Les Chevaliers de la Table Ronde

de Serge Laget and Bruno Cathala
Les Chevaliers de la Table Ronde
8.04 
709 reviews

Description du jeu :

Ce descriptif temporaire est basé sur une critique anglaise sur boardgamegeek dont la traduction est là. Attention, pavé ci-dessous: si vous voulez quelquechose de plus imagé, allez jeter un coup d'oe... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :
20.100

En août, éradiquez les pandémies

En août, éradiquez les pandémies

"Pandemic" est le jeu hype du printemps. Celui dont on parle dans les lieux branché où l'on joue. Un jeu américain édité par Z-Man Games que Filosofia va traduire en français. Et cela va réjouir de très nombreux joueurs. Surtout que le jeu devrait être là d'ici à fin juillet début août.

Il s'agit d'un jeu coopératif, un style à part qui a de plus en plus de succès. "Le Seigneur des anneaux", "Les chevaliers de la table ronde" sont bien plus que des succès d'estime, alors que "Ghost Stories" sortira bientôt chez Repos Prod (cliquez ici pour en savoir plus).

Le succès de "Pandemic" tient à sa longueur (moins d'une heure pour une partie) et à la simplicité de sa règle, innovante sur plusieurs points. Quant à son sujet...

La pandémie : un sujet excitant à souhait. Grippe espagnole, peste noire, SIDA et maintenant grippe aviaire. De doux noms qui ont fait entre 100 et 120 millions de morts dans l'histoire de l'humanité. Pour la culture personnelle de chacun, une pandémie est une épidémie qui s'étend à la quasi-totalité d'une population. Et avec tout ça, Matt Leacock a réussi à faire un jeu.

Il n'y aura pas de modification entre la version américaine du jeu et la version francophone. Si ce n'est un petit détail... que c'est Montréal et non plus Toronto qui représente le Canada. On ne se refuse pas ce genre de petit plaisir chez Filosofia. Les graphismes, sobres, ont été conservés en l'état.

Comme dans tout bon jeu coopératif, les joueurs jouent ensemble contre le jeu.
Ici, les joueurs représentent des scientifiques aux rôles bien spécifiques qui vont tenter de lutter contre quatre maladies en train de se développer aux quatre coins du monde. Les Américains aimant tout de même les choses politiquement correctes, on parlera de virus jaune, bleu, noir ou rouge.

A chaque tour, des cartes sont retournées qui indiquent de nouveaux foyers d'infection. Il faudra alors ajouter un "cube maladie" sur les villes touchées. Une ville peut en recevoir trois, qui correspondent à trois niveaux d'infection. S'il faut en ajouter un quatrième, il y a un "outbreak", un foyer d'infection et la maladie se répand à toutes les villes voisines... Régulièrement apparaît une carte "Epidémie" aux effets multiples : le nombre de villes qui vont être infectées augmente et, surtout, après avoir tiré une carte du dessous du paquet (pour ajouter un lieu encore non infecté), toutes les cartes déjà piochées sont remélangées entre elles et placées sur le dessus de la pioche. Les villes déjà infectées et où une maladie n'a peut-être pas été éradiquée vont donc revenir rapidement en jeu, compliquant encore plus la tâche des joueurs.

Auparavant, les joueurs ont essayé de contrer l'expansion des maladies en tirant profit de leurs compétences spécifiques. Le dispatcher peut déplacer les autres joueurs, l'expert en opérations peut construire facilement des stations de recherche, le scientifique peut découvrir plus aisément des remèdes, le médecin est le plus efficace lorsqu'il s'agit de traiter une maladie et le chercheur est libre de donner n'importe quelle carte à un partenaire. Les joueurs peuvent réaliser quatre actions à leur tour parmi les actions spéciales ou en se déplaçant à travers le globe. Il y a donc cinq rôles et quatre joueurs au maximum. A chaque partie, un des rôles manquera renouvelant un peu plus les stratégies à mettre en œuvre.

Pour découvrir un remède, il faut se trouver sur une station de recherche et rassembler cinq cartes d'une même couleur pour guérir de la maladie correspondante. Même avec le remède, une maladie continue à se répandre tant qu'elle n'a pas été éradiquée. A leur tour, les joueurs piochent deux cartes de villes qui leur permettent donc de trouver des remèdes mais aussi de se déplacer. Ils peuvent aussi profiter de quelques cartes spéciales.

Les joueurs l'emportent immédiatement s'il arrivent à découvrir les quatre remèdes. Ils perdent si la pioche des joueurs s'épuise, s'il y a plus de huit foyers d'infection ou si on vient à manquer de pions.


Pour voir le plateau de jeu version québécoise en grand : cliquez là !


"Pandémie"
un jeu de Matt Leacock
pour 2 à 4 joueurs
édité en français par Filosofia
Disponible début août

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Pandémie
Pandémie
Par Matt Leacock
Illustré par Joshua Cappel
2-4 10+ 45´
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon
Ghost Stories
Ghost Stories
Par Antoine Bauza
Illustré par Piérô La lune
1-4 12+ 60´
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon

Comments (31)

Default
supprimez
supprimez

On peut faire des parties en solo c'est sympa quand l'entourage n'est pas trop joueur!

:))

Fabrice
Fabrice

Pour ma part je trouve Pandémie très bien et très adaptée (par contre ça ne parlera peut être pas au plus grand nombre)

J'espère juste que l'on manipulera des pestes et autres joyeusetés plutôt que des virus vert rouge ou bleu

sophie tout court

Dans l'esprit lourd et déprimant, il y aurait eu 'Apocalypse' ou 'The Day After' :)

Synth-Eponge
Synth-Eponge

Moi, je préfère quand même "Pandémie" à "Virus" : ça fait moins film catastrophe et un peu plus savant (ça nous donne presque l'impression d'être intelligents...).

Sinon, je n'ai pas de problème avec Lagos (même si j'aime bien Dakar et Yaoundé) et c'est peut-être la plus grosse ville du coin en plus : c'était juste pour faire du chauvinisme francophone ;-)))

En tout cas, je serais certainement acheteur !

sgtgorilla
sgtgorilla

En tout cas, les news de Mr Phal sont de plus en plus "hype" !!!

sophie tout court

Virus !!! Ca me gratte juste à le lire... Ca vous donnerait vraiment envie d'acheter le jeu vous, un titre pareil ?

Et puis c'est Toronto que l'on a remplacé, pas Vancouver (pas exactement au meme endroit sur la carte du Canada :) ).

Et on voulait juste se faire un petit clin d'oeil, tout comme Zev l'a fait en mettant Essen comme ville importante de l'Allemagne alors que dans la réalité, c'est tout petit...

taztaaf
taztaaf

bordel !!! il faut que je fasse de la place encore dans mes étagères.

mais je l'attend avec une grande impatience.

Temdès
Temdès

Je pense egalement que Pandemie est ce qu'il y a de mieux car il reflete tres exactement le theme du jeu.

Maintenant, si on prefere la sonorite de virus a celle de pandemie, c'est tres subjectif...

Gaetbe
Gaetbe

Pandémie, Pandémic j'adore. Pourquoi changé de nom d'autant que cela colle parfaitement au jeu et à son mécanisme ?

J'ai pu jouer avec la version EN, j'ai hâte de le voir sortir en VF pour enfin l'acheter...

20.100
20.100

[private joke on]A Tric Trac, on pensait que Matthieu allait proposer quelque chose comme "Doctor LM" [private joke off]

* Luc Montagner