, 2001

 Details

Year of publishing 1998
Authors Bruno Faidutti , Pierre Cléquin
Illustrators Gérard Mathieu
Editors Variantes
Distributors ~
Collection ~
Bar code ~
Language of rules French
Prix public conseillé ~

 Its awards

No award found

 Positive reviews

 1  0
Newt
Un collector ...
8,50 
 1  0
Belboudin
6,80 
 0  0
Gigi
Comme un ouragan...
8,00 
vs

 Negative reviews

 0  0
scand1sk
Rigolo une fois...
4,00 
 0  0
Don Diego
Bic 2
2,00 
 0  0
pééétrick
4,00 
 0  0
pak
4,00 

 Dans les listes

No list

 Topics

No topic